221
Commentaires

"Mon conseil ? Cousez des masques !"

Les images se bousculent : Emmanuel Macron était hier à Marseille dans le laboratoire de Didier Raoult. Chaque soir, sur toutes les chaînes à 20h, les soignants sont célébrés comme des héros. Retourner travailler ou rester confinés? Les injonctions contradictoires se bousculent aussi, vite, très vite, trop vite. C'est pourquoi nous prenons aujourd'hui le temps de réfléchir, avec notre invité : Christian Lehmann, médecin généraliste, écrivain et chroniqueur régulier pour "Libération".

Commentaires préférés des abonnés

Approuvé 51 fois

On n'a pas vu la même émission.


La critique vous semble peut-être "archi-connue", mais il me semble que rappeler le fameux "il n'y a pas d'argent magique" de Macron (ou le "vous voulez créer de la dette" de Fillon, qui joue dans la même équipe), au mo(...)

passionnant Chrisrian LEHMANN qu’on écouterait des heures durantes : ça taille, ça pique, ça fait mal...mais c’est nécessaire

merci d'exister docteur merci pour votre exigence votre clarté  votre ténacité à ne rien concéder aux imposteurs par ces temps difficiles mettre de la lumière dans cette piéce où nous cherchons tous l'interrupteur sans le trouver reste un exerci(...)

Derniers commentaires

28 avril 2020 Plan du Premier ministre présenté à l'assemblée nationale pour le "déconfinement" du 11 mai 2020.

Oui, il l'a dit :


Mesdames, Messieurs, 

sortez vos Singer, 

cousez, 

cousez, 

cousez le masque obligatoire.



Alors ça s'est énorme :


Covid-19 : selon la pharmacocinétique, le traitement à l'hydroxychloroquine ne peut pas marcher

https://www.sciencesetavenir.fr/sante/hydroxychloroquine-son-inefficacite-etait-previsible-depuis-le-debut


grosse info, info, demi-info, demi-intox ou intox !?

Difficile dans mon cas de trouver le temps de voir une émission de plus d'une heure

Mais je me doutais que je ne serais pas déçu avec Dr Christian Lehmann


ça nous change de cette cohorte d'experts médicaux, d'experts ministériels, d'experts intellectuels qui n'ont d'expertise qu'en leur capacité à vous asséner leurs vérités en un tour de phrase


Encore une fois merci à @SI pour cette émission

Je suis un abonné de très longue date, j'adore vos émissions et les cite en exemples (au risque de saouler mes interlocuteurs)  j'ai été patient, très patient mais  je subis tous les venderdis soir cette frustration de visionner les émissions par à coup dans la définition pourtant la plus basse mais ce soir j'en ai ras le bol, je n'en peux plus j'en suis à la toisième tentative et c'est toujours la merde, mon agacement se traduit par des mots vulgaires qui demeurent modérés comparé  au bouillonnement intérieur qui m'amine semaine après semaine. Faites quelque chose pour vos abonnés qui n'ont pas la fibre, j'en ai marre !!!!!!!!!!!!!!!!

Désolé mais votre message sur le protocole Raoult est très décevant et simpliste pour ne pas dire orienté !! Raoult n'a jamais dit c'est pas dangereux allez y, par contre dans la situation d'urgence actuelle quelle autre alternative proposez vous, avez vous?? Un placebo pour participer aux études Discovery ?? La médication Raoult dans les cas graves, près de la réa ?? Soyez sérieux quand pas alternative meilleure, pas d'hésitation disent de nombreux confrères plus capés que vous !!!

Bonjour,

les affirmations de ce médecin, notamment concernant la toxicité du protocole Raoult et la présence de nombreux malades en réanimation du fait de la prise de chloroquine ou d’hydroxychloroquine (jusqu’à un quart d’un service de réanimation d’île de France si j’ai bien suivi) sont ils avérés ?

Christian Lehmann se la pète grave et c'est carrément chiant...

Le copinage t'aveuglerait-il Daniel ?



Je ne voudrais pas désespérer Billancourt, mais avez-vous lu cette étude (https://www.researchgate.net/publication/258525804_Testing_the_Efficacy_of_Homemade_Masks_Would_They_Protect_in_an_Influenza_Pandemic) ?


Sa conclusion : "Un masque facial improvisé doit être considéré dernière alternative possible si une offre de masques commerciaux est indisponible, quelle que soit la maladie contre laquelle il peut être requis pour la protection......
.... Par conséquent, nous ne recommanderions pas l'utilisation de masques faits maison comme méthode pour réduire la transmission d'infection par les aérosols."


En clair, c'est mieux que rien, mais pour la protection, c'est juste au dessus de la méthode Coué.

Message envoyé dans la nuit de lundi à mardi : DS, s’il te plaît ... rappelle ton pote toubib pour qu’il réagisse au discours de Macron, qui ressemble tellement, mais tellement à Delon dans «  Paroles, paroles ». 

Vraiment ! 


paroles paroles Dalida /Delon


Le titre aurait pu ou dû être :

 « Masques : tout le monde n’est pas aussi stupide que Sibeth Ndiaye »

Génial ce toubib, chapeau pour son intégrité, sa franchise, sa clarté, son humanisme. Merci à vous deux, questions claires de Daniel, réponses intègres, bravo.

Est-ce que, par hasard, Jérôme SALOMON n 'est pas celui qui apparaissait en blouse blanche devant les caméras de TV au mois de juin pour alerter le gouvernement de l'urgence de la situation sur l'état caniculaire de la France ?

Si la réponse est positive, alors est-ce qu'il n'aurait pas été employé par le gouvernement pour ne plus avoir de parole discordante avec lui et dans les médias approbant sa politique ?

Pas de scoop dans cette émission... un médecin sympathique qui fait son métier correctement par vocation ok merci à lui. 

A charge contre Raoult, bien c'est son opinion, mais je n'ai pas très bien compris en quoi Raoult aurait fait "perdre du temps" à la recherche d'un traitement ???

Le bruit médiatique fait par les politiques de droite empêcherait la recherche médicale... ? 

Je précise que j'ai confectionné mes masques dès le début du confinement.... connaissant bien l'indigence organisée du secteur hospitalier entre autres.

Sur Bachelot, je trouve qu'il simplifie le bashing : il y a bien eu deux critiques bien claire, l'une sur les masques (exemple de l'émission d'Elise Lucet), l'autre sur les vaccins (qui n'était pas aussi simple que ce qu'il dit, cette critique mélangeant aussi des anti-vaccins).

