385
Commentaires

Migrants : le bras de fer des monstres froids

Commentaires préférés des abonnés

Cette photo c'est l'illustration de la politique d'extrême droite. Quand on applique concrètement l'immigration zéro, c'est ça qui arrive. On attend les commentaires des éditorialistes pour justifier encore leur idéologie haineuse. Un pas de plus ver(...)

Désolé de la longueur. J'avais écrit en 2016. Tiens, il pleut!


Le murmure du pont

Un stupide mur, par les hommes, dressé

Fait un superbe pont, une fois allongé


On avait dit à toi,

Pleurant les ruines de ton toit

Oui toi le loqueteux,

Le miséreux,

Des larmes (...)

Une seule solution : régulariser les réfugiés (et les aider à s’installer) et autoriser ceux qui veulent aller en Angleterre à y aller. 

Si les anglais veulent absolument une frontière avec l’Europe, qu’elle soit sur leur territoire, pas à C(...)

Derniers commentaires

Commentaire supprimé par un administrateur.

Commentaire supprimé par un administrateur.

Il semble effectivement que  ce n'est pas une voiture de police. C'est un pick up et il n'y a pas de gyrophare mais une  caméra sur le toit. Pour moi c'est une voiture de passeurs qui vérifie que tous embarquent. Je ne crois pas que la police ait des pick ups. Le Sun est le pire des trash press.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Les réflexions qui suivent ne minimisent en rien la tragédie qui se joue.

Avez-vous vérifié que la voiture de la photo est bien un véhicule de police ou de gendarmerie ? Sans logo, avec une immatriculation civile et je ne suis pas certain que la marque VW équipe les forces de l'ordre.

Se demander à qui peut bien profiter ce reportage un peu bidouillé d'un représentant de la presse de caniveau britannique ? 

À Boris bien sûr.

Si vous avez des problèmes à l'intérieur faites la guerre à l'extérieur.

Cette grossière manipulation n'enlève rien à la réalité des faits.


Si au lieu de parler de "migrants" morts, comme si l'on parlait de mouettes ou de chats écrasés ? 

On pourrait écrire :

"27 personnes en état de grande vulnérabilité sont mortes en voulant traverser la Manche. 

Plutôt que de se porter à leur secours, la France et la Grande-Bretagne se les rejettent. En effet, les gouvernements de ces pays préfèrent caresser dans le sens du poil les électeurs racistes, plutôt que de préserver la vie de chacun de ces êtres humains, et de les accueillir avec le respect du à chacun et la compassion dûe à des personnes ayant traversé les pires épreuves.

Tout d'abord, ça ne ressemble pas à une voiture de police. On ne voit d'ailleurs pas de policier sur la photo. Rien ne permet d'affirmer que cette photo est prise sur la côte française.


Sinon, sans avoir besoin de photo, une enquête de l'Assemblée nationale conclut il y a quinze jours au comportement indigne du pouvoir exécutif :  Rapport sur la politique française en matière migratoire «la balance penche du très mauvais côté»


Ensuite, il appartient au Royaume Uni de garder sa frontière, pas à la France de maltraiter des migrants comme elle le fait. 


Enfin, quand entendra-t-on des ONG réclamer la dénonciation du traité du Touquet et le traité de Sandhurst ? Ces deux accords sont contraires au droit international des migrations : aucun pays n'a le droit d'empêcher à un personne de quitter son territoire.  Ils sont donc nuls et servent d'excuses à des politiques criminelles, car elles font manifestement grief au droit pénal et aux droits humains.


Le traité de Sandhurst montre que Macron, au delà du droit qu'il bafoue et insulte en permanence, méprise les migrants comme ses réformes montrent qu'il méprise la population française.


Une trentaine de messages en réponses à tous ces gauchos

qui fleurissent sur ce site ! Encore un effort, mais faite gaffe

de ne pas atteindre la quarantaine !

Nick

Faites gaffe aussi à autre chose : ils mordent!

Pour Pujadas, concernant les morts des migrants dans la Manche, ce sont de "petits" drames....

Pas une question sur le fait que ça allait arriver ,inévitablement !Y'a pas encore de crime de mise en danger de la vie d'autrui , mais oui ça existe , c'est quoi la parade de Macron , parce qu'il est le chef des ..bippp....? Mais comme dirait Lemaire , nul n'est infaillible , quand on est faillible a ce point faudrait peut être commencer à se poser des questions , du style , faillible , incompétent , con , Chiappa ????

Qu'il est loin le temps où on allait récupérer les Boat People en mer de Chine pour les ramener en France...........

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

...et l'on nous dit "heureux" (8/10) , comment l'être devant tant d'horreurs ...

