244
Commentaires

Salah Abdeslam, accusé non exemplaire

Commentaires préférés des abonnés

Je suis fatigué de tout ça putain.


La seule chose qui me vient à l’esprit c’est « qui se sent morveux se mouche ».


Si on n’était pas dans un pays malade, ce pourrait être l’occasion de regarder les interpellations de l’accusé en face pour tenter de dev(...)

Le président du tribunal ne manque pas d'humour

et cela devrait être repris par les médias pour déconstruire par l'intelligence la folie du massacreur d'êtres humains


à la question "Votre profession" l'accusé répond "Combattant de l'état ... "

le présid(...)

"Il y a plein de gens qui sont en train de se reconnaître dans la figure d'Abdeslam,  (...) C'est la construction sous nos yeux d'une star de téléréalité". 


je ne sais pas si c'est vrai ni dans quelle proportion, mais ça fou les jetons !


(...)

Derniers commentaires

Merci Daniel pour ce regard... j'avoue que ces derniers jours, alors que suis de longue date contre la peine de mort, je me demandais à quoi rimait toute cette débauche de moyens, ce défilé de témoignages, alors que... il n'y a pas de doute sur la culpabilité de l'accusé, si ? Pour les co-accusés passe encore, mais pour eux on aurait pu faire plus court... ou alors j'ai raté un épisode, ce qui est tout à fait possible.


Curieux tout de même que personne n'ait été suicidé dans sa cellule, comme un certain Epstein, dont le procès aurait été des plus embarrassants... 


Je me demande vraiment si les victimes vont trouver le procès réparateur. Une analyse du pourquoi/comment on n'a pas pu empêcher cela me semblerait plus utile... 


... parce que vous croyez qu'on influence ? ! Les idées comme les plantes ne poussent que sur les terrains qui leur sont favorables… Que les journalistes prennent l'habitude de rapporter entre guillemets les propos, en pratiquant la distanciation. Sans jugement. Mais ils/elles pourraient — aussi —  apprendre à analyser les propos, linguistiquement. Les outils ne manquent pas. Qu'un moins-que-chien inverse les rôles et se revendique plus-que-chien est d'une banalité ennuyeuse. Du très banal et non pas de l'exceptionnel ... à prévoir. Relisez donc les minutes du procès de Nuremberg.... qui n'a condamné que « des innocents... » qui tremblaient même à l’idée d’être pendu. On ricane pour ne pas pleurer.

A ceux qui s'étranglent d'indignation que l'on tue des civils à Paris tout en applaudissant les  guerres coloniales passées et présentes j'ai une question :

Vous imaginiez donc que le sang des enfants arabes serait bon marché ? 

Pour des gens qui se croient d'une essence supérieure c'est manquer du plus élémentaire bon sens.

Ca me fait penser (là encore, hors sujet... pour une cause qui m'est chère) à cette évasion spectaculaire de 6 prisonniers palestiniens d'une des prisons les plus "haute-sécurité" d'Israël... après avoir creusé un tunnel à la petite cuillère... Ce matin, le correspondant de France Inter les décrivait comme des terroristes ayant tué 20 personnes et blessé plusieurs... En face, côté palestinien, ils sont célébrés comme des héros... y compris côté pro-Palestiniens comme moi... Parce que, même si l'accusation est véridique (parce que les prisons israéliennes sont remplies de prisonniers palestiniens qui n'ont rien fait, aucun chef d'accusation, aucune motivation donnée à l'emprisonnement, aucun jugement etc.), lorsqu'on regarde qui est le plus tortionnaire des deux peuples... on peut facilement, rien qu'en comptant les morts, emprisonnements, arrachages d'oliviers, destructions de maisons, décréter que c'est l'armée israélienne protégeant les colons illégaux sur ordre des dirigeants israéliens. 

Donc, logiquement, certains vont m'accuser d'antisémitisme... parce que je soutiens de "dangereux criminels", (je précise toutefois que Gideon Levy, éditorialiste israélien d'Harretz a écrit un article polémique qui soutient un peu la même thèse que moi... et qu'il est menacé par beaucoup de ses concitoyens).

Donc, oui, il est possible, voire probable que des gens qui font partie des "humiliés" par la grande démocratie française sur beaucoup de plans, reçoivent positivement les reproches d'Abdeslam... (ce qui ne veut pas dire qu'ils en deviennent des djihadistes d'ailleurs... tout comme moi qui suis allergique à tout discours religieux et fanatique). 

Et ceci nous met une couche de divisions en plus sur toutes les couches de notre société à plusieurs vitesses...

il n'y a rien à attendre d'Abdeslam. il est djihadiste jusqu'au plus profond de ses os, et il ne manquera pas une seule occasion de balancer des saloperies sur les victimes ou autres.

il faut simplement espérer qu'il passe le restant de ses jours en prison et qu'il ne sorte jamais.

C'est un problème tout sauf simple. Et je tremble un peu en écrivant cette phrase mais la chronologie commande : Si je ne m'abuse, nous avons commencé à frapper l'EI et consort en Syrie en Aout 2015. Dans leur perspective, le premier coup fut donné par l'Etat français et les image de Palmyre pillée ne changent rien à l'affaire. Que je sache, Palmyre n'était plus sous souveraineté française depuis 1946. 