Merci beaucoup pour cette émission !

Avec tout le petit groupe de personnes mobilisées ici dans mon petit village d’une petite vallée, on coud des masques pour les particuliers et des surblouses c’est pour les soignants.... 

et on est envahi(e)s par le doute. 


On a bien compris que l’appareil d’Etat est défaillant, que les initiatives citoyennes sont plus réactives mais on fait sans être sûr(e)de bien faire, alors on se téléphone, on partage nos doutes, nos sources, nos colères nos as-le-bol ... 


Ok, y’a personne qui fera à notre place si on fait pas, alors même avec nos doutes on fait. On monte des organisations improbables avec des soignants, des lingères et des couturières, on y trouve des élus qui précisent bien su’ ils sont là à titre perso. 

On fait des trucs hallucinants ( et hop, je coupe une surblouse dans les draps de Mamie) 

Mais c’etait pas ça  la règle  du jeu : normalement nous on se soumettait aux lois et à l’impot en déléguant l’organisation des questions de survie à des institutions. Qui ont failli et continuent à ne pas être à la hauteur. 

Possible qu’on n’ait plus trop envie de jouer avec eux ... 

Ah la la !! Dommage comme vous n'aurez pas Didier Raoult, on nous sort un médecin généraliste chroniqueur à ses heures, mutlicartes mais en rien infectiologue ou virologue qui dès le départ de l'entretien signale que la chloroquine provoque des complications en surdosage... bien entendu le Pr Raoult préconise le surdosage et l'auto-médication...! Quand un " médecin" est d'aussi mauvaise foi est-il utile d'aller plus loin dans son exposé? Je me suis dispensé de cela, ce qui est dommage c'est l'absence de contradiction, le retour au fait, mais peut-être que le confinement ramolli l'esprit de  Monsieur Daniel Schneidermann ce qui serait en partie excusable.

Raymond Mathieu

tweet de @JacquesCotta:
"CADEAU DE CONFINEMENT: 
Dans ce documentaire que je tournais en 2008, déjà les fermetures, suppressions de postes, marchandisation de la santé, néolibéralisme sanitaire
Sarkozy, Hollande, Macron, la même politique jusqu'à la catastrophe.
Bon visionnage..."

https://www.youtube.com/watch?v=m7nNZuuyltY

OK pour l'argent magique, les mensonges, etc. Mais j'aimerais avoir une réponse sur l'impuissance française et la doctrine "on s'adapte avec humilité". Une connaissance mathématique de base, la lecture des data de John Hopkins disponibles dès début janvier et le suivi de l'épidémie en Chine (confinement le 23 Janvier et et suivi quotidien des courbes "confirmés, morts, guéris) permettaient clairement de prévoir ce qui allait arriver en France dès fin janvier/début février (avant la représentation théâtrale du 6 Mars), et d'agir... 

Et cela continue aujourd'hui. 

Incompétence des Politiciens, de l'Administration, des Médecins courtisans? Lâcheté? Souci de ne pas affoler la population? Volonté de préserver l'économie (aujourd'hui par terre)? ...

C'est tellement invraisemblable que ne connais pas la réponse. J'aimerais que Daniel et ses invités essaye de faire la lumière sur cette impuissance, au moins pour ce qui concerne la France. 

Enfin, un vrai médecin qui parle dans les médias de manière claire et précise. Je suis juste surpris par le tutoiement car aucun propos liminaire n'est venu le justifier.

Merci à Vous pour votre réponse à ce sujet.

Dans tous les cas, je remercie aussi Monsieur DS pour cette émission profondément pertinente et de qualité.

Super émission, voté, merci!


Et j'ai retrouvé l'émission ou C. Lehmann débat avec le Sénateur Henno qui lui oppose le bon sens quand il évoque la crise du système des urgences. 

https://www.youtube.com/watch?v=L3-LqwuFDZk 

L'échange en question commence un peu après 1h24' 

Savoureux (ou amer...).

C'est bon d'entendre une colère éthique....

Bon, j’ai terminé la couture de 10 000 masques. Je finis mes 120 respirateurs et après j’attaque la recherche du vaccin.

Du 10 au 11 avril :

- Nombre de morts en 24h en France selon John Hopkins University : environ 1000

- Nombre de morts en 24h en France selon France24 : "635 décès en 24 h en France, nouvelle baisse du nombre de patients en réanimation"


Depuis quelques jours certaines présentations d'informations tendaient à l'omission, maintenant au mensonge pur et simple ?


Notre ministre de la santé belge (de block) a dit "si les infirmières se plaignent, c'est qu'elles ont le temps"... C'était avant le covid, mais les moyens donnés aux hôpitaux sont en baisse depuis 4 ans... On voit où cela nous mène ces jours-ci...

Pas besoin de coudre les masques, on peut les dessiner, faire des petits points numérotés à relier, on peut même fermer notre gueule, en plus de ne pas partager notre bile, ça nous évitera de dire des conneries (on représente un ensemble seulement défini par les limites de chacun)

Super melon le médecin, lui sait tout a tout anticipé et les autres sont des cons et des incompétents

L'invité apporte un témoignage impressionnant et émouvant.

Étonnant, le tutoiement semble poser problème ici ! 


Dis, tu délires ou tu as oublié ?


M'enfin, tout le monde se tutoyait dans le monde d'avant même les Romains  et les Hippies.


Ceci étant dit, malgré le vent mauvais, merci au Dr Lehmann qui nous apporte des éclaircissements bienvenus sur une non gestion de crise annoncée. 


Et aussi sur la Suède où tu peux tutoyer le premier ministre.


Voté !


NB Respectez la vieillesse, poils aux fesses, respectez la vertu, poils au cul !!!

Merci à l’interviewer d’avoir mené cet entretien tranquillement sans effet de manche. Ainsi on a pu apprendre le quotidien d’un médecin de ville , humain et respectueux.


Pour le reste , ce personnage est une caricature ! G cru reconnaître à la fois un Christian clavier de gauche  mélangé à  un robert castel de gauche, les références culturelles de la bourgeoisie cool, les années sida de libé… bref tout le touin touin habituel de la culture dominante et branchée , il manquait peut être une référence au père noël est une ordure ou au guignol de l’info et le tableau était complet


Du coup j’ai eu un petit espoir d’aimer ce personnage , quand j’apprends qu’à  10 ans , il a décidé d’être médecin parce qu’il lisait des ouvrages de littérature dystopique , je me suis dit , voyons si ce petit garçon a eu peur , et ben non , même pas peur ! Il voulait sauver les gens ! 

