388
Commentaires

Le retweet qui arracha le voile

Commentaires préférés des abonnés

Il faut reconnaître que le tweet de Bardella est remarquablement imbécile. Une femme voilée, vraisemblablement musulmane, qui décide de participer au jeu électoral en tant que candidate, c'est littéralement le contraire du "séparatisme".


Preuve est fa(...)

Après le "Je vous trouve trop molle, madame Le Pen" et "Marine Le Pen salue dans la politique de Jean-Michel Blanquer une « victoire » de ses idées", ce tweet de Stanislas Guérini fait définitivement voler en éclat la fiction de Macron, barrage à l'e(...)

En parlant de tweets de la macronie, il y a celui-ci d'Olivier Véran qui est bien hypocrite aussi.

"Le Pen [...] Le prix pour les Français ? Le recul de leurs droits, la division, l'appauvrissement "

C'est ce que la macronie nous inflige depuis qu'ils(...)

Derniers commentaires

Dommage de ne pas savoir ce qu'en pensent les Intéressées, étant les mieux "placées" pour en parler.

Alors que les bas-du-front "pensent" ... à travers moult clichés, avec le racisme en "prime" ; avec cette peur de l'Autre (viscérale comme la peur de l'inconnu) donc rien de concret dans les commentaires parfois fort "pompeux" du style "j'sais tout"... non... on ne sait rien.

A regarder sur Thinkerview l'intervention très enrichissante de Pierre CONESA :

https://www.youtube.com/watch?v=VgZMOy9AaNA


Il parle et pense à partir de ce qu'il connaît... (lui)... 

Le port ou non du voile serait donc un "leurre" de propagande pour "amuser" la galerie... piège facile du racisme surtout à l'approche des élections de juin avec "rebelote" en fin d'année... 


Ce symbole du voile est le REFLET de problèmes bien plus fondamentaux, bien plus étendus, historiques... dont les intérêts financiers colossaux des occidentaux 'et autres', de tous continents, de tous bords sont les conséquences...

Cdt


Question fermée.


Pourquoi les fachos s'imaginent-ils qu'une Europe chrétienne serait mieux qu'une Europe athée ou une Europe musulmane ?

C'est quand même pratique un doctrine politique où 90 pourcent des réponses peuvent se résumer à "c'était mieux avant, retournons-y" ;)

Mieux pour qui ? 

Si j'etais chretiens je voudrais etre entoure majotirairement de chretien et donc une europe chretienne serait mieux pour moi qu'une europe athee ou musulmane.


Maintenant si j'etais musulman, je voudrais une europe musulmane.


Comme je suis athee, je souhaite une europe athee.

De la monoculture de crétinisme, on n'est pas rendu.


Moi je souhaite que tous les prosélytes, chrétiens, musulmans ou athées nous foutent la paix.

Non pas de monoculture, juste une majorite gouvernante.

A partir du moment ou le proselytisme est interdit, les athees deviendront les seuls.


On nait athee et on devient religieux par proselytisme principalement familiale.

Sans parler que la religion n'est pas non plus l'alpha et l'omega de la polyculture.

Ni encore moi celle que je juge interessante.

'serait mieux' ; ca veut rien dire...
Ou alors, ca veut trop dire : le 'mieux' serait une mesure universelle, definissable, mesurable à l'aune de la science, indépassable, instrumentale, materialiste...
Ce mieux, personne n'en veut.

Vous oubliez les juifs dans votre énumération. 

Une remarque comme ça au passage, je trouve que les chants messianiques sont très apaisants. 

Vous avez raison, c'est un oubli de ma part. Mon message était fait pour se moquer du message précédent écrit par un facho, qui ne mentionnait que les chrétiens, les athées et les musulmans.


Mais il est bon de rappeler que les fachos ont toujours préféré une europe chrétienne à une europe juive. Et même, à une certaine époque, une europe sans juifs à une europe avec quelques juifs.



