123
Commentaires

Navalny : l'arme de la farce

Commentaires préférés des abonnés

Question sincère : je n'ai toujours pas compris pourquoi Navalny est toujours présenté comme l'opposant n°1 à Poutine (et LeMonde en fait des tonnes là-dessus à chaque épisode) ? Parce qu'il a fait 27% aux municipales de Moscou en 2013 ? Ok. Parce qu(...)

Bonjour aux asinautes,

Perso, ce qui me trouble, c'est que les médias font de Navalny l'opposant n°1 à Poutine ! 

Ils ignorent sans doute et DS aussi, que dans ce pays lors des dernières élections (truquées, forcément truquées) c'est le parti comm(...)

Bah en fait, si on veut avoir une idée de à quel point le russe moyen est mal informé, il suffit de regarder à quel point le français moyen est mal informé.


Certes, il y a des différences entre ces deux pays, mais si la désinformation diffère dans la (...)

Derniers commentaires

Bonjour 

Je vous rappelle que Navalny c est soustrait a la justice et que son arrestation est on ne peut plus normal. Qui nous sommes pour juger la justice d un autre pays ?

Je vous invite également à vous interrogez sur le calendrier nord stream 2 ,nomination de Lashet a la tête du CDU et cette farce du principal opposant étant crédité de 2% des intentions de votes ...

Dommage que DS ne relève pas la plus grosse ironie : s'il a manqué de se présenter 2 fois par mois , c'est d'abord parce que le monsieur était à l'hopital, victime d'empoisonnement :-D

Courageux de se jeter dans la gueule du loup, M. Navalny. J'ai lu quelquepart qu'il risquait 175 ans de prison.

j'avoue être surpris qu'il retourne en Russie, peu importe la manière dont c'est mis en scene par les medias des différents bords. 


Pourquoi n'entend-t-on pas La France, et beaucoup d'autre gouvernements du "monde libre" ,s'indigner et protester avec la même force s'agissant des opposants en Algérie, en Égypte, en Arabie, au Maroc?

Le combat de Navaltny est-il est plus juste, plus honorable que celui des Hirak, d'Omar Radi et de tant d'autres...?

Paru cet après-midi sur l'excellent site d'analyse géopolitique : un élément de réponse à la sous-question "pourquoi ces jours-ci" :

https://www.chroniquesdugrandjeu.com/2021/01/la-farce.html

Visiblement le terme « farce » convient aussi à ce commentateur. Mais pour une raison légèrement différente.

Poutine ne fait pas rire

Les plaisanteries du KGB et de son dirigeant sont toujours sans effet car elles ont un goût de goulag et sont indigestes


Roland Bacri a dit comme je viens de lire dans le Monde « Ma gueule fait la gueule, c’est ainsi »


Quand on entend parler de Poutine, la réaction de toute personne éprise de liberté et respect des droits de l'homme, c'est aussi de faire la gueule

En fait de farce, c'est l'affaire Navalny elle même qui depuis le début me parait suspecte et fantaisiste

Je peux me tromper bien sûr


Mais il me semble que prendre Poutine pour un idiot est une grave erreur


L'affaire  supposerait Poutine et ses services suffisamment stupides pour essayer d'empoisonner un opposant  sans y parvenir (!) avec un poison qui vient de l'URSS,  pour qu'on comprenne bien que ça vient du Kremlin (!)


Les medias occidentaux ne se posent même pas la question  "à qui profite le crime ?"


S'il y a eu du poison quelque part dans cette affaire, les seuls susceptibles de faire des choses aussi grossières sont des ennemis de Poutine, à l'intérieur de la Russie ou des mafieux que Navalny gênait


Poutine a beaucoup de défauts mais le mépris dont il fait l'objet dans la presse occidentale relève de la propagande

J'ai gardé un souvenir ineffaçable des émissions d'ASI sur la propagande de guerre

Et je crois qu'on est en plein dans une tentative de réchauffer la guerre froide



Saluons le professionnalisme de Madame   Vera Gaufman qui arrive a expliquer , sans rire , que Navalny a été arrêté pour s"être soustrait à son contrôle judiciaire et ce depuis le 24 septembre

3 petites remarques


1) DS, dans le 2e paragraphe je lis "après sa tentative d'empoisonnement"  ("sa" souligné par moi). Si vous avez des preuves de la culpabilité de Poutine, de grâce faites-nous en part!.