Alors il a beau jeu de dire qu'il a défendu, avec ses moyens et ses méthodes (dégueulasses), son Etat (islamique) d'élection dont il se considérait, et était considéré, comme un ressortissant et un soldat. 


Au fond on n'a jamais tranché. Soit nous sommes en guerre, et ils relève du droit de la guerre (qui a dire qu'il a violé et jus in bellum et est un criminel de guerre), soit c'est un criminel de droit commun mais alors qu'on ne parle pas de guerre... Bref, ce sont les contradiction de notre position qui nous sautent à la figure.

Pour éviter que les flics ne trafique les PV , il faut se taire en GAV , et si la partie est perdue , chez le juge d'instruction pareil de manière a éviter qu'ils se mettent a l'abris en n'abordant que ce qui les intéressent et occultent le reste .Dans le cas présent le président est pris a contre pied et ne sait pas ce qui va sortir de la bouche du terroriste .Du coup il lui reste de couper le micro , c'est sur que la défense en prend un coup et la crédibilité aussi !Y'a beaucoup de chose a changer dans la machine répressive ! Regardez ce qui c'est passé pendant la guerre de 40 contre les résistants , lors des procès , ah la justice ...D'ailleurs après l'attentat de Nice , on a entendu une seule fois le père d'une des victimes , faut dire que son discours s'en prenait directement a nos dirigeants et a leurs guerres ...

Problème technique : suis-je la seule à ne pas pouvoir accéder à la page de la liste des commentaires. Ce n’est pas normal, on n’est pas des chiens...

Ecoeuré, écœurant :


ce type n'a toujours pas compris la portée des ses actes destructeurs de vies. 


Un pauvre couillon infantile. 


Ne venez pas me parler de colonisation ou autres excuses à ses actes débiles.


Merci.

J’ai vérifié car j’avais un doute, mais le procès de l’attentat de Nice débutera en septembre 2022.

On va enchaîner...

Déjà que je suis très critique de la médiatisation du procès des attentats du 13 novembre 2015, je ne sais pas trop comment on sera tous à la fin...

La réponse au colonialisme européen c'est le nationalisme  par l’intégrisme religieux.

Perso, je vais attendre la fin du procès avant de me fabriquer un avis sur le procès, sa médiatisation et ses conclusions.  Oui, il va falloir patienter encore et longtemps. Mais pendant ce temps là, je vais peut-être pouvoir apercevoir l'intérieur du crâne d'Abdelsalam, et me poser plein de questions philosophiques, que je vais méditer jusqu'à la fin du procès.  D'ici là, je vais m'éviter tout jugement à l'emporte-pièce. Ce qui m'intéresse, c'est comprendre ce que nous sommes, nous, les humains.

Je ne m'étriperai donc avec aucun Asinaute sur ce sujet qui est trop "lourd" pour souffrir des effets d'opinion hâtive.

Bien à vous tous.    

Salah Abdeslam est un militant politique, d'une cause détestable, horrible, aliénante, qui se sert du tribunal comme d'une tribune. Ce n'est pas cela qui est choquant. Les militants politiques du monde entier, de gauche comme de droite, se sont toujours servis des tribunaux et des procès à des fins de propagande. Seuls ceux qui croient à la fiction démocratique d'une justice indépendante peuvent s'en étonner. Le procès, au delà de la personnalité de l'accusé, ne peut pas être exemplaire, car la justice n'est pas exemplaire. Car oui, il y a un contexte de passé colonial, d'interventions occidentales continuelles qui sont le contexte de la barbarie islamiste. Globalement, la justice est une justice de classe qui protège l'ordre social existant, c'est à dire la domination de la bourgeoisie capitaliste sur la société. Le procès d'Abdeslam n'échappe pas à ce déterminant fondamental.

Personnellement, je ne comprends pas trop le raisonnement.


A part salopard de première, je ne vois pas trop comment qualifier Abdeslam.


Il se plaint de ses conditions de détention. Certes, mais il a commis des crimes, et si les prisons étaient des hôtels à Dubaï, ça se saurait. 

Une situation historique a fait que le pays d'où il vient a été colonisé, et qu'il a été opprimé en tant qu'immigré.

On ne peut pas en disconvenir. Mais beaucoup d'autres dans son cas ont monté les échelons pour arriver à un bon niveau social. 

Abdeslam était un délinquant en Belgique, et pas un opposant politique ni dans une ONG qui œuvrait contre le sort réservé aux immigrés.

C'est simplement quelqu'un qui est passé de petite frappe au grand banditisme violent, et il s'est servi du jihadisme pour cela, comme beaucoup d'assassins jihadistes.

Aujourd'hui, il voudrait faire pleurer les foules comme un Carlos Ghosn qui a volé des millions.


On serait vraiment bêtes de marcher dans cette combine ignoble : justifier des abominations par d'autres abominations, comme si nous étions de vagues clans de singes qui tapent dans le tas et réfléchissent ensuite.


Abdeslam est une sorte de psychopathe, tout ce qu'il dit est nul et non avenu, l'emploi de la violence, surtout au nom d'un dieu que personne n'a jamais vu, et dont il se rêve comme le bras armé, le disqualifie d'entrée.


Penser que des petits jeunes des banlieues défavorisées vont marcher là-dedans, c'est assez osé.

Il y a des cons partout, mais autant...

