371
Commentaires

Entre journalistes et humoristes, ligne j@une définitive ?

Une convocation, et un avertissement en recommandé : le moins que l'on puisse dire, c'est que le directeur de France Inter, Philippe Val, n'a pas goûté le "J'encule Sarkozy", de Didier Porte. Pas davantage, d'ailleurs, que les éditorialistes-vedettes de la tranche matinale de France Inter, Nicolas Demorand en tête, qui se sont tous désolidarisés de l'humoriste dans une mémorable émission de Canal+.

Derniers commentaires

Etrange de réécouter cette émission après les massacres de Charlie Hebdo. Je conseille le passage vers la 27ème minute où tous les camarades de Porte lui tire dessus sur Canal+ pour sa chronique qui lui a valu son licenciement de France Inter.

Géométrie variable sur la liberté d'expression...
en réponse au Vite - Dit : http://www.arretsurimages.net/vite.php?id=10844
Didier Porte ne sera peut-être pas à Rennes mais il sera à Dax : http://www.dailymotion.com/video/xi08m8_didier-porte-festival-satiradax-juin-2011_fun
les chanceux !
l'équipe Demorand-Legrand-Guetta nous avait simplement montré les limites d'un service public nommé par le pouvoir, et donc à la botte du tout petit, le locataire du château !
J'ai cru voir Charb vendre Charlie aujourd'hui à la manif, mais il paraît que ça se fait pas de demander à quelqu'un "hé t'es qui ?!" donc j'y ai pas demandé.
Guy, ton émission est magnifique, tes invités sont sublimes et tu es parfait dans tes interventions en plus d'être trop canon. Si je n'avais personne dans ma vie je te volerais à l'élue de ton cœur.
Continue comme ça et merci à toute l'équipe d'asi de soutenir le droit à l'humour et surtout à l'impertinence. Ça fait plaisir de voir qu'il y en a encore qui ont des couilles.
Bon, euh, comment dire...

C'est quand, le retour de la ligne jaune ???
France Inter : Écoutez la déférence...
J'ai jamais aimé Demorand, depuis quelques jours je sais pourquoi.

Quant à Hees et Val, ce sont deux personnalités intelligentes devenues, sous la pression de leurs égos, de sinistres sires. Le carriérisme, voilà l'ennemi.

En revanche, grâce à Charb et à d'autres, je ne regrette pas de continuer à acheter Charlie Hebdo (ni d'être abonné à @si)
est-ce moi qui ai la berlu ou bien ai-je mal chercher
ne nous manque t'il pas deux ligne jaune depuis celle-çi ?
vacance ou démélé?
C'est dur de créer un radio ?

Parce que Europe1 ou RTL, bof, par contre, rapatrier Bern, Guillon et Porte (entre autres), ce serait un super projet pour la suite...

Edit : Mr Val a réussi à niquer son journal papier en virant Siné, il fait pareil virant Guillon et Porte, si ça c'est pas du mauvais management...
C'est pas croyable ce qu'il se passe aujourd'hui chez Inter... J'espère que Bern va mettre la pression comme il semble avoir l'intention de le faire.
Guillon et Porte virés... On croit rêver ! Dehors, Hees & Val !
Dans le 'vite dit' intitulé "Inter : suppression de l'humour dans la matinale (Hees/le Monde)", je lis ceci :
Ainsi se conclut (provisoirement ?) notre dossier : humoristes, les pieds dans le débat.


Peut-être est-ce surtout l'occasion d'intégrer l'entièreté de ce dossier à un autre, plus large et moins centré sur nos deux chroniqueurs préférés :
http://www.arretsurimages.net/dossier.php?id=145


Le cas des chroniqueurs de la matinale, dont on fait - à juste titre - grand cas, tend à faire un peu trop vite oublier le contexte général, cette appropriation par expropriations de France Inter (et bientôt de l'entièreté de Radio France ?).

Pour cette raison, il ne me semble pas inutile de rappeler un peu partout (enfin, lisez "sur deux thread distincts des forums asi") que, là où on se mobilise pour Porte et Guillon, il faudra toujours dire un mot à propos des producteurs qui viennent d'être tout bonnement virés du service public (!), souvent après des dizaines d'années passées à la maison de la radio.
(Et rappelons nous que "viré de France Inter" signifie "interdiction légale de travailler pour l'entièreté de la maison de Radio France tant que seront versées des indemnités de licenciement"...)

In Memoriam, donc :

Esprit critique, de Vincent Josse,
Parking de nuit, de Sophie Loubière,
Allô la planète, d’Éric Lange,
Dormir debout, de Philippe Debrenne,
Nocturne, de Brigitte Palchine,
Au clair de la lune, de Marjorie Risacher et
La Nuit comme si, de Sylvie La Rocca.


...
Tiens, et Mermet ?
Combien de temps croyez-vous qu'il va tenir ?
Je sais pas pourquoi je pense tres fort à "1984" de Orwell et à "V pour Vendetta" en ce moment ... Rafik ? une petite chronique sur la vision du totalitarisme par les créations audiovisuelles de divertissement ? non ?
http://guybirenbaum.com/20100619/la-coprolalie-cest-plus-fort-que-toi/
J'ai envie de dire que le temps va arranger les choses, Les journalistes rentreront dans la catégorie de "ceux qui descendent les collègues" et Didier, oui j'ai envie de dire Didier dans la catégorie de "celui qui a des couilles" .
Rions un peu et imaginons:
"news Didier Porte , nous a quitté ce matin emporté par une Sarkozite (une Villepiniste, une Trauskaniste bref rayez la mention inutile) foudroyante"
Il faudra peu de temps pour que les Thomas ou Nicolas Viennent nous raconter "l'amitié profonde" qu'ils éprouvaient pour Didier.
Je ne vous raconte pas la suite vous la connaissez, cela sera la même que Desproges ou Coluche, on aura peut être même un livre "Didier mon ami..."
Alors du recul, beaucoup de recul et c'est l'engagement qui restera, pas la couardise...

Moi, se mettre à trois pour tirer sur un collègue sur la chaine des beaufs,c'est ce que je vais retenir alors qu'il suffisait, pour des journalistes sérieux s'entend, de dire que justement on n'avait rien a dire ...
Pas joli joli tout ça .
Porte toi bien !
Dernière minute : Porte sera à l'antenne à la rentrée au Fou du roi, il l'a précisé dans sa chronique d'aujourd'hui et a insisté sur le soutien que Stéphane Bern lui a apporté. Pour Guillon, je ne sais qui le protégera des foudres de Val et au delà de NS.
Juste pour relayer un chiffre : la pige pour une chronique est payée 350€ chez F.Inter. Ils ont un niveau des revenus plus ou moins élevés, mais élevés. Ce sont des cadres dirigeants ou supérieurs à ce salaire qui ne les choque pas du tout puisque c'est bien connu : on ne regarde jamais vers le "bas".
Il y aura ou non licenciement : M. Porte n'aura pas à se plaindre de son chèque s'il est licencié, et pourra même bosser ailleurs, vivre de nouvelles aventures. En plus, parce que c'est comme ça dans la vie, il pourra même faire le tour de ses vrais amis. Comme on l'a vu, c'est pas à Canal+ qu'il les trouvera.

Si Val fait de F-Inter une station sans saveur, le public suivra D.Porte ou il ira. Si Val réussit à capter plus d'auditeurs, il sera intéressant de voir si Porte a autant de public en radio ou sur scène.

François Morel a une façon de prendre position qui est très consensuelle, mais il arrive à répéter trop souvent que cette chronique était nulle.
Tout en soutenant à peu près tout et tout le monde avec une grande sensibilité.

Charb a eu deux allusions à connotation sexuelle visant lui même et Val : "on n'a pas couché ensemble" à la fin et plus tôt "on a tout connu, ... l'amitié, l'amour". C'est curieux. Je ne connais pas assez Charb pour savoir si ça a un sens.
Son soutien à D.Porte est constructif : "pourquoi Thomas Legrand critique t'il la chronique d'un collègue, sans comprendre que c'est la porte ouverte à une critique de ses chroniques par ses collègues sur le fond". Il a pas dit tout ça ? mais presque. :o)

Demain, l'austérité, avec ses annonces lancinantes, qui dureront des années, reprenant les promesses arrachées aux naïfs ou inconscients, pour payer les années folles de nos stars, toutes estampillées vues à la TV : on peut supposer que la droite préfère des gens compréhensifs et au grand savoir vivre, tel .... Bern.
Bern ! Qui aura pris soin de mettre les distances, de planter, puis de revenir tout miel en déclarant qu'il ne sera pour rien dans l'éviction de Porte du Fou du Roi ... "je souhaite avoir Porte dans mon équipe l'an prochain"
Ben tant mieux si c'est vrai. Parce que sinon, le savoir vivre de M. Bern en prendrait un vilain coup.

Et cette chronique m'avait et me fait encore bien marrer. J'..... Sarkozy moi aussi. Na. Mais prudemment.
La chronique de Guillon, ce matin, excellente, encore meilleure que celle de la veille.

Mais une chose très curieuse: Aucun rire pendant toute la chronique (il est vrai que ce n'était pas drôle, mais virulent, acide, et glaçant), sauf à la toute fin, tout le monde a ri quand Guillon a parlé de Bachelot dormant à l'hôtel des bleus, et le sélectionneur dormant sur ses 2 oreilles puisque sans risque d'entendre ses joueurs marcher dans les couloirs.
-> Guillon redevient graveleux sur la fin et là tout le monde rigole? Et à part ça ce n'est pas la radio que Demorand veut faire?!?
Risible, forcément risible.