2) L'amateurisme et la maladresse dont les services secrets russes ont fait montre en cette affaire aussi bien que dans l'affaire Skripal sont quand même surprenants, c'est peut dire, quand ils sont réputés parmi les meilleurs au monde.


3)Sans vouloir faire aucun parallèle entre les deux affaires, je vous suis gré de votre sollicitude pour Navalny mais je dois ajouter que j'aurais aussi adoré un petit mot de votre part lors des derniers développements du jugement et de la réincarcération de votre collègue Assange


D'ordre plus général


1) En plus de Taddéi il m'arrive de regarder RT France pour avoir des informations plus objectives sur la situation en F, par exemple lors de manifs. D'autant plus qu'ils ne peuvent pas se permettre de faux-pas, se sachant dans le collimateur de l'Elysée.


2) Pour autant que je sache il existe en Russie au moins une radio d'opposition, Ekho Moskvy, et une chaine TV d'oppostion, Dozhd?,  à moins que mes infos ne soient  plus actuelles, alors qu'en France c'est zéro.

Une enquête sur les méias russes m'intéresserait beaucoup.

J'ai trouvé cet article utile par l'entremise des commentaires. Je n'avais pas retenu que Navalny était plus à droite que je l'imaginais ni que le PC était l'opposition principale en Russie. Est-ce que je lis mal les articles (tout à fait possible) ? ou sont-ils incomplets (possible aussi) ?

Beinh tout ça c'est la faute aux Romanoffs qui ont affamé les moujiks et Alexeï Alexandre Robertsky.

Et l'autre qui fait une grève de la faim car il n'avalny !

Amusants, certains commentaires.


Du pain, des jeux et un doigt pour montrer qui haïr !

PS : Merci d'épargner à notre forum les commentaires du style "les médias français font la même chose". 


J'ai un souci avec cette phrase.

On progresse : fermez les commentaires et basta.

Si en commentant les médias, vous demandez aux internautes de na pas commenter vos commentaires, là c'est plouf chez gaton je gaffe!!!

Contrairement à vous, je ne connais pas du tout les règles du droit en Russie. 

Avant de vous lire, je m'imaginais naïvement que, comme c'est le cas en France,  les tribunaux de police pouvaient juger un citoyen pour certaines contraventions.


La semaine commence bien pour Daniel puisque l'actualité lui fournit une occasion de cogner sur Vladimir Poutine.

Bien entendu, ses nuits seraient moins sereines s'il se faisait un devoir de chroniquer sur les tortures subies par les opposants aux dictatures soutenues par ses amis américains et leurs vassaux occidentaux.

Mais à l'impossible nul n'étant tenu et il faut savoir faire des choix si on veut dormir sur ses deux oreilles.

"M'enfin, le Journal de Mickey fait la même carambouille avec Picsou" Jacobus Vander Picabia.

Bonjour, c'est un peu consternant.


La question des informations auxquelles sont exposés les russes est intéressante, mais comme c'est compliqué vous le faite à partir de RT France? Sérieusement? Je suppose qu'il existe des spécialistes et correspondants qui connaissent le sujet et qui pourraient en parler. Quel est l'état de la presse, des médias et de la pluralité en Russie? Comment les russes s'informent-ils et quels rapports entretiennent-ils avec ces médias. Voici des questions intéressantes, que vous substituez par un malheureux «c'est comme RT France».

Selon ma source inna Shevchenko, Navalny est jugé en ce moment même dans un poste de police. Drôle d'endroit pour un procès.

