557
Commentaires

Ma consigne de vote. Ou pas.

Commentaires préférés des abonnés

Pas de consignes, juste un cri : pour dégager Macron, votons Melenchon !

"Rien ne m'a jamais semblé aussi vain, aussi ancien monde, que le journal qui donne "une consigne de vote". "


Rien ne m'a jamais semblé aussi stupide que de suivre "une consigne de vote".

Si les électeurs votaient pour défendre leurs propres intérêts, (...)

Moi, non plus, je ne vous dirai pas que je vote Mélenchon  ( malgré tout ))

Derniers commentaires

les candidats ont encore 2 jours pour faire valoir un vice de forme. serait-ce envisageable, par exemple sur les bureaux de montréal ou le vote mélenchon est apparement en bonne position selon les rumeurs (veritables resultats introuvables ?), mais ou une queue monstre devant les bureaux a empeché certains de voter (vu passer hier sur twitter plusieurs témoignages de québéquois enervés par les 3h d'attente et plus, et qui rentraient chez eux avant d'avoir pu voter)


pareil pour les programmes de candidats pas recus par bon nombre d'electeurs


sans meme parler du refus de macron de débattre...


est-ce qu'il est jouable de les grappiller au forcing, ces 800 000 vois qui nous manquent ? ou d'invalider l'election pour vice de forme, ou je sais pas mais... d'utiliser ces deux jours pour faire un truc ?


sans ca, va falloir se rabattre sur la legislative. faut surtout pas qu'on aie le meme genre de majorité quasi-uniformément macroniste que la derniere fois ! faut que sur CHAQUE circonscription on se la joue fine, et qu'on se mette d'accord sur un candidat unique de la gauche... ca va etre tendax je le sens.

je scrute toujours les monde, l'afp et les autres... ca devient l'anarchie, a 2h du mat... 100,5% ?


https://ibb.co/k0ZZDwn

:-(


Pour nous garantir de beaux lendemains, l'un des meilleurs d'entre nous, Jean "L'écologie c'est notre affaire à tous" Castex a pris un Falcon pour aller voter.

Jusqu'à 30° attendus demain au Pays Basque.


Comme disait l'autre, j'hésite entre un revolver, un speedball ou un whisky sour.

Et ce qui était prévu arriva.


Macron-Le Pen au deuxième tour. 

Le total des votes d'extrême droite (32,5% selon les estimation à 20h) qui dépasse le total des votes de gauche (30,8%)

EELV ruiné financièrement.


Monde de merde !


Je me dis que Poutou ou encore Lasalle, dans le secret de l'isoloir, vont mettre un bulletin Mélenchon. 

Pas fous, ils ont fait le boulot jusqu'au jour j, mais ne sont pas inconscients de l'enjeu.

De graulle a livré  sa petite d'éjection haineuse  en toute illégalité puisque la campagne est close. Son maître doit être fier de sa recrue.

ce matin, au bureau de vote, il est conseillé : 


- aux électeurs de Zemmour d'inscrire un grand " Z " de soutien sur le bulletin,


- aux électeurs de Marine, un grand drapeau tricolore de soutien  sur le bulletin


- aux électeurs d ' Emmanuel Mc Kinsey  la mention " en même temps ", en rouge sur le bulletin.

Avant d'aller voter, j'ouvre l'enveloppe reçu contenant les programmes afin de prendre ce qui allait être mon bulletin de vote :

La mienne ne contient que ceux de Emmanuel, la fille de Le Pen, Yannick Jadot, Dupont something et Anne Hidalgo


Après petit sondage, deux autres personnes sont au même régime. Seule mon épouse a tous les programmes et bulletins


Heureusement, dans le bureau de vote, les bulletins sont là sur la table d'entrée

En 2017, j'avais fait ce que beaucoup sur ce forum nous poussent à faire après-demain, j'avais lâché Hamon pour voter "utile" en faveur de Mélenchon. Ça n'a pas marché, et je ne le referai pas. J'ai un autre candidat, et cette fois, je ne le lâcherai pas.

La raison principale, c'est le comportement de la France Insoumise pendant ces 5 ans : refus des unions aux législatives suivantes, comportement sectaire dans de multiples circonstances, dont l'ambiance ici est un bel exemple. Voir les réactions aux postes de Tristan Le Gall ou de Neity.

