522
Commentaires

Point à la ligne (jaune)

Derniers commentaires

Un peu par hasard, en visitant le blog de Guy Birenbaum, j'ai eu l'idée, et même l'envie tiens ! .... de mater un bon vieux "Ligne Jaune", celle avec Paillé et Laurent Mauduit (accessoirement en l'occurrence, Nicolas Beau, qui était sans doute préoccupé par le proçès qu'il songeait manifestement à intenter à son coiffeur... trop tard : il est décédé !). Et je me dis : putain, that's good TV man ! J'en mate une autre tiens ! Pareil.

Alors d'accord : Guy est parti et je le vois monter peu à peu dans les médias tradi.... m'étonnerait qu'il revienne (et pourtant, il ferait des heureux..... mais bon...). Néanmoins, est-il irremplaçable ? Ne serait-il pas opportun de songer à une autre personnalité qui pourrait animer une nouvelle salve de Ligne J@une, sur la même ligne éditoriale. Parce que... putain... that was good TV !

Bon, je fous ça là, je vais le disséminer un peu ailleurs dans le site ou les fora mais si quelqu'un tombe dessus, et pour peu qu'il ou elle pense comme moi, qu'il (elle) dissémine de même... on sait jamais.
Lundi démarre enfin l'édition française du Huffington Post. On va pouvoir reparler du Carlton, de Bea dans les toilettes, des deux autres mystérieux gentlemen dont on a retrouvé le sperme dans la suite du Sofitel mais qu'on n'a pas comparé avec l'ADN des membres du bureau politique du PS, etc...

Bon j'attends paisiblement la fin de mon abonnement à Asi, et joyeux Noël 2012 par anticipation. "Ligne jaune", le titre rappelait les slips sales du héros du regretté Reiser, mais c'était quand même le motif de mon abonnement, Judith Bernard n'étant soupable qu'en version gratuite non censurée.
Je viens de tomber sur ce message cela me rend ibnfinimment triste d'apprende la fin de ligne jaune.
J'espere que tu vas bien guy quand même, si je peut me permettre de te tutoyer. J'adore ta façon de t'exprimer et de mener les débats dans les quelques émission que j'ai regarder.
un petit message d'encouragement ligne jaune va me manquer...
Thomas @sinaute.
On n'en sortait pas toujours avec une vision plus claire, mais la ligne j@une, l'énergie de Guy, sa volonté incessante de forcer les invités à la précision, les éclairages qu'il donnait aux différents débats, tout cela a ouvert quelques pistes de réflexion, une autre façon de poser les problèmes dans ma petite tête de citoyen qui ne comprend plus trop dans quelle nation-monde nous vivons.
Pour ce pied d'appel à la réflexion et aussi pour le plaisir des échanges menés durant les émissions, je remercie Guy.
Triste que l'aventure prenne fin, la route est longue vers la révélation des lignes jaunes qui balisent les dysfonctionnement de nos sociétés. Le générique montre cette ligne jaune, de nuit éclairée par un véhicule qui avance à tâtons. Je ne peux m'empêcher d'y voir une analogie avec les difficultés évoquées par Guy et aussi les fondements d'une émission qui s'employait à mettre en lumière des sujets complexes, voire tordus. Elle est discontinue cette ligne, peut-être un espoir de la voir réapparaître en cours de route...
Vraiment une perte pour @si. Dommage, l'émission était de grande qualité et son animateur excellent.
Guy Birenbaum est parti avec un courrier, mais la parisienne est partie sans même une petite ritournelle...quel dommage... Pourquoi est-elle partie?
L'émission à laquelle nous assistons est probablement (je ne connais pas ce métier) la somme de 5 ou 6 compétences (ou +). Trouver le sujet, persuader les "bons" intervenants, l'écrire......et enfin l'animer.
Dans "La ligne jaune" il y a eu des émissions exceptionnelles et d'autres massacrées faut-il pour autant l'arrêter? De cela GB en a le mérite et la responsabilité.
La question est: peut-on être bon en tout. GB ne possède pas le détachement indispensable au métier d'animateur (selon moi ???) mais il est certainement un excellent organisateur (faut-il dire producteur?). Les émissions exceptionnelles ne sont pas le fait du hasard.
Il y a de la place devant les caméras mais aussi derrière, il y a les techniciens et les commerciaux, les cuisiniers et les maîtres d’hôtel...etc. Accepter de ne pas être partout à la fois est le challenge que GB, pour lui même, doit relever chez ASI ou ailleurs.
Son départ nous prive d'un talent et d'une bonne idée complémentaire à ASI.
Allons, un soupçon de sagesse et peut-être cela peut s'arranger, faut réfléchir, ne pas se hâter et laisser passer l'été.
David Abiker a t'il grimpé sur un tabouret pour la photo ?
http://www.facebook.com/pages/Des-clics-et-des-claques-Europe-1/266267040052276
Je peux comprendre qu'être confronté pendant plus d'une heure à des individus retors,de mauvaise foi, voir même parfois amoraux.... fallait être un saint pour garder le cap et ramener le sujet sur la ligne jaune, sinon un saint (je sens que ça peut ne pas plaire à tout le monde), en tout cas un sacré capitaine de navire.... merci pour ce talent et après vous être reposé j'espère vous retrouver ici ou ailleurs... belle vie Guy et bon retour aux sources pour reprendre de la bonne énergie.

ps : si même nos plus fins animateurs de débat craquent, c'est que notre société va mal.... très mal! et on n'est pas sorti de l'auberge.
Bon ben un mois et demi après cette torpille, le trou dans @si n'est pas comblé.
Sans compter la raréfaction de Judith, les apparitions encore plus clairsemées de Sherlock (un rapport avec les vacances apparemment en cours de Sébastien Rochat ? :-)...
Je sais bien que c'est l'été, mais quand même.
Si d'aventure vous changiez d'avis, ou même que vous reveniez sous formes de chroniques ou d'apparitions ponctuelles dans les émissions, je ne serais pas fâché.
Mon côté doux rêveur ^^
Bonsoir,

Je ne peux que très bien vous comprendre.
Ainsi, je ne ferai certainement aucun grief à votre égard.
Je vous remercie évasivement de votre droiture (espérons que ce ne soit pas considéré comme une insulte...).

"Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire ; c'est de ne pas subir la loi du mensonge triomphant qui passe, et de ne pas faire écho, de notre âme, de notre bouche et de nos mains aux applaudissements imbéciles et aux huées fanatiques".
Jean Jaurès

Bon vent

PS : C'est donc le moment d'écrire. "Si le jeu du sens peut déborder la signification (la signalisation) toujours enveloppée dans les limites régionales de la nature, de la vie, de l’âme, ce débord est le moment du vouloir - écrire. Le vouloir – écrire ne se comprend pas à partir d’un volontarisme. L’écrire n’est pas la détermination ultérieure d’un vouloir primitif. L’écrire réveille au contraire le sens de la volonté de la volonté : liberté, rupture avec le milieu de l’histoire empirique en vue d’un accord avec l’essence cachée de l’empire avec la pure historicité. Vouloir – écrire et non pas désir d’écrire car il ne s ‘agit pas d’affection mais de liberté et de devoir."
L’écriture et la différence de Jacques DERRIDA
Cher Guy, je respecte votre décision, je partage votre dégout et votre sentiment d’impuissance.

C’est humain et compréhensible.

Le monde devient incompréhensible, l’ignorance est sur l’estrade de la communication, quand le raisonnement est mis au ban des nations.
Mais une question, juste une, simple mais pourtant importante, vous sentirez vous mieux après ?
Vous êtes impuissant à votre niveau ? Mais l’on peut entendre votre voix. L’on peut vous voir et même bouillir de rage de ne pouvoir vous répondre lorsque l’on est en désaccord. Vous avez cette possibilité que d’autre non pas, de plus vous êtes raisonnables et honnête. (Enfin c’est ce qui transparait chez vous). Donc ce sentiment d’impuissance que vous ressentez, vas t- il s’arranger si vous vous mettez à l’écart ?

Je ne pense pas.

Je vous souhaite de ne pas tomber dans le marasme qui nous étreint tous. Principalement pour vous. Après tout qu’avez-vous à perdre ? Vous savez ce que vous valez non ? Si vous ne le savez pas vous savez ce que vous représentez pour ( Je vérifie le nombre de post sur l’instant même ) grosso modo près de 500 personnes. Voilà de quoi vous aiguillez un peu.

Enfin quel que soit votre décision pour votre futur professionnel, je vous souhaite de garder votre intégrité et surtout de reprendre courage.

PS : pensez-vous que nous soyons une minorité d’enragé ou plutôt une majorité déboussolée ?

PPS : par enragé je veux dire enragé d’informations divers et variée.
Cher Guy,

Je pense maintenant comprendre votre décision et je vous reçois 5/5.

J'ai beaucoup apprécié votre émission. Elle va me manquer. Je trouve que vos 3 émissions ( avec celle de Judith) fusionnaient dans une alchimie qui stimulait mes neurones, mais bon ...

Votre décision est courageuse et exemplaire, même si elle est un peu dure à encaisser. snif snif !

Rien ne vaut la liberté. Je vous souhaite le meilleur pour vous et ceux qui vous sont chers. Je me permettrai de vous suivre sur votre blog.

Bien respectueusement, et surtout, reposez-vous bien.

Guillaume.
Je tourne le dos a mon ordinateur et ca y est tout fout l'camp.
Ligne jaune me manquait déjà, fatiguée d'actualiser la page dans l'espoir d'y voir une nouvelle emission...
Dommage.
On ne va pas vous supplier, mais c'est vrai que quand même ça fait chier.
Vous allez me faire déprimer, et ça c'est pas sympa.
Il fait beau en plus, déprimer au soleil c'est pire.
Et avec 2012 qui s'annonce, on aurait bien eu besoin de regardez, de discuter, de questionner differement.
De quoi renforcer mon envie d'aller élever des lamas au Pérou. Le fierté stupide de l'animal rendant l'exil moins brutal à mon avis.
(Cher Guy, je suis sûre que cela vous ferait le plus grand bien, principe déclinable avec chameau, et autruche, selon votre préférence, il doit bien y avoir des sortes d'agence de voyage pour citoyens en mal de société. Si vous optez pour cette solution, je veux des images !

Heureusement il reste @si. Qui sait, on découvrira peut être une nouvelle tête, une nouvelle émission, je l'espère en tout cas.
Prenez soin de vous. J'espère que l'épicerie reste ouverte, et que vous reviendrez de temps en temps par ici.
Voilà une bien mauvaise nouvelle. Et inattendue en plus ! La ligne jaune sur les ONG environnementalistes avec Nicolino
était passionnante, bien que démoralisante pour moi, jeune militant de Greenpeace. Malheureusement ça n'était pourtant pas la première fois que j'entendais ce genre de réserves quant à l'in-action de ces ONG..

J'aurais aimé suggérer le sujet d'une nouvelle émission. La ligne jaune entre Gauche et Extrême- Gauche.
Je suis en effet excédé d'entendre dans lémédias que Mélenchon est le leader de l'extrême gauche ou que Besancenot est à la Gauche de la Gauche.. Quelle est la valeur de telles allégations ? Si l'échiquier politique se droitise, que le PS se centralise, faut-il que la Gauche sociale, républicaine, campée sur ses valeurs soit devenue l'Extrême Gauche ou est-ce seulement un conditionnement mental que nous impose la sphère politico- médiatique ?
Je suis sûr que Guy aurait pu nous/ m'éclairer. Pourtant je respecte son choix, je ne peux faire autrement, mais c'est bien dommage tout de même... Je n'habite pas Paris, mais une petite manif' avec banderoles, manif', tambours et pourquoi pas pavés et grenades pourraient motiver
son changement d'avis et lui donner comme un second souffle ! ^^
Non, Guy, ne nous fais pas ça ! J'en suis atterré... Faut pas nous lâcher... Qu'est-ce qui va nous rester pour résister ?
C'est comme si Mélenchon jetait l'éponge et appelait à voter PS... On arrive pas à y croire...
Et meeeeerrrrde !
Donne de tes nouvelles ! Tu nous manques déja !
Et encore un mardi sans ligne jaune. Croisons les doigts pour qu'à la rentrée... Guy, présent au piknik fin aout ? Gaffe à la manif !
c'est une bien triste nouvelle pour nous autres @sinautes !

je guettais moi aussi avec impatience les nouvelles Ligne Jaune, toujours passionnantes, sans concession... cruciales

mais cher Guy, on ne peut que comprendre que ce sport de haute voltige soit épuisant
vous trouverez peut-être d'autres formes moins éprouvantes pour partager avec nous votre éthique et votre liberté de pensée... ou pas... vous avez déjà beaucoup donné, avant tout prenez soin de vous !
Qu'il reste quelques journalistes de qualité, qui vont au fond des choses, qui ne réduisent pas le débat à quelques minutes de présentation par jour sur des sujets qui nous concernent tous, qui ne fassent pas passer des sujets mineurs (mariages princiers, jogueuses assassinées, grossesses de stars, petites phrases sans intérêt...) au premier plan de l'actualité, est primordial pour notre démocratie.

Il est donc fort dommage que Guy arrête son émission qui pour ma part, m'a énormément apporté. Heureusement, il reste ASI et le site Médiapart pour sortir du discours dominant imposé par les media traditionnels.