Alors j’ai pensé tout bêtement aux angoisses de ma fille , grande lectrice  et créatrice d’histoire et de scénarios dystopiques , j’ai pensé à ses insomnies , à ses questions existentielles , à ses tristesses , à sa conscience de sa place dans le monde , à ses combats en solidarité , libre fille d’Abdelkader !  

Et je me suis dit , ces enfants qui ont raison d’avoir peur pourront-ils devenir médecins  un jour ? Ces enfants qui vivent dans des situations socio économiques difficiles anxiogènes et  injustes pourront-ils devenir médecins ? Se sont-ils autorisés à y penser un jour?

Mon médecin de famille est de ceux là , il exerce dans un quartier populaire , il est humain et respectueux , ne sait jamais senti comme un héros qui voulait sauver des gens , juste un gars qui a conscience que sa communauté de destin va être de celle qui va prendre cher dans cette épidémie et qu’il sera là, avec nous. 

Je pense aussi au Dr Laurent Thines  soutien remarquable aux GJ qui recadre l’écrivain besson et son mépris de classe dans un blog sur médiapart ou au Dr Baptiste Beaulieu pour ses engagements politiques  et son dernier  texte "héros mon cul" sur sa page FB.


Dslée , si je n’ai pas su séparer la forme du fond et si je n’ai pas aimé le personnage du médecin dans cette pièce à huis clos.


Sans rancune.


Applaudissement à 20h


Pour moi c'est affligeant, voir des gens à leurs balcons pour applaudir quoi? pour se montrer certainement, je ne vous dit pas les postillons ruisseler aux étages inférieurs. Soyons sérieux, je suis en colère, revoyons les images des grèves des blouses blanches il y a quelques mois, si tous ces gens étaient descendus dans la rue pour les soutenir nous en serions peut-être pas là...hypocrisie...!!!

J'ai apprécié la tonalité générale de cette émission et je partage beaucoup des analyses faites par Monsieur Lehman.

Cependant étant, un sceptique quasiment maladif,je me sentirais mieux informé,si ASI nous fournissait les liens vers les études suédoises qui permettent à l'intervenant d'affirmer que le protocole Raoult est non seulement inefficace mais dangereux.

Je pourrais alors,toute honte bue,réviser mon jugement positif sur Raoult.


Merci d'avance.

Il suffit de lire ce papier pour comprendre qu'il n'y a aucune conclusion à en tirer, ni au sujet de l'efficacité de l'hydroxychloroquine dans le traitement du covid-19, ni même au sujet des effets secondaires. Si le bon docteur Lehman n'invente pas il a d'autres sources d'information.

tout à fait d'accord et vu la véhémence des propos tenus par M.Lehman à propos des effets secondaires,il serait bien inspiré,pour être crédible,de préciser les autres sources d'information que vous évoquez.

D'ailleurs ce qui attire mon attention dans ce débat ,dont je regrette qu'il soit à ce point hystérisé,c'est plus la nullité des arguments qui s'opposent à la thèse de M.Raoult que la thèse elle-même. Je ne sais évidemment pas si M.Raoult a raison mais je constate que ceux qui affirment qu'il a tort sont incapables de le démontrer autrement qu'en brandissant la méthode,la méthode!!!

Je ne suis peut-être pas très malin ,mais je crois savoir que l'empirisme a joué un très grand rôle dans l'histoire des découvertes en général et des découvertes médicales en particulier.

Sur les dangers du "cocktail raoult", une étude récente (toujours en prépublication) a mis en évidence le risque cardiaque lié à la prise de ce traitement.


C'est étrange que vous jugiez les critiques ant-raoult de "nulle" alors qu'elle sont au contraire argumentées, s'appuyant sur des données scientifiques et un raisonnement logique solide, alors que les raoultiens  (sur ce forum) ont tendance à utiliser des sophismes en tous genre.


Vous aviez (sur un autre fil) posé trois questions. J'y ai répondu point à point. 5 autres personnes ont également donné des réponses solides. Aucune nouvelle de votre part. Est-ce que vous posiez vraiment ces questions pour avoir des réponses ? Avez vous un quelconque contre-argument ?


Précaution liminaire : je ne me prononce pas sur les qualités et défauts de Didier Raoult ou de ses préconisations (à part celle consistant à tester massivement, qui me paraît de bon sens). Je n'y connais rien et j'attends qu'un consensus scientifique se forme avant de me forger une opinion.



J'ai lu le papier que vous citez, ainsi que quelques autres. L'étude porte sur 84 patients atteints du covid-19 auxquels on a administré un traitement à base d'hydoxychloroquine et d'azithromycine et dont on a surveillé ensuite la situation cardiaque car on connait pour chacun de ces deux médicaments des effets secondaires possibles dans ce registre. 65% des patients souffrent déjà d’hypertension artérielle, 11% d’une maladie coronarienne, 20% de diabète sucré, il y a d’autres pathologies préalables. On ne sait pas si les dosages utilisés pour le traitement sont ceux préconisés par Raoult ou d’autres dosages. On ne sait même pas si ce sont les mêmes dosages pour tous les patients.


Quatre patients sont morts sans indice observé d’arythmie cardiaque.


Chez certains patients on a observé une augmentation de l'intervalle QTc (intervalle QT corrigé pour tenir compte du rythme cardiaque) entre le début du traitement et une autre mesure prise entre 1 et 9 jours plus tard.


L’étude donne la valeur-p de certains des phénomènes observés mais elle n’explique pas clairement quelle est l’hypothèse nulle. On peut imaginer que c’est une non variation de l’intervalle QTc. Il n’y a aucune discussion pour déterminer si cette hypothèse est réaliste dans le cas de patients atteints du covid-19. Et comme il n'y a pas de groupe témoin il est bien difficile de se faire une opinion. En outre le suivi des patients n’est pas systématique. Le premier jour l’état cardiaque de 23 patients seulement est contrôlé. Les jours 7, 8 et 9 on ne contrôle que 7, 3 et 1 patient, respectivement. Au maximum (jour 2) on contrôle 49 patients. On ne sait pas si ce sont les mêmes patients qui sont contrôlés plusieurs jours de suite ou pas.