François.
Pourquoi , cher didier , un tel attachement a radio moscou...?
Decryptage obligatoire , toute les 10 segondes (ca sert a rien , on a tout compris..)
Fausse indignation et vrai censure...;
Cher didier , comme vous nous le faites remarquer , depuis 10 ans vous etes un des artisants de ce parler vrai , cette radio , ce politiquement vide et , maintenant , vouv vous plaignez qu'elle vous coupe vos cotisations retraites....?
Allons , soyons serieux , vous ne serait jamais virer , pour l'etre , il faudrait etre VRAIMENT subversif et ca ....c'est pas avec des arguments de leche-cul trouillometre a zero qu'on y arrive.He oui , se faire virer , ca se merite.
Dors tranquille , brave homme,ici ou ailleurs , tu ne risques rien.....rien du tout.
Pour info, un site où on décrypte le langage qu'on entend tous les jours partout : (avec une question de N.Demorand décodée) :
http://lmsi.net/spip.php?article1054
La chronique de Guillon ce matin, excellent :-)
Philippe Val vient de livrer la grille d'été. Pas de risques. Le comique de service retenu pendant les vacances, c'est Gérald Dahan (dont le dernier spectacle est annoncé par une affiche de Cabu (le pote à Val). Surtout, pas question qu'il rebondisse sur l'actualité, il est chargé de faire une émission sur l'histoire de l'humour.
dans "salut les terriens" sur c+, guillon apporte clairement son soutien à porte dans cette histoire en reprenant le fameux dessin val-font-léotard
pétition signée
signé et approuvé et mis en ligne sur mes blogs
Deux semaines après une chronique sur Dominique de Villepin lui valant un avertissement et un sermon de Philippe Val, Didier Porte, chroniqueur dans la matinale de France Inter et dans l’émission « Le Fou du Roi », a pu apprécier le soutien que ses collègues ont apporté… à leur direction, sur Canal Plus et en son absence. Alors que sa chronique matinale semble devoir s’arrêter à la rentrée prochaine, après deux ans et demi d’existence, il faut sans doute y voir une sorte de pot de départ par contumace. Mais si c’est la « vulgarité » de Porte ou de sa chronique qui est en cause, comme le veut la version officielle, le patron de France Inter a la mémoire bien courte…

« Le bal des faux-culs sur France Inter », par Mathias Reymond, ACRIMED, 11 juin http://www.acrimed.org/article3392.html

P.S. : personnellement je trouve qu'ACRIMED est un peu dur avec Stéphane Bern, il a plutôt soutenu Porte.
Emission très molassone ! A part avoir les confidences de POrte sur ce que lui aurait dit Val, sur les échanges de coulisses, sur son humeur face à ses "copains" de la matinale ! Bref, émission sans aucun intérêt. Heureusement qu'il y avait François Morel pour tenter d'élargir le débat sans aucune relance de l'animateur...! Emission nulle !
Peux mieux faire !
Cordialement
François Olivier
La "petite phrase" n'a pas été coupée sur la version podcastable sur itunes de la chronique ...
Et voilà Morel ce matin qui instrumentalise l'antenne à des fins personnelles : http://dai.ly/9EZcqv

C'est pourtant sanctionnable. Se moquerait-il de sa direction ? Quelle horreur...
On peut faire pire que Demorand ! (nouvelobs)
Bonsoir,
bien qu'asinaute depuis le début de l'aventure internet d'ASI, c'est la première fois que j'interviens. Certains penseront vraisemblablement que mon commentaire est superflu mais je reste sur ma faim quant à la présence de Charb à ce débat. Il a dû intervenir en tout et pour tout 2 minutes et encore quand il prenait la parole lui même. A part 2 questions sur ses relations avec Val il a été ignoré par l'animateur le reste du temps. Je ne sais pas si à sa place je ne serais pas parti avant la fin, en tout cas bravo Charb tu a été zen.
Donc pourquoi a-t-il été inventé ?
Les états d'âmes de professionnels, même de professionnels de l'humour, n'éclairent en rien le fonctionnement des médias qui, en ce sens, ne diffèrent pas de celui d'autres entreprises. Rien à cirer.
Quand Val signait un édito intitulé "Enculé Président": http://www.politis.fr/Val-Varie,10800.html
Bon, eh bien trouvez-donc ça triste ou nul... moi je continue à soutenir Porte, drôle, drôlissime, moins drôle, face à ses détracteurs "pasd'couilles/pasd'embrouilles" dirait Mermet...
Par principe...
Et par conviction aussi.
Je lis rarement le forum, mais franchement je comprends pourquoi. Je suis un peu attérrée par le langage et la teneur des messages. D. Porte n'est quand même pas Dreyfus. Si c'est vulgaire et grossier de la part de N. Sarkozy de lancer des invectives à des gens de la rue comme il l'a fait, c'est vulgaire et grossier (et pas drôle) de la part de Porte de lancer des insultes (par personne interposée, je sais) à N. Sarkozy). Ça n'a rien à voir avec la liberté d'expression. On retrouve cette même logique de 'défouloir" faussement libéré/libérateur dans les émissions immondes de télé réalité. Pourtant il y a plein de choses à dire (tragiquement) hilarantes sur ceux qui nous gouvernent. Sa chronique de ce matin a justement montré qu'en enrichissant son vocabulaire il pouvait faire mouche. J'espère que D. Porte restera mais, comme lui, je pense que celle là n'était vraiment pas brillante.
Un doute me saisi : et s'il ne l'avait pas "oublié" sa chronique mais qu'on l'avait inciter à l'oublier ...
En plus, demain l'équipe du Fou du roi est à Annecy sans lui si je ne me trompe pas. Va falloir attendre lundi.... argh!
Bon soyons raisonnables, c'est peut être la vue de Thomas Legrand qui lui a fait bouffer son papier!

En tout cas la chronique de ce matin était pourtant drôle mais quelle ambiance de mort ! :(
Cette histoire donne envie de créer une page facebook (pour être à la mode) et d'inviter tous ses amis à en***er Sarkozy, "si toi aussi, comme Villepin atteint du symdrome de la tourette, tu en***es Sarkozy".
Je sais c'est nul...

Rendez-nous Porte!
Dans toute cette histoire, j'ai bien l'impression que le plus emmmmnuyé est bien Demorand. Car faut être clair, il est passé en moins de 24H de la position journaliste respecté et au sommet à simple vendu minable et méprisé par une grande majorité d'auditeurs. En plus juste au moment où il annonce qu'il quitte la matinale pour faire quelque chose de plus reposant. 10 contre 1 qu'il est en train de se dire que de toutes façons personne n'écoutera son truc? Et que sa carrière vient de se dégonfler comme un vulgaire soufflé façon Gaston.

Moi, Demorand, je l'aimais bien. Sa matinale était carrée, quoi qu'on en dise, et il a un indéniable talent de 'meneur de revue'. J'étais pas au courant de son histoire à France culture, par exemple. Mais là je me suis renseigné, et maintenant je sais. Demorand a cessé d'être un journaliste pour être un simple cachetonneur aux ordres. Qu'il s'en aille, cela nous fera des vacances.

M'enfin.
Tiens, dans le Fou du roi, à l'instant, Didier Porte n'a pas fait sa chronique de 12h05 car il a oublié son papier chez lui. C'est lui-même qui le dit. Il n'a pas manqué de faire 2 traits d'humour à ce sujet ("je serais mon patron, je me virerais...").

En tout cas, ce qui est particulièrement minable ce sont les commentaires de Thomas Legrand, présent car invité du Fou du roi pour son dernier livre, qui loue la chronique de Porte de ce matin ("elle était très bien") et lui demande même s'il ne peut pas quand même nous dire ce qu'il comptait dire dans son papier oublié. Arrête Thomas, tu ne vas quand même pas chanter les louanges de ton bourreau piégeur, ou alors c'est le syndrome de Stockholm.

[Attention aux enfants, phrase à venir avec un gros mot]
J'ai la pénible impression que Thomas Legrand n'a pas de face...ou se sent merdeux.
Le pauvre Didier Porte doit etre encore tout tourneboulé, il a oublié sa chronique du Fou du Roi dans les studios de la Matinale, du coup pas de chronique à midi. Et c'est dommage, en face yavait Jacques Attali, ça aurait pu saigner A moins que ce soit une petite pirouette pour éviter un nouveau clash jsute après l'affaire DDV...
L'inoxydable Patrick de Carolis vient d'affirmer sur Canal qu'à la place de Hees, il aurait viré Didier Porte.

le lien ici.

La pétition "Touche pas à mon Porte"
Salut,
Putaing!!!cong!!!
J'ad-ore et j'ad-hère totalement!!!Tant qu'on aura des gens de cette qualité,je pense qu'on peut ne pas désespérer de tout!!!
Bravo à Didier Porte,bravo à Stéphane Guillon,et Steph.Bern pour le soutien,bravo à François Morel prudent mais déterminé!!!
Bravo à Birbaum qui fait montre de son courage et de son objectivité,qui doit probablement être contestée ailleurs,mais peu importe!!!
Salut les Copains et à plus tard,et merci!!!
+1 la classe sa chronique de ce matin, tout en finesse.
( a plus forte raison quand on connait les petites affaires de cuisine interne que Porte a bien voulu nous confier dans l'intimité de la ligne jaune )
On a beau aimer beaucoup Didier Porte et c'est mon cas, franchement c'etait nul comme chronique, et de mauvais gout (hara kiri en effet!) et c'est vrai qu'à 8h du mat à la radio on en a pas forcement envie........ et pourtant Sarko, je le vomis tous les jours et à toutes les minutes....
Mince ça ne rigole plus du tout dans le studio de France inter le matin.

J'espère que canal va réinviter les trois gugus, faut les réconforter après ça..

Bouh! Méchant Didier!

Et merci!
Très bonne chronique de Didier Porte qui nous apprend tous les avantages d'être le fils de. Aujourd'hui le fiston de Bachelot. Porte a ciselé le texte, personne n'a ri dans le studio. Peut-être parce que le propos prête plus à pleurer qu'à rire. J'en veux tellement à Demorand d'avoir lynché un des seuls "comiques" à oser aborder les dérives politiques de face. J'espère qu'on le retrouvera à la rentrée chez Bern qui, décidément, est moins vendu que les Guetta , Demorand et Legrand. Hier il l'a soutenu très clairement.
Grandiose chronique, bravo Didier !
Tout en finesse, même pas entendu de bruit de coup de boule à 7h59.

edith : ouah le regard qui tue à la fin de la chro
http://www.dailymotion.com/video/xdmdjm_christine-bachelot-et-roselyne-bout_fun
je n'aurais manqué pour rien au monde la chronique de Porte ce matin (alors que je n'écoute jamais la radio qui blablate le matin, j'ai besoin de ziques apaisantes pour mes mises en route :)) : elle était parfaite et je rajouterai évidemment !

je l'ai écrit hier ses textes sont intelligents et parfaitement écrits, je ne peux que me répéter....
son bonjour à ses "chers auditeurs dans ces matins blêmes" pour démarrer la chronique était parfait, évitant d'avoir à mentir à ses collègues avec un "bon jour " qui n'aurait pas été sincère , trop fort !!

Didier Porte ou quand l'orgueil quand il se fait l'allié de l'intelligence vous permet de vous relever des situations les plus douloureuses avec panache !
bravo.....mais je savais que je ne serai pas déçue par lui.....
Bon, c'est peut-être une idée idiote ou irréalisable, mais une vraie émission d'humour sur la politique avec Didier Porte sur Asi, moi, ça me plairait bien.... Parce que c'est le désert, ailleurs.
Didier Porte nous a ciselé une chronique très pro à sa manière, j'ai hâte de pouvoir l'écouter de nouveau, j'ai loupé le début.