Les idées, la qualité du tribun, la sincérité des militants n'est pas en cause, mais de fiat, La France Insoumise n'a pas voulu construire l'union autour d'elle par la négociation, mais par le bras de fer. Hamon est maintenant au purgétoire alors qu'il avait beaucoup à apporter au débat national. C'est essentiellement ça qui m'a définitivement dégouté d'apporter mon soutien à Mélenchon. S'il loupe la marche du 1er tour, qu'il réfléchisse aux dégâts que peut avoir laissé ce genre de tactique, au lieu de s'en prendre comme il ne manquera pas de le faire aux irresponsables qui ne lui ont pas apporté leur voix. A moins qu'il n'incrimine la haine des médias à son encontre ou les diverses polémiques (pas toutes illégitimes) dont je ne parlerai pas.


https://twitter.com/GastonLefranc/status/1512583109824364552?s=20&t=3gnHmDdv9hivL4nvBCmlUg

Tweet d’Antoine Peillon, journaliste,  à réponse à Edwyplenel et Médiapart :

« Cher Edwy, il a des moments où le moindre manque de clarté et de netteté nourrit l’obscurité. Mieux valait, alors, je rien écrire, plutôt que d’asséner de telles contorsions à de nombreux  lecteurs et défenseurs constants de Médiapart qui sont en plein désarroi démocratique.

Il est un point pour lequel je ne peux comprendre Médiapart et toi-même : l’acharnement parfois disproportionné sur JLM, sans  aucun élément d’information qui puisse le justifier. Cela suscite une importante question qui ne trouve aucune réponse. « Pourquoi tant de haine ? ».

Aujourd’hui, et dans le malheur de la Vè République, ne pas prendre la  libre responsabilité (il ne s’agit plus de journalisme) d’appeler clairement à voter pour le seul candidat en capacité de nous éviter le double chaos fasciste et néolibéral est une démission de l’esprit. »

Tout est dit.

Je viens de voir la vidéo de DS avec Dufresne. DS avoue qu'il s'inscrit dans l'histoire communiste tout en étant effaré par le positionnement d'Aragon (le poète)  pendant la révolution espagnole. Contrairement à ce qu'il croit, les trotskistes du Poum et les anars ont eu le même combat sur le front d'Aragon (la région) jusqu'au moment où les communistes (très peu au début) décident que les milices anars ou du Poum se transforment en armée pour recevoir les armes russes qu'ils n'ont jamais reçus ("La guerre d'abord, la révolution ensuite") (Et cela grâce aussi aux ministres anars complètement paumés).


Je comprends mieux aussi pourquoi la littérature situationniste et post-situ soit quasiment absente de ce site. Elle recèle pourtant de nombreuses armes utiles pour un site nommé Arret sur images....

Merci Daniel ! Cessons de couper les cheveux en quatre, de se jouer de mots...oui nous sommes nombreux à vous avoir bien lu ...

Finalement les forumeurs m’ont convaincu, je vais voter pour le meilleur, L’AEC.

J'avais compris que la consigne était Jadot le macron vert ... Au temps pour moi .

De parole d'élu (local) - un copain - "Aucune élection n'est gagnée d'avance."

C'est ainsi qu'on voit des candidats donnés gagnant dans un fauteuil, magouiller de toutes les façons pour s'assurer de la victoire, et échouer à cause des magouilles...


Votez! C'est tout.

5 ans de Macron

Faire barrage , encore une fois, mais là des le premier tour ...quelle déprime

La consigne de (non)-vote de Thomas VDB :

M Schneidermann, je suis navré d'être en désaccord avec vous, c'est rare. Je n'a

On entre dans le dur de la guerre économique, les USA sont entrain de décliner un max et amènent un  merdier partout , le problème  du changement climatique n'est pas réellement pris au sérieux, depuis 50 ans. La santé du citoyen avec la quantité de pesticides  et de saloperies dans l'alimentation, la réduction des lits hospitaliers et du nombre de soignants depuis 1981, ne sont pas la priorité, l'école  et les études  pour tous est un vœu pieux que personne ne veut régler, le pouvoir d'achat en berne des ménages est un mantra inaudible pour les dirigeants..... Ca se terminera avec un gros conflit chez nous quand on ne pourra plus avancer que les pieds dans la vase. Le Pen est là pour se refaire surtout  une santé financière et pour partir à la chasse de ceux qui viennent de nos anciennes colonies.. Ca ne mange pas de pain..Mélenchon est le moins nuisible et a encore un peu de bon sens. Il est des temps  maussadans l'Histoire où il faudra s'accrocher au bastingage...

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Merci à vous de respecter vos lecteurs.

Évidemment, votre avis compte pour nous.

Les Français ne sont pas des veaux à qui il suffirait que l’on dicte une direction.

Et nombre d’entre nous ont une réflexion politique.

Ne faites aucun cas de ces sondages qui s’avèrent systématiquement imprécis !

Continuez plutôt à éclaircir le présent à l’aune du passé.

Heureux destin ou noir avenir ?

On le saura les dimanches prochains.

Non au fascisme, quoi qu’il en soit ! Nous sommes d’accord sur ce point.

