155
Commentaires

Propagande totalitaire, démonstration sur LCI

Commentaires préférés des abonnés

Il ne faut pas négliger dans ce débat un élément fondamental : les élites ont eu très mais alors très peur.


On a marché ou voulu marcher sur l'Elysée ; les portes d'un ministère ont été enfoncées et le ministre a du être évacué en urgence ; des manife(...)

Merci pour cet édito remarquable. 


Il serait intéressant aussi de revenir sur les mots utilisés par ces journalistes, le niveau de langue. «  fumer la moquette » «  avec du peps » ... quand la France est mise en cause voilà qu’ils se me(...)


Ce genre de condensé des débats quotidiens de la télé est bon signe. Chaque jour la petite meute des chiens de garde du néo-fascisme macroniste aboie de plus en plus fort. Pascal Praud, Patrick Cohen, Eric Brunet, Yves Calvi, J. M. Aphatie, Ruth Elkr(...)

Derniers commentaires

Et qui se souvient que la France a très officiellement dérogé à la Convention Européenne des Droits de l'Homme en 2015 puis en 2016? Il serait intéressant de savoir si ces déclarations de dérogation ont continué à être faites, en tout cas on en a très peu parlé dans les médias... Il n'y a pas que l'ONU qui "sermonne la France", le Conseil de l'Europe aussi, mais en parler serait moins dans la ligne pour une "Europe forte" de notre Président, j'imagine.

Qui sait vraiment qui est Michèle Bachelet? Qui sait encore quel fut le comportement du gouvernement français face aux dictatures chilienne, argentine et uruguayenne? Qui que sans la détermination de Danièle Mitterand et la mobilisation de quelques associations  nous aurions laissé dans l'oubli la torture et la mort de deux religieuses françaises... dont le bourreau a été condamné...l'année dernière? A quoi jouons-nous à la commission des droits de l'homme à l'ONU? Qui veut vraiment connaître notre histoire et ce que les gouvernements de tous bords ont osé y faire ou pas, en notre nom? Au nom de quel principe la France échapperait-elle aux règles qu'elle porte en recto, et dont elle use le verso pour dégommer ceux qu'il lui convient de dégommer? Touche pas aux princes d'Arabie Saoudite, touche pas au dictateur qui gouverne la Turquie et flirte avec le mouvement Vox en Espagne tout en faisant semblant de croire que l'extrême droite puisse un jour gouverner la France? Même pas  peur Monsieur Macron-Jupiter mué en Cronos,  qui s'offre en nous disant que c'est un cadeau, l'application en toute initiative d'un principe totalitaire excluant les avertissement des instances institutionnelles le mettant en garde contre des dérives et des transgressions inacceptable en démocratie. Sont qui les abrutis dont vous parlez pour prétendre nous faire croire les inepties qu'ils déclament fièrement en bons larbins d'une majorité silencieuse pour effacer la "dangereuse" minorité des "éveillés" qui agit en synergie depuis des plombes pour hurler: "ça suffit, la saison des poires est terminée". Merci Daniel de nous rappeler chaque jour que nul ne devient imbécile sans son propre consentement. Le totalitarisme c'est d'y consentir parce qu'il nous fait croire que nous navons pas d'autre choix.  Nous l'avons de choisir qui nous écoutons et de quelle information nourrir notre intégrité. 


PS en retard de lecture : je ne sais par quelle caprice informatique je ne reçois pas le Matinaute chaque jour dans ma messagerie ..!!

C'est bien de nommer les choses pour ce qu'elles sont.

Ce type de discours doit être considéré comme systémique.

Cela confirme le jugement de Karl Kraus qui disait quelque chose comme "je tiens la prostituée pour plus honnête que le journaliste" (elle affiche clairement son but: l'argent. Alors que le journaliste -entendre bien sûr l'éditocrate qui sert de façon intéressé les puissants dont il fait partiellement parti- vise l'argent et la position  sociale chez les dominants tout en faisant semblant de poursuivre des buts généreux: la culture, la liberté, la vérité etc.....Au fait, Jacques Bouveresse sort un bouquin "les premiers jours de l'inhumanité" en se servant des écrits de Karl Kraus pour analyser la situation contemporaine. En général un grand moment de déssillement des citoyens. Bref, un écrit utile qui ne peut produire que des bonnes choses....

