97
Commentaires

Attal à Matignon, offensive de vide

Commentaires préférés des abonnés

" C'est dans le vide de la pensée que s'inscrit le mal " ( Hannah Arendt : les origines du totalitarisme )

Attal ,quel parcours!


(...)

Le dauphin du roi, tu parles. Qui en a quelque chose à foutre du nouveau bibelot de jupiter, à part les journalistes de cour et les journalistes du vide ?  Il est déjà poussiéreux avant même d'avoir pris la poussière. 


Ah mais non, il est mo(...)

Derniers commentaires

le mec vient de nommer son mec au gouvernement .....C'est quoi ce bled  ? Ca y est l'inversion des poles a eu lieu ? Personne ne me dit rien , ripoublique bananière , c'est le rechauffement climatique .Les africains ne veulent plus etre corrompus par nous , on se corrompt tous seul , un truc du genre . Si j'ai bien pigé séjourné et attal sont pacsés , c'est ça ? Mais c'est quoi ce bled , c'est pas se qu'on appelle du népotisme ? Oh la france , on en a raccourci  pour moins que ça !Auuuuux aaaaaaarmes  ! Allons enfants de la patrie .....

Fabrice Eboué avec le jeune Macron dans le public. On peut mettre la tête du jeune Gaby à la place, ça le fait aussi.


https://www.youtube.com/shorts/0kynybht2Mw

Yaël Goosz, ce matin sur France Inter à propos de Gabriel Attal:


"Voici son chantier politique : essayer de reconquérir d'ici aux européennes de lui prochain et au-delà, un électorat perdu, parti dans l'abstention ou au RN, polytraumatisé par la vie chère et une réforme des retraites incomprise."

(Ce n'est pas moi qui mets en gras mais l'éditorialiste lui-même)


Et Demorand de relancer sans relever l'infamie de l'adjectif "incomprise" : "Oui, mais qui sont les classes moyennes?"


Presque tous les jours, on croit toucher le fond et puis non...


"Merci pour ce que vous avez fait pour le harcèlement !" lui lance un Monsieur. Bien sûr, dans un premier temps, ça va marcher !"  ...comment faire pr (continuer à ...) ne pas désespérer de nos congénères? Merci pr cet article !

"Et nous, les autres, il va bien falloir y passer, conscience professionnelle oblige" 

Ou alors  : "en vrai j'adore ça, je me suis vautré dans mon canapé tout l'après midi, j'ai twitté en boucle là-dessus, c'est un tel kif que j'en ai même lâché mon obsession© Israël-Gaza, mais bon je peux pas trop le dire alors autant accuser les médias creux qui m'ont fourgué ma dose" ?


(Mais chronique goutue et acérée comme on aime, cela dit!)

Finalement, Macron a trouvé un bel os à ronger au jeune Gabriel...

Ai-je tort de me consoler en déduisant qu'à force de ne nommer que des sous-fifres sans envergure au poste de premier ministre, Macron sabote sa propre succession ? Toujours aucun futur leader clair en Macronie et bien trop de prétendants. Espérons que ça dure…

Une personnalité de plus à se trouver là après avoir été élevée au biberon du parti « socialiste ».

Peut-être les français y gagneraient-ils à s’interroger sur la nature de cette nouvelle force de Coriolis qui dévie systématiquement toutes les trajectoires politiques vers la droite ?

Un épisode après l'autre, le macronisme confirme ce qu'il est: un vide. Un vide politique, humain, idéologique; un vide habillé de communication et de mots vains et creux. Avec des personnages de plus en plus absurdes comme dans une pièce de Beckett à l'échelle d'une nation.


Attal a remplacé Borne. L'intérêt du spectacle a été le coup de théâtre orchestré par Macron, la grosse couleuvre ingurgitée par celle qui en avait fait avaler pas mal aux fFrançais à coups de ses 49-3. Et l'apothéose du prince de la Jeunesse, selon le dessein de son mentor et modèle: assomption de Gabriel.