F. LE BIDEAU
Dommage dommage... Je vous ai toujours suivi Guy (blogs, bouquins) et j'aime votre ton et votre vision sur les sujets que vous traitez. J'imagine que "l'épicerie" reste ouverte, je continuerai donc à y faire mes courses.
Et bien je n'ai loupé aucune émission et j'en ai revu quelques unes comme on se refait un bon film, parce que ça le mérite et que ça fait plaisir. Alors un merci vraiment sincère est peu de chose certes mais voilà c'est tout ce que j'ai en magasin alors je vous le donne. J'espère juste que de temps en temps, dans un avenir que je vous souhaite plus à votre convenance, vous reviendrez par ici faire un petit coucou.
je suis arrivée sur @si par la grèce, il y a un an, et dans le fond j'y reviens, encore à cause d'elle. mais à part ça, j'ai vraiment appris beaucoup de choses par @si, j'y ai retrouvé un certain goût pour le débat, pour la castagne d'idées, un intérêt certain pour la politique. j'ai même rencontré des @sinautes. comme quoi, 1 parmi les 30'000, je suis passée par la case "persuadez-moi" - et c'était pas gagné.
et j'ai toujours suivi les lignes jaunes, parce que j'aime énormément le travail de maïeutique qu'y fait guy. j'aime comme il fait parler et j'aime comme il écoute.

alors maintenant, j'essaie d'entendre ce qu'il dit :

Par ailleurs, et c'est le cœur, répéter des choses toutes les semaines à des gens déjà convaincus n'est pas une prouesse. Globalement sur @si nous sommes d'accord sur le constat, sur les défauts, sur les critiques même si certains sont plus radicaux que d'autres. Le problème c'est que nous sommes... 30000 et qu'ailleurs les même 30000 ou quelques milliers de plus sont aussi d'accord.
Mais nous ne sommes pas capables d'emporter l'adhésion de plus de gens.
C'est une discussion que nous avons eu souvent avec Daniel. Nous sommes bien peu. Et nous prétendons avoir raison contre des majorités qui nous écrasent...


et là, je dois avouer que je n'y entends rien, c'est l'âge probablement, les ultra-sons finissent par nous échapper.

cher guy, que vous en ayez marre, et que vous ayez envie de naviguer sous/sur d'autres eaux, changer de paysage, tester d'autres manières d'intervenir sur la scène, vous amuser autrement ou vous mettre en danger plus clairement, ou même envie simplement de cultiver vos bégonias en attendant que cela se passe, soit, c'est humain, et c'est parfois une question de survie mentale.

mais partir parce qu' /à quoi ça sert de précher des convaincus/ ????? les bras m'en tombent. on connaît pire, notez bien : précher dans le désert. mais mine de rien, ça a toujours son petit effet. ne serait-ce que parce qu'il vaut mieux être seul (et/ou bien accompagné, même dans une cabine téléphonique) à dire des choses justes et mettre le doigt là où ça fait mal que se taire. notez, je suppose que vous n'allez pas vous taire. mais nous quitter parce que ça sert à rien vu qu'on est déjà convaincus (et j'espère pas cons vaincus), ça, je trouve très con.

vous dites à l'appui de la position "à quoi bon tout ça, on n'est pas assez nombreux" votre "nous prétendons avoir raison contre des majorités qui nous écrasent" : eh bien OUI, nous prétendons, et les majorités qui nous écrasent devraient commencer à numéroter leurs abattis. là, en grèce, quoi, 10'000 personnes autour du parlement (moins que les abonnés d'@si), noyées dans les gaz lacrymogènes, matraquées par les flics grecs (miam) qui veulent pas se faire tiersmondiser par l'entièreté de son gouvernement dit socialiste, par la Kommunauté Hinternationale et ses banques et ses phynanciers, au nom du saint pognon... ils sont écrasés par une majorité, ils ne convainquent qu'eux-mêmes, encore et toujours, mais ils ont raison et ils le proclament. qui vont-ils convaincre ? personne. devraient-ils la boucler et cultiver leur potager ou émigrer ? partir...

bref, cher guy, je suis à la fois consternée, triste et fâchée - et pour une fois pas convaincue du tout !
J'attendais patiemment la prochaine Ligne Jaune.
Devenant impatient je vais voir chronique "Chez nous" pour voir si DS explique cette trop longue pause.
Et bien malheureusement l'explication était bien là :(

Ces émissions étaient réellement enrichissantes, ça me manque déjà.

Merci pour ce travail.

Guy franchement rien ne t'interdit de changer d'avis dans qq semaines, qq mois ...

Amicalement

PS : être capable de faire partager des savoirs ou des analyses, qu'ils soient les vôtres ou ceux des autres, sur les sujets sensibles est une qualité rare que vous avez.
Deux minutes sur Europe1 à reprendre un fait divers sur le net, ça rapporte aussi beaucoup plus et prend moins de temps que faire 1h d'emission et tout le travail qu'il y a autour, pour un site financé par 30k personnes (enfin... moins si on enlève les amis fauchés).

J'espère ne pas avoir franchi la ligne jaune.
Guy, Daniel, @si, à tous,
ça allait de travers ce week-end, ça va de travers aujourd'hui, et puis, je découvre que la ligne jaune c'est fini... et du coup, ça va pas mieux. En tout cas merci d'avoir proposé cette émission - qui m'a enchantée, souvent beaucoup appris, mais par ailleurs parfois aussi un peu déçue. Et je vous souhaite à tous une très bonne route pour la suite, même pour ceux dont la route ne diverge pas avec @si.
Je trouve le texte de Guy Birenbaum bien triste.

Un sentiment diffus que tout cela est inutile. Que la comédie reste toujours la même et que ses comédiens ne le savent pas.

Un sentiment que je ressent autour de moi. Bien inquiétant présage d'un lâcher prise individuel qui se transformera en laisser faire généralisé.
Guy B. : "c'est un peu court" (Cyrano)... mais je respecte votre "conflit intérieur", j'ai juste dit ce que j'avais à dire, et plus tard je n'aurais aucun regret de ne pas avoir fait ce que je croyais être bon - que cela "change le monde" ou pas aucune importance - j'espère que vous aussi, de votre côté, vous n'aurez plus tard aucun regret.

Agnès, Goulven, et Jean-Luc Paul : merci du compliment, vous avez bien du courage pour lire mes gros pâtés de mots ! :-)

Daniel Schneidermann : en fait j'admire de plus en plus votre persévérance...

"Quand bien même la fin du monde serait sur le point de survenir et que tu disposes d'une graine, plante-la !".
(Maxime attribuée au Prophète Muhammad dans la Tradition musulmane ancienne)
Le monde va mal, vous le saviez, personne ne vous a écouté, c'est moche. J'éprouve un peu la même impression chaque soir ; nous devons être quelques millions dans ce cas. De toutes les façons, vous n'auriez pas fait d'émissions en juillet/août : "vacances" sacrées sur les médias, y compris sur @rrêt sur images – que ceux qui n'en prennent pas se la mettent derrière l'oreille, on la fumera en septembre. Il aurait été délicat de nous épargner vos minutes dépressives pré-estivales, mais il est vrai que chacun-fait-ce-qui-lui-plaît-plaît-plaît.
Dommage pour nous cher Guy,
pour ce qui est du :
"répéter des choses toutes les semaines à des gens déjà convaincus n'est pas une prouesse"
c'est très vrai, je comprends votre découragement, mais, après tout
il reste le partage d'un moment, l'émission au cours de laquelle on se sent moins seul
et surtout la petite graine semée, bref je ne pourrai pas dire mieux que Steven...
bref, moi qui n'écris jamais(ou presque) dans les forums, je tenais à vous remercier
pour vos émissions.
Zut :( Merci d'avoir tenu jusqu'à maintenant.
J'espère que vous allez nous faire une Korkos :p
Avec mes amis, nous avons refondé il y a maintenant 3 ans, le club de débat politique de Sciences Po. Aix-en-Provence "Comité Charles de Gaulle". J'ai donc été amené a organiser et modérer des débats, parfois houleux.
Guy Birenbaum a été un modèle pour moi dont j'essayé de m'inspirer le plus possible.

Merci pour ton travail, je te regretterai beaucoup.
Fuck ! C'était bien La ligne J@une présentée par Guy. Il y avait un vrai ton, un vrai style.
Fuck, fuck.
Cher Guy,

Beaucoup de choses vous ont été dites (et je ne les ai bien entendu pas lues, le temps ne me le permet pas...), je vais peut-être donc en répéter certaines mais en tant qu'ASInautes vous écrivant dans ce contexte, nous avons pour une fois l'avantage sur vous : cette fois-ci, vous êtes notre récepteur à tous et donc vous nous lirez même avec les redites ! :-)

Tout d'abord, je ne vous connaissais absolument pas, c'est par la "Ligne Jaune" que je vous ai découvert et votre émission m'a non seulement appris beaucoup de choses sur des tas de milieux que je ne connaissais pas et sur certains "rouages" faisant fonctionner notre société (si vous nous aviez apporté que cela ce serait déjà suffisant pour avoir le sentiment d'être utile) mais également votre manière d'animer cette émission étant une "éthique en soi", vous diffusiez un "savoir-être" qui à lui seul portait un message fort : vous mêliez rigueur, empathie, décontraction, force aussi parfois et équilibre le tout au service de votre sujet et pour notre soif de compréhension. De même, vous dites que cela vous coûtait beaucoup de travail (et donc de fatigue!) mais vos efforts n'ont pas été vains cher Guy car nous en sommes sortis tous - au-delà de nos convictions et de nos spécialités propre - grandis (si ce n'était pas le cas, on ne prendrait pas la peine et notre temps pour vous écrire nos ressentis).

Ce qui m'amène après vous avoir énoncé ma reconnaissance à vous transmettre le coeur de mon message :

vous voyez le monde où nous vivons avec vos lunettes et vous le voyez donc avec un esprit critique avisé et vous vous dites que vous n'avez aucun poids pour le changer et c'est difficile de croire encore à une action dont on a la certitude qu'elle nous fait "brasser du vent"; donc mieux vaut arrêter de vivre ainsi tiraillé ! Seulement mon cher Guy - sauf votre respect - vous vous trompez lourdement car tout ce que vous voyez c'est que lors de vos émissions vous avez environ 30000 abonnés qui vous suivent, puis, lorsque c'est terminé, le monde n'a pas changé, les caméras s'éteignent, vous rendez le micro, une ou deux plaisanteries avec Daniel S. et chacun rentre chez soi.
La phase caché de l'iceberg c'est qu'à ces 30000 vous avez appris à chacun trois ou quatre petites choses par émission (je suis pessimiste là!), et ces 30000 personnes (dont moi) vont intégrer celles-ci et les transmettre tel quel à d'autres personnes ou bien sous une autre forme et cela est infini; Il m'est arrivé des dizaines de fois (et pourtant je lis beaucoup déjà) de citer ASI et "Ligne Jaune" pour alimenter un échange, un cours, un débat car j'y avais appris des choses. Ne croyez surtout pas que lorsque vous éteignez les caméras, le film s'arrête, chacun dans nos milieux nos portons les même valeurs que vous (avec nos spécificités, nos parcours, etc.) et nous sommes autant déroutés et désabusés parfois mais beaucoup aimeraient avoir 30000 personnes avec qui partager ce constat! et nous le partageons ensemble.

Ce n'est pas changer le monde à la Gandhi mais ça l'est sous une autre forme, plus subtile, moins spectaculaire : une meilleure compréhension de la société dans laquelle nous vivons et surtout la concrétisation avec l'équipe d'ASI et nous tous que nous ne délirons pas, ce qu'on nous sert dans les médias traditionnels c'est de la fiente! (:-) c'est ma conviction) et partir cher Guy c'est participer à la "fientisation"! (Oui je suis plutôt un Paul Nizan qu'un Julien Benda! :-;)

Je voudrais vous rappeler quelque chose cher Guy : quand on appartient à un milieu (même si on y est l'élément perturbateur) et que l'on dénonce des structures/des gens/des injustices/des incohérences on pense que ce sont des choses banales, que tout le monde le sait, que ça ne sert quasiment à rien, seulement c'est parce que vous êtes "le nez dans le guidon" mais pour les "profanes" c'est de l'or en barre! A titre personnel, je suis spécialiste de l'islam, je baigne dans ce monde qui est ma spécialisation mais j'ai des infos qui sont à mes yeux de pures banalités, ex.: (déjà énoncé sur les forums d'ASI : "Les frères musulmans ne sont pas des dangereux islamistes, juste des conservateurs, ce sont même le plus souvent des pantins qui se sont fait manipulés par les pouvoirs arabes depuis bien longtemps!"). Vous trouvez que c'est une banalité ? Pour moi oui mais pour beaucoup c'est encore inaudible et à une époque je ne trouvais aucune utilité à les dire puis les révolutions arabes ont montré notre incurie face à ce qui se passe au-delà de la Méditerranée et finalement je pense qu'on a besoin de ces "banalités". Dans votre domaine c'est la même chose cher Guy, ce que vous pensez banal est immense à mes yeux et aux yeux des ASInautes que nous sommes.

Ne voulant pas vous "soûler" plus, j'arrête mais contrairement à pas mal de messages ci-dessus, je n'abdique pas, je ne vous souhaite aucunement de bonnes continuations, je n'accepte pas que vous quittiez le navire, le seul lieu où l'on avait des débats de haut vol ne nous ai pas censuré par Lagardère & consorts, par des pressions de Napoléon le Petit lui-même, non, par le capitaine du navire qui part sans consulter les passagers, JE DIS NON, je n'accepte pas, je m'indigne à la Hessel de ce départ, sachez-le, et je vous demande de revenir pour continuer à animer "Ligne Jaune" à nouveau, c'est ma voix mais je ne suis pas le seul et sachez que quand vous penserez à cette décision à tête reposée (en allant jeter les poubelles par ex. !) et que votre pensée osera imaginer un retour de votre part après avoir énoncé votre départ à l'équipe et qu'instantanément vous vous direz que socialement cela vous ferait passer pour un individu inconstant, moi j'y verrai au contraire une grandeur et une force de l'esprit, celle-là dont sont incapables justement nos politiques!



