14
Commentaires

Le procès Chirac menacé par une manoeuvre de dernière minute ?

Manoeuvre désespérée de dernière minute, ou coup "finement joué" ? Les quotidiens ne savent comment analyser l'initiative de Me Jean-Yves Le Borgne, avocat de l'un des prévenus du procès Chirac visant, à quelques heures du début, à obtenir le report de ce procès.

Derniers commentaires

C'est à se taper le cul par terre!!

qu'il rende au moins les pièces jaunes .on devrait s'occuper de sa retraite dorée et de son logement!!!
un malfrat à l'UMP ;cela ne pouvait pas être autrement
Ça y est, c'est repoussé.
Et après on va encore s'étonner du score de Marine Le Pen.

Quant à l'age avancé de Chirac, je crois que c'est Thomas Legrand qui ce matin faisait remarquer que son défenseur, Maître Kiejman, est plus agé que lui et cependant en mesure de le défendre.
Notre supermenteur national a encore frappé. De plus c est le conseil constitutionnel qui va decider de la validité du procés .Au fait qui siège au conseil constititionnel ? Bingo gagné. et aprés on dira tous pourris.. Quand je pense que des journalistes plaignent ce brave vieillard qui a rendu des services a la France. Etre vieux donne en rien le droit à l excuse il doit etre jugé sur ce qu il a fait .Papon aussi , pour des delits plus graves certes, etait vieux et malade au moment de son procés.
La liste des VIP de la politique qui brûlent des cierges à Saint Judas patron des faux-culs pour que ce procès n'ait pas lieu, soit parce qu'on y parlerait d'eux soit parce que ça pourrait un jour être leur tour dans le Karachigate, est aussi longue que la Grande Muraille de Chine.

Et celle des citoyens désabusés de faire jamais confiance un jour un seul à un personnage politique, plus longue que la Grande Muraille de Chine.

Un des principaux maux de la France est d'avoir une classe d'élus, droite et gauche confondue mais surtout droite, qui vote des lois ne la gênant pas (ex les retraites) ou pour ne pas les respecter (avez vous entendu dire que le conseiller de Foutriquet 1er chopé à 117 sur une route limitée à 90 a été en quoi que ce soit sanctionné ?)
Suis pas bien au point sur la question, désolée de vous déranger : je n'ai pas bien compris le problème par rapport au délai de prescription d'abus de biens de sociaux.
Quelqu'un pourrait m'éclairer ?
Merci d'avance !

(en lisant vite, au début, j'ai cru qu'il y avait prescription, comme on dit, et que l'affaire était trop vieille pour qu'on s'en préoccupât encore ! Cela a duré 1/4 de seconde, et j'en fus à peine surprise : dans cet Etat, plus rien ne m'étonne...)
Avant de lire l'article, j'ai déjeuné,
je ne tiens pas à faire une indigestion.
gamma
Génial en effet, Jacquot va devoir statuer sur la validité de son propre procès, du grand art!
C'est dans la continuité des arrangements passés avec Delanoé.
A ce propos je ne sais pas si des journalistes ont noté que l'argent que l'UMP va verser à la Mairie de Paris est l'argent du contribuable. L'UMP est le premier bénéficiaire du financement des partis politique par l'état. Le contribuable parisien aura donc payé deux fois ces emplois.
Comment avoir foi dans un système politique qui permet d'utiliser l'argent du contribuable pour rembourser l'argent du contribuable détourné.
Est-ce qu'un partis politique est dans son rôle en remboursant les malversations d'un de ses dirigeant? Est-ce que cela ne pourrait pas donner lieu à une question prioritaire de constitutionnalité?
Je voulais dire :d'un président de la république pendant ses mandats,même si je n'en souhaite qu'UN SEUL à l'actuel...Pas bien réveillée ce matin.
Un ancien président de la république ,membre de droit du conseil constitutionnel,deviendrait de ce fait juge et partie .Il faudrait donc :
- ou supprimer l'immunité des présidents de la république pendant son mandat
- ou l'exclure du conseil constitutionnel Et en tout cas,annuler les avantages qu'il conserve à vie .
Pour le moment ,cette constitution fait du citoyen le dindon d'une farce indigeste.
Pour une fois, on risquerait de voir Chirac au conseil... Et pourquoi pas son vieil ami Giscard, pour pimenter les débats!
Vous cherchez la crédibilité du Conseil Constitutionnel ? Dans le placard au fond à gauche, rangée avec la démocratie et la sépatation des pouvoirs.
C'est rigolo que le délai indument allongé soit allongé de trois mois supplémentaires.

Il faut ajouter un article disant que la QCP doit être demandée au moins 3 mois avant l'ouverture du procès permettant le jugement de la chose prescrite. :-)
Dernière modèle de démocratie : à la banane !
Bien vu le borgne s'écria le muet ! .... En croisant les doigts tous ensemble et sans le souhaiter ! tout en le souhaitant ! Souhaitons à chirac qu'un évènement imprévu indépendant de sa volonté sur terre le prive de cet infâme procès auquel tout sera fait pour qu'il en soit dispensé.

C'est aussi cela le modèle républicain dont nous voulons exporter les valeurs dans les jeunes démocraties naissantes !
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.