175
Commentaires

Le jour où Macron a évité la débâcle

Ce moment, hier à la mi-journée, où un silence de mort a écrasé notre petite équipe.

Derniers commentaires

A qui parlez-vous quand vous adressez à Macron ? Au rival médaitique de Marine le Pen qui doit faire mieux que lui ou au vrai Macron que tout y compris son programme désigne comme le suppôt du libéralisme qu'il souhaite installer partout... Ils sont aussi détestables l'un que l'autre, et dangereux ! Même si, entre deux maux... Mais sans panache s'il vous plait!
Apparemment vous êtes ailleurs, dans les médias.
Et je n'ai pas apprécié non plus votre façon de renvoyer le débatteur Olivier Tonneau face à O Todd au Café du commerce, déconsidérant ses arguments qui n'entraient pas dans votre logiciel. Il avait déjà du mal à prendre la parole entre Todd et vous pour le casser avec votre jugement abrupte! Vous aussi allez souvent prendre un verre au Café du commerce dans vos émissions et personne sur le plateau ne peut vous reprendre!
coup de gueule:

franchement on entend nous faire lutter contre le FN, en nous obligeant à voter pour l'autre tâche! Il me semble pourtant qu'à gauche le rejet du FN ne fait aucun doute.

Que dire en revanche des médias mainstream (papier et audiovisuels) qui nous exhortent à mettre un bulletin macron sous peine de complaisance avec le fascisme, et qui dans le même temps n'écrivent pas une ligne, ni disent pas un mot des affaires du FN (où le parlement européen vient de ré-estimer à 5 millions le préjudice subi), ne prononcent ni n'écrivent une phrase pour démonter les thèses, idées nauséabondes et manipulations du FN.

Pour lutter contre le FN, luttez contre ses idées!

Et après on va dire que c'est nous en nous abstenant qui auront fait son "jeu"? Et eux, qui lui déroulent le tapis rouge et reprennent sans rechigner leurs éléments de langage dans cette campagne? Eux qui ne mettent jamais les responsables FN face à leurs manipulations, leurs mensonges et leurs affaires? Cette presse qui a déballé avec force de détails les affaires du candidat Fillon, où est-elle aujourd'hui pour déballer toute la m..r..de dont le FN a chargé ses valises?

Décidément, non, je ne suis pas responsable du score et de la "banalisation" du FN.

Et pour ceux qui l'auraient oublié, dans une élection, premier ou second tour, on ne vote pas contre ce qu'on déteste mais pour ce qu'on souhaite. Je ne souhaite ni l'avènement du fascisme ni l'avènement du capitalisme triomphant.
A Daniel, Abonnée depuis 2008 à ASI ( après l'avoir suivi sur la cinq) pour la première fois ,je me fais engueuler pour avoir critiqué Le Pen!!!!! Il paraît que ce comportement "fait peine". Je n'en reviens pas. Décidément elle fait peur, elle, et tous ceux qui la soutiennent. Seraient-ils devenus sourds et aveugles ? Comment ne pas rigoler de son aventure sur le bateau de pêche en compagnie de l'avocat FN ?
Je pense voter chirac
"De grâce, sois assez efficace, assez brillant, pour nous permettre de ne pas nous salir les mains avec un bulletin de vote à ton nom !"

N'allez surtout pas vous salir les mains ! Restez dans le confort de vos certitudes et laisser nous, nous les médiocres faire le boulot pour vous !!!!
Toute ces discussions sur l'obligatoire report des voix "Républicaines" pour faire barrage à la "Bête immonde", ces injonctions, ces tremblements de peur, tout ça c'est du flan.
Le Pen n'a statistiquement aucune chance de gagner ces élections.
Si elle avait eut la moindre chance, ça se serai passé comme en Suède en 2015. Point à la ligne.
On peu jouer à se faire peur, mais faut pas rêver...
Je ne comprends pas que vous insistiez à nous convaincre de voter contre Le Pen
alors vous ne vous êtes pas gêné pour inviter Philippot et Richermoz dans vos émissions.

Faudrait savoir s’ils sont l’horreur totale ou invitables.
En tous les cas, les jeunes lycéens ont plus de "guts", de cran que nous tous ici

Eux ils disent clairement Ni la première fachotte de France, ni Macron

Mais c'est vrai que nous nous préparons notre enterrement à Ornans, eux juste leur avenir
Qu'est-ce qui est le plus dangereux ?

1) Le Pen présidente (rappel : il faudrait une abstention dépassant les 40, voire 50 %) sans majorité parlementaire (à part quelques boutinistes, pas grand monde pour la soutenir).

2) Macron avec une majorité parlementaire (même de circonstance, pour faire passer les textes les plus socialicides et/ou liberticide).
Et on va avoir droit à cette propagande pendant deux semaines ?

Je suis proche du désabonnement.
Oui il faut voter pour M., états d'âme ou pas, car après c'est trop tard.

