92
Commentaires

YouTube : Crudivores et antivax contre le Covid-19

Mardi 5 mai, quatre poids lourds de la pseudoscience ont donné une conférence commune sur YouTube. Le coronavirus et ses fantasmes offrent à ces entrepreneurs des vérités alternatives une opportunité pour étendre leur influence.

Commentaires préférés des abonnés

Ce qui est bien avec ce gouvernement c'est qu'on peut l'accuser de créer ou d'aggraver tout les problèmes de ce pays sans trop réfléchir. 


Et c'est toujours vrai.

(...)

🤦‍♀️
J’ai ouvert quelques liens (vous avez battu le record de liens !) et l’un d’entre eux se prétend médecin :  Christian "Tal" Schaller. N’est-il pas possible de l’attaquer pour pratique illicite de la médecine ?

Je comprends mieux pourquoi un j(...)

C'est assez effrayant de voir le nombre d'abonnés à toutes ses chaînes explosées. Le graphique fournit par socialblade est désespérant.

 Je ne connaissais pas chacun des intervenants juste Thierry Casasnovas. Au début il me faisait marrer. Le typ(...)

Derniers commentaires

Les "bull-shit jobs" entraineraient ils des "bull-shit brains" ? logique ! Peut on craindre la totale contagion du crétinisme dans cet exercice ? Jusqu'à quels niveaux de responsabilités dans les appareils d'états ? Des questions qui restent suspendues ... à l'influence des sectes dans les milieux receptifs aux "rumeurs" .



Qualifier cela de "Deep Ecology" est trompeur et faux. Ce n'est pas parce que ce concept est holistique et pose la terre, Gaïa, comme un système vivant où tout est interdépendant, que ces hurluberlus qui prônent des remèdes "naturels" doivent être inclus dans le lot. La deep ecology au sens académique repose sur deux fondements: une axiologie (l’étude des critères des systèmes de valeurs en éthique) de «l’égalitarisme biocentrique» et une ontologie (l’étude de l’existence) de l’écologie métaphysique profonde.
Holisme qui affirme que la biosphère ne se compose pas d'entités discrètes mais plutôt d'individus liés en interne qui forment un tout ontologiquement ininterrompu. 

Rien à vir avec ces gugusses. merci.

Bonjour, proposition à ASI : cet article est d'intérêt général, ce serait bien de le proposer en accès libre. On pourrait y renvoyer tout les sympathisants de ces zozos. Salutations à ASI !

Au risque de donner un son de cloche divergent, je dirai que j'ai trouvé cet article très révélateur car il contient exactement tout ce que vous avez l'habitude de dénoncer dans les autres médias à savoir la mauvaise foi, les amalgames et la malhonnêteté intellectuelle.

Précisons d'emblée, pour que les choses soient claires, que je n'adhère nullement aux théories du complot qui sont avancées par ces 4 intervenants.

Non, c'est le traitement même du sujet qui me hérisse. 

Le titre, déjà est tendancieux: dois-je comprendre que celui qui se nourrit différemment ou qui a le malheur de s'interroger sur l'utilité d'un ou des vaccins doit automatiquement être placé dans la catégorie des complotistes?

L'amalgame ensuite: sous prétexte de vous en prendre aux dérives sectaires de ces personnes, vous jetez pêle-mêle dans un même sac tout ce qui a le malheur de sortir des rails et de vos propres croyances inspirées de la pensée dominante: il y aurait d'une part la science officielle, détentrice de la Vérité, et les autres, classées pseudo-sciences, exercées par des gurus dont les adeptes font partie de sectes.  

C'est la valse des étiquettes, ainsi que des clichés, car celui qui s'exprime hors des clous peut très vite être étiqueté guru, ce qui dans votre esprit signifie: un petit malin qui a trouvé un truc pour se faire beaucoup d'adeptes (pour vous des gogos) afin de ramasser le maximum de' pognon. Point-barre.