Bref, on reproche à Raoult son étude mal faite (trop peu de cas, pas de groupe témoin…) et on a peut-être raison. Mais avancer une étude sur 84 cas à la méthodologie floue et sans groupe témoin pour appuyer la dangerosité du traitement qu’il préconise n’est peut-être pas le meilleur choix possible.

Je suis d'accord avec vous sur les réserves que l'on peut avoir sur cette étude, d'autant plus qu'elle n'est seulement qu'en pré-publication.


Cela dit, je crois que vous vous trompez sur la nature de cette étude. Il s'agit d'une étude observationnelle faite par les cardiologues d'un hopital new-yorkais. Autrement dit, c'était une autre division qui soignait les malades du covid-19 et les envoyaient régulièrement au département de cardiologie pour faire des ECG. Ce qui explique pourquoi les patients ne sont pas suivi tous les jours, pourquoi il n'y a pas de groupe contrôle, bref tous les points négatifs que vous relevez.


Cette étude ne constitue pas une preuve de l'efficacité (ou non) du traitement, mais c'est un avertissement sur les dangers du traitement et de la nécessité de suivre les patients très régulièrement par ECG.








Je ne pense pas me tromper plus sur la nature de l'étude que les détracteurs de Raoult se trompent sur la nature de la sienne.


Dans les deux cas il s'agit d'une petite étude in vivo sans groupe contrôle et qui ne permet pas de conclure grand chose. L'une informe sur les risques cardiaques potentiels, qui étaient déjà connus pour chacun des deux médicaments pris séparément. L'autre, si on cesse de s'envoyer des noms d'oiseau à la figure, si on ignore la personnalité de Raoult et ses rodomontades, ne prouve pas grand chose non plus. Au mieux elle indique un intérêt possible de la combinaison hydoxychloroquine - azithromycine.


Dans les deux cas il semble nécessaire de confirmer ces études préliminaires par des essais cliniques sérieux.


Ma réponse avait pour seul but d'insister sur la nécessité d'étudier sérieusement les sources qu'on utilise ou d'attendre qu'elles soient confirmées par la communauté scientifique. A défaut il vaut mieux, je pense, s'abstenir de les citer comme des preuves solides. On peut les mentionner comme des données disponibles, sans plus. C'est pourquoi j'ai réagi à votre :


"une étude récente (toujours en prépublication) a mis en évidence le risque cardiaque lié à la prise de ce traitement."


Je pense que vous êtes peut-être passé un peu trop vite à la conclusion. Tout comme les partisans de Raoult.

Comme disent les Anglais, I respectfully disagree with you.


1) sur la démarche: il y a une différence entre une équipe de médecins/virologues d'un institut de recherche qui ont tout contrôle sur l'expérience (ils déterminent le traitement, peuvent le changer si ils veulent, font les tests sur la présence du virus) et un service de cardiologie d'un hôpital qui se contente d'examiner les patients qu'un autre département leur envoie. L'équipe de virologue a bâclé leur travail (surtout si leur but était de prouver l'efficacité du traitement), l'équipe de cardiologue a fait ce qu'il lui été demandé.


2) sur ce que les études apportent: L'une informe sur les risques cardiaques potentiels, qui étaient déjà connus pour chacun des deux médicaments pris séparément. -> vrai, mais c'est déjà une petite avancée, les données sur les risques cardiaques résultant de la prise des deux médicaments séparément

L'autre, si on cesse de s'envoyer des noms d'oiseau à la figure, si on ignore la personnalité de Raoult et ses rodomontades, ne prouve pas grand chose non plus. ->  les multiples critiques sur l'étude de Raoult (et les soupçons de fraudes scientifiques) font qu'il n'y a strictement rien à tirer de cette étude.


3) sur ma démarche: je précise bien que l'étude est seulement pré-publiée, je ne fais pas dire à l'étude ce qu'elle ne dit pas.

Nous ne tomberons pas d'accord. Mais c'est très bien comme cela. Il n'y a pas grand intérêt à débattre avec des gens dont on partage le point de vue.


Je ne sais pas où vous avez lu que les auteurs de l'étude marseillaise avaient "tout contrôle sur l'expérience" alors que ceux de l'étude New-yorkaise se sont contenté "d'examiner les patients qu'un autre département leur envoie" et faire "ce qu'il [leur était] demandé". Je n'ai pas les informations dont vous disposez. Mais peu importe.


Pour moi une étude scientifique insuffisante n'est pas,  selon qu'on est d'accord avec ou non, critiquable avec circonstances atténuantes ou à rejeter totalement. Je pense que l'idéologie ne devrait pas avoir sa place dans un débat scientifique, même si c'est un idéal difficile à atteindre.


Il faut probablement critiquer l'étude Marseillaise pour ne pas avoir de groupe témoin et pour d'autres défauts. Ou, pour être plus précis, il faut probablement critiquer l'assurance des conclusions que Raoult en tire malgré ces faiblesses. Mais on ne peut pas décemment citer à l'appui des critiques une autre étude qui présente des faiblesses comparables. Cela ne me parait pas logique.

Nous sommes quand même d'accord sur une chose: "l'idéologie ne devrait pas avoir sa place dans un débat scientifique, même si c'est un idéal difficile à atteindre."


Pour moi une étude scientifique insuffisante n'est pas,  selon qu'on est d'accord avec ou non, critiquable avec circonstances atténuantes ou à rejeter totalement. 


Je suis d'accord pour dire qu'il faut juger toutes les études scientifiques avec les mêmes critères; seulement, les circonstances comptent (dans tous les cas). Et si les études randomisés en double aveugle sont les plus fiables, ce ne sont pas les seules études possibles et il faut apprécier chaque étude en fonction du niveau de preuve qu'elle apporte, et de l'objectif qu'elle poursuit.


Dans l'étude new-yorkaise, c'est une simple étude observationnelle (donc pas de groupe contrôle) qui met en évidence l'augmentation du QTc chez les patients traités. Est-ce qu'on peut être sûr qu'il y a bien eu une telle augmentation ? oui, c'est directement mesurable.


Dans l'étude marseillaise (en faite il y en a eu deux, la première avec un groupe contrôle, la seconde sans, parlons de la seconde), l'étude avait pour but de montrer l'efficacité du traitement. C'est quelque chose qui n'est pas directement mesurable, surtout pour une maladie peu mortelle. On observe des guérisons, mais sans groupe contrôle, on ne peut pas savoir si ces guérisons observées sont dues au traitement ou pas.