Mais bon, ça évitera son transfert d'un tribunal à sa cellule.

Bah en fait, si on veut avoir une idée de à quel point le russe moyen est mal informé, il suffit de regarder à quel point le français moyen est mal informé.


Certes, il y a des différences entre ces deux pays, mais si la désinformation diffère dans la forme, elle ne diffère que peu en intensité.


Il est bien sur intéressant d'analyser ces différences formelles, mais le fond reste le même, les médias relaient ce que le régime veut bien qu'ils relaient.


Note : Un régime ça n'est pas juste un président et ses playmobils, c'est un ensemble d'institutions, une bourgeoisie aux commandes de grandes industries (dont les médias font partie), etc.

Je suppose que les russes sont comme nous ils ont internet et peuvent s'informer par ce canal. 

Que savaient les français des violences policières s'ild n'allaient pas sur certains sites d'internet 


Je me demande à quoi tient -en france tout spécialement mais pas seulement- cette propension à toujours soutenir le mauvais cheval ? Guaido, Navalny, et tant d'autres... qui ne veulent jamais que devenir vizir à la place du vizir.... quant à la corruption des uns ou des autres je crois que la france devrait faire preuve de modestie !

" Merci d'épargner à notre forum les commentaires du style "les médias français font la même chose". Neuf sur dix de ces chroniques sont consacrés aux valeureux médias français."  

Si certains ne se conforment à cette injonction, censurez-les sans pitié. Ce n'est pas la peine d'être le chef si on ne peut pas imposer son point de vue.

J'ai vu un autre reportage de RT sur l'affaire NAVALNY. Une femme, présentée comme politologue, de Moscou, tenait à peu près le même discours, l'ironie en moins.

Mais je tiens à dire que "les médias français font la même chose" :;)

Bonjour aux asinautes,

Perso, ce qui me trouble, c'est que les médias font de Navalny l'opposant n°1 à Poutine ! 

Ils ignorent sans doute et DS aussi, que dans ce pays lors des dernières élections (truquées, forcément truquées) c'est le parti communiste de Russie qui a fait le plus gros score derrière celui du parti de Poutine.

Ensuite, si les agents secrets du FSB avaient voulu se débarrasser de lui, il me semble, c'est du moins comme cela qu'ils sont décris par les médias français que leur moyens sont plus radicaux que d'utiliser un poison, dont on connait d'ailleurs la formule depuis une trentaine d'années dans tous les services secrets de la planète.

A force de désigner notre ennemi et d'utiliser des ficelles de plus en plus grosses, on nous prend vraiment pour des imbéciles. 

Je précise que je ne regarde pas RT France, sauf l'excellent Taddéi, avec des débats où qui ceux qui sont invités, ne squattent pas en permanence les autres plateaux télés, et je ne regarde pas plus les autres journaux télés. Par contre je lis beaucoup........!!

Question sincère : je n'ai toujours pas compris pourquoi Navalny est toujours présenté comme l'opposant n°1 à Poutine (et LeMonde en fait des tonnes là-dessus à chaque épisode) ? Parce qu'il a fait 27% aux municipales de Moscou en 2013 ? Ok. Parce qu'il a fondé en 2011 une association dénonçant la corruption en Russie (quel scoop !) ? Ok. Parce qu'il fait partie d'une opposition persécutée (quel scoop en russie aussi ; rappel, le parti de Navalny est classé Centre-Droit) ? Sa proximité avec l'extrême droite russe (Narod...), ses positions nationaliste, anti-immigrationnistes, qui en parle ? Et l'inexistence de son mouvement aux législatives de 2019 ?

A ce rythme là, c'est presque comme si Robert Ménard était qualifié lui aussi de premier opposant à Macron.

Je n'ose pas faire un lien avec les soutiens de l'Union Européenne aux mouvements néonazis en Ukraine, mais sincèrement, il y a qqch que je ne comprends pas encore.

