149
Commentaires

Les Traoré, une fratrie aux prises avec la Justice

Le comité "La vérité pour Adama" a récemment annoncé porter plainte pour diffamation contre les journalistes de RMC Jean-Jacques Bourdin et Nicolas Poincaré. Les deux journalistes avaient longuement rappelé les condamnations et accusations portant sur les membres de la familles Traoré. Le rappel des condamnations fleurissent aussi dans la fachosphère. Mais de quelles condamnations parlons-nous exactement ?

Commentaires préférés des abonnés

Au-delà du fait qu'il n'est pas question de contester qu'il est extrêmement problématique que l'institution pratique le déni face aux violences policières et refuse de traiter le problème, il faut tout de même se garder de faire de l'angélisme. Cette(...)

Approuvé 38 fois

Il y a 17 enfants dans cette famille, et tous ne sont pas délinquants, loin de là.
Il y a des délinquants dans cette famille, dont d'ailleurs Adama, mais il reste qu'il faut faire la lumière sur ce qui s'est passé exactement dans sa mort, qui n'est pa(...)

Sauf que la peine de mort, même sans jugement, est abolie en France.

Derniers commentaires

Fallait le dire tout de suite que l'ouverture du feu de la police dépend de la situation de famille. On devient responsable du comportement de ses parents et de ses soeurs et frères.  La presse française fait la promotion du Sippenhaft nazi.  Un tel niveau de connerie journalistique est incroyable. Et on en fait de stars de tels gugusses ?

Il faudrait ajouter à cette mise au point factuelle que délinquant ou non, cela n'est pas le problème.

Qu'on soit un "ange" ou une "racaille", innocent ou coupable, aucune forme de peine de mort institutionnelle n'est acceptable.

Je viens de lire l'article et la centaine de messages de ce fil. Et il me semble que par ex. Lex et Lancelot auraient peut-être un problème de vocabulaire (à l'insu de leur plein gré ?) : 


Le terme de "héros" revient à maintes reprises dans leurs commentaires - critiquant une (disent-ils) "héroïsation" d'Adama - mais ils confondent symbole et héros je pense. 

Je ne vois pas en quoi réclamer vérité et justice pour Adama serait vouloir en faire un héros ?


Il est juste un symbole d'un combat légitime contre les violences policières* - un parmi d'autres, comme Zineb, Steve et Cédric, pour ne citer que les dernières victimes les plus connues. 

Et de par sa combativité depuis quatre ans, le Comité Adama a aujourd'hui plus de répercussion que d'autres, voilà, c'est pas compliqué, ils n'ont jamais prétendu en faire un héros.


(* et les discriminations qui souvent vont avec - contrôles au faciès, quartiers, certaines manifs - noirs, arabes, jeunes, pauvres, gilets jaunes...)


Sur les réseaux sociaux, on parle aussi beaucoup des 17 enfants avec 3 épouses avec un père polygame. Qu'en est il ? merci, TB

Pas loin de chez moi habite une famille de malfrats qui met en coupe réglée une commune depuis des années. C'est curieux, mais personne ne réclame qu'ils soient lynchés. Une explication? La couleur de peau peut être ?


Cet article me semble taper dans le mille puisque aucun parti n'est épargné. Contrairement à ce qui est fait dans le document de RMC on prend du recul et on essaye de comprendre. Plusieurs membres de la famille Traoré ont donc des démêlés avec la justice même si pour une part ils sont liés aux conséquences de l'affaire. Cela ne justifie pas qu'un prévenu soit tué. Adama Traoré était lui même accusé de viol or, en France, on n'est jamais présumé coupable mais innocent. Nous n'aurons ainsi jamais le fin mot dans ce dossier. Cela, non plus, ne justifie pas la mort d'Adama Traoré.

Les médias dominants centrent beaucoup le débat sur la famille Traoré qu'ils abordent comme la famille de banlieue remplie de délinquants dont l'énumération des délits prendrait la journée (sic). Mais pourquoi ce zoom grossissant ? Pourquoi ne jamais se fixer sur l'ensemble des cas, les Steve, Zineb, Cédric, Zyed et Bouna (et combien d'autres) ? Parce que ce serait reconnaître qu'il y a un problème avec l'utilisation de la force dans le pays. N'oublions pas les 27 éborgnés, les mains arrachées, les mutilés, que ce soient des gilets jaunes ou non.

pour résumer; à part l'affaire d'escroquerie qui concerne Bagui Traoré et qui remonte à 2015; tout le reste est lié aux conséquences du meurtre d'Adama Traoré et de l'acharnement politique; policier; et judiciaire qu'ils ont subi pour les faire taire. Recemment Assa Traoré recevait la visite de la police chez elle pour faire pression sur elle et qu'elle annule la manif de samedi.  Et le coup de la tentative d'assassinat c'est du flan; c'est juste une version ameliorée du "outrage et rebellion" que beaucoup de manifestants passés à tabac connaissent.