Contenu politique de tout cela: rien, comme le dit très justement DS, sinon  l'espoir de voir chuter le spectre de la défaite annoncée aux européennes. Vous y croyez ? Tout cela  sent tellement l'impossibilité d'une fin de règne, de ces trois ans et plus qui restent à tirer pour en finir avec cet interminable double quinquennat qu'il faut bien remplir avec ce que l'on a encore en magasin, le vide.


Autant vous dire que cela ne sent pas très bon. Quelle que soit l'agitation prévisible dans les deux mois à venir autour du nouveau prodige de Matignon.

Un épisode après l'autre, le macronisme confirme ce qu'il est: un vide. Un vide politique, humain, idéologique; un vide habillé de communication et de mots vains et creux. Avec des personnages de plus en plus absurdes comme dans une pièce de Beckett à l'échelle d'une nation.


Attal 

Et sinon ... qui est le ministre de l'éducation nationale, du coup ?

On sent que tout est maîtrisé, et pas du tout pensé à la dernière minute.

Certains avaient raillé les hologrammes de Mélenchon, ils auront droit à la marionnette-clone de l'Élysée à Matignon !

Bien croustillante votre obsession du jour ! Et puis, "dans un premier temps, ça va marcher ", oui. Mais n'est-ce pas là tout ce qui compte ?

Offensive de vide, quelle trouvaille !


Gabriel Attal modèle-type du bourge qui n'a pas pu faire autre chose que Sciences-Po, qui est passé par le ps (petit p, petit s) à l'époque où ça ouvrait des portes.


Une fois les portes ouvertes, il suffit de jouer des coudes.


Et puis, le jour où votre presque clone de président est en mal de tapage et de commentaires, vous voilà premier ministre.


Si on était au music-hall, on pourrait dire "chapeau l'artiste !"


Mais on n'est pas au music-hall.

C’est comme ça que fonctionnent les annonces publicitaires, ça promet la lune, ou le bonheur c’est pareil, ça aguiche le chaland, ça le charme avec un sourire plein de dents bien alignées et d’une blancheur éblouissante, (tu viens chéri ?), ça lui vend du dentifrice et du vent. Le chaland est content, il court jusqu’au rayon, il ne trouve pas ce qui était attendu, il passe quand même à la caisse et jure toujours trop tard qu’on ne l’y prendra plus. Mais il y retourne inlassablement. Le chaland est chaloupe portée par des courants, ballotté, secoué, sans amarre, (contraction de « sans en avoir marre »; à 53%?), de mal de mer en manque de père, guidés par des capitaines de pédalos qu’il confond avec des capitaines « Personne » à « Vain milieu sous l’amer », jamais lassé, attendant de faire surface, certain d’être encore arrivé à bon port, alouette de mer, il en redemande en plus. Crédule en somme. Bête pour rester poli. Et quand il n’est ni crédule, ni bête, il est minoritaire. Désabusé. Triste . Un rien désespéré quand même. Mais pas en colère tellement c’est prévisible. Et plié ?

Il paraît qu'il était bon pour porter la parole du palais, c'est pour ça qu'il a été choisi.

 pour info:  Emmanuel Moulin nommé directeur de cabinet.

Proche d'Alexis Kohler En février 2015, il devient directeur général de la banque Mediobanca. Attiré de nouveau par le service de l'Etat, il est nommé directeur de cabinet du ministre de l'Économie, Bruno Le Maire en mai 2017. Lequel le nomme donc directeur du Trésor en 2020.

" Je m'en vais vous mander la chose la plus étonnante, la plus surprenante, la plus merveileuse, la plus miraculeuse, la plus triomphante, la plus étourdissante, la plus inouie, la plus singulière, la plus extraordinaire, la plus incroyable, la plus imprévue, la plus grande, la plus petite, la plus rare, la plus commune, la plus éclatante, la plus secrète jusqu'à aujourd'hui, la plus brillante, la plus digne d'envie ; enfin, une chose dont on ne trouve qu'un exemple dans les siècles passés, une chose que nous ne saurions croire à Paris, une chose qui fait crier miséricorde à tout le monde ...