Si qq'un a des idées je suis preneur. Le diable est dans les détails, et je n'aime pas me tromper d'adversaire.

On va pas parler du PC russe quand même !

Donc, si je vous comprends bien, s’il était de centre gauche, de gauche ou de gauche radicale vous le trouveriez vachement bien comme opposant et digne de votre empathie, c’est ça, n’est-ce pas ?

Navalny c'est ça, hein :

https://youtu.be/2GGFVOY6_r0

Ça c'est l'esprit Charlie. C'est très bien. C'est même un peu suspect que ça ne vous plaise pas. Vous allez finir signalé sur Pharos.

Ben.... trouver bien un opposant proche de l'extrême droite c'est un peu... comment dire... ennuyeux..!!!!!

Tiens, être de centre-droit fait de vous de facto d’extrême-droite, c’est nouveau !!! Ça vient de sortir, non ?

Dans le message de départ de ce fil il y a "Sa proximité avec l'extrême droite russe (Narod...), ses positions nationaliste, anti-immigrationnistes, qui en parle ?", poisson rouge n'a rien inventé.

Moi j’ai lu « class au centre droit »

Oui, aussi, il y a les deux dans le message. Mais c'est sur la partie sur l'extrème droite que rebondis poisson rouge, et c'est à lui que vous avez répondus "Tiens, être de centre-droit fait de vous de facto d’extrême-droite".

Sinon sur la droite libérale nationaliste, il y a déjà "Russie Unie" sur le crénaux, avec une telle proximité idéologique, qu'est-ce qui nous garentie que Navalny ne reproduirait pas les mêmes dérives une fois au pouvoir?

Et en quoi cela invalide sa démarche, pourquoi convoquer un futur imaginé, alors qu’il y a d’un présent tout à fait réel ?
Comme l’impression d’avoir affaire sur ce fil de commentaires à une bande de gauche de salon se la jouant militant petit bourgeois bien calé dans son sofa.

La question de départ c'est "pourquoi en fait-on l'opposant numéro 1 à Poutine", pas "en quoi sa démarche est valide". Sinon, la proximité idéologique facilite les basculements, et ce ne sont pas les discutions d'idéologues de salons qui le montre, c'est l'observation de l'Histoire.
Et quand une démarche a moins de chance d'aboutir il y a moins de raisons pour ceux qui ont un temps et une énergie limitée, ceux qui ne sont pas des idéologues de salons, de mettre leur énergie dedans. Je vous ferais remarquer que c'est la dépolitisation la marque de notre époque, je ne vois pas le besoin de l'alimenter en continuant à pousser les gens dans des impasses qui les dégoutent d'agir et de soutenir. Questionner si Navalny est une impasse ou la meilleur option du moment est donc totalement légitime.

Qui est donc l'opposant n°1 à Poutine puisque celui-ci ne semble pas vous convenir ?

Peut être le parti communiste russe ? Qui a été deuxième a toute les élections présidentielles depuis 1996 ?? 


Mais chut ! Ils sont encore plus infréquentables que Poutine.

Ben non pas chut svp : quelle est leur ligne ? (a priori pas idiot comme question vu la ligne du PCC) Comment sont-ils traités par le gouvernement ? Pourquoi ? (parce qu'ils ont des moyens de se défendre ?) On parle bien du PCC dans les médias, est-ce que le PCR lui est véritablement de gauche radicale ? Ou bien stalinien ?

Le stalinisme c'est pas de la gauche radicale ? 


Et quand bien même serait-ils staliniens ne sont ils pas quand même un parti d'opposition ? 


