121
Commentaires

Chloroquine : les intervieweurs à la peine face à Perronne

Certains médias ont essayé de critiquer le propos du professeur Christian Perronne, d'autres ont simplement relayé sans contradiction l'affirmation centrale de son livre : un usage généralisé de la chloroquine aurait épargné 25 000 vies sur les 30 000 décès officiels du Covid-19.

Commentaires préférés des abonnés

Merci pour cet article riche d'informations. 


O. Truchot"Quand il me dit qu'on aurait évité 25 000 morts, on peut difficilement le contredire car on ne pourra jamais savoir vraiment. Il donne sa vérité de scientifique comme le font d'autres (...)

Décidément on aime pas beaucoup Raoult chez ASI . Un chirurgien dentiste pour juger un infectiologue , c'est limite.Les journalistes devraient faire preuve d'un peu d’humilité ,même spécialisés dans un domaine ,ils seront toujours moins compétents qu(...)

"Le problème des journalistes santé est qu'ils prennent parti eux aussi, l'avantage d'un journaliste généraliste est de ne pas être lié au milieu scientifique."  


Pas lié certes, mais ça ne les empêche pas de prendre parti eux aussi !


De tout(...)

Derniers commentaires

Ca fait plusieurs articles qu'ASI interroge "un journaliste scientifique" sur le sujet du covid suite à l'interview (sans contradiction) de Nicolas Martin sur Raoult... J'ai peur que ce journaliste, N. Martin, soit le seul réseau d'ASI sur le Covid... Ai-je raison d'avoir peur ? Si oui pourquoi ne pas diversifier ce réseau ? ASI manquerait-t-il à ce point de contacts et de culture scientifique ? Mes excuses d'avance à l'auteur si j'ai tord...

Un article de plus sur un médecin qui dirait n'importe quoi. C'est quoi cette profession ? Comment deviner si l'information est sérieuse ? Cela tend surtout à démontrer qu'on est dans les choux... Tu parles d'un pays développé !


nb : ce qui m'intrigue est que sur le terrain il y a un certain consensus médical autour de moi à propos des dérivés de la quinine. Je dis ça, je dis rien, car je ne suis pas compétent. Cette observation me fait douter des informations contradictoires qui se succèdent. Le pompon avec l'étude du Lancet ! Dupont de Ligonnès version médicale.

Tellement déprimant...... Quelle image certains d'entre nous peuvent donner...... 😤

Après ma conf tel de l'am ou sur 1h30 de discussion sur une étude, 1h15 ont été consacrée à l'authorship (la sacro-sainte place des auteurs dont certains n'ont même pas lu le titre)... Je me reprends une bière 🍻 pour la science. 

Beauf FM tire un peu trop sur la corde des Raoulteries/chloroquineries et autres billevesées. Ils feraient mieux de mieux gérer leurs personnels plutôt que de faire du remplissage de cm3 de cerveaux entre deux écrans de pubs pour justement mieux rameuter les pubards... et les annonceurs ! Comme l'écrit D.S. dans son édito du jour... ils ont eu des taux d'écoute énormes pendant le confinement alors bon... 

Mais on ne peut pas demander à un dealer de drogue d'arrêter de vouloir s'enrichir en vendant sa daube. Il faudrait justement pouvoir expliquer à tous les clients que la daube vendue par Beauf FM leur fait bcp de mal...

Quand il me dit qu'on aurait évité 25 000 morts, on peut difficilement le contredire car on ne pourra jamais savoir vraiment.


ah ça quel mystère; on saura jamais; c'est pas comme si on avait fait des dizaines d'études qui concluaient à l'inefficacité du médicament.


Ben si ! On aurait pu le savoir ! Justement.


Si la majorité avait financé la recherche et l'hôpital public à la hauteur du risque prévisible et annoncé, 


Ce risque a été négligé pour des raisons budgétaires (se rappeler le refus persistant de Macron de financer la recherche et l'hôpital avant l'épidémie).


Cet aspect est malheureusement ignoré. 


Nous disposerions d'un savoir scientifique qui aurait permis de prévenir efficacement la pandémie et de contredire tout aussi les colporteurs de balivernes.


D'où la possibilité de ce débat de Diafoirus - entretenu comme un marronnier indigne et indécent - pendant que des gens meurent. Bravo les médias.


C'est l'ignorance de la science qui permet ce foutoir médiatique. 


Mais personne ne parle de la responsabilité de l'exécutif. 


Au contraire, on commente la politique comme si de rien n'était.


Géral Darmanin - qui a appliqué cette politique d'austérité budgétaire se présentent aux élections municipales et personne ne le met face à sa responsabilité de  la situation. Ni Agnès Buzyn. Dans quel pays vivons-nous ? Il me semble qu'il y en ait assez pour que, dans un pays démocratique, une presse efficace et l'opinion les convainquent de se cacher plutôt que de parader.


Si les plaintes contre le personnel politique et administratif sont aussi peu sérieusement traitées, les familles des victimes mourront de vieillesse avant d'avoir que ne se tienne une audience...


En fait environ 80% des études montrent une efficacité du médicament.


https://c19study.com/

est ce que ces 80% sont validés par le conseil scientifique du forum d'ASI?

C'est curieux, parce que ce n'est pas DU TOUT le résultat du consensus scientifique sur la question. Les méta-analyses et les études les plus sérieuses concluent toutes à l'inefficacité de la chloroquine.