Tribunal tribune, tribun même racine. Les mots feutrés des tribunaux offrent parfois des tribunes vociférantes à ds personnes s'estimant tribun ou à des supporteurs vociférants dont le cerveau est rangé dans la rubrique  slogans...

Je continue à penser que nous vivons une époque formidable.

J'ai encore deux fleurs à mes citrouilles rouge vif d'estampes sans "japonniseries."


Le drame c'est qu'il aura fallu six ans pour organiser ça. Je ne comprends pas comment on peut accepter de tels délais. On va me dire que c'est le temps nécessaire pour bien faire le travail ? Je répondrai que j'ai l'expérience de procédures sur des sujets simples qui appelaient une résolution rapide et ont pris deux, trois ans et plus. Il faut déjà 6 mois pour ne serait-ce que nommer un expert judiciaire. Alors oui, si on compare six ans à trois pour un sujet simple ça semble rapide. Mais quand même...

Les journalistes ont leur part de responsabilité, à croc comme ils sont au buzz et à la petite phrase aui dégagera de  l´émotion. On en revient à l´émission précédente avec Bruno Dumont. Quant au juge, il lui suffit de couper le micro à cet ernégumène qui veut se donner des airs importants et de le remettre à sa place. Cet accusé n´est qu´une toute petite partie de ce procès. L´essentiel c´est de donner la parole aux victimes c´est ce que j´attends des journalistes pendant ces 9 mois.

Bah oui les médias ont faim... Faut la nourrir cette bête là, l'entretenir, lui donner de l'actu fraiche, faut tenir éveiller l'auditeur dans le ronron permanent de la news, de l'insolite, du provoquant, du nouveau, de l'insupportable, de l'indigent... Le covid est bientôt terminé, qu'à cela ne tienne... Passons à autre chose désormais le procès des attentas. Ha ça c'est du grand spectacle, là y'a du show.... Ce qu'il y a de chouette avec le show médiatique de l'actu. c'est qu'il est sans fin, comme l'eau qui coule, il déverse son flot permanent, inaltérable, discontinu et toujours en pensant bien faire!!

ce procès sera, et est déjà,  pour  une partie de la gauche une superbe occasion de se ridiculiser .

Et pour l'extrême-droite de poster des commentaires ridicules.

Ils n'ont pas besoin de cette occasion :)

Mon radar de troll émet à fond en ce moment! Si ce n'est pas le cas, merci quand même pour votre commentaire. Aussi inutile soit-il.

Bienvenu.e ! Arrêts sur Images a toujours besoin d'argent, donc n'hésitez pas à continuer à payer votre abonnement pour avoir le privilège de nous "troller". Nous continuerons de notre côté à simplement rire de vous. :-D

 Commentaire supprimé par un administrateur.


Commentaire supprimé par un administrateur.

ho que oui. Et merci de préciser une partie de la gauche. Mais manifestement même cette précision vous renvoie dans le camps des méchants troll d´extrême droite aux yeux de certains justiciers-abonnés..

Commentaire supprimé par un administrateur.

Je ne sais pas ce qui a été dit par prométhée, puisque supprimé par l'administrateur, mais venir nous faire chier, comme le fait shuppy, avec ce que devrait être ou penser la gauche, selon des personnes de droite, sur un sujet qui n'a ni de près ni de loin rapport avec la gauche, c'est du troll.

J´ai le sentiment qu´un petit nombre d´asinautes pensent avoir le pouvoir de décréter quel abonné est de droite ou de gauche et en fonction interdire tout débat par une obstruction systématique. Démarche autoritaire et qui n´a à mon avis pas sa place sur ce forum d´échanges, et ce malgré les avis et opinions parfois extrêmement divergentes. Je ne vois pas en quoi vous vous permettez de dire que le post de shuppy à l´origine de ce fil de commentaire est un troll.

Pardon de lavoir jugé si vite, en fait il doit faire partie de la partie de la gauche qui ne se ridiculisera pas à ses yeux j'imagine.

C'est vrai que c'est moins jugeant de sa part d'ailleurs

Un message mono-ligne accusant "une partie de la gauche" (sous entendant probablement "celle qui s'exprime ici") de se ridiculiser, sans plus de précision ni argumentation, me semble bien correspondre à la définition d'origine de troll, un post uniquement là pour susciter des réactions en provoquant.


Par contre je ne pense pas que Schuppy en tant que personne soit un troll (comme on pouvait en qualifier Nick ou autre) ne participant que pour provoquer, je me rappelle de plus d'une discussion argumentée et intéressante avec lui. Ni non plus qu'il soit "d'extrême-droite" (enfin à part pour ceux qui seraient aussi daltoniens que F.Lordon sur l'éventail des couleurs politiques).


Par ailleurs il est notoire que les trolls sont payés par Poutine tandis que lui émargerait plutôt à la CIA. ;)

> seraient aussi daltoniens que F.Lordon sur l'éventail des couleurs politiques 


Ha je me demandais justement si quelqu'un d'autres sur les forums d'@si avait croisé ce grand moment de journalisme...

Ni non plus qu'il soit "d'extrême-droite" (enfin à part pour ceux qui seraient aussi daltoniens que F.Lordon sur l'éventail des couleurs politiques).



Heureusement que vous, vous n'êtes pas daltonien.