C'est pour ça que je dis que l'étude new yorkaise apporte un petit plus aux connaissances scientifiques (avec tous les bémols que vous avez indiqués) tandis que la seconde n'apporte rien.




Monsieur,


J'avais effectivement consulter vos réponses et j'aurais du vous en remercier.Je ne l'ai pas fait et vous prie de bien vouloir m'en excuser.

Je comprends donc que vous ayez pu me prendre pour un cuistre et que vous puissiez vous demander si je pose des questions pour avoir des réponses ou juste pour me défouler.

Ceci étant dit,je n'avais pas compris,que je doive répondre à vos réponses.Je me livre cependant à l'exercice:


je ne vénère ni dieu, ni diable,ni sauveur suprême.Je ne suis donc pas  raoultien,comme vous dites et je ne vous ferai pas l'injure de vous considérer comme "anti-raoultien",car cette rhétorique n'a pour moi aucun sens.Il me semble simplement que la méthode qui,revenant au serment d'Hippocrate,consiste à diagnostiquer et soigner avec les moyens dont on dispose à l'instant t,est une bonne méthode surtout en période de pandémie et je ne vois pas en quoi elle serait antagoniste à la recherche de médicaments plus efficaces et de vaccins.C'est juste une question de temporalité.


C'est avec beaucoup de tristesse et d'effarement que je vois la "communauté" scientifique se déchirer.Je n'ai pas les moyens(mais qui les a vraiment?) de discerner qui a tort ou raison de l'éminent professeur X qui dit blanc ou de l'éminent professeur Y qui dit noir.Ce dont ,par contre,je suis certain,c'est que les récents scandales sanitaires et autres conflits d'intérêts sont suffisants pour que la confiance, que tout citoyen lambda devrait montrer aux décideurs scientifiques,fusse purement et simplement abolie.


Le risque cardiaque du au traitement est donc certain d'après l'étude que vous mettez en évidence.Il faut certes en tenir compte et si j'ai bien saisi les propos de Raoult, il en tient compte.Ce qui ne rassure pas,par contre, c'est que cette molécule fut en vente libre pendant plusieurs décennies.


Mauvaise gestion de la crise, préparation insuffisante, hôpitaux exsangues à cause des diverses réformes, les raisons sont nombreuses. Le coup des flics qui contrôlent tout le monde sans aucune protection n'a sans doute pas aidé non plus.

Et puis:

1) cette liste n'est pas définitive; certains pays ont été touchés en premier, chez d'autres ca ne fait que commencer. A terme, les USA, UK et pays-bas seront très probablement au dessus de nous. 

2) certains pays peu démocratiques (Chine, Iran, ....) ne donnent pas leurs vrais chiffres et donc sont sous-estimés dans cette liste


C'est ce que vous me répondiez et je suis complètement d'accord avec vous sur les réserves que vous émettez en fonction de la temporalité et du niveau démocratique de certains pays.

Je suis d'autant plus d'accord avec vous sur l'état des hôpitaux français,que j'ai moi même manifesté souvent devant l'hôpital d' Auch(encore en Février dernier)pour soutenir les soignants dans leurs justes revendications.

En exposant le tableau des taux de mortalités,c'est justement que je voulais mettre en évidence l'absence de réponse à ces revendications et en particulier le nombre de lits dans les services d'urgence dont je pense,sans être un statisticien de haute volée,qu'il sera inversement proportionnel aux nombres de morts.Sans oublier,bien sûr,le nombre de tests et de masques.

Pour éviter les biais que vous avez mis en évidence,je vous propose de comparer avec l'Allemagne ,là ,juste de l'autre côté du Rhin à quelques encablures de la région française la plus meurtrie par l'épidémie(en date du 11/04/2020):


    France125 93113 21565 273 511202,5
   Germany122 1712 76783 783 94233,0


Mais bien sûr la communauté scientifique n'est pour rien dans le fait que la RFA disposait,au début de la crise ,d'un nombre de tests et masques suffisant et du double de lits de réanimation.Qui donc a conseillé les politiques pour que nous en arrivions à cet état d'incurie?


Bon ,j'arrête là car une canette entourée d'olives m'attend.


Bien à vous


JP.Carroué

bonjour, et merci pour votre réponse.


1) Le débat en ce moment est entre ceux qui préfèrent croire Raoult (ceux que j'appelle les raoultiens) et ceux qui préfèrent se fier aux données disponibles (qui elles ne permettent pas de conclure à une quelconque efficacité du traitement proposé par Raoult). Nul ne remet en question le fait qu'il faut soigner les malades avec ce qu'on a; seulement, il y a des dizaines de traitements potentiellement efficaces, mais avant d'en administrer un (tous les traitements ont des effets secondaires, parfois très négatifs) il vaut mieux savoir ce qu'on fait.


2) Vous avez des moyens, à votre niveau, de démêler le vrai du faux. Je ne suis ps virologue, ni même médecin, mais j'ai les moyens de comprendre les critiques qui sont faites et de voir si elles sont valables. Le blog de Berruyer a très bien fait ce travail de vulgarisation. Sur les différents scandales que vous mentionnez, la leçon qu'il faut en tirer est justement de ne pas accepter un argument d'autorité (je crois X parce que le Professeur Y le dit)  mais au contraire qu'il faut se référer à la méthode scientifique (je crois X parce que j'en ai les preuves et que je peux les vérifier).


3) le risque d'accident cardiaque existe, seulement l'étude que j'ai donnée ne fait que l'illustrer, elle ne permet pas (à elle seule) de le quantifier précisément, bref de prouver que si vous prenez ce traitement vous avez x% de risque supplémentaire d'avoir un accident cardiaque. Notez bien qu'il faut avoir des réserves sur une étude scientifiques qui n'est pas encore publiée.


4) Nous sommes bien d'accord. Il faudra savoir qui a conseillé le gouvernement, et surtout, il faudra juger le gouvernement qui est le principal responsable.


Bon appétit et bonne journée à vous.

c'est vrai que j'oublie Berruyer. J'irai faire un tour.



c'est bobonne qui a préparé la canette ?