Par curiosité, je suis allé vérifié une des études citées. Votre site indique qu'elle est positive (c'est à dire en faveur de l'HCQ). La conclusion de cette étude est celle-ci:

"This randomized trial did not demonstrate a significant benefit of hydroxychloroquine as postexposure prophylaxis for Covid-19." 


C'est sur qu'en comptant comme "positives" certaines études qui disent le contraire, en mettant sur le même plan un obscure preprint et un essai genre recovery, et en utilisant divers autres stratagèmes tout aussi malhonnêtes, les responsable de ce site arrivent à faire dire n'importe quoi.


En attendant, je vous remets la conclusion de cette meta-analyse:

"In conclusion, there is no strong evidence supporting a benefice for hydroxychloroquine with or 486 without azithromycin to improve survival of COVID-19 hospitalized patients. Conversely, there is no 487 strong evidence supporting an increased mortality associated with HCQ or HCQ + AZ intake."


C'est quand même curieux que les raoultiens soient toujours obligés de mentir et/ou de faire de la merde pour trouver des "arguments" en faveur d'une molécule, alors que les études faites rigoureusement ne constatent aucun effet bénéfique.


Vraiment curieux.

Super les compliments ! Je vais en rajouter alors. D'après le collectif C19, 100% des études utilisant HCQ pour prévenir l'infection (4 sur 4 études) montrent l'efficacité du médicament. Aussi 100% des études utilisant l'HCQ (+/- azithromycine) au stade précoce de la maladie (12 sur 12 études) montrent l'efficacité du traitement. L'effet est selon moi, le plus souvent fort.

Par contre quand l'HCQ est donnée trop tardivement, a l'hôpital, sur des gens ayant des difficultés respiratoires (20 à 30 études) la moitié des études montrent un effet relativement faible, les autres pas d'effet. Ma foi rien de nouveau, l'HCQ et l'azithromycine doivent être donnée au début de la maladie pour être le plus efficace. Dépister tôt et traiter tôt, comme Raoult.



La méta-analyse que vous donnez est faite pour échouer ! C'est une sorte de provocation. Uniquement 16 études sont incluses, et surtout presque toutes au stade tardif! Soit quand l'HCQ est attendue la moins efficace, alors que c'est au stade précoce qu'il faudrait l'évaluer. Et puis ils ont fait n'importe quoi avec une étude de Raoult, provocation ? Mais ce n'est pas la première fois, le premier auteur s'était déjà ridiculisé au sujet de l'étude mensongère du lancet ! 

Et il continue ! La méta-analyse inclut l'étude Recovery sur la base d'un communiqué, alors que l'étude n'est toujours pas disponible et malgre la polémique sur la très forte dose d'HCQ utilisée sur des patients fragilisés par la maladie. À cette dose le médicament est-il toxique? Comme l'étude Boulware ci-dessous, cela n'est vraiment pas sérieux.



Finalement, si l'étude Boulware est classée comme positive c'est justement parce que les données publiées dans cette étude sont effectivement positives pour l'HCQ. Le collectif C19 est tres clair sur ce point et c'est la seule étude qu'ils ont réévalué pour l'instant. Explications :

  « COVID reduced by [49%, 29%, 16%] when taken within [2+, 3+, 4+] days of exposure. Very unlikely that the observed benefit and treatment delay-response relationship is due to chance, see [1]. PEP 2+ day delay RCT. See also [2]. Currently this is the only study where we have evaluated the result as positive while the authors indicate it is negative - see detailed analysis.». 


Ce site est excellent. Bravo a eux !

D'après le  collectif C19 


Et qui est derrière ce collectif ? Je vous ai montré qu'ils mélangent les torchons et les serviettes, font dire à certaines études le contraire de ce que les études disent vraiment, et je rajoute:

1) il y a un "curieux" biais de sélection.

Par exemple il n'y a qu'une seule étude mentionnée comme "retracted" (celle du lancet) alors qu'il y en a eu bien d'autres (dont celle de Perroux, par exemple).

2) le compteur de morts, bien angoissant, à côté de chiffres qui prouverait la soit-disante efficacité du traitement. C'est une façon pas très subtile de faire passer un message.


Donc: qui est derrière ce collectif ? qui sélectionne les études ? Pourquoi leur accorder une confiance quelconque, alors qu'ils cherchent à vous manipuler? 


Je vous rappelle, pour ma part, le consensus scientifique: aucune preuve solide d'efficacité de l'hydroxychloroquine n'a été apportée. Et pourtant ça n'a pas été faute de chercher.


Tenez, je vous donne par exemple la synthèse de l'insses qui reprend (p4) diverses études.  Les résultats sont pas brillants. Alors, vous êtes bien sûr libre de croire que les agences sanitaires, l'immense majorité des chercheurs et des médecins se trompent tandis que votre collectif anonyme et manipulateur ne vous raconte pas des salades, mais c'est juste une croyance complètement irrationnelle.




La méta-analyse que vous donnez est faite pour échouer !

Non. Elle est faite pour analyser et mettre en perspective le résultats d'autres études. Ce que vous (et les autres raoultiens) ne comprenez décidément pas, c'est que personne ne souhaite que l'HCQ soit inefficace. Au  contraire, je serai le premier heureux de savoir qu'on a trouvé un traitement efficace contre le covid 19, quel que soit le traitement. 