Vous savez distinguer toutes les nuances du rose qui vont du rose bonbon au rose bobo.

J'ai, pour ma part une fâcheuse tendance au daltonisme lordonnien en même temps que je me noie dans ce fatras de propos. 

La vache a-t-elle retrouvé son petit?

Dites-le moi, je l'entends miauler.

J'aurais pu aller arroser le potager mais avec les pluies d'hier pas besoin d'arrosage pendant...pfuitttt 5 jours.

Allez, j'ai lecture.

Quelle chance vous avez qu'il ait plu.

Ici, ça m'aurait plu qu'il pleuve.

Mais il a si peu plu que ça ne me plaît pas.


Je distingue surtout Shuppy que je connais principalement pour le voir dénoncer régulièrement les complaisances avec des régimes totalitaires ou forces d'extrême droite (on le croise toujours sur les sujets internationaux genre Syrie, Russie, Chine, ou ceux consacrés à Trump ou aux complotistes. à se prendre la tête avec ceux qui reprennent leur propagande), de gens qui soutiendraient actuellement une forme de fascisme.


Après j'ignore où il se situe exactement politiquement mais une chose est certaine il n'a rien à voir avec l'extrême-droite au sens commun du terme.  M'enfin c'est limite un antifa dans la manière dont il se comporte sur certains sujets.

Soit.

Quel rapport avec Lordon ?

Il semble avoir une définition de l'extrême droite qui ne correspond pas au sens commun du terme, y classant 73% de notre classe politique ou par là, je ne m'avancerais donc pas quant à où il classerait Shuppy (ni moi même d'ailleurs).

Seulement 73%, on trouve facilement des forumeurs capable de battre ce score.

Il semble avoir une définition de l'extrême droite qui ne correspond pas au sens commun du terme, y classant 73% de notre classe politique


Ah d'accord, en fait vous n'avez rien compris à son propos ! Je me disais aussi...  ;-)


En fait, Lordon parlait de la part des invités politiques dans la matinale de France Inter, une fois que l'on a redressé les chiffres avec les bonnes catégories.

Non mais je sais très bien dans quel cadre il l'a fait (je ne commente pas sa critique médiatique en elle même, clairement les forces les plus à gauche sont désavantagées médiatiquement, pas vraiment un scoop).


Mais dans son emphase à le dénoncer en étant totalement centré sur lui-même, son point de vue de représentant de l'ultra-gauche, je trouve qu'il frise le confusionnisme. Tout à sa hargne contre le centre néolibéral et aversion contre les socio-démocrates mous il sert la soupe à la vraie extrême droite en assimilant tout ce qui n'est pas très à gauche du centre à elle, on se demanderait presque si la vraie extrême droite existe pour lui tant il confond tout avec elle. Ca me fait un peu penser à quand il avait écrit un texte vibrant pour dénoncer le terme "complotiste", complètement centré sur le fait qu'il est parfois utilisé à mauvais escient pour écarter des paroles de gauche, en ignorant totalement le problème du vrai complotisme, ce qui fait de son papier la citation favorite de tous les adeptes de théories farfelues dans l'année suivante. Comme il se laisse aller à voir le monde en noir et blanc plutôt qu'en nuances de gris, les plus sombres ne peuvent qu'en profiter.


Ce que je trouve triste parce qu'en dehors de ça il montre une grande intelligence sur de nombreux sujets et je le lis toujours avec plaisir, mais il semble par moments prisonnier d'une espèce de personnalité adolescente, une tendance à vouloir être edgy comme on diraient les anglophones (après c'est peut être ce qui fait la puissance de ses textes, contrairement à d'autres qui se retiendraient pour respecter les nuances, il se lache sans souci de celles ci, mais ça en devient de la poésie militante plus de l'analyse). Ou est ce une manière de faire du signalement de vertu (regardez comme je suis de gauche je prend tout le monde pour des fachos) je ne sais pas, mais en tout cas ce ne sera pas ma tasse de thé.


Enfin personnellement je sais qu'on ne sera pas d'accord là dessus, mais je trouve les nuances y compris entre gris foncé et noir tout à fait importantes. Le nazisme n'a pas été vaincu par une secte de puristes marxistes mais par une coalition comptant un paquet de régimes et personnes de droite, dont un paquet de coloniaux ou appliquant eux mêmes des politiques racistes si plus modérées (eh oui même au sein du racisme d'état il y a des nuances ; l'Amérique même du temps de la ségrégation ce n'était pas l'Allemagne nazie, et autant d'anciens cagoulards choisirent la résistance que d'anciens socialistes la collaboration).  


Dans un contexte où la vraie extrême-droite est menaçante je trouve irresponsable de mettre les forces qui demeurent hostiles à l'aboutissement de son projet de société complètement dans le même panier, si coupables soient elles d'adopter parfois des discours similaires. 


Quant à décréter quelles sont ou pas les frontières de la gauche, on en avait déjà discuté et mon point de vue n'a pas changé.