De mémoire, Il aime beaucoup le grand journal ;)
Superbe chronique de DIdier, ce matin, toute en finesse et en ironie. ("l'autocensure vigilante" sur tous les mots très vulgaires : position du démissionnaire, ébranlé...).
Juste une remarque sur Demorand, grand journaliste si [s]ébranlé[/s] ému de devoir mener son interview après les dérapages terribles de D. Porte. Demorand qui a cependant une specta[s]cul[/s]aire maîtrise de lui-même. Entendez le sourire aimable et chaleureux dans son "bonjour Didier" (sans réponse) et sa conclusion. On comprend à quel point il a dû être [s]profondément [/s] bous[s]cul[/s]é, déstabilisé il y a deux semaines, un homme si spontané, si sincère.
Didier,

Si j'ai bien compris (je n'écoute guère la radio, sauf du jazz et du classique), tu vas retourner ce matin faire ta chronique sur France Inter. A ta place je le ferais aussi, pour respecter les engagements pris bien entendu, mais surtout...pour savourer le bal des faux-culs. La situation est à ton avantage et c'est pas négligeable, tu vas honorer ton contrat comme à ton habitude, et en ce qui concerne la fameuse chronique, tu l'as assumée, pris tes responsabilités et payé son prix. Point.

Figure-toi que ça ne va pas être toi le plus gêné, toi tu as le sens de l'honneur en retournant dans la fosse au lions, tu peux y aller la tête haute, en regard de ton travail accompli. Ça ne va pas être leur cas, pour la tête haute, même s'ils font semblant.

Approche-les, sans nécessairement leur parler, regarde-les dans les yeux, tu verras la gêne, la panique, la fuite, la déconfiture, le flageolement. Rien que pour ça je voudrais être à ta place.

A quelque chose malheur est bon. Savoure Didier, savoure la différence entre l'honneur et le déshonneur.

Bon courage, et on t'aime.
Ah ! La vache !

Là on sait vraiment pourquoi on est abonné à @si,

Et on se dit que la cotisation est sacrément modeste pour avoir droit à de pareils moments,

À ce privilège, à ce partage...

Je n'ignore pas que quelques cervelles creuses m'associent à des courants de pensée qui me sont étrangers,

Mon goût immodéré de la provocation, sans doute.

J'aime beaucoup Didier Porte, Stéphane Guillon et François Morel (cette déclaration ne prête pas à conséquence : je ne propose pas la botte)

En fait je ne fais pas que les aimer, je les considère essentiels dans un paysage bien trop policé...

Sans eux (et quelques autres quand même, tiens Siné qui est très malade par exemple) le monde n'aurait plus de goût !

Enfantin, je souffre d'entendre trop, avec un ton de respect craintif : "Le Président de la République", j'ai envie d'ouïr plutôt : "ce connard", ce "cornard", "ce nain" ou même des insinuations sur les déboires sexuels qu'il pourrait subir prochainement... Je sais, c'est mal, il faudrait respecter la fonction. Mais pour y parvenir encore faudrait-il que le dépositaire soit respectable. On verra avec le suivant !

C'est incroyable cette émission, et complètement réussi... Quelques copains qui nous invitent à leur conversation dans un moment difficile, un coup de Trafalgar. Tout ce que nous ne verrons jamais à la télévision, ni nulle part ailleurs (surtout pas sur Canal dont le rôle ultra-glauque valide d'un coup près de trente ans d'abstention de ma part - Je ne suis pas abonné partout, très sélectif en fait !)

Merci les gars, même Charb, complice de Val que j'exècre depuis très longtemps m'a semblé plutôt sympathique (mais pas au point de me conduire à acheter de nouveau Charlie - ou alors il faudrait qu'il y ait des morceaux d'intelligence dedans, comme autrefois, il y a très longtemps et ce n'est pas gagné, à l'évidence !)

Didier, ne tremblez pas demain, il y a plus d'humour dans votre plus mauvaise chronique (et celle des conseils à Villepin était très bonne) que dans toute la vie passée, présente et future de ce sinistre sire de Val, chanteur raté et pion de l'innommable Sarkozy dans une radio financée par le contribuable et qui le vomit. Passer pour un idiot aux yeux d'un trou du cul est un plaisir de fin gourmet, c'est bien connu !

Avec toute mon amitié et mon soutien,

Et merci à Guy pour cette ligne divinement franchie...

***
Les mille signatures ne sont pas si loin, continuons de diffuser http://petition.harrycow.fr/
C'est sorti tout à l'heure : 09/06/2010 - 18:54

Didier Porte: "Demain, je vais essayer de donner le meilleur"
L'humoriste s'apprête à livrer son avant-dernière chronique d'humour demain à 7h50, dans la matinale de France Inter. Surveillé de près par ses détracteurs.


"Le dialogue a repris avec la direction aujourd'hui, les choses sont plus apaisées", avouait cet après-midi Didier Porte, l'humoriste de France Inter.

Epinglé pour son billet dans la matinale du 20 mai dernier, dans lequel il répétait à plusieurs reprises "J'en… Sarkozy ", en se mettant en scène à la place de Dominique de Villepin, l'humoriste avait frôlé la ligne jaune. Débordement aussitôt sanctionné par un avertissement de Philippe Val, directeur de France Inter.
L'affaire avait enflé les jours suivants, avec un tacle remarqué de l'équipe de la Matinale, Nicolas Demorand en tête, invité sur le plateau du Grand Journal de Canal+, qui avait descendu en flèche son camarade du jeudi pour son billet "gratuitement vulgaire, pas drôle".

Aujourd'hui, Didier Porte compte les points et affûte sa plume.
"J'ai un contrat jusqu'au 25 juin, j'ai encore deux chroniques à faire dans la matinale d'Inter. Même si je suis un peu secoué, je vais essayer de donner le meilleur de moi-même demain, sans me sentir inhibé !"

Sur son avenir à France Inter, l'humoriste, qui affiche dix ans de maison, reste prudent.
"J'ai le soutien de Stéphane Bern qui me veut dans son émission. J'attends une réponse de la direction. Ma priorité, c'est le Fou du roi."
Bouffons, chansonniers, humoristes: l'(ir)révérence, hier comme aujourd'hui... pour le fun. Mais sous l'écume, toujours... les abysses et si peu d'éclaireurs..
Didier Porte aurait-il reçu un avertissement et ses petits collègues se seraient-ils indignés s'il :
- avait susurré à Fadéla Amara "quand il y-en a une ça va, c'est quand il y en a beaucoup qu'il y a des problème" ;
- ou à Anne-Marie Comparini, "la salope !"
- ou à Mélenchon "Vous êtes un pauvre type. On serait au XIXe siècle, je vous provoquerais en duel et je vous flinguerais!" ;
- ou s'il avait pointé un "doigt d'honneur" sur Eric Besson ;
- ou s'il avait présagé à Bayrou, "Jamais tu seras président de la République, parce que t'es trop minable!" ;
- ou encore déclaré à Van Rompouy " Vous avez le charisme d'une lavette et l'apparence d'un petit employé de banque"
- ou si, comme Sarkozy, il avait dit à Henri Emmanuelli : "Fais gaffe à toi, fais gaffe, fais bien attention à toi."
C'est vrais, avec des chroniques comme celles-là ça ne doit pas être facile de défendre un dossier de subventions au près d'un gouvernement.

Bon quand même Monsieur Porte, si on ne vous a pas fixé de limites dans vos chroniques, Mettez en une vous même en face de votre bureau. "hey ! stupid, think there is childrens".
OUPS
Je reproduit ici, le message posté au mauvais endroit !

Bon alors là franchement, émission inutile !
C'est rare, je crois que je me serai presque endormi tellement les poncifs étaient de sortie !
Bref, émission à oublier tout de suite... Pourtant il y aurai eu matière :
Morel qui ne fait vraiment pas du tout le même travail, Charb (il faisait quoi au juste, une pige ?) qui n'a même pas parler de l'impact réel de la vulgarité sur le peuple, comme une sorte de défouloir nécessaire et indispensable, et Didier Porte qui s'excuse presque d'être là, après une chronique déjà usée !

Pourtant, il me semble que CANAL + a un rôle énorme dans cette affaire et la ligne jaune se devait de souligner ou de débattre plutôt sur le néant qui règne dans les talks show les jours où il ne se passe rien pour leur BUZZ et par conséquent qui vont déterrer des vielles chroniques histoire de faire du buzz avec le néant (c'est dans l'ADN du buzz, le néant).

Non, vraiment, émission courte, lente, vaine et qui manquait de profondeur ! Un coup de moins bien avant l'été ?
Je regrette qu'on ne se soit pas du tout arrêté sur le seul argument qui ait été avancé (en l'occurrence par Th. Legrand) pour condamner sans appel Didier Porte. La seule chose qu'on puisse reprocher à un humoriste, dit T. Legrand, c'est de ne pas être drôle : tout est permis, pourvu qu'on soit drôle. Et, en ce qui concerne cette chronique, il va de soi pour T. Legrand qu'elle n'est pas drôle du tout.

Cela est à voir : il semble, si l'on en juge d'après les réactions qu'on peut lire sur ce forum, que les avis sont partagés. Mais, même en admettant que la majorité des auditeurs n'ait pas ri, ce que D. Porte admet lui-même, peut-on en déduire que cette absence momentanée de talent constitue une faute grave ? Puisque l'on peut tout dire, à condition de faire rire, j'aimerais bien qu'on m'explique pourquoi la phrase : "j'encule Sarkozy" mérite des applaudissements quand elle provoque le rire et le châtiment suprême (la mise à la porte) quand elle vous laisse de glace. Passons sur l'hypocrisie de T.Legrand !!!!!