Ah oui: curieusement, cette méta-analyse n'est pas citée par votre fameux comité. Encore une preuve de leur biais de sélection.



Le collectif C19 est tres clair sur ce point et c'est la seule étude qu'ils ont réévalué pour l'instant 


Donc je vérifie une de leurs éude, et manque de bol c'est la seule qu'ils truandent ? c'est vraiment pas de chance quand même. Et ça ne répond toujours pas à ma question: qui sont-ils ? Qui sont-ils pour décider des résultats d'une études mieux que les auteurs de ladite étude ?


Il serait peut-être temps d'arrêter de faire aveuglment confiance à des gens. Faites confiance à la méthode, pas aux experts auto-proclamés.

C'est en effet la seule réévaluée ! pas de chance, moi qui croyais que vous les aviez toutes regardées ! j'ai été très impressionné. Du coup je suis un peu déçu :)

Mais ils n'ont rien truandé, c'est Boulware le truand! Ils n'ont rien changé des résultats, ils ont révisé l'interprétation.

Il manque en effet l'étude dont vous parliez (même si c'est un gag) et donc peut-être d'autres.


Le Québec est contre la chloroquine (votre site insses), mais de nombreux autres pays sont pour. Par exemple les experts indiens ont jugé les preuves suffisantes et ils l'utilisent. De la même manière, il me semble que de nombreux médecins sont pour (plusieurs collectifs de médecins en France, Brésil, USA). Et de "grands scientifiques" aussi. Les experts en Chine/Coree/Inde/Marseille/Yale sont-ils du même avis qu'à Paris/Oxford? Non.

Ceux qui ont voulu des grands essais randomisés en double aveugle (votre "méthode") ont eu tort. Malheureusement le gouvernement et le publique ont ete convaincus. Ces essais ne sont pas forcément mieux que les autres, pas souvent réalisables, surtout ils ne testent pas forcément ce qu'il faudrait tester et les résultats arrivent trop tard.

Je ne sais pas qui est derrière C19

Examinons un peu les publis notées comme positives par ce groupe C19


1)Ferreira preprint donc c’est un papier pas reviewé par les pairs. Impossible de conclure sur la validité de données qui n’ont pas été discuté

2)Lagier (Groupe Raoult) positif. Mais les résultats ne sont pas n’ont plus extraordinaire. 8.3% de mortalité chez les plus 60 ans atteints de comorbités (voir le tableau annexe de l’étude)

3)Chen et al. Preprint donc de nouveau c’est impossible de savoir si ce qui est dit va rester telle quelle dans la version finale

Mais si on regarde la conclusion du preprint. C’est plus nuancé que : c’est positif

We evaluated the effectiveness of (hydroxyl)chloroquine in treating patients with 

moderate COVID-19. Our data suggest that chloroquine is likely to be effective in 

treating certain types of the disease. At the dosage used, hydroxychloroquine exerted 

effects similar to those of chloroquine; however, the magnitude of 

hydroxychloroquine’s effects was limited


4)SMSH Sawai Man Singh Hospital,

C’est pas une étude et de nouveau la conclusion c’est que HCQ pourrait hypothetiquement fonctionnait

Hydroxychloroquine is used to treat malaria and rheumatoid conditions such as arthritis. In various studies, the drug had demonstrated antiviral activity, an ability to modify the activity of the immune system, and it has an established safety profile at appropriate doses, leading to the hypothesis that it may have also been useful in the treatment of COVID-19.

 

5)Sbidian. De nouveau c’est un preprint donc ca n’a pas été reviewé. Comment le collectif conclut que le prerpint est bon. On ne sait pas.

Mais penchons nous quand même sur ce preprint qui est référencé comme positif par le groupe C19

Voilà la conclusion de l’étude : Inefficacité voire plus de mortalité. Mensonge du groupe C19

we found no evidence for efficacy of HCQ or HCQ combined with AZI on 28-day mortality. Our results suggested a possible excess risk of mortality associated with HCQ combined with AZI, but not with HCQ alone. Significantly higher rates of discharge home were observed in patients treated by HCQ, a novel finding warranting further confirmation in replicative studies.


6) Ford. C’est une étude en cours. Aucuns résultats n’est dispo. Ils disent que ca ne rentre pas dans leurs statistiques mais un jolie positif est écrit à côté. Ca commence à faire beaucoup de maladresse et de manipulation


7)Otea. De nouveau un preprint. Mais comment font ces gens qui arrivent à conclure que ces données sont positives avant la revue par les pairs. Ca doit être des génies.

Si on regarde les données. 80 patients, moyenne d’âge 50 ans, et ils  n’ont aucun morts. Faible nombre de patients, moyenne d’âge faible par rapport aux moyennes d’âges de gens qui sont morts du virus.


8) Bhattacharya. Encore un preprint comptabilisait comme positif. Ils sont trop forts le groupe C19

Maintenant regardons la conclusion du preprint

This study demonstrated that voluntary HCQ consumption as pre-exposure prophylaxis by HCWs is associated with a statistically significant reduction in risk of SARS-CoV-2. These promising findings therefore highlight the need to examine this association in greater detail among a larger sample using Randomised Controlled Trials (RCT).

 C’est prometteur et donc on doit examiner ces résultats plus en détails en faisant une une étude randomisée de grande ampleur.

