Dossier: Sex scandals, made in US
Sex scandals, made in US Sex scandals, made in US
Dossier

Sex scandals, made in US

Un candidat accusé sans preuve d'avoir une liaison, un gouverneur qui démissionne pour un rendez-vous à 4000 dollars, une call-girl qui devient une star grâce à sa page MySpace, la démisson pour adultère d'un directeur de la CIA : bienvenue dans l'éternel feuilleton américain.

Ajoutés récemment

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.