Bien sûr, il ne vous est pas venu une seconde à l'esprit, parce  que cela ne fait pas partie de votre système de pensée, que ces gens pouvaient être sincères dans leur démarche au départ et qu'ils avaient simplement dérivés en cours de route? Que peut-être au moins une partie de ce qu'ils prônaient pouvait prêter matière à discussion?

Que le véritable esprit scientifique n'est pas celui qui suit l'école dominante mais celui qui sait garder un esprit curieux et ouvert et qu'un tas de gens exercent en dehors du cadre sans verser dans la paranoïa.

Je vous concède que lorsque l'on pénètre en ces domaines, aussi bien la santé que la spiritualité, il n'est pas facile de s'y retrouver dans le labyrinthe des routes proposées, on y trouve autant de charlatans  que de gens lumineux , cela demande du temps et de la bonne volonté, il est plus simple de rester dans le cadre accroché à ses certitudes, mais de la part d'ASI j'aurais attendu mieux comme approche.

Ce que je trouve révélateur c'est que autant vous êtes prêt à juste titre à brandir l'étendard des libertés dès que celles-ci sont menacées par le pouvoir dans les domaines qui vous sont plus familiers, comme le social ou le politique, autant, dès que l'on aborde des problèmes plus sensibles, comme ceux cités, vous vous raccrochez à vos croyances et vous réfugiez derrière la pensée dominante, quitte à faire appel à la censure ou la loi anti-secte pour dégommer ceux qui pensent de travers.

Curieux n'est-il pas?

Ben moi, je trouve çà un peu inquiétant.

Un exemple concret, celui de l'urinothérapie, sûrement choisi à dessein car c'est trop facile de s'en moquer, vous vous rendez compte, des gens qui boivent leur propre urine, c'est dégoûtant, il faut être fou!

Bien entendu, le fait que l'urine soit considérée comme un remède depuis la nuit des temps n'entre pas en ligne de compte, pas plus que le fait que cinq millions d'allemands et un million de japonais le pratiquent tous les jours,

mais bien sûr ce ne peuvent être qu'autant de sectaires rétrogrades!

Quelle arrogance bien française!

Pas étonnant que vous ayez un ordre des médecins et un ordre des pharmaciens les plus virulents et les plus attachés à leurs privilèges qui soit.

Ma conclusion: il vous manque une dimension pour que votre discours devienne cohérent et pour y arriver, il vaudrait mieux chercher des convergences dans les luttes anti-système plutôt que de rejeter tout ce qui ne correspond pas à votre mode de pensée.

Je terminerai en citant Franck Lopvet (un autre guru peut-être?) qui disait ceci dans un de ses derniers podcasts:

"Le coronavirus est en train de donner matière à chacun pour prouver son propre système....

La question qui est en train d'être soulevée par ce virus, qui est la fameuse raison de sa présence sur terre, c'est notre incapacité d'accepter le point de vue de l'autre.......notre incapacité de nous accorder sur le fait que les gens regardent leur vérité de là où ils la regardent et quelque part tout le monde a raison de là où il est en train de regarder le truc"

Alors non, je n'adhère pas à la vérité de vos 4 hurluberlus là, mais je n'adhère pas non plus à la vôtre, j'aime trop ma liberté de penser et pouvoir me créer ma propre vérité, ne vous en déplaise.


Merci pour l'article ! Ca fait quelques temps que certains sont sur mon radar, notamment Thierry Casasnovas...


Les vidéos d'enquète de l'estracteur sont bien foutues.

Je lance un défi : arriverez-vous à visionner 5 min de Thierry sur les femmes ?

Ce type est un danger public


L'auteur de l'article répète plusieurs fois "adepte du jeûne".

Mais excusez moi, les vertus du jeûne sont prouvés.

J'espère que vous ne le classez pas dans la pseudo-science tout de même?

Mais quel super article! Dense, inédit, chaque phrase est informative. Parmi ce que j'ai lu de plus utile sur ce site depuis longtemps. Voté ! Merci @si.