Merci Daniel, le message est clair avec la courbe, nous avons toutes et tous compris ;-) 

En 40 ans la social-démocratie a gouverné 22 ans. Rien, à l'exception de la période  1981-83, ne distingue les politiques qu'elle a mis en œuvre de celles de la droite libérale. Dévastatrice pour le progrès social et la démocratie. Comme il l'a toujours fait le PS a un deuxième fer au feu (Rocard, Chevènement). C'est Mélenchon qui tient ce rôle aujourd'hui. Reconstituer un pôle réformiste sur les cendres de gestion du capitalisme par le PS. C'est en cours, et dans le cadre des institutions du coup d'état permanent, cette tâche est celle de la FI. Dans tous les cas, sans luttes très puissantes, et seulement grâce à elles, il n'y aura pas de changement. (voir 1871, 1936, 1945, 1968).


L'Affaire du siècle publie les résultats de l'Enquête du siècle.


Y'a pas que le pouvoir d'achat!



Non, je n'ai plus de doute, ma consigne c'est mon vote dans l'urne, je Mélenchonne à fond vu que je ne peux pas me payer le luxe de voir passer la fille du facho entourée de ses sbires d'extrême droite, qui non seulement amoncèlerait ses voix mais attraperait par contagion d'idées celles de l'autre facho, xénophobe, raciste et antisémite (zob pour ne pas le nommer)


Si jamais il y a un duel, si la fille du facho passait, je n'aurais même pas le choix du choix (si tant est que je puisse choisir entre le fer chauffé à blanc et la cuisson à petit feu) car je sais qu'elle serait élue


Bref, je vote Mélenchon tant qu'il est temps de le faire et avant qu'il ne soit trop tard pour ne pas rejoindre la cohorte des Hongrois


Je vote Mélenchon pour éviter le duel entre le candidat des banques et la candidate des Russes

Pourquoi parler de "consigne" de vote ? Non mais on a le droit de dire ce que l'on pense sans ambiguïté. En tout cas moi je le peux : comme 7 français sur 10 je ne veux pas d'un "remake" de 2017, alors j'en tire les conséquences et je fais ce qu'il faut pour l'éviter ; ..je vote Mélenchon. 

Bon j'ai aussi un faible pour le programme de l'Union Populaire c'est vrai. 

Et puis franchement ce  qui me plairait beaucoup c'est de voir comment s'en sortirait les Jadots et Hidalgos en cas de "duel" Macron / Mélenchon au deuxième tour ! Et  je voudrais voir les mêmes plus les macronistes dans le cas d'un duel Le Pen / Mélenchon ! Et vous ça vous tente pas de voir à ça ? Parce que dire : votez Macron contre Le pen c'est facile non ? Une enquête récente montre que si 7 français sur 10 ne veulent plus de Macron, c'est une moyenne, et savez vous qui fait baisser cette moyenne ? Allez, devinez ... les électeurs de Jadot ... ils sont à moins de 5 sur 10 ! Ceux de Hidalgo guère mieux ! Heureusement qu'il ne faut pas croire les sondages !

:-) le petit morceau de Christiane Taubira! Je pense à vous les 5. 

(mais quels abrutis mes neurones, ils me retiennent de les injurier en gros mots pour ça, mais ils m'ont associé horizontal/déçu et une phrase d'une chanson de Brassens qui n'a aucun rapport)


Et les 36,5 qui sont un peu ignares, vous croyez qu'il y a des gentils nazis? On vous met pourtant le nez dedans avec les soldats russes. Vous pensez que vous serez épargnés? Le vote est secret, ils ne vous devrons rien! Et sur les 36,5 c'est peu probable que tous s'en sortent, et vos familles enfants, parents, qui ne votent pas comme vous, ils vont trinquer.


Enfin c'est pas que votre faute, on n'a pas bien éteint les braises comme d'habitude. Heinz Gudérian, qui n'a fait que son métier, guerre d'Algérie et patati.

Moi non plus je ne dirai pas que mon surmoi votera Mélenchon.

Tout de suite, je me mets aux abris : Oui, malgré tout, je voterai utile.


Sinon, à ce qui semble être une évidence, un rejet massif de Macron, la conclusion devrait être, au mieux, un second tour Mélenchon/Le Pen, au réel, une éventuelle reconduction du duo Macron/Le Pen, avec cette fois ci un ordre d’arrivée inversé, Le Pen présidente.

Bon alors finalement  les sondages : disent-ils du vrai ou ne disent-ils pas du vrai ? 


Se sont-ils déjà trompés pour une présidentielle ou ne se sont-ils jamais trompés ? 


Et les annonces à 20 heures le Jour J ?