Lâche soulagement en effet devant ces images, le même qu'après les tirs US sur la base syrienne qui avait lancé l'attaque chimique, mais pour ma part j'assume - et si jamais on apprend un jour par vraie commission d'enquête, travail validé par des experts de tous bords dont les ONG, etc. que ce n'était pas Damas qui avait envoyé le gaz sarin, alors on fera amende honorable. Comme pour le 11 septembre si Thierry Meyssan et consorts avaient raison.
Que vous vous abaissiez (comme Fabrice Arfi) à écrire de telles énormités me fait peur !
Ressaisissez-vous ! vous faites peine...
Lifting-maquillage savant-coiffure de pro-cuisse apparente because jupe retroussée etc etc. Qui dira le ridicule de l'affiche de campagne? L'air avenant ne peut faire oublier le discours haineux et les idées dégueulasses soigneusement planquées.Je voterai Macron.
Je ne peux imaginer que ce pays, mon pays, soit livré pieds et poings liés à la redoutable héritière du monstre vociférant.
Daniel s'enfonce de plus en plus dans ses propres contradictions...

Il est tellement paumé qu'il nous dit à la fois qu'il faut voter Macron parce que son équipe de com lui a permis "d'éviter la débâcle" face à Le Pen à Amiens...et qu'il faut voter pour lui parce qu'il est tellement nul et tellement méchant et cynique en instrumentalisant ainsi les ouvriers menacés de licenciement qu'il risque de perdre face à Le Pen!

Bref, on est en plein délire tautologique: il faut voter Macron...parce qu'il faut voter Macron!

Entre ça et l'hystérie généralisée des lettres ouvertes à Libé, Mediapart ou ailleurs, mais foutez-nous la paix, nous les gens de gauche: on est assez grands pour savoir quoi faire!

Le plus drôle - et ridicule - est que ces prescripteurs de vote nous parlent de plus en plus comme à des enfants, voire des demeurés: ayant bien compris que ça ne servait à rien de traiter les futurs abstentionnistes de gauche de lepénistes, ils disent qu'ils nous comprennent, que Macron certes c'est pas joli-joli, ils font de la pédagogie, ils nous expliquent les années 30, les camps tout ça tout ça...tout en douceur et sans arrogance ni surplomb...mais avec un gros VOTEZ MACRON à la fin!

Le seul qui a écrit des choses à peu près sensées est F Durupt à Libé:

http://www.liberation.fr/elections-presidentielle-legislatives-2017/2017/04/26/merci-de-laisser-les-gens-de-gauche-decider-tout-seuls-s-ils-voteront-pour-macron_1565481
Il y a un point peu relevé qui me dérange dans le discours d'E. Macron et qui était à nouveau saillant dans son discours d'hier soir : Il rejette M. Le Pen parce qu'elle est nationaliste, mais il argumente son propre rejet du nationalisme par des références à la première guerre mondiale. Son expression "les somnambules du 21 ème siècle" (qui, au passage, a du échapper à 99% de son auditoire, selon mon institut de sondage pifométrique), fait référence au livre "Les somnambules: été 1914, comment l'Europe a marché vers la guerre", de Christopher Clark. Quand il parle des morts sur la terre de Picardie, c'est là encore la première guerre mondiale. A ma connaissance (détrompez moi sinon), il fait peu voire pas d'allusion à la forme mutante de nationalisme qu'est le fascisme, qui nait sur les cendres de la première guerre pour conduire à la seconde, or il est évidemment fondateur dans l'histoire du FN, même s'il ne suffit pas ou plus à le comprendre complètement. Cette impasse sur le fascisme et la seconde guerre mondiale dans la langue macronienne est un trou noir qui me trouble. Pas vous ?
Les images et l'immédiateté

Macron a t'il évité la débâcle en allant sur le site Whirlpool ? ou a t'il fourni aux éditocrates, après un instant de commentaires sidérés des télés en boucle sur la confrontation à distance à Amiens, un peu de soulagement face à la magnifique (cela m'écorche les doigts d'écrire ce qualificatif) communication politique de Jeanmarine pour le 2nd tour ? La bulle Macron médiatique prise à son propre piège, voici ce que montrent les images depuis cette fin de première période électorale.

36 % des personnes sondées le 23 avril et ayant voté se sont déterminées sur leur choix de vote en regardant les candidats à la télévision.
Aucune image n'est indifférente désormais sur le sort d'un vote que l'on préférerait rationnel surtout aux @sinautes sensibles aux arrêts sur images. Mais, combien d'abonnés ici au regard du corps électoral ?

Ce n'est plus la presse qui fait l'opinion, ce sont ces chaînes d'info en continu, devant lesquelles on passe, avec une image en flot répétitif + des tweets à lire en dessous de cette image lesquels ne disent pas ce que l'image montre ou parlent de tout autre chose + des blablas sur blablas de soit disant experts additionnés de soit disant éditorialistes de parti pris gérés par un soit disant modérateur

De tout ce brouillard, que ressort-il et que fait apparaître la seule image, quoiqu'en disent les "parisiens" ? une femme souriante qui fait des bisous ou un mec en costard, assiégés par les journalistes puis entouré de mecs en colère et en tenue DDE ?