En ce qui me concerne, je pense que les propos de D. Porte ne sont pas très drôles en effet, parce qu'ils ne sont que trop vrais. Dans sa chronique il nous rappelle opportunément la haine féroce que peut nourrir Villepin à l'égard de Sarkozy. Quels sentiments peut éprouver Villepin pour celui qui a promis de le pendre à un croc de boucher ? Alors savoir que celui qui va devoir tout à l'heure juger la politique de Sarkozy avec des termes mesurés pense au fond de lui-même : "je t'encule Sarkozy", cela ne fait peut-être pas rire à gorge déployée mais cela fait sourire.
BRP confirme et répond à Morel concernant les comiques morts :
« Je ne sais pas si tous les humoristes morts sont les seuls acceptables, mais je suis en droit d'estimer qu'ils étaient plus acceptables que Porte. Et surtout plus droles. »
http://www.lepost.fr/article/2010/06/09/2106779_didier-porte-est-il-plus-acceptable-que-les-comiques-morts.html
Pour reprendre les termes de Thomas Legrand, France Inter, "c'est sérieux, c'est informatif, c'est agréable à écouter" et surtout, ça doit plaire au Château!
Il y a belle lurette que je n'écoute plus [s]Radio Paris[/s] France Inter. Guillon et Porte sont des alibis. Ils sont là pour faire croire que la Matinale de France Inter est "libre".
Cette histoire boum-rang est très rigolote. Sans le bal des tartufes (à Canal +) et sans @si, je n'aurais jamais entendu cette chronique de Didier Porte. (Nous devons être nombreux).
Finalement, Didier Porte ne fait qu'imiter les nombreux internautes qui insultent le chef de l'état par forums interposés.
Cela nous rappelle que le respect , ça se mérite, ça ne se décrète pas.
La question du sujet de l'émission de Denisot le soir où l'équipe de la matinale a été posée.

Contrairement à ce qui a été dit dans l'émission, la matinale n'était pas le sujet. Le sujet, Denisot l'annonce avant l'arrivée de l'équipe sur le plateau:

[large]Comment Nicolas Sarkozy compte reprendre en main le paysage audiovisuel français.[/large]


Cela donne une perspective intéressante!!!
Allez Didier Porte haut les cœurs!
Mais pourquoi, vous lui avez dit "bonjour Mr vul" aussi et qu'après vous vous êtes embrouillé dans des explications sur ce vous vous disiez dans le couloir pour vous "concentrer" avant d'entrer dans son bureau à Val... Il vous a pas cru que c'est en vous répétant "j'adule Val" "j'adule Val" "j'adule Val" que votre langue a fourché, forcément après il était fâché.

Mais comment Didier Porte va faire pour continuer à écrire des rubriques si on lui bride son humour. Quand on peut pas dire des gros mots à cause des enfants, quand les collègues peuvent parler de lui "par media interposé" mais que lui ne doit pas se servir de son "media interposé" pour leur répondre, quand on vous considère comme un candidat de "la nouvelle star" qu'on fait passer à la trappe à la moindre vague défaillance, on trouve quand même de l'inspiration? Je pense qu'il devrait avoir l'autorisation de lire une recette de cuisine ou un truc dans ce genre pendant 2 ou 3 chroniques, pour évacuer tout ça et repartir du bon pied.
Hortefeux ne démissionne pas mais Porte est viré...désolé je ne comprends pas...
les copains à Didier , voir comment ils sont solidaires , j ' ai surtout l impression qu'ils s achètent une virginité à bon compte et sur le dos de Didier ; les bons élèves qui veulent se faire bien voir de la maîtresse . Assez d accord avec Charb , et si on tapait sur les journalistes un peu trop complaisant , le problème , y en aurait trop qui passerait à la trappes????
Dommage, cette courte émission, ou personne, même Charb, qui ne serait dans aucun conflit d'intérêt, n'a décortiqué un peu Philippe Val... et pourtant, il y a tant à dire sur les circonvolutions de cet homme !

Le pauvre François Morel se contorsionne pour ménager chèvre et chou et finallement, ne parvient pas à se dégager de poncifs et de maigres jets d'eau pour éteindre l'incendie. J'adore l'acteur et l'humoriste, mais il aurait dû décliner votre invitation puisqu'il ne pouvait pas sortir de cette logique infernale : conserver de bonnes relations avec les 4 fantastiques de la matinale tout en défendant "mollement" Didier...

Charb... 1 min 30 de prise de parole au compteur (j'exagère un chouia), mais j'attendais une remise en perspective virile mais sportive du parcourt de Val de ces dernières années... et pis rien ou presque.

Je sais, je suis chatouilleux du Didier porte. J'attendais un débat de fond récapitulant un peu le lent mais certain travail de sappe organisé à l'encontre des humoristes de la matinale depuis 18 mois... car si, à l'instar de notre poète Morel, on pense que tout ceci est fortuit, on se plante bien évidement : une EXCELLENTE question a été posée dans l'émission, que j'ai moi-même posée (parce que tout part de là) sur un forum il y a deux jours : que Diable venaient foutre les 4 fantastiques sur le plateau du Grand Journal jeudi dernier.... réponse : "demorand quitte la matinale"... personne pour dire "oui, et alors ?" !!!! QU'il vienne 10 minutes en causer (quoi que...), à la limite, expliquer que des années de matinale, c'est épuisant... pas grand chose d'autre à en dire. Mais que cette actualité brulante fasse l'objet d'un plateau de 30 minutes, avec TOUTE l'équipe de la matinale, et qu'on se focalise tout de même plusieurs minutes sur un non événement qui n'a procuré aucun buzz sur le vif... hé bien, ne pas y voir une entente pour dézinguer Porte est faire preuve de naïveté. En tout cas, j'attendais vraiment un point de départ de l'émission sur ce point là.... c'est à partir de ce point d'interrogation que tout prend sa place, que l'histoire devient passionnante à décrypter... et que la ligne jeune devait commencer son décryptage puisqu'à mon sens, c'est exactement LA que la ligne jeune a été franchie... et Demorand n'est pas à son premier poignard dans le dos... il aurait fallu le rappeler.

Bref, un peu déçu.

Tout mon soutien à Didier. Je ne doute pas, quoi qu'il arrive, qu'il trouvera un point de chute pour continuer à éveiller un peu quelques consciences et secouer la poussière ambiante. Bern semble le défendre et qu'il en soit remercié...

Ciao.
Il est remarquable de voir que de nos jours les humoristes (bons ou mauvais, mais en tout cas identifiés tel quel) sont sommés en permanences de s'excuser, quand il ne le font pas d'eux-mêmes juste après la méchante blague - ce qui est proprement effrayant de politiquement correcte, d'auto-satisfaction et de dédouanement immédiat -, avec le risque de ce faire foutre dehors pour un oui ou pour un non, si les excuses n'arrivent pas. D'un autre côté nous avons des responsables politiques qui embrassent avec plus ou moins de bonheur la carrière d'humoristes, mais eux ne présentent pas d'excuses à la suite de leur sacré vanne. On en a vu un pas plus tard que cette semaine aller même jusqu'à ce faire condamné en justice sans que cela ne provoque plus de réaction que cela (il serait d'ailleurs toujours en poste).
Quant à Monsieur Val, directeur d'une radio public, il était bien plus regardant sur le droit à l'humour lorsqu'il était question de défendre des dessins d'un journal d'extrême droite caricaturant un certain Mahomet - ce qui, du coup, provoqua un rire (mais de quel couleur ? ) lorsque Charb expliqua très sérieusement que Marine Le Pen "on l'invite pas" !
Didier Porte devait gêner et depuis longtemps, pour une réaction aussi violente, rapide et expéditive. Il suffit de comparer à d'autres et de constater que les réactions ne sont pas les mêmes. France Inter devient un vrai far-west : c'est règlement de comptes à OK corral pour une poignée de dollars avec le bon, la brute et le truand dans une nouvelle version le désagrégateur, l'insignifiant ("c'est rien") et lou ravi de l'Europe.
Il est déjà annoncé sur Wikipédia que Didier Porte n'aura plus de chronique l'année prochaine. La contribution aurait été faite, d'après l'historique, le 20 mai à 14 H 30 par un inconnu dont l'adresse IP est 90.52.240.87 et qui se situerait à Nice. L'information circule très vite pour certain ! Souci d'information ou autre intention ???
Sur Europe1, Ils pârlent de la dernière de Canteloup dans la matinale en fin semaine. Dernière, dernière?, des infos? Les matinales se vident d'humoristes? Faudrait pas démobiliser l'électeur/travailleur/contribuable avant son aumône à la nation et ses 7h39 de travail quotidien?
J'aime les chroniques de Didier Porte,et même la fameuse m'a fait rire...D'abord parce que de Villepin a au.-delà de sa pratique parfaite du français,la réputation de balancer des horreurs . Ces propos dans sa bouche étaient hilarants et compte tenu de la haine entre les deux hommes,teintés de réalisme.En outre, tout ce qui précède l'expression incriminée était savoureux comme toujours.Là où je ne suis pas d'accord avec lui,c'est que je pense que bien sûr Val reçoit des ordres.A l'Elysée on surveille tout,on intervient sur tout et on s'estime PATRON de la radio publique. Bonne émission guy birenbaum!
Le message laissé par Stéphane Bern sur le site des Inrocks hier soir :

Fou du Roi
20:21 08/06/2010
Les polémiques concernant la chronique de Didier Porte à la Matinale de France-Inter n'auront aucune incidence sur sa participation présente et future au Fou du Roi, dès lors qu'il ne règle pas cette querelle à l'antenne comme je l'ai rappelé vendredi dernier suite au règlement édicté par la direction qui sanctionne "l'utilisation du micro à des fins personnelles qui n'ont rien à voir avec le thème de l'émission". Didier Porte n'ayant insulté personne dans "le Fou du Roi" et y exerçant avec talent son travail de chroniqueur, il conserve mon soutien. Je n'aime pas ces règlements de comptes par médias interposés, et ces lynchages télévisés, c'est indigne du service public radiophonique et je souhaite - sur le site des Inrocks - que les esprits se calment très vite. Stéphane Bern
je fais partie de ces personnes qui ont entendu parler de cette chronique sur canal, en live, lors du dégommage en règle de soi-disant collègues !!
c'est vrai qu'entendre 3 fois de suite : "j'encule Sarkozy" c'est pas vraiment drôle, a priori, et à se demander si l'équipe de Denisot n'avait pas imaginé sciemment la tournure inévitable de cette manipulation !
mais j'ai surtout trouvé le comportement traître des 3 ou 4 journaleux de la matinale particulièrement odieux, l'accusé étant absent !!
leur ton docte pour faire passer ce coup de poignard dans le dos était des plus gerbant !!

je n'ai jamais apprécié DEMORAND ; j'ai même essayé son émission sur la cinq c'est dire mon obstination ; j'ai dû abandonner au bout de 3 : ses interviews de premier de la classe cireur de pompe m'exaspèrent, j'en regrette Moati et son fameux "on me dit que vous êtes de plus en plus nombreux etc...." en conclusion de son Ripostes, c'est dire !!!