Y a-t-il déjà eu erreur ou n'y a-t-il jamais eu d'erreur ? 





la derniere en date : a Saint Sulpice  sur tarn,  des associations ecolos et citoyenne ont debouté un projet de  Entrepot Amazon  de  700 m de long .. projet soutenu par le  conseil general PS . Le tribunal de  Toulouse  a ordonné  l' arret des traveaux  et donné raison aux assos ..  Maintenant il y a  des   discussions autour de projets industriels plus  petits,  faits en concertation avec  tout le monde  Mais que croyez  vous qu' il  arriva ???

Dernier rebondissement, Barbara Pompili, ministre de la      transition écologique a saisi le Conseil d’Etat le 11 mars      dernier. Elle demande que la décision prise le 17 février par le      juge du Tribunal Administratif de Toulouse soit cassée.      L’association Saint Sulpice Active et Citoyenne en a été informée      hier, par le Conseil d’Etat.    

   

 

   
 
       Richard Bornia      Voir les commentaires    Sur le        même sujet            Tarn : face à la fronde, le projet de plateforme Terra 2 à        Saint-Sulpice-la-Pointe est abandonné
un barrage  republicain ??  elle  est où la republique et la separation des pouvoirs et par une ministre ecolo !!!!! on marche sur la tête !!!

J'ai longtemps laissé le jeu électoral aux autres, à militer sur d'autres fronts. C'était sans prendre en compte que la situation était grave depuis trop longtemps déjà.

Au premier tour, on sort les fachos.

Au second tour, on sort le néo-libéralisme.

Il n'y a donc pas 36 solutions : Mélenchon, je voterais pour toi aux deux tours, mais je ne suis pas dupe. Je serais le premier dans la rue pour te contester si ça tangue. Je pourrais puisque, inch Allah, y aura plus d'histoires de violences policières...

Ce que je trouve triste, c'est qu'il y a des gens, avec les mêmes idées que Mélenchon, mais sans le culte Stal de la personnalité et sans la prétention et l'ambition démesuré de M. "la république c'est moi", et que ces gens là ne décollent pas, eux, c'est à ni rien comprendre.

Moi je vote aussi pour une personne, pas que pour un programme, et mettre un bulletin Mélenchon est bien au dessus de mes forces. Le programme et les idées de son parti, je vote les yeux fermé, et soudain j'ouvre les yeux et les oreilles, je vois et j'entends Mélenchon, et là, rien ne pourra me faire soutenir ce sale type, hélas.

j'ai voté Mitterrand en 81. 

Mitterrand était un sale type, un vrai : nous étions quelques uns à nous souvenir qu'il avait envoyé la troupe en Algérie pour "maintenir l'ordre", et à être sans illusions sur le type.

Mais nous avons voté pour lui, et je peux vous dire que la joie, la joie de voir la défaite de ce gaullisme pourrissant que nous détestions, cette joie-là je la souhaite aux électeurs d'aujourd'hui. 

Et je n'ai jamais fais partie des "déçus du mitterrandisme", parce que je n'en attendais pas des merveilles. J'ai été déçue de l'anesthésie du mouvement social dans les années qui ont suivi, ça oui. Des conneries des écolos "ni gauche ni droite", moi qui m'étais construite avec "l'an 01". 

Mais somme toute, rien que pour l'abandon de la militarisation du Larzac, l'abolition de la peine de mort, et quelques autres bricoles (!), je n'ai aucun regret. 


Je ne vois rien dans le parcours politique de Mélenchon qui en fasse un "aussi sale type".

Si pour être un sale type il faut avoir au moins fait donné de la troupe dans les colonies, il va me falloir revoir ma copie, l'humanité est donc finalement composée de gens aimant et bienveillants ! Même Zemour en fait ne rentre pas dans le cadre du sale type alors.

Mélenchon est, dans ma définition, un sale type, à l'égo agressif et démesuré (juste démesuré, pour un candidat, ok, l'agressif en plus ...), complètement aigri de ne pas être reconnu à la valeur que lui même se donne, complètement Stalinien dans la gestion de son parti, dans la posture permanente, sans pitié pour les faibles (défoncer un pauvre étudiant en journalisme, juste pour faire le buzz...) et je pourrais remplir des pages encore si je ne soupçonnais que vous ne sachiez aussi bien que moi toutes les choses qui le rende profondément antipathique, et, oui, un sale type.

A la campagne précédente, j'ai passé mon temps à éviter mes ami(e)s, qui était devenus complètement fanatique, sous l'emprise de leur gourou, et avec qui la discussion était devenu tout simplement impossible. Je fais rapidement le compte, et je trouve au moins 9 de ces anciens fanatiques d'il y a seulement 5 ans qui me disent que pour rien au monde il ne remettrait un bulletin Mélenchon. Ca me conforte dans ce que j'en pense.

eh bien, bon confort à vous alors...