"Mais il est bon de rappeler que les fachos ont toujours préféré une europe chrétienne à une europe juive. Et même, à une certaine époque, une europe sans juifs à une europe avec quelques juifs."



A première vue on ne peut pas nier cette affirmation que les faits historiques semblent confirmer. Cependant les soi-disant chrétiens n'en étaient pas. 

Dans chrétien il y a christ, or peut-on trouver dans les paroles du Christ ou dans la lettre de Jacques une trace de discrimination envers une religion ? et surtout pas envers la religion juive . Jésus est né juif et il est mort juif. Il n'a pas renié sa religion. 


Un peu comme Averroès  qui est toujours resté un bon musulman.


Parfois on me dit sur ce forum, "ah oui les chrétiens et l'inquisition ( ou autres horreurs perpétrées au nom de la chrétienté) hein qu'est qu'en t'en dit". Eh bien j'en dit que c'est pas chrétien l'inquisition. C'est l'œuvre du mal qui se déguise en chrétienté pour mieux nuire et semer le doute. 


Et cela se retrouve aussi dans d'autres religions. 



L'église catholique a justifié ("peuple déicide") et encouragé l'antisémitisme jusque dans les années 1960 (concile de Vatican II).


Vous considérez les antisémites comme n'étant pas de vrais chrétiens, mais eux se définissaient comme de vrais chrétiens (et à l'époque personne ou presque ne leur contestait ce qualificatif).


Et cela se retrouve aussi dans d'autres religions. 


Oui. Mais mon propos portait sur les fachos. Pas sur les chrétiens en général.

Le rapport entre l'Eglise catholique et les percecutions contre les juifs est assez complexe. Par exemple, au moment des croisades, c'est la hiérarchie de l'Eglise, jusqu'au sommet, qui a été le principal obstacle aux pogroms.

"L'église catholique a justifié ("peuple déicide") et encouragé l'antisémitisme jusque dans les années 1960 (concile de Vatican II)."


"Le peuple déicide" je crois n'avoir rencontré jamais cette expression dans les enseignements ou les textes religieux dont j'ai eu connaissance. Ce n'est parce que quelques hommes ont condamné Jésus que tous les juifs doivent en porter le poids, surtout après tout ce temps et d'ailleurs ceux qui pleurait Jésus était juifs aussi. 


Par ailleurs, comme le dit Alexis Robert, pendant les croisades l'Eglise a non seulement condamné l'antijudaïsme mais aussi sur le terrain les évêques et les moines ont fait de leur mieux pour protéger les juifs. 


"Vous considérez les antisémites comme n'étant pas de vrais chrétiens, mais eux se définissaient comme de vrais chrétiens (et à l'époque personne ou presque ne leur contestait ce qualificatif)."

Ils peuvent se définir comme chrétiens mais ce n'est pas pour cela que c'est vrai, c'est une usurpation honteuse et malhonnête.


Tiens comme certains se définissent de gauche ; en paroles, ils professent de grands principes généreux mais dans les faits quand il s'agit de protéger leur confort ou leur patrimoine, ils sont tout de suite plus réticents. 

A droite c'est pareil mais on s'y attend davantage, on est moins déçu.

Cela dit il y a aussi des bonnes personnes dans tous les mouvements et c'est probablement équitablement réparti.



Disons que l'antisémitisme ou plutôt l'antijudaïsme n'était pas absent de la liturgie catholique, même si l'expression n'était pas présente dans les textes ou dans l'enseignement. (Hormis quelques cas particuliers). C'est surtout après la Shoah, que Rome a fait un travail pour réviser certains textes problématiques. Mais on n'a pas d'élément pour accuser l'Eglise d'avoir encouragé l'antisémitisme. Ce sont plutôt les antisémites qui se sont servi des textes religieux pour justifier leur idéologie.