[large]"Plutôt que de pester contre les ténèbres, mieux vaut allumer une petite lanterne"[/large]

Ma respectueuse indignation, Steven.
J'avoue ne pas tout comprendre dans cette décision et il y a bien longtemps que la formule "changer le monde " me semble particulierement inadaptée aux souffrances humaines .
Cette émission me paraissait simplement intelligente et m'aidait à penser .
Et je suis bien triste qu'elle disparaisse
Comme il n'est jamais trop tard pour bien faire je joins ma voix au chœur des affligés/sidérés, pour la plupart également indignés,
pour vous remercier, Guy, et souhaiter qu’Éole se montre clément dans vos projets à venir.
GB se fait rattraper in extremis par "un" qui lui volerait sa place dans sa course, Bruanne dit oui, Goulven dit non... http://www.youtube.com/watch?v=AKKnQtnTPM4

On a passé la ligne, si, celle des 400 commentaires.
On continue à poster, hein?, comme un coureur de 10 000 qui f'rait un ou deux p'tits tours de piste après l'arrivée il est fou, pour se décontracter les muscles et faire marcher l'applaudimètreur.
Euh... question :

C'est possible de récupérer le décor de l'émission pour l'installer chez moi ?
Ou alors les fausses briques sont destinées à être vendues aux enchères, une par une ?

Franchement, le consensus de ce forum nécrologique m'amuse un peu.
Les morts sont tous des braves types, et pour les émissions, c'est pareil...

Relisez les débats de La Ligne Jaune, vous verrez la différence !


Ceci dit, je souscris à la plupart des messages de sympathie et de gratitude.

Guy est venu, il a vu, il a vaincu,
mais il en a plein le [s]cul[/s] dos.

Pas de quoi en faire un plat,
Laissons rebondir l'animal !


PS : Bien joué, Sleepless, la citation de Groucho Marx,
tu voulais peut-être éviter d'alourdir ton texte en précisant qu'elle était de lui,
donc j'en profite pour le faire ;-)


(N.K l'invité d'Agnès)
Dommage. Tres bonne emission la ligne jaune version Guy Birenbaum.

L'emission sur Karachi restera d'anthologie.

Bon vent a GB!

PS: On attend avec impatience le re-formattage du site, parce qu'il est bien evident que l'histoire ne s'arrete pas a la perte d'un membre de l'equipage, fut il de grande qualite.
PS2: Continuer a faire cette excellente emission ne serait-il pas la maniere facon de lutter contre "l'hypocrisie et la bassesse" ?
L'ete porte conseil Guy.
Un simple mot de plus pour dire à GB que nous le regrettons déjà... quel dommage !

Donc, cher GB ! nous vous souhaitons bon vent, repos, apaisement, discernement et pourquoi pas... bientôt... de vous en retourner parmi nous ! En tous cas, là, maintenant, c'est tout ce que nous espérons.

Et que toutes nos pensées sincères vous accompagnent.
C'est là que ça se passe... http://guybirenbaum.com/20110620/botzaris36/
Bonne route à vous!

Que cette route vous ressources et chasse la lassitude.

Vous me manquerez.

Anne
Je vous aime beaucoup, Guy, vous êtes un grand professionnel, un grand monsieur, que j'ai eu plaisir à voir et à écouter.
Je crois comprendre (au moins en partie) votre amertume, votre lassitude.
J"ai envie de vous dire : "ne nous abandonnez pas", mais en même temps, j'ai envie de vous dire "prenez soin de vous", et ej ne sais si les deux choses sont compatibles.
Je pense bien à vous.
A vous revoir j'espère.
Un truc que j'aime bien à ASI (parmi d'autres), c'est que l'on peut se tirer sans pour autant se fâcher avec tout le monde, et revenir éventuellement un peu plus tard, plein d'une ardeur nouvelle. N'est-ce pas Alain ? Mais comment disait-il déjà ?... Ah oui :

A la revoyure, Guy !

Du moins je l'espère. Et sinon : merci et bonne chance !
Guy Birenbaum revenez ! On vous aime !

(Qu'est c'qui faut pas faire et dire... quand même !)
C'est toujours dommage lorsqu'un "soldat" intègre, loyal et tenace quitte un navire aussi utile que celui de la ligne jaune.
La dernière grande émission qui m'a marquée c'était avec les 4 policiers, il y a eu Karachi et tellement d'autres émissions utiles pour ma culture.
Donc merci soldat Guy, reposez-vous et revenez avec un angle d'attaque qui vous ira.

Quand à la ligne jaune je pense qu'elle doit continuer car trop utile, Daniel qui a été viré de la télé publique le sait bien qu'il faut faire attention à la ligne jaune et pour faire avancer la tolérance il faut faire comprendre aux gens qu'être différent n'est pas être un délinquant multi-récidiviste. Puis se focaliser sur les milieux comme la Police permet de grandement augmenter la culture des auditeurs en voyant au cas par cas comment le passage de la ligne jaune s'opère (méthodes, conséquences, les leviers internes au milieu, ...).
Mais la difficulté sera de trouver un remplaçant au soldat Guy, quelqu'un qui arrivera mal rasé (pour poser les bases de l'émission à tous les invités) et conservera courage et bravoure malgré les connivences, petits fours, pressions et tout ce qui viendra tenter d'y faire obstacle (suis-je utopiste ?)
Je voulais écrire un message tellement beau que vous auriez changer de décision.
Bien sur j'en suis incapable.
Alors j'ai mis l'Épicerie dans mes favoris et vous envoie la chanson qui tourne à la maison en guise d'Au revoir.
ET MER..! je me joint au concert de mécontentement et en profite pour manifester ma sympathie pour mon animateur partial préféré.
S'il n y a pas moyen de faire venir sur le plateau les personnes concernées, autant les saigner a distance dans une émission régulière avec des invités plus lordonesques, une formule plus sur le fond et le développement posé des idées que sur le débat agité. Ceci laisserait tous le monde plus serein (spectateurs et animateur).
Sinon, avoir des détracteurs comme BHL Barbier et autres, c'est plutôt des compliments, non ? Un coup de barre ça arrive, mais j'espere que vous mesurez qu'il y a du nombre derrière vous et pour une émission régulière et un salaire décent ;)
Salut Guy, et bon vent, de la part d'un gars de Villerville.

Olivier RODRIGUEZ
Moi aussi j'aimais bien votre émission. Si vous avez l'impression d'en avoir pris plein la poire, vous pouvez constater que nous sommes nombreux à apprécier votre travail. Et franchement notre avis compte plus que celui de quelques connards...

Personnellement, je suis un peu inquiet pour vous: vous coupez beaucoup de ponts et votre exposé de vos motivations semble suggérer que vous soyez profondément déprimé. En tout cas écoutez votre public: vous êtes un excellent journaliste et vous avez encore plein de chose à nous apporter.
C'est vraiment dommage !
Reposez vous bien et revenez...on vous attends.
Je voudrais quand même aborder deux ou trois sujets de fond sur @SI pour lequel le départ (espérons-le provisoire) de Guy Birenbaum peut être l'occasion d'une vraie réflexion.
Sur la difficulté à faire venir des invités dans les émissions et plus généralement (je vais m'y risquer), la raison d'être d'@SI.

Et excusez-moi, mais le thème le demandant, je vais être très longue.

D'abord le sujet de ce qui semble être le ressort de la lassitude de GB pour la Ligne Jaune, puisque la raison principale de l'espacement des émissions avait été dans un premier temps la difficulté à avoir des intervenants.

Le problème a bien été résumé par Ruquier qui n'a pas repris Naulleau et Zemmour en leur expliquant qu'ils étaient trop durs envers les invités et que plus personne ne voulait venir aux émissions pour se faire étriper. Je suppose que les raisons de cette éviction revêtent une grande complexité, mais en soi, ce motif peut suffire.

Et je pense que vous êtes confrontés au même type de problématique.

Il n'est pas question de faire l'amalgame entre ce spectacle de divertissement qu'est On n'est pas couché et les émissions d'Arrêt sur Images, même si la dimension du spectacle est présente aussi sur @SI. Il y a une grande exultation à voir des invités se faire déchiqueter à belles dents et devoir s'expliquer. Histoire de se venger de tous ces enfumages, ces mensonges, et toute cette médiocrité qu'on nous inflige.Mais le but ultime d'@SI l'émission et de la Ligne Jaune reste d'informer des conditions et des enjeux d'un sujet médiatique, et pour cela employer parfois les moyens d'une sorte de maïeutique qui tient plus du sens de la psychiatrie cognitive de ce mot que des idées socratiques.

Et dans un monde idéal, nous pourrions imaginer que tous ces journalistes, ces éditorialistes, ces politiciens, ces stars des médias à des titres divers viendraient révéler leurs petits écarts avec la vérité, s'expliquer, confesser leurs désirs de gloire et de facilité qui les pousseraient à adopter les vues de leur sérail sans esprit critique. Leurs iniquités et leurs lâchetés.
Mais sans que nous, jamais, nous nous remettions en cause. Comme si nous étions exempts dans nos propres comportements et nos pensées et nos idées de ces dérives.
Comme si nous n'étions pas nous-mêmes velléitaires, comme si nous savions toujours ce qu'il faut faire, comme si nous ne cédions pas à la facilité de s'éviter une réflexion. Je nous mets dans le même sac @sinautes et l'équipe d'@SI.

Nous ne changerons pas le monde, il est trop grand, trop complexe, trop brutal. Et nous-mêmes sommes aveugles, ignorants, dans un grand maelström qui, on peut le penser, correspond au déclin de l'occident. Nous ne provoquerons rien, nous n'arrêterons rien. C'est la totalité des actions, dans lesquelles j'inclus la parole, de chaque individu qui fait avancer l'humanité. L'aile de papillon, c'est chacun de nous.
Nous n'avons qu'à pérorer sur le monde avec cette étincelle qui fait la seule différence :celle d'avoir peut-être compris un peu mieux que les autres. Parce que nous ne nous serons pas voilés la face, en tout cas moins que les autres. A peine moins que les autres.

Ce n'était pas la peine de se trouver face à Ferry. Personne ne fera dire à Ferry qu'il grignote un des innombrables fromages de la république, qu'il y invite ses bons copains, lesquels forment une chaîne sans fin qui rongent tous les avenirs que nous n'aurons pas. Et nous le savons tous, mais seulement si nous acceptons de voir. Mais qui voudra voir le niveau de corruption et faire le nécessaire alors que nous nous querellons en permanence ? Nous savons à peine ce que nous ne voulons pas, alors savoir ce que nous voulons....

Personne ne fera dire à Ferry qu'il a eu tort. Il niera comme Woerth, ou il se taira. Quel intérêt pour lui de se présenter quelque part pour répondre ? Il aura juste à détourner la tête … et à continuer comme avant.
Et pourquoi lui ? Il n'est pas le corbeau qui tient dans son bec un fromage, il est seulement un de ceux qui grignotent allègrement l'immense tomme qu'on lui laisse dévorer à belles dents avec tous les copains/coquins qui nous maintiennent tous en respect pour garantir leurs prébendes et leurs privilèges.

GB était un des initiateurs du boulot qui nous a permis de prendre conscience du fait que le système pourrit par la tête et s'effondre lentement. D'autres depuis on lutté, et la situation se dégradant de plus en plus, le degré d'avancement de l'état de corruption et de désagrégation du système, de son pourrissement de l'intérieur nous est apparu dans sa lumineuse acuité. Et cela n'a fait que devenir plus évident et achever de nous dégoûter de la Res Publica française.
L'affaire Woerth/Bettencourt vient de se conclure par la certitude que la riche Liliane était gaga, que son cerveau se rongeait tandis que tout le monde s'engraissait sur [s]la bête[/s] sa fortune, avec la bénédiction de ces autorités sensées nous protéger, tandis que sa fille avait beau se battre pour protéger sa mère, personne ne l'écoutait, et c'est elle qu'on faisait passer pour la folle à lier avide d'hériter, alors qu'elle détenait déjà l'essentiel de la fortune.

Mediapart, organisme d'information réellement indépendant, fait très bien l'affaire pour faire émerger les scandales sans être un journal à scandale, mais un canard qui fait correctement son boulot. Le boulot d'@SI est autre.
@SI n'a pas à exagérer le scandale ni à appuyer là où ça fait mal pour faire avancer dans je ne sais quel sens. Le site est une de nos lumières dans la pénombre de l'information actuelle livrée aux puissances d'argent.

Quand viendra l'obscurité, et je crains bien qu'elle ne vienne rapidement, il deviendra un phare sur une côte déchaînée par l'effondrement économique, politique et social.

Et si plus personne ne vient pour s'expliquer sur la Ligne Jaune, alors c'est peut-être qu'il n'y a plus rien à expliquer. Que le temps de la parole est terminée, en tout cas celui des bilans, et qu'il faut agir, il nous faut savoir ce que nous voulons et comment nous le voulons.

L'activisme, c'est de la parole et de l'action. Par contre, l'information, c'est ce qui permet de prendre les décisions appropriées. Si l'information devient l'activisme, alors c'est la porte ouverte à toutes les manipulations, Et le mensonge et la manipulation, c'est cela qui fait le plus mal collectivement. Ce n'est pas là une considération morale, une vaine tentative de jugement, l'appropriation de la décision de ce qui est bien et de ce qui est mal. Aucune société ne peut se stabiliser durablement si l'erreur et la course à la surenchère mensongère constituent ses fondements. Forcément ça craque, car si on vous ment, on vous humilie.

Pourtant, aucune vérité n'est bonne à dire car elle menace notre désir de nous voiler la face qui est dans la profondeur de chaque humain. Être lucide reviendrait à nous limiter à ce que nous sommes : des mécanismes biologiques hautement élaborés mais qui cherchent à se stabiliser le plus vite possible au détriment des autres. Se remettre en cause et entendre ce que nous sommes objectivement ne nous intéresse pas. Surtout si tous les autres font la même chose. Pourquoi un seul devrait-il faire cet effort ?

Mais il y a un niveau de vérité qui est admissible dans une culture donnée. Par exemple, l'extrême violence revendiquée des rapports sociaux aux USA autorise une certaine violence dans les débats ou les interviews médiatiques.
En France, tout se passe en douceur, la violence est sublimée ou niée. Elle est couverte par un consensus mou qui transparait médiatiquement, sauf pour ceux qui refusent le système médiatico-politique . Ce qui permet à tout associé du système de se dérober.