Merci, c'est exactement ça, un bon petit confort dans un petit monde de Bisounours, je ne demande pas mieux

Continue donc "un vie de chien" avant d'atteindre, pet-être, "les Temps Modernes"

quand la haine est si profondément ancrée, il n'y a plus rien à faire....

tout est vain

C'est étonnant, ces gens qui passent de l'amour à la haine, mais qui sont toujours aussi fanatiques. Est ce qu'ils croient au Père Noël, à l'homme providentiel ?Et ils ne peuvent être que déçus, bien sûr. Je pense que notre Veme a une bonne part de responsabilité. C'est pour ça que je voterai Mélenchon, parce que c'est le seul à vouloir casser cette dérive monarchiste, et qu'il en a certainement les moyens.

un sale type, à l'égo agressif et démesuré (juste démesuré, pour un candidat, ok, l'agressif en plus ...), complètement aigri de ne pas être reconnu à la valeur que lui même se donne, complètement Stalinien dans la gestion de son parti, dans la posture permanente, sans pitié pour les faibles


Ce que vous dîtes est complètement à côté de la plaque. Mélenchon, je l'ai fréquenté personnellement (pas amicalement, hein, mais en tant que militant du même micro-sous-groupe du PS à l'époque, les irréductibles troskos du parti...). Et je peux vous dire que tout ce que vous venez d'écrire est à l'exact opposé de ce qu'il est réellement !


Je ne peux pas vous en vouloir. Vous êtes totalement intoxiqué et manipulé par l'image qu'en donnent de lui les médias et surtout les dispositifs médiatiques. Et tout le monde ne peut pas avoir le luxe de connaître en profondeur chaque candidat.

Mais réfléchissez un tout petit peu quand même. Pensez-vous réellement que la raclure que vous décrivez aurait pu construire un tel mouvement depuis autant de temps et avec des personnes aussi réfléchies, profondément à gauche, démocrates, etc., sans que la bulle ait pu exploser plus tôt ?!? Mélenchon serait-il donc hypnotiseur, sorcier ou maître illusionniste ? Ça n'a aucun sens, reconnaissez-le...  ;-)

Pensez-vous réellement que la raclure que vous décrivez aurait pu construire un tel mouvement depuis autant de temps et avec des personnes aussi réfléchies, profondément à gauche, démocrates, etc., sans que la bulle ait pu exploser plus tôt ?!? 


Evidemment que oui. les exemples de raclures leaders et qui arrivent à mobiliser beaucoup (et même à accéder au pouvoir) ne manquent pas à travers l'Histoire.

Mais pas sur une telle durée, et surtous pas auprès de ce viviez politique là, les troskos de la gauche anti-autoritaire ils sont assez vaccinées contre ce genre de dérives.

Mélenchon serait-il donc hypnotiseur, sorcier ou maître illusionniste ? 


non, mais il a pu mettre un truc dans leurs cafés ?


;-)

J’adore comment vous me décrivez sans me connaître… je suis intoxiqué, manipulé ? qui vous dis que justement je n’ai pas déjà côtoyé le bonhomme ? qu’en savez vous ? De plus je pense que l’article d’@si https://www.arretsurimages.net/articles/pourquoi-melenchon-est-il-si-mechant-en-photo

serait une lecture profitable pour vous, il tombe à point nommé. Je peux aussi tirer des conclusions hâtives et décréter que votre cerveau est lobotomisé par la propagande du média mais vous savez quoi ? Je ne le ferais pas, car je ne vous connais pas, et je ne sais pas si c’est effectivement  ça, de la simple bêtise, du trollage, de l’ignorance ou quoi que ce soit d’autre (peut être même une vraie conviction réfléchie ? Qui sait).

a bon entendeur, la prochaine fois tachez de ne pas décréter des choses sur le caractère des gens qui ne sont pas d’accord avec vous, justement, ça fait un peu Stal…

la prochaine fois tachez de ne pas décréter des choses sur le caractère des gens qui ne sont pas d’accord avec vous
D'un autre côté c'est exactement ce que vous faites dans vos messages :

un sale type, à l'égo agressif et démesuré (juste démesuré, pour un candidat, ok, l'agressif en plus ...), complètement aigri de ne pas être reconnu à la valeur que lui même se donne, complètement Stalinien dans la gestion de son parti, dans la posture permanente, sans pitié pour les faibles 

Vous me paraissez gonflé de vous plaindre de ça après votre entrée en matière, vous avez bâtie l'ambiance de ce fil.

Ce que vous trouvez triste est tout simplement logique…

C’est l’unique chance et vous vous contorsionnez pour justifier de ne pas voter pour lui. Espérons que vous ne ferez pas partie des 600 000 votes qui ont manqué et qui nous ont fait perdre 5 ans….

donc, vous culpabilisez par avance ceux qui ne votent pas JLM ?