De nouveau c’est un peu plus nuancé que : Positive


Etc Etc…



Conclusion.

Le groupe C19 prend les gens pour des cons.

"5)Sbidian. De nouveau c’est un preprint donc ca n’a pas été reviewé. Comment le collectif conclut que le prerpint est bon. On ne sait pas.

Mais penchons nous quand même sur ce preprint qui est référencé comme positif par le groupe C19

Voilà la conclusion de l’étude : Inefficacité voire plus de mortalité. Mensonge du groupe C19"


Vous delirez la ! Les patients patients sortent plus vite de l'hopital avec HCQ. C'est significatif avant ou apres redressement !  Cette etude est pas mal du tout, malgre un redressement tres (trop) severe (tableau3).


Et je reste gentil!

Using a large non-selected population of inpatients hospitalized for COVID-19 infection in 39 hospitals in France and robust methodological approaches, we found no evidence for efficacy of HCQ or HCQ combined with AZI on 28-day mortality. Our results suggested a possible excess risk of mortality associated with HCQ combined with AZI, but not with HCQ alone. Significantly higher rates of discharge home were observed in patients treated by HCQ, a novel finding warranting further confirmation in replicative studies. Altogether, our findings  further support the need to complete currently undergoing randomized clinical trials. 



Our results suggested a possible excess risk of mortality associated with HCQ combined with AZI 

Ce n'est pas significatif et le "trend" apparait apres un fort (trop fort?) redressement. Ce n'est pas le cas dans les donnees primaires.


Les seules donnees signicatives apres redressement c'est que les patients sortent plus vite de l'hopital avec HCQ. Donc c'est positif


Et avant redressement, ce qui est significatif est: mortalite reduite avec HCQ et patients sortent plus vite avec HCQ et HCQ+AZ, ca aussi c'est signicatif.


Ce n'est pas significatif et le "trend" apparait apres un fort (trop fort?) redressement. Ce n'est pas le cas dans les donnees primaires. 


Donc les auteurs ont tort. Ok c'est une manière de voir les choses. 


Ils n'ont pas tord puisqu'ils l'ecrivent noir sur blanc dans l'abstract.

dans l'abstract ils concluent que:

we found no evidence for efficacy of HCQ or HCQ combined with AZI on 28-day mortality. Our results suggested a possible excess risk of mortality associated with HCQ combined with AZI, but not with HCQ alone

Vous faites sauter le passage positif, en plus quand l'effet est significatif: 


Significantly higher rates of discharge home were observed in patients treated by HCQ, a novel finding warranting further confirmation in replicative studies. 


ce n'est pas bien de mentir

Je l'avais cité complètement juste au dessus. Vous avez du raté le message probablement. Je fais  donc un bien piètre menteur.


Je n'ai jamais parlé de la "décharge" des hôpitaux. Je répondais à votre commentaire sur la mortalité. Je n'ai d'ailleurs jamais parlé de la décharge. Elle est positive dans le papier et je n'ai jamais remis ça en cause. J'ai remis en cause le fait que le groupe C19 liste cette public comme positive alors que c'est faux c'est plus nuancé si on accepte la conclusion des auteurs: Positif pour la décharge des hôpitaux, neutre voire négatif pour la mortalité.

 

De plus, Le groupe C19 a un compteur de morts et pour la publi de Boulware, il extrapole le nombre de gens que l'on aurait pu sauver dans leur commentaire. Ca semble donc être un critère très important pour eux. 

https://c19study.com/boulware.html


Vous me dites que la correction effectuée par Sdibian est trop forte. Aucun problème avec ça. Je suis tout disposé à vous croire. J'attends juste votre preuve. En quoi les variables (voir message ci dessous) sont pas bonnes et biaisent la correction?

Quel serait une correction acceptable qui donnerait des bons résultats?


Pour le redressement, les auteurs utilisent les variables suivantes:

Baseline covariables considered for adjustment were sex, age, current smoker, diabetes, obesity, hypertension, dyslipidemia, Ischaemic heart disease, rhythmic heart diseases, Chronic
renal failure & Chronic end-stage kidney failure, any chronic lung disease, hepatic failure, cancer, hemopathies, chemotherapy, current steroid use, oxygen saturation, partial pressure of
oxygen, paCO2, lymphocytes, neutrophils, D-Dimer, Creatine, C Reactive protein, Dehydrogenase lactate, prothrombin time


Pouvez m'expliquez en quoi ces variables ne sont pas bonnes et biaisent les résultats?

Pouvez vous me dire sur quelle base (calculs, publications scientifiques) vous vous appuyez pour affirmer que c'est un fort redressement et que l'on peut considérer des données brutes comme significatives?

Finalement, si l'étude Boulware est classée comme positive c'est justement parce que les données publiées dans cette étude sont effectivement positives pour l'HCQ.


Elles ne sont positives que pour J1+J2+J3. Elles ne sont pas positives pour J1; J1+2 ou J1+J2+J3+J4..


Bonjour le cherry picking. Sans compter que si on prend en compte l'article de Cohen qui critique celui de Boulware on devrait prendre en compte seulement J1 ou J1+J2. Résultats qui ne montrent rien de significatif

https://www.nejm.org/doi/full/10.1056/NEJMe2020388


D'après le collectif C19, 100% des études utilisant HCQ pour prévenir l'infection (4 sur 4 études) 

C'est un mensonge éhonté

Lisez les études avant de raconter n'importe quoi. Ca pourrait vous servir de lire, vous savez.

