Il bat des records de popularité, il reconstruit l'Histoire dans ses Mémoires, et il est renvoyé en correctionnelle pour répondre d'emplois fictifs à la Mairie de Paris : quelques décryptages du Chirac d'aujourd'hui...et d'hier

Publié le 08/11/2009  Alimenté le 28/07/2017
procès Chirac
observatoire du par

Le procès Chirac menacé par une manoeuvre de dernière minute ?

La presse divisée sur la portée de cette menace

Manoeuvre désespérée de dernière minute, ou coup "finement joué" ? Les quotidiens ne savent comment analyser l'initiative de Me Jean-Yves Le Borgne, avocat de l'un des prévenus du procès Chirac visant, à quelques heures du début, à obtenir le report de ce procès.
"Alors que le procès historique de Jacques Chirac doit s'ouvrir lundi 7 mars devant le tribunal correctionnel de Paris, l'avocat d'un des prévenus, vient de déposer une question prioritaire de constitutionnalité" révélait vendredi en fin d'après midi le site du quotidien Les Echos, en estimant que la démarche avait peu de chance d'aboutir. Tous les quotidiens ne partagent pas cette analyse, Le Monde se montrant le plus convaincu par l'initiative de Me Le Borgne. Cette "question prioritaire de constitutionnalité" (QPC) porte sur le délai de prescription du délit d'abus de biens sociaux (ABS), Me Le Borgne estimant ce délai, dans le dossier Chirac, indûment prolongé par l'adjonction d'un dossier connexe.

/media/article/s39/id3803/original.34744.png

Un recours déposé par Me Jean-Yves Le Borgne, "l'avocat de Rémy Chardon, l'ex-directeur de cabinet de Jacques Chirac lorsqu'il était maire de Paris" précise Les Echos qui ajoute "Si le tribunal acceptait cette question, il n'aurait d'autre choix alors que de surseoir à statuer en attendant la décision du Conseil constitutionnel. Il y a peu de chance que le président de la Chambre correctionnelle de Paris décide ce renvoi, qui reporterait à plusieurs mois la comparution de Jacques Chirac."






"Le procès de Jacques  Chirac et de neuf coprévenus, qui doit s’ouvrir lundi au tribunal correctionnel de Paris, aura-t-il lieu ? La question se pose depuis que l’un des avocats de la défense a décidé de déposer une question prioritaire de constitutionnalité (QPC). Si le tribunal estime que celle-ci est digne d’intérêt, l’audience sera suspendue sine die.
(...) Le procès de Jacques Chirac va donc s’ouvrir sur un suspense entretenu par une QPC que, bizarrement, aucun des fins juristes qui avaient étudié le dossier au microscope ne semblait avoir vu venir." constate Le Figaro.

 

picto Le Figaro samedi 5 février 2011

Libération met le sujet en Une de son site avec le texte d'une dépêche AFP qui précise que si le recours était accepté "la Cour de cassation aurait alors trois mois pour décider de saisir ou non le Conseil constitutionnel."

L'information n'est que le 7e titre du site LeParisien.fr samedi après-midi, citant Me Le Borgne qui a déposé ce recours et "

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

nouveau media

"Cette pomme, c'était le symbole de la simplicité de Chirac"

Elysée : leurs débuts. Nos émissions d'été 2017

arrêt sur images, émission publié(e) le 28/07/2017 par la rédaction

C'est peu dire qu'il aura eu deux débuts de mandat différents. En 1995, Jacques Chirac succède à un Miterrand malade, et à un Premier ministre, Edouard Balladur, fortement marqué à droite. Sept ans plus tard, en 2002, il est réélu, au terme d'un second tour totalement inédit qui l'a ...

Avant Takieddine, quand les JT étaient tétanisés par la "cassette Méry"

Notre émission de 2000 sur le financement politique. Qu'est-ce qui a changé ?

souvenirs souvenirs publié(e) le 17/11/2016 par la rédaction

Grand silence des télés sur l'interview de Ziad Takieddine sur le financement de la campagne de 2007 de Nicolas Sarkozy, comme le soulignait ce matin Daniel Schneidermann. Cet embarras manifeste rappelle celui des 20 Heures de TF1 et de France 2 en septembre 2000. A l'époque, Le Monde publie l'...

Chirac président

Chirac, Kucheida, Giesbert

chronique publié(e) le 16/12/2011 chez les matinautes

Oublions les paroles, écoutons la musique. Depuis hier soir, télés, radios, on dirait qu'un brave grand papa innocent a été victime d'une sorte d'agression météorologique, une mini-tornade personnelle, totalement imprévisible. Evidemment, il a peut-être été imprudent, il n'a pas pris ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

"Cette pomme, c'était le symbole de la simplicité de Chirac"

Merci à Mathilde de rappeler, au milieu des des hagiographes du Chirac-de-gauche, que la différence entre la droite et la ...

Par Clairedesbois
le 28/07/2017

"Cette pomme, c'était le symbole de la simplicité de Chirac"

Bon, cette émission c'est purement du révisionnisme là. Et tout ca sous les yeux de deux historiens, mazette... et je ne ...

Par Bicéphale
le 28/07/2017

MAM, circulation interrompue

bon, je trouve finalement le bon emplacement pour exprimer mon énervement! personne n'a été choqué du passage sur la ...

Par virginieM
le 16/04/2009
Tous les forums >