Une autre question : Le costard fait-il le Président face à une femme pour qui l'impératif costume cravate n'existe pas ?

Bref, cette séquence de communication me semble meurtrière pour le candidat de l'establishment.
J'entends que ce matin la fille du plus grand facho de France et la protégée des pétainistes est partie en goguette du côté de la mer qu'elle dit être un immense territoire en jachère

Car la fille du parti des fachos veut faire plaisir aux pêcheurs et leur dit qu'ils pourront pêcher tout ce qu'ils verront dans les eaux territoriales françaises, car elles sont françaises nos eaux même si hélas elles renferment beaucoup de corps étrangers à la moindre tempête en Méditerranée.
Pêcher jusqu'à l'infini, jusqu'à l'épuisement
Remarquez côté Brexit, c'est pas mieux, eux aussi ils jubilent d’aller poser leurs filets et ramasser toute la poiscaille britannique jusqu'à épuisement des bancs, oubliant d'ailleurs qu'ils ne peuvent interdire aux Danois de venir pêcher dans "leurs eaux" de par une loi datant des années 1400

Alors hier le coup de com de la reine des fachos a été de se présenter sur le tarmac auprès des ouvriers de Whirlpool (en Français Bain-à-Tourbillons) et ils ont été conquis car quand on est au bord du précipice, celle qui vous dit qu'elle a prévu un matelas, fût-il raplapla et totalement virtuel, ça vous parait d'une humanité débordante. Même si la donzelle n'a fait qu'écumer les boîtes de nuit autour du château de Montretout, et qu'elle utilise le malheur des gens comme Trump, comme Trump.

Et finalement, bien que je vomisse Macron par tous les pores, je dois avouer que vu tout le déroulement de la journée, le Macron il s'est montré moins ridicule que d'ordinaire et surtout moins que la reine des fachos. Ruffin d'ailleurs lui a donné un bon point à Macron tout en ne se privant pas de lui envoyer du dividendes dans sa mâchoire de gendre idéal qu'aurait épousé bonne maman.

Par contre quelle piètre comédien hier soir le Macron à Arras quand il répète avec une conviction d'élève de première déclamant sur l'estrade sa tirade "ça jamais, ça jamais, ça jamais"

Ne m'étant pas abstenu au premier tour, je propose ce lien néanmoins.Pierre Emmanuel Barré s'est barré de France Inter mais il a un peu raison dans le fond.
Si demain les sondages donnaient 60% Le Pen - 40% Macron, je n'irai pas plus voter.

Il faut avoir le courage de ses opinions. Voter Macron, plutôt crever.
Cher Daniel,

Vos récentes chroniques me font sentir qu'une grande peur vous a prise à l'idée d'avoir MLP comme Présidente de la République. Ca commençait à se voir durant l'émission sur l'abstention où vous n'avez pas arrêté de demander aux invités ce qu'ils feraient si le FN était au 2nd tour alors qu'ils discutaient justement de l'intérêt même du procédé démocratique appelé "Vote"...

Nous sommes devenus cette sorte de peuple médiocre (les USA n'ont plus ce monopole désormais) qui vote à plus de 65% pour une raciste sans complexe, un élu qui s'est servi des deniers de l'état à titre personnel et un Golden boy pur produit du "système" qui a réussi l'exploit de se faire élire sur la promesse d'être anti-système. Et nous sommes là à ergoter envers qui notre vote doit aller?

Le système politique français est entré en résonance, ce phénomène physique qui à une certaine fréquence, peut détruire un pont ou un bâtiment. Les ingénieurs anticipent ce phénomène en mettant en place des systèmes d'absorption ou d'amortissement. Pour les politiques, ce système salvateur sont les élections qui permettent de repartir pour un tour à chaque fois...

Sauf qu'à la vue des résultats décrits plus haut, nous avons atteint une telle disparité dans notre conception de la vie en Société que vous avez 6,5 chances sur 10 de vous assoir à côté de quelqu'un qui pense qu'une personne peut voler l'argent de l'état (ou en d'autres termes son argent payé en impôts) être notoirement raciste, ne pas avoir une vision/un programme politiques et devenir chef de l'état!

Cela est sans intérêt d'expliquer dans quel sens le vote doit être fait, les gens voteront toujours selon leurs "sensibilités" (comme mon collègue cadre++ qui vote FF parce qu'"il est de droite"...) aussi illogiques ou non déontologiques qu'elles puissent être...

Les catastrophes liées à la résonance ont été étudiées à postériori des drames, j'avais espoir en Mélenchon de mettre les bases de ce système d'amortissement (transition écolo., 6éme république, partage des richesses etc.) qui nous permettrait de repartir pour un tour un peu plus serein que les précédents mais force est de constater que la refonte du "système" passe par son effondrement.