Vous devriez regarder la vidéo en question


J'ai essayé les vingt premières minutes avec Silvano Trotta : c'est comme mettre votre cerveau dans une machine à laver avec des petits pics en métal, l'essorage à 1200 tours/minute et un mode secousses violentes OU participer à un gangbang intellectuel avec les règles d'un kamoulox. 

(j'espère ne pas donner des envies avec ces analogies) 


Pour ne prendre que Silvano Trotta en exemple, il ne dit pas des choses aussi horribles que les autres participants à en croire votre article, mais en fait il met sur le même plan des choses qui ne devraient pas l'être. Il passe vite d'éléments en éléments, comme on sauterait de lianes en lianes, sans comprendre à chaque fois ce qu'il saisit, ce qu'il lache. Il aligne pleins de faits, les accroche les uns aux autres et semble convaincu d'avoir bâti un raisonnement. Ce personnage-là me semble plus stupide que malintentionné d'ailleurs. Toujours est-il que ce qu'il raconte n'a ni queue, ni tête, et qu'on a beaucoup de peine pour le pauvre homme. 


Mon petit frère est malheureusement comme cela. Il est impossible de le raisonner. Il est incapable de raisonner au-delà de schémas simplistes qui supposent que derrière l'enchainement insaisissable des événements se cachent des intentions cachées. 


Le remède, ce serait de bons cours d'histoire ou d'historiographie, pour s'assurer une autonomie intellectuelle minimale de chaque citoyen. La raison d'être initiale de l'Education Nationale en somme, à mon sens. 


En tout cas, je ne comprends pas l'intérêt des debunkage. Leur entreprise est comme le tonneau des Danaïdes. Quiconque avec un cerveau bien fait comprend qu'on est en absurdie. Les 800k qui écoutent cette vidéo en buvant du petit lait, sont perdus à jamais. Ils n'iront jamais lire Checknews ou écouter TroncheEnBiais démonter leurs croyances (du haut de sa condescendance). En fait, je crains que les debunkers ne débunkent uniquement pour des gens qui n'ont jamais entendu parler des fake news debunkées. 

Je pense que Jean-Dominique Michel, anthropologue suisse est aussi un arnaqueur.

Voici pourquoi:

Au départ, une amie m'a communiqué sa vidéo sur Youtube avec une brève mais bonne appréciation en me disant que ça tournait plein pot.
Je l'ai regardée avec plaisir et intérêt (et survolé son site), découvrant ce personnage.
Mais plusieurs choses ne collaient pas, dont son histoire d'évaluation de la presse : le Canard, (on y est abonné depuis 40 ans) et Médiapart (depuis l'origine). Tel qu'il l'a fait c'était très habile, il joue d'un côté sur la crédibilité et l'audience du Canard et de l'autre sur le mélange de crédibilité et de rejet épidermique de ceux qui ne connaissent pas Médiapart.
Ce qui m'a aussi conduit à être méfiant c'est l'indigence des infos sur Wikipedia. Seulement quelques lignes sur un personnage bizarroïde qu'on nous présente comme de "renommée internationale". Mais, je ne sais pas pourquoi cette rubrique a disparu.

Et puis, mais je ne l'ai pas retrouvé, on m'a signalé qu'un autre blogueur a déjà fait le boulot d'analyse en compilant les déclarations de J-D M qui ne sont en fait que des observations.

Son histoire - moi j'ai eu la maladie et en 48 h avec la chloroquine qu'il a obtenue au marché noir, car interdite en Suisse, l'affaire était réglée - m'a paru simpliste, comme solution du problème.

Il est souvent présenté comme victime du système de part ses vérités dérangeantes.
Dans le blog de Médiapart on retrouve maintenant l'info d'Anti-K, revue d'extrême gauche, sur la video de J-D M.
D'une manière plus générale comme ce garsest un très bon communicateur et dans un climat passionné, il peut avoir du succès.
Evidemment, on ne l'a pas attendu pour connaître la gestion déplorable de nos gouvernants pour gérer cette crise.
Macron, après sa sortie au théâtre, après ces fameuses élections, change brusquement de discours et se déclare chef de guerre, nous on est trop cons pour comprendre. Les mensonges d'Etat explosent, la communication gouvernementale s'embrouille, tout devient confus. Maintenant on fait un déconfinement hypertechnocratique, en technicisant à mort notre vie quotidienne, de super cons on doit passer à super intelligents et responsables de nos actes (c'est bien vu, ça ne peut mener qu'à la dénonciation du voisin irresponsable).