JLM est comme il est. ça en attire certains et ça en repousse d'autres. mais la culpabilisation, ça ne marche pas.

C’est vous qui ressentez la culpabilité ;) Votez qui vous voulez ça m’est égal.

Par contre évitez nous le « j’adhère à plein de choses dans son programme mais lui je ne peux pas… »

L’élection n’est pas comme certains aiment à penser un concours d’attirance et de beauté. Les gens sont ce qu’ils sont mais qu’est ce qu’ils proposent, avec qui ils le font et pourquoi ils le font… 

Réfléchissez à ces 3 dernières questions et au message plus haut de @Prométhée ;)

Bon vote

L’élection n’est pas comme certains aiment à penser un concours d’attirance et de beauté 


c'est vous qui décrétez sur quels critères doit se faire une élection?

on a tous nos raisons de voter pour untel, ou de ne pas voter pour untel autre.

Comme on a tous nos raisons de s’informer sur BFM TV ou sur ASI... vous êtes libres de faire ce que vous voulez et vous en assumerez les conséquences. N’essayez juste pas de rendre factuel vos choix basés sur des critères affectifs (et absurdes au demeurant).

(c’est d’ailleurs fascinant les gens qui promeuvent la liberté à outrance mais qui ne s’émeuvent pas qu’une raciste soit aux portes de l’Elysée…)

c’est d’ailleurs fascinant les gens qui promeuvent la liberté à outrance mais qui ne s’émeuvent pas qu’une raciste soit aux portes de l’Elysée… 


ben justement : la liberté, c'est pas qu'une raciste soit aux portes de l'Elysée ? si on l'empêchait d'y être, ce ne serait plus de la liberté, si?

C'était la grande question du XIXème sciècle, la république pouvait-elle accepter la liberté totale y compris de permettre aux monarchistes d'utiliser ses institutions pour les détruire. A l’époque les républicain ont d'abord dit oui, et ils ont eu le second empire, après ils ont plutôt dit non et n'ont pas hésité à poser des limites pour éviter qu'un truc pareil ne recommence.

je ne culpabilise personne, ou avez vous vu ça ?

Ah, qui donc a les mêmes idées ?
Jadot ? Non
Roussel ? Non
Hidaldo ? Non

L'un d'entre-eux est-il sans casseroles, sans mensonges, sans avidité carriériste ? Non


Je voterai donc sans hésiter Mélanchon, comme j'aurai voté Jadot s'il avait eu ses chances (même si  je déteste le personnage et aurait grandement préféré Rousseau).
A choisir entre un candidat qui ne me plait guère (voir pas du tout) mais qui porte mes idées et un candidat qui me répugne et qui porte l'exact opposé de ce en quoi je crois, le choix est vite fait.

En revanche si on me demandait de choisir entre Lepen / Macron, ce sera blanc car il n'y a rien que je partage avec ces personnes ni leurs idées.

Comme dit à Poisson Rouge, je pensais en fait au NPA, curieusement le seul absent de votre énumération

Contrairement à ce que font croire les médias, il y a une grande différence entre la gauche et l'extrême gauche.

L'extrême gauche veut la révolution par les armes, la FI par les urnes.

Poutou lui même dit qu'il ne veut pas être Président qu'il se sert de ces élections comme tribune et c'est bien son droit.

Mais en attendant les gens ont froid, faim etc..

j'enternds crier "Hidalgo présidente" j'entends crier "Jadot Président" etc  et quand j'écoute un meeting de l'union populaire je n'entends pas Mélenchon président  ..j'entends "Union populaire". Mélenchon l'a dit :  ne criez pas mon nom, je le connais" Alors le coup du "stal" etc, c'est vraiment n'importe quoi !! Désolé de vous le dire ..à une époque on parlait d'anticommunisme primaire" voilà ce que ça me rappelle ..et à cette époque Mélenchon n'était déjà ni primaire ni communiste !!

Prenez deux heures pour regarder cette vidéo. Vous verrez qu'il a un niveau de réflexion que n'ont pas les autres candidats  : https://www.youtube.com/watch?v=Q63JItjAsow

Et tant qu'à faire, regarder aussi la première partie !  ;-)

Vous voulez parler de Roussel je suppose. Un homme bien qui a défilé avec le RN contre une justice trop laxiste. 

Je pensais au NPA en fait

Sauf que le NPA n'a pas vocation à gouverner. Il le dit depuis des décennies ! C'est quand même pas compliqué à comprendre...