C’est nouveau de considérer qu’une personne est responsable de ce que font les membres de sa famille ?

Par ailleurs, le délit le plus grave qui est reproché à Adama est le viol. Or, en France, on sépare l’homme de l’artiste. Viol, c’est minimum un César du meilleur réalisateur, je vous rappelle.

Oui, on en était là, juste avant le confinement, souvenez vous.

Il faudrait peut-être expliquer aux Bourdins et Poincarés de tout acabit que s'il y a une affaire Traoré, elle porte sur les témoignages contradictoires à propos l'attitude des gendarmes (en particulier le témoignage des pompiers), sur les causes de la mort de Traoré et sur le discernement dont ont fait preuve (ou pas) les gendarmes au cours de leur intervention.

Au moins à ma connaissance (mais il est possible que je me trompe), il n'y a pas d'affaire Traoré au sens où il serait question de décerner des certificats de bonne conduite à la fratrie tout entière.

Forcement; quand Damien Rieu et ses amis font une action illégale et potentiellement en mettant en danger la vie d'autrui (on se souvient du bateau affreté pour aller "repousser les migrants" et de l'action au col italien); ils sont gentiment escortés par la police; ça aide pour le casier judiciaire.

Quand Badinter a accepté d'être l'avocat de Patrick Henry il l'a fait pour pouvoir plaider contre la peine de mort et non pour défendre patrick Henry .


Il a voulu sauvé la vie de celui qui avait tué un enfant . 


Parce que guillotiner disait-il, c'est prendre un être humain et le couper en deux vivant . 



La cause qu'il défendait - l'abolition de la peine de mort - dépassait le cas particulier de Patrick Henry .


Si plusieurs membres d'une famille accumulent des dizaines d'interpellations au cours de leurs vies, la probablilité que l'une d'elle dégénère augmente aussi. De plus, j'imagine que des policiers qui interpellent des gens avec un tel passif violent sont plus tendus et à même de réagir violemment aussi.

Les policiers sont les détenteurs de l'autorité de l'état. 


Leur métier c'est -ce devrait être- de faire valoir l'autorité de l'état dans le respect des droits des citoyens même et surtout si les dits citoyens se sont mis hors la loi. 


Si un policier en vient "à être tendu" et " réagir violemment" et que sa réaction entraîne la mort de celui "qui lui faisait peur", il a failli à sa mission.

Leur métier est aussi de protéger les gens quel qu'ils soient. Ils ne sont pas juges, ils arretent des justiciables c'est au juge de condamner pas aux flics, de plus de nos jours la peine de mort a été supprimée! Quand ils arretent une personne ils doivent le faire sans brutalité et si cette dernière résiste ils sont assez nombreux pour ne pas avoir à la tuer,ni meme frapper, à 4 contre 1 on peut maitriser!. De plus si les accusations portées contre Adama sont vraies(?) il n'a tué personne meme si de nos jours (heureusement) le viol est reconnu comme crime (?)

De plus qu'Adama soit ou non coupable de ce dont on l'accuse , je dirais que cela m'est égal, la police n'a pas à tuer!!!

C'est à peu près ce que dit Pince-mi.

Donc je dois me taire. Il y en a d'autres qui disent la meme chose.

Non, c'est juste que vous l'avez mis en réponse à lui, et non à MYR, sans indiquer que vous allier dans son sens, donc j'ai cru que vous aviez mal compris son message, désolé si j'ai mal interprété.

Être et rester professionnel, comme dirait Bebel.. Mais vous oubliez le principe d'Archimede. 

Êtes vous en train de trouver des excuses aux gendarmes ? Un homme est mort... Acceptez vous une probabilité comme vous dites d’interpellations qui dégénèrent  ?

Non je ne cherche pas à les excuser. Je dis qu'une fois entré dans la spirale de la violence, cela peut degénérer. Aussi bien dans un camp que dans l'autre de plus. Le frère qui a étranglé le gendarme aurait pu le tuer aussi.

Sauf que d'un côté on a des délinquants, qui sont jugé pour ça, de l'autre des professionnels qui ne devraient pas faillir et si c'est le cas être jugé (ce qui n'est hélas pas le cas).

En effet. L'être humain et le système sont faillibles.

Les delinquants ne sont jugés que si ils sont attrapés.

Adama avait plus de 1000 euros ainsi que de la drogue sur lui.


