54
Commentaires

L'Ifop et Le Parisien shootés à la chloroquine

Lundi 6 avril, Le Parisien dévoile en exclusivité un sondage de l'Ifop proposant l'avis des Français sur l'efficacité du traitement du Covid-19 par la chloroquine, avec erreurs et amalgames dans les articles qui l'accompagnent. Les accusations pleuvent aussi contre l'Ifop, qui se défend d'avoir transformé les citoyens en médecins.

Commentaires préférés des abonnés

Tout ce qu'on peut deduire de ce sondage est que 79% des sondes n'ont pas realise qu'il n'y avait qu'une seule reponse correcte : "je ne sais pas"

Approuvé 11 fois


Et la malhonnêteté intellectuelle de Raoult, vous n'en parlez pas ? C'est pourtant lui qui ment dans les média, pas les scientifiques qui soulignent à raison qu'il a bâclé son travail.


Plutôt que Michel Onfray, lisez Acermandax.







(...)

"Ce ne sont même pas des avis d'experts, mais des gens qui n'ont aucune compétence particulière : on leur demande ce qu'ils pensent de l'efficacité d'un produit dont on ne connaît justement pas l'efficacité !"


Je ne vois pas où est le problème, c'est (...)

Derniers commentaires

je trouve inutile de discuter ce  sondage ...inutile.

mais si votre problème est de trouver des détracteurs de raoult,il  y en a dans tous les médias 

de grands chemins ...et chez les conseillers scientifiques qui ont "conseillé "au président de 

maintenir les élections....combien de morts et de contaminés....??

ras le bol de ces procès à didier Raoult qui sauve des gens tous les jours!!

il y a plus à critiquer en face..

Heu, que déconstruisez-vous exactement ? Le choix de couleur aurait été bien plus contestable s'il avait été inversé. Le choix des pages société est heureux : justement ça évite l'amalgame. Là, il s'agit d'un sondage sur les croyances, qui prend le pouls du café du commerce et l'alimente en retour. Il est vain et dépourvu d'intérêt comme beaucoup d'autres sondages d'opinion, mais pas plus retors qu'un autre. Il peut être critiqué au nom des effets néfastes des sondages dans le jeu démocratique, qui reste une controverse non épuisée. Mais celui-ci ne s'illustre pas particulièrement par plus de biais ou de manipulation qu'un autre. La seule chose désolante, c'est que des clients de sociétés de sondage, comme le Parisien, consomment du "temps d'attention disponible" des individus pour leur poser des questions bêtes au lieu de se servir des enquêtes sur échantillons représentatifs pour tous les sujets qui feraient avancer le schmilblick : estimer l'incidence probable du covid dans la population, mesurer la bonne compréhension des gestes de prophylaxie et leur applicabilité dans la vie réelle, quantifier les effets de la pandémie et du confinement dans le quotidien des Français... 

Macron est arrivé un peu avant 16 h à la Fondation Méditerranée Infection, où il doit rencontrer le Pr Raoult (info BFM TV).


Je me permettrai d'ajouter que la boîte de médocs utilisée en illustration est du sulfate de chloroquine alors que la molécule étudiée est l'hydroxychloroquine. L'erreur est un peu grosse, surtout qu'on voit des boîtes de Plaquenil sur toutes les chaînes TV. Bref, un article du Parisien foireux de À à Z. J'en viens à me demander si il n'a pas été écrit par un de ces chloro-boys fanatiques. 

C'est important d'avoir une bonne histoire avec un gentil, un méchant etc.. Ca sera quand même con que l'on parle de la communication catastrophique du gouvernement, des décisions catastrophiques actuelles et anciennes (sur l'hôpital public, sur le dépistage systématique, sur le maintien des municipales, sur les masques pas utiles, etc...).

Ce serait quand même con que l'on se batte sur un sujet que l'on maîtrise pas plutôt que contre la politique du gouvernement. Politique qui lorsque l'on regarde d'autres pays paraît plus létal pour sa population et plus moyenâgeuse dans sa forme.


pour que certains retrouvent un peu d'humilité  dans leurs propos 


c'est à 10 minutes et 50 secondes


https://www.franceinter.fr/emissions/le-journal-de-8h

Une solution s'impose : vite, un RIC (référendum d'initiative citoyenne) pour décider si l'hydroxychose est efficace ou pas. Les méchantes z'élites qui nous cachent tout seront bien obligées de s'incliner devant la Volonté du Peuple !

"Ce ne sont même pas des avis d'experts, mais des gens qui n'ont aucune compétence particulière : on leur demande ce qu'ils pensent de l'efficacité d'un produit dont on ne connaît justement pas l'efficacité !"