Voilà les conclusions d'une étude où l'HCQ est utilisé en préventif et qui est référencée comme positive par le collectif C19

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC7162746/


In this study, PEP with HCQ was implemented safely under proper monitoring and no additional patients were diagnosed with COVID-19. Randomized clinical studies are needed to evaluate whether PEP is an effective option for an outbreak response strategy against COVID-19 in LTCHs. 



Pourquoi mentir?  Pourquoi présenter ces résultats comme positifs alors que les auteurs ne disent pas du tout ça? 


Vous reprennez mes arguments d'une discussion precedente, mais vous ne les comprennez pas. A votre avis qu'est-ce qu'il dit Cohen? Il dit 4 jours c'est trop long pour PEP! Il dit plus c'est tot, mieux c'est!  Tout les resultats "tot" sont positifs pour l'HCQ. Ce n'est donc pas faire du cherry picking.

On peut essayer autre chose: cliquez sur l'etude Boulware dans la liste du collectif C19 et tout s'eclairera, comme par magie.

Il dit 3j pas 4j. Vous en avez pas marre de mentir


In the current trial, the long delay between perceived exposure to SARS-CoV-2 and the initiation of hydroxychloroquine (≥3 days in most participants) 



On peut essayer autre chose: cliquez sur l'etude Boulware dans la liste du collectif C19 et tout s'eclairera, comme par magie. 



Partir de la conclusion que ca marche puis ensuite chercher quels calculs von démontrer que ca fonctionne est une méthode bien connue. Ca s'appelle de la numérologie , vous avez raison c'est magique.

 Malheureusement, la magie n'a jamais éclairé personne.

La seule conclusion possible pour une étude où les données sont pourries comme celle de Boulware est celle proposée par Cohen


https://www.nejm.org/doi/full/10.1056/NEJMe2020388


The results reported by Boulware et al. are more provocative than definitive, suggesting that the potential prevention benefits of hydroxychloroquine remain to be determined.


"Il dit 3j pas 4j. Vous en avez pas marre de mentir"


ben si 3 jours c'est trop long pour PEP, 4 jours c'est trop long aussi ! C'est bien ce que je dis !

Ca change juste tout. Vu que si on prend que les données inférieures à 3j. J1, J2 et J1+2, il n'y a pas de résultats significatifs.


Donc sur quelles bases (j'aimerai bien lire ces publications) vous vous appuyez pour affirmer que J1+2+3 est valable mais que J1, J1+2 et J1+2+3+4 ne sont pas valables?


Et comment a partir de données pourries pouvez vous conclure quoi que ce soit?

En quoi Cohen a tort quand il dit:

The results reported by Boulware et al. are more provocative than definitive, suggesting that the potential prevention benefits of hydroxychloroquine remain to be determined. 



Etwas überraschend !

Nicht wirklich.

Si, si, totalement wirklich. 


Vous avez  copié-collé un texte sans vous soucier qu'il soit compris par vos lecteurs.

Matter of fact.


Les publications scientifiques sont en anglais, c'est comme ça.

Si des personnes qui suivent la discussion ne comprennent pas l'anglais, j'en suis désolé.

Lire les publis (les dix premières du lien de Marcel) m'a déjà pris plusieurs heures. Désolé de ne pas avoir la motivation de jouer au traducteur. 

"Désolé de ne pas avoir la motivation de jouer au traducteur. "

Ne soyez pas désolé.


Mais surtout ne vous revendiquez pas de textes que peu d'entre nous ont envie de lire.


Even if they can read and understand globish.

Je ne me revendique de rien du tout. Je cite les études. C'est juste la base de la méthode scientifique, cité les études.

Si vous n'avez pas envie de lire les publications scientifiques, tant pis ou tant mieux pour vous.. L'ignorance est un état fort agréable.

"L'ignorance est un état fort agréable."


Et les certitudes, c'est le nirvana.

Vous semblez l'avoir atteint il ya un moment le nirvana. Beaucoup d'affirmations dans tous vos commentaires mais peu de sources qui étayent vos propos. .

"Les publications scientifiques sont en anglais, c'est comme ça."


D'abord, elles ne sont pas en anglais, elles sont en globish.


Et je rajoute non, c'est pas comme ça. 


C'est comme ça parce que  vous en tant que scientifique, avez accepté que ce soit comme ça. 


Et vous avez tort.


Il ne s'agit pas ici de décider qui de l'espagnol, de l'italien, du grec ou du moldo-valaque va être la langue des échanges scientifiques.


Il s'agit de savoir si la pensée des uns et des autres va être exprimée correctement.


Et cette pensée là ne s'exprime bien que dans la langue "maternelle". Celle que l'on a entendue alors que le vie commençait. 


Bien sûr, il y a des bilingues de naissance et j'en ai un paquet dans mes petits enfants, neveux et nièces. Mais ça n'est pas le sujet.



Le sujet, c'est celui, en science comme ailleurs, des rapports de force. 


S'exprimer en globish, c'est se soumettre à la domination du libéralisme.

Ah merde j'ai tort. Je dois aller au coin?


Il s'agit de savoir si la pensée des uns et des autres va être exprimée correctement. 