Mediapart révèle un beau coup de mensonge éhonté, digne de Trump, de la part de Macron, qui a fait une description des ("groupes se cachant derrière les") gilets jaunes complètement contraire à ce que lui en disaient ses services de renseignement.


Face à des journalistes fin janvier, Emmanuel Macron évoquait « 40 000 à 50 000 militants ultras » à l’origine de l’embrasement des manifestations des « gilets jaunes » et mettait en garde contre ces violences orchestrées par les extrêmes. Problème : au même moment, ses propres services de renseignement dressaient un constat exactement inverse. L’ultradroite et l’ultragauche seraient « quasi inexistantes au sein des cortèges ».


A voir ce qu'en diront les invités de Pujadas, si seulement ils en parlent un jour.

Non mais qu'ils rentrent chez eux, là. Leur place n'est manifestement pas sur un plateau télé. Ça n'a plus RIEN à voir avec du journalisme !

Définition de totalitarisme ? un Etat qui tente de soumettre la société en contrôlant les médias et en supprimant tous les contre-pouvoirs.

Est-ce le cas en France ? Non. Dixit l'ONU d'ailleurs : 

« Ce n’est pas parce que la France est citée dans une liste aux côtés du Venezuela ou de Haïti qu’elle est comparée à ces pays », explique Michel Forst, rapporteur spécial des Nations unies sur la situation des défenseurs des droits humains rappelant que « la haut-commissaire a juste appelé la France à veiller à ce que le droit soit respecté ». 

(Le Monde)


Quand le défenseur des droits et le Conseil de l'Europe demandent au gouvernement de suspendre l'usage des LBD, là on est dans des institutions réellement démocratiques, donc oui, il faut en tenir compte. Le truc de l'ONU paraît plus politique en effet : embêter la France parce qu'elle embête d'autres pays (mais pas tous, c'est vrai) sur la question des DDH ? allez savoir.


L'erreur, la maladresse de France 2 ici c'est de réagir avec les éditorialistes. Il aurait mieux fallu interroger des historien.ne.s ou des politistes / sociologues des relations internationales voire des juristes pour expliquer ce dont il s'agit et permettre de relativiser la déclaration de l'ONU - qui est, somme toute, très mesurée. Le défaut principal du système médiatique qui apparaît ici c'est cette connivence entre grands médias et éditocrates qui nuit à l'image des médias en général. Pas la peine de les appeler "totalitaires", car il ne s'agit pas de cela.

Mr Pujadas et Mr Aphatie vont pouvoir encore s'en donner à cœur joie à partir de Lundi.

La rapporteure spéciale de l’Onu sur les droits des personnes handicapées, Catalina Devandas-Aguilar, après sa visite en Octobre 2017 en France, vient de publier un rapport qui dresse un état des lieux du respect des droits des personnes handicapées dans notre cher Pays, et c'est saignant.

Encore un coup de LFI et du Venezuela !

"le chiffre, effrayant lui aussi (1400 ! ...) des blessés parmi les forces de l'ordre -même si j'aimerais bien avoir le détail des blessures ainsi comptabilisées.".


Absolument, j'aimerais bien connaitre le détail des "blessures" également. C'est un trou noir de l'info ça. Il semble que ça n'intéresse personne ou presque parmi la profession journalistique. Pour blesser un CRS tout équipé, il faut se lever tôt le matin et le combat est à coup-sûr inégal. Même un pavé lancé à 3 m ne doit pas faire tellement de dégâts.

Voir ce site Gilet pare-coups multitailles Robocop ONE (au hasard) 

Bon, je ne sais pas trop et je ne sais pas quelle est la proportion des forces de l'ordre qui s'équipent de la sorte.


Mais admettons... Peut-on nous donner par exemple le nombre de jours d'ITT prescrit ?


Même si je suppose que là, pour les besoins de la communication du gouvernement, les médecins des armées et de la police doivent être généreux et y aller franchement; quoique .. un CRS au repos chez lui est un CRS inutile .. et la France (d'en haut) compte beaucoup sur lui en ce moment.


On fait ensuite une petite division par 1400 et ça nous fait un nombre de jours d'ITT par blessé.

De quoi se faire une petite idée de la gravité des blessures non ?


Vous avez des copains journalistes que ça intéresse de récupérer ces chiffres ?  David Dufresne me semble bien occupé déjà.


PS : Attention, une "auto-blessure" parce qu'on s'est collé une balle de LBD dans le pied ne compte pas ... Ils tirent tellement mal !

Dire qu'on leur confie des flingues ...