Je ne vois pas où est le problème, c'est le principe même du sondage, est-ce qu'on demande aux sondés de réfléchir et de s'informer avant de répondre à n'importe quelle question? Surtout pas, ça fausserait les résultats. Tiens: "Faut-il diminuer drastiquement le nombre de fonctionnaires hospitaliers?" Oui, massif, avant toute réflexion. Non, tout aussi massif, aujourd'hui. 


Il s'est passé quelque chose entre temps?

Vous êtes impayable :) .. jusqu'au choix des couleurs rouge/bleu qui serait malhonnête maintenant...


Pour ma part quand je lis le titre + chapeau je lis "Les Français y croient ! .. alors que ("alors même que" sur l'édition web) .. on attend toujours les résultats cliniques". Je vois plus un ! étonné qu'enthousiaste, limite "quelle bande d'abrutis !".

Il me semble que la question interroge bien une croyance.


Le plus surprenant est bien le faible pourcentage de NSP à la question 1. Mais de toutes façons ce sondage est idiot : il devrait y avoir un NSP dans les autres questions. Les réponses aussi puisque 55% souhaitent que la prescription soit restreinte aux malades gravement atteint, alors que votre ennemi a répété que ça ne servait à rien. D'ailleurs c'est peut-être bien les réponses (vs symptomes légers) qui ont été inversées plutôt que le camembert, sinon ça prouverait qu'ils n'écoutent même pas ..


Bref ce sondage est idiot. Et vous, vous êtes impayable.


Dans le sondage du Parisien (voir l'illustration), il semble que la recherche publique soit résumée à l'Institut Pasteur qui héberge, certes, des unités de recherche publique, mais qui est une fondation de droit privé.

Le Parisien a visiblement déjà enterré l'INSERM, le CNRS et la totalité des universités françaises.

Il est avéré depuis longtemps que les instituts de sondage sont avant tout des manipulateurs d'opinion.

Et pourquoi les Français n'auraient-ils pas le droit d'être tous médecins ?


D'abord je me sens bête car je n'ai pas la certitude de la majorité de mes concitoyens

ou alors je dois mettre dans concitoyens un tiret explicite


Mais il est vrai que les Français ont coutume de dicter à leur médecin l'ordonnance et une de leurs principales occupations est de se passer des bons conseils sur tel ou tel médicament miracle. "Moi depuis que je prends xxxx, je ne souffre plus du bas du dos."


et puis il y a l'autre médicament miracle, la potion magique du petit village Gaulois, sauf qu'au bout de l'histoire els Romains ont foutu la pâtée à toute la Gaule

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Très bon, en effet, le texte de Michel Onfray. Merci pour ce lien.


Et la malhonnêteté intellectuelle de Raoult, vous n'en parlez pas ? C'est pourtant lui qui ment dans les média, pas les scientifiques qui soulignent à raison qu'il a bâclé son travail.


Plutôt que Michel Onfray, lisez Acermandax.







Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Vous n'avez rien à répondre à mes questions ? Rien à dire sur la malhonnêteté intellectuelle de Raoult ?



Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Paul Feyerdend n'a rien à voir avec la question qui nous préoccupe. Raoult vous ment, se fout de votre gueule, et ce n'est pas une question de philosophie, ou de méthode, ou d'éthique. Juste une question d’honnêteté intellectuelle. 


La méthode scientifique, Raoult l'a défendue quand ça l'arrangeait. Maintenant qu'on lui reproche d'avoir bâclé son travail, d'avoir affirmé des choses sans la moindre preuve, d'avoir menti dans les média, il se la joue anti-système alors qu'il est véritablement un des piliers du système, qui sait très bien faire jouer ses réseaux, se faire financer par Sanofi, etc. Comme le dit très bien Acermandax (de son vrai nom Thomas Durand):


L’ogre-mandarin se double véritablement d’un traître quand il dénigre la méthode scientifique tout en se réclamant des indicateurs de sa propre expertise qui tous n’attestent de rien d’autre que de sa capacité à signer des publications qui franchissent les seuils de la qualité académique. Une fois qu’en abusant du système il est reconnu comme un expert, il voudrait détruire le seul outil qui permettrait de résister à l’autorité de son statut social.



Vous comprennez le problème maintenant?


Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Non, tous les chercheurs ne font pas comme Raoult. Tous les chefs d'institut ne co-signent pas les publications de leurs subordonnées. Dans mon expérience personnelle (qui vaut ce qu'elle vaut) je n'ai jamais rencontré de chef de labo tyrannique, menteur ou qui transige avec la méthode scientifique. Jamais un chef de labo ne m'a demandé de rajouter son nom à une publication pour laquelle il n'a pas travaillé dessus personnellement.