Justement je respecte totalement la pensée des auteurs des textes, vu que je les cite dans le texte.

Je n'ai pas de pensée propre sur cette controverse scientifiques parce que je n'ai pas les moyens d'en avoir une. Je délègue mon savoir aux chercheurs qui bossent dessus. Donc je restitue leurs pensées sans en altérer le sens.



S'exprimer en globish, c'est se soumettre à la domination du libéralisme 

La langue anglaise est donc un pilier du libéralisme. Ecrire ou lire en anglais équivaut automatiquement à se soumettre au libéralisme.


Écrire ou lire en anglais équivaut automatiquement à se soumettre au libéralisme."


Vous avez décidé de faire semblant de ne pas comprendre. Et ça vous arrange bien quant au reste de mes critiques.


Alors pour faire bref, OUI, le globish est un véhicule du libéralisme et je vous mets au défi (challenge) de prouver le contraire.


"Je n'ai pas de pensée propre sur cette controverse scientifiques parce que je n'ai pas les moyens d'en avoir une. Je délègue mon savoir aux chercheurs qui bossent dessus. Donc je restitue leurs pensées sans en altérer le sens."


Si vous n'avez pas de pensée propre, ne perdez pas votre temps à nous faire partager celle des autres. 

Nous sommes tous assez grands pour construire notre opinion sur le sujet.




Alors pour faire bref, OUI, le globish est un véhicule du libéralisme et je vous mets au défi (challenge) de prouver le contraire. 


Inversion de la charge de la preuve. Vous affirmez quelque chose c'est pas à moi de faire le boulot.


Si vous n'avez pas de pensée propre, ne perdez pas votre temps à nous faire partager celle des autres.  


Décidement vous n'aimez pas la méthode scientifique. Et vous oubliez bien intentionnelement le reste de ma phrase. Comme c'est pratique


Nous sommes tous assez grands pour construire notre opinion sur le sujet. 

A partir de quelles sources vu que vous ne lisez pas les publications.

Inversion de la charge de la preuve. Vous affirmez quelque chose c'est pas à moi de faire le boulot.


Si c'est à vous de faire le boulot.


Si vous n'avez pas de pensée propre, ne perdez pas votre temps à nous faire partager celle des autres.  


Je persiste et je signe.


"A partir de quelles sources vu que vous ne lisez pas les publications."


Mais où ai-je écrit que je ne lisais pas les publications ?

           

         

       



Si c'est à vous de faire le boulot.


Quand on affirme un truc sans preuve c'est donc aux autres de faire le boulot. J'avais vu un pyramidologue utilisé le même type de rhétorique. Je n'ai pas été très convaincu.



Mais où ai-je écrit que je ne lisais pas les publications ?

de textes que peu d'entre nous ont envie de lire 


Je sais pas là par exemple. Ou peut-être que vous vous excluez quand vous dites "nous"


Si vous n'avez pas de pensée propre, ne perdez pas votre temps à nous faire partager celle des autres 

Je persiste et je signe. 


Vous avez donc une pensée propre sur la gravité, la théorie de l'évolution, l'histoire du monde, la mécanique quantique etc... Vous ne déléguez pas votre savoir.

Vous devez être le génie des génies. 

Du coup je suis content d'avoir votre signature, elle doit valoir un paquet de fric



"Vous devez être le génie des génies. 

Du coup je suis content d'avoir votre signature, elle doit valoir un paquet de fric"


Quelle perspicacité !


Je suis le génie des génies et en toute modestie, ma signature vaut un paquet de fric. 


Mais, contrairement à vous, j'ai décidé de ne pas avoir raison tout le temps contre tous et partout.


https://www.youtube.com/watch?v=HKwTKwjhkoA


quand je vois le nombre de sujet passionnant autour de cette crise sanitaire, (l'état de la recherche scientifique, le soin en periode de crise, comment organiser un comité scientifique efficace,   la gestion des lobby etc , les directives prises pour de mauvaises raison) et la qualités si médiocre des échanges sur le forum d'asi, le ridicule des interventions de notre "comité scientifique auto-proclamé" constitué de gens dont la pensée est à l'arret, en pause, , qui se contentent d’interpréter des résultats qu'ils ne sont pas en mesure de valider ou d'invalider, se faisant ballader d'etude en etude sans rien comprendre, ceci dans un contexte ou plus aucune autorité scientifique(a part Legall) n'est en mesure de donner le "la"...

ça fait rêver.

"ça fait rêver"


Ces deux là sont en mesure.

Et en mesure de nous donner le la.


 la chasse aux sorcières ..


https://m.youtube.com/watch?v=td-ciDOFjoc

Dixit le mec qui a écrit plus de 1000 messages pour défendre bec et ongles son intuition.

Ok ok , toujours aussi passionnant , mais juste un conseil :Avant de distribuer les bons et les mauvais points scientifiques, vous devriez apprendre à compter .

Je le sais bien vous n'aimez pas quand je vous cite. C'est con, on a accès super rapidement à vos propos qui disent en substance; que vous vous en foutez des sources, vous vous fiez à votre intuition. 


Je ne distribue aucun point scientifique. Je n'ai jamais dit sur ce forum que Raoult était un bon ou un mauvais scientifique. Vous affabulez encore une fois.