Il y a évidemment dans les gens se disant à gauche un certain nombre de personnes qui ont juste été conditionnées à traduire mentalement gauche par "camp du bien" (ou espèrent profiter que d'autres le font) et s'en réclament par réflexe bien que toutes leurs orientations, consistant à défendre leurs intérêts de classe bourgeoise sont de droite (et encore... souvent ceux ci ont des idées plus progressistes que la droite sur les questions purement sociétales, celles ne remettant pas en cause leurs intérêts socio-économiques). Enfin j'aurais certes eu du mal à reconnaitre le label gauche à quelqu'un comme Manuel Valls ou autre Gérard Collomb même quand ils étaient au PS.


Mais généraliser à partir de ce type d'exemple à tous les représentants de la gauche modérée, tous les socio-démocrates (alors que ça inclus des gens souhaitant émuler les  politiques des pays scandinaves se situant très à gauche par rapport à la moyenne occidentale, à des néolibéraux blairistes en passant par ceux dont le modèle est le dialogue social à l'Allemande - qui offre déjà beaucoup plus de pouvoir aux syndicats qu'en France), me semble plutôt abusif (sans même parler en plus des éternels rêveurs de "changer le PS de l'intérieur" qui peuvent avoir des idées tout aussi radicalement de gauche que des LFI ou PCF, voire être des entristes rêvant carrément de révolution). 

Puis faut vraiment avoir énormément de prétention pour aller faire du gatekeeping du label "gauche" contre un parti qui a été pendant des décennies sa première force, si clair soit il qu'il a plutôt dérivé vers la droite lors de ses exercices du pouvoir.


Enfin donc oui je n'irai pas au delà de qualifier l'ensemble PS de "centre gauche", même si je ferais volontiers des exceptions pour certains de ses représentants (après me faudrait la liste de ceux invités par France Inter pour voir si je serais d'accord avec Lordon sur ces cas particuliers).


En plus contrairement à toi qui de mémoire avait le mérite d'un critère clair si radical (gauche = anticapitalisme), à défaut d'un qui permette à la gauche d'espérer dépasser 5% de la population :>, Lordon n'en donne même pas vraiment puisque comme tu le notais il exclut "abusivement" un certain nombre de partis capitalistes cherchant régulièrement des accords avec "la droite", LFI et EELV, de sa liste des forces centristes, où il ne met même pas le PCF, qu'il devrait voir comme l'allié le plus traditionnel de "la droite" socialiste. Il n'est même pas rigoureux dans son rejet de toute compromission avec ce qu'il dit considérer comme de droite, ou il se devrait de faire carrément commencer la gauche au NPA ou par là. Alors ouais j'ai du mal à trouver sous quel angle on peut trouver pertinente son analyse des forces politiques, elle n'a même pas le mérite de la cohérence en plus de manquer de nuance et d'être exploitable par la vraie ED.

pas vraiment un scoop


Parce que ce n'est pas vraiment ce qu'il dit, en fait. Relis bien ! Ce qu'il dit, au fond, c'est que l'on a une radio soit-disant de service public, financé par nos chers deniers, dont la matinale invite quasiment au trois quarts des personnalités défendant des idées d'extrême-droite.
Si ça te fait ni chaud ni froid, très bien. Ça en dit long sur l'état de dégénérescence politique du pays...


son point de vue de représentant de l'ultra-gauche


Ultra-gauche ? Lordon appelle à poser des bombes dans les CA du CAC40 ? À tirer à vue sur notre Milice Nationale ? À prendre en otage des grands patrons et des grands propriétaires ?

Soit j'ai loupé un truc, soit tu divagues là...


gauche = anticapitalisme


Par souci de la précision, je complète cette définition. Pour moi, il ne suffit pas d'être anticapitaliste pour être de gauche. Il faut également ne pas l'être au nom d'un essentialisme qu'il qu'il soit.

Car il existe un anticapitaliste monarchiste, nationaliste ou intégriste qui ne peuvent être raisonnablement rangés à gauche.


Pour le reste de ton commentaire, je pense que tu raisonnes avec un logiciel périmé du XIXème siècle. La sociale-démocratie a montré (s'il le fallait vraiment) à quel point elle était une supercherie théorique et pratique. Elle n'a rien empêché de la perte de souveraineté du peuple et des travailleurs sur leurs conditions de vie. Elle n'a pas pu empêché l'énorme creusement des inégalités, le fossé démocratique grandissant, la montée de l'extrême-droite partout ou encore la destruction du vivant pour le seul profit des 0,1%. Et ce quel que soit le pays concerné. L'Europe du Nord n'échappe pas à ce triste constat, pas même les pays scandinaves si souvent cités en exemple, à tort. C'est bien entendu encore plus flagrant en Allemagne où les forces syndicales n'ont jamais réussi à endiguer la destruction du code du travail sous le gouvernement Schröder.

Tous ces raisonnements et ces discours lénifiants sont bien, comme le dit Lordon (et Chomsky avant lui d'ailleurs), le propre des 10% qui sont tellement hors-sol, tellement protégés par leur statut et leur position socio-économique, tellement épargnés de l'atomisation et de la destructuration du monde social des 90% autres qu'ils continuent, contre vents et marées, à croire que seuls des ajustements à la marge peuvent répondre au problème. Ne serait-ce que la crise environnementale qui va mettre à genoux toutes nos sociétés dans 20 ou 30 ans si l'on ne met pas fin définitivement à ce vieux concept de propriété au nom duquel aucune démocratie réelle ne peut voir le jour.