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

On pourrait pas y aller mollo sur les similitudes supposées: la droite hurle au retour du stalinisme, la gauche piaille à la résurgence du fascisme, et pendant ce temps-là, nos "centristes" mielleux donnent dans le juste milieu benoit, et la saveur incomparable de l' eau tiède!

Vous avez la mémoire courte: 24% au premier tour, un second, orchestré sur la base d' une similitude de traits idéologiques entre Eva Braun et Marine Thatcher, et zou, 40% de connards sont venus, au pas de l' oie, ou de pintades, grossir les maigres rangs des followers de Macron, qui, bien à l' abri derrière son brassard FFI Smuggler, se donnait même plus la peine de cacher ses ambitions de nous faire partager son goût du "dégagisme" ultralibéral!

-" Mais, Bébert, si on s' était pas dévoué, c' était le ras de marine facho, les ratonnades de millions de skinheads, la réouverture de Drancy, les mitraillages de cafés par les anciens de l' OAS…Plutôt que par des islamistes, d'accord, mais du Tiers-Monde!?! "

Ce que je sais, moi, c' est que Le Pen faisait 22% et Macron, 24%...Et si les 40% de connards avaient fait grève, ou avaient, ne serait-ce que, voter blanc, on en serait, peut-être, pas là: une "majorité" à 25%, ça encourage pas à la création d' une dynastie solide, qu' elle soit pseudo facho, ou pseudo démocratique!

Mais nan, comme vos illustres démocrates boches de 1934, entre le chaos possible, et la médiocrité rassurante, vous avez choisi la médiocrité...Des fois, je me demande si on a pas le gouvernement qu'on mérite!

Aujourd'hui, la "bien pensance" pseudo démocratique nous fait accroire que la position naturelle de la pyramide du pouvoir est de se tenir sur la tête, la minorité bien enfoncée dans la fange d' un extrémisme de mauvais aloi, tandis que la base populaire, démocratique, et, surtout, bien carrée, se dore au soleil de l' élite irradiant le bonheur du travail à pas cher, et de la saveur de l' humilité...Franchement, y a de quoi avoir des démangeaisons dans la crosse de son Glock!

Carpe diem...

« j'imagine que la télé hongroise, la télé russe, la télé publique vénézuelienne, en ce moment, doivent ressembler à ça.  »

Je trouve ça désolant que la propagande de la presse privée Vénézuelienne est TOUJOURS passé sous silence, alors qu'ils versent véritablement dans la propagande de guerre contre le gouvernement en place. Et encore une fois, je trouve ça décevant que le venezuela est encore une fois placé du coté des méchants, alors que la situation mériterait une reflexion plus haute que la caricature qui nous est pondue dans les médias français.

Le 20 février j’étais parmi les 1500 gilets Jaunes qui sont allé à l'ONU déposé une requête d'examen à la commission d'experts en charge des droits de l'homme... Il y avait entre autre des GJ venu d'Avignon ou de Loraine, en bus et bien organisé.

https://www.ledauphine.com/haute-savoie/2019/02/20/1-500-gilets-jaunes-devant-l-onu-a-geneve-pour-denoncer-les-violences-policieres-en-france

https://www.youtube.com/watch?v=ngTMuri_tf0


Sauf qu'a la TV et au 20 heure  maintenant que l'ONU a fait sa déclaration on voit les images de Genéve avec des GJ, elles sont reprises mais l'organisation GJ n'est jamais cité. Ni la délégation GJ ni l'avocat GJ qui à rencontré la commission... Sûrement que pour la TV il ne faut pas montrer le calme et la capacité d'organisation du mouvement pour une action administrative...


Et ensuite quelque jours plus tards des pseudos experts débarquent et se demandent qui est derrière les intentions de l'ONU, peut être la FI. Ils sont sérieux là? Je rage!




Hallucinant ,c'est un complot de Bachelet,Chavez et Mélenchon, contre notre bien aimé Macron le roi de la flûte traversière et de la benalla à piston.

Dans un article là dessus de l'inénarrable Figaro, ce brillant résumé :


Depuis le début en France du mouvement de contestation des "gilets jaunes" à la mi-novembre, l'Inspection générale de la Police nationale (IGPN) a été saisie d'une centaine de cas d'accusations de violences policières. Plusieurs manifestants affirment avoir été blessés par des tirs de lanceur de balle de défense (LBD), une arme qui suscite de vives controverses en France. 