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

comme une envie de réécouter cette chanson :



La perfidie est des deux côtés, cette fausse prétention au respect de l'homme, à la grandeur d'âme, au sommet de la civilisation


Des deux nationalités, je suis doublement honteux


Mais je le suis au-delà en tant qu'être appartenant à la race humaine


Tenez ce matin : froid piquant, et deux gars qui passent avec leur baluchon, on peut imaginer où ils ont passé la nuit. Et non loin des milliers de m² de hangars désaffectés. Il suffirait d'assouplir la loi pour les rénover, mettre un chauffage minimum et créer des espaces individuels

y' a pas une belle photo avec un petit gamin ,style Ilan c'est ça  ? Non y'a pas ?Ou alors une par jour , différente , pas d'adulte hein , ou peut être une femme jeune belle , comme cette gamine vous savez au Mexique morte en directe des yeux bleus magnifique , ou peut être que je confond avec cette gamine de trois ans a laquelle les yeux avaient été prélevés pour une greffe .Enfin bref , on peut rien en faire de ces corps , prélèvement d'organe justement , y'a pas un riche qui a besoin d'un foie , après avoir trop usé de coke le pauvre ? D'ailleurs y'a t'il une étude sur la priorité des personnes greffées , si il y a une équité sociale dans la distribution ? Comment vont réagir les gens du nord devant ces cadavres ? Un vote Lepen pour qu'il n'y ai plus d'immigration , ou un vote a gauche pour qu'il n'y ai plus de cadavres ? Ca c'est des voix perdu pour macron , pas les cadavres il est con lui , non , les électeurs du nord!

Ecoeurée par la réaction des médias et des gouvernements face à cette tragédie !

Mais on se fiche de qui à la fin ?

Les migrants ont le droit de vivre dans des conditions déplorables, le froid, la faim, le manque d'hygiène et de dignité, la terreur de la police, et on verse des larmes quand ils cherchent à s'en échapper ?

 Ah ! Si cela se passait ailleurs (je laisse à chacun le choix du pays)  le coupable serait vite trouvé


C'est tout sauf surprenant en effet. Quelle horreur. Tristesse et colère.

Il y a quelque chose que je ne comprends pas dans la chronique du Matinaute .


Le Sun montre par une photo que La France sait que des migrants tentent de rejoindre la Grande-Bretagne par mer .


Cette traversée est très dangereuse . Tellement dangereuse que  7800 personnes ont été sauvées qui par des pêcheurs, la SNSM ou la marine nationale depuis le début de l'année .  22 000 auraient réussi la traversée ( cf Sud-Ouest du jour)


Et puis arrive cette catastrophe .



 Le Matinaute s'interroge :


"C'est une bouderie française post-Brexit, c'est ça ? Il s'agit pour la France de punir Johnson ? "


Quelle est la question sous-jacente ?


Est-ce une demande implicite pour interdire aux migrants la traversée ?



Il y a un truc que je comprends pas (sincèrement, j'ai l'impression d'avoir raté une info) : pourquoi tout ce soulèvement politique et médiatique soudain (déclaration des chefs de l'état, unes de journaux, nombreux articles...) sur cette tragédie, là maintenant, alors que ça arrive quasi-quotidiennement en Méditerranée, et depuis bien longtemps, sans du tout provoquer les même réactions ? Parce que c'est la première fois dans la Manche ? Parce que la France n'est pas la côté où les traversées Méditerranéennes accostent ?

Parce que la France avait sous Sarkozy conclu un accord avec l'UK nous faisant ses garde frontières.


Accord qu'on n'a strictement aucune raison de maintenir avec un pays de plus en plus hostile. Mais qui est dans l'intérêt des défenseurs du statu quo sur les migrations. Où les problèmes sont délégués aux malchanceux pays sur la route des destinations souhaitées.


Donc quand on commence à être plus mous dans son application et qu'un drame arrive, c'est exploité pour nous "remettre dans le droit chemin" qui consiste à bloquer des gens en France dans des conditions iniques contre leur gré ("donnons le bon exemple à la Turquie et compagnie, bordel !").


Perso je ne condamne absolument pas la France quand elle laisse des adultes tenter leur chance (et je la condamnerais encore moins si elle annulait cet accord et les laissait tout simplement passer par le tunnel). Le monstrueux ce n'est pas ça, c'est le pays d'arrivée qui devrait les prendre, ou au moins leur offrir d'autres solutions viables que s'entasser à nos frontières, et les laisse crever.

Merci pour le topo !


> Donc quand on commence à être plus mous dans son application et qu'un drame arrive, c'est exploité pour nous "remettre dans le droit chemin" qui consiste à bloquer des gens en France dans des conditions iniques contre leur gré 


Ha oui donc d'accord, on est bien dans une pure indignation politique liée aux problèmes de frontière, rien à voir avec le drame humain qui exhibé depuis deux jours dans tous les journaux...


> Perso je ne condamne absolument pas la France quand elle laisse des adultes tenter leur chance (et je la condamnerais encore moins si elle annulait cet accord et les laissait tout simplement passer par le tunnel). 


J'imagine que l'accord passé par Sarkozy avait, et a toujours, des intérêts concrets pour la France.