Quant à l'expression «Le peuple déicide» si elle n'a jamais été enseignée, elle a longtemps circulé, y compris dans les milieux catholiques (Journal La Croix par exemple). Ce n'est que lors de Vatican II que ce sera explicitement réprouvé par l’Église.

Il y a parfois un certain révisionnisme à vouloir attribuer tous les maux de l'histoire à la religion.


Shoah, génocide arménien,  Rwanda, traite triangulaire, Khmers rouges, Goulag, Guerres mondiales, Nagasaki, etc. Les pouvoirs politiques sont très doués pour commettre des génocides, massacres et autres horreurs sans l'aide de la religion. S'il fallait supprimer la religion à cause de l'inquisition ou du djihadisme, il faudrait à minima supprimer toute forme de gouvernement avant.


Ce qui ne veut pas dire que les religions n'ont rien à se reprocher. Elles ont toutes (disons presque toutes) participé passivement ou activement, ou encouragé, des horreurs elles aussi. Votre interprétation littérale «c'est pas dans les textes» est discutable, car les religions au cours des temps, changent les textes, en considère certains plus importants que d'autres, interprète les textes différemment, ou intègre des éléments qui ne sont pas dans les textes. Je ne vois pas bien au nom de quoi l'inquisition ne serait pas chrétienne. Pétain n'est pas français, Vichy ce n'est pas la France, Staline ce n'est pas du communisme, ce sont des raccourcis un peu faciles, qui empêchent de réfléchir ce que notre mouvement, idéologie, culture, identité peuvent produire, et l'amender en conséquence.

Question ouverte.

Une Europe déchristianisée peut-elle (veut-elle) resister à l'Islam ?

Comme le disait si bien André Gide : "quand on ne fréquente que des gens qui pensent comme vous, on n'apprend plus rien". Bravo pour cette mise au point qui évite de se comporter comme des bans de poisson, en troupeau  loin de l'individualisme dont on nous gave et qui est faux la plupart du temps. Pour comprendre, réfléchir, il faut diversifier ses lectures mais le faire à bon escient tout simplement.

Merci à Daniel Schneidermann d'avoir signalé cet épisode et souligné combien le procédé de Guerini (re-tweet) est problématique. Par contre, Le Monde escamote ce "détail" essentiel et parle de "réponse" de Guerini à Bardella, ce qui est un doux euphémisme.

310 commentaires... décidément c'est toutes voiles dehors dès qu'on parle du voile

Le Tweet est une réduction du langage, ad absurdum, par limitation du développement, du méta-langage, et injonction de vitesse et de réactivité. A mon humble avis, les vrais journalistes devraient en proscrire l'usage, sauf aux fins d'espionnage de la Crétinosphère.

une énième affaire mila , pas envie de prendre parti.

Autant la démarche de Guérini est grossièrement intéressée, et passablement perverse dans sa manière d'envoyer des œillades au FN en sacrifiant sa candidate après-coup, autant la naïveté des @sinautes sur ce qu'implique un signe religieux sur une affiche électorale me laisse absolument pantois. D'autant plus sur un site d'analyse de médias !


"C'est sa vie, privée", vraiment ? Si un candidat s'affichait avec un signe aussi visible (une grosse croix chrétienne en bois par exemple) sur son affiche électorale, vous vous diriez de même "c'est juste sa vie privée, ça n'a rien de politique, c'est totalement innocent, ça ne veut rien dire" ? Avec en plus ce slogan qui souligne la chose ?


Désolé, mais l'auto-aveuglement a ses limites. Un voile n'est pas qu'un signe de minorité opprimée, c'était un foutu signe religieux. Je ne préjuge rien de l'intériorité de cette jeune femme, mais elle a un cerveau, l'équipe de comm de sa campagne aussi, et tous savent très bien ce qu'implique d'afficher un signe religieux dans ce cadre. Et l'électeur en face peut de même refuser de jouer ce jeu-là et de valider la chose, sans pour autant renier aux femmes le droit de porter ce qu'elle veulent dans leur vie de tous les jours.