L'affirmation que diverses victimes ne font qu'affirmer semble décidément être devenue un véritable effet de mode.


Je ne sais pas pour vous, mais chez moi la vidéo sur le lien https://www.lci.fr/replay/24h-pujadas-l-info-en-questions-replay-du-mercredi-6-mars-2019-2114794.html  ne fonctionne pas...


Complot?


Je crois que Daniel, s'il ne participe pas à la propagande mise en place en catastrophe par nos amis du dîner du siècle en contre-feux à Bachelet, contribue quand même à cet éco-système en marchant à fond dans la logique d'épouvantails permantente des propagandistes standards. Oh bah non Daniel, la France n'est pas le Vénézuéla, la Hongrie ou la Russie! On est tellement mieux!


Qd on voit comment la crise syrienne ou le Vénézuéla sont traités dans nos médias, je pense que l'unanimisme n'a rien à envier aux pays que l'on dénonce en permanence. Toujours ce problème de paille et de poutre et de complaisance envers la presse française et finalement l'establishment journalistique de Daniel.


C'est toujours la limite de ce site d'ailleurs. On fait (parfois) les gros bras mais on reste des enfants du journalisme institutionnel. Il suffit de voir où vont travailler les anciers collaborateurs du site. On ne peut pas faire plus institutionnel!

Pourquoi ? Parce que la France est très féodale dans son organisation... sa culture... Pour être et rester à la bonne place, il faut faire allégeance tout en aillant l’air d’être libre, que la chose soit censée ou non

A propos, la vidéo en question n'est pas regardable : l'image reste fixe sur une publicité pour une émission de la chaîne .


Quelqu'un a donc fait un lien entre Mélenchon et Bachelet  "suggérant un complot" ce qui est une idée étrange évidemment . 


Comment et surtout pourquoi cette idée a-t-elle pu naître dans le cerveau de...(de qui au fait? Pujadas ? un invité ? )


Mélenchon a  été longtemps un élu de Massy en Essonne . 


Et avant d'y être élu il a été pendant quelque temps directeur de cabinet du maire Claude Germon . 


Or des chiliens avaient trouvé refuge en France, à Massy après le coup d'état militaire de Pinochet . 


Dans un livre dont on peut lire des extraits en ligne, quelqu'un affirme même que c'est Mélenchon qui aurait organisé leur accueil à Massy , ce qui semble relever peut-être plus du récit que de l'histoire , le coup d'état ayant eu lieu en 1973 et Mélenchon étant arrivé à Massy vers 1978 .


Mais il est tout à fait certain qu'il les a cotoyés suffisamment longtemps pour tisser des liens personnels, Pinochet n'ayant quitté le pouvoir qu'en 1990 . 


C'est donc - peut-être - ce passage de  réfugiés chiliens à Massy qui a pu faire naître cette idée étrange de "complot " entre l'ONU (Bachelet)  et la FI (Mélenchon) . 





 

Commentaire supprimé par un administrateur.

Très bon edito. Prenons garde: si personne ne réagit, nous nous trouverons bientôt sous une espède de Patriotic Act 1 ou 2 , à la sauce Bush, et verrons arriver la police avant 6 heures du matin à la maioson. Ces journalistes type paillasson sont de la graine de ceux qui ont servi sous Franco .

"la déclaration de Bachelet serait orchestrée par un sombre complot" nous incitent à croire les idiots utiles du fact-checking , ou devrait on dire du fact-shaking ! Bientôt : "L'ONU trustée par les reptiliens !" .


 Ont ils si peur que tout mensonge ou allégation "foireuse" deviennent  "mantras" ?

SOYONS CLAIRS! L'ONU EST ANTISÉMITE!!!! https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/8/85/Smiley.svg/1920px-Smiley.svg.png

Sinon DS, merci de ne pas utiliser "totalitaire" à la légère. C'est un mot chargé qui signifie bien plus que la convergence des éditorialistes de LCI. C'est comme le mot "dictature", à force de l'utiliser à tort et à travers on finit par perdre de vue ce qu'il implique vraiment et par relativiser les cas d'expérience réelle de la violence totalitaire ou dictatoriale.

apathi(que) !... Ce guignol qui, toute sa vie, a cru qu'il était journaliste...  le genre de type qui nous fait regretter la disparition de la guillotine. Non, rassurez vous, je ne suis pas contre la disparition de la peine de mort, mais je serais bien pour la disparition des nombreux apathie(s) qui nous gonflent à longueur d'antenne....