Ligne Jaune, un instant, a torpillé les règles. Mais ça ne pouvait y avoir qu'un temps. Qui irait se saborder en acceptant d'être le seul mis en cause, de devoir se justifier et s'expliquer, ou tenter de justifier ce qui se passe dans son système, quel qu'il soit, alors qu'il n'en est qu'un rouage, et qu'y bousculer les règles ?

Voilà ce que j'ai à en dire.
Tout a déjà été dit, donc je vais éviter le bis repetita ad nauseum.

Juste ce petit mot qu'outre l'immense respect que j'ai pour vous et votre travail, je vous remercie profondément d'avoir expliqué au moins un minimum les raisons de votre départ, cela montre que vous aviez aussi du respect pour ceux qui vous regardaient. Ça change.
Après 3 jours de déplacements, 5 réunions, 2 dossiers urgents à remplir et le quotidien de la semaine enfin le WE arrive, vite @si... et j'apprends la fin de la ligne jaune ! Aaargh, Guy, je n'écris pratiquement jamais dans les forums mais là je suis obligée !! Je suis une fidèle de la ligne jaune depuis le départ. Combien de fois j'ai dit "Abonne toi à @si et vas voir la ligne jaune !" pour clouer le bec aux spécialistes des discussions de café du commerce. Merci Guy, car tes émissions m'ont aidée, dans les petites luttes quotidiennes, et garder le cap de l'esprit critique et de la discussion en toutes circonstances. Par pitié, ne lâche pas l'affaire, quelle que soit la forme qu'elle prendra à l'avenir, et comme Denis précédemment, je te rappelle que tu n'es pas tout seul dans ce monde hostile...
Quant à @si, je fais confiance à Daniel, qui peut compter sur mon abonnement silencieux.
Je me joins au concert de déceptions qui saluent ton départ mais ce qui me frappe le plus dans ces explications légèrement désespérées c'est que j'ai l'impression que j'aurais pu les écrire moi même (nonobstant les hauts faits d'armes dont tu t'es rendu coupable).

Et ce qui m'inquiète le plus c'est que je me demande si, au fond, nous ne sommes pas assez nombreux à ressentir régulièrement (et de plus en plus) cette lassitude devant un monde toujours plus désespérant mais aussi (et surtout) devant notre propre incapacité à le faire évoluer et ce quelques soient les moyens dont on dispose.

Comment organiser le débat ? Sommes nous condamnés à ne nous convaincre qu' "entre nous" avec pour principal effet de nous désespérer d'autant plus ? Bon, j'en rajoute peut être un peu mais j'ai vraiment l'impression de constater que ces états de lassitude se font sans cesse plus rapprochés, dans et autour de moi.

Du coup, je comprend plutôt bien l'attitude de Guy ; Ce qui ne m'empêche pas de lui souffler au passage que, eh gars, t'es pas tout seul...
Aujourd'hui que je viens d'apprendre la décision de Guy Birenbaum de quitter la ligne jaune, j'aimerais trouver les mots, les bons, les vrais, ceux qui titillent l'âme, font se relever les commissures (et le sourcil!) et provoquent la réflexion presque subite: "allez, encore un peu, pourquoi pas? j'essaie!"… ou alors, autrement. Pourquoi pas ?
Mais il y a parfois des lassitudes qui blessent tant… qu'il faut panser, pour mieux pouvoir repartir. Alors, Guy, courage, merci pour ces belles émissions. Un petit temps d'hivernage ne vous fera sans doute pas de mal… et après… c'est le printemps et tous ses possibles !
Bonne continuation...

Par arnaud romain
A la Prévert
Bon. Pfff.... Tiens, je vous raconte. il se trouve que ce soir, mon abonnement à @si était arrivé à expiration, et que j'hésitais (pourtant très très très vieil amateur d'@si depuis le début, sur France 5). Oui, j'hésitais... eu égard à la "désertification" éditoriale alarmante du site depuis 1 mois... et même plusieurs... Didier Porte en pointillé... SHerlock disparu... Judith quasiment aussi... Rafik aux abonnés absents... plus de "Ligne Jaune" depuis plus d'un mois... ça fait beaucoup ! Alors oui, arrivée de FLeur et retour du Grand Alain. Mais tout de même... Et puis ce pincement de constater le désert d'informations sur les "arrivées", "départs" ou nouveautés concernant les contenus du site... tout de même, on est asinaute, merde ! On mérite d'être un tantinet tenu au courant.

J'en étais arrivé à me dire que, tout bien considéré, je n'en avais plus réellement pour mon argent... un abonnement ? Mais mon abonnement de portable, par exemple, n'implique pas que mon opérateur me contacte à son gré pour me dire : "bon, finalement, à partir du mois prochain, votre abonnement comprendra deux heures d'appel au lieu des quatre que vous payez. Voilà. Ah oui, pour le même prix, bien sûr...". Je ne sache pas non plus que demain, Libé ou Le Monde réduise de moitié sa rédaction et se contente de 8 pages sans craindre tout de même que tiquent les lecteurs... Un abonnement se signe entre deux parties : une qui s'engage sur la constance d'un contenu ou d'une offre, et une autre qui s'engage à en être consommateur à un tarif préférentiel mais sur une durée longue et prédéterminée. C'est un engagement à deux...


J'ai éprouvé exactement la même chose que vous, sentant confusément (à tort ?) qu'il se passait des choses dans les coulisses d'@si depuis quelques mois...

Je profite de ce forum pour exprimer un vif mécontentement :

J'ai écrit à 2 reprises à @si suite à un article du Canard Enchaîné du mercredi 8/6, concernant le départ de Stéphane Bern de France Inter, après l'interdiction par Val d'inviter Didier Porte au Fou du Roi le 9 mai dernier...
Je m'étonnais que cette info n'apparaisse pas sur @si, et j'ai fait part de cet étonnement à la rédaction d'abord, puis à DS ensuite. Pas de réponse à mes courriels, ni de réaction à cette info. Y aurait-il des choses à cacher à l'imbécile de con-sommateur que je suis ? ou serait-ce mon idiotie innée qui m'empêcherait de comprendre ?
Pas sympa, cette façon de traiter une abonnée !
...maintenant que je sais qu'il n'y aura plus de ligne jaune, c'est bien pire encore...
C'est curieux, j'en vient à me demander si @SI ne fait pas une crise de croissance :
Guy se casse, "Dans le texte" se raréfie, il y a peu de nouvelles têtes et Daniel ne nous parle jamais de "Allah n'y est pour rien !" et d'ailleurs, je n'ai jamais reçu ma commande.
J'ai comme l'impression que l'équipe attend les vacances avec une impatience non feinte !

Cyril
Les temps sont durs pour tout le monde. On ne peut pas jeter la pierre à celui qui s'est battu et voit tout recommencer. A zéro, comme si rien n'avait jamais eu lieu. Alors quoi? Comment faire? La tentation du repli, de l'abandon devant la tournure de la politique française, combien sommes-nous à l'entrevoir? Depuis un mois, il n'est plus question de RGPP dans les réunions de familles gauchistes, mais de configuration de chambre d'hôtel et d'échafaudage de scénarios. Les hommes dissertent des heures sur le pouvoir, l'ambition démesurée des politiques, tout en croquant des cacahouètes, pendant que les femmes sont dans la cuisine à finir le repas. Tentation de partir, les laisser en plan avec leur grandes phrases sur la gauche ceci... Et l'ambition de préparer le repas ça leur monte au cortex à quelle heure? A quelle heure se rendraient-ils compte qu'ils n'ont pas mangé et qu'il faudrait que quelqu'un s'en occupe, et que ça pourrait ne pas être des femmes? ça n'a rien avoir avec le départ de GB me direz-vous... Rien n'a changé, rien ne bougera comme le rappel la pub pour l'éducation nationale. Les gens veulent se faire tondre, les femmes aussi. What else?

Haut les cœurs! sniff...
Je vous lis depuis mardi...
Bon. Pfff.... Tiens, je vous raconte. il se trouve que ce soir, mon abonnement à @si était arrivé à expiration, et que j'hésitais (pourtant très très très vieil amateur d'@si depuis le début, sur France 5). Oui, j'hésitais... eu égard à la "désertification" éditoriale alarmante du site depuis 1 mois... et même plusieurs... Didier Porte en pointillé... SHerlock disparu... Judith quasiment aussi... Rafik aux abonnés absents... plus de "Ligne Jaune" depuis plus d'un mois... ça fait beaucoup ! Alors oui, arrivée de FLeur et retour du Grand Alain. Mais tout de même... Et puis ce pincement de constater le désert d'informations sur les "arrivées", "départs" ou nouveautés concernant les contenus du site... tout de même, on est asinaute, merde ! On mérite d'être un tantinet tenu au courant.

J'en étais arrivé à me dire que, tout bien considéré, je n'en avais plus réellement pour mon argent... un abonnement ? Mais mon abonnement de portable, par exemple, n'implique pas que mon opérateur me contacte à son gré pour me dire : "bon, finalement, à partir du mois prochain, votre abonnement comprendra deux heures d'appel au lieu des quatre que vous payez. Voilà. Ah oui, pour le même prix, bien sûr...". Je ne sache pas non plus que demain, Libé ou Le Monde réduise de moitié sa rédaction et se contente de 8 pages sans craindre tout de même que tiquent les lecteurs... Un abonnement se signe entre deux parties : une qui s'engage sur la constance d'un contenu ou d'une offre, et une autre qui s'engage à en être consommateur à un tarif préférentiel mais sur une durée longue et prédéterminée. C'est un engagement à deux...

Bref. En colère j'étais, un peu... pas trop mais tout de même encore assez pour me dire : "Ventre Saint-Gris"... (oui, je deviens parfois vieille France quand je m'emballe)... Cornegidouille, ça commence à bien faire ! J'arrête !". Et puis ce soir, juste avant (à 5 minutes près) que mon abonnement n'arrive réellement à échéance, je jette un oeil dans la rubrique "Chez Nous" comme je le fais quotidiennement depuis quelques jours en quête de réponses à mes questionnements éditoriaux par le biais d'un petit billet de Daniel. Et je tombe sur la "rédition" de Guy ! ... Hé ben merde alors... Plus de Ligne Jaune sur @si alors. Plus de lancement à l'index. Plus de Guy. Merde...

Mais après tout, qu'est-ce que ça peut faire puisque tu t'en vas, toi aussi... hein ? Raison de plus à la limite non ?.... non.... pas vraiment. Pas du tout même. Votre départ Guy, dont j'apprends la nouvelle ce soir à minuit, au delà du fait qu'elle me rend triste, me fait revenir un peu sur Terre et réaliser pourquoi j'aime @si. Et en imaginant le "manque" que va occasionner la fin (peut-être pas définitive) de votre "Ligne Jaune", je retrouve mon "élan" initial pour le site, et je réalise (enfin !) qu'@si est peut-être le seul endroit où je ne suis pas un consommateur. Consommateur.... con... "sommateur"... Je ne viens pas quotidiennement ici pour trouver une certaine QUANTITÉ d'info et de décryptage et de tout le saint-bataclan dont @si est goupillé. Non. Je ne viens pas "consommer" ça. Je viens le butiner, un "vite-dit" par-ci, un "Dans le texte" par-là. Me faire réveiller. Me faire alerter. Aiguiser une vigilance qui pourrait s'amenuiser. Je viens pour les plumes, les voix, les visages aussi. Je viens comme on se rend à un rendez-vous avec des quelques intimes qu'on aime bien. C'est pas un kilo de sucre ou une botte de radis.

C'est con qu'il ait fallu votre départ pour me le faire retrouver... mais je l'ai retrouvé. Pour paraphraser Prévert "J'ai reconnu mon @si au bruit qu'a fait mon Birenbaum en partant".

Je ne doute pas qu'on vous reverra de loin en loin par ici. En attendant, bon vent à vous... retour au calme et à la confiance rapidement j'espère. A la maison, on vous embrasse.

Arnaud.
Pour les bons moments, merci...
C'est toujours triste qu'une bonne émission s'arrête... :(

Mais je comprends, vaut mieux dire stop au bon moment plutôt que de plomber son émission et de finir par vraiment être dégouté de son boulot et de dégouter ses auditeurs. :p

J'appréciais pas mal ces débats et les attendais avec impatience... et j'aimais bien le service après émission sur le forum que vous faisiez, très sympa à lire :) Merci pour tout ! :D

Je vous souhaite une bonne continuation Guy et, qui sait, peut être qu'après un, ou deux ans, vous nous reviendrez en pleine forme et bien motivé pour nous faire une _ligne_rouge_ :)

Dans tous les cas on sera là ;)
et j'ai pas lu en détail toutes les réactions, mais je me sens un brin décalée, là : en lisant votre lettre j'ai pas trouvé ça tellement triste, et même ... plutôt gai, que vous ne restiez pas accroché à un truc qui ne vous satisfait plus. Pas inquiète : vous semblez être le genre de type à rebondir et à inventer autre chose :)

et puis... je trouve aussi que cette émission vous gênait un peu aux entournures... bon, bref, je me jette à l'eau : en fait, ce que j'aimerais, moi (et avec un peu de chance, je serais peut-être pas la seule), c'est un face à face Guy-Daniel, une émission peut-être pas hebdo, mais au moins mensuelle, où vos discussions, certainement passionnantes, voire vos engueulades, (parce que j'imagine que ça doit pas être toujours consensuel, même si cordial) vous nous en fassiez profiter nous aussi au lieu de vous les garder égoïstement pour vous.

Franchement, ça serait plus intéressant que de se taper Ferry pendant une heure, même interviewé sans concessions, même pour lui faire sortir ce qu'il a dans le ventre : le ventre de Ferry, hein, bof...

Alors que quelques solides dialogues entre vous deux sur les questions de fond de l'actu, oué, ça me plairait bien. Et au moins, vous pourriez chacun aller un peu au bout de vos idées sans vous retenir et piaffer en vous mordant la langue.