je suis ravie d'avoir pu entendre la chronique dans son entier grâce à cette ligne jaune, elle m'a fait rire et le "j'encule sarkozy" dans son contexte est tout à fait excellent dans la bouche de Villepin atteint du syndrome de La Tourette !! (rien qu'à l'écrire et à imaginer De Villepin dans sa voiture, j'en souris encore :))

Porte doit aller la tête haute jeudi matin à la matinale, il n'a rien à se reprocher ; la gêne doit être pour ses petits camarades ! il a fait son job, ça n'est pas lui qui est aller baver sur des plateaux de télé !
beurkkk la honte aux trois dézingueurs !!!

si un comique doit se faire virer à chaque fois que son patron ne rit pas, il n'y aura plus de comiques dans les média d'Etat français car chacun sait que le "patron" n'a aucun humour !!
et d'ailleurs depuis qu'il est arrivé à son poste, le patron de l'audiovisuel d'Etat actuel, et qu'il a créé ses camps de [s]concentration[/s] rétention, et étatisé le kidnapping d'enfants dans leurs classes pour mieux chartériser les parents, entre autres ignominies, personne ne l'a encore viré et pourtant à mes yeux c'est autrement plus grave qu'une chronique soi-disant ratée, mais là c'est affaire de subjectivité !

il est clair pour moi qu'HEES et surtout VAL, même s'ils ne répondent pas à des injonctions directes élyséennes, font tout pour plaire à l'atrabilaire de service ; ils tiennent à leur poste, eux, et sont prêts à tout pour le garder !!
il y a toujours eu les larbins de la république !
et les comiques sont pour eux, des boucs émissaires tout trouvés !

quand Val soutenait encore les comiques qui n'hésitaient pas à dézinguer le pouvoir (c'était avant qu'il ne se couche face aux ors de la république).......

j'aime l'humour de Didier Porte, ses textes sont intelligents et parfaitement écrits, un vrai cadeau dans l'audiovisuel aphatique actuel !!!
Je trouve le titre un tantinet optimiste. Je l'aurai appelé "Entre journalistes et le reste du monde, ligne j@une définitive?"
Quand ces bons hommes de journalistes feront enfin leur métier!! Qu'on les vire tous et qu'on mette des humoristes, ça n'empêchera pas le monde de tourner, bien au contraire. petit exemple pas très vieux... anonymat, et loi sur la présomption d'innocence, à fortiori sur l'innocence!
Merci à @si d'avoir très vite réagi. L'émission ne pourrait-elle pas être visionnée gratuitement pour que le maximum de personnes puisse la voir ?
Le plus embétant, ce n'est tout de même pas pour Didier Porte.
On le sent vraiment désabusé dans l'emission et il a l'air d'en avoir gros sur la tronche.
Mais le plus problématique, c'est tout de même qu'en France quelqu'un se fait virer car il a dit : enculé ...dans une chronique ?
La belle affaire ...la belle affaire...on a l'impression d'être dans une salle de classe avec une maitresse d'ecole.
C'est une mauvaise pente, Porte...vous allez finir par vous amuser avec le drapeau !

Qu'est ce qui va se passer si l'on parle de trucs dont je ne sais pas grand chose mais dont je devine les enjeux, qu'est ce que l'on va dire quand on va parler de Karachi, des chiffres un peu arrangé du chomage, des retraites, de la privatisation de ceci, de la hausse faussement justifiée de cela, des revenus d'untel, du cabinet d'avocat d'un autre?
Est ce que c'est Jean Pierre Pernaut qui va poser les questions ?
M'a l'air d'une belle nouille, Demorand...Didier Porte fallait le garder, il leur servait de gilet pare balles..
Il abordait des questions que les autres, les officieux, les bien peignés ne peuvent pas aborder aussi frontalement et aussi vite ..
Ensuite, Demorand il peut y aller...le terrain est déminé..Didier Porte..The Hurt Locker .
On sent dans ses chroniques qu'il empiette sur le journalisme...mais c'est peut être aussi que la presse d'opinion ( autre que l'actionnaire) n'existe plus ou a trop de mal à exister ?
Si Porte ou Guillon, Morel...même François Morel s'y met...c'est aussi et peut être qu'il y a un vrai probléme.
Parce que tout de même sur Balkany, il y en a peu qui ont osé autant que le petit barbu à lunettes de France Inter.
Quand on doit supporter l'enormité du discours officiel, la façon éhonté dont on voudrait que l'on avale tout..
Cette enorme cavalerie, machine, qui se prepare, qui avale tout, qui a reponse à tout, qui prevoit tout...et quoi ?
Il a dit : Enculé...et il se fait virer.
Le probléme, c'est pas pour Porte c'est pour nous.
A écouter cet extrait d'une chronique de Didier Porte (datée par YouTube de mai 2009).

http://www.youtube.com/watch?v=bKaqAuwLt5Q

Apparemment "niquer" et "enculer" n'aurait pas un même impact. Sans parler de la chute de la chronique!
" je préfèrerai tomber sur une belle chronique au champ d'honneur plutôt que sur celle la qui est un peu raté "
dit Porte ( de mémoire ) c'est exactement ce que j'ai pensé quand j'ai découvert cette polémique regrettable, non pas comme ça.
ça sent maintenant la vrai et magistrale chronique Hara Kiri en direct ou il va régler ses comptes avec ses petits compagnons de chambrée ^^.
quel triste gamahuchage collectif
J'ai vu l'émission de canal+ en direct en compagnie de ma fille de 8 ans, j'ai zappé sur la chaîne au moment de la fameuse l'intervention de Nicolas Demorand. J'ai ensuite été très ennuyé lorsque ma fille (de 8ans, pas 7 ni 9) m'a demandé la signification du mot "enculé" prononcé par Nicolas Demorand. J'ai tenté de lui expliquer que "enculé", c'est un terme péjoratif que l'on emploi quelquefois pour désigner des gens qui n'ont pas un comportement digne ou qui vous font des vacheries par derrière (sans jeu de mot). Pensez-vous que mon explication lui suffira?

Trêve de plaisanterie, j'ai découvert un Didier Porte sensible et lucide. Je pense sincèrement que les gens qui l'entourent le matin ne méritaient pas d'avoir été amusés par ses chroniques.
J'aime beaucoup Didier Porte, car sous couvert de l'humour il balance des choses intéressantes que les journalistes ne balancent pas, soit parce qu'ils ne veulent pas polémiquer (je repense a l'affaire du 4 *4 du fils Fillon, en espérant pas me planter et que ce n'est pas Guillon) du coup sous couvert de bouffonneries il m'apprends des choses ...
Comme il l'as dit lui même dans une émission de Asi, il ne veut pas être un humoriste de complément, c'est peut être ce qui gêne en effet ses "collègues" de la matinale, mais ils ont tort, lui sous l'étiquette de l'humour peut se permettre de poser des questions que eux ne peuvent pas, le dispositif s'en trouvera changé c'est certain..

le dézingage de demorand est abject, celui de Guetta tout autant, s'il n'y avait les gens ds le bus je me serais dit merde il a juste failli ...
Legrand était plus mesuré mais le papier de rue 89 m'as écoeuré, comme Guy je ne sais pas comment Didier Porte peut revenir a la matinale voir ce bal des faux culs ... et comme l'on dit d'autre je l'ai trouvé trés drole son papier, je ne voulais pas la regarder, tout le monde s'accordant a dire que c'était raté, j'y croyaisd mais je trouve au contraire que c'était bien trouvé même si j'ai connu mieux de sa part .
Je suggère que M.Porte s'excuse derechef ainsi:
http://www.youtube.com/watch?v=K7D8A7e4TEY
Je n'ai rien d'original à dire mais j'ai envie de le dire (ou de l'écrire en l'occurrence)...
Bien cette "ligne jaune", dommage que Legrand n'ait pas souhaité y participer, il me déçoit un peu pour le coup car je l'aime bien. Concernant Demorand il ne fait que confirmer sa réputation d'arriviste faux-derche sur les bords.

C'est la 1ère fois que j'entends cette fameuse chronique en entier, c'est loin d'être sa meilleure mais elle n'est pas si ratée que ça, sans la fin lourdingue elle était tout à fait honorable et drôle.
Par contre j'ai peur que jeudi Porte ne soit pas à l'antenne, je le sens mal son entretien demain, même si le droit du travail s'applique à France inter (à fortiori avec un patron de gôôôche non ? ^^)
Elle n'était pas si mal, cette chronique!
En revanche, Demorand, Guetta, Legrand et compagnie sont vraiment nuls.
Et ce sont ces gens-là qui prétendent nous dire ce qu'il faut penser tous les matins!
Val va bientôt demander la destruction du dernier album de Brigitte Fontaine.
Demorand dit avoir reçu un mail d'un gentil papa dont le gentil petit enfant à demandé ce que c'était que d'enculer quelqu'un avec un look de libellule. Legrand dit que ce n'est pas la musique qu'il aime entendre et Guetta c'est ébouillanté en avalant sa camomille.
Emission intéressante sur une chronique qui restera dans les an[s]n[/s]ales...

Les propos tenus par les trois "clowns" montrent, par contraste, à quel point l'intelligence est rare dans le PAF.
C'est hallucinant comment vous êtes en phase avec les gens que j'ai envie d'écouter en ce moment. Toutes émissions et chroniques confondues. C'en est inquiétant, même. J'ai l'impression d'être majoritaire, mainstream, banal. Ca fait bizarre.
"Sarkozy se fait Porte", ce n'est peut-être pas à Porte lui-même de le dire mais je crains quand même qu'on en soit là. Et que ses sbires devancent les ordres du chef ne change pas le problème.
Les émissions à contenu politique regardables ou écoutables à la radio ou la télé ne sont pas légion.
Avant que Sarko n'arrive au pouvoir, il y avait arrêt sur images.
Aujourd'hui, il reste d'un peu subversif :
Porte, Là-bas, le zapping, les guignols, groland, Mompontet (Fr2) et Taddeï de temps en temps, on pourrait ajouter Barthès, Action discrète et Guillon mais perso c'est déjà moins ma came.
Qui d'autre ?
Même si la chronique de Didier Porte n'était pas une chronique politique au sens revendicatif et militant du terme, c'était au moins une chronique sur un politique, à savoir Dominique de Villepin. Plus précisément, je pense qu'une des intentions d'origine de l'humoriste était d'esquisser un contraste burlesque entre le politicien flamboyant présenté aujourd'hui comme le phénix de la droite chiraco-gaulliste, et un baron vaniteux et grotesque tenant des propos abjects en privé. Il faut au moins accorder le mérite à Porte d'avoir tenté de faire une piqûre de rappel sur le côté peu reluisant du monsieur à l'heure où toute la presse accorde à Villepin une couverture médiatique princière.