Hahaha, il faut avouer qu'on prend un certain plaisir à voir ces "chasseurs de complotistes" faire tous démonstration d'un complotisme paranoïaque. Les masques tombent ...

bientot ils vont nous dire qu'ils vont vendre la France à l'ONU. convergence des complotistes.

Je sais bien que c'est mal de commenter le physique, mais Pujadas m'a toujours fait penser a Jim Carrey dans Dumb and Dumber.

J'y peux rien. A chaque fois que je le vois, je pense a ca.

Non vraiment je m'applaudis moi-même de persévérer dans mon entêtement à ne pas regarder les chaînes d'infos! On y est! Ils sont écœurants, à vomir ces toutous macronistes. Ils ont la trouille! Non seulement les gilets jaunes les effraient (des fois qu'ils leur viendrait à l'idée de venir défoncer avec un transpalette les portes de leur studio) mais voilà que l'ONU s'y met! On croit rêver braves gens! Comment se fesse? Vous restez calme Daniel? Bravo! moi je ne rêve que de balancer des cacatov (s) sur ces têtes arrogantes et ridicules ) !  

Effarée et outrée par cet unanimisme macronien, j'ai quitté la chaîne ce soir là. 

le problème c'est que les autres émissions de même style sont toutes en faveur du gouvernement

j'ai également trouvé excessive la présentation hier dans " C'est à vous " du renvoi de l'antenne de DUPONT AIGNAN. Bien qu'en désaccord total avec ses idées, il a raison de dire que la chaîne et particulièrement cette émission sont à la botte du pouvoir





Edito remarquable, merci M. Schneidermann  et Macron qui nous parle de fakenews à longueur de temps, effrayant

Bis, à nouveau, encore ! & Again : 

de hier 7 mars à aujourd’hui 8 mars ou crève !

  •                         

-Ist wieder Propaganda Herr Doktor Goebels?


-jawohl ! Und sehr gut gemacht. Wunderbar! Diese Journalisten reagieren perfekt auf das, was unsere Volk denken müssen. 

Und viermal  Hurra Hurra  Hurra Hurra! 


Vive la France et les Toutous de la Tour de Garde à Vous !


Dans la vidéo que je viens de visionner suite au commentaire de Arnaud Romain, on voit à la fin, minute 11:25, la façon dont notre glorieuse police Française attaque des jeunes venus faire barrage le plus pacifiquement devant des véhicules de notre courageuse police Française.

Des non moins courageux CRS surviennent par derrière, appliquant le fameux "coup de Jarnac" qu'on enseigne dans les écoles supérieures normales de la gendarmerie

Un non moins vaillant CRS repoussant une jeune adversaire lui assène en pleine figure un jet de gaz lacrymogène avec un courage qui mériterait à lui seul qu'on inscrive ce CRS à l'Ordre des Mérites


en même pas 2 minutes, les forces de l'ordre Françaises ont fait la démonstration de ce qu'elles sont


puis vient le reste, ce que l'on sait du LBD et ses magnifiques résultats, et le reste


Le Manchester United a infligé une défaite méritée au PSG

mais les forces de l'ordre Françaises ont elles remporté le championnat Européen des blessures infligées et de leur gravité



Ce genre de condensé des débats quotidiens de la télé est bon signe. Chaque jour la petite meute des chiens de garde du néo-fascisme macroniste aboie de plus en plus fort. Pascal Praud, Patrick Cohen, Eric Brunet, Yves Calvi, J. M. Aphatie, Ruth Elkrieff, David Pujadas, Christophe Barbier, Brice Couturier, Laurent Neumann, etc. Leurs dérives insensées et les clashs avec les invités (même les mieux choisis) se multiplient sur les plateaux. La meute devient agressive et perd la raison car sa voix ne porte plus en dehors d'un tout petit cercle, elle a peur et se sait haïe. Elle a raison d'avoir peur car son monde est en train de s'effondrer. Tous dans la rue le 16 mars !


Bonjour

Sur les camions incendiés à la frontière du Venezuela, cela ne s’est pas passé tout à fait comme le rapporte cette ONG. D’autres informations sont disponibles  Arrêtons de voir le monde avec des lunettes « occidentales

Le gouvernement français qui en vient à se comporter comme celui de Donald Trump


On progresse, on progresse...