> Le monstrueux ce n'est pas ça, c'est le pays d'arrivée qui devrait les prendre, ou au moins leur offrir d'autres solutions viables que s'entasser à nos frontières, et les laisse crever. 


Sans forcément vouloir lancer un débat que je ne suis pas en moyen de tenir, j'avoue n'avoir aucune position précise sur la politique migratoire (les "solutions viables") à appliquer. Le "régularisez tout le monde" qu'on lit ci-et-là me semblent une facilité sans horizon réaliste, en ce que ça équivaut de facto à ne plus avoir de frontières ; et bloquer les personnes aux frontières créent ce genre de drame.


Même si évidemment, tant qu'à ce qu'il se retrouve pas milliers à Calais, des infrastructures permettant de les accueillir dans la sécurité, au chaud, et dans la dignité seraient toujours mieux que le désastre actuel...

Honnêtement j'en ai pas plus d'idée. 


Je pense que les pays de destination pourraient absorber sans problème les flux actuels, des gens assez déterminés à y aller pour arriver à une seule frontière de ceux ci malgré tous les obstacles, mais pas que ce soit envisageable dans le contexte des migrations climatiques massives auxquelles on peut s'attendre demain. Ni que ça ne mettrait pas encore plus de gens en danger qui se décideraient alors de prendre les risques nécessaires à tenter d'atteindre la frontière f-1.


En revanche je pense que c'est le devoir de ceux où les conditions de vie, ou la présence de communautés étrangères contribuant à leur économie, sont telles qu'elles attirent toujours plus de migrants, de chercher à régler eux mêmes le problème d'une manière qui soit humaine.


Que ce soit en finançant des trucs dans les pays d'origine (pour les non réfugiés), en étant les premiers à s'opposer aux politiques internationales qui en crèent, en finançant un accueil humain dans tel ou tel pays de la route. Je ne sais pas. Mais ce dont je suis certain c'est que le RU est à peu près le dernier à le faire.

Enfin quel que soit l'endroit, il faut bien offrir aux migrants des conditions les conduisant à se sédentariser quelque part.


Et le pire c'est qu'on claque certainement presque autant en sécurisation des frontières, et financement de véritables camps de concentration dans certains pays du chemin, que ce qui suffirait à faire qu'ils restent de leur plein gré là où on le souhaite.

Parce que c'est la première fois dans la Manche ? Parce que la France n'est pas la côté où les traversées Méditerranéennes accostent ?


Il y a de ça. Et parce qu'il est plus difficile d'ignorer les morts qui s'échouent sur les côtes françaises que sur les côtes lybiennes ou turques.


Mais dans quelques mois, la plupart des gens l'auront oublié, comme ils ont oublié la mort du petit Aylan en 2015. Et ils iront voter pour Zob, Bertrand ou Macron qui leur promettront la fermeté face aux migrants.


Ou Jadot...

Jadot est pour accueillir les migrants, il l'a dit par exemple lors de la crise à la frontière biélorusse.





Oui, comme Hollande en 2012, puis il oubliera ses promesses, comme tous les libéraux qui se respectent !  ;-)

Hollande ne disait pas ça en 2012. Et Jadot n'est pas vraiment un libéral. Vous le détestez juste sans raison.

 




Oh si il le disait ! Il promettait même le droit de vote aux immigrés, c'est dire ! Bien entendu, ça s'est soldé par la déchéance de nationalité...


Mais vous aimez ça apparemment ! ^^

 Voila ce que disait Hollande dans son programme : 

Je  conduirai  une  lutte  implacable contre l’immigration illégale et les filières 
du  travail  clandestin.   


Et il envisageait les régularisations seulement "au cas par cas".


Franchement pas le même discours que Jadot. 


Mais oui, pour les immigrés légaux, ils leur promettait le droit de vote aux élections locales (promesse non tenue)


Essayez de vérifier un peu vos sources, au lieu de vous laisser aveugler par vos préjugés.

Non mais arrêtez de dire n'importe quoi comme d'habitude ! Vous croyez sérieusement que Jadot veut favoriser "l'immigration illégale" ???

Il est exactement sur la même ligne qu'Hollande, comme tous les libéraux.


Franchement, à force de contorsions toujours plus absurdes, vous finissez vraiment par devenir pathétique...

J'espère sincèrement que vous êtes de mauvaise foi, sinon c'est effrayant pour vos capacités cognitives !

C'est vous qui racontez n'importe quoi (et, si je voulais être méchant, je rajouterais "comme d'habitude" car ce n'est pas la première fois que je vous prends en flagrant délit de pipotage).


Vous avez dit que Hollande tenait en 2012 le même discours que Jadot aujourd'hui. Je vous ai montré, preuve à l'appui, que c'est faux. Or, plutôt que de reconnaître votre erreur, vous préférez "déplacer le but", comme on dit en rhétorique et vous prétendez (sans la moindre preuve, comme d'habitude) que Jadot "est exactement sur la même ligne qu'Hollande, comme tous les libéraux."