Sara Zemmahi, la voilée de la photo, a fondé et dirigé une association ouvertement prosélyte qui diffuse la pensée des Frères musulmans."Tabassam" et sa fondatrice  partagent régulièrement les interventions de prédicateurs comme Tariq Ramadan.  

Cette association débat aux côtés de gens tels que Iquioussen, Hani Ramadan, avec lesquels elle anime des événements communs, et fait également la promotion du voilement des femmes.

 

 Jérôme Peyrat, tête de liste aux régionales en Dordogne...le respect des traditions c'est important : cogner sa femme oui, le foulard non !

En quoi estimer que l'affichage de convictions privées est incompatible avec la prétention à représenter l'interêt public serait "un signe de renoncement au barrage contre le RN" ? Pour le savoir, il faut maitriser les codes de la gauche castor. Seuls les abonnés de longue date à la communauté ASI saisiront le clin d'oeil entendu. Les véritables républicains de gauche peuvent passer leur tour.

François Mitterrand :  une définition de la laïcité : le respect de la conscience ...

Celle des uns et celle des autres , et non celle des uns CONTRE celle des autres .


Je n'arrive pas à comprendre tous ces commentaires, sauf celui de Nick. Moi ce qui me gêne  c'est que quelqu'un affiche sa religion sur une affiche électorale, et que tout le monde ici, trouve ça normal.. Cela me consterne.. Quand je vote, je ne veux pas connaître la religion de la personne pour qui je vote, c'est tout simple..

France24 évoque des excuses de Guérini face aux réactions scandalisées de certains députés de la majorité :


https://www.france24.com/fr/info-en-continu/20210511-lrem-se-d%C3%A9chire-au-sujet-d-une-candidate-voil%C3%A9e-dans-l-h%C3%A9rault

Il y a les bonnes pratiques de twitter, mais il ne faut pas non plus oublier les bonnes pratiques de la modération sur les forum : à ne pas modérer l'avis des fascistes qui viennent se déverser, au prétexte, parfois, que ce sont des utilisateurs payants, on finit par devenir un forum fasciste.

Guérini passant la "serpillère" est amusant ! Le "cogito" LREM "fièrement" représenté !


Sur la décision de Guérini : 


Un parti qui ne veut pas associer sa promotion à celle d'un signe ostentatoire d'appartenance religieuse que son électorat associe plutôt à des trucs négatifs,  et son officiel n°1 qui décide en conséquence de menacer de ne pas soutenir une section dont il considère que la communication brouille son message, euh bof, c'est tout à fait son droit, s'il n'y avait que ça ce ne serait pas condamnable.

Je soupçonnerais même que plein de partis feraient de même si tel ou tel groupe local les associait dans sa communication à des trucs auxquels ils ne veulent pas être associés. Je vois peu de candidats avec des t-shirts "vive le diésel" sur les affiches d'EELV, ni qui arborent des signes extérieurs de richesse sur celles des partis de gauche (même Julien Dray retirerait ses montres pour la photo :). 

Par ailleurs à part du coté de chez Fillon où ça avait fait scandale, je compte peu de gens portant des crucifix ostentatoires sur le matériel de partis politiques, donc on ne peut que soupçonner (si certes LREM en donne pas mal d'indices) qu'il s'agisse d'un truc qui trahirait une aversion particulière envers l'islam.


Sur la manière dont elle a été annoncée par contre : 


Le faire en répondant à un tweet d'extrême-droite,  faisant du RN une espèce d'arbitre de la communication acceptable (qui a dit fenètre d'Overton ?), est évidemment bien plus douteux.

C'est au minimum un "je vous ai compris" / "j'ai décidé de vous reconnaitre légitimes pour nous faire la leçon" adressé à son public et Daniel a tout à fait raison de le noter.