Il y aurait eu plus de 13000 tirs de LBD40 et tout le monde s'en moque dans nos mainstreams et vu la qualité de ces machins suisses qui sont ultra précis pas comme les flash ball à l'ancienne on nous sort qu'il n'y aurait que 2000 blessés recensés 

Moi j'ai de sacrés doutes sur les informations parues et citées par nos médias qui relaient les chiffres de ministère de l'intérieur sans enquêter véritablement

Même des anciens CRS sont choqués par l'emploi intensif de ces armes non létales (le mot est beau ) et surtout d'avoir mis entre les mains de la BAC ces engins pour du maintien de l'ordre et dont ce n'est pas leur boulot 

Mais bon je suis peut être complotiste comme disent nos médias menteurs !!!

pas de "pudeur de gazelle" DS, cela ressemble bien à la propagande de l’Allemagne nazi...

Vous lisant, me revient en mémoire un documentaire vu il y a quelques années en arrière. Ses premières images, c’était quelque part dans les Alpes, un patron donnant l’ordre de tirer sur les ouvriers grévistes ; on était au début du vingtième siècle ou dans sa première moitié. La répression contre les Gilets Jaunes me fait le même effet. Il me semble pouvoir affirmer que ces armes dites non-létales permettent aux forces de l’ordre, et donc au personnel politique en arrière, de tirer sur la foule à la manière des armes létales. Le souvenir de la mort de Malik Oussekine a provoqué cela. Plus question de faire des morts, va pour fabriquer des handicapés à la chaîne. Voilà ma lecture de la situation actuelle en France. Et je suis très heureux que l’ ONU vienne demander des comptes, d’autant que sa présidente a connaissance dans sa chair de la répression telle qu’elle a sévit en Amérique Latine, il n’y a pas si longtemps.

bien sûr, bien sûr, c'est sidérant, c'est lunaire, le déni des violences, le mépris pour Bachelet, pour la femme, pour la fonction. 

Mais moi, ce qui me sidère le plus, c'est l'écart entre le bruit que fait cette simple "recommandation", et le silence de la presse sur la condamnation de la France par la la Cour européenne des droits de l’homme, pour avoir infligé à un jeune mineur un "traitement dégradant" à Calais. Qu'enfin la France soit sanctionnée pour une des multiples attaques aux droits de l'homme qui caractérisent sa politique à l'égard des migrants, et en particulier des mineurs, que cette condamnation rende dérisoire la prétention de nos gouvernements à représenter le nec plus ultra de la démocratie, voilà qui aurait pu faire les grands titres... 


Loin de moi l'idée de minimiser les violences à l'égard des manifestants. Mais chez les migrants, oui, "il y a mort d'homme". et d'enfants...


Tous ces chiens de garde ont l'air très bêtes et méchants lorsqu'ils poussent des grands cris. Mais le plus grand danger, c'est là où ils se taisent.

Loin de moi l'idée qu'entre cette violence ci (la violence faite aux enfants émigrés de Calais) et cette violence là (les forces du désordre qui font un carton sur les manifestants), que ces deux violences n'ont rien à voir l'une avec l'autre. 

Loin, très loin de moi. Et de nous j'espère.

bien sûr. Ce sont les mêmes. C'est la même violence, mais là où elle peut cogner dans l'ombre elle cogne encore plus fort. 

Je me permets de compléter, je ne veux pas faire de "concours de violence" mais il y a bien eu un décès dû aux forces de l'ordre qui est rarement cité, c'est la personne âgée marseillaise (je n'ai plus son nom) blessée gravement par un fumigène qu'elle s'est pris dans la tronche en fermant ses volets... au 4eme étage de son immeuble... Pourquoi ne le rapelle-t-on pas ? La défense immédiate a été de dire qu'elle est décédée à l'hôpital mais enfin ce n'est pas tenable ?! Il y a bien eu un décès clairement dû aux forces de l'ordre...


Je répète que je ne dis pas ça pour minimiser la cause des migrants et des traitements inhumains qui leur sont faits. Ça ne s'oppose pas, ça s'ajoute...

Le 14 Février 2019, le haut-commissariat de l'ONU aux droits de l'homme publiait ce communiqué  : "France: des experts de l'ONU dénoncent des restrictions graves aux droits des manifestants «gilets jaunes»


Le 6 Mars 2019, le journal de l'ONU rendait compte de l




Perso je me régale.
Les élites ont très très peur et perdent toute leur maîtrise de soi habituelle, on dirait des poulets sans tête qui courent dans tous les sens.