Loin de moi l'idée de vouloir excuser la police, mais il est indéniable que si Adama ne s'était pas enfui de facon rocambolesce, il serait toujours vivant.


A ma connaissance, ce type de video n'existe pas en france.

https://www.youtube.com/watch?v=eqBAOX6Qegk 

Pardon mais...
"Adama avait plus de 1000 euros ainsi que de la drogue sur lui."
Selon quelle source?

C'est vrai cette information est pas connu et peu reprise par les medias (@si) inclus. 

Un simple wikipedia


Adama, lui, s'enfuit en courant, selon sa famille, parce qu'il n’avait pas ses papiers sur lui. » Les gendarmes considèrent a posteriori qu'il s'est enfui craignant d'être interrogé sur les 1 300 euros en liquide et le sachet de cannabis, trouvés par la suite sur son corps.


La source dórigine etant cette article de 20min


Mais je suis sur que si Tony Le Pennec passe par ici il pourra avoir plus de renseignement sur cette info.


J'avais déjà vu ça circuler, mais en fait, ce que je voulais dire, c'est que dans cette affaire toute déclaration des gendarmes est sujette à caution, un peu comme dans l'affaire Legay ou celle Redouan.

C'est deja plus le meme message que vous envoyez...


Mais sur ce coup la j'ai deja plus de mal a remettre en cause la version policiere car l'argent et la drogue ont du etre consigné. En gros il a fallu fournir les preuves qu'Adama avait ca sur lui. Je vois mal le flic qui vient d'étouffer Adama, placer discretement un sac de cannabis et 1300 euros discretement dans la poche du mort.

Mon message initial n'était pas très claire, je l'admet. Pour ce qui suis, depuis l'expertise médico légale complètement arrangé sur Mme Redouane, je reste dans l'espectative dans toutes les affaires où les forces de l'ordres sont juge et parti.

Et alors?

Je dois avoir mal compris. Pourquois vous me demandez "Et alors?" en répondant à ma question "Selon quelle source?"?
Je suis d'accord avec vous que ce qu'avais Adama Traoré dans ses poches n'a pas d'importance, mais ça n'a aucun rapport avec mon message.

Ben ça explique sa fuite.

Loin de moi l'idée de vouloir excuser la police, mais il est indéniable que si Adama ne s'était pas enfui de facon rocambolesce, il serait toujours vivant.


De même, si cette fille n'avait pas porté une jupe, elle n'aurait pas été violée.


Cet exemple ignoble pour vous faire comprendre que rien ne justifie le comportement de la gendarmerie ici, peu importe qu'Adama se soit enfui ou non. Il est responsable d'un délit de fuite, de vente de drogue ou que sais-je, mais pas de sa propre mort. Le "oui mais il a fait ça", c'est trouver des excuses à une faute lourde de la gendarmerie.

Donc si je vous suis on est dans une famille collectivement responsable des actes de tous ses membres. Il faudrait donc préventivement mettre en prison tous les membres d'une famille dans laquelle il y a un délinquant ? Drôle de vision de la justice !

Sinon vous nous partagez vos calculs de probabilité ? J'imagine que vous les avez déjà fait !

Au-delà du fait qu'il n'est pas question de contester qu'il est extrêmement problématique que l'institution pratique le déni face aux violences policières et refuse de traiter le problème, il faut tout de même se garder de faire de l'angélisme. Cette fratrie a manifestement un petit problème de violence, c'est un fait. Pourquoi le nier ? Ca n'est pas une raison pour mourir lors d'une interpellation, c'est là-dessus qu'il faut insister.

Et que penser de cette défense de la famille ? Adama n'a pas été poursuivi pour le viol de co-détenu... euh, oui, certes, faute d'accusé, celui-ci étant décédé. Mais pourquoi ses frères se sont-ils sentis obligé de tabasser l'homme en question ? 

Je note aussi qu'Assa se défend de subordination de témoin, non en contestant les faits, mais en indiquant qu'elle n' pas été entendue par la justice à ce propos. C'est curieux, tout de même. Pour ma part, si j'étais injustement accusé de tels faits, je commencerais par nier les faits. 

Bref, se dégage de tout cela un sentiment de malaise, alors que je considère bien évidemment que rien ne justifie que son interpellation soit la cause de sa mort, si tel est bien le cas. 

Pour ma part je souhaite que la lumière soit faite sur les conditions de son décès, mais je crois bien que je n'ai pas tellement envie d'en faire un héros/martyr dont je scanderais le nom.

ça me semble confirmer ducoup qu'on a affaire a une famille de malfrat n'est-ce pas ? En quoi est-ce facho de l’admettre ? Adama Traoré n'est pas George Floyd !

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.