Biden, la tactique du tactile
Le matinaute
Le matinaute
chronique

Biden, la tactique du tactile

Réservé à nos abonné.e.s

Stephanie Carter n'est pas d'accord. Elle ne pense pas que l'ancien vice-président américain Joe Biden, candidat possible à l'investiture démocrate pour la présidentielle américaine de 2020, est un harceleur, ou un agresseur sexuel. Elle le dit dans un texte, publié sur Medium. Elle réagit à cette photo, qui a resurgi dans la journée d'hier sur les "late shows" américains.

On se trouve au speech de prise de fonction de son mari, Ash Carter, comme secrétaire américain à la Défense, en 2015, comme le montre un plan plus large de la même scène.

Iconique depuis ...

Il vous reste 82% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.