55
Commentaires

"Cache" du Hamas dans un hôpital : la "preuve" par le calendrier

L'armée israélienne a présenté des "preuves" en vidéo que le Hamas aurait caché des otages sous un hôpital de Gaza. Des images reprises sans recul par les médias français... Alors même qu'un document présenté par l'armée israélienne comme une "liste de noms de terroristes" n'est qu'un calendrier avec le nom des jours de la semaine écrits en arabe.

Commentaires préférés des abonnés

Comme avec le carton de dattes, ce qu'on constate à travers ces tentatives maladroites de propagande, c'est que l'armée israélienne ne trouve rien de valable et n'a donc rien pour justifier l'effroyable carnage qu'est la prise de cet hôpital.


Et donc,(...)

A l'initiative de meyer habib et sylvain maillard, une projection de cette video sera organisée à l'assemblée nationale.

La liste des députés qui n'y assisteront pas sera publiée dans Valeurs Actuelles et commentée sur C News.

Combinées les preuves montrent que le Hamas nous cache bel et bien des choses : ils se préparaient manifestement à intégrer des dattes à ce calendrier artisanal pour en faire un calendrier de l'avent, révélant que ce mouvement est chrétien alors qu'i(...)

Derniers commentaires

Il y a ça aussi : https://www.youtube.com/watch?v=VO228fkW474

"Non, cette vidéo ne montre pas une infirmière de l’hôpital Al-Chifa dénonçant la présence du Hamas" (France 24)

Du coup, on peut penser qu'il y en a d'autres. Pourquoi s'en priver ?


Certain-e-s intervenant-e-s font le tour de toutes ces émissions,sur la guerre Israël/gaza/Cisjordanie,et non plus de recul.


J'ai remarqué  un retraité, colonel de l'armée de terre,qui intervient non plus comme historien militaire,mais comme chroniqueur militaire.

C'est un problème.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Incroyable cette absence de travail d'analyse de la part des rédactions des télé françaises sur un sujet pareil.


Cette même absence d'analyse qui a fait du RN un parti républicain comme les autres alors que LFI est dépeint en parti dangereux, extrémiste et antisémite.


Dans un des derniers épisodes de la "série" , le "anti-blast door" d'une salle IRM et ses sacs de médocs stockés au fond avec quelques armes. On pourrait proposer que:


1- la porte blindée d'une salle IRM est une protection contre l'explosion du cryostat qui sert à refroidir l'aimant , donc protège l'extérieur et non l'intérieur (inversion de la cause)


2- dans la fuite des combattants , terroristes-ou ce que l'on veut , soit eux même ou les soignants présents ont stocké les médocs restants en un endroit hermétique ,


3- le masquage des caméra de surveillance de l’hôpital semble idiot puisque c'est la caméra qui "voit" et pas l'écran , bien utile pour contrôler les lieux. Ou alors on utilise ses jumelles à l'envers.


4- un spécialiste extérieur pourrait identifier les obus de canon "planqués" dans un lit-coffre.


Bref et comme d'hab "la vérité est l.........................................."


Ce qui ne retire strictement rien à l'horreur totale du tout.

Après tout, c'est vrai qu'un calendrier n'est jamais qu'un carton de dates.

David Pujadas ne sait pas non plus ce qu'est un calendrier ? L'article montre qu'il n'est pas le seul. Cela donne une idée du niveau des personnes qui recrutent de pareils journalistes.

L'un des dexemples les plus grossiers et édifiants de propagandes depuis la guerre. Merci pour l'article, j'avais besoin d'une source sérieuse (pas tiktok) a envoyé pour convaincre des gens (qui regardent CNEWS).

Ont ils seulement soulevé le carton de dattes , peut être une bouche de sortie de missile intercontinental dessous ?

Question jamais posée par les journalistes aux divers propagandistes du régime de l'apartheid israélien :


Israël bombarde systématiquement et en priorité les hôpitaux. C'est ce qu'ils font depuis toujours et partout. Sachant cela, pensez vous que le Hamas est assez stupide pour mettre ses centres de commandement à l'endroit qui sera bombardé en premier ?