Entre les gilets jaunes, l'affaire Benalla et la ligue du Lol, on voit tomber les privilégiés. On dirait des caprices d'enfants, ils sont outrés qu'on leur grignote des miettes de leur pouvoir "légitime", ça pleurniche et tape rageusement de son tout petit poing.

Tels des animaux blessés, ils ruent dans les brancards dans un dernier sursaut d'adrénaline.

Nous avons eu " le Mur  des Cons " qui , à mon avis,  a apporté beaucoup de fraîcheur.

..

Nous avons, maintenant, avec la plupart des journalistes , " le Concours du plus Con ".


Mon supplice , c'est l'extrême difficulté à choisir le podium.


Je propose, donc, un référendum .

EXTRAIT : "...Serge Raffy de L'Obs, Sophie Coignard du Point, Ivan Rioufol du Figaro, et Laurence Marchand Tailhade, de "Forces laïques" (?) Et se déchaine donc l'unanimité dont vous avez un condensé ci-dessus".


Je suis assez étonné de vous voir affirmer, Daniel, l'expression d'une "unanimité" sur ce plateau ! Je comprends parfaitement qu'un Ivan Rioufol ne soit pas votre cup of tea... dont acte, je ne sucrerait pas moi-même ma cup of tea d'un Rioufol, néanmoins, il eut été honnête de dire :

- que dans ce "best-off" hallucinant d'unanimisme, il n'y a justement PAS d'unanimisme, puisqu'à aucun moment on entend Rioufol...

- que le visionnage de l'émission dans son intégralité permet de constater justement qu'il y a sur ce plateau un type qui tient tête, qui affirme clairement que l'usage de la force envers les GJ est absolument excessif et qui refuse de se plier à l'injonction à la limite du délire des 4 autres. 


Vous recommandez qu'on se reporte au visionnage intégral de l'émission afin de constater (ou non) si le montage tweeté est conforme à la teneur générale de l'émission... eh bien, il eut peut-être été plus conforme, justement, à la vérité, de dire d'amblée que non, ce montage n'est pas conforme à la teneur de l'émission, puisqu'il s'y trouve un type qui refuse l'unanimisme. Il semblerait d'ailleurs qu'il s'y refuse depuis des mois, et n'hésite jamais à renvoyer des Praud ou autres Dacier et Leclerq dans les cordes (de façon plus que virulente) dès que ceux-xi justifient la violence du ministère de l'Intérieur à l'encontre des GJ. (Et ils ne se privent pas les bougres !!!)


Je n'aurait jamais pensé, il y a 3 mois encore, qu'Ivan Rioufol trouverait grâce à mes yeux sur quelque sujet que ce soit, mais je dois à l'honnêteté intellectuelle de dire qu'il fait partie des quelques voix dissonantes sur les plateaux "unanimistes" macronniens, et qu'on trouve chez lui un certaine courage à tenir tête, à refuser de baisser les yeux, et à défendre pied à pied le mouvement des GJ tout en fustigeant clairement et durement le gouvernement et ses bras armés. Ceci venant d'un journaliste dont on attendrait plutôt une défense becs et ongles de "l'ordre établi" et de la défense des intérêts des classes dominantes, c'est tout à la fois étrange et tout à fait incongru. En tout cas, c'est une réalité, et je trouve assez peu honnête de ne pas hésiter à l'amalgamer aux 4 intervenants à la limite du délire peuplant ce plateau surréaliste... non, Rioufol ne participe pas, lui, à cet unanimisme. Ca arrache peut-être la g... de le constater et de le dire, mais le constat s'impose, qu'on le veuille ou pas. Pas à vous ? Dommage... 

la seule chose rafraîchissante est que le complotisme peut atteindre "les gens bien"

les voilà qui ressortent la théorie du complot ! je rappelle si besoin est, que ce sont les même qui nous bassinent avec la lutte contre les théories du complot, dès qu'on sort des questions qui dérangent, voire des explications qui ne leur siéent  guère !


C'est vrai que Mélanchon a le bras tellement long qu'il peut déclencher une enquète de l'ONU ( enquète qui soit dit en passant ne sert à rien, si ce n'est piquer au vif l'état concerné )


C'est vrai que le gouvernement français a géré d'une main de maître ce conflit social depuis le début; et que la répression policière et judiciaire vraiment "coollissime" !