C'est dans ce contexte qu'il faut resituer J-D M qui nous refait le film et se découvre lui-même, parce qu’il devait s'ennuyer en étant confiné avec son virus, spécialiste de tout alors qu'il n'est spécialiste de rien.
Je ne devais pas être le seul, avant de le découvrir, à penser qu'avec un discours à la Merkel (moins infantilisant) et une bonne communication populaire par les grands médias pour nous apprendre les gestes barrière, des masques et des tests (si on n'en en a pas on le dit), qu'on aurait pu faire autrement, mais les donneurs de leçons de l'après guerre ne manqueront pas.
Eh oui, il fallait faire avec un hôpital public délabré par de multiples attaques néolibérales, des Ehpad livrés à eux mêmes (certains ont eu zéro mort, pendant que d'autres ont été victimes d'un véritable carnage, surtout ceux gérés par les blackrock de la gériatrie comme Korian et Orpéa).

Maintenant, J-D M franchit allègrement les étapes, après Anti-K, et le blog Médiapart, il se fait inviter chez Morandini de CNews !
Là son discours évolue, il est moins catégorique car le véritable problème est que devant une telle situation du pays (pas de masques, pas de test, services publics délabrés...), fallait-il confiner ou pas pour éviter la saturation des hôpitaux ? Il déclare après quelques salto, qu'il ne faut pas jeter la pierre au gouvernement et qu'il faut attendre pour faire le bilan. 
Au fond, il résume très bien la situation:
- on n'était pas préparé,
- il ne faut pas jeter la pierre au gouvernement sur le confinement,
- les autorités ont menti.
Il est génial car il fallait attendre son diagnostic pour s'en apercevoir; bref, un défonceur de portes ouvertes.
Mais attention si c'est pour revenir au point de départ, il va finir par se faire mal en persistant à se mordre la queue.


Il prétend qu'en maîtrisant les principes de la salutogénèse, il parvient à accéder à la bonne explication.
J'ai connu des scientistes évangélistes qui utilisaient les à peu près les mêmes techniques dans l'art oratoire.
J-D M (en même temps victime du système et spécialiste à renommée internationale) a trouvé un bon créneau.
Mais au fond, il n'ajoute que la confusion à la confusion et les néolibéraux adorent ça: ça part dans tous les sens et on ne sait plus par où l’attraper.
A côté de son bouquin sur le chamanisme, il accolera celui sur le coronavirus.
A mon avis, pour bien comprendre ce personnage, je pense qu'il faut commencer par le début: sciences occultes, chamanisme, son bouquin sur le chamanisme, le tout saupoudré  d'un peu de phusisme, mais je ne me sens pas le courage d'une telle traversée.

Petit éclairage par copier-coller:
Covid-19 | PHUSIS et ATHLE.ch se sont rendus à Genève pour rencontrer Jean-Dominique Michel, un des plus grands spécialistes mondiaux de santé publique. Personnalité médiatique de longue date en terre romande, il est boudé par les services publics et grands médias suisses durant la crise. 66 minutes de discussion pleine de sagacité et d’ouverture –…

Le jargon de la revue phusique qui lui fait de la pub nous explique:

Grande raison phusique

Loin de se concentrer sur le présent, le visible – pour le classer, le manipuler (utilitarisme) –, la philosophie phusique s’intéresse à l’absent, à l’invisible qui permet toute apparition à la surface. Au lieu de s’appuyer sur les seules compétences logico-rationelles, d’objectiver les choses à partir d’idées et structures toutes faites, elle mise sur les infinies ressources de la sensibilité pour dévoiler les tensions, les résonances et la cohérence inhérentes à la grande raison phusique.