En somme, comme ça ou autrement, j'aimerais bien qu'on continue de profiter de votre talent de débatteur, et que ce point (d'orgue ? de suspension ?) soit l'occasion de trouver une formule où il s'épanouisse mieux.

bonne vacances :)
Il a le droit d'être crevé et d'être lassé des milieux qu'il critique, et des coups bas qu'il a reçus.

J'espère quand même qu'on le retrouvera par écrit, et pourquoi pas publié par @si comme Todd et autres.
Merci beaucoup pour votre travail Guy, nous respectons votre décision, mais bordel vous allez nous manquer ! Il reste l'épicerie....Félicitations pour ces 2 années de LJ
Qui pour remplacer G. B. ???

J'espère qu'on vous reverra tout de même en invité ou ne chroniqueur ponctuel assez souvent.

[large]Ne nous lâchez pas complètement !
[/large]
AYR
Je m'associe aux regrets exprimés. J'ai beaucoup apprécié le travail de G. B.
D. Shneidermann doit absolument proposer une émission de même type et faire en sorte qu'il y ait d'autres animateurs que lui à @si. , diversité journalistique oblige.
Dommage ...

Sedinam
Je ne peux qu'essayer de comprendre ....
En lisant ces quelques lignes, je me dit que ton état doit être bien alarmant pour nous quitter de cette manière... En attendant, la larme, c'est à l’œil qu'elle me monte. De là, suit l'envie de pouvoir aider, de faire quelque chose .... Puis finalement, de respecter cette décision.
C'est donc avec amertume, regret, et finalement avec compassion que je te souhaite bonne route, longue vie, et je l'espère, à bientôt. Ici ou sous d'autres cieux.

LOVE GB. ( aucun rapport avec la Grande Bretagne, vous l'aurez compris )

P.S.: Merci pour tout Guy ! !!
Pour être synthétique : 'tain fait chier...
Merci pour ces émissions.
Et à plus.
Je me suis abonné pour suivre arrêt sur image et mon journaliste préféré Daniel Schneidermann, et j’y ai découvert votre excellente émission. D’ailleurs je découvre aussi d’autres excellents journalistes sur ce site, et ça fait du bien. Avec tous nos journaux qui se cassent la gueule j’ai le sentiment malgré tout que la relève est là (Klein, Israel, Daussy….).
Mr Guy vous avez du caractère et une présence sur le plateau qui n’est pas donné à tout le monde. On sait que le débat avec vous sera maitrisé et qu’il suivra une ligne (je sais trop facile ;-)).Vous êtes, comme on disait dans l’ancien temps, un honnête homme…merci pour votre travail. Bonne route pour la suite...
Cher Guy,

J'ai presque envie de vous engueuler, en nous abandonnant vous nous (les @sinautes) privez d'une nourriture intellectuelle d'autant plus précieuse qu'elle est rare de nos jours . J'en ai envie, mais je ne le ferai pas... Votre frustration et votre ras-le-bol sont expliqués clairement et il serait salement égoïste de vous les reprocher. Mais encore une fois vous nous privez d'une émission de fond, de qualité... D'autant que (comme vous le relevez dans votre message) la période que nous vivons n'est pas vraiment glorieuse et a besoin d’émissions, de journalistes comme vous.

En espérant vous revoir, pas seulement en tant qu'@sinaute au travers d'un topic sur le forum, mais aussi en tant qu'invité d'@si et pourquoi pas (ne le prenez pas mal Daniel) en "guest présentateur" de temps en temps ^^.

Vous nous manquerez! Bon chance et bon courage pour la suite et surtout continuez le combat sur un autre média, d'une autre manière mais continuez sinon nous serons quelques uns à vous engueuler pour de bon ;)

Au revoir
Hello,

Je continuerai à te suivre, que ce soit sur twitter, via l'épicerie, les podcasts,.., mais comme tout le monde ici, je suis déçu par l'arrêt de ton implication dans une émission qui permettait d'exprimer pleinement une partie de tes talents.
Cela étant dit, et même si je ne peux tout comprendre de ta décision, je partage empathie pour ton dégoût du monde actuel et de ceux qui le font. Certains résistent, tu en es, ne lâche pas l'affaire.
Keep on rocking !

Bises
Je me joints au cri commun, quel dommage

Je vous regretterai en tant qu'animateur,ou je vous trouvez vraiment excellent, de la voix agréable à écouter, de la répartition de la parole entre invités, de la progression du sujet, et bien sur de la pertinence des questions posées

Grâce à vous, j'ai vraiment appris et découvert, au hasard des émissions qui me trottent encore dans la tête, je dirais Karachi, Pugachev, "mon blog, mon tweeter, mon cancer", le procès Stern, le Carnard et les barbouzes ...

Votre lassitude à propos des plateaux d'experts, je l'ai moi même ressenti en tant que spectatrice pas spécialement à propos de la ligne jaune. Mais d'une manière générale à la télé, sur le net. L'impression parfois d'une "téléréalité du 5ieme" qui s’écoute et se regarde penser mais qui produit finalement peu d'intelligence et d'information.

Je trouve encore, votre "analyse" ou votre sentiment pertinent, il faut peut être réfléchir à d'autre forme d’émission maintenant.
A bientôt j'espère, ici ou ailleurs
Mesdames et messieurs du forum, bonjour.

Suite à celle nouvelle de défection du soldat Birenbaum, je constate que nous sommes tous atristés.

Pourquoi est-ce que cette nouvelle nous fait tous tant de mal?
Parce que nous voyons Guy -un des rares à focaliser notre espoir à une grande échelle- prendre l'attitude que nous nous refusons nous-même d'adopter: baisser les bras. C'est insoutenable.

Guy, réagissant sur le forum, semble ému et surpris par tant de soutiens et d'amitié, ne se révélant au fond que bien tard. Je ne connais pas les raisons profondes qui ont causé cette démission, mais j'aimerais rappeller ici une évidence: un auditeur attentif à un débat peut en ressortir enchanté sans pour autant exprimer ce sentiment. Guy, combien de gens trouvaient de l'espoir à travers toi?

Cette triste décision de Guy fait résonner en nous un sentiment de solitude, d'isolement et de fatigue, sentiment qui était un temps soit peu atténué par ses émissions. Quelle ironie.

Nous savons tous qu'un esprit rebel comme celui de Guy, comme le nôtre, ne disparaît pas sous la menace ou la fatigue. Nous attendons son retour quelque part ailleurs.

PS: ... et encore tant de choses à dire.
PPS: peut-être sommes nous coupables de ne pas apporter plus de soutiens aux vrais journalistes...?

SCHREK Matthieu
MERDE ALORS !
Quel dommage, j'aimais beaucoup votre façon d'aborder les choses, votre ton respectueux mais toujours punchy. Vous allez nous manquer !
Amitiés
Camarlette
Dommage cher Guy Birenbaum. Je vous aimait bien sur le Post, sur la ligne jaune. Mais bon, la vie est un eternel recomencent pour les vrais battants.
Bonne chance
Et une voix de plus pour dire bravo à vos émissions et votre honnêteté intellectuelle lors des débats.
Je n'étais pas conquis d'avance lors des premières émissions et pourtant maintenant la ligne jaune va me manquer (je passais sur le site juste pour voir si une nouvelle ligne jaune venait de sortir...)
Bon faut trouver un remplaçant pour la ligne j@une.


Jean-Jacques Bourdin ?
Eric Naulleau ?
David Abiker ?
Guy Birenbaum ?
@si ne sera plus le même sans vous, Guy. Depuis quelque temps vos émissions se faisaient plus rares, mais là... quel vide vous laisserez !
Comme le trou dans l'eau qui ne se refermera jamais, de l'ami Georges Brassens...

Prenez soin de vous (à la fin, c'est nous qui gagnerons !).
Vous me manquiez déjà lorsque la ligne jaune a été moins fréquente alors je n'ose même pas imaginer une vie sans ligne jaune...
Prenez soin de vous et merci pour toute cette énergie déployée à nous rendre moins "mouton"...et merci à Daniel de nous avoir fait vous rencontrer (shame on me, je ne vous connaissais pas avant) !
Je vais de ce pas acheter votre livre "Nos délits d’initiés" pour comprendre un peu mieux.
Bye
Prenez soins de vous et à Bientot ,j'espere
Quelle étonnante nouvelle !? Heureusement il y a les merveilleux nuages pour consolation, mais aujourd'hui on leur pique l'eau, on la revend, et plus personne pour protester. Ben zut alors!
J'aimerais bien une der des der Ligne j@une, avec un débat entre Guy Birenbaum et Daniel Schneidermann sur l'intérêt ou non d'émissions qui commentent les commentaires ...
Rien qu'eux deux, pas d'autres intervenants, et que la discussion qu'ils ont eu enter eux au téléphone, on ait la chance d'en profiter !

Juste une, pour finir par une émission et pas par un mail et un forum.
Pour moins nous prendre par surprise : on saurait que c'est la dernière et on la regarderait comme telle.
S'il vous plaît.
Je demande gentiment.
Hey ! Il faut alerter la web mastress ! Il y a une attaque virale sur @SI.

C'est anormal, tous les posts sur ce forum disent la même chose.

Ce doit être un coup des François de Souche !
La preuve, c'est qu'il n'y a qu'un seul intervenant dissident : un certain Guy Birenbaum.
En plus, il dit des trucs bizarres ! Arrêtez-vous, merci ! Il se contredit ! Il est noyé malgré sa résistance acharnée.....

Alerte ! Alerte !
Cher Guy, je poste ici mon tout premier message sur le forum d'@si. Je ne suis pas toujours d'accord avec ce que vous avez écrit ici et là... Mais je dois vous dire que l'émission "Ligne jaune" était salutaire pour faire réfléchir le spectateur, et que vous êtes un excellent animateur (dans un style complémentaire à celui de Daniel Schneidermann, et en même temps pas si différent que ça au fond). Vous savez laisser parler l'invité (chose quasi impossible à la télévision semble-t-il) et ne pas le laisser vous embarquer (qualité rare également). Vous savez être équitable sans pour autant être neutre (le juste équilibre à mon avis). Vos raisons vous appartiennent et nous ne pouvons que les respecter ; mais nous vous regretterons, c'est sûr.
http://www.youtube.com/watch?v=B9PjBgWOkng

http://www.youtube.com/watch?v=GHk1RmPzA5E&feature=related
Trop marrante cette vidéo ...!!! Elle tombe à pic...
Bon courage, Guy.

La ligne Jaune était mon émission préférée.
C'était un régal de te voir essayer d'organiser le chaos et tenter de creuser la carapace des invités habitués à la langue de bois.
Le débat comme sport de combat.

Je ne sais pas qui va prendre le relais sur ce créneau.

Même si ça semble bien vain, il faut bien quelqu'un pour secouer un peu les pros de la communication. Ne serait-ce que pour le principe...
http://www.dailymotion.com/video/x3i4vo_je-vous-demande-de-vous-arreter-bal_fun
C'est bien triste tout de même :-(
Pas glop...
Merci pour vos émissions.

Bonne route.

Tant pis pour nous, tant mieux pour vous...

http://www.youtube.com/watch?v=xCpcyq7T6vQ
Bonne route Guy, j'ai adoré attendre impatiemment chaque Ligne Jaune.
Bon, allez, je prend mon plus beau clavier pour ajouter mes compliments à tous ceux déjà présents sur ce forum.
Parce qu'il le vaut bien.

A la toute première émission, j'ai eu un petit doute sur l'intérêt d'ajouter la ligne jaune à la classique @si... puis très vite j'ai vu un intérêt, au delà des sujets (souvent bien choisi à mon goût), l'animateur non normé télévision... Un ton inexistant ailleurs, une certaine liberté de penser et de parler, et de poser des questions à plusieurs reprises s'il le faut...
Grâce à vous Guy j'ai appris beaucoup de choses, je me suis posé des questions et j'ai trouvé quelques réponses dans cette émission... J'ai beaucoup apprécié votre travail d'animateur et de journaliste à la ligne j@une.

Bon vent, et peut être à bientôt
Ukulele
Je suis stupeur, je suis consternation, je suis tristesse...

Take care, Guy !

Z'êtes pas enceinte, quand même ?
Vous allez nous manquer! Quel dommage!
Nous laisser tomber en cette période pré-électorale !!! On aurait eu besoin de vos commentaires et analyses!
A bientôt.
C'est dommage que vous partiez, je vous aimais bien, malgré tout et parce que vous aviez gardé une vraie fraîcheur en tant qu'animateur de débat. En plus je suis en pleine Schneidermanite (irritation sévère causée par) en ce moment, je me calmais un peu en me disant qu'il y avait encore vous, et Judith...
pourquoi cette époque serait pire que les autres.C'est la notre et nous sommes tous présents à notre manière à celle CI
j'espère que ce n'est pas une désertion.Nous restons des indignados!!

vous avez les outils pour continuer à résister bonne vacance!!
Merci M.Birenbaum pour vos émissions, pour vos commentaires pertinents, pour avoir balancé aux mecs de Riposte Laïque qu'ils étaient en plein délire paranoïaque.

Merci pour tout et bonne route !

Yanou

PS : pour votre avenir professionnel, il y a des postes à pourvoir sur France 2, dans "la case du Samedi - 2ème partie de soirée" ;-)
Hé ! Guy ! tu sais que les iPhones se rechargent sur USB... et sur le courant…

Et toi, non ?

Faut pas déc Bunny, tu ne peux pas nous laisser comme ça, le bec dans l'eau (il n'y a que Fan de Canard qui aime cette position intensément ridicule et inconfortable)

Je te suggère une nouvelle émission : @u Secours !

Le concept : les trucs qui nous emmerdent grave, avec des intervenants tentant d'ouvrir des pistes pour en sortir, loufoquerie à la Pierre Dac ou Desproges bienvenue au milieu de choses plus sérieuses…

Tu sais que je suis client de l'épicerie et fan de ses promotions. En général j'écoute toutes tes interventions sur Europe 1, à la suite, le samedi matin, tu entres alors dans les Altec Lansing qui sonorisent mon ordinateur avec ta voix formidablement radiophonique, ton détachement et ton humour ravageur…

J'ai une vague impression qu'il y a une raison plus déterminante que celles que tu évoques pour expliquer ton départ, dont tu n'as pas envie de parler (ce qui est ton droit le plus élémentaire)

Si j'ai raison, et si ce n'est pas trop grave, n'y a-t-il pas dans un petit coin une solution possible ?