Marine Le Pen présidente et le peuple se posera probablement les bonnes questions au lieu de tourner en rond et voter pour le moins pire depuis 30 ans.

Macron Président, et le peuple se dira au bout de 5 ans que tiens donc! même les anti-système sont pourris...

Veuillez excuser ma chute pessimiste mais quel est l'intérêt d'un sursis de 5 ans quand vous savez qu'au bout de ces 5 ans, vous irez quand même en Prison ?

NB : Pour éviter toute confusion, je voterai blanc dimanche (et de grâce ne venez pas m'expliquer ni avant ni après le 7 mai que c'est à cause de moi que MLP sera ou est devenue présidente! Merci)
Finalement pas une mauvaise idée de voter Macron, au moins ça, ça aura été fait jusqu'au bout: "la dictature du capital", pure et simple.
Et il est tellement creux que la montée de l'alternative pourra peut-être s'y engouffrer dans quelque temps
Soyons optimiste!
"Ces amis insoumis ne veulent pas aller voter le 7 mai. Je ne peux que les comprendre. Entre la peste et le choléra, on a le droit de ne pas choisir. Mais, chez certains d’entre eux, je ne peux m’empêcher de détecter une posture plutôt désinvolte, facile. Une ingénuité née de leur propre confort face à une situation qui pourrait déraper. Au fond d’eux-mêmes, tranquilles, ils ne peuvent ignorer que Le Pen et ses affidés ne commenceront pas par « eux ». Et quand ils me demandent pourquoi je vais tout de même me déplacer aux urnes pour faire obstacle à Le Pen, je réponds qu’il est bien plus facile de finasser et d’avoir des états d’âmes quand on s’appelle Jean-Luc, Clémentine, Charlotte ou Alexis que lorsqu’on se prénomme Karim, Ousmane, Jacob, Latifa, Rachel ou Aminata. Contrairement à celles et ceux qui relativisent la menace frontiste – et qui estiment pouvoir se passer de voter -, ces derniers savent que le Front national au pouvoir représente pour eux, via nombre de ses électeurs et sympathisants, une menace physique immédiate. Et cela suffit comme raison pour s’y opposer.

Il est vrai que, quand on s’appelle Jean-Luc, Alexis, Charlotte ou Clémentine, on n’encaisse pas ce genre de promesse de la même manière que les principaux concernés. On ne ressent pas la même inquiétude. On ne se pose pas la question de savoir s’il faut commencer à réfléchir de manière sérieuse à quitter un pays qui risque de s’avérer inaccueillant, que dis-je, dangereux."
"il est tellement mauvais, qu'on va finalement être obligés de voter pour lui".
Il faudrait l'encadrer, cette phrase!
Il y a trois "fachismes"
i) le fascisme islamique
ii) le fascisme issu de la globalisation représenté par les multinationales
iii) le fascisme FN

Dans les trois cas il y aurait violence (guerre religieuse ou guerre pour l'ouverture de nouveaux marchés ou guerre contre "l'autre") et mépris de la démocratie. Mais il faut choisir son (ou ses ) ennemi principal et composer avec les autres pour combattre le premier ( voir Mao-tsé-toung par exemple ) sinon on déserte.
Ainsi par exemple l'UOIF( Frères Musulmans) choisit Macron, le lobby bancaire choisit Macron...
Les adversaires de la globalisation et de l'UE s'honoreraient peut être à choisir un autre candidat quitte à passer avec lui un compromis.
S'il faut vraiment voter Macron pour être sûrs d'écarter Le Pen, pourquoi ne pas le déclarer publiquement en signant un texte collectif qui ferait cette mise au point ? Cela aurait le mérite de nous libérer du pénible sentiment de nous compromettre et de rappeler à Macron qu'il ne perd rien pour attendre.
Ma famille est plutôt très mélangée. Je ne prends aucun risque avec les Le Pen. Peut-être qu'un jour ils arriveront mais ce ne sera jamais à cause de moi. Je voterai Macron même si ce n'est pas ma tasse de thé. "Arrêt sur image" vous me décevez fortement. Je suis abonné depuis les premiers jours après avoir été un fidèle spectateur de France 5. Je me demande vraiment si vous êtes fréquentable.
Guy Hirigoyen
Pensez printemps !
https://www.youtube.com/watch?v=JmbqGFkrz8o

