Piges, stages, alternances : notre FAQ
article

Piges, stages, alternances : notre FAQ

Je veux proposer une pige à "Arrêt sur images", comment faire ?

La rédaction privilégie le travail de ses journalistes permanents concernant les sujets d'actualité. De pigistes, nous retenons principalement les propositions comportant des témoignages, des informations ou des documents exclusifs révélant l'envers du journalisme. Cela peut concerner une inadéquation manifeste entre la promesse éditoriale d'un média et la réalité de son fonctionnement ; des enquêtes sur les écoles de journalisme ; des révélations inédites sur l'envers de la communication et des médias. Un seul impératif, central dans notre ligne éditoriale : les sujets doivent avoir un rapport avec des contenus médiatiques (ce qui peut inclure les réseaux sociaux).

Pour proposer un sujet d'article à ASI, il faut envoyer un synopsis de quelques lignes, ainsi que ses coordonnées et quelques exemples d'articles déjà publiés, à piges@arretsurimages.net. La rémunération des piges est la suivante : forfait de 560 euros bruts, auquel s'ajoute la prime d'ancienneté (1 % par année d'exercice du journalisme avec un maximum de 20 %), puis les indemnités de congés payés et le 13e mois – pour des textes dont la longueur s'établit de 8 000 à 17 000 signes. La rémunération est fixée à 75 % du tarif de la pige en cas de cosignature avec un·e journaliste de la rédaction.

Stages et alternances : comment proposer sa candidature ?

Pour l'instant, ASI n'a pas de place disponible pour des alternant·es. Concernant les stages, il est possible de faire acte de candidature en envoyant un CV et une lettre de motivation à stages@arretsurimages.net. Il faut indiquer les dates potentielles de stage. La rédaction propose deux types de stages : courts, de deux semaines ou moins, non rémunérés ; ou plus long, de deux à quatre mois, accompagnés de la gratification légale de 3,90 euros de l'heure (et de 35 h hebdomadaires).

Je veux proposer une chronique à "Arrêt sur images", comment faire ? 

Nos chroniqueurs et chroniqueuses traitent d'un champ médiatique spécifique – tels que l'histoire, les vidéastes de YouTube et de Twitch, la téléréalité ou les paniques morales issues de Twitter – avec un regard expert et engagé. Vous avez une proposition à nous faire ? Vous pouvez nous écrire à piges@arretsurimages.net. Nos chroniques sont rémunérées avec un forfait de 340 euros bruts, auquel s'ajoute la prime d'ancienneté (1 % par année de chronique chez ASI avec un maximum de 20 %), puis les indemnités de congés payés et le 13e mois – pour des textes d'environ 9 000 signes. 

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.