Tes émissions étaient tout à fait passionnantes, ceux qui t'ont reproché de ne pas laisser tes interlocuteurs parler n'ont rien compris : tu ne voulais pas t'en laisser compter, tu combattais la langue de bois… Ce n'est pas du tout la même chose ! Et c'est tout à ton honneur.

Le générique était (est) génial… Pour amateurs de vitesse, de routes nocturnes et de tutoiement du danger accessoirement !

C'est le moment de relire ceci

Bon ! Je ne pensais pas être le seul à t'apprécier, mais franchement cette unanimité, cette affection c'est vachement bien, non ? J'espère que ça te fait un peu chaud quelque part du côté gauche de la poitrine !

@ Bruanne : bravo ! très beau et très lucide texte… quoiqu'il soit utile d'avoir des leaders dans les moments difficiles il est vrai qu'il ne faut surtout pas tout attendre d'eux ! C'est un piège redoutable !

Pour ton fan club féminin, très fourni, je remets cette photo-gag dont je détiens naturellement les droits, c'est quand même autre chose que l'horreur qui accompagne l'annonce détestable de ton départ !

Le vrai Guy, un peu rêveur et mélancolique… photographié avec cette casquette vaguement provocante par PG (à ta demande, tu t'en souviens bien évidemment !)

Bon ! Sans déc, tu t'en vas pas ? T'as vu le nombre d'orphelins que tu laisserais derrière toi !

Au fait, pendant que je te tiens (pas tant que ça hélas) as-tu jeté un œil aux productions de l'infernal pow wow, un petit gars qui mériterait de rencontrer un bon éditeur un jour, un homme dans ton genre, par exemple… Il faudra lui apprendre des choses, c'est un chien fou, mais il a le don, la folie, l'imagination ! J'arrête, il va finir par penser que je le drague alors que c'est plutôt sa femme qui me plairait !

Repose-toi, en tant que prof trois mois de vacances c'est un minimum, réfléchis à la suite et tiens-nous (en tout cas moi) au courant…

Avec plein d'amitié et un peu de tristesse : les jours où une nouvelle ligne jaune arrivait c'était quand même la fête ! Sois cool, fais nous @u Secours, l'époque s'y prête vachement bien !

On reparle de tout ça très vite, j'espère !

PG (pour ceux qui débarquent)
Les lignes bougent, la jaune s'efface -- du moins dans sa forme et avec son animateur... ça va me manquer, vraiment.

So Long, and Thanks for All the Fish.
C'est dommage, j'ai vraiment appris pleins de choses grâce à ces émissions. Mais ça ce comprend c'est vraiment un monde qui pourris de plus plus! En tout cas bonnes vacances Guy! Et merci pour toutes ces émissions!
Merci pour tout Guy.
cette émission va me manquer...
Et bien... je découvre la triste nouvelle seulement maintenant.

Triste nouvelle que le départ et la tristesse / lassitude de GB dont la pêche, l'humour caustique, et ce que j'appelle le courage, m'ont toujours impressionnée, aussi bien à Ligne Jaune que dans ses tweets : journaliste et intellectuel drôle, percutant et nous donnant infos et... alertes !... L'oeil vif et l'esprit vif...

Zut pour nous, bien sûr, zut, zut et re-zut ! - pour rester soft - Mais avant tout : bon vent, Guy, bon repos, bonnes retrouvailles avec vous-même et vos proches !

Vous nous avez vraiment apporté beaucoup : des éclairages et des éclaircissements, des réflexions... et de bonnes franches grosses rigolades (récemment RG ou l'Eurovision en direct....sans parler de tous les bons re-tweets qui nous informent !....).

Merci beaucoup pour votre travail. En particulier votre connaissance approfondie du FN dans sa réalité...

Et pour ma part, je veux croire : à bientôt !
Merci @ tous. Vraiment.
En 2 mots : merci Guy.
Comment ne pas comprendre la lassitude, la fatigue et le découragement de Guy.
Pour nous autres asinautes, ces temps sont quasi-intolérables, alors essayons d'imaginer ce que doit endurer quelqu'un qui travaille dans le système médiatique du soir au matin.
Guy, je vous souhaite de vous ressourcer et de vous regonfler à bloc. Quand ce sera fait, on sera là. On vous attend.
Alors voilà, je lâche ma connexion internet pendant 24 heures et vous en profitez pour me fausser compagnie !!!
Je suis abonnée à @si, à Mediapart, à Marianne, au Diplo, parce que j'estime essentiel de soutenir ce qui constitue des espaces médiatiques de respiration, ceux sans lesquels l'impression d'étouffer dans ce monde en décomposition serait moins supportable encore.
Dans ces quelques espaces résonnent des voix qui permettent de ne pas désespérer définitivement de l'époque, parce qu'elles apportent un autre regard et dessinent un autre possible.
Votre voix, Cher Guy Birenbaum, est de celles-là.
Alors même si, à l'instar d'autres ici, je vais me sentir un peu esseulée sans votre accompagnement, votre vie vous appartient et je veux vous remercier de nous avoir offert de tracer cette ligne jaune avec vous.
La loose
" marche doucement car tu marches sur mes rêves ..." YEATS
Et oui , voilà ce qui arrive quand ce milieu terrible politico mediatico mafio financier concasse à coup de gros sabots des rêves journalistiques que nous partagions tous en regardant la ligne jaune.
tous les jours à chercher si par hasard il n'y avait pas ,enfin, la nouvelle émission attendue.... avec en arrière pensée l'idée que notre Guy va peut être bien tirer sa révérence.
Bravo Guy pour ton honnêteté intellectuelle.Si tous les journalistes avaient ta capacité de remise en question, le milieu serait probablement plus sain.
Bien d'accord avec ta conception du métier ( cf luc Ferry)
repose toi ; mais pas trop, tu as un ton, un style que nous aimons bien et qui nous manque déjà;
ECRIS , Daniel fera de la pub pour ton livre !

Tu as tout notre soutiens dans ce qui ressemble à un burn out que nous sommes tous a avoir eu , a avoir ou à attendre.( Le tout étant d'en ressortir.... tout neuf)
Bordel de dieu! Merdre!
Je ne participe pas souvent au forum, mais de La Ligne jaune, cette émission qui avait créé chez moi une sorte de dépendance, il en restera un manque... Je nous souhaite de nous retrouver... Bon chemin à vous Guy !
Au fait, la musique du générique Ligne J@une c'est repris ou inspiré de Billie Jean (de Michael Jackson) ??

http://www.youtube.com/watch?v=kXhy7ZsiR50

SEMIR
Au dernier pique nique asi Guy t'es venu vers moi, nous avons échangé un peu, puis tu es allé vers d'autres. J'ai été désarmé par ta simplicité, ton humour, ta lucidité et surtout cette absence de posture ! toutes ces qualités et d'autres...transpiraient dans "ligne jaune". On pourrait dire que ce départ est en cohérence, il l'est ! il est surtout le symbole d'un mec bien fatigué par l'égosysteme !
bonne route,
bonne remise en forme le long du canal (si j'ai bien compris), encore plus loin c'est encore plus beau... allez un effort Guy pousse jusqu'à Claye Souilly :-)
N'empêche, c'est les boules l'arrêt de cette émission. Au moment ou l'on allait en avoir le plus besoin... J'ai encore en mémoire cette super émission sur Riposte Laique : aucune télé, aucune émission "normale" aurait pu arriver à ce résultat.

Je suis bien triste.

:-(
Je n'ai pas encore lu les commentaires, mais je comprends la décision de Guy. Ma première réaction est de penser que c'est bien dommage. La ligne jaune par Guy Birenbaum me manquera. La seconde est de le remercier pour son travail et la qualité des émissions.

Bonne continuation à toi Guy. Et, merci !
Tout ça pour filer en douce à la Tribune, je trouve ça petit petit...
Il est fort ce Rosselin !..

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Franchement, au vu du niveau qualitatif et surtout quantitatif des contenus d'ASI, sachant que chaque jour amène du neuf, que l'ensemble des médias est scruté, que les débats les plus pointus sont abordés, je me demande si les collaborateurs du site sont vraiment rémunérés de façon suffisamment motivante pour que leur enthousiasme et leur dévouement durent.
Les allers-retours, les émissions en point de suspension, etc.... montrent une certaine instabilité du personnel et ça, ça se règle en payant les gens et en leur offrant des conditions de travail meilleures.
Ne serait-il pas plus simple de passer de 30 à 50 euros pour l'abonnement annuel et de leur offrir une cafetière neuve, un nouveau et confortable tabouret de bois, ou un massage des pieds hebdomadaire ?
Sans quoi je crains que Judith, Dan, Alain et les autres ne préfèrent les moelleux fauteuils des magazines pipoles aux rudes cellules monacales du phalanstère ASIen
amen
Quel dommage ! Mais il faut respecter une décision car elle cache parfois beaucoup plus que ce que l'on peut écrire. Si l'idée vous venez de revenir sous une autre forme (un billet de temps à autre) ce serait super !

Autrement Daniel, il ne reste plus qu'une seule émission régulière… Il va falloir cogiter un peu pour trouver des idées… Une rentrée novatrice ?
bonne route,Guy
repose toi et sort nous un livre.
je suis triste... et me sens quelque peu coupable d'avoir pu être lassant.
mes excuses

merci pour vos émissions, sincèrement.

sagesse et bon vent.
Cher Guy,
un grand merci pour toutes tes émissions, que j'attendais avec hâte.
Pour moi c'était un bol d'air frais quand j'étais lassé,
une sorte de jus d'orange tonique qu'on ne trouve que dans ton épicerie!
Il y avait toujours de bons accords , de bon désaccords et le tout avec du bon rythme!
Un maître dans l'art du dialogue! Des dialogues!

Tchimbé red, Pa Moli!
En fait,je me disais que les lignes jaunes,ils sont un paquet à les franchir en ce moment.Trop de boulot pour vous, et ardu, surtout avec des clients comme Ferry,grand adepte de langue de bois,toute honte bue.
Je continuerai mes petites visites à l'épicerie de temps en temps..Salut à vous.
On a perdu un grand.
Votre intégrité et votre indépendance d'esprit me manqueront.

Bonne route pour la suite l'ami !
Je me permets ici de remercier Guy de nous avoir remercié.
Flûte alors, plus de ligne jaune... C'est dommage de s'arrêter sur le bas coté.
Il n'y avait pas moyen de faire comme ces 70000 autres profs, se faire détacher auprès d'ASI?
En tout cas merci pour tout, j'aime beaucoup tout ce que vous avez fait et j'aurai adoré vous voir prendre le Ferry.
Revenez quand même de temps en temps.
Zut, vraiment. J'aimais bien ces plateaux refuseurs de noyer le poisson en rond. Surtout sur des sujets que je connais mal.
Oh merde !
En plus, j'ai lu vos explications, c'est très clair et je crois que vous avez parfaitement raison.

Mais bon, franchement, ça m'arrange pas.Moi j'aimais bien regarder la Ligne j@une, et si j'ai souvent fait partie de ceux qui en veulent plus et mieux c'est justement parce que du côté de cette émission-là il se passait ( ou il pouvait se passer) des choses intéressantes... On fera sans.

Votre départ sonne, pour moi, comme un rappel à l'ordre : on ne peut pas s'indigner ni se révolter par procuration.
D'une part parce que ça ne marche pas, d'autre part parce que c'est un peu moche pour ceux qu'on charge de la mission de grande-gueule indignée de service.
Ptêt bien qu'au lieu de regretter que vous ne soyez plus là pour l'ouvrir, pour explorer tout ce qui est un peu trop border-line, on ferait mieux d'un peu moins la boucler chacun et faire rentrer les choses dans les lignes, ou bouger les lignes, mais faire quelque chose au lieu de regarder, de contempler le désastre et de se demander avec quel instrument on va en prendre la mesure ?
Pour ça, faut retrouver la force de croire qu'on y peut encore quelque chose, et se bouger au lieu de vous regarder sur un écran... c'est paradoxal !

Ou il faut alors complètement se résigner, mais dans ce cas c'est effectivement pas la peine que vous vous décarcassiez.
C'est pour ça que vous avez raison.
Et je le regrette beaucoup.
Et je vous regretterai beaucoup aussi.

Allez, reposez-vous, vous en avez le droit: protégez-vous et cultivez votre jardin.
Retour sur le forum. J'ai bu mon coup, et même deux, mais ça ne vaut pas passer. Y a-t-il un docteur dans l'assistance ?

On hésite entre la compassion (au sens nordique du terme : "cum-sentiment" et pas "cum-pitié" comme chez les latins, voir ce qu'en dit Kundera) et le stimulus (bâton pointu avec lequel les romains piquaient les animaux pour les faire avancer).

"Les plateaux de « spécialistes », d’observateurs me lassent et ne donnent pas de résultats satisfaisants (c’est juste mon avis)."

Question générale : comment les mesure-t-on ces résultats ? De la même manière que notre DRH de l'éducation l'oréale, mesure la productivité des professeurs ? Ca veut dire quoi ? Une émission comme la Ligne Jaune nous donne, à nous citoyen lambda des arguments pour forger nos opinions. J'ai personnellement changer d'avis après l'émission sur le nucléaire. +1. Bravo et merci. C'est-y-pas de la belle efficacité ça ? Ensuite, il vaut mieux un plateau de spécialistes qui parlent de leur sujet que mille plateaux (référence aux Nuls en passant) avec des peoples qui ne connaissent rien mais qui en parlent !

Aller, il faudrait plus qu'un forum pour comprendre et analyser. Si vous trouver le temps de distiller vos pensées dans un plus texte plus long, nous sommes preneurs. En attendant : REPOS ! Vous en avez besoin.