Cette séquence exprime l'infinie nullité du candidat Macron. N'essayez pas de lui trouver des excuses, il est indéfendable, et sa communication, puisque nous en sommes là, est d'une incroyable médiocrité. C'est simple, il est encore plus nul que Flanby devant une caméra, si c'est possible. On croyait être descendu tout au fond avec Hollande, mais non, les français ont préféré un homme encore plus médiocre. C'est à se taper le cul par terre.
Cher Daniel, j'ai comme l'impression que vous vous prenez vous aussi pour le tuteur sur lequel le lierre rampant de vos abonnés doit s'élever...
Cette injonction à voter Macron est insupportable. Laissez-nous voter blanc/nul ou nous abstenir !
Et allez plutôt faire la leçon à ceux de vos confrères qui ont contribué à manipuler l'opinion pour imposer Macron comme seul recours possible face à Le Pen, laquelle gagne du terrain à cause des politiques menées par les représentants des 10% qui détiennent les 50% des richesses et dont font partie les 9 milliardaires qui détiennent 90% des médias pour lesquels vos confrères travaillent. Ceux-là ont entretenu l'incendie avec constance et viennent maintenant nous reprocher de ne pas venir l'éteindre !
" De grâce, sois assez efficace, assez brillant, pour nous permettre de ne pas nous salir les mains avec un bulletin de vote à ton nom !" Une position d'une incroyable lâcheté ! Consternant et écœurant ! Beurk !
Bonjour,
Merci pour votre chronique. Je me permets deux remarques, qui seront vite noyées dans la masse.

1. A propos de vos montagnes russes émotionnelles de la journée d'hier : soulignons à quel point elles sont la conséquence directe de l'assujettissement à l'info en continu. J'ai pris connaissance de toute la séquence hier soir seulement, en lisant votre enquête sur la journée, et ce qui en ressort est que cette manche fut bien gagnée, cette fois, par E. Macron (contrairement aux précédentes, et on verra pour les suivantes). Du coup, par exemple, le tweet d'H. Clément sur le "coup de génie" de M. Le Pen semble complètement périmé et naïf, et même la remarque de F. Arfi semble obsolète. Il me semble qu'on ne peut pas faire de journalisme sans sang-froid, que l'info en continu trouble le sang-froid des meilleurs, et qu'il y a des conséquences à en tirer.

2. Au vu de votre conclusion. Serait-il possible, humblement, d'espérer que la quinzaine ne tourne pas uniquement autour de la question "que doivent voter les électeurs de Mélenchon"? Que chacun agisse en prenant ses responsabilités, le forum d'@si est déjà surmobilisé sur cette question, l'asphyxie menace sérieusement, ce n'est pas comme si ce site était l'unique lieu de "discussion" : bref ce serait peut-être pas mal de réfléchir à ne pas mettre 10 balles dans le flipper tous les jours. D'autant qu'il me semblait qu'@si était là d'abord pour déconstruire les récits médiatiques. Je sais bien que la période est particulière, mais ca n'empêche pas de tenir son cap, et honnêtement, pour importante que soit la question, l'univers ne tourne pas autour du nombril des Insoumis (pas taper).

Merci pour tout!
J'ai compris.
Macron était le pire candidat à mettre en face de Le Pen. Inexpérimenté (même sa voix le trahit), à la moralité douteuse, inféodé à la finance, trop prompt au triomphalisme.
En fait lémédias ne veulent pas qu'on élise Macron. Ils veulent qu'on élise Le Pen.
Bonjour

je préfère me tromper mais si tout le monde a vu de loin la trumpisation de MLP (l'émission de TF1 de mardi était d'ailleurs un festival à ce sujet ) peu font attention à ce qui ressemble à une clintonisation très avancée de EM avec des éléments qui devraient nous faire réfléchir :
- conflits d’intérêts majeurs entre EM, son équipe rapprochée et les puissances d'argent (MLP aussi mais ses électeurs s'en foutent)
- soutien total de l'oligarchie et des éditocrates largement discrédités dans l'opinion (dont Nathalie Saint Criq qui a déjà annoncé son élection)
- discours creux (qui ont fait le bonheur de Ridicule Tv) et/ou arrogants avec sommations de voter pour lui
- sondages qui le présente toujours très largement gagnant
- faible soutien de son propre électorat (plus de la moitié à voté pour lui par défaut) alors que MLP a un très fort soutien du sien
- déclarations contradictoires ou floues sur de nombreux points essentiels alors que MLP est restée ferme sur son programme de 2012



Bref je vais donc voter EM car la ça sent vraiment le roussi : je n'ai pas envoie de vivre ce qu'ont vécu les supporters de Bernie Sanders...
pour info la fachosphère diffuse une vidéo des coulisses d'un meeting ou on voit Ruth Elkriek en attente du direct faire un HI5 (sort of) au candidt Macron avant d'entrer enscène.
Il va aussi falloir voter pour BFM et Elkrief...
La société du spectacle nous offre enfin ce spectacle grandiose:
"Le capital aux prises avec son double grimaçant"
Roulement de tambour!
On participe, ou on tient la bougie?