" Je ne puis me résoudre à le dire, devinez-là,...


....


Nous avons un jeune Premier Ministre, qui est jeune, mais vraiment jeune, le plus jeune que nous ayons


( bon à rien, mais JEUNE... )



( avec l'aide de Mme de Sévigné , seule la conclusion est personnelle )



C'est Juan Branco qui doit être content.

Quand même, ça fait bizarre qu'il ait pas mué. 

Il est trognon le choucou à la Trogneux, la Jacqot de l'Élysée.

" Le coron -washing"   En fait  le Pas- de Calais est un département complexe avec un bassin minier dont les mines ont fermé  et une partie littorale qui est concernée par les inondations et l'artificilaisation des sols  ( un très  bon article dans l' Opinion  d'hier)  Vous en êtes resté à vote lecture de " Germinal " , un roman marquant en effet .

Alors ce qu’il a fait pour le harcèlement : un questionnaire à remplir dont nous n’avons jamais eu aucun retour, voilà terminé au revoir mais comme le disait Ruffin quand on reste si peu de temps dans les emplois qu’il enchaîne (surtout qu’il a été nommé en plein été au ministère de l’éducation…)les annonces peuvent pleuvoir sans être appliquées. 

Je peux confirmer que le grand programme anti harcèlement est un flop total: ma petite fille en a fait les frais au 1er trimestre, elle a dû changer d'école quand les deux gamins harceleurs sont restés confortablement dans leur classe. La rencontre avec l'inspection académique a failli virer tribunal mais mon fils a stoppé ça rapidement. Constat totalement négatif et poudre aux yeux .....enfants et parents trinquent.

Je repense à Fabius, dans ses débuts de premier ministre avec le reportage TV de la deux-chevaux caban violette de sa femme d'alors (je ne me souviens plus, Michèle ?). C'était rigolo, la deuch garée sur la place du panthéon devant l'immeuble cossu qu'ils habitaient. Donc, ça fait bien 40 ans ou presque et on nous ressert le même. Toutefois, le rythme s'accélère -Fabius - Macron - Attal. 

Problème, problème : avec qui vont ils faire le plan média " elle fait ses courses avec la twingo électrique" ?  Aïe, aïe, aïe, trop dur !

La petite cour s'agrandit.

Attal cousin d'apoline de Malherbe à la 6eme génération (1855) via Joseph de Bouthillier Chavigny qui épouse en 1855 Dodeline Dodun de Keroman

C'est le clan Duhamel qui va être jaloux. Cousine d'un 1er Ministre ça a quand même plus de gueule que cousine d'une simple Ministre.

De Malherbe qui demandait ce matin à Bompard si Attal n'avait pas réussi tout ce que la FI avait raté !!!

A deux doigts de dire comme la patronne des garagistes vous êtes jaloux parce qu'il est jeune, beau, intelligent et riche...

La petit cour à de beaux jours devant elle.

La mode chez certains dzjeuns, c'est les vidéos de jogging express en forêt ou montagne avec le mec ou la mecquesse essouflé(e) disant "Trail ! Trail !"

c'est de l'ironie pour beaucoup imitant ainsi leurs contemporains qui font cela sérieusement

Pour le couple Macron Attal, c'est aussi de l'imitation mais avec objectif comme tout chez eux : la COM, que la COM, c'est à dire le RIEN, le fulgurant RIEN sinon à la fin la machine à FRIC, le FRIC pour leur caste, pour les autres la descente des salaires au niveau du SMIC


D'abord chapeau encore une fois à Daniel Schneidermann qui a parfaitement décrit ce rien et cet environnement, cet Attalland à des années lumière des Chti et autres Français qui n'attendent aussi rien de ce tourne manège devant la vitrine des produits arrivés en date limite et à prix réduit. 