Pour les tests ils en ont fait plus, le nombre de lit aussi. Pour les masques j'ai plus de doute car il me semble que même chez eux cela manquait (à voir aussi actuellement le Japon qui s'inquiète du manque de masque à venir, un mois après tout le monde). Donc autant les tests ont manqué en France (les lits c'est plus difficiles à rattraper), autant pour les masques j'ai l'impression que c'était généralisé.

Nullité des arguments qui s'opposent à la thèse de Raoult? Je me demande si vous avez été les lire ou si même une fois lu vous avez essayé de les comprendre. Je vais juste en reprendre certaines assez basique :


- dans son test initial (et en partie dans les suivants), il se base tout le temps sur la charge virale. Le problème de base c'est que sa mesure est imprécise. Quand on a une mesure imprécise, on la répète plusieurs fois pour estimer mieux cette mesure. Imaginons que je doives mesurer la pression de mon pneu de voiture : il doit être autour de 2,5 b pour que je roule en sécurité. Mes outils de mesure sont précis à 0,7 b, cela veut dire que je peux être à 1,8 comme à 3,2. Je vais donc faire plusieurs mesure (soit avec des outils différents, soit plusieurs jours d'affilés) pour être sûr d'être dans la bonne fourchette. Là, la TeamRaoult décide à postériori que la bonne mesure c'était le jour 6. Quand une mesure n'est pas disponible, elle décide que quand il y eu un traitement, le test sera négatif au Covid, quand il n'y a pas eu de traitement le test sera positif. Je ne connais aucune science qui bricole ses chiffres à postériori, encore plus quand vous ne donnez pas une raison valable


- dans ses tests suivants, nonobstant l'absence de groupe témoin qui semble ne pas choquer les non-scientifique, le fait que les groupes qui suivent le traitement soient des gens volontaires pour suivre le traitement miracle de Raoult, donc une dominante de gens en meilleure santé que la moyenne nationale. C'est un biais énorme et malgré cela, il a un taux de mortalité identique à la moyenne nationale.


Je fais de la science un peu basique dans mon quotidien (la science molle qu'est l'agronomie) et elle est basée sur beaucoup d'empirisme et d'observations régulières. Malgré cela, quand nous observons un effet quelconque d'un traitement particulier (un traitement n'est pas obligatoirement chimique), nous cherchons à vérifier cela par des comparaisons carrées : trouver une absence de ce traitement (ex labour ou non labour), multiplication des observations, mise en place de bande témoin. L'urgence peut exister dans mon cas (sauver une récolte, risque de perte à 100%), je vais donc parfois faire un choix non éprouvé mais même dans ce cas là j'essaye de m'assurer que j'aurai un témoin pour vérifier si ma solution d'urgence était la bonne. Ici, il n'y a aucun moyen de savoir si le protocole Raoult apporte un plus ou un moins et ce sur une maladie qui fait 1% de mort (donc difficile à détecter). On n'est pas dans Docteur House où l'on fait un pari sur un patient et avec un peu de chance, il a enfin trouvé son Lupus à traiter.


De tout ce que je lis des études de Raoult, si au début il pouvait plaider la bonne foi, maintenant il faut se rendre à l'évidence que la mauvaise science qu'il fait est volontaire. Il est convaincu de sa supériorité (complexe de dieu, je suis le meilleur, je suis un expert reconnu...) et il s'est exprimé un peu vite (fin de partie, aucun risque etc.), il construit donc les études pour soutenir ce qu'il affirme. La science ne fonctionne pas comme cela! Et non cela n'a rien de personnel, je n'ai rien contre Marseille au contraire.

"Je me demande si vous avez été les lire ou si même une fois lu vous avez essayé de les comprendre". 


Je comprends donc que vous me prenez pour un âne ce qui est un postulat fâcheux pour entamer une saine discussion.


Je vous laisse donc à vos certitudes scolaires et vous souhaite une bonne journée.

C'est bien vous qui avez résumé des argumentations scientifiques en "nullité des opposants". Si vous voulez être pris au sérieux, évitez de résumer ceux qui ont fait l'effort de vous exposer ici même les raisons de prendre Raoult avec des pincettes comme "nullité"

M. Lehman ne prouve rien et on ressent son parti pris anti-Raoult pour d'autres raisons que celles qui concernent la bi-thérapie préconisée. 

Comme l'a dit Daniel Schneidermann tous les médicaments sont potentiellement dangereux (je suppose que le paracétamol ne supporte pas non plus undépassement des doses conseillées)...

Je ne comprend pas bien pourquoi ont ne pourrais pas être opposé aux positions exposé par un personnage publique dans ses déclarations publiques sur d'autres sujets que son coeur de métier.
Sa position sur le médicament se base sur un argumentaire complet qui n'est ici qu'esquissé. Je vous met , puis et enfin une série de trois vidéo qui expose clairement cet argumentaire.

Une mise au point indispensable.

Merci, merci, merci. Encore un très bon point "sur les i " médical, très très utile.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

J'ai enfin trouvé le "bon" médecin traitant de mes rêves et c'est @si qui en est responsable. dommage qu'il soit si loin de chez moi!. Enfin, un médecin qui partage mes idées et qui anticipe les pires catastrophes. Un seul problème, je ne sais pas coudre. C'est grave, docteur?

Merci beaucoup. Je ne connaissais pas Christian Lehmann, mais c'est quelqu'un dont je suis fier d'être un confrère contrairement à ces clowns de Kierzek ou Raoult.

On avance pas : les convaincus anti-Raoult vont trouver ce docteur sympa et passionnant, les autres  vont le trouver arrogant hautain pédant.

 Peu de contradiction: à la liste Estrosi, Benalla, Onfray, pourquoi ne pas lui rétorquer : Jean Christophe Ruffin, Douste-Blazy,  Pelloux ? 

Sursaut de Daniel en fin d'émission sur la balance des morts et des "sauvés", mais l'argument suédois n'est pas relancé : " tiens les suédois utilisaient donc l'Hydroxychloroquine ?".

Merci ! Bravo ! Je continue à coudre !

"Avis d'experts relatifs à la stratégie de constitution d'un stock de contre-mesures médicales face à une pandémie grippale".  voir pages 5 et 6 : 

https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/grippe/documents/avis/avis-d-experts-relatifs-a-la-strategie-de-constitution-d-un-stock-de-contre-mesures-medicales-face-a-une-pandemie-grippale

La semaine dernière j'avais qualifié l'émission comme la pire depuis le début d'ASI.Mais voici l'émission qui est la règle de mon site préféré : de qualité, sans filtre, et surtout un Invité qui dit Je ne sais pas quand il n'a pas de réponse .Merci Dr Lehman pour ta sincérité tes doutes ta bienveillance et ton humour .