C'est vrai que la remise en question n'est pas particulièrement de mise ni au sein de l'état, ni au sein des forces de police, ni au sein des journalistes ( cf : le clash Cohen/ Dupont Aignan )


 

"un sombre complot de Mélenchon et du gouvernement vénézuelien "

pire que ça "si je puis dire" "c'est assez troublant" "un axe" 


expressions entendues au hasard de cette vidéo


mais reprenons l'inventaire à la Prévert, pas marrant cet inventaire ici :

206 blessures à la tête, 

22 éborgnements, 

5 mains arrachées


Comme dirait Pujadas "c'est la sensation du jour l'ONU qui fait la leçon à la France" 

c'est vrai ça ! y'a pas mort d'homme !


quoique que oui, une vieille dame...

mais en cette journée internationale des Droits de la Femme, il faut un peu de parité


Hommage à Mme Zineb Redouane

alors attention hein je fais pas la propagande de la violence , mais certaines personnes ne seront capable d'empathie que lorsqu'elles auront pris un coup de flash ball dans la gueule . ce qui semble le cas de ces personnes sur le plateau . et c'est vrai dans beaucoup de domaines malheureusement .la prison , la justice , le travail , la banlieue , la condition féminine .... Meme a l'ère  de l'information les sociétés sont cloisonnées par des parois étanches , que les gilets jaunes ont attaqués a coup de masse , et que ces ouvriers médiocres sur ce plateau cherche a en empêcher l'effondrement . Je te vois a travers la fissure .....

"La France n'est ni la Hongrie, ni la Russie, ni le Venezuela".


En êtes vous bien certain, Daniel ?

Merci pour cet édito remarquable. 


Il serait intéressant aussi de revenir sur les mots utilisés par ces journalistes, le niveau de langue. «  fumer la moquette » «  avec du peps » ... quand la France est mise en cause voilà qu’ils se mettent à parler comme au café du commerce, tous ces gens qui maîtrisent fort bien un langage plus soutenu d’ordinaire. Coïncidence ? 


Quant à considérer que pour l’opoosition française ce rappel à l’ordre de l’ONU «  est un miracle « , c’est à peu près aussi habile ( et révélateur) que le tristement célèbre «  Dieu merci il y a prescription » . 


Si la linguiste qui était là pour l’emission avec Ruffin se penche sur le cas du plateau de Pujadas, elle a du boulot ! 

Il ne faut pas négliger dans ce débat un élément fondamental : les élites ont eu très mais alors très peur.


On a marché ou voulu marcher sur l'Elysée ; les portes d'un ministère ont été enfoncées et le ministre a du être évacué en urgence ; des manifestations ont eu lieu devant le siège de grands médias ; des parlementaires ont été menacés etc


Donc, les élites ne réfléchissent plus : elles se défendent car elles ont encore très peur de perdre leurs prébendes et, au delà, leurs positions dominantes.


Donc, fi des mains arrachées, des yeux arrachées, de ces vies brisées.

Elles racontent n'importe quoi : qu'un GRIVEAUX puisse dire, à la suite d'ailleurs de la déclaration de Mme BACHELET, qu'en France, contrairement au Vénézuela, il n'y a pas eu de mort est scandaleux car il y eu un mort, une femme de 80 ans, à Marseille, qui a reçu une grenade en pleine tête. La belle désinformation que voilà. Heureusement que l'on n'est pas en période électorale, il serait tombé sous le coup de la loi que son gouvernement fait voter sur les "fake news" parce qu'en France, c'est le gouvernement qui décide ce qu'est la vérité.


Fi des protestations et recommandations des diverses commissions des droits de l'homme, du défenseur des droits, des ONG.


Haro sur les droitsdelhommistes.


Et l'histoire jugera qu'avec MACRON, la France a versé dans l'autoritarisme.

Le problème est que, depuis 2001, toute critique de la police, de ses violences ou même toute remise en cause de la politique "sécuritaire" menée par tous les gouvernements (quelle que soit leur étiquette politique) est interdite dans les grands média.


 Cf les affiche de la CGT dénonçant les violences policières qui avaient fait un "scandale", cf les attaques répétées contre la sociologie et tous les mouvements dénonçant les violences. En fait, c'est même exceptionnel que les média aient, avec 3 mois de retard, évoqué le sujet des violences policières. 


Et ce n'est pas le fait que des média. Souvent les simples citoyens réagissent de même. La France est prête pour le fascisme.



Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.