(Par contre le faire sur la base de la légitimité de la (très douteuse) "culture twitter" en la matière (où le simple fait d'exprimer un accord avec certains comptes sur le fait que le ciel est bleu peut facilement être prétexte à ostracisation par certains groupes), comme si tout participant avait à accepter ce genre de règles non écrites, me semble plus contestable. Nul n'est obligé de se soumettre aux manières de certains de recréer des bulles sur un des rares réseaux où il n'y en a pas. Si Guérini avait juste retweeté quelqu'un (théoriquement :) d'un autre bord politique dans un autre contexte (un où il apporterait juste une information, ou s'exprimerait sur un sujet où ils sont totalement d'accord), je trouverais ça plutôt plus louable que les efforts que font ceux qui ne font que citer indirectement les sources qu'ils n'apprécient pas, même quand ils sont d'accord avec.)


Mais là, twitter ou pas, Guérini ne fait pas que ça. Ce responsable politique "centriste", a choisi d'associer sa remontrance "interne" aux reproches faits par un responsable politique d'extrême-droite qui ne se soucie certainement pas du seul coté "signe religieux ostentatoire" de la chose (et préfère parler de "séparatisme"). 

Une manière, sans y toucher lui-même, de donner dans le sifflets à ultrasons (quoique là c'est tellement audible que ça fait plutôt mal aux oreilles) envers ceux qui sont spécifiquement islamophobes. En plus d'indiquer ainsi à ses troupes sa vraie priorité en matière de communication : ménager la sensibilité de l'extrême-droite.

Pour éviter tous ces conflits, l'idéal serait de supprimer les élections, et de renoncer aux religions.

Je ne vois pas trop ce qui choque dans la décision de Guérini ni en quoi c'est d'extrême-droite. C'est la position que tenait Mélenchon il n'y a pas si longtemps. Donc ça me parait compliqué de mettre ça dans le package ED.


J'aime bien l'idée que le religieux ne s'approche pas trop de la politique. Hors le voile, la kipa, le je-ne-sais-quoi chrétien, ça relève déjà d'une pratique religieuse plus soutenue que la moyenne. Que je ne veux pas voir se mêler de politique.


Après elle a le droit de se présenter, LREM a le droit de ne pas soutenir cette liste, et on a le droit de ne pas voter pour cette liste.

"La connerie,   c'est comme la vérole, il n'y a pas de guérison, il n'y a que des rémissions."
                
Yvan Audouard

LREM met un voilée (apparentée aux frères musulmans) sur son affiche electorale pour attirés le vote musulman.
Les LFI de ASI en furie : "Alaud, c'était notre idée!"

Bizarre les politiques ! Un  quarteron de putchistes armés et menaçants  les indifferent, mais  une femme  souriante, ingenieur et sans armes les terrifie ....

Le scandale n'est pas que LREM veuille cacher la voilée.
C'est bien qu'ils aient eu l'idée de l'y mettre et qu'il n'ont pas imaginé que c'gtait un problème.

Réjouissez vous, ASI, le fond idéologique de LREM est le meme que le votre !

Oui, cette candidate n'est pas le bienvenue.
Oui, LREM est stupide, non pas de la retirer, mais de l'avoir envisagée. Vous voyez, ASI, LREM est comme ; il ne voit pas de problème à faire entrer les frères musulman dans nos parlements.
Oui, l'ASISphère est desesperante de dénis et de d'aveuglement.

Ceux qui font barrage au second tour et qui creusent un canal au premier sont des castors bizarres

C'est sûr que  QVISTGAARD, ça sonne pas vraiment Français de souche.  Alors , non au séparatisme.

En fait, se rejoue ici l’histoire de la jeune candidate du NPA du côté d’Avignon, si pas mauvais souvenir.

Bref, aucune avancée dans le pays concernant les femmes et la croyance religieuse.

Du sexisme caché en lutte politique, non ?