Tu m'étonnes que le gars n'est pas invité par les médias de la caste.

Je pensais pas qu'il y avait des médecins de gauche ! Je blague, c'est mon côté sectaire, ??.

Sympa la petite biblio de BD derrière Daniel. 

Quelques Tintin (dont un volume des Archives), probablement un peu de Manara (ancienne édition Albin Michel) et de Bilal (période Dargaud). Il me semble voir du Gibrat (Mattéo ?) ou en tout cas des albums Futuropolis post Robial.


Et si vous voulez lire de la SF post apocalyptique un  peu plus récente que celle mentionnée, il faut lire l'incontournable "Station Eleven" qui décrit une pandémie mondiale foudroyante, la panique et l'effondrement de la civilisation qui s'ensuivent. C'est glaçant. Le roman a été écrit en 2013. 

Un autre qui décrit l'effondrement dû à la finance : "Le paradoxe de Fermi" œuvre d'un Français.

Les deux ont en commun une description réaliste du "pendant" et de "l'après". Et ce n'est pas du Mad Max.


Et on pourra également regarder le dernier épisode de la remarquable série "L'Effondrement" mis en ligne dimanche dernier sur YouTube par ses producteurs. Probablement l'épisode le plus émouvant de la série puisqu'il se passe dans un Ehpad. Là encore, un réalisme saisissant.


Sinon, l'expérience du chat de Schrödinger est bien connue des amateurs de science-fiction. C'est une illustration d'un des principes de la physique quantique qui a souvent été utilisé, par exemple en BD par le grand Alan Moore dans sa série Jack B. Quick.

J'ai pas la référence à Pamela et Kenneth... Ca va m'empêcher de dormir :(

J'aurai bien aimé qu’en France ce soit comme en Suède:


Covid-19 : l’exception suédoise ? 

 

Dans un monde en quarantaine où quelque 4 milliards d’êtres humains sont désormais tenus dans une variante de confinement plus ou moins stricte, la situation de la Suède n’a pas manqué d’interpeller, voire de scandaliser. Voici un pays où la plupart des services et commerces, écoles, crèches, restaurants et bars restent ouverts alors que le printemps arrive et incite aux excursions. Tout juste vient-on de décider d’en terminer avec la saison de ski, qui s’étend habituellement jusqu’à la fin avril.


Mais ce tableau ne serait pas complet si on ne mentionnait pas que les lycées et universités ont été fermés depuis plusieurs semaines, que les personnes âgées et à risque sont bien entendu invitées à limiter leurs contacts, en particulier dans les lieux d’hébergement collectif et que, comme ailleurs, on recommande de prêter la plus grande attention aux gestes barrières, tout en évitant de voyager à l’intérieur du pays au temps des fêtes de Pâques. Ce n’est donc pas exactement comme si la Suède avait été passive et imprudente face à la propagation du virus, elle a notamment beaucoup testé dès le début de l’épidémie.  Libération.(souligné par moi)


Bravo pour cette belle émission qui m'a beaucoup appris. Le Dr Lehman va à l'essentiel et m' a souvent ému. J'aurais aimé connaître l'avis du Dr Lehman sur l'intérêt des tests et leur place dans le processus de dé-confinement.

S'il vous plait, n'attendez pas un nombre suffisant de vote des asinautes pour rendre cette émission gratuite !

Cette émission est aussi salutaire qu'un masque. Je la trouve d'utilité publique. Merci. Et ce médecin reste humble sans avoir la langue dans sa poche (ni dans son coude ...). 

Certaines personnes devraient se taire médiatiquement. Elles se (et nous) trompent soit par bêtise, soit par incompétence. https://www.acrimed.org/Au-nom-du-pluralisme-taisez-vous

Plusieurs choses

Emission super intéressante d'Intérêt public. Pas parce qu'il y a des révélations hollywoodiennes, mais parce qu'il éclaire sur un quotidien pragmatique.

Je suis étonné du nombre de gens au final qui ont suivi le même parcours "émotionnel", de prise de conscience et appréhension de l'état des "choses" depuis longtemps et qui au cours de toutes ces années ont orienté leur vie malgré tout et sans s'en rendre compte en fonction de ça..

Il y a une semaine, je me suis rendu compte que je m'étais préparé à ce que nous vivons quasiment toute ma vie, globalement depuis 1976.

Ça a commencé la prise de connaissance du Rapport du Club de Rome (c'est comme ça qu'on disait à l'époque) le Rapport Meadows.

A l'époque aussi, la guerre nucléaire et ses conséquences était dans les esprits.

J'ai beaucoup lu. 

Beaucoup D'Histoire et d'histoire de Civilisations.

De la "science fiction", pas spécifiquement post-apocalyptique mais aussi, avec Ravages, Malevil, la Nuits des Temps. Beaucoup de romans d'anticipation qui individuellement pouvait montrer des faiblesses de raisonnement ou des orientations idéologiques biaisées ou pas, mais dont la lecture révélait une fresque des possibles éclairante puisque malgré tout basée sur les fondamentaux des comportements humains dans des crise majeures.


Ainsi, chaque époque, chaque évolution des sociétés humaines, chaque évènement majeur et leur gestion par les sociétés ont été pour moi des marqueurs de "l'inéluctabilité shakespearienne" de l'échéance. 


Une fois, une seule, j'ai imaginé une inflexion de la direction: lors de la chute du mur de Berlin. 

Mais très rapidement le Système c'est déchainé et dès 1998, j'ai estimé que ce n'était plus qu'une question de temps. Et mon sentiment était qu'hélas que ça irait plus vite que je le souhaitais et que sans doute je le verrais. Je suis un vieux, un candidat au "jackpot" Covid. :-)

Et c'est pour ça que j'ai toujours privilégié ma santé (alimentation et vie saine) et ma capacité à assurer physiquement ma propre survie en acquérant et accumulant des savoirs pratiques et intellectuels jusqu'à aujourd'hui. Ainsi je ne prend aucune des petites pilules et autres drogues indispensables au maintient en vie de presque tout ceux de ma classe d'age et même 2 fois en dessous. Et je n'ai pas vu un médecin depuis plusieurs année. Si, si, l'avantage d'être vieux et d'avoir survécu est qu'on devient plus résilient, bon jusqu'à ce qu'un connardevirus, sorti on ne sait d'où, vienne faire chier. :-)

Aussi, entendre Christian Lehmann parler de cette manière me rassure, nous sommes bien plus nombreux que je ne le pensais. 