Mais qui va leur dire sur les ondes chloroformées qu'on se fout d'eux tandis que la Sécurité Sociale arrête les remboursements et que les EHPAD ferment


Une seule chose donne matière à sourire : le départ de Borne dans la poubelle de recyclage comme une chaussette usée et le crash programmé de Darmanin qui croyait jouer à niveau égal avec les Macronlandais et Attallandais. Next step pour lui : rejoindre la fille du père Le Pen, rejoindre le front national

" C'est dans le vide de la pensée que s'inscrit le mal " ( Hannah Arendt : les origines du totalitarisme )

En dernière analyse, puisque nous sommes au moins théoriquement en démocratie et en tous cas pas en dictature, si les français-es acceptent de se faire prendre pour des cons à ce point-là, alors que toutes les preuves qu'ils et elles se font prendre pour ses cons leur crèvent les yeux, n'y a-t-il pas là une forme de consentement à se faire prendre pour des cons ?

Attal 1er ministre ! j'ai dis à ma femme "fais les valises, on part à l'étranger"

Le dauphin du roi, tu parles. Qui en a quelque chose à foutre du nouveau bibelot de jupiter, à part les journalistes de cour et les journalistes du vide ?  Il est déjà poussiéreux avant même d'avoir pris la poussière. 


Ah mais non, il est moderne, regardez, il est jeune et il est gay. Libération titre Gabriel Attal, premie rministre gay : le signe d'une France qui progresse. J'espère que le même titrera "Marine le Pen, première femme présidente : le signe d'une France qui progresse". En tout cas pour marcher, il marche.


Enfin bon, le kid qui cherchait un os à ronger a maintenant la France, du moins ce qu'il en reste, à ronger. Ils ont encore du travail avant de quitter le navire.

Attal ,quel parcours!


Je garde tout de même en mémoire la robe rose Act-Up sous gilet blanc de Borne le jour de son licenciement : Silence = Mort.

« Un enfant premier ministre, un adolescent à l’Elysée »

De toutes façons le changement de premier ministre on s’en fout. Ce que l’on souhaite, c’est que toi Jupiter, tu dégages, toi et ta république de ripoux. On veut une nouvelle République. Une République qui respecte la démocratie.

Concernant Attal, voilà le portrait qu’en faisait Juan Branco (qui le connait bien) .


Le vide a l'extérieur et le vide a l'intérieur , encore qui doit remplir un vide avec tout les gravats qu'il pourra bien trouver avec l'aide de la machine étatique .Et après on s'étonnera que les fondations ne soient pas solides . Le pas de calais , n'ont ils pas voté contre la solidarité  ? Qu'ils crèvent donc  ,noyés comme des rats !

Le vide et l’eau… les vidéos… la vie des hauts…

DÉCOUVRIR NOS FORMULES D'ABONNEMENT SANS ENGAGEMENT

(Conditions générales d'utilisation et de vente)
Pourquoi s'abonner ?
  • Accès illimité à tous nos articles, chroniques et émissions
  • Téléchargement des émissions en MP3 ou MP4
  • Partage d'un contenu à ses proches gratuitement chaque semaine
  • Vote pour choisir les contenus en accès gratuit chaque jeudi
  • Sans engagement
Offre spéciale
3 mois pour 3 € puis 5 € par mois

ou 50 € par an (avec 3 mois offerts la première année)

Sans engagement
Devenir
Asinaute

5 € / mois
ou 50 € / an

Je m'abonne
Asinaute
Généreux

10 € / mois
ou 100 € / an

Je m'abonne
Asinaute
en galère

2 € / mois
ou 22 € / an

Je m'abonne
Abonnement
« cadeau »


50 € / an

J'offre ASI

Professionnels et collectivités, retrouvez vos offres dédiées ici

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.