Comme dans un combat de coqs malsain, un bizutage puéril obscène s'impose!?
Oui on veut les voir rouler dans la boue tout nus!
Et qu'ils sortent de là que maculés tout les deux jusqu'au fion!

z'avez qu'à pas commencer et prendre" les gens" pour des cons!
Avec le discours que j'ai entendu à Arras, je pense que les équipes d'ASI peuvent commencer de faire une provision d'anxiolytiques en prévision du débat du 3 mai .
C'est exactement ça, le bord du gouffre : "la Coupole", un petit pas.. "WhirlPool", un autre petit pas.. #SansMoiLe7Mai, encore un petit pas... Macron est suffisamment orgueilleux, la gauche suffisamment écoeurée pour que petit à petit, sous les poussées de la mécanique Le Pen, tout bascule.
Tomtom perdrait-il son GPS ?
Non, non, je capte mes satellites, je vois bien le gouffre. Plus que 3 petits pas et on est arrivé à destination.
La trouille est une bien mauvaise boussole.
Et la colère mauvaise conseillère. Ca y est, on a fait le tour ?
Quand on est désorienté, il arrive que l'on tourne en rond, en effet.
Quel beau récit épique !
Presque "La bataille de Marignan" par Clément Jannequin.

Et pendant ce temps, les zinvestisseurs, de Whirlpool et d'ailleurs, comptent leurs dividendes.
Ils sont pas beaux les ouvriers de Whirpool?
https://twitter.com/agnellilise/status/857252333130043393
Beaucoup de méthode Coué. Macron a simplement coulé. Entre ça et son JT de France 2, il fait tout pour avoir un FN fort.

Pratique pour avoir un repoussoir sous la main pour traiter de complice du fascisme quiconque le critiquera. Il a tort de jouer avec le feu...
Complètement à côté de la plaque ce papier. Du lyrisme à bon marché et de la pure propagande.
Quand va-t-on arrêter de nous dicter ce que l'on doit faire et nous donner des leçons de morale ?
On prend "Les gens" pour des imbéciles, même ici alors ?
Que tout @si vote Macron me laisse complètement indifférent. Quand bien même Jean-Luc Mélanchon appellerait à voter pour l'Illusionniste, je ne me déplacerais pas. Je n'ai de sympathie pour aucun des candidats et les idées qu'ils défendent. Je fais la différence, mais cela ne change rien.
Abstention et rien d'autre.
Huit ans que je n'étais pas revenu sur ce site. J'attendais autre chose qu'un ralliement à la propagande médiatique.
Je vais résilier mon abonnement.
"Quand on crachera le sang" comme l'a prédit JLM avec la politique néolibérale de Macron, vous ne viendrez pas pleurnicher, vous l'aurez approuvée et soutenue, vous en serez donc responsable ! Et vous recommencerez vos leçons de morale en voyant le FN grimper et encore grimper.
Même impression si mauvais, si déconnecté des réalités, Attali qui s'en mêle avec son tact habituel....
A voir ces images mon vote blanc vacille....
Il est important que Macron ne remporte pas un plébiscite comme Chirac en 2002 sinon cela légitimera la politique de Hollande (qui était celle de Macron depuis 7 ans ne l'oublions pas) et les réformes libérales à venir.
Moins de la moitié de ses électeurs au Premier tour l'ont fait par adhésion à son programme... un sondage nous explique que les 2/3 de l'ensemble des électeurs ne sont pas satisfaits du duel du second tour...
Il ne faut pas qu'il puisse se prévaloir d'avoir obtenu 80% des voix.... mais il ne faut pas non plus que M Le Pen devienne présidente de la république...
Le choix va être dur, espérons que les sondages ne soient pas trop loin de la réalité...
Il est mauvais oui, plus creux qu'un arbre mort
Ça va être dur!
Je retire ce que j'ai dit dans la colère pour "le brun et le burn out", si si Daniel avait bien fait un article sur l'attentat.
Désolée, je ne l'avais pas vu!!!
On en a meme parle dans la presse etrangere:

https://www.bloomberg.com/view/articles/2017-04-27/french-front-runner-campaigns-against-himself
Macron vainqueur avec 60,5 % des intentions de vote révèle le dernier sondage !

La République est sauvée, elle n'aura même pas besoin du bulletin de vote de Mélenchon.

A condition, bien sûr que notre cher Emmanuel arrête de faire campagne, s'il s'obstine à parler encore, on ne répond plus de rien.
Excellente analyse qui fait oublier la colère tripale du "brun-burn out"! :)
C'est pas deux, trois bonnes images à la toute fin de la campagne du second tour qui feront oublier la très longue liste des preuves que Macron se contrefout du petit peuple et qu'il n'a strictement aucune réponse à apporter à des ouvriers qui vont perdre leur usine. À force d'être acculé, il risque même de nous sortir un "mais ça crée de la dette" ou un truc du genre, et là ce sera plié. Macron est mauvais, et qu'y peut-on ?
Alleluia, même les insoumis les plus réfractaires vont être obligés d'aller étançonner votre front républicain branlant. Leurs bulletins de vote seront comme les derniers sacs de sable qui manquaient pour consolider le barrage.

Fabrice Arfi! Quand se taira-t-il cet hypocrite? "Le sol se dérobe sous ses pieds", mais son premier réflexe, c'est de nous cracher dessus. Cf son billet d'hier https://blogs.mediapart.fr/fabrice-arfi/blog/260417/parce-que-le-pire-n-est-plus-exclu.