P.S.: Mais si vous trouverez un moyen d'être plus efficace dans l'action de défense de nos idées, je suis preneur.
Suivre son instinct, être à l'écoute de soi, être honnête avec soi-même (et donc avec les autres), une porte se "ferme", d'autres s'ouvrent, des instants succèdent aux instants, chacun recèlant leur "vérité"...Même si l'on ne sait pas où on va, on peut savoir ou ressentir ce que l'on ne veux plus, moment d'incertitude qui peut s'inscrire dans une continuité ou être une rupture, dure acceptation de notre condition commune d'êtres humains, cherchant, tâtonnant, hésitant, cherchant à vivre plutôt que survivre...Bon vent et amitié humaine...
:-( Ben zut alors! C'est une mauvaise blague, ou quoi? Elle est très bien la ligne jaune! C'est vraiment dommage de l'effacer comme ça. J'espère que l'épicerie ne va pas fermer en plus, parce que les grandes surfaces genre Téfun, Frensdemédeu ou Meu6, moi, elles me donnent des boutons.
Allez Guy! Haut les coeurs et vive le CIDUNATI !
Dommage, car j'aimais beaucoup.
Merci, car j'ai beaucoup appris.
Déjà que c'était une journée merdique à tout points de vue...

Mais là c'est le comble, l'horreur absolue !

Je vais y penser et je reviens demain (sans espoir réel de rien changer, juste pour commenter)

Sale journée quand même, bordel !
Vous n'avez pas le droit ! Vous ne vous rendez pas compte : nous laisser entre les seules mains de Daniel ! Comment on va faire ? ;-)
Pfff, j'ai cru que ma journée de boulot m'avait flingué, mais c'est bien à 23:55 ce soir que l'on m'achève.

Pas de ligne j@une sans Guy, si vous voulez mon avis.

C'était mon émission préférée.

:(...
Je viens joindre ma voix pour exprimer mes regrets, moi aussi. J'ai toujours suivi la Ligne Jaune, moi aussi, que le thème de l'émission m'intéresse ou pas. Et même si parfois, en effet, il ne ressortait rien du débat à proprement parler, il y avait ce quelque chose, ce mécanisme mis en lumière ( je pense notamment à cette émission sur Peillon, où les invités à travers leur discours avaient inconsciemment parfaitement illustré les contradictions, les compromis, le corporatisme assez édifiant de tout un système. Allez savoir pourquoi, cette émission m'a marqué).

Je dois avouer que moi aussi, j'en ai mare. Bon, j'ai 21 ans, c'est presque désespérant à dire, mais je me suis éloignée du monde de l'actualité, parce que je n'y trouve plus ce que j'avais le sentiment d'y trouver avant, j'ai l'impression d'y entendre toujours les mêmes choses, la même langue de bois, toujours les mêmes se vautrer dans la médiocrité, alors même que ce sont eux qui fabriquent le discours dominant.

Je suis lasse aussi des gens qui m'entourent, de ma promo d'étudiant en Culture et Communication qui ne s'intéresse à rien, qui s'endort en cours, qui ne se donne même pas la peine de venir lorsqu'un prof déclare qu'il va passer une émission/un reportage/un film au cours suivant. Alors souvent, je rentre dans ma chambre U de 9mètres carrés déprimée, démotivée, avec le désir de partir, de laisser tomber, de fermer les écoutilles, de dormir moi aussi, parce qu'après tout, qu'est ce que je vais faire, moi, toute seule?

Mais, mais, mais... J'allume mon ordinateur et @si est là, une petite bulle, dans cet univers. Je ne suis pas toujours d'accord, mais ici, on discute, on remet en cause, on accepte la critique, on tente quelque chose, et ça, ça fait beaucoup de bien. Et votre émission en faisait parti, Mr Birenbaum. Alors, je vous souhaite simplement du repos, et de retrouver le feu sacré, et pourquoi pas, de retrouver le chemin d'@si, un jour peut être, différemment.
Ah cette photo de vous Guy , elle me gêne, me fait froid dans le dos et m'empêchera de dormir en cette nuit de pleine lune et de contrariété (l'insomnie fait feu de tout bois)

Dites vous quand même que nous sommes peu nombreux à ramer à contre courant (chacun dans son rôle chacun de son côté mais pas chacun pour soi) et qu'une défection comme la vôtre laissera un grand vide. Forcément.

Alors Guy, s'il vous plaît, prenez votre temps mais revenez, revenez nous vite !
Sinon ce sont les autres qui gagneront !

Reposez vous -mon ami- et revenez nous surprendre et nous aider à supporter cette vie (cette vie qui est quelques fois si jolie disait Prévert je crois...)
C'est vraiment pô juste....

Je partage presque tous les commentaires de ce forum... mais je le trouve un peu in memoriam
alors je vous souhaite très vite de rebondir !
Bonne continuation Guy. Et comme je vous comprends au sujet de la lassitude…
J'ai aussi une pensée pour Daniel que j'imagine très bien se démener pour vous faire changer d'avis :)
pas glop pas glop !
mais je comprends : l'épuisement, l'éternel recommencement, le sentiment d'impuissance, voire le peu de libre-arbitre dans les choix d'émissions...
et puis c'est vrai, toujours le même scénario, sans surprises, de ceux qui "font l'actualité", dialogues parfaitement récités, cerveaux coincés dans leurs certitudes...... pas facile de donner des coups de pieds dans leurs fourmilières neuronales...

et pourtant, tous ceux qui en ont la volonté, et chacun à son niveau, doivent tout faire aujourd'hui pour rester debout, "s'indigner" et "résister" !
....et tu fais partie de ceux là Guy, alors, sans façon, un petit Guronsan pour y r'tourner ? c'est de bon cœur :)

mais c'est vrai qu'il faut savoir se ressourcer avant de repartir au combat.....
alors cadeau : Riccardo MUTI, Va pensiero
en espérant que demain la France elle aussi se réveillera, à l'opéra Garnier ou ailleurs, et que son chant de révolte fera comprendre à ceux qui nous oppressent aujourd'hui, que le cœur y est pour les faire tomber de leur piédestal !!
assommé aujourd'hui par toute la politique discriminatoire et l'arrogance de nos élites, les haines propagées et les ignominieuses décisions économiques qui briment les plus fragiles d'entre nous, le chœur est toujours vivant et n'attend que son chef d'orchestre pour se lever !.....
...nous sommes dans le même bateau alors à très bientôt ici ou ailleurs.....
hasta siempre
Guy, même s'il est vrai qu'il m'est arrivé parfois de ne pas apprécier la façon dont vous interrompiez vos invités, je dois dire que j'apprécie encore moins que vous interrompiez l'émission !

Bon, je propose qu'on règle ça sur le court : si je gagne, vous continuez l'émission, et si je perds vous ne l'arrêtez pas. Ça marche ?
Cher Daniel, n'est-ce pas le moment de proposer à votre animateur-journaliste le triplement de son salaire et de travailler tout l'été à une nouvelle formule de son émission?

Guy, votre expertise du marché des médias, votre expérience de journaliste et du métier de journaliste, m'ont beaucoup aidé à comprendre de quelle(s) manière(s) je consomme l'info. Je vous en remercie.

Bien cordialement,
Je ne voulais pas aller y voir, dans ce forum. Mauvais nom. Ligne jaune de soufre.
Belle sortie, mais trop de silence, maintenant. Vous manquez à ceux que vous ne connaissez pas. Pas le moment comme dit Le Gueut
Mais vous souhaitent le meilleur chemin.
A plus loin, Guy.
si les Gibis s'en vont, ce sont les Shadocks qui vont faire la gueule
Bonne route
Bravo et merci pour tout.

Bonne chance pour la suite, quelle qu'elle soit.
Je dois t'avouer que c'est après avoir vu une ligne jaune en lecture gratuite que je me suis abonné à ASI. Tu vas nous manquer, Guy. Hasta la vista compañero.
Quelque part, j'ai presque peur de comprendre. Cette décision est certainement la bonne pour vous. S'éloigner, respirer, pour revenir au vrai, à ce qui donne espoir, aller même le temps d'un instant vers d'autres horizons. Mais cela ne laisse rien présager de bon pour nous malgré une bonne dose de lucidité. Espérons que ce n'est qu'une courte récréation et que l'envie de combattre, faire comprendre, démasquer, reprendra le dessus. On vous attend. Merci pour votre travail.
Oui, mais non, je ne suis pas d'accord, moi! Vous et la ligne jaune, vous allez bien nous manquer!
Nous allons tous sombrer dans la lassitude attitude, si ces petites bouffées d'air disparaissent!
Reposez vous bien alors, prenez le grand air cet été.
Au plaisir de vous lire et de vous revoir évidemment!
Taratata.
Un petit coup de mou, ça arrive.
Une petite baisse de forme, ça, trois fois rien.
Pas de quoi fouetter un chat.

Deux mois de Grand Travers avec partie de foot sur la plage, de bières à la Comédie, de concerts du festival de Radio-France (le jazz en plein air le soir à la fraîche !), de lectures autour de la mare au canard du Jardin des Plantes, de promenades autour de St Guilhem Le Désert, et hop, ça redémarre, forcément.

En septembre, Guy c'est reparti, c'est obligé.

Meuh si.
oh !.. noooooooooooooooooooooon ! Fermez pas l'épicerie au moins ?
Dans mon tour du net bien huilé, je vous visite en premier.
Et la ligne jaune de temps en temps, c'était quand même bien
intéressant avec vous en as des mimiques dubitatives et/ou ironiques.
Vous êtes bien gentil de nous expliquer mais les choses amères...
Vous vous souvenez sans doute, dans Mary Poppins,
quand un reporter affirme qu'il y a peu de mots
pour exprimer son émotion dans l'embarras, ou son embarras dans l'émotion ?
Supercalifragilisticexpialidocious...à vous !
Merci et prenez soin de vous!
Aïe, plus de générique lynchien-bowiesque non plus ?
Cher Guy, merci pour tout ce que vous avez donné.
Take care.
Quand je regarde cette photo de Guy, je lui trouve une mine épouvantable, et je pense que ce qu'il nous livre n'est qu'une facette de ce qui lui arrive.
Je vous en prie, du fond de votre dégoût du climat dans lequel nous vivons, reprenez tranquillement votre souffle; reposez-vous, et sachez que nous saurons vous attendre, si jamais vous aviez envie, un jour, de renouer avec nous, pour notre plus grande joie.
et très bon break puisqu'il paraît si nécessaire.
je n'ai pas de pseudo et je n'ai pas envie d'en prendre un pour un au revoir peut-être un peu prolongé.
Mon prénom est Françoise et je suis une très vieille dame....
Merci Guy pour toutes ces émissions.
Bonne continuation.
Guy, si tu reviens, on annule tout !

Franchement, Guy, ne nous laissez pas tomber. :-(
C'est juste dommage.... à moins que l'on ne vous retrouve tout regonflé de tonus et de certitudes un peu plus tard ?

COURAGE ET BON VENT...
Mince , on aurait dû dire "Qu'ils s'en aillent tous , sauf GB !"...

Blague mise à part, fini les télés sunlightées et leurs arrêts sur images. Puisque tout a été dit, et que GB l'avait écrit, il ne nous reste plus qu'à retourner sur le terrain , histoire de faire un peu de Politique. La vraie: fertile, comme l'imagination, donc nécessairement ludique. )

à bientôt sur votre blog.
adios asi.
Faut pas baisser les bras ami Guy Birenbaum !!

Faut pas laisser tomber... faut franchir ce cap... ce ne sont pas les "hypocrites" qui doivent gagner...
Daniel peut aussi imaginer autre chose qui puisse vous mettre en valeur... une autre émission pour septembre :-))

En tout cas n'arrêtez pas... voila...
J'espère que votre décision n'est pas motivée par une décision personnelle ou familiale ?

Sinon, un peu de "repos", un peu de "temps" vous permettrait de mieux prendre votre décision... Prenez votre temps et revenez-vite.

[large]Vous êtes le bienvenu et chez vous ici !![/large]

SEMIR
Fidèle client de l'épicerie, je m'attriste de perdre l'une des possibilités de croiser Guy sur le net.

Le fait qu'il ne soit pas journaliste, c'était un vrai plus pour aborder certains thèmes et recevoir ses invités. L'angle était toujours le bon, l’absence de méthode la meilleure qui soit, la franchise et la simplicité n'empêchant jamais l'intelligence ni la répartie cinglante.

Vous me manquez déjà, bonne chance pour la suite :)

Peter
alut!

C'est en s'disant
au bout de dix ans
c'est la démission.
Que pfffoot, plus d'émission.

un haïku souvenir :-)
Cher Guy,

Je suis un peu comme vous.
Les messages d'une gentillesse désarmante, je ne connais pas trop.

Alors je vais juste vous dire merci beaucoup.

Je crois que vous êtes l'un des rares animateurs qui ose entrer dans un débat sans avoir - selon votre opinion ou les goûts supposés de votre public, - décidé de l'orientation qui lui serait donné.

A chercher la vérité on s'épuise plus qu'à l’asséner.

Mais comme il s’agit d’un vice dont on ne guérit pas je vous dis à très bientôt.