Voilà, que J-D M poursuive sa petite entreprise, si ça marche tant mieux pour lui, les média enquêteront car je ne suis pas journaliste.

Un excellent article sur les "médecines alternatives" par R. Monvoisin : https://cortecs.org/la-zetetique/la-medecine-et-ses-qalternativesq-quelques-outils-dautodefense-pour-militant-es/

Ce qui est dingue c'est l'algo de propositions de youtube.

Comment en regardant une vidéo exprimant la souffrance de soignants de l'APHP on se retrouve avec Dieudo, Soral et la Terre Plate dans ses "suggestions" ????

Sur une échelle de 1 à 10, est-ce qu'ils racontent plus de conneries que Sibeth Ndiaye ?

la 5g me paraît un problème autrement plus sérieux que le reste, dommage de tout mélanger...

Moi je m'en fous.


Tout petit déjà, j'avais la Croix Vitafor.


Alors même pas peur.

Je vais être sauvage.

J'ignorais l’existence de ces cons et de tout ceux qui les suivent. Mais ayant lu cet article, je me dis que la nature est bien faite et je vous invite à ne pas vous soucier de ça... ;-/

Accrochez vous, je vais faire mon gourou chamanique: 

La Nature (le Dao, la Divinité, le Cosmos; etc... vous choisissez...) trouve toujours un moyen d'organiser la pérennité du vivant même si elle s'arrange pour en détruire pas mal. 

Aussi, si quelques millions de cons en moins permet à quelques millions d'autres tout aussi con - vous , moi, etcaetera -  de survivre, pourquoi s'en inquiéter. 

Ainsi je considère que les quatre zouaves cités participent à l'harmonie du Grand "TOUT" ( :-) ) et font donc œuvre de salubrité publique en participant d'une manière douce (parce que ya aussi la guerre, la famine, les pandémies et autres carnages en tout genre) à la "gestion" du vivant du plein gré des participants.

On ne peut pas faire le "bonheur" des autres de force. Chacun est responsable des conséquences de ses choix. A un moment il faut savoir lâcher prise...

Je vous avais dit que j'allais être sauvage... :-)

MDR :-)

J'ignorais... :-) No télé no pub.

Franchement, ce sauvage n'est pas vraiment l'idée :-)

J'avais compris !

C'était juste une envie de rigoler.

Ça mérite des Darwin Awards tout ça.

Ouaip!

A un certain moment on cale.

Ce qui m'arrive sur certains forums. :-)

Peut-être mais quand on donne du "lait" de coco à la place de vrai lait à des nourrissons on n'est plus dans sa responsabilité. Le pauvre petit n'est pas responsable, lui.

Le pauvre petit est sous la responsabilité du "connard".

On parle d'eau de coco. :-) pas de "lait" de coco. En plus les iliens tropicaux savent que dans les cas d'urgence l'eau de coco nourrit et sauve la vie.

Antivax et crudivores (etc), ou comment dévoyer vers le n'importe nawak à partir de faits ou d'usages exceptionnels.

C'est pas sauvage, c'est juste presque aussi con que ceux qui croient en ces conneries.

Si les crudivores, amarolistes ou je sais pas quoi ne font a priori du mal qu'à eux-mêmes et leurs proches (ce qui est déjà pas mal... mal), les antivax et les chloroquiens créent une situation où ils mettent en danger aussi les autres. Et si la communauté des cons grandit, cela finira par être vous les proches de ces gens là et vous qui serez mis en danger. Il est important aussi de ne pas se croire totalement à l'abri de s'embarquer dans une croyance fausse pour s'en prémunir le plus possible.

Personnellement j'ai une grande tante qui est antivax, qui adore Raoult aujourd'hui, qui parle de big pharma sans arrêt, fustique les ondes, les compteurs linky, sur les réseaux sociaux, etc. J'aimerais qu'elle arrête de croire à ces trucs là. C'est pas qu'elle est stupide, mais comme ses enfants sont morts du scandale du sang contaminé, elle a nourri une vision du monde médical pour le moins radical. Et même si ses croyances amenaient à sa seule disparition, j'aurais du mal à trouver que cela amène une quelconque harmonie à l'affaire.