Cette chronique et (bien d'autres d'ailleurs) me fait penser à une scène vue dans la région d'Etretat. 

J'étais sur le bord d'une falaise et juste devant, mais détachée de la falaise principale était une petite colonne étroite avec un nid de goélands et deux poussins. L'un d'entre eux était grand, fort et fier, en pleine forme, l'autre avait la tête dans les épaules, tête baissée, plumes ébouriffées. L'adulte goëland arriva alors avec un petit poisson dans son bec. Le petit malingre eut un timide mouvement vers le poisson, le  grand et fort lui mit un coup de bec sur la tête et le petit se fit encore plus misérable.

Pendant ce temps, le goëland adulte regardait ailleurs. Mais que pouvait-il faire d'autre ? Aurait-il pu sauver son oisillon ? pouvait-il blâmer le costaud de vouloir se donner toutes les chances de survivre ?

Des conflits interminables, sont en cours, des enfants meurent sous les bombes, quels qu'ils soient ils vivent le même drame. Mais que pouvons-nous faire ? Alors parlons tweet.

Le foulard, il y a longtemps que les "marcheurs" l'ont enlevé.

Dans les années d'après-guerre, la plupart des femmes portaient un foulard, toutes musulmanes intégristes ?

La miscibilité de Jupiter est évidente depuis bien avant son élection


Son nom est MacRoN.


PS : j'adore cette ligne dans sa page Wikipedia : "Il est membre du PS, à jour de cotisation, de 2006 à 2009"... 

Bientôt on lira il est membre du RN (le FN, ce parti d'extrême droite), à jour de cotisation, de 2022 à 2025

Daniel, je ne sais pas trop d'où vous tenez cette règle d'or de Tweeter de ne pas RT les adversaires politiques, mais je crois que personne ne la respecte… depuis l'arrivée du « quote tweet », c'est-à-dire la possibilité de retweeter en faisant précéder le tweet d'un commentaire (ce qu'a fait Guérini), personne ne se gêne pour l'utiliser afin de moquer ses adversaires.

Pendant tout une période le "jeu" était d'assimiler la LFI au RN, pour la délégitimer .  A chaque interview dans les médias mainstreams leurs représentants avaient droit à propos de tout et de rien : "MLP dit qu'il va pleuvoir, vous aussi donc vous êtes sur les mêmes positions que le RN "  répétaient à plein poumon les tambours du château . Ca c'était avant. Quand  le RN était encore diabolisé. Aujourd'hui jupiter a change de stratégie. Reprendre les thèmes et le vocabulaire de l'extrême droite, se joindre à lui pour diaboliser ceux qui s'opposent à son idéologie.  Danser avec elle au risque de recevoir le baiser de la mort.

Alors que  la question de l'alignement du LREM sur le RN se pose réellement et avec acuité aujourd'hui, aucune question des journalistes sur ce thème aux LREM. Les journalistes de plateau pas du tout militant suivent la nouvelle ligne dociles sans broncher. Enfourchent avec enthousiasme la tarte à la crème de l'islamo gauchisme. 

Dans 50 ans lorsque les historiens étudieront notre période et la montée de l'extrême droite, la responsabilité des médias sera fortement engagée. 

De la même manière qu'elle est le cimetière du néo-convervatisme (avec comme chef d'œuvre l'intervention en Lybie) la France sera le fausse septique du Trumpisme: haine de l'étranger, déni de la science, mépris des corps intermédiaires etc...


Macron ne s'y est pas trompé en ambitionnant d'être le premier dirigeant européen à mettre en scène sa soumission au Donald.


On a abdiqué face au COVID, face aux lobbies de la pétro-industrie alors abdiquer face à aux fascistes...


Bah c'est la tradition depuis 1940 non?