Et je ne distribue aucuns bons ou mauvais point scientifiques au forumeur. Je n'ai jamais dit vous êtes un mauvais scientifique à qui que ce soit sur ce forum. Je me contente de répéter ce que l'on admet actuellement comme rélevant ou non (genre votre intuition) de la méthode scientifique et demander des source aux gens qui affirment des choses. 


Pour les milles messages c'est une exagération, je ne sais pas combien de messages vous ave postés sur les sujets. Mais vous êtes un des contributeurs les plus présents donc votre post sur le "comité scientifique" et la chasse au sorcière vous pourriez vous l'appliquer à vous même.

Le retour de mister intuition. 

Raison de quoi? 


Vous aimez bien faire dire aux gens ce qu'ils ne disent pas. J'ai jamais dit que j'avais raison et je me contente de relayer les publications. Manifestement pour les religieux c'est déjà de trop.

éje me contente de relayer les publications."

"je me contente de relayer les publications."

C'est gentil, mais les publications, tout le monde peut les lire, sans votre aide.

C'est assez marrant de vous voir me dire de fermer ma gueule parce que ce que je dis ne vous plaît pas. Et après c'est moi qui veut toujours avoir raison.



Si vous aviez lu mes messages, je relaie les publications et la méthode 

scientifique. Notamment de ne pas prendre position quand il y a une controverse scientifique. De douter et d'attendre qu'un consensus se forme.

De douter et d'attendre qu'un consensus se forme.


donc quand il n'y a plus de malade ... 

C'est surement grace à ce genre d'idées génial que l'on se retrouve avec un des pires taux de mortalité du monde.


Tristan Legall clame haut et fort que ce consensus existe déjà, bien sure aucune contradiction de votre part. si il fallait un signe de plus que votre soit distante neutralité est totalement bidon.

C'est surement grace à ce genre d'idées génial que l'on se retrouve avec un des pires taux de mortalité du monde. 

Encore une fois vous êtes devin. Le nombre de  gens testés, les spécificités régionales etc tout ça vous le balayez d'une seule main. Vous savez déjà que l'on sera parmi les pires au monde alors que la pandémie n'est pas finie.


Intuition+don de voyance. Vous cumulez les super pouvoirs.


Je n'ai jamais dit que je fais preuve de neutralité. Vous affabulez encore. Citez moi un post où je dis que je suis neutre!

Si vous trouvez ce message, je dirais que ce message c'est de la merde et que j'ai écrit une connerie.


Tristan suit les agences de santé qui font état du corpus actuel. Si le corpus change Tristan changera d'avis.  Il l'a répété maintes fois.

Je considère que les publications (toutes positives ou négatives) ont des indices de preuve trop faibles pour pouvoir dégager un consensus. J'ai peut-être tort et les agences ont peut-être raisons. Mais au vu des affaires (Lancet ou la publication de Peronne) je préfère attendre plus que d'habitude (je suis les agences) .

On  fonctionne de la même manière avec Tristan, sauf que l'on ne met pas le curseur de la preuve  au même endroit pour ce cas particulier (tous les traitements liés au covid).


Vous êtes dans la croyance. Vous vous fiez uniquement à votre intuition. Je porte la contradiction au personne qui affirme comme vous l'avez fait qu'il y a une vérité. Ainsi qu'au complotiste (type la Romancière anglaise) et au personne qui infirme des faits scientifiques (exemple la correction est trop forte dans la publication de Sbidian sans en apporter de preuve)



erreur de ma part 

*qui remettent en cause le travail de scientifiques (exemple la correction....)


Je n'ai pas de pensée propre sur cette controverse scientifiques parce que je n'ai pas les moyens d'en avoir une. Je délègue mon savoir aux chercheurs qui bossent dessus. Donc je restitue leurs pensées sans en altérer le sens."


 donc vous perdez votre temps

D'accord la méthode scientifique fait perdre du temps. 

Le fait de ne pas avoir de pensée propre ne veut pas dire ne pas avoir de position. Ma position est celle que de dire je ne sais pas et je ne conclus pas tant qu'un consensus ne se dessine pas. C'est ce que préconise la méthode scientifique.

Maintenant vous avez peut-être une méthode meilleure qui permet de ne pas perdre son temps et de trancher avec certitude.

Je vous en prie, éclairez moi.

Oui mais est-ce que vous les avez bien comprises?

Parce que le tableau3 de l'etude APHP montre pourtant bien que toutes les donnees significatives sont positives pour HCQ et HCQ+AZ, et il y en a pas mal. Alors pourquoi toutes ces questions?


Les auteurs du texte concluent que il n'y a pas d'efficacité au niveau de la mortalité. Ils peuvent avoir tort. Ils peuvent avoir mal traités les données brutes. C'est tout à fait possible. Je suis incapable de le dire parce que je ne connais pas les méthodes utilisées. Vous en êtes capable semble-t-il. Donc j'aimerais que vous me démontriez le redressement a été mal fait.

Je vous ai montre que l'etude est positive, ce fut deja assez long...

Je suis déçu mais peu surpris. J'aurais beaucoup aimé apprendre en quoi la correction effectuée dans l'étude est trop forte et comment on fait une bonne correction des données brutes.