Malheureusement, la forme de la chronique n'a pas vraiment su faire passer la drôlerie du message et je pense en particulier que l'artifice consistant à présenter la chose comme une demande à Villepin de la part de Demorand n'était pas des plus subtils.

Ce qui m'a frappé et un peu déçu au bout du compte dans cette Ligne Jaune, c'est aussi la paranoia de Porte vraisemblablement engendrée par un brin de mégalomanie de sa part. Je comprends tout à fait sa colère et son dégoût face à la surréaction de la direction de France Inter. Mais comme dit François Morel, nul besoin de voir des complots partout pour expliquer ce qui a poussé ses petits camarades à donner de la voix au Grand Journal. Tout observateur doté d'un peu de sens psychologique peut comprendre que c'est simplement une goutte d'eau qui a fait déborder un vase : après les affaires Guillon/Strauss Kahn, Guillon/Aubry, Guillon/Besson et maintenant Porte/Villepin, les journalistes assurant 3h30 de direct en ont eu assez de voir le succès de l'émission (car succès il y a) et donc le fruit de leur travail collectif complètement occulté par les frasques de 5 minutes de chronique quotidiennes.

Cela n'excuse évidemment pas d'avoir balancé sur Porte devant des millions de téléspectateurs plutôt qu'en face de lui, mais le dispositif devrait être pensé pour que l'auditeur fasse mieux la part des choses entre le billet d'humour et le déroulement "normal" de la matinale. Cela pourrait se concrétiser, par exemple, en arrêtant de faire de l'invité de l'interview politique le sujet principal de la chronique humoristique.
Pour ma part, soutien total à Didier Porte et boycott de France Inter depuis le début de la semaine.

Deux questions sur l'émission en elle-même :
- Pourquoi ne pas avoir demandé Morel sur quelles chroniques il avait eu lui aussi des remontrances ?
- Pourquoi ne pas avoir évoqué l'affaire des caricatures de Mahomet ? Il me semble que Val se battait alors pour la liberté d'expression, non ?
J'avais pas mal d'admiration pour Demorand, Legrand et Guetta, même quand ils m'agaçaient (genre Guetta en 2005). Mais la lâcheté et la mesquinerie de la sortie sur canal sont atterrantes. Je ne m'attendais vraiment pas à ce que ces gens soient minables à ce point...

J'ai cette citation qui leur va si bien sur ce coup là :

le briseur de grève.

Après que Dieu a achevé de créer le serpent à sonnette, le crapaud et le vampire, il lui restait encore un peu de substance avec laquelle il créa le briseur de grève.
Le briseur de grève est un animal à deux pattes avec un esprit tordu, un cerveau dilué et une moelle épinière visqueuse et gluante. A la place du cœur, il a un tumeur de principes pervertis. Quand le briseur de grève marche dans la rue, les hommes lui tournent le dos, les anges pleurent dans le ciel et les démons eux-mêmes ferment les portes de l’enfer pour l’empêcher d’entrer…Judas Iscariote était un homme profondément digne en comparaison avec le briseur de grève. Car après avoir trahi son maître, il eut la force de caractère de se pendre. Le briseur de grève ne l’a pas.

Jack LONDON
j'ai trouvé Didier Porte atteint. on dirait qu'il souffrait en entendant sa chronique, il a l'air clairement atteint par le fait que ses camarades de jeu qui ricanaient généralement à ses chroniques le lachent et le lynchent. Il était en droit d'attendre au moins de la neutralité au plus de la solidarité entre collègues...La solidarité....on ne la trouve déjà plus que dans les livres d'histoire.
Vive Didier Porte.
Moi cette chronique je ne l'ai pas trouvé terrible. Il est vrai qu'il est bien meilleur au fou du roi que dans la matinale.
Mais ce qui révulse le plus c'est la réaction de ses confrères sur le plateau de cette émission minable de Denisot.
Voilà plus de dix ans que je suis la matinale, de France Inter. J'ai tant apprécié Stéphane Paoli. Bernard Guetta m'a tant appris sur la géopolitique. J'adore particulièrement Caroline Cartier. J'aime aussi la pugnacité et le style de Demorand, sauf quand il s'enfonce dans les problèmes superficiels de la politique (Vous présenterai vous en 2012...) et qu'il en oublie les problèmes de fond qu'il traite pourtant si brillamment. Et pour la première fois je suis extrêmement déçu par le manque de soutien, envers l'un de leur collaborateur qui pour une fois, fait une mauvaise chronique. Didier est si drôle et manipule les mots avec une telle aisance, que l'on ne peut que lui pardonner se très léger écart de qualité.
Pour finir, en mémoire des métaleu d'arcelor à qui il a honteusement menti. A l'éducation nationale qu'il en train de massacrer sur l'autel de la rigueur. A l'image de la france dans le monde représenté par un personnage vulgaire et méprisant envers les autres nations. A la dimension du poste de président de la république rabaissée et j'en oublie: J'ENCULE SARKOSY, et au passage Xavier BERTRAND juste pour le plaisir.

Ca va mieux.
soutien à Didier Porte !!!!!!!! Qu'il continu à nous faire rire, merci poir l'emission. Je serait au rdv Jeudi matin !!
Guy => "Tout le monde va écouter la chronique de D.Porte jeudi matin" heu non désolé ... faut pas s'emporter comme ça mdr
Ben moi cette chronique (de Didier Porte) elle m'a fait rire.

Je suis seul?
Merci pour cette émision Guy ... Et à Jeudi Didier!!
Ps: Merci également aux auteurs de la pétition mentionnée plus haut, je l'ai envoyé à tout mes contacts ;-)
J'ai pas eu le temps de tout lire mais...je vois pas en quoi ce qu'a dit Porte est "si-affreusement-terrible-ouh-la-la-rentrez-les-gosses-piiinaise- on-va-tous-mouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuurir-c'est-simplement-innaceptable-sim-ple-ment--in-na-cep-ta-ble-et-ta-mère-en-swing-!".

J'ai essayé pourtant, je vous jure.

Mais euh, bhen nan...

Quant au bonhomme qui dit : "comment expliquer à mon fils de 8 ans le sens du mot "enculer"" ; je me souviens, pour ma part, l'avoir demandé à mes parents, à 7 ans, quand j'ai vu une de mes camarades de CP lever le "troisième doigt" bien haut (et le pire, c'est qu'aujourd'hui je vais bien, merci).

Alors, toute cette histoire me fait doucement rigoler.
Elle est pas drôle cette Ligne J@une !
A la fin on entendrait presque "allez adieu Porte, on t'aimait bien..."


Franchement je n'ai pas aimé cette chronique, mais de là à la transformer en une espèce de
faute professionnelle grave, y a un pas que seuls peuvent franchir des egos surdimensionnés.

Mais pour qui ils se prennent ces lamentables roquets de pacotille, ces loques puantes d'une
bien-pensance qui n'existe que dans leurs esprits saturés de certitudes et d'auto-satisfaction ?!
Ils font bien plus de mal en quelques questions biaisées que toutes les vulgarités de leurs humoristes réunies.
Pas de complot, pas de manipulation ... moui.

On dirait que c'est de mauvais goût de dire que plusieurs personnes ont pu se mettre d'accord pour arriver à leurs fins.

Et pourtant, tant que les gens se parleront, se téléphoneront, exposeront leurs idées, leurs désires, leurs sentiments, il y aura des plans sur l'avenir des projets communs et des complots. Et c'est l'inverse qui serait étonnant.

Les "je pense qu'il n'y a pas de complot", 'personne n'a voulu...", sonnent faux. Ceux qui prononcent ces phrases ne veulent surtout pas se mouiller ou ne veulent pas qu'on pense qu'ils croient à "la théorie du complot" en mettant tout inconsciemment dans le même sac, twin towers, l'homme sur la Lune, le prix du beurre, le licenciement éventuel de Didier Porte.

Les gens veulent et ils font, les gentils, les méchants, les naïfs et aussi les manipulateurs. Vous n'avez peut être même jamais pensé à ce qu'un manipulateur est capable de faire, vous seriez étonné. Je pense que plus on va vers les sommets, plus leur concentration est élevée. Alors pour de telles personnes, imaginer et mettre en place ce qui est arrivé à Didier Porte est un vrai jeu d'enfant.

Pas de complot, pas de manipulation ... moui...Didier Porte c'est pas les twin tower !
2010 : "France Inter, la différence !"
2012 : "France Inter, la déférence ..."

J'espère au moins qu'ils n'ont pas prévu de mettre Arthur à votre place...

bon courage, M.Porte.
100% d'accord avec Thomas Legrand : trop facile de tirer sur la corde et de passer pour un martyr ! Pauvre victime ...
Rien d'étonnant que Thomas Legrand ait ce genre de raisonnement : l'habitude de la laisse l'empêche de tirer depuis longtemps. Idem pour Demorand qui a reçu la Laisse d'Or du plan B.
Je trouve extraordinaire d'en arriver à penser que tirer sur la laisse mérite une sanction !
Allez, à la niche! On obéit au maîmaître quand on est un gentil petit chienchien. En effet, Porte n'est pas de ce tonneau-là. Pas les mêmes références.
Lisez le dernier bouquin de Legrand et vous constaterez que la laisse est bien lâche...arrêtez avec votre parano complotiste : cela occulte toute objectivité !
L'avez-vous lu vous-même? Vous n'en donnez pas l'impression. Lâchez vos grands mots ("parano complotiste" ! C'est vraiment du grand n'importe quoi !) et lisez les dernières lignes (que je vous rappelle au cas où vous n'auriez pas le livre sous la main) :

« Mais le sarkozysme reste fondamentalement une énergie, l’énergie d’un homme. Pour l’instant, cette énergie a surtout servi à faire accéder son détenteur au pouvoir. Elle pourrait, si le président daignait, dans la seconde partie de son mandat, relire sa déclaration d’avril 2007 et enfin s’en inspirer, sauver son passage à l’Elysée. »

Plus flagorneur, tu meurs.
"Au pied, toutou, au pied, allez ! " : il n'y a pas besoin de le lui dire, c'est intériorisé, c'est dans sa tête.
Je n'imagine pas comment vous classez alors Elkabach chère Sophie ! Legrand est vraiment loin d'être un journaliste aux ordres..mais si cela vous fait plaisir de le penser grand bien vous fasse....
Legrand c'est un mou du genou. C'est grâce à des journalistes comme lui que le sarkozisme nous piétine.