Pendant que l’on s’attarde sur l’échange via tweeter  de 2 cons, on garde un relatif silence (ou une extrême prudence) sur ce qui se passe à Jérusalem et en Colombie, où les faschos sont à l’œuvre. Ah si c’était au Venezuela, ou en Russie….


https://blogs.mediapart.fr/dominique-vidal/blog/250421/mes-amis-journalistes


Le bon côté, c'est la clarification politique.

On sait tous que si barrage il y a, il sera contre la gauche de gauche, renvoyée à un "antirépublicanisme" qui n'est qu'un avatar de l' "antifrance" de jadis.


Encore un an, qu'est-ce que ça va être long cette campagne pour désigner celui ou celle qui sera le ou la plus à l'extrême droite. Ça commence à ressembler à la campagne américaine mais juste avec des Trump en course. Des pensées pour les musulmans ou ceux qui n'en sont pas mais qui y sont assimilés et sur qui la France va dégueuler son mal-être tout les jours. Quelle misère...

Hors sujet et encore ...Savez vous  que des gens de droite quand ils sont en difficulté demande des droits sociaux , d'ailleurs des gens de la rem touchent des aides sociales , Lemaire le premier a touché je ne sais combien d'allocation familiale , d'ailleurs il serait pas un peu arabe lui avec tous ses gamins ? J'adore !

Bonjour, merci pour la chronique. 


Je pense que c'est un peu plus compliqué que ça, puisqu'on peut aussi dire que LREM/E.Macron cherchent au contraire à installer un duo Macron-Le Pen en anéantissant tout ce qui dépasse. Dans ce cas de figure, LREM/E.Macron pourraient mettre en scène ( à défaut d'être sincère) une opposition frontale aux électeurs et au idées du RN. 

Donc paradoxalement, tambouriner soir et matin sur le voile/l'Islam/les Arabes/les musulmans n'a pas forcément pour vocation immédiate de s'accaparer le vote RN, même si sur le fond, c'est incroyablement problématique de contribuer à rendre la société aussi raciste...


A mon sens, LREM/E. Macron signe cette logique attrape-tout d'appétit du pouvoir "quoiqu'il en coûte" avec sa duplicité patente en PACA et dans les Hauts de France : 

Au sud  :  "Ouh là là le RN est haut :  vite vite un front républicain* avec LR (Lol)" 

Au nord : "Ouh là là le RN est haut : vite vite renforçons la liste avec E. Dupont-Moretti et surtout pas de front républicain* avec LR car là c'est X. Bertrand**"


* : Les plus anciens se souviendront qu'un front républicain anti-FN/RN (quoi qu'on pense de cette tactique), c'était au deuxième tour, pas au premier (car au premier tour, cela acte la disparition du pluralisme, et réduit tout le débat politique à du clash anti-FN/RN qui n'attend que ça), preuve s'il en est que LREM/E.Macron nous prend bien pour des billes.

** : pathétique E. Dupont-Moretti qui raille les ambitions présidentielles de X. Bertrand, comme s'il n'y allait pas lui-même télécommandé par les ambitions présidentielles de E. Macron. 


Beinh, Jordan, tu t'es fait avoir par le Mirage Furtif 2017 McCron et en plein vol ! 


La Macronie, c'est comme une grenouille sur la table de dissection :


elle bouge par réflexes sans une pensée utile.


NB Aucune grenouille n'a été blessé dans ce commentaire.


 

la légitimation de l’extrême droite elle était dans l'interview accordé à Valeurs Actuelles, ou quand des politiques vont sur Cnews

Il faut reconnaître que le tweet de Bardella est remarquablement imbécile. Une femme voilée, vraisemblablement musulmane, qui décide de participer au jeu électoral en tant que candidate, c'est littéralement le contraire du "séparatisme".


Preuve est faite une fois de plus que le "séparatisme" dans la bouche des fascistes, c'est simplement l'existence de l'autre. 


(Le slogan "Différents mais unis pour vous" de l'affiche est particulièrement imbécile lui aussi. On peut tirer une conclusion sur la droite dans son ensemble.)