Pour répondre à votre question, je constate que Jadot tient un discours humaniste sur la question des migrants, bien différent de celui de Hollande (qui était déjà sur une ligne proche de Manuel Valls). Quant à savoir ce qu'il ferait vraiment s'il arrive au pouvoir ... Pour le savoir, il faudrait commencer par l'élire :-)


Et pour le moment, je n'ai aucune raison de douter de la sincérité de Jadot. Vous lui faites un procès d'intention qui ne repose sur rien, seulement votre propre haine, votre mauvaise foi (illustrée par vos procédés rhétoriques malhonnêtes) et votre incapacité à comprendre une pensée politique différente de la votre (que ce soit celle de Jadot, ou la mienne: vous vous plantez toujours, vous êtes incapable de savoir ce que je pense et ce que je ne pense pas).


Ravallez donc vos insultes, et soyez plus logique et plus intellectuellement honnête, ça ne vous fera pas de mal.




Vous ne comprenez rien à rien, c'est désolant. Hollande a toujours tenu le même discours que Jadot, plein de paternalisme et de bons sentiments sur les migrants. Je parle en connaissance de cause, je l'ai côtoyé au PS moi.

Je ne me contente pas des discours publics ou des bouts de papier que ces gens tiennent pour un programme !


Une fois en campagne et surtout au pouvoir, ces gens-là, ces libéraux que vous chérissez tellement qu'ils vous aveuglent comme un lapin de six semaines pris dans les phares d'un SUV, pratiquent abondamment la démagogie qui consiste à faire des beaux discours d'un côté sur la "misère du monde" tout en continuant la même politique à l'égard des "illégaux".

Libre à vous d'être dupe de tous ces mensonges. Mais avec le temps, leur vrai visage se dévoile, comme lorsque Jadot applaudit la répression macronienne aux Antilles...  ;-)

Oh, pardon, je n'avais pas compris qu'un intime de Hollande fréquentait ce forum son un pseudo. Car vous étiez bien un intime, pour connaitre des propos de Hollande qu'il n'a jamais tenu en public... Non ? Ne me dites pas que vous pipotez encore, je serais tellement déçu.


Donc selon vous, Hollande était un grand humaniste en privé, mais en public se voulait intransigeant sur l'immigration illégale. Ce qui voudrait dire qu'il a  mené une politique en accord avec sa parole publique mais en désaccord avec sa parole privée. Parole privée qui (quelle que soit la personne) révèle les véritables convictions de celui qui la tient. J'avoue que j'ai du mal à vous croire ... surtout que vous n'apportez bien entendu aucune preuve pour appuyer vos allégations (comme d'habitude).



J'ai une explication beaucoup plus simple: vous êtes un militant borné, qui est incapable de reconnaitre les différences entre Hollande et Jadot. Vous disqualifiez a priori Jadot par simple détestation, comme vous détestez tous ceux qui, à gauche, n'ont pas prêté allégeance à Méluche. Vous êtes dans une logique clanique, vous défendez ceux que vous percevez comme "les votres" détestez ceux que vous percevez comme "les autres". C'est bien la peine de lutter contre l'extrême droite pour au final tomber dans le même genre de travers.

Car vous étiez bien un intime, pour connaitre des propos de Hollande qu'il n'a jamais tenu en public...


Non, certainement pas un "intime" de ce genre d'énergumènes qui ont toujours été des adversaires politiques. Mais juste un militant assez engagé pour participer aux congrès et autres petites sauteries du parti.

Encore une fois, toute votre argumentation tombe à plat car vous racontez n'importe quoi sans chercher une seconde à réfléchir...


vous détestez tous ceux qui, à gauche, n'ont pas prêté allégeance à Méluche


Rousseau, Poutou, Besancenot, Taubira, Filoche, Buffet, Faucillon, etc., ont "prêté allégeance" à Mélenchon ? Merde, j'ai dû loupé un épisode ! ^^


Allez, je vous laisse à votre bêtise crasse et à vos illusions de petits-bourgeois sur le camarade Jadot. Je note tout de même que vous n'avez rien à dire pour le défendre au sujet de son soutien honteux à Macron à propos de la situation antillaise !

Mon petit doigt me dit qu'on en reparlera de toute façon et que comme d'habitude vous vous contorsionnerez pour vous justifier vainement...  ;-)

Décidément, vous ne comprenez pas mon sarcasme, je ne croyais pourtant avoir été assez explicite : "Car vous étiez bien un intime, pour connaitre des propos de Hollande qu'il n'a jamais tenu en public... Non ? Ne me dites pas que vous pipotez encore, je serais tellement déçu. " signifie: je sais très bien que vous n'étiez pas un intime de Hollande et que vous pipotez encore.


Vous avez donc milité au PS, peut être croisé Hollande et autre à quelques reprises, et c'est tout. Vous avez, comme tout un chacun, eu uniquement accès à la parole publique de Hollande (oui, y compris dans un congrès, ça reste une parole publique). Et en 2012, Hollande ne tenait absolument pas en public le discours de Jadot aujourd'hui. Que ce soit à la télé, dans les congrès ou les "sauteries". Et je doute fortement qu'en privé, il tenait un discours différent.