Quand au financement par le privé, oui tous les instituts de recherche sont peu ou prou financé par le privé. Raoult est comme beaucoup "un bureaucrate politicien vendu aux labos pharmaceutiques" selon vos propres mots.


Acermandax connait le travail de recherche puisqu'il a une thèse. Mais là n'est pas la question puisqu'en science, l'argument d'autorité ne vaut rien. Ce qui compte, c'est la justesse de son raisonnement, la pertinence de ses arguments. En l'occurrence, ce qu'il dit est très juste et c'est très révélateur que de votre côté, vous n'avez aucun argument valide à donner.  Plutôt que de vous énervez, argumentez. 


NB: les erreurs des autres ne sont pas une excuse, et c'est "c'est pire ailleurs" est un très mauvais argument. trouvez mieux que ça ou des attaques ad hominem. Surtout que si vous faisiez l'effort de lire un peu Acermandax, vous comprendriez que ce n'est pas du tout un crétin.


Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Ca c'est de l'argumentaire. Vous m'avez convaincu. Sinon vous avez lu ces publications?

Lisez le blog d'Olivier Berruyer, vous verrez que les accusations contre Raoult sont nombreuses et solides. Et tout ce que les chercheurs critiquent sur sa publication est aisément vérifiable si vous vous en donnez la peine.


Vous êtes sans doute déçue que Raoult ne soit pas le héros que vous espériez. Je comprends que face à cette maladie, on se raccroche à n'importe quel espoir, aussi ténu soit-il. Mais pendant que Raoult fait son cirque médiatique, des milliers de chercheurs bossent en silence et font progresser nos connaissances sur le virus. Il y a toujours de l'espoir, seulement celui-ci vient de la méthode que vous critiquez, que Raoult renie quand ça l'arrange, et qui pourtant est le seul moyen de s'assurer que les malades recevront les meilleurs traitements.



À suivre absolument : Odile Fillod sur facebook pour des analyses fines des pseudo-résultats de Raoult. 

Le nombre de chercheurs totalement atterrés par les sorties de Raoult est impressionnant. La revue dans laquelle Raoult a publié est même en débat sur le fait de dépublier le papier, tellement les études sont bidons (alors que le gars s'était déjà fait interdire pendant un an pour suspicion de fraude sur une autre étude, c'est dire). C'est une lourde défaite pour la science, cette affaire, ainsi que pour l'esprit critique quand il s'agit de science, à coup de l'Homme Providentiel, "héros seul contre tous qui va terrasser la maladie" mué en sorte de défenseur du peuple, sorte de croyance qui balaie tout sur son passage. 

En attendant, la Suède vient d'arrêter tout traitement à l'hydroxychloroquine, pour cause de non-effet visible sur le covid19 et suspicions d'effets indésirables trop importants... mais, bon, probablement parce que tous les médecins de Suède ont été rachetés d'un coup par Big Pharma.


En complément - l'intérêt de la méthode et des études en médecine, si ça intéresse : https://www.youtube.com/watch?v=-9Jv4aO9y70&feature=youtu.be

Raoult ne soigne rien , le terme "soignant" est abusif , "chercheur" convient peut être mais soignant sûrement pas !

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

"puisque en tant que médecin il soigne des personnes malades" amenez vos preuves ! Sur Linkedin il n'est que directeur de son institut , virologue et microbiologiste ...tout comme moi il est docteur ...en physique quantique ... ou en prépartion de roll-mops !

il a enclenché des dépistages , oui c'est vrai , il a "expérimenté" un traitement diminuant la charge virale , sûrement , mais soigné définitivement et guéri quiconque je ne pense pas...de plus étant légèrement anti-vacc sur les bords , on peut douter de la pertinence du dieu auto-proclamé .

https://madeinmarseille.net/64805-covid-19-didier-raoult-resultat-chloroquine/



Très intéressant surtout parce que cette théorie n’a rien produit de bien en science et expose même la science au pire : quand il propose que même les conclusions scientifiques soient soumises à l’approbation des citoyens, cela relève du n’importe quoi. Les conclusions sont soumises à ses pairs qui peuvent comprendre le contenu scientifique, mais pas à une personne qui n’y comprend rien et qui va juger selon son opinion: si l’on suit son principe, la terre serait toujours plate. Il y a plein de domaines où je suis incompétent (mécanique, foot, musique, physique nucléaire...), je ne vais pas émettre un avis sur ceux ci quand aux conclusions (« cher mécano, je ne suis pas d’accord avec vous, ma voiture peut très bien rouler dans cet état » « pas de problème, l’autopsie prouvera que j’avais raison »)

Le pire que je vois dans cette théorie c’est le côté fête du slip :

- sur les sciences dures (mathématique), on est presque tranquille personne n’osera s’aventurer là dedans. Pourquoi cette inégalité puisque toutes les conclusions devraient être approuvées? On peut être en désaccord avec le théorème de Thales?

