23
Commentaires

Tiktokisation : le crépuscule des réseaux

Avec l'annonce des refontes de Facebook et d'Instagram, la tiktokisation de nos vieilles plateformes accélère encore. Et si, en réinventant notre rapport aux algorithmes et au contenu, TikTok signait la mort du réseau social ?

Commentaires préférés des abonnés


De mon modeste point de vue d'ignorant, tout cela semble indiquer que les gens s'emmerdent passablement, dans l'attente impuissante ou inconsciente du suicide collectif. 

> Entre les deux, là où régnaient jadis Facebook et Twitter, un vide d'air gigantesque est en train de s'ouvrir.  


Quitte à passer pour un plus-qu'ancêtre, si ce vide pouvait favoriser le retour des forums et de leur contenu de fond, auxquels (...)

De mon temps ( et avec G. Perec ), on disait qu'on était un peu  toc-toc.


C'était déjà pas très bon signe.

Derniers commentaires

incroyable article merci !

par ailleurs : https://www.novethic.fr/actualite/economie/isr-rse/instagram-tik-tok-snapchat-les-influenceurs-sous-la-loupe-des-regulateurs-pour-la-promotion-des-services-financiers-150950.html


« N’est pas influenceur sur la finance qui veut ! Le gendarme des marchés financiers et son homologue pour la publicité veulent former les instagrammeurs, tik-tokeurs et autres, sur les pratiques responsables en matière de promotion de services financiers. L’administration constate une montée en puissance des pratiques trompeuses sur les services financiers de la part de certains influenceurs, alors même que le profil des investisseurs particuliers a tendance à rajeunir. »

Je ne vous dis par merci pour le lien vers Craiyon. Là j'en suis à "Zombie Macron" (que je vous conseille, même si vous n'aurez pas le même résultat) et Trump Picasso (assez bluffant).

pour ceux qui (comme moi) n'y connaissent rien ou pas grand-chose à ce bidule :


Et si on n'a pas envie d'être abreuvé de vidéos de 15 secondes faites par des inconnus ? On fait quoi ?

Je ne comprends pas bien à quoi vous faites référence en disant que les utilisateurs ont « sorti les fourches caudines ». Les fourches caudines, Furculae Caudinae, est un lieu géographique, un défilé situé à l’est du Caudium, une région  d’Italie centrale. Généralement, on « passe sous les fourches caudines » quand on subit une défaite humiliante.

Petite aparté : j’attend toujours l’œuvre de SF majeure qui synthétiserait toutes ces saloperies.

Je veux parler d’un œuvre de fiction qui synthétiserait tous les idées soulevées dans les articles de Thibault; mais avec la force de la fiction, c’est-à-dire dire la vérité sur le réel à partir de l’imaginaire.

(Je ne parle pas d’un récit colapsologique, il y en a eu plein pendant le Covid, mais d’un truc plus psychologique, ni d’un truc fumeux sur une IA géante qui gouvernerait le monde, ça a déjà été écrit dans les années 60).

Article passionnant, merci.


Une petit ajout : Dall-E est déjà dépassé, je conseille de tester Midjourney qui est... époustouflant.

Et il y aurait du coup beaucoup à examiner à propos des médias utilisant l'image dessinée et de leur futur.



> Entre les deux, là où régnaient jadis Facebook et Twitter, un vide d'air gigantesque est en train de s'ouvrir.  


Quitte à passer pour un plus-qu'ancêtre, si ce vide pouvait favoriser le retour des forums et de leur contenu de fond, auxquels Facebook et twitter n'ont jamais réussi à se substituer de manière satisfaisante, ce serait tant mieux. La vague d'intérêt de pas mal de jeunes vers reddit après l'affaire r/place, il y a peu, est un signe qui pourrait aller en ce sens, quoique sûrement une affaire unique.

De tik-tok, j'ai pu apprécier certaines vidéos humoristiques croisées sur les réseaux, qui étaient un peu originales en ce qu'elles devaient composer avec les limites du très court format, et faire des gags à chute précipitée, presque coupés en cours de route à la dernière seconde. Après, le reste de ce que j'en ai vu ressemble quand même beaucoup à un océan narcissique de rien électrisé par une recherche malsaine de célébrité, et pourtant creuser plus bas était pas gagné quand le concurrent écervelé est instagram...


Au fond, des nouvelles plate-formes populaires, la seule qui me semble plutôt une bonne nouvelle est twitch, parce que le temps long permet autre chose que la course hystérique à la captation d'attention, et permet parfois d'aller assez en profondeur dans les sujets. Mais il y en a peut-être d'autres que je ne connais pas.


Merci pour l'article !

Bah , ils verront pas venir la fin , quand je pense que le précédent mot d'ordre était que l'homme devait s'élever ....Vive le capitalisme et vive le néolibéralisme , on va regretter l'âge des cavernes ....!

Algorithme ou pas, c'est sur Youtube qu'est né Thinkerview (malheureusement) pas sur Arte.

Pas plus que nous étions obligés de regarder la télévision, nous ne sommes les obligés des algorithmes. 

Je vous laisse, j'ai 2 ou 3 émissions de 3 heures en retard…


PS : je  recommande NewPipe pour consulter des vidéos Youtube  hors algorithme.

De mon temps ( et avec G. Perec ), on disait qu'on était un peu  toc-toc.


C'était déjà pas très bon signe.

Sur tiktok (et notamment pour ceux qui ne l'utilisent pas), voir la vidéo de defekator qui alertent sur sa facilité à fusionner des omages avec le son d'autres vidéos

Vidéo en plusieurs parties

Je n'utilise aucun réseau dit "social", mais ce que vous écrivez de la transformation des réseaux actuels ne me rassure pas sur l'emprise démultipliée qu'ils vont avoir sur les individus et sur la possibilité de récrire, indéfiniment et à chaque instant, ce qui s'est passé.

J'ai testé Craiyon, sur deux invites : "les araignées de la maison" puis "les araignées d'intérieur".

Epoustouflant ! Sur la première invite, des photos d'araignées vivant dans les maisons sont la majorité présentée. En revanche, sur la seconde invite, je n'en ai pas vues, ou pas reconnues

En revanche, pour un troisième essai, "avenir du macronisme", le rendu photographique a été toute une série de photos abimées et défigurées de Macron...


Et je souhaite un bon avenir "aux jeunes"...


De mon modeste point de vue d'ignorant, tout cela semble indiquer que les gens s'emmerdent passablement, dans l'attente impuissante ou inconsciente du suicide collectif. 

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.