J'en ai marre de lire toutes ces fadaises...

A ceux qui vont aller voter "contre Le Pen".

Il n'y aura pas de bulletin "non à Le Pen", il n'y aura que des bulletins "Macron" ou "Le Pen". Vous allez glisser un bulletin "Macron" dans l'enveloppe, exactement comme le ferait un des ses "marcheurs", ou un des "helpers" de sa "team ambiance". Vous auriez beau couvrir votre vestes de badges de la France Insoumise ou porter un masque de Philippe Poutou et chanter l'Internationale en allant dans l'isoloir, que ça ne ferait aucune différence, votre bulletin sera décompté de la même façon, et votre voix ira dans le total des voix Macron. Ne croyez pas qu'il vous en sera reconnaissant. Le 08 mai, il s'esssuira les pieds sur votre gueule et il entamera la casse de ce qui reste des services publics.

Sauf lors des référendums, il n'y a pas de vote contre dans les élections.


A ceux qui nous enjoignent de rejoindre le "Front républicain"

Je ne comprends pas. François Lenglet, qui est un journaliste sérieux, une pointure, avait démontré de façon imparable lors de l’Émission politique sur France 2 que notre programme économique et celui du FN, c’était du pareil au même. J’ai aussi entendu dans la bouche d’éminents commentateurs que Mélenchon était un ami des dictateurs, de Poutine, de Castro, d’Assad…
Et même, un mec balèze, tenez-vous bien, le vainqueur des primaires de la Belle Alliance Populaire, a dit qu’on avait un problème avec la démocratie, pas plus tard que la semaine dernière. Tous ces avis m’ont convaincu, car ce sont des gens sérieux qui les ont proférés, il n’y a pas de raison de douter de leur sincérité. Mais ce que je ne comprends pas, c’est pourquoi on doit aller faire barrage contre le FN, alors qu’on est quasiment comme eux. Quelqu’un peut m’expliquer ce paradoxe?
Chronique assez désespérante et décevante ...
Macron n'est pas décevant, il est fidèle à lui même.

Sur les délocalisations, Fakir résume bien l’hypocrisie des politiques:
http://fakirpresse.info/lettre-a-mes-elus-pleurnicheurs

Macron semble vouloir être un peu moins hypocrite que la moyenne, en ne prêtendant pas qu'il se battra contre la braderie du code du travail, comme l'aurait fait un Hollande II, mais en assumant (relativement) une politique libérale, TINA :(
Et en parlant de mauvais, on parle des censures à répétition dans le service public (Madenian VDB sur la 2, Barré sur Inter hier) qui va finir par me rendre coupable de non-paiement de la redevance ?

Qu'est-ce qui leur prend, à tous ? Ils sont tous payés par le Front National ou quoi ??? N'ont-ils définitivement rien compris ?
Dimanche soir dans mon bureau du 11ème arrondissement, je suis allé dépouiller les votes avec d'autres citoyens concernés, tant que nous pouvons exercer un contrôle citoyen sur le vote papier.
La plupart de ces bénévoles avaient voté JLM, quelques uns Fillon ou Hamon.
Les bulletins Macrons étaient largement les plus nombreux, très très peu de nuls ou blancs, mais dans notre salle aucun électeur de Macron ne s'était porté volontaire (Macron aussi seul candidat à vouloir imposer le vote électronique) (non-controlable) (...par les électeurs).
Macron est passé car beaucoup d'électeurs de "gauche" ont eu peur d'un deuxième tour MLP/FF, et il sera président car beaucoup d'électeurs ont eu peur du FN.
Il n'a aucun soutient populaire, juste des gens qui ont peur du changement, et on va voter pour une bulle qui n'aura pas de majorité, qui le sait, qui a déjà prévenu qu'il gouvernerait en solo (avec ses geppettos), par décrets, qui veut interdire la dissidence par contrat à ceux qu'il aura investi, et on ne votera pas pour une ignoble mafieuse qui n'aurait pas eu de majorité non plus, et qui veut instaurer un referendum d'initiative populaire...
Va comprendre, Charles...
Ecarté, le spectre de l'impuissance politique, celui de Jospin et des ouvriers de chez Lu. Tout d'un coup, c'est Le Pen, avec ses selfies du matin, qui sort gadgetisée de la bataille. On est passés à côté du gouffre. Jamais on n'a été aussi soulagés, de regarder des "images fournies par le candidat".

Vous croyez vraiment ce que vous écrivez ou c'est juste pour le plaisir de faire de jolies phrases? Il n'a rien sauvé du tout!!! L'image seule ne compte plus, cher DS, c'est fini et c'est justement bien le problème! Il aura beau essayer de faire de belles images, ça ne prend plus. Cette séquence est et restera désastreuse, parce qu'elle révèle (comme les images de dimanche soir et son absence du lundi) lamentablement la vérité de ce candidat: il EST le mépris de classe et la mondialisation heureuse des possédants.