Cela dit, vous n'avez pas précisé la date de votre militantisme. Car jusqu'au milieu des années 2000, le PS (et Hollande) était encore sur une ligne humaniste, ce n'est qu'ensuite que la ligne "Valls" sur l'immigration est devenu majoritaire (du moins majoritaire parmi les dirigeants PS).  Mais on parlait de Hollande en 2012, pas de Hollande en 2002.


Rousseau, Poutou, Besancenot, Taubira, Filoche, Buffet, Faucillon, etc., ont "prêté allégeance" à Mélenchon ? Merde, j'ai dû loupé un épisode ! 


OK, ma caricature était un peu trop grossière, je reconnais mon erreur. Il n'empêche que sur le fond, ça ne change rien, vous avez bien une approche "clanique" de la politique, vous divisez les politiciens entre ceux que vous percevez comme "les vôtres" et ceux que vous percevez comme "les autres". Le fait que vous mettiez Rousseau dans un camp et Jadot dans l'autre (alors que les deux défendent le même programme et la même politique, à quelques nuances près) est assez symptomatique de votre pensée politique. 


Pour ma part, j'apprécie la plupart des politiciens de votre liste (Buffet et Faucillon, je ne les connais pas assez pour émettre un jugement sur eux) au delà des divergences politiques. Qui sait, peut-être trouverons nous un jour un terrain d'entente.


Je note tout de même que vous n'avez rien à dire pour le défendre au sujet de son soutien honteux à Macron à propos de la situation antillaise ! 


La seule chose que j'ai à dire, c'est que vous mentez. Jadot ne soutient pas Macron à propos de la situation antillaise. Voici ce qu'a dit Jadot sur twitter:


 Je condamne les violences, toutes les violences , parce qu'elles ne sont jamais les solutions. Je veux dire toute ma solidarité avec les #guadeloupéennes et les #guadeloupéens qui souffrent. Commençons par indemniser la population empoisonnée par le chlordécone.  Comment la parole de l'état en matière de santé pourrait-t-elle être crédible autrement ?  des décennies de mensonges,  d'abandon, de mépris ont profondément abîmé la parole de l’État.  Ce qui rétablira durablement l'ordre,  c'est la justice environnementale avec une politique de santé à la hauteur des besoins !  


Ce n'est absolument pas un soutien à Macron.

oui, y compris dans un congrès, ça reste une parole publique


Non, pas quand il s'agit de discussions informelles dans un couloir ou à table lors des repas...


Cela dit, vous n'avez pas précisé la date de votre militantisme.


C'était effectivement jusqu'au milieu des années 2000. Mais là n'est pas la question. Jusqu'en 2012 et même jusqu'au raidissement vallsiste qui s'est produit un an ou deux après, la ligne de Hollande était celle du PS : très bien-pensants en façade mais absolument indifférents dans les faits et actes politiques (les dernières régularisations de masse par le PS étaient sous Jospin, le dernier vrai social-démocrate au PS).


Qui sait, peut-être trouverons nous un jour un terrain d'entente.


Impossible tant que vous raisonnez en termes de personnes. Moi je n'ai pas de "pensée clanique" comme vous justement. Je ne suis pas sectaire. Je constate les forces politiques en présence, ce dont vous semblez incapable.

Vous trouvez certainement Jadot sympa, affable, bien habillé, etc., le genre de critères très petits-bourgeois qui n'ont aucun intérêt en politique en vérité. Vous refusez de voir la ligne politique qu'il représente chez les Verts, celle des sociaux-libéraux, dont il ne s'est jamais caché. Entre lui et De Rugy ou Pompili, il n'y a pas plus que l'épaisseur d'un papier à cigarettes.

Tout le contraire de Rousseau que vous mettez dans le même panier. Bien la preuve que vous ne comprenez pas les lignes politiques qui se cachent derrière ces candidats et que masque malheureusement le fait qu'il défende en apparence le même programme. Mais au nom de sa ligne politique, Jadot ne pourra jamais exécuter ce programme justement. C'est un leurre, comme Hollande et tant d'autres libéraux en leur temps !


Jadot ne soutient pas Macron à propos de la situation antillaise.


Qui ment ici ? Ou alors vous êtes à l'Ouest, faîtes votre choix !


Et sur l'immigration, le vrai visage commence à se dévoiler, tout doucement... Ouvrez un peu les yeux, il est encore temps !  ;-)

Bien, commençons par la fin


Qui ment ici ? 


Dans cette vidéo, Jadot dit la même chose que dans ses tweets: condamnation des violences, mise en perspective en rapelant le contexte social & le scandale du Chlordécone, et proposition d'une politique alternative à cette du gouvernement. Jamais il n'apporte son soutien à Macron (malgré lesquestions pièges de la journalistes, qui aimerait beaucoup lui faire dire ça). Donc oui, c'est vous le menteur. Troisième fois (rien que sur ce fil) que je vous prends en flagrant délit de pipotage.