- sur la biologie, on commence à toucher au domaine de dieu et la religion va dominer les avis. Certains comprennent qu’ils sont limites au niveau connaissance et restent humbles, mais on commence à avoir des sachants de Wikipedia 

- en agronomie domaine que je connais vaguement, on a comme en foot une flopée d’agriculteur de ville


Bref, face à l’argumentation claire qui montre que Raoult ment, est pris d’un complexe de dieu, vous opposez une vision foutraque de la science qui la met au rang d’une opinion voire pire, d’une religion (scientisme).

Donc non vous n’avez répondu en rien aux arguments avancés et vous vous cachez derrière un lien pour ne pas affronter la faiblesse de vos arguments.

Caresses et bises à l’œil 

Le texte de Onfray passe a côté de l'essentiel; à savoir que le protocole expérimental réalisé par l'équipe du Pr Raoult était faible voir très faible. Curieusement la philosophie aurait beaucoup de chose a dire sur la rigeur scientifique nécessaire ou non en tant de crise. Mais j'imagine que se taper le gratin d'arrivistes parisien est beaucoup plus facile (et plaisant à lire je dois l'avouer).


PS: petit exercise amusant, remplacer Raoult par Greta (et quelques noms ici ou là) ca donne quoi?

Compte tenu des défauts des "études" présentées par Raoult et son équipe, savoir si on trouve Raoult sympathique ou pas est vraiment particulièrement... candide, pour le dire poliment. Au risque de rappeler des évidences, un médicament n'est pas une opinion.

Si en plus il reçoit l'appui d'Onfray, c'est un peu comme si on avait planté le dernier clou dans son cercueil.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Raoult n'a pas mené des milliers d'études sur le Covid 19. Juste une. Publiée dans un journal qu'il contrôle. Et qui a d'énormes problèmes, au point qu'il faut se demander si ce n'est pas un cas de fraude scientifique.



NB: Raoult est un bureaucrate politicien vendu aux labos pharmaceutiques (Sanofi).

Certes pas, pas plus que vous du reste. Pas plus que je n'ai lu les deux "études" publiées sur l'hydroxymachinchose : j'ai lassé faire des personnes qui sont plus capables que moi (et que vous) de le faire.

Pour synthétiser, je vous propose de lire cet article

 (que vous pouvez aussi écouter) ou

 (si vous êtes abonnée au Monde).

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

De tout ce que j’ai lu dans vos textes, il y a effectivement de l’ignorance et du biais:

- ignorance de la méthode scientifique. Ce n’est pas grave en soit, mes parents l’ignorent, mon cousin aussi. Après, quand on l’ignore, on doit avoir la modestie de le reconnaître

- fakenews : l’essentiel de celles ci sont issues d’un labo marseillais. Je vous mets au défi de trouver une information exacte sortie récemment de ce labo. Chiche?

- biais : alors là cela se ramasse à la pelle et vous accusez les autres d’en avoir sans jamais le démontrer. Votre principal biais: parce que ce monsieur est mis en doute par le Monde ou le Point, c’est qu’il a raison. Je vais prendre le même syllogisme : puisqu’il est défendu par des gens de droite voire d’extrême-droite (Trump par ex), vous êtes vous même de ce bord?

Et ça vous fait quoi, de ne pas ignorer ?

La méthode scientifique ? Cela permet de rester modeste quand aux réponses définitives : Ben oui, tout le contraire des yaka. Vous confondez semble-t-il le fait de comprendre la méthode scientifique et le fait d’avoir des réponses. En connaissant cette méthode, cela me permet juste de juger la solidité des réponses, et parfois de pouvoir dire qu’on ne sait pas (donc qu’on est ignorant). A la sortie de l’étude de Raoult, on ne peut dire qu’une chose : on ne sait rien de l’efficacité ou de l’inefficacité du produit.

Hier Jean Christophe Rufin ( médecin, écrivain et diplomate ) regrettait encore sur France Inter que la France rejette ce traitement aux effets indésirables mineurs sous suivi médical par rapport aux effets bénéfique.


Faut dire,  ( à sa décharge ? ) qu'il connait Raoult et loue son expérience des épidémies qui consiste à dire (en très gros ) qu'on n'est plus à l'époque de PASTEUR avec une épidémie = un traitement mais qu'il faut tenir compte aussi de l'environnement dans lequel se développe l'épidémie et pour quelle population  

Tout ce qu'on peut deduire de ce sondage est que 79% des sondes n'ont pas realise qu'il n'y avait qu'une seule reponse correcte : "je ne sais pas"

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.