Le passage que mentionne Sophie est suffisamment parlant :

« Mais le sarkozysme reste fondamentalement une énergie, l’énergie d’un homme. Pour l’instant, cette énergie a surtout servi à faire accéder son détenteur au pouvoir. Elle pourrait, si le président daignait, dans la seconde partie de son mandat, relire sa déclaration d’avril 2007 et enfin s’en inspirer, sauver son passage à l’Elysée. »

Ce journaliste "objectif" voudrait qu'enfin Sarkozy applique son horrible programme, il me semblait pourtant qu'il le faisait déjà suffisamment.
Il n'a pas besoin d'être un « journaliste aux ordres » ( d'ailleurs il est plutôt éditorialiste que journaliste maintenant, mais ne chipotons pas ), il a intériorisé l'ordre !

Il écrit noir sur blanc, dans son livre Ce n'est rien qu'un président qui nous fait perdre du temps, Chapitre XXI, page 152 : "Ce n'est pas rien !"

Il est encore trop tôt pour le dire. Mais "ce n'est rien" ne peut malheureusement pas s'appliquer à ce qui se prépare en matière de justice. Si, comme le prévoit le président, le juge d'instruction est vraiment supprimé et si, en contrepartie, la dépendance du parquet vis-à-vis de l'exécutif n'est pas entamée, si les droits de la défense ne sont pas renforcés, alors, pour ce domaine, les titres alarmistes et les mises en garde contre des abus de pouvoir seront justifiés. "Ce ne sera pas rien" pour la république ! Le pire n'est jamais certain et pour l'instant la réforme n'est pas faite.

Je reprends mon commentaire à l'époque de l'émission @si avec Thomas Legrand et Edwy Plenel intitulée « "Le contrôle des médias par Sarkozy, ça ne marche pas !" » http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=2800 :

Alors je suis désolé mais d'une le Thomas Legrand auteur et le Thomas Legrand sur le plateau d'@si se contredisent : le second reconnaît que la nomination des dirigeants de l'audiovisuel public par le président constitue une réelle régression démocratique. De plus, si on prend l'auteur au pied de la lettre, cela veut donc bien dire pour lui que finalement, toutes les contre-réformes déjà promulguées par ce président ( lui et ses conseillers élyséens, non élus ) "ce n'est rien", ce n'est pas pire qu'avant, c'est dans la continuité de présidents précédents. L'argument lui-même m'exaspère, et il est souvent utilisé en politique : parce que vous croyez, pauvre naïfs que les présidents précédents faisaient autrement ? Lui il dit ce qu'il fait, il fait ce qu'il dit, c'est la transparence ! Mais enfin, si une chose était mauvaise hier, elle reste mauvaise aujourd'hui !

Mais je suis d'accord avec vous, et c'est comme cela que conclut Thomas Legrand dans son livre : "Ni rupture, ni dictature". Certes, et c'est là l'essentiel de mon propos, à la lecture de ce livre, j'ai vraiment eu l'impression désagréable d'une nième agitation politico-médiatique, s'intéressant plus à la forme ( les discours, les sorties verbales pour provoquer Lagauche, qui tombe dans le panneau ) qu'au fond. Ce n'était pas le but de ce livre, d'accord, mais une fois de plus encore de l'écume qui s'ajoutent aux écrans de fumée.

Thomas Legrand, après plus de 2 ans de sarkozysme fait le constat qu'il a passé plus de temps à commenter les commentaires qu'à décrypter et dénoncer les contre-réformes sarkozyennes. Que ces dernières ne soient pas plus dévastatrices que celles de précédents présidents m'importe peu ( bien que je sois convaincu du contraire ). Alors je le redis haut et fort, si les journalistes sont maintenant, ouf il était temps, lucides : AU BOULOT !
Entièrement d'accord avec jack94 et Vincent ci-dessus pour TL.
Quant à Elkabbach, si vous mesurez vos exigences à l'aune du pire, forcément..., j'essaie de le faire à l'aune de l'intérêt public, et TL nuit à l'intérêt public en minimisant et banalisant la politique de sarko, sans parler de ses prétentions de moraliste.

Il y a plus haut dans le forum une belle métaphore (et une discussion intéressante) rappelée par Dominique Godin sur les horloges qui donnent toutes la même heure sans comploter pour autant. Il faut être sans concession avec les chiens de garde journaleux. De Pernault à Legrand.
Toujours les mêmes petits tous petits toutous ...
Il y avait Elcabbot, maintenant il y a [s]Mél[/s]aisse-dor ...
Lisez le dernier bouquin de Legrand
Sophie a suffisamment dit qu'elle l'avait lu, lisez donc tous les commentaires.
Tous les commentaires ?

- mon deuxième billet sur @si, il y a 4 mois : http://www.arretsurimages.net/forum/read.php?5,1040709,1040906#msg-1040906
- plus récemment : http://www.arretsurimages.net/forum/read.php?5,1051601,1051732#msg-1051732
- mais surtout celui-ci, au sujet du livre de Serge Portelli, à lire absolument ( le livre, pas mon billet ;-) : http://www.arretsurimages.net/forum/read.php?5,1051601,1053318#msg-1053318
en l'occurrence je parlais des commentaires de ce fil dont celui où Sophie (re) disait qu'elle avait lu Legrand ;)

100% d'accord avec Thomas Legrand : trop facile de tirer sur la corde et de passer pour un martyr ! Pauvre victime ...


Par contre, pousser la chaise pour précipiter le pendu dans le vide, ça réclame un vrai courage (comprend qui peut).
Bien sûr dans un vrai souci de transparence il aurait dû dire qu'il trouvait cela drôle alors qu'il ne le pensait pas...
Mais tu piges que dalle !
ça n'a rien à voir avec drôle ou pas,
simplement une histoire de liberté et de pression ! ( pas bière )
tu es un drôle de personnage !
gamma
On se calme avec les familiarités...j'ai bien compris que j'allais à contre-sens de l'unanimité qui se dégage du forum sur le sujet mais pas besoin de considérer pour autant que je ne comprends rien quand je ne suis pas de votre avis...seul Didier Porte a le droit à la liberté d'expression selon vous ? Je ne suis pas le seul à penser que cette chronique n'était pas drôle (et pas l'ensemble du boulot de Porte) et c'est juste ce que Legrand a dit..enfin à vous écouter tous, il aurait dû fermer sa gueule ( de toute façon qu'a-t-il à y gagner : il est tricard à l'Elysée à l'image d'un Bourdin avec leurs déclarations sur la rupture du OFF) tout comme moi d'ailleurs ! Belle exemple de dialogue et de tolérance....faites ce que je dis....
D'ailleurs même Morel est très mesuré sur la théorie du complot et de la pression qui vous fait tant fantasmer....

pas besoin de considérer pour autant que je ne comprends rien quand je ne suis pas de votre avis...seul Didier Porte a le droit à la liberté d'expression selon vous ?

Vous n'avez pas compris en effet que ce qu'on reproche à Demorrand, Guetta et dans une moindre mesure à Legrand c'est:
1) leur lâcheté, ils s'en prennent à Porte qui ne peut pas se défendre sur le plateau TV, en utilisant des arguments falacieux (je doute fortement de l'existence du mail cité par Demorand)
2) leur manque de solidarité: même s'ils n'ont pas aimé cette chronique, il y a des moyens de le dire sans planter un couteau dans le dos de Didier Porte.
3) leur hypocrisie: aucun n'a protesté quand Porte avait traité Ségolène Royal de "poufiasse". Et ce n'est ni la première ni la dernière chronique de cette matinale qui utilise des gros mots.
4) étrange coïncidence, leur soudaine indignation va dans le sens souhaité par Sarkozy et sa marionette Val.

Quant à la chronique en question, elle était plutôt drôle, n'en déplaisent à tous les pisses-froid.
J'ai très bien compris ce que vous avez compris mais permettez moi de ne pas être d'accord pour autant....on a le droit ?

Pour reprendre vos points :
1/ vous vous attendiez à une belle langue de bois à laquelle @si s'oppose à longueur de pages ? Ils auraient dû répondre : "je ne repondrais qu'en présence de Didier Porte ?" on ne va pas faire beaucoup de débats si l'on ne parle qu'en présence des concernés....je vous rejoins sur le fait que l'argument du gamin de 8 ans est mal venu.
2/ ils n'ont pas condamné l'ensemble du boulot de Porte mais juste signalé que cette chronique avait dépassé la ligne jaune (tiens, tiens...)
3/ Je vous vois venir : l'équipe de la matinale est vendue au pouvoir ; entre nous, cela ne tient pas (mais je sais que cela fait plaisir à beaucoup ici de le penser) : relisez les chroniques de Legrand sur Slate, les interviews sans concession de Demorand avec certains hommes de droite du gouvernement et vous constaterez que la sensibilité de gauche de cette équipe n'est pas usurpée (et c'est très bien comme cela pour compenser RTL et Europe 1)
4/ et s'ils ne pensaient pas simplement ce qu'ils ont dit sans ordre ou arrière-pensée : cela ne vous arrive pas à vous ? vive l'auto-censure alors ? franchement dézinguer cette équipe qui a souvent été reconnue comme objective vis-à-vis du pouvoir me laisse pantois (un peu de parano antisarkozyste ?....Si Sarko dit bleu, plus personne ne peut dire bleu ?)

5/ si je vous suis, Porte est un pisse-froid parce qu'il n'a pas vraiment trouvé sa chronique réussie..

Une fois de plus, on en a beaucoup trop fait autour de ce rappel à l'ordre auprès d'un des intouchables du PAF qui à coup sûr sera encore là l'année prochaine sur France Inter au moins au Fou du Roi !
Dernier point : Porte est sûrement à France Inter celui qui cisèle le mieux ces textes pour notre plus grand bonheur (sauf parfois...et cela arrive....)
"ils n'ont pas condamné l'ensemble du boulot de Porte mais juste signalé que cette chronique avait dépassé la ligne jaune (tiens, tiens...) "

Je pense vous êtes de totale mauvaise foi, et faites semblant de ne pas comprendre ce qu'il s'est passé sur le plateau de C+.

"Porte est sûrement à France Inter celui qui cisèle le mieux ces textes pour notre plus grand bonheur "

"pour votre plus grand bonheur"...

Ça rime avec menteur, vu le contexte de vos derniers commentaires à son sujet.