Ils organisent régulièrement des manifs contre Poutine, par exemple contre la réforme des retraites. Et pas des manifs à la Navalny avec 30 personnes hein. 


https://www.lemonde.fr/europe/article/2018/07/28/des-dizaines-de-milliers-de-russes-manifestent-contre-une-reforme-des-retraites_5337103_3214.html



C'est aussi ça qui me chagrine. Je me moque de sa position idéologique, je ne suis pas russe, je n'ai donc pas à voter pour l'un ou l'autre. Mais c'est cette propension des médias occidentaux à ne parler que de Navalny, comme d'une sorte d'exemple d'opposant (de seul?) à Poutine qui m'interpelle. Peut-être parce que Navalny est plus occidentalo-compatible? Peut-être aussi pour étouffer les autres oppositions, comme celle communiste? ça n'excuse en rien le traitement qui lui est réservé en Russie. C'est le traitement qui lui est réservé en dehors par les médias qui a tendance à me gonfler. Non l'oppsition russe ne se résume pas à Navalny.

Paru cet après-midi sur l'excellent site d'analyse géopolitique : un élément de réponse à la sous-question "pourquoi ces jours-ci" :

https://www.chroniquesdugrandjeu.com/2021/01/la-farce.html

Sachez que tous les partis autorisés à se présenter aux elections en Russie sont considérés par les russes comme des partis "autorisés" (sous entendu "autorisés à exister" pour faire "démocratie"). 

Prenez tous ceux qui essaient de se présenter et en sont empêchés. Ce sont eux, les opposants. 

Tous les candidats actuels sont des candidats "autorisés". 


Seuls, ceux qui ne sont pas autorisés sont des opposants. 

Et Navalny est le plus performant de ceux là, même si vous ne l'appréciez pas. 

D'accord, je comprends mieux pourquoi il est considéré par les occidentaux comme le principale opposant. Ceci dit, il y a un manque de clarté de la part des médias sur ce point que vous venez d'expliquer.

je crois que les russes appellent les partis officiels les partis du système et les autres les partis anti système (системы et антисистемы. en russe, le même mot qu‘en francais.). 

Simplement parce que c’est le seul à être vraiment opposant (ceux qui se présentent aux élections sont la plupart du temps autorisés), même si ses idées ne nous plaisent pas. C’est étonnant cette propension des soutiens de Poutine à trouver d’extrême-droite ses opposants pour mieux cacher ses propres opinions. Donc faute de grives...

Ce qui m'étonne c'est votre raisonnement, qui imagine que d'éventuels partisans de l'ED pourrait dénoncer d'autres partisans de l'ED pour pas que l'on devine qu'ils sont d'ED... Ça frise le mauvais complotisme.

Ah oui, tant que j'y suis : essayer de comprendre ferait-il de qq'un un partisan de Poutine et/ou un partisan d'ED ? C'est la théorie "Manuel Valls" c'est ça ? Très peu pour moi.

Quel est le problème de dire que les soutiens de Poutine sont d’extrême-droite ? On est quand même au niveau des lapalissades, comme si on le dit des partisans de Marine, de Trump ou de Bolsonaro. Les idées et les méthodes sont les mêmes.

Aucun problème avec ça. Et si l'opposant officiel des médias occidentaux l'est lui aussi, c'est également problématique. Voire plus, car je ne vote pas en Russie, mais que la France prenne cette position me regarde (comme en Ukraine). Si je résume : la peste d'ED ou le choléra d'ED, aucun ne m'intéresse.

Sauf que là il n’est pas mis en prison pour ses idées mais pour sa dénonciation de la corruption. Un peu comme Assange aux actes douteux mais qui est poursuivis pour des actes respectables.

Allez, comme j'aime la provocation, "les médias français font la même chose", en plus subtil.


De toutes façons, je ne regarde aucun de ces médias, ni RT ni les autres, sauf quand un article de mes médias de gauche préférés s'y réfèrent. Et quand le bocal est trop petit, lecture de fond.

Le mieux ce serait de fermer les commentaires. Vous pourriez comme la majorité des médias être conforté dans votre vision de l'actualité. 

" On a bien droit à un peu d'évasion de temps en temps "  : magnifique anticipation du prochain souhait de M. Navalny ! 

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.