Combinées les preuves montrent que le Hamas nous cache bel et bien des choses : ils se préparaient manifestement à intégrer des dattes à ce calendrier artisanal pour en faire un calendrier de l'avent, révélant que ce mouvement est chrétien alors qu'il se prétend musulman.

Les militaires ne s'exhibent jamais par hasard. Le calendrier, ce n'est peut-être pas une erreur.


Peut-être, le seul objectif de cette épouvantable mise en scène, c'est de faire flotter le le drapeau israélien * au coeur même d'un l'hôpital palestinien où tant de victimes ont agonisé. 


Pour bien montrer que l'humiliation est une arme décisive dans les guerres, les sales guerres.


 (*) je n'ai pas réussi à isoler l'image dans la chronique de M. Schneidermann de ce matin.


A l'initiative de meyer habib et sylvain maillard, une projection de cette video sera organisée à l'assemblée nationale.

La liste des députés qui n'y assisteront pas sera publiée dans Valeurs Actuelles et commentée sur C News.

Sinon, concernant l'idée même de "caches" sous cet hôpital : apparemment, il ne s'agit pas du tout de souterrains construits clandestinement ou de choses comme ça, mais de véritables sous-sols construits par... les Israéliens dans les années 80, lorsqu'ils cherchaient à donner de la légitimité au cheikh Yassine face au Fatah. Donc quand les Israéliens disent aujourd'hui qu'ils cherchent des souterrains sous l'hôpital, ils savent pertinemment qu'ils vont les trouver, mais il n'y a là aucun scoop. C'est vraiment de la poudre aux yeux !


Alain Bauer en parle ici.

Pourquoi tant de précipitation? La vérification ne demandait pas des jours de travail. Tant qu'il n'y a pas de JT à grosse audience pour les pourrir, ils ne se cassent pas la tête? Ont-ils peur de vexer le porte-parole de l'armée israélienne? D'être accusé d'attaquer Israël? Le moindre doute est inadmissible? 

Si on accuse plus tard le gouvernement d'Israël d'avoir abusé de la propagande, il pourra se défendre en disant "pensez-vous, notre amateurisme en la matière n'est plus à démontrer: boîte de dattes, jours de la semaine..."

Je ne comprends pas bien ce besoin de vouloir montrer que le Hamas a des caches sous les hôpitaux ! OK. Israël cherche-t-il à justifier ses bombardements par des preuves autres que le massacre perpétré le 7 octobre ? J'avais cru comprendre que ce massacre était, en soi, une raison absolument suffisante pour justifier l'action de l'armée ! Dans ce cas, il importe peu que les centres de commandement du Hamas soient sous des hôpitaux ou pas, l'objectif étant d'éradiquer le Hamas en détruisant ses centres. D'autre part, on ne va pas me dire, vu la disproportion des forces et de moyens en présence, qu'il y a des gens qui estiment que le Hamas aurait dû établir ses centres de commandement dans des bâtiments publics, bien en vu ! Genre "Ministère de la défense gazaoui" ! Je continue à me demander pourquoi, lorsqu'on est le plus fort qu'on a les moyens d'écraser l'autre et qu'on l'écrase, a-t-on besoin de se justifier, au point de mettre en route un arsenal de propagande (USA Colin Powell). En l'occurrence ici,  qui Israël veut-il convaincre du bien fondé de son action ? La population israélienne ? La "Communauté internationale" ? La population mondiale ? A-t-il vraiment besoin de leur approbation ?

C'est impressionnant de se prendre autant les pieds dans le tapis en matière de communication. Ils arrivent à faire pire que le gouvernement français pendant la pandémie (ce qui n'était pas mince affaire).

J'aimerais toutefois bien connaître les raisons de ces ratés : amateurisme ? suffisance ?