Ce n'est pas le manque de "nuances" qui fait le lit de l'extrême-droite, mais bien comme dans les années 30, cette sociale-démocratie corrompue et complice.

enfin à part pour ceux qui seraient aussi daltoniens que F.Lordon sur l'éventail des couleurs politiques


Au contraire, c'est le seul qui énonce des choses tellement évidentes ! Le PS est de droite, qui s'en étonne ? LREM de droite extrême ? Une évidence. La soit-disant "droite" est la nouvelle extrême-droite ? Bien sûr !


En fait, je trouve même qu'il a été plutôt gentil avec les Verts quand on écoute les discours hallucinés de Batho sur la laïcité ou les propos très libéraux d'un Jadot.

Et la FI de gauche, oui, mais de gauche plutôt très gentille en fait. Le NPA et LO d'extrême-gauche ??? Ah bon, une extrême-gauche qui ne parle jamais de lutte armée, c'est encore une fois très policé tout ça !


Bref, c'est quoi qui vous choque dans son nuancier ? Qu'il est encore trop nuancé, ça je vous l'accorde volontiers...  ;-)

Visiblement, le modérateur ici n'est pas choqué par les propos clairement trollesques d'une partie des intervenants, mais censure immédiatement mes posts où j'écris "pout" (sic !) en réponse à ces trolls.

J'aimerais bien une explication ou une discussion avec lui, mais c'est impossible je crois (ou je n'ai pas trouvé). Et il ne m'a pas fait l'honneur de me contacter malheureusement.


Le pire, c'est qu'il a censuré également un post où j'avais écris "Pout" mais rajouté quelques références bien utiles si un début de débat avec le troll en question était réellement souhaité (accords Sykes-Picot, plan Mountbatten, guerre froide, etc.)...


Pour résumer, les trolls d'extrême-droite pullulent sur ce site depuis un peu plus d'un an. Si on leur répond sincèrement, on perd notre temps et le forum se transforme en bataille rangée absolument indigeste. Mais ça ne dérange pas la modération visiblement...

Si on essaie d'adopter le bon vieil adage don't feed the troll et qu'on se contente de signaler les commentaires trollesques par un "pout" (ma foi bien inoffensif, voire carrément cocasse et qui évite donc la surenchère et l'énervement général), on est censuré.


Il ne reste plus qu'à se désabonner et laisser @SI devenir un énième repaire de nazillons ? Je me pose sérieusement la question en fait...

vous pouvez aussi ignorer certaines personnes, comme je le fait de mon coté vis à vis de l'autorité scientifique auto-proclammée de ce site, qui insulte à tout bout de champs qui n'est pas d'accord avec elle, voire qui ose émettre un avis contraire à sa science infuse; vous verrez, ça repose !


;-)

Si on parle bien de la même personne, je préfère mille fois m'écharper avec elle que de devoir me fader les commentaires haineux qu'on voit ces derniers temps et auxquels on ne peut même pas répondre tellement c'est bas du front !

c'est votre choix et je le respecte, mais moi, entre des propos que je ne partage pas et des insultes et du mépris en permanence; mon choix est vite fait

on a chacun nos limites, moi c'est l'arrogance qui me débecte. 

;-)

Je ne suis ni un troll ni d´extrême droite. Si mes propos vous dérangent, je vous propose de passer votre chemin. Salutations.

Si ce que vous lisez en réponse à vos contributions vous dérange...

Vous connaissez la sortie, je ne vous raccompagne pas.

Non monsieur, ce forum a des rÈgles de conduite, même si cela déplait. C´est d´ailleurs la raison d´être d´un modérateur que de veiller à ce que les rÈgles du forum ne soient pas enfreint par ses abonnées.

Dommage qu'il ne s'occupe pas des règles d'orthographe.

Une "règle de conduite qui interdit" d'écrire "pout" ?!? Vous êtes sérieux ou c'est encore du troll ? ^^

Modéré pour des propos pour le moins non constructifs, surement. C'est ce qui était arrivé à Nick !

Vous voulez parler de celui qui vomissait sa haine raciste à longueur de commentaires ? Vous me comparez sérieusement à lui ? Pour quelques "pout" bien gentillets ?


Wow, je suis tombé bien bas dîtes donc...

J'espère de tout cœur que vous n'appartenez pas à cette catégorie méprisable d'individus (il y en a ici même) qui se précipitent sous les jupons des règles quand ça les arrange mais qui s'en affranchissent sans vergogne quand ça les dérange.


Comment m´en affranchir ? Je ne décide pas des suppressions de posts. Tout asinaute peut signaler un message qui lui semble contrevenir à la charte des utilisateurs. Vous pouvez signaler tout post de ma part, qui vous semblerait abusif. La décision de suppression n´est pas de notre responsabilité. 

Mais si je pouvais, je supprimerais certains de mes posts écrits à la va-vite ou sous le coup de la colère. Je regrette par exemple d´avoir parlé de gauchistes dans ce forum. Car finalement nous sommes tous le gauchiste d´un autre, comme l´explique cette video https://www.youtube.com/watch?v=jSI9uQ28_S0 

Tout comme d´ailleurs est utilisé le terme "extrême droite" trop facilement à l´emporte-piece à l´encontre d´autres asinautes lorsque une divergence d´opinion pointe.

"La décision de suppression n´est pas de notre responsabilité. "


Mais ce que vous écrivez c'est de votre responsabilité.