Et sur l'immigration, le vrai visage commence à se dévoiler, 


Jadot dit toujours la même chose: il apporte son soutien aux réfugiés, il dit que l'immigration n'est pas un problème. Alors, certes, on peut regretter qu'il ne propose pas des régulations massive de sans papier (sur ce point je suis plus proche de Bayou que de Jadot) mais vu le contexte politico-médiatique actuel, c'est difficile de proposer plus que des régulations au cas par cas sans se faire défoncer par les média.


Cela dit, je vous rappelle que Mélenchon est sur la même ligne que Jadot: régularisation des sans papiers qui travaillent. Et encore, à plusieurs reprises, Mélenchon a donné l'impression d'une certaine ambiguité sur la question de l'immigration, et verse parfois dans une sorte de repli national(iste) alors que Jadot est clairement pro-européen et internationaliste.


Impossible tant que vous raisonnez en termes de personnes. Moi je n'ai pas de "pensée clanique" comme vous justement. Je ne suis pas sectaire. 


Je ne raisonne pas en terme de personne, mais de courants politiques. S'il y a bien une différence entre vous et moi, c'est que vous raisonnez de façon binaire (la "pensée clanique") établissant une ligne stricte entre "les votres" et "les autres". Au contraire, je vois plus le continuum des idées politiques, je suis capable d'être d'accord avec tel ou tel parti sur certains sujet, et en désaccords sur d'autres. Je n'approuve personne "en bloc" et je ne rejette personne "en bloc" (à part l'extrême droite). 


C'est pourquoi je vois que Rousseau et Jadot défendent des idées très proches (qui figurent au programme d'EELV) alors que vous les opposez pour des raisons de personnes, de postures. 


Jusqu'en 2012 et même jusqu'au raidissement vallsiste qui s'est produit un an ou deux après, la ligne de Hollande était celle du PS : très bien-pensants en façade mais absolument indifférents dans les faits et actes politiques (les dernières régularisations de masse par le PS étaient sous Jospin, le dernier vrai social-démocrate au PS). 


Entre 2002 et 2012, le PS n'était plus au pouvoir, donc ils n'avaient pas la possibilité de faire des régulations de masse. Et je vous ai déjà prouvé que dès 2012 le discours "de façade" était celui de la ligne "Valls".  Le raidissement ne s'est pas produit en 2013-2014 mais ce fut plutôt un changement se produisant lentement entre 2005 et 2010 et qui suivait un mouvement similaire dans les autres partis.


Donc si vous aviez entendu des "bruits de couloirs" aux débuts des années 2000, qui étaient donc en cohérence avec la ligne du parti à l'époque, tant mieux pour vous mais cela n'a aucune pertinence pour notre débat.

Jamais il n'apporte son soutien à Macron


Bien sûr que si. Le problème, c'est que vous ne comprenez rien aux sous-entendus et aux sous-textes.

Dans cet entretien, il commence direct par donner des gages aux gens de droite comme vous en admettant clairement qu'il serait normal d'envoyer le RAID et le GIGN (c'est-à-dire des commandos censés régler des problèmes de terrorisme, de forcenés retranchés ou de preneurs d'otage !) en guise de seule réponse à un mouvement social qui couve depuis plus de six mois aux Antilles. Aucune médiation, aucune négociation, c'est le sabre qu'on envoie.


Je ne raisonne pas en terme de personne, mais de courants politiques.


Bien sûr que non, vous en êtes incapable. Car vous ne voyez même pas que Rousseau et Jadot représentent deux courants très différents (on parle quand même là d'un type qui est allé défilé avec des flics factieux à l'appel d'un syndicat facho devant l'Assemblée Nationale et avec des mots d'ordre contre la Justice et le Parlement, soit deux des trois pouvoirs traditionnels dans une démocratie !!!). Mais il y en a d'autres au sein même des Verts. Comme il y en a plein au sein des communistes, de LFI, etc.


Mais honnêtement, et sans vouloir vous offenser, je pense qu'il vous manque une bonne grosse dose de culture politique et de finesse d'analyse.

J'ai aussi l'impression que vous êtes aveuglé seulement par votre volonté de ne surtout pas voir une vraie gauche au pouvoir. Vous me faîtes terriblement penser à tous les libéraux du PS que j'ai fréquentés tellement longtemps en croyant qu'ils se trompaient simplement. Jusqu'à ce que je comprenne que ce n'était pas des "erreurs" de leur part, mais une ligne politique en défense de leurs intérêts de classe, ceux de la petite bourgeoisie qui ne veut absolument pas d'un changement des structures de la société.

Autant que l'extrême-droite ou la droite de la grande bourgeoisie, cette petite-bourgeoisie est notre adversaire politique fondamental pour les gens de gauche comme moi. Je dirais même qu'elle est plus dangereuse car elle brouille les pistes et désespèrent les classes populaires et donc nourrit l'extrême-droite...

