Kavanaugh : des femmes agressées contre Trump
article

Kavanaugh : des femmes agressées contre Trump

Réservé à nos abonné.e.s
En mettant en doute les accusations d'agression sexuelle de Christine Blasey Ford contre le candidat qu'il a désigné à la Cour surprême, Donald Trump a déclenché une tempête de réactions. Sous le #WhyIDidntReport (Pourquoi je n'ai pas porté plainte), de nombreuses victimes d'agressions sexuelles ont protesté contre le président américain. Quels premiers effets politiques ?

Un énième tweet polémique. Une énième charge contre les femmes. Donald Trump, tristement connu notamment pour ses sorties outrancières contre les femmes, a réitéré vendredi 21 septembre, sur Twitter. Le président américain s'en est pris violemment à Christine Blasey Ford qui accuse le juge Brett Kavanaugh, candidat à la Cour suprême des Etats-Unis, de l'avoir agressée sexuellement au début des années 1980. Il reproche à cette universitaire de 51 ans de ne pas avoir porté plainte au moment des faits, mettant ainsi en doute son témoignage. "Si les attaques avaient été aussi graves que ce que dit le Dr. Ford, il y aurait eu une plainte d’elle ou de ses parents aimants", avait tweeté Donald Trump.

Trump1

Il vous reste 88% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.