Daniel qui fait mine de découvrir l'incompétence crasse de LREM :'-)


Pour rappel : r/ENLIGHTENEDCENTRISM - Fish Hook Theory

Guérini a surtout compris qu'une candidate s'affichant avec l'instrument d'oppression le plus hideux, rétrograde et sexiste de l'islam, n'offrait pas la meilleure publicité pour son parti.

Ou alors, comme les français sont (très) majoritaires pour penser que le voile ne fait pas partie de nos valeurs (ben oui, on a le droit de définir nos propres valeurs, en fait...) et que c'est aux extrêmes minorités de renoncer aux marques exotiques qui dérangent l'extrême majorité, LREM va dans le sens de son électorat, sans qu'il ne s'agisse forcément de courir derrière Lepen.


A moins que tout ce que dit Marine Lepen soit marqué du sceau de l'infamie et doive être banni de la bouche de tout français! Et là, j'espère qu'elle ne dira jamais "un bon café le matin, ça fait du bien", ou "bonjour madame, une baguette pas trop cuite"...

En parlant de tweets de la macronie, il y a celui-ci d'Olivier Véran qui est bien hypocrite aussi.

"Le Pen [...] Le prix pour les Français ? Le recul de leurs droits, la division, l'appauvrissement "

C'est ce que la macronie nous inflige depuis qu'ils sont au pouvoir.



Ben une femme voilée dans le parti LREM , c'est la meme chose qu'une femme voilée chez leRN , une imbécile ou une traitre(attention ,traitre a l'humanité , allez pas me parler de séparatisme ou je ne sais quel truc d'intello séparateur, hi hi ) .Et si on pouvait m'expliquer une bonne fois pour toute qu'est ce qui est gênant dans le fait qu'une femme porte le voile , ou une burka , parce que jusque là les arguments que j'ai entendus ne m'ont jamais convaincu !Non je deconne , c'est bon c'est bon on recommence pas le truc , ça va je sature! Jetons un voile pudique sur ce thème une bonne fois pour toute !

Cachez ce voile que je ne saurai voir... 

Vivement une loi pour interdire le support ostentatoire de la débilité.

cela dépend de quel côté on se place.

Si l'objectif est d'être sur que le FN sera présent au 2eme tour en 2022 face à M. Macron, la stratégie se tient.

A plus long, à force de jouer avec le feu...

Il faudrait apprendre à Stanislas GUERRINI ce qu'est l'effet STREYSAND : il vaut mieux parfois ne rien faire plutôt que de gesticuler et de donner à voir, en la soulignant, une situation embarrassante.

A moins qu'il n'ait recherché le buzz, sans réfléchir ou en ne pensant qu'à la course poursuite au RN.

On ne sait plus.

Au moins avec MITTERRAND on savait : il était intelligent, cultivé et machiavélique. 

Aujourd'hui, on hésite et puis on tranche : ce sont juste des crétins qui réagissent, qui ne pensent pas ou plutôt qui ne pensent qu'aux prochaines élections.

Ceci dit, la question devrait être "est-ce légal"?

La réponse est oui parce qu'en France, aujourd'hui (mais pour combien de temps encore ?), on ne peut imposer à quiconque de porter ou ne pas porter tel habit.

Donc Ite missa est...........................................................................................

Après le "Je vous trouve trop molle, madame Le Pen" et "Marine Le Pen salue dans la politique de Jean-Michel Blanquer une « victoire » de ses idées", ce tweet de Stanislas Guérini fait définitivement voler en éclat la fiction de Macron, barrage à l'extrême-droite.

Ce qui n'empêchera pas les Schiappa & co d'expliquer dans les matinales et les JT qu'il faut voter Macron pour barrer la route à Marine Le Pen sans que les Lé Salamé et autres Gilles Bouleau n'osent pouffer.


Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.