La tradition et la stratégie révolutionnaires à gauche (NPA, LO, PT, POI, etc.) est très claire et n'a jamais bougé d'un iota : le pouvoir ne se prend ni par les urnes, ni par les institutions, mais par la force (armée autrefois, non armée aujourd'hui, c'est-à-dire par la grève générale). Cette tradition est tout à fait respectable de mon point de vue, mais du coup il faut être cohérent et ne pas voter du tout.


L'autre tradition, la gauche réformiste (qu'on dit aujourd'hui "radicale" pour ne pas confondre avec la sociale-démocratie voire le social-libéralisme qui sont de vraie escroqueries intellectuelles et pratiques) suppose de prendre le pouvoir par les urnes et par les mobilisations sociales (manifestations, désobéissance civile, grèves, voire grève générale), l'un et l'autre se renforçant mutuellement.


Il faut donc arrêter de chouiner et prendre ses responsabilités. Si vous ne voulez pas voter à gauche, apprenez au moins à vous servir d'un fusil et d'un mégaphone...  ;-)

Après beaucoup au NPA, la tendance "claire", vont voter Mélenchon tout en maintenant leur approche, ils considèrent que faciliter le travail des réformistes facilite aussi le leur, et c'est également cohérent.

Oui mais dans ce cas le plus cohérent me semble quand même de rejoindre clairement le camp réformiste.

pas forcé. on peut faire la concession du réformisme pour ne plus se prendre de flashs balls a la moindre manif et pouvoir esperer avoir a nouveau une chance, dans une france et une europe plus ouvertes aux mouvements sociaux, de mener les luttes revolutionnaires qui sont au coeur de notre combat.

Je trouve ça bancal, mais je le respecte. On est, au fond, bien de la même famille politique.

Seule la stratégie diffère. Mais au moins ne sont-elles pas opposées et mutuellement exclusives...  ;-)

A vrais dire ils rejoignent ma logique. Comme on en a déjà parlé, les vicoires de la gauche de grande empleur ont demandé un puissant mouvement social et un contrôle, ou au moins une neutralisation, des institutions politiques en place. Il est aussi arrivé que des partis chargées d'élus modèrent appellent à la modération leur base en cas de mouvement social. Il est donc relativement logique de voter pour une force institutionelle la plus à gauche possible tout en poussant dans une force encore plus à gauche le mouvement social.

Oui, mais comme je l'ai dit, dans ce cas c'est ce qu'on appelle la gauche réformiste en fait (pouvoir "ami" + mobilisations sociales). Ce n'est plus du tout la gauche révolutionnaire pour qui les institutions et partis de gauche ne sont d'aucun secours dans le changement social et qui ne comptent que sur la lutte de terrain (de façon armée autrefois, par la grève et les manifs aujourd'hui).


Du coup, si une partie du NPA n'est plus proprement révolutionnaire, à quoi bon rester en dehors de la reconstruction d'une vraie gauche réformiste radicale ? C'est ça que je ne comprends pas trop. Et j'espère que ce n'est qu'une étape transitoire et qu'ils finiront bien par se rendre compte que leur avenir est là !

De leur côté, LO ou RP (Révolution Permanente, issue d'une scission du NPA) me semblent bien plus cohérents quand ils continuent à respecter scrupuleusement la stratégie et tradition révolutionnaires en se tenant à l'écart de tout appel du pied vers LFI et en continuant à espérer une mobilisation sociale sans attendre de pouvoir "ami" dans les institutions...

Écoutez un meeting et vous verrez que le culte de la personnalité est finie.

Malheureusement, l’élection présidentielle c’est celle d’une personne avant tout. C’est le système qui veut ça. Et aussi les français qui croient au père noël et au père fouettard en même temps.

Je pense que c’est très dur de trouver une personne avec l’énergie et les relations adéquates pour être présidentiable. Et capable d’encaisser les coups sans tomber en dépression.

La nullité des candidats à gauche (Hidalgo) et à droite (Pecresse) en sont la preuve.

Donc en attendant, on fait avec les vieux pots.

Bonjour et merci pour la chronique.


"On aurait dit du Mitterrand avant l'heure, genre : "Une messe est possible". "

La phrase que tu peux pas comprendre si t'as pas au moins 40 ans. Les autres ne vous inquiétez pas, certes c'est cryptique mais c'est pas bien méchant :) #happyfew #mondeenglouti. 

un constat au niveau local de mon petit commissariat de quartier :


 j'y suis allé hier 2 fois pour ma procuration ( au second tour ) le nombre de procurations est hallucinant selon le policier en charge de les enregistrer 


Il fait ça toute la journée, assisté de son collègue au standard téléphonique, et il m'a montré en fin de journée le nombre de pages qu'il avait remplies.. ça semblait effectivement assez impressionnant


Il se passe quelque chose, mais on ne sait évidemment pas dans quel sens le vent va tourner...