Certes Mme le Pen n'est pas mieux, et même elle est pire. Mais alors quelle différence? D'elle on le sait déjà, inutile d'argumenter pour nous démontrer l'évidence. Mais de lui, il y a visiblement quelques âmes innocentes qui pensaient qu'il fût un brillant démocrate, et le choc est rude.

De grâce cessez de gesticuler pour tenter de nous dire qu'il ne peut pas être si mauvais, que c'est une erreur, qu'il va/doit redresser la barre dans la bataille des images. Vous avez plus d'expérience que moi, cher DS, et pourtant je reste sidérée par votre naïveté. M.Macron EST mauvais, comme candidat, comme politique, comme homme. Il se moque des ouvriers en détresse, il se moque de la présence du FN face à lui (c'est même son assurance vie), il se fout de votre gueule comme de la mienne.

Avez-vous compris que cette campagne d'entre deux tour ne se jouera que sur un seul argument: Mme Le Pen est bien plus dangereuse que moi, alors brave populace ignorante donne moi tes voix sans rechigner! Ce fut son seul argument de campagne avant le premier tour et ce sera le seul argument pour ces deux semaines. Pourquoi? Parce qu'il est mauvais mais suffisamment malin pour être conscient que le fond de son programme est insoutenable, et n'obtiendra aucun soutien.

Je vous conseille cher DS de cesser de pondre un article de genre par jour, ou vous finirez par désespérer vos abonnés.

On a bien compris votre position: tout sauf le Pen. Mais ça ne prend plus. Pourquoi n'y a-t-il personne dans les rues? Croyez-vous que nous ayons "admis" que la présence du FN est "normale", comme l'ont avancé certains éditocrates? Non, je ne vous surprendrais pas en vous disant que l'immense majorité des citoyens de ce pays ne veut pas du FN et exècre ces thèses.
Nous sommes au désespoir, on s'est encore une fois joué de nous, et les images auxquelles vous tenez tant le montrent avec éclat. Nous sommes fatigués d'être les dindons de la farce, contraints de mettre genoux à terre et d'adouber le mal ou la cause du mal. Notre droit de vote est réduit à un choix de consommateur, le marketing politique a fait ses ravages.

Alors cher DS, moi qui vous suis depuis longtemps, je vous prie d'une chose: cessez d'étaler votre bonne conscience dans vos chroniques, faites votre choix de citoyen comme nous ferons le nôtre. En conscience et dans l'isoloir. Faites ce pour quoi vous êtes ici, ce pour quoi nous vous suivons: décryptez, démontez, analysez, faites preuve de sens critique et de profondeur. Mais ayez pitié de notre intelligence, gardez vos leçons de morale et vos pleurnicheries.
" On aimerait voter pour le meilleur, mais il ne fait jamais partie des candidats .. "
Moi, il y a bien longtemps que je ne m'arrête plus sur des "images"... Donc, non Daniel rien n'est sauf surtout si on rajoute la petite sauterie à La Rotonde.

Non je ne viendrais pas au secours de Macron. Ce scénario a été assez prédit. Et Libération qui nous tape encore dessus aujourd'hui : http://www.liberation.fr/debats/2017/04/26/monsieur-melenchon-ayez-la-decence-de-retirer-ce-triangle-rouge-de-votre-veste_1565570

Stop ! J'en ai assez de me faire insulter. Oui Libération, avec tous ses articles, est aussi responsable de Le Pen au second tour et non nous n'avons pas à jouer les pompiers.

A tout ceux qui envisagent de voter Macron, il a dit qu'il voulait un vote d'adhésion. Donc, faite lui confiance pour dire après coup que toutes les voix acquises seront des voix d'adhésion. Et vive le 49.3.

https://www.facebook.com/AllezTousVousFaireEnculer/videos/1412058412166622/

-----------
Edit
Je précise quand même que je ne suis contre l'abstention, mais que cette chronique me semble sonner juste.
Avez-vous entendu,ce matin, Florian Phillipot expliquer qu'ils supprimeraient le recours au congrès et auraient recours au referendum pour modifier la constitution(ce qui nous rapprocherait de la Hongrie ou de la Turquie).Belle perspective!
L'extrême droite fait rêver,il est vrai,on a bien connu en Europe et avec quels succès!
A-t-on pensé à comparer la qualité des emplois chez Whirlpool et chez Amazon ? Est-on certain que ce n'est pas une annonce gadget ? Et si les ouvriers s'en apercevaient ?
Bonjour
Daniel vous êtes ébloui par Macron et sa com.
Moi je suis effaré par sa nullité. Les "40 familles" ont fait une erreur de casting.
Aucun espoir d'avoir la perspective de jours heureux.
Tant de cynisme m'écoeure. Je parle de ces candidats que vous avez bien résumé.

Quant à affirmer que Macron à finalement gagné hier, c'est juste une opinion. Vous vous raccrochez vraiment à tout ce que vous pouvez trouver.
J'ai eu le sentiment d'une victoire de la pêche à la ligne du dimanche moi. Ah peuple divers.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.