  

J'ai signalé un message de Steb le Stochocrate à la modération, mais uniquement parce qu'il passe son temps à agresser ses interlocuteurs et que manifestement, il a obtenu la modération de messages qui lui étaient adressés.


Vous pouvez écrire ce que vous voulez tant que j'ai le droit de vous répondre dans les termes que je choisis.


Vous auriez pu vous dispenser du lien youtube. C'est consternant à force d'enfoncer des portes ouvertes.



Pas de quoi. Et avec le sourire.

Prométhée, vous allez vous éreinter. La "justice" que vous réclamez du modérateur vous pouvez l'attendre Ce n'est qu'un "intérimaire"!!

Cette invasion me surprend.

J'avais quitté @si il y a  3 ans (je pense) car ça me gonflait.

Aucun recul, aucun humour, aucun décalage, aucune poésie. On m'a même demandé lors d'un échange musclé (ah Hervé/Ulysse) de prouver ma bonne foi laïque...presque un oxymore.

Je continue un chouia car les élections, dont l'intérêt m'échappe, vont êtr du niveau caniveau... Allez courage! GPMarcel


Moi aussi elle me surprend. J'ai même un peu de mal à ne pas y voir une forme d'action concertée, même si l'aspect confidentiel d'un tel forum devrait a priori le mettre à l'abri de ce genre de manœuvres qu'on voit bien plus sur les grands médias et les réseaux sociaux...


Mais j'avoue que voir la modération s'en prendre à mes commentaires sans que je n'y prononce la moindre insulte, ça me dépasse un peu.

J'avais cru, avec d'autres (cf. notre échange dans le billet de DS d'hier), que répondre avec un peu de malice aux messages trollesques serait une solution de compromis entre l'insulte et les efforts sisyphiens de réponse. Mais visiblement, c'est une faute. Dont acte ! Peut-être faut-il tenter l'insulte alors ? ^^


Courage, oui ! Les torrents de boue sont devant nous !

Je n'ai pas bien compris ce qui vous a valu, ainsi qu'à Ke-sais-je, les foudres d’Anastasie.



Ce qui me remplit de crainte, c'est que l'espace de discussion d'@SI devienne une espèce de salon bon chic bon genre destiné à promouvoir le vote utile et réservé à quelques dames patronnesses bien en cour.

J'imagine que le Grand Ciseau nous reproche d'écrire quatre caractères ("pout") pour répondre aux trolls plutôt que de perdre notre temps et notre énergie à leur faire des réponses argumentées, qui en général ne reçoivent que du troll en réponse d'ailleurs...

Cela fait suite à cette discussion.


Ce qui me remplit de crainte, c'est que l'espace de discussion d'@SI devienne une espèce de salon bon chic bon genre destiné à promouvoir le vote utile


Moi je crains surtout que ça se transforme en vulgaire forum 4chan à coups de "on s'fé gran remplassé" et autres "les woks trouve toujour dé excuses aux bronzé ki son pas ché eux" !

C'est un peu ce qui se passe depuis des mois, tranquillement, presque en douceur, sans possibilité d’enrayer la machine. Et je pense qu'au final il n'y aura plus de commentaires intelligents et cultivés. Plus de recul et d'analyse froide. Que des batailles à coups d'anathèmes...

Le modérateur n'a peut être pas réalisé le profond intérêt de poster "pout" par rapport à celui de ne pas répondre aux gens que vous considérez comme trolls (et/ou droitiers, ce qui n'est que souvent un synonyme).


Voire il se dit peut être qu'ajouter à leur nuisance le spam d'onomatopées ne pourrait conduire le forum qu'à ressembler d'avantage à des espaces non modérés comme 4chan, faut vraiment avoir de l'imagination pour y trouver du bon.


A part ça j'ai pas suivi la plupart des discussions de cet été, mais des 4 ou 5 forums que j'ai survolé depuis mon retour, mon impression est plutôt que le nombre de "trolls" est plutôt nettement moins pire qu'au printemps dernier (l'abonnement de Nick serait il enfin fini ?).

Et ne pas leur répondre revient à les laisser prospérer et obtenir une légitimité. À une certaine époque (plus civilisée je dirais !), on leur défonçait le crâne à coups de marteau pour les faire taire. Au moins, la bête immonde se terrait et on pouvait parler des vrais problèmes.


Aujourd'hui, on fait quoi ? Loi de Brandolini oblige, soit on perd des heures à répondre à leurs inepties de bas du front (et on ne peut toujours pas parler des problèmes de fond, ce qui est leur but au fond), soit on contre-trolle. Et là, magique, la modération se réveille pour vous taper dessus...


C'est quoi la bonne méthode ? On attend sagement que les bruits de bottes envahissent nos rues ? Et après on dira quoi ? Qu'on avait pas vu venir le truc, comme dans les années 30 ?


Je précise que le troll facho Seb le Stochocrate (qui traite d'idiots ses interlocuteurs dans le billet d'hier sans la moindre remarque de la modération) m'insulte ouvertement en message privé ("connard", beau vocable, non ?) pour répondre à mes terribles "pout" et surtout encouragé par le fait que mes messages ont été censurés (c'est ce qui suit son insulte). Et il le fait sciemment en toute impunité puisqu'il n'y a aucun moyen de signaler les messages privés. C'est pour moi la preuve d'ailleurs qu'il n'est pas ici pour discuter ou s'informer, mais pour pourrir les débats et troller.