Amitiés.
Dommage, le générique était super, l'ambiance de conspirateurs dans une cave, le ton de Guy, souvent les sujets et les invités aussi...
M. Biembaum, j'appréciais beaucoup votre émission. Désolé de ne plus vous revoir.
Bon courage pour la suite !
Merci pour toutes vos émissions, c'était vraiment cool.

quant au fait d'avoir eu raison trop tôt , vous aurez compris que pour nous, petite communauté d'@sinaute vos lumières n'étaient pas vaines...

encore un grand merci, et prenez soin de vous...snif.
Je vais regretter Guy Birembaum mais il y a tout de même quelque chose qui me plait dans son départ.
Les emissions s'enchainant les unes aux autres, on pouvait se demander comment accepter tout...ça...
Comment vivre avec toutes ces infos...comment regarder l'emission suivante...comme un automatisme.
Et puis....voila...Guy s'en va...il y a un coté humain la dedans qui me plait beaucoup..
Il y a la mesure de l'individu...il y a ce qu'il peut encaisser, savoir jusqu'ou il peut aller.
Je ne sais pas précisément pourquoi il arrete..je peux juste le deviner.
Mais son arrêt, ce départ ...me le rend encore plus sympathique, plus humain.
Cela fait écho à ce que moi, en tant que spectateur.. je peux ressentir en regardant toutes les emissions
Asi va perdre ce que l'edition va gagner ?
Bonne route, Guy !
Salut Guy,

Merci pour toutes ces émissions: j'avais toujours la curiosité de les regarder, même lorsque le sujet m'intéressait moyennement (ex le foot) car tu sais très bien mener les débats et tu as un ton original (que tu as d'ailleurs su imposer ici, ce qui n'allait pas de soi...).

Le "journalisme de commentaire" de plateau, les chroniqueurs, les péremptoires 2.0 ou pas me saoulent de plus en plus.
Oui, ben nous aussi, cela devient un peu la limite d'ASI en général, condamné à faire le commentaire des commentaires. Il y a derrière ça une nostalgie du journalisme bien fait, de l'enquête mais personne vraiment ne s'en donne le temps ni les moyens.

En revanche, alors que tu sembles assez abattu par la vanité de tout, je te trouve un peu naïf de croire qu'une interview de Ferry himself pourrait te remotiver complètement. Ou alors, c'est l'exemple de Ferry qui ne va pas.

N'y aurait-il pas le moyen de faire une autre émission on va dire plus "humaniste" ici? Par exemple inviter des gens qui ont travaillé longuement sur tel ou tel sujet, qui en ont fait un livre? Sans forcément de lien avec l'actu, d'ailleurs. Une émission qui nous permettrait de nous recentrer sur l'essentiel.
Il ne reste plus qu'à faire à "Nos Délits d'Initiés" une seconde carrière bien méritée !
S'il n'est pas épuisé, je vais aller l'acheter, tiens.
ça fera les fesses à Barbier et consort
[quote=Le "journalisme de commentaire" de plateau, les chroniqueurs, les péremptoires 2.0 ou pas me saoulent de plus en plus.]

et nous donc !!! Et ça va pas s'arranger avec la fin de la ligne jaune

b

ps: bon courage, ... le combat continue !
Je respecte évidemment votre décision et je salue votre courage....car il en faut.

Je pense à Narcisse, votre miroir ne peut plus se troubler, vous êtes trop vieux maintenant :-) remercier et détester votre Grand- Père qui vous a transmis les gènes du Résistant, et mis en état d'urgence votre esprit épris de justice.

Vous irez loin.
Eh ben, voila voila ...
un seul être vous manque et tout asi est depeuplé,
Alors j’explique.
J'essaie.
D’abord la fatigue réelle. La lassitude.
Qui n’a jamais pratiqué ce sport dans les conditions du direct ne sait pas…
Je dois trop y mettre et ça m’use à chaque fois plus que de raison.

Les hypocrites et leurs bassesses ?

Petit retour en arrière.

En 2003, je publie « Nos délits d’initiés » et je me fais pourrir.
J’y décrivais - en gros - les symptômes qui éclatent comme des bulles de savon sous nos yeux : peopoleries, connivences, mensonges privés, etc…
Avoir eu (un peu) raison (beaucoup) trop tôt a été totalement vain.
Je le mesure tous les jours.
Les débats qui se déroulent en ce moment sont dépassés depuis bien longtemps.
Et j’ai tellement pris cher à titre personnel, que je n’ai pas envie d’y retourner.

C’est là où Daniel ne me suit pas.
Et je le comprends mon producteur.

Il voudrait que je tire les marrons du feu.
Mais je n’en ai plus envie.
Les éclaboussures...

Ou alors peut-être à l’écrit.
Mais certainement pas à l’oral dans le feu nourri des tirs d'un plateau.

Mais pas maintenant.

Le mauvais film dont je connais la fin ?
Une manière de dire que quelle que soit la suite, je n’ai pas envie d'avoir un rôle dans ce scénar là.

Les plateaux de « spécialistes », d’observateurs me lassent et ne donnent pas de résultats satisfaisants (c’est juste mon avis).
Pas exemple pour être dans l'actu, sur l’affaire Ferry, pour moi, il faut Ferry ou rien.
Le cuisiner. Le secouer.
Et Ferry on ne peut pas l’avoir.
Il ne viendrait pas. Parce qu'il sait que là ce serait... différent.

Le "journalisme de commentaire" de plateau, les chroniqueurs, les péremptoires 2.0 ou pas me saoulent de plus en plus.

Rien à voir - mais en fait si un peu - je dois démissionner de la fac, car j’ai atteint le terme de ma disponibilité (10 ans) et que je ne peux pas professionnellement reprendre mon poste qui est à Montpellier.

Ma vie est ici. Ma famille. Mon travail. Je n’ai pas le profil pour être muté. Je n’accepte pas les détachements de complaisance… Quant bien même on m’en aurait proposé (ah ah ah).

Voilà.
C'est confus et dans le désordre.


Merci BEAUCOUP à vous tous.
Vos messages sont d'une gentillesse désarmante (je n'ai pas l'habitude ;-) )

Fidèlement @ tous et je reste parmi vous comme @sinaute.

guy
Merci.
pt... fais ch... mer ...
Je n'ai pas aimé toutes les lignes jaunes mais j'ai bien aimé ta façon de maîtriser un débat, de na jamais lâcher, j’espère une émission pour expliquer ce ras le bol (tu n'est pas le seul, moi aussi j'ai envie de tout plaquer en ce moment et de me barrer du sarkozistan cette dictature)
bon vent a toi et bonne suite professionnelle... mais bon sang que ça fait ch...
Ben c'est de gens comme vous dont nous avons besoins justement pour allumer, déranger avec courage ces scénars de séries B et ou X....


je suis bien triste et je vous en veux un petit peu....ma lanterne est en berne

Albatros sur votre blog
juste pour ajouter ma petite note personnelle dans la longue liste des regrets et des adieux. Cette émission m'intéressait beaucoup, et curieusement je la suivais avec passion même si certains des thèmes n'étaient pas a priori dans mes centres d'intérêt. C 'était un gage de sa qualité. Bon vent ! Bernadette, une abonnée de la première heure
quel dommage, j'aimais bcp la ligne jaune!
Triste nouvelle.

Guy, tes émissions vivantes, décapantes vont manquer au site, vont manquer en général.
Ce ton si particulier, d'universitaire qui a l'air de tout sauf d'un universitaire, le tout servi par une grande exigence intellectuelle et un putain de sens du débat, me semble difficile à remplacer, sinon irremplaçable.
Bonne route !

(je pense à tous ces élèves qui adoreraient t'avoir comme prof, quel dommage !)
:'(
:'(
:'(
:'(
:'(
:'(
:'(
:'(
:'(
:'(
... Snif...
Bon vent à Guy...
Affectueusement...
J'aimerais tellement trouver une phrase, un argument pour que tous les gens qui ont quelque chose à transmettre et à créer dans ce monde ne laissent jamais leur place à ceux qui ne font que le dévorer. Même s'il y a une chance sur mille que notre avenir un jour soit meilleur, je pense que cette chance vaut le coup de continuer.

Guy, grâce à vous nous avançons.
C'est sûr qu'entre les nouveaux opiacés du peuple (la "people-isation" de la vie politique et les histoires de cul de nos politiques) et la guerre sale à grands coups de "ballons d'essai" outranciers, de malhonnêteté intellectuelle et de démagogie, il y a de quoi d'être dégoûté de la politique, surtout quand on est jeune. Je garde espoir en pensant que ça ne va pas durer sempiternellement et que les citoyens, dans toute l'Europe, retrouveront leurs esprits.

Étant un jeune nouvel arrivant, je n'ai vu que quelques-unes de vos émissions, mais je les ai toutes appréciées, notamment celles sur le football et la place des blogueurs dans les médias, à l'issue desquelles j'avais des éléments clairs sur lesquels réfléchir.

Nous, je pense ne pas être seul, regrettons votre départ et nous vous souhaitons une bonne continuation.
c'est bien dommage ce départ.

Mais, pourquoi une démission de la fac ??? Quel rapport avec @si ?
Cela pourrait-il ressembler à ce que je rencontre professionnellement?

Pour le savoir, je fais donc une gentille demande : pourquoi ce départ ?

Merci pour les lignes jaunes. Merci pour ce travail d'analyse et de débat.
Il est des journées qui commencent bien, et où il fait bon vivre sous les douceurs du soleil. Et puis voilà, paf : la tuile. Petite pause au bureau, visite furtive sur le site d'@si et une vague de tristesse assassine nous emporte. Notre Guy, celui qui fait parti de nos proches, que l'on aime et apprécie (alors que lui ne nous connait même pas), qui est un visiteur régulier de notre univers, est triste, déprimé et fini par lâcher le combat des honnêtes hommes et femmes (au sens du XVIIème siècle) contre la médiocrité ambiante. On ne connait pas avec précision les griefs et les raisons de cette démission. Mais on les imagine, ou bien on calque les nôtres : marre de ce début siècle dominé par la vulgarité, où la mauvaise foi, l'arrogance et la pauvreté d'esprit des plus puissants dominent. Toujours aussi dur est le combat de l'honnêteté intellectuel, de la culture, de la simplicité, du bon gout et de la créativité contre la bestialité. Un homme qui a passé tant d'années à étudier cette plaie pour l'humanité qu'est l'extrême droite est fatigué. On te comprend, on te soutient. Mais putain, ça fait chier.

Amitiés, soutien, bon courage et vivement ton retour sous quelque forme que ce soit. En attendant, je vais boire un verre; pas moyen de faire autrement.

P.S.: Aussi en détachement de mon université, parti à l'étranger, je reviens en septembre car il y a un combat mener l'an prochain. Et on ne lâchera pas l'affaire ! Pas question de les laisser gagner !
Triste...Salut Guy et merci..
Voilà une bien triste nouvelle...

Bon vent et @bientôt, je l'espère !
Bonne route monsieur Guy Birenbaum.
Et ben merde !
J'espère que la "Maison fondée en 1961" continuera sa production artisanale...
Malgré un savoir-faire ancestral, un terroir de caractère et des petites mains pleines de finesse assurant une production prolifique et piquante, les épices ne sont plus en vente dans la petite épicerie du coin de la blogosphère.

Sûrement la faute à l'augmentation du prix des matières premières journalistiques...à moins que ce soit un embargo médiatique sur les produits épicés...espérons surtout que ce n'est pas la recette préconisée par le JT de JPP !

Le mystère reste entier mais une chose est certaine : le manque d'épices dans l'alimentation entraîne une altération du goût car les papilles gustatives se contentent de produits plus fades et marquent une résistance bien moindre à toute intrusion d'un corps épicé...

Comme nous le rappelle l'Histoire des épices, "Au XIXe siècle, en dépit de la prospérité de l'épicerie, la consommation des épices diminua dès que leurs constituants chimiques furent découverts et que les produits de synthèse apparurent moins chers sur le marché."

Alors pour une cuisine (journalistique) de qualité, j’espère que les stocks d'épices ne se tariront pas de sitôt dans l'épicerie d'@si.
Ah bah non pas maintenant !

le constat est juste, série B teintée de X, mais ce sont vos émissions qui font que nous passons, lorsque la ligne jaune est parcourue, par le documentaire intelligent ou le film de qualité. Non de non, dans une situation pareille c'est votre intelligence et votre humour amicale dont on a besoin ! Comment on fait nous maintenant ? bien sur il nous reste les excellentes émissions d'asi mais didiou...

Expatrié en Arctique pour quelques mois je vous avez téléchargé autant que possible, je vous regarderai avec nostalgie donc.

Merci,

Bon vent et prenez soin de vous,

Julien
Grouic ! Splunk ! Gaaaarrr ! (bruits d'étranglement et d'étouffement, si vous n'aviez pas compris).

Le beau et mâle Guy nous abandonne. La belle gueule sexy d'@SI, nous ne la verrons plus.

Elle n'est pas que belle, elle est grande aussi. Ce qui était bien pratique pour la qualité des émissions.

Pitêtre qu'une émission pour nous expliquer votre départ, en tête-à-tête avec DS pour expliquer ce qui ne va pas.... Avec l'espoir que vous reveniez animer les émissions, après.....

MMMMhhhhh !

HEIIIINNNNN !

C'est vous qui voyez, évidemment ! Peut-être que vous jugerez qu'une thalasso serait plus appropriée.

Sinon, So long, ravie de vous avoir connu.
so long Guy...
Merci vraiment pour vos messages si chaleureux.
Une réponse plus longue viendra un peu plus tard (demain matin au pire)
Là j'ai des trucs sur le feu à finir ;-)
Rien de grave j'espère pour vous.
En attendant de vous relire ou revoir quelque part, je vous souhaite bonne chance.
N'hésitez pas non plus à nous faire partager le début de votre prochain rouleau, s'il est du domaine public.
(non ce n'est pas une métaphore bande d'esprits mal tournés)
En panne de synonymes, je l'aurais volontiers formulé exactement comme çà sauf la parenthèse à propos de la métaphore parce que - sans doute - n'ai-je pas l'esprit mal tourné :-)
Je vous embrasse, Guy. Si j'ose. (Bon ben j'ai osé).
Je vous embrasse, Guy.

Moi, itou...
J'aurais pas osé, mais je me joins à vos marques d'affection.
J'ai toujours adoré le ton de cette émission insufflé par GB, quel que soit le sujet, et c'est un tour de force.
@+....
OK.
Ben, on va attendre demain alors............Hélas.
Mais maintenant, nous aussi on a tous un GROS blues.
Manquait plus qu'çà..................
Tu sais Guy, ma grand-mère disait "faut jamais fermer les portes, on risque de perdre la clé".

Elle était balèze ma grand-mère.