Qui ils ? Les médias ? Parce que le gouvernement et l'armée israélienne je vois pas où ils se prennent les pieds dans le tapis. Leur propagande fonctionne très bien en l'état, comme le montrent les reprises évoquées par @si. Pourquoi ils se feraient chier à faire plus élaboré, vu que la propagande grossière suffit visiblement ?

J'ai peut être le prisme déformant de ma recherche d'informations.

Mais ça réponds tout de même à ma question. Suffisance teintée de (j'ai pas le mot, il est trop tard et je suis las, mais j'ai l'idée).

Non, ce n'est qu'une scénarisation pour détourner l'attention de l'opinion des responsabilités politiques graves de celles et ceux qui massacrent des civils comme pour s'excuser.


Netanyahou et ses copains racistes d'extrême droite pensaient tranquillement aider les colons buter les Palestiniens en Cisjordanie en dégarnissant les garnisons et les services, notamment à propos de Gaza, malgré les alertes et les valises de billets qataris qu'ils laissaient passer pour les bonnes oeuvres du Hamas. Et 1400 israéliens massacrés.


Vu ce degré de connerie, il n'y a rien d'étonnant à ce qu'ils exhibent maintenant des calendriers pour se justifier de leurs rangers sanglantes et boueuses dans des hôpitaux, où les malades crèvent à cause d'eux et finissent dans des fosses communes.


Netanyahou et ses copains font à Gaza ce qu'ils envisageaient d'abord de faire en Cisjordanie. 


Une inversion du calendrier.

1200 israéliens (c'est israel qui le dit, ils ont revu les chiffres à la baisse).

Peut-être parce que la communication du gouvernement israélien ne correspond pas à l'objectif officiel, celui de supprimer le Hamas ?

Peut-être parce que Israël a perdu le 7 octobre 2023 son image "d'invincibilité" ou encore très largement écornée, situation inconnue ?

Peut-être encore parce c'est de la disparition des palestinien(e)s dont il s'agit ?

On doit en rire ? Ils se foutent de notre gueule et ils ont bien raison ! Ils ne prennent même pas la peine de mettre un faux calendrier ...C'est dire comme ils nous prennent pour des cons ! Faudra faire des analyses dans les tunnels , je suis sur qu'on va y trouver toutes sortes de gaz hilarants , on va se fendre la gueule !

"La première victime d'une guerre, c'est la vérité." comme on le dit souvent.
Cette citation prends tout son sens, une fois encore. 


On l'a vu il y a quelques jours lors du bombardement raté du Hamas sur son propre Hôpital, on le voit dans l'autre sens aujourd'hui. Et ça ne fait que continuer.

Comme avec le carton de dattes, ce qu'on constate à travers ces tentatives maladroites de propagande, c'est que l'armée israélienne ne trouve rien de valable et n'a donc rien pour justifier l'effroyable carnage qu'est la prise de cet hôpital.


Et donc, s'il n'y a pas de raison légitime pour ce carnage, c'est que les raisons ne sont pas légitimes, mécaniquement. Parce que tout a toujours une raison, hein.

DÉCOUVRIR NOS FORMULES D'ABONNEMENT SANS ENGAGEMENT

(Conditions générales d'utilisation et de vente)
Pourquoi s'abonner ?
  • Accès illimité à tous nos articles, chroniques et émissions
  • Téléchargement des émissions en MP3 ou MP4
  • Partage d'un contenu à ses proches gratuitement chaque semaine
  • Vote pour choisir les contenus en accès gratuit chaque jeudi
  • Sans engagement
Offre spéciale
3 mois pour 3 € puis 5 € par mois

ou 50 € par an (avec 3 mois offerts la première année)

Sans engagement
Devenir
Asinaute

5 € / mois
ou 50 € / an

Je m'abonne
Asinaute
Généreux

10 € / mois
ou 100 € / an

Je m'abonne
Asinaute
en galère

2 € / mois
ou 22 € / an

Je m'abonne
Abonnement
« cadeau »


50 € / an

J'offre ASI

Professionnels et collectivités, retrouvez vos offres dédiées ici

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.