J'attends de voir ce que la modération répondra à cet état de fait...

Vous allez me pourrir la soirée.

Je vais me consoler devant "Plus belle la vie".


PS: je n'ai pas la télé.

J'ai dû supprimer un grand nombre de ces messages qui n'apportent rien à la discussion. Il s'agit de flood, et c'est interdit dans nos conditions d'utilisation.


Si vous rencontrez des messages qui rentrent également en contradiction avec ces règles d'usage, vous avez la possibilité de les signaler afin qu'un modérateur puisse intervenir si besoin. Nous n'avons pas le temps de lire tous les messages un à un, et c'est pourquoi nous devons nous appuyer sur ces signalements.

Vos messages répétitifs n'ont rien signalé du tout, mais ils ont été à juste titre signalés de nombreuses fois en tant que flood.

Vous avez raison. Appuyez-vous sur les principes : ils finiront bien par céder....

Le "flood" - inondations des temps anciens bien utiles à la fertilisation des sols. A leur amendement disait-on même. Nourriture naturelle. Le monde moderne les refuse comme agressifs, inopportuns, inutiles leur préférant les intrants chimiques. Nous vivons une époque formidable (toujours étymologiquement). Ah, oui, les principes, un barrage!! 

Je comprends bien votre point de vue. Mais il y a deux types de "flood" : celui évident que l'on pratiquait avec nos "pout" intempestifs et celui, plus insidieux et indétectable, pratiqué par quelques trolls ici depuis des mois et qui consiste systématiquement à faire des commentaires à côté de la plaque, volontairement provocateurs, avec des thématiques et un vocable clairement d'extrême-droite.


Ça devient pénible de venir lire les forums d'@SI dans un tel contexte...

Sauf que le signalement d'insultes n'est à peu près jamais suivi d'effet (le message d'insultes évoqué de Seb le machin, troll pourtant clairement identifié du forum, est un bon exemple) et que Prométhée n'est pas le seul à s'inquiéter ici de la prolifération de messages d'extrême droite sur le forum d'asi depuis plusieurs mois. On est certes pas encore au niveau de débilité des forums du Figaro ou de Mediapart, mais force est de constater que l'espace de discussion de ce site est bien moins constructif et intéressant aujourd'hui que lors de mon abonnement. Et que la modération semble - vu de l'extérieur - enfoncer sa tête dans le sable en criant "lalalala, il ne se passe rien".

Et pour une partie de la droite aussi, un peu comme tous les autres sujets d'actualité commentés.

"Il fallait y penser avant"


Êtes vous vraiment sûr qu'ils n'y ont pas pensé ?


précisions pas rapport à mon 1er message de ce jour :


Brenton Tarrant affirme avoir consulté Anders Breivik (qui a entre temps officiellement changé de nom, et s’appelle désormais Fjotolf Hansen) et avoir obtenu son approbation avant de commettre les attentats de Christchurch en 2019 


oui, ça fou les jetons !

J'entends les inquiétudes, mais c'est quoi l'alternative top géniale, là ? 


Un procès "pas exemplaire" ? "Pas démocratique" ? C'est quoi "ne pas bomber le torse" (comme je le lis dans un commentaire plus bas), faire un procès bâclé avec des procédures abusives ? Ou interdit à la presse ? Ou interdit au public, mais avec seulement les retours de la presse pour les rendre encore plus évènementielles ?


J'ai quand même l'impression qu'à ce stade on est pas loin de se fouetter pour le plaisir de se fouetter : s'il est  impossible à quiconque de proposer une meilleure solution alternative, ça n'a pas beaucoup de sens de taper sur ce procès.

Si le président de la cour peut couper le micro de l'accusé, c'est  peut-être que la justice a pensé à cette possibilité avant le procès ?






 


Le président du tribunal ne manque pas d'humour

et cela devrait être repris par les médias pour déconstruire par l'intelligence la folie du massacreur d'êtres humains


à la question "Votre profession" l'accusé répond "Combattant de l'état ... "

le président s'étonne en regardant les documents devant lui en disant à peu près cela : "Moi je lis Intérimaire"


Quant à la diffusion publique de ce procès, elle ne sert qu'à la société du spectacle comme aux USA

Finalement, la diffusion publique est un peu le retour petit à petit à l'exécution en Place de Grèves ou au gibet de Tyburn

Je suis fatigué de tout ça putain.


La seule chose qui me vient à l’esprit c’est « qui se sent morveux se mouche ».


Si on n’était pas dans un pays malade, ce pourrait être l’occasion de regarder les interpellations de l’accusé en face pour tenter de devenir meilleur.


Mais non, on espérait sûrement bomber le torse en mode « regardez comme on est une belle démocratie exemplaire », alors qu’on a le cul sale de 5 siècles de colonisation et de maltraitance des populations, y compris métropolitaines.


On n’a pas le cul sorti des ronces.

"Il y a plein de gens qui sont en train de se reconnaître dans la figure d'Abdeslam,  (...) C'est la construction sous nos yeux d'une star de téléréalité". 


je ne sais pas si c'est vrai ni dans quelle proportion, mais ça fou les jetons !


Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.