La dynamique, elle est en faveur de Le Pen. Au premier comme au second tour. Si surprise il y a (peu probable) ce sera de ce côté là.


La gauche est en ruine, la seule question est: Jadot fera-t-il au moins 5% (ce qui évitera la ruine à EELV). Le vrai vote utile, à gauche, c'est Jadot.


Après, il faudra reconstruire. En 2017, la gauche était déjà en miette. En 2022, c'est pire. Et un des principaux coupables de cet état, qu'on le veuille ou non, c'est quelqu'un dont le nom rime avec "bouffon".



C'est curieux tout de même, je me souviens d'un papier de Daniel il y a cinq ans où il appelait à voter Macron.

Voici aussi 2 courbes pour le second tour, tirées de wikipedia, alors que les 2 restants ne sont même pas encore face à face et que donc Macron, qui l'évite à tout prix, n'a pas encore pris son bilan en pleine gueule.


Elles me semble assez révélatrices du fait que, même sans le nommer ou en avoir la pleine conscience, les gens n'en peuvent plus de ce système. Il s'appelle capitalisme, faut le dire le redire et le rabâcher jusqu'à qu'il devienne enfin LE sujet qui structure tout le débat politique vu qu'il structure toute la société. C'est trop tard pour cette élection mais ça arrive, espérons à temps...



Avant que le climat ( sens large) ne règle tout problème,


Il serait agréable et poétique de vivre quelques temps de sourire.

Réunir individuel et collectif me fera voter Mélenchon.

Ce n'est pas une chance, c'est une nécessité.


Vita vel mors!


Les courbes, c'est pour les bananes, et les bananes ne parlent pas. Elles mûrissent, au gré de la chaleur environnante, qu'elle soit naturelle ou artificielle, et finissent par pourrir doucement si on ne les mange pas assez vite. D'où sans doute l'empressement de certains à vouloir nous faire avaler leurs sondages avant qu'il ne soit trop tard.

Je crains que les biais liés à la sur-représentativité sur les réseaux sociaux rendent les réveils difficiles pour certain.es. Pour être plus clair les gens qui pensent que le petit z va faire un carton ou que Mélenchon va remporter ces élections vont devoir trouver moyen de consoler/canaliser leur tristesse/colère ce dimanche soir. Mais bon... désolé, je sais que rêver fait partie intégrante de ce système (basé sur l'espoir d'un possible changement, une astuce pour tolérer l'intolérable).

Je me souviens avoir laissé pantois le maire de ma commune qui disait ne pas faire de politique, quand je lui ai dit que, de ce fait, il ne votait pas! "Si", m'a-t-il répondu benoîtement... J'ai toujours eu du mal avec les contorsions pour ne pas dévoiler ses opinions démocratiques... Dire d'où on parle est la moindre des honnêtetés pour ceux qui s'expriment publiquement.

J'ignore si Paris-Match donne une consigne de vote - j'essaie laborieusement de relier mon hors-sujet au thème de ce neuf-quinze - mais PPDA est en Une du torche-cul, qui titre : PPDA, SA NOUVELLE VIE DE PARIA. ENQUÊTE.

J'ai pris connaissance de cette Une vomitive, grâce à un tweet de Giulia Foïs.

Son commentaire :

Hey, Paris-Match : un jour, j’ai vu le visage de l’homme qui m’avait violée à la Une d’un journal. En exergue, il disait : "on m’a bousillé la vie". C’était dans le petit kiosque de la gare TGV. J’ai lu, j’ai eu envie de me jeter sous un train. Sinon, ça va, ton choix éditorial.

L'ex-journaliste d'ASI sort un livre chez Flammarion, titré : JE SUIS UNE SUR DEUX, et sous titré : "J'ai eu de la chance, j'ai eu le bon viol".

Comme dit l'internationale "ni dieu, ni maître, ni césar ni tribun"... Ni même si c'est lui qui est mon choix !

Et ben j'imagine décidément qu'on ne voit que ce qu'on a envie de voir - parce qu'il me semble évident sur votre graphique (et ses "dynamiques"), c'est que Melenchon ne paraît pas près de dépasser LePen.

Moi, non plus,  je n'ai aucun problème pour le premier tour.


Mais, je crains ( beaucoup ) d' être  profondément emmerdé pour le deuxième.



"Rien ne m'a jamais semblé aussi vain, aussi ancien monde, que le journal qui donne "une consigne de vote". "


Rien ne m'a jamais semblé aussi stupide que de suivre "une consigne de vote".

Si les électeurs votaient pour défendre leurs propres intérêts, Mélenchon serait élu au 1er tour.

Moi, non plus, je ne vous dirai pas que je vote Mélenchon  ( malgré tout ))

Pas de consignes, juste un cri : pour dégager Macron, votons Melenchon !

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.