Dans cet entretien, il commence direct par donner des gages aux gens de droite comme vous en admettant clairement qu'il serait normal d'envoyer le RAID et le GIGN 


Non. il dit qu'il est normal que l'Etat mette fin aux violences (posture tout à fait banale pour un responsable politique) et demande une solution globale (pas juste de la répression) mise en place avec les locaux. Rien à voir avec un soutien à Macron.


Car vous ne voyez même pas que Rousseau et Jadot représentent deux courants très différents


Je conteste en effet votre vision des choses. Rousseau et Jadot défendent le même programme, appartiennent au même courant d'idées politiques et ceux qui ont suivi les débats écologistes ont pu constaté que ce sont plus la forme (Jadot se présentant comme respectable, Rousseau comme radicale) que le fond qui les sépare. 


Mais bon, là on tourne en rond, car vous vous contentez de récitez votre mantra, sans jamais apporter de preuve à ce que vous dites. J'arrête donc là ce débat, ayant fait le tour de la question.

j'ai honte

Merci Daniel Schneidermann pour ce billet.

 L'hypocrisie et la brutalité de l'état français dans cette affaire, depuis des dizaines d'années viennent (peut être ) d'être mis en lumière de manière décisive avec ce dernier drame. Brutalité et hypocrisie en direction des migrants, mais aussi vis à vis des associations et militants qui apportent aides et soutien aux migrants.

Enfin hypocrisie des medias (dominants) qui relaient les saloperies de la Pologne et de la Bielorussie mais occultent les responsabilités du gouvernement français dans les horreurs de Calais.

Dans la même série aujourd'hui Le Monde s'inquiète (quasiment) que l'UE renoue des relations avec la Biélorussie pour résoudre l'autre crise des migrants. 


"Officiellement, le ton reste ferme et la menace de sanctions est toujours agitée. En réalité, l’attitude de l’Union européenne à l’égard du régime biélorusse pose de plus en plus de questions. ."


Honteuse UE elle pourrait rester droite dans ses bottes et regarder les migrants crever de froid à sa frontière tout en favorisant un retour à une guerre froide de plus en plus chaude en multipliant tout simplement les sanctions, et la salope à la place elle n'hésite pas à faire un peu de diplomatie pour régler un problème concret.


"Josep Borell a fait savoir qu'une mission du service européen pour l'action du service extérieure se rendrait en Biélorussie en vue de faciliter le rapatriement des migrants bloqués là bas (...) or les échanges sont en principes gelés" .... un peu comme un gamin irakien bloqué devant une frontière.


[L'UE dément vouloir se rapprocher de Minsk, parlant juste de pourparlers techniques]


"Des précisions qui ne gomment pas le sentiment que l'Europe même si elle invoque d'abord un impératif humanitaire [la salope, nous prendre par les sentiments] est surtout pressée d'en finir avec une nouvelle crise migratoire à ses frontières ..." .... soit un impératif humanitaire sachant que la crise consiste à environ 7000 personnes en danger d'y crever ?


Après on peut très généreusement imaginer que le Monde regrette en fait qu'on n'ouvre pas tout simplement nos frontières, puisqu'il évoque de manière presque aussi négative le risque de bloquer des citoyens biélorusses cherchant à fuir le régime en suspendant l'activité des compagnies aériennes qui les transporteraient. Mais sa position quant aux syriens, irakiens et afghans, et ce qu'il leur arrivera si on s'arc boute sur un refus de toute discussion avec Minsk n'est nulle part dans cet article de Le Monstre froid.

Il y a toujours eu deux France, celle pour qui  la solution pavlovienne a tout problème est de  laisser les plus pauvres, les plus vieux, les plus fragiles, les plus "bronzés " au bord de la route, la droite extrême et ses satellites qui prolifèrent comme les nuisibles près des marigots ces temps ci et qui se bousculent sur nos écrans plats. Pensée monocolore pour écran couleur.

Et puis celle qui pense que frère d'humanité, nous nous devons solidarité, que c'est notre seule planche de salut.  Celle -ci se perd dans les eaux de la Méditerranée.et sous les larmes de crocodiles de la France rabougrie.

ils ne seront pas le grand remplacement .... ils meurent en fuyant la france  ( absence de majuscule voulue)  ;ça  en fera   t il taire quelque uns????

D'un coté il y a les migrants qu'on ne doit pas laisser mourir en mer, ni dans la Manche, ni dans la Méditerranée. ( Et c'est une cause juste ) . De l'autre coté il y a nos 10 millions de pauvres ... qui ne se noient pas puisqu'ils ne migrent pas.   ( Où iraient-ils ? ) . Quel parti, quel homme politique prendra au sérieux et en même temps ces 2 horreurs ?

D'accord avec les commentaires qui précèdent j’ajouterai que la plupart de ces réfugiés le sont à cause de nos guerres néocoloniales, en Irak, Afghanistan, Syrie, Libye et autre.  