Sur un blog, j'ai rencontré cet article, relatant un débat scientifique, dont quelques uns se souviennent, qui a beaucoup de ressemblance avec  les zigzags actuels:


https://blogs.mediapart.fr/almire-bocquet/blog/200620/aux-premisses-de-la-guerre-des-sciences-memoire-de-leau-saint-barthelemy

ca devient gonflant ce sujet ........ c'est grave docteur ?

Les têtes à claques sont de parfaites têtes à clics pour certains merdias.

Beaucoup de lecteurs ici mettent en cause l'absence de formation scientifique (ou médicale pour ce qui nous occupe) des journalistes.  . Il existe des journalistes qui sont aussi médecins et travaillent très honorablement:   Marc Gozlan dans le journal Le Monde, rubrique "sciences",  a consacré de nombreux articles au covid, (quand il traite du covid) en traquant et traduisant les publications étrangères et dans une approche très pédogogique.


Chloroquine va-t-il faire autant de clics que Raoult ?


Suspense insoutenable.

Une règle du brillant docteur hidodu : quelqu'un qui se fait appeler docteur ou professeur avant de parler va toujours raconter des conneries :)
C'est d'autant plus vrai quand ce n'est pas un journaliste qui vous attribue ce titre mais que c'est vous même qui le marquez sur votre propre livre.

En tout cas, la chloroquine est en train de rendre les journalistes fous.

En s'acharnant sur Raoult comme ils le font, ASI ressemble de plus en plus aux décodeurs (ou déconneurs)  du Monde ou de Libé.

Faut arrêter de jouer les donneurs de leçon sur des trucs qui vous dépassent; très déçu par ASI sur ce coup-là.

Comment il faut lire la citation finale: "le problème des experts scientifiques est qu'ils prennent parti eux aussi, l'avantage d'un ignare est de ne pas être lié au milieu scientifique." 

Décidément on aime pas beaucoup Raoult chez ASI . Un chirurgien dentiste pour juger un infectiologue , c'est limite.Les journalistes devraient faire preuve d'un peu d’humilité ,même spécialisés dans un domaine ,ils seront toujours moins compétents que Péronne concernant la médecine, que Zidane dans le football,Frédéric Lordon en économie....

Bon les critiques sont utiles mais restons modestes.

Merci pour cet article riche d'informations. 


O. Truchot"Quand il me dit qu'on aurait évité 25 000 morts, on peut difficilement le contredire car on ne pourra jamais savoir vraiment. Il donne sa vérité de scientifique comme le font d'autres scientifiques, chacun se fait ensuite une idée de ce qu'il dit. "


La densité de bêtise qu'il arrive à faire rentrer dans deux phrases est vraiment impressionnante. On voit le niveau d'inculture scientifique, mais plus encore l'absence totale d'intérêt pour ce qu'est la science. 

"on peut difficilement le contredire car on ne saura jamais vraiment" : donc on laisse quelqu'un raconter n'importe quoi sans réserve, sous prétexte qu'il n'est pas absolument impossible qu'il ait tort ? Sans lui demander sur quel indice convaincant il se repose ? Sans rappeler que ses affirmations en bloc selon lesquelles la chloroquine aurait évité ces morts n'est soutenu par rien ?

"Il donne sa vérité scientifique comme d'autres" : donc la science c'est le concours Lépine des vérités scientifiques concurrentes, on ne les pondère pas, on ne les met pas en regard les unes des autres, on n'évalue pas leur plausibilité ?  


Ecoeurant. Ecoeurant. 

Et voila le douzième !



Une fois de plus, nous faisons l'amère constat que les média grand public NE SONT PAS des lieux de débat scientifique. On peut même se demander se demander si ce sont des lieux pour un débat quelconque, vu la médiocrité des journalistes (bien incapable ne serait-ce que de jouer le rôle d'arbitre dans un débat).



Je trouve malheureux que vous avez terminé votre article sur la parole de Truchot, sans la critiquer.

"alors que je pense, bien au contraire, qu'il faut entendre tout le monde" : conception du "journaliste fainéant" qui laisse s'exprimer les menteurs sans se donner la peine de les contredire.


"quand il me dit qu'on aurait évité 25 000 morts, on peut difficilement le contredire car on ne pourra jamais savoir vraiment." : si, on sait maintenant que l'hydroxychloroquine est inefficace. 


"Il donne sa vérité de scientifique comme le font d'autres scientifiques": relativisme complètement idiot. La science est le moyen de nous rapprocher de LA vérité, ce n'est pas une question d'opinion. Si débat il y a (et donc plusieurs hypothèses en concurrence), les faits permettent (ou permettront, s'il n'y a pas encore suffisamment de preuves) de trancher et de savoir qui a raison et qui a tort.


" Je ne suis pas là pour arbitrer, d'autant plus sur ces sujets où il n'y a pas de consensus"  voila, ca rejoint ce que je disais au début sur les débats dans les media grand public.





La longue citation finale démontre toute l'incompréhension de ce qu'est la science par de nombreux journalistes, malheureusement...

"Le problème des journalistes santé est qu'ils prennent parti eux aussi, l'avantage d'un journaliste généraliste est de ne pas être lié au milieu scientifique."  


Pas lié certes, mais ça ne les empêche pas de prendre parti eux aussi !


De toute façon, chaque journaliste "spécialisé" (même en foot, par exemple ) a un avis orienté par ses connaissances, ses réseaux, ses sources d'informations, ses amitiés... 


"Tous ne sont que des hommes" comme disait Simenon

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.