Mauvaise foi et mensonges vont de pair.
Fan de canard, il ne vous arrive jamais de penser que votre artiste préféré ait pu parfois faire une chanson ratée ou un tableau moins convaincant...ou alors vous êtes vraiment un fan inconditionnel et aveugle.....

Ok, de toute façon, je pense que je vais arrêter de dialoguer avec qq qui n'a que les mots mauvaise foi et menteur à la bouche quand on n'est pas de son avis....je vous laisse tranquillement continuer à explorer mon propre cerveau puisque vous avez l'air de savoir mieux que moi ce qu'il s'y passe !
Si nous n'avions qu'une simple différence d'opinion, nous n'en serions pas là.

La réalité joue en votre défaveur concernant Demorand: si vraiment il ne s'agissait que de la critique d'une chronique (d'une partie de chronique), vous pensez vraiment qu'ils en auraient parlé dix minutes, sans mettre en valeur les années de chroniques de Didier Porte, qui était commodément absent, et en le réduisant à la simple expression d'un jeu d'humour (le fait de mettre des mots dans la bouche de Villepin) tout en rendant la sentence sans appel: que ce n'était pas drôle ?
Qui sont-ils, ces pisse-froids, pour décider de ce qui est drôle ou pas, pour dénigrer le boulot unanimement et en règle sur le plateau dirigé par un ami notoire de Sarkozy, et comme par hasard durant l'annonce ou Demorand précise partir de la matinale ? Si un collègue de votre bureau trouve, histoire de conserver les proportions, que vous avez merdé en vous gourant de remplissage de formulaire mais sans plus de conséquences pour autrui, vous trouverez sans doute normal et approprié, que trois de vos collègues, avec lesquels vous pensiez avoir de bonnes relations jusque là, aillent chez Ardisson dire que vous avez fait une grosse connerie, que ce n'est pas ça, le travail qu'ils ont envie de faire, qu'en rentrant l'un d'eux était tellement perturbé qu'il a failli écraser un chien qui traversait la route ?

Ce n'est pas non plus une question d'être "fan inconditionnel et aveugle ", bien que ce soit visiblement bien plus commode pour vous de penser en ces termes.
Et votre avis, ici, peut-être ce qu'il est, mais dans les faits, il s'est bel et bien fait lâcher par ses collègues devant des millions de gens, et pas pour une simple chronique.

Si vous pensez que ce brave trio a bien eu raison de profiter de sa liberté d'expression dans un cadre bien précis et très bien orchestré par le Grand Journal, demandez-vous bien lequel de nous deux fait preuve d'aveuglement...
...d'autant que vous montrez bien la considération que vous avez pour ce que vous prétendez définir; en clair, l'humour "gras et ciblé " - dont fait preuve, entre autres styles et de manière assumée et récurrente, Didier Porte, au passage, depuis plusieurs années - qui est "au niveau " du forum; que Didier Porte devait répondre face au "droit du travail " (diantre, pour avoir dit un gros mot, mais la matinale, pour vous, elle est faite pour les gamins de huit ans, vraiment ? Pauvre Coluche, avec tous ceux qu'il a proférés, il serait bien emmerdé face aux nouveaux censeurs du côté desquels vous vous rangez, sans même le reconnaitre), que vous êtes dans ce contexte, "100% d'accord avec Thomas Legrand " qui minimise la parodie de happening auquel il a participé, et va jusqu'à dire qu'il a été "piégé " (!) par Didier Porte (au Grand Journal, ou lors d'un rendez-vous avec Val dans son bureau ? les bras m'en tombent de lire de pareilles conneries de personnes en apparence douées de raison).
Vous trouvez même que sa "laisse est lâche "... Faudrait-il déjà que ses employeurs considèrent qu'il en ait réellement besoin d'une, suffit de lire ce qu'il dit au sujet de la presse, qui "n'est pas menacée ", tellement il est sûr que le président ne peut y arriver... il ferait bien de se rappeler qui a nommé ses augustes patrons à la tête de Radio France, et se demander si le fait que les amis du président à la tête des plus grands groupes de presse soit si inoffensif qu'il le prétend... comme il le dit lui-même aussi, "Hees et Val le laissent tranquilles"...
... ils auraient bien tort de s'en inquiéter, effectivement !

Alors pour conclure, vos histoires de "cerveau ", elles vous concernent vous, et ne sont en rien mon problème...
quand au fait que vous prétendez apprécier l'humoriste aux textes "bien ciselés", vu ce que vous en avez dit, sur lui, sur ce qui fait marrer le forum (vu son "niveau " évidemment, ces "adeptes " désolants de l'humour "anticlérical et caricatural ", selon votre... point de vue.. très éloquent)..

Il y a comme plusieurs trucs qui ne collent pas, comme dirait l'autre.

Pour Didier Porte, peut-être êtes-vous en définitive, pratiquant de l'amour vache...
... pour votre plus "grand bonheur ", il va sans dire.

Là, vous m'avez entièrement persuadé, quant au profond respect que vous inspire votre artiste préféré !

Ils auraient dû répondre : "je ne repondrais qu'en présence de Didier Porte ?" on ne va pas faire beaucoup de débats si l'on ne parle qu'en présence des concernés.

S'ils avaient vraiment trouvé la chronique de Porte détestable, pourquoi ne pas lui en avoir parlé avant hors antenne ? Et n'oubliez pas que le jour de l'enregistrement de l'émission de canal +, le nouvel obs avait laché une première salve contre Didier Porte. Donc je maintiens: leur conduite au grand journal est d'une parfaite lâcheté.


ils n'ont pas condamné l'ensemble du boulot de Porte mais juste signalé que cette chronique avait dépassé la ligne jaune (tiens, tiens...)

Vous croyez vraiment à ce que vous écrivez ? Si c'est le cas, il est temps d'ouvrir les yeux, et de comprendre tout ce que signifie une phrase comme "ce n'est pas la radio que je veux faire" au moment où se décident les programmes pour l'an prochain.


3/ Je vous vois venir : l'équipe de la matinale est vendue au pouvoir ; entre nous, cela ne tient pas

mon 3/ portait sur l'hypocrisie, pas sur la soumission au pouvoir. Entre nous, je ne crois pas que "l'équipe de la matinale est vendue au pouvoir". Par contre, au moment où se renégocient les programmes et les postes (Demorand sur le départ), la tentation est grande de se faire bien voir de la direction. C'est une petite lâcheté comme on en connaît tant dans la vie...


4/ et s'ils ne pensaient pas simplement ce qu'ils ont dit sans ordre ou arrière-pensée : cela ne vous arrive pas à vous ?

Dans ce cas, ce serait une simple coïncidence qui arrive pile poil au bon moment... Quand ce genre de coïncidence se produit, je suis tout de suite soupçonneux...
"Qu'est-ce qu'on dit à un enfant de 8 ans qui demande ce que veut dire "J'encule" ?"

On lui dit : "Tu le saurais si tu étais plus assidu à tes cours de catéchisme !".

Certains parents ont vraiment de graves lacunes éducatives !
quels gnagnateux DeMorand et Cie!!!!!
all the best pour Didier Porte :-)
Bravo au concepteur de l'image de présentation de l'émission.
Dans le registre photo-langage, très réussi.
:-)
Je n'ai pas l'habitude de commenter à chaud, mais aujourd'hui exceptionnellement j'arrête la vidéo à 13 mn
pour crier un coup :
au secours ! au secours !
Non ! Didier Porte, votre chronique n'est pas ratée. J'ai bien ri en l'écoutant. Le syndrome de la Tourette,
le "ces connards n'ont pas de couille", Fogiel, Vermuss, tout ça, j'ai ri !
Au secours, n'intériorisez pas ce que ce monsieur Val le censeur à vitesse variable vous reproche !
Au secours ! oui à la caricature de Mahomet, non à celle de de Villepin ou de monseigneur Sarkozy ?

Non ! de l'air, de l'air, de la liberté !
Continuez !
Faux jeton le Demorancul, même pas le courage de venir :
un arriviste,
et Thomas Legrand...
gamma en colère

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Emission fort intéressante, mais aussi fort triste. Cette histoire ne grandit pas Demorand, Guetta et Legrand, qu'ils aient été "pilotés" ou non, qu'ils aient voulu donner des gages au(x) pouvoir(s) ou non.

Le paradoxe de la direction d'Inter, c'est quand même de focaliser sur la matinale, qui marche bien. Comment justifier la remise à plat du dispositif ? Mystère.
Cette tribune sur Rue 89 me conforte dans la mauvaise opinion que j'ai de Thomas Legrand depuis que j'ai lu son bouquin. Derrière des dehors vaguement critiques (finalement assez consensuels), ce type est un lèche-botte de tous les pouvoirs. Je ne sais si c'est la mauvaise conscience - comme le suppose Didier Porte - qui le pousse à s'autojustifier dans cet article, mais rien ne l'obligeait à en remettre une couche ainsi. J'y vois plutôt une sale tendance à voir d'où vient le vent.
Complot ou pas ? Morel a probablement raison. Mais c'est pire encore. Ces gens qui croient "faire" l'actualité parce qu'ils trient ce qu'ils estiment essentiel en viennent à penser que leur jugement en matière de morale est nécessairement la seule valide. Qu'ils se soient exprimés avec sincérité sur Canal + me paraît d'autant plus inquiétant puisque toutes les informations qu'ils nous transmettent passent par ce prisme, ces certitudes d'être les détenteurs de la mesure morale, y compris en matière d'humour : alors que Demorand reconnaît lui-même qu'il n'est pas bien placé pour évaluer l'humour, cela ne l'empêche pas de le juger sans retenue du haut de son statut de bon père de famille qui incarne le sens moral. Le paradoxe ne lui apparaît pas. Ce point aveugle, moi, ça me fait peur.
PS : Contente d'apprendre que Bern soutient D. Porte. Je lui en voulais de sa petite remarque de vendredi.
Bon courage à Porte, chroniquer en face de tels faux derches ça va pas être simple...
De Carolis vient de dire sur Canal+ qu'il aurait viré Porte, mais garde et ne considère pas Zemmour comme fasciste... C'est vrai que cela a l'air plus risqué d'être mauvais humoriste que mauvais journaliste... C'est pitoyable!
Pas très drôle d'accord, et tout à fait potache de mauvais gout.
Pas de quoi fouetter un chat.

Mais visiblement les ligues de vertus sont de retour.
@ la rédaction @si : ce serait sympa de mentionner la pétition issue du forum @sinautique, même si vous ne souhaitez pas le prendre à votre compte : http://petition.harrycow.fr/
C'est déjà fini le téléchargement ?
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.