Concernant ce drame on ne peut s’empêcher de penser à la chanson de Graeme Allwright

https://www.youtube.com/watch?v=LWI2SFeeDzU

Tous responsables.

Nos états qui déstabilisent des régions déjà meurtries. Ceux à qui le sort de leur propre population indifférent. Un système économique qui écrase les plus faibles. Et nous qui bien au chaud nous apitoyons sans réel mouvement massif de générosité.


Extrait d’un article de Libé :

« Si les traversées par la mer doublent presque chaque année, c’est aussi que pour les exilés, les conditions de vie sont toujours plus difficiles dans le Calaisis. Expulsions quotidiennes, biens confisqués, tentes lacérées : en octobre, l’ONG Human Rights Watch a dénoncé cette «politique de dissuasion» organisée par l’Etat, tout comme trois militants lors d’une récente grève de la faim. Quand viennent l’hiver et le froid, la fatigue s’installe. Elle se mue parfois en désespoir quand au loin, lorsqu’il fait beau, les migrants pensent apercevoir les lumières de Douvres. Quand la mer est calme, ils se mettent à l’eau, même s’ils savent, pour l’avoir déjà vécu dans la Méditerranée, qu’ils ont une chance d’y rester. »


larmes de crocodile


crocodile tears 

Une seule solution : régulariser les réfugiés (et les aider à s’installer) et autoriser ceux qui veulent aller en Angleterre à y aller. 

Si les anglais veulent absolument une frontière avec l’Europe, qu’elle soit sur leur territoire, pas à Calais. 

France-Angleterre ça vous rappelle pas Pologne-Biélorussie ?

Cette photo c'est l'illustration de la politique d'extrême droite. Quand on applique concrètement l'immigration zéro, c'est ça qui arrive. On attend les commentaires des éditorialistes pour justifier encore leur idéologie haineuse. Un pas de plus vers des actes injustifiables ?

Revoir le Thinkerview de Z, c'est exactement ça qu'il dit: la soit-disant mort symbolique des français de souche à cause de l'immigration justifierait qu'on laisse mourir les immigrés à la frontière. Alors voilà c'est concrètement ça qui se déroule sur cette photo. Maintenant que c'est arrivé devant l'objectif d'un photographe, ils vont continuer de tenir ce discours ? 30 morts parce qu'on croit devoir sauver la baguette de pain et le port du béret ?

"C'est la faute des passeurs" dit le gouvernement français.


"C'est la faute des français" disent les journaux anglais.


"Ce qui est sûr, ce qu'il n'y a absolument aucun lien entre le fait que des personnes risquent leur vie pour traverser la manche sur des embarcations trop petites et la manière dont elles sont traitées par l'état français." disent les médias français.

Désolé de la longueur. J'avais écrit en 2016. Tiens, il pleut!


Le murmure du pont

Un stupide mur, par les hommes, dressé

Fait un superbe pont, une fois allongé


On avait dit à toi,

Pleurant les ruines de ton toit

Oui toi le loqueteux,

Le miséreux,

Des larmes sèches au fond des yeux

Quitte, pars des pierres calcinées,

Abandonne obus, tranchées, corps décomposés.


Un stupide mur, par les hommes, dressé

Fait un superbe pont, une fois allongé


Alors, depuis, les pieds fatigués,

Les bras chargés d’enfants

Aux regards vides, cernés de sang,

Poussant un landau de valises chargées

Tu marches, marches aux sortir des ténèbres

Rêvant, pensant, implorant qu’elles ne soient pas funèbres.


Un stupide mur, par les hommes, dressé

Fait un superbe pont, une fois allongé


Dans le froid de la nuit, sous le soleil brûlant.

Tu marches vers les ponts qui vont être jetés

Enjambant les rivières, les mers et les années

Tu marches vers là-bas, Eldorado tentant.

Un sourire léger orne tes rides creuses

Ce rêve de vie apaisée rend tes souffrances heureuses.


Un stupide mur, par les hommes, dressé

Fait un superbe pont, une fois allongé


Tu le sais, tu le sens un pont va être lancé

Tout le monde le dit dans un espoir redoublé.

On t'attend, là-bas, c'est sûr,

Du pain et de quoi soigner tes blessures.

Un abri, un soleil, une école des joies

Tout ce qu'il faut pour n'être qu'un roi.

Tu vas lancer ta jambe et avaler les mers

Protéger tes enfants de ces instants amers.


Un stupide mur, par les hommes, dressé

Fait un superbe pont, une fois allongé.


Te voilà, épuisé, fourbu, suant frappant à notre porte

Pas de pont mais un mur. Quel le diable l'emporte !

Tu chuchotes, tu cries, tu hurles, tu vitupères

Ta douleur, ta peur, ta stupeur, ton angoisse, ta colère

Pas de pont, pas de pont mais un mur de la honte

Un de plus qui se lève pour séparer les mondes.

Un de plus qui se lève pour engloutir le monde.


Un superbe pont par les hommes jeté

Fait un stupide mur une fois redressé.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.