Et les Servigne, Cochet, collapasologues et survivalistes peuvent toujours tenter de se rassurer en disant que ce n'est pas encore le "Grand Boum", on s'en fout. Les gestionnaires de crise, les stratèges savent qu'on ne se prépare pas en envisageant "toutes" les possibilités de merdes (il y en aura toujours une qu'on aura pas prévu et nous nous mettra à bas) mais en étant prêt soi même au mieux de ses capacités; c'est à dire, bien dans ces baskets, les pieds bien à plat au sol, souple et décontracté et dénué de tout à priori.

Relire Sun Zi sur la préparation de l'armée... Et Épithète. :-)

Portez vous au mieux...


j'ai adoré la "réalité" de l'emission haha au bout d'un moment on se tutoie etc... bref ca najoute ptet rien au debat (ou a la discussion on voit bien que vous etes sur les memes ondes) mais n'empeche. ca reste edifiant et ca fait plaisir merci 


Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Intrigué par l'émission de TF1 avec Olivier Véran, je me mets à sa recherche, et je tombe sur l'échange entre Ségolène Royal et Olivier Véran. La réponse et le comportement de l'encore ministre de la santé m'apparaissent surréalistes : une morgue, un mépris et une condescendance odieuses. Pire, Véran fuit comme un faux derche sans nom. Et pour autant, la presse est manifestement unanime : Royal aurait été "remise à sa place", ou encore "ridiculisée". Quelqu'un pourrait-il m'expliquer ?

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

passionnant Chrisrian LEHMANN qu’on écouterait des heures durantes : ça taille, ça pique, ça fait mal...mais c’est nécessaire

A propos des masques et de l'évolution de la doctrine pour gérer les stocks :


De nombreux articles journalistiques font état d'un avis de la SGDSN du 16 mai 2013  , basé sur un rapport du haut comité de la santé publique du 1er Juillet 2011 .


Pour aller vite : selon ce document , les employeurs sont responsables de la santé des travailleurs ce sont donc eux qui doivent constituer le stock qui protègera leurs salariés ( cela concerne les établissements privés et publics) 


A priori donc pour les hôpitaux et les Ephad qui sont des établissements de santé, ce sont les directeurs d'établissements qui doivent constituer les stocks .


Ce qu'il faudrait savoir, c'est comment cet avis de la SGDSN s'est-elle traduite en directive à destination des établissements de santé . Toute la question est de savoir si les directeurs des établissements ont été informés de cette évolution .



Pour les malades : l'organisme chargé de gérer le  stock de masques  était l'EPRUS  (Établissement de préparation et de réponse aux urgences sanitaires) jusqu'en janvier 2016 date de sa dissolution par intégration dan l'Agence Nationale de santé publique .  Comment la transition s'est-elle faite ? 


Pour la population non malade, quelle a été jusqu'à présent la doctrine ?  Y a-t-il eu déjà des recommandations  de port généralisé d'un  masque ? 


Le citoyen lambda est-il censé - comme la belle-soeur de DS - constituer lui-même son stock personnel ?





merci d'exister docteur merci pour votre exigence votre clarté  votre ténacité à ne rien concéder aux imposteurs par ces temps difficiles mettre de la lumière dans cette piéce où nous cherchons tous l'interrupteur sans le trouver reste un exercice périlleux mais ho combien indispensable 

Mais... mais... ne porterait-t'il pas un casque de gaming ?!
Ne manque qu'un fauteuil DX Racer ^^

Blague à part, il est cool ce toubib, son témoignage est précieux.

J'ai bien aimé son parallèle avec la capote, ça rend encore plus stupide et dangereux la sortie de Sibeth sur les masques.

Il ne s'agit pas de savoir si ça arrivera, mais quand ? Ce qui rend encore plus incompréhensible l'absence de précautions (masques?) d'un gouvernement. Voir ci-dessous.


https://www.arte.tv/fr/videos/050590-000-A/epidemies-la-menace-invisible-rediffusion-de-2014/


Excellente émission, je ne connaissais pas ce médecin.

Le tutoiement n'empêche pas la qualité, l'émission était sympa.

Exact les médecins hospitaliers en chialent... Mon cousin au CHU de Strasbourg c'est 24H/24 avec sa femme aussi et ses filles sont chez leurs grand-parents ils ne les voient plus... Donc parler de l'après maintenant c'est juste indécent pour les soignants. Il ne suffit pas d'applaudir comme des benêts il faut peut-être soutenir les personnels le reste du temps aussi: 1 an de grève et de manif' bon sang! Et ne pas voter pour des tartuffes comme Micron 1er!!!

"Illuminati Reptilien", pas de doute ce mec traine sur Twitter :)

Le ton de ce médecin est méprisant, arrogant, hautain, pédant et cela affaiblit ce qu'il dit. Quel dommage. Il pérore, assène, juge. Sa critique de la gestion de cette pandémie par ce gouvernement criminel est archiconnue à présent. Tout ce qu'il dit, on le lit et on l'entend partout. J'espère que bientôt, tout ce petit monde savant, médiatique, politique... reviendra à plus de modestie.

J'ai eu le son du début à la fin

Émission très émouvante et passionnante.


La seule chose, c'est qu'on y parle d'un hypothétique bilan qui aura lieu APRES.

Après quoi ? De toutes façons, ce qui va nous tomber dessus, la crise économique et sociale vont emporter toute possibilité de réfléchir réellement à ce qui s'est passé.  Et les masques et les surblouses, personne n'en aura cure.


On peut toujours imaginer que tout reviendra à la normale, ou à une normalité qui ressemblera à avant.

Mais rien n'est moins sûr. 

C'est maintenant qu'il faut tirer le bilan.

Et d'ailleurs, le fait qu'énormément de gens meurent en Ehpad, une bonne partie du comptage hôpital ce n'est pas parce qu'on trie les patients, et qu'on ne tente pas de sauver ceux qui vivent en Ehpad ?

Je ne trouve pas le lien habituel pour télécharger l’émission… :(

Il n'y a pas de son .... :(

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.