Mon cher Plohop, il n'est jamais interdit de porter secours à ses proches et d'essayer d'éviter qu'ils soient embarqués dans des embrouilles. Chacun fait ce qu'il peut; mais permettez à ceux qui ne sont pas concernés de s'en foutre. 

Il y a des degrés de conneries qui sont irrattrapables et si les proches n'arrivent pas à faire revenir le bon sens, comment voulez vous que des étrangers y parviennent.


Harmonie = Ajustement

L'harmonie n'est pas un état, c'est l'action d'ajustement permanent de l'ensemble des composantes pour une fin cohérente, fonctionnelle et si possible agréable. Les ajustements ne se font pas toujours sans sueur ni dégâts. Tous les menuisiers vous le dirons. :-)


Le fond de mon propos est de dire que tout ce qui se passe participe à la "régulation de l'ensemble", qu'on le veuille ou non. Aussi ceux qui sont en mesure de faire quelque chose font, les autres s'en foutent et laissent faire.

Bon, c'est une vision philosophique du monde qui ignore les divinités, les destins manifestes et l'anthropocentrisme, on peut ne pas être d'accord... :-)

Alors je vous rassure je n'exige pas de vous que vous veniez en aide à ma grande tante ou même de vous en faire pour elle. C'est juste que tenir le propos que laisser faire est la meilleure chose me parait pour le moins discutable. Ça pourrait aller dans le bon sens, comme dans le mauvais. Moi même d'ailleurs, je lâche souvent l'affaire, et préfère ne rien dire en général que de dire quelque chose qui provoquerait en elle réactance. Cela ne veut pas pour autant dire que ne rien faire est la meilleure chose à... faire. Et encore moins systématiquement.

Pour le coup de l'harmonie, vous parlez de quelle fin au juste ? Si c'est la fin que nous souhaitons advenir, et que justement il faille y mettre des efforts, c'est en parfaite contradiction avec le fait de s'en foutre et de laisser faire il me semble. On peut parler de choix par défaut par exemple. Ne rien faire est un choix qui a des conséquences. Autant que de faire sans doute. Quant à savoir si c'est pour le mieux, c'est difficile à dire en vérité.

De quelle régulation parlez-vous, selon quel critère ? Le terme régulation évoque une force extérieure qui régit un système et le permet de continuer à fonctionner selon une norme ou quelque chose dans ce goût là. Autorégulation évoquerait une force intérieure du coup, mais ça ne me parait pas changer grand chose au problème.

Enfin je ne vois pas en quoi cette vision ignore les divinités les destins manifestes et l'anthropocentrisme, d'une part, et je ne vois pas en quoi ignorer les divinités etc devrait faire qu'on soit d'accord avec vous sur cette idée d'harmonie/régulation vers une fin. Ça me semble a première vue plutôt un concept déiste.

"Harmonie

Si c'est la fin que nous souhaitons advenir, et que justement il faille y mettre des efforts, c'est en parfaite contradiction avec le fait de s'en foutre et de laisser faire il me semble. "

Ben non, faire le shadock ne mène à rien. :-)


"Régulation

Le terme régulation évoque une force extérieure qui régit un système et le permet de continuer à fonctionner selon une norme ou quelque chose dans ce goût là. "

Ben non, puisqu'il n'y a pas de norme qu'humaine et en rapport avec l'expérience acquise. :-) (Ne pas confondre la norme avec la physique)


"Ça me semble a première vue plutôt un concept déiste. "

Ben non, puisque la seule fin perceptible à nos sens est la perpétuation de la vie. Aucun besoin de divinité pour ça. :-) 


"Ben non, faire le shadock ne mène à rien. :-) "
-> Vous voulez dire qu'il n'y a que deux options ? Faire le shadok ou ne rien faire ?

"Ben non, puisqu'il n'y a pas de norme qu'humaine et en rapport avec l'expérience acquise. :-) (Ne pas confondre la norme avec la physique) "
-> Ok, mais c'est quoi alors votre définition non anthropocentrée du terme régulation ?

"Ben non, puisque la seule fin perceptible à nos sens est la perpétuation de la vie. Aucun besoin de divinité pour ça. :-) "
-> Ah bon ? Vous voulez dire quoi ? Que le seul objectif que l'on peut se fixer c'est de perpétuer la vie ? La seule logique que l'on peut trouver dans le grand tout est que la vie cherche à se perpétuer ? Autre chose ?

Je commence à soupçonner du trollisme.

""-> Vous voulez dire qu'il n'y a que deux options ? Faire le shadok ou ne rien faire ? ""

Non, ce dont on parle - se battre contre la connerie - c'est faire le shadok.


""-> Ok, mais c'est quoi alors votre définition non anthropocentrée du terme régulation ? ""

Tout évènement participant au tout. Ce tout,  suivant la perception humaine, tendant s'organiser dans le sens d'une perpétuation de la vie.


""Que le seul objectif que l'on peut se fixer c'est de perpétuer la vie ? ""

Non, quelque soit l'objectif, nécessairement humain qu'on puisse se donner, celui ci ne peut que participer au mouvement général qui est la perpétuation de la vie - toujours suivant la perception humaine.



"Je commence à soupçonner du trollisme."
Pourquoi ? Parce que mes questions vous paraissent idiotes ? En fait j'essaie juste de comprendre de quel point de vue vous parlez. Et donc ça me permet de comprendre que vous dites juste qu'il est vain de lutter contre la connerie. Et je suis assez d'accord pour dire qu'il parait souvent vain de lutter contre la connerie.

Mais déjà là déjà le problème c'est que c'est assez difficile de définir clairement ce qui est une connerie ou pas. Je pense justement que dans beaucoup de cas, c'est juste, comme dans cette conversation d'ailleurs, une différence de point de vue, de vision du monde de base qui sous-tend des idées qui peuvent paraitre connes chez les uns et les autres. Ensuite on a des biais, et parfois on se fait abuser par nos biais, parce qu'il est difficile de faire toujours preuve de méthode pour séparer le vrai du faux.

"Tout évènement participant au tout. Ce tout,  suivant la perception humaine, tendant s'organiser dans le sens d'une perpétuation de la vie. "

Je ne pense pas que l'on puisse généraliser. Ma perception des choses c'est que la vie ne se perpétue pas toujours. Il y a plein de planètes sans vie (au sens où on a tendance à l'entendre du moins) et que sur terre la vie est survenue et s'est perpétuée. Et je pense que cela va certainement s'arrêter un jour. Peut-être dans 5 siècles, ou dans 5 milliards d'années, peut-être pas. Je pense que ce que vous exprimez est un point de vue personnel. Que vous partagez sans doute avec beaucoup de gens mais qui n'est pas universel.

"Non, quelque soit l'objectif, nécessairement humain qu'on puisse se donner, celui ci ne peut que participer au mouvement général qui est la perpétuation de la vie - toujours suivant la perception humaine. "

Et là non plus je en suis pas d'accord. Il est possible que la connerie humaine finisse par mettre fin à la vie sur terre. Il est souhaitable que non. Probable que non. Mais d'une manière générale la connerie n'aide pas forcément à participer à perpétuer la vie, en tout cas je ne vois pas quel argument permet de justifier cela. Elle peut dans certains cas, comme pour les Darwin Awards, mais pas toujours.


Je ne sais pas comment lutter efficacement contre les idées à la con, les idées dangereuses etc. Mais ces idées ayant des effets néfastes, il me semble qu'il faut essayer de trouver des moyens de lutter contre. Le racisme a des effets négatifs, les idées antivax ont des effets négatifs, le capitalisme a des effets néfastes aussi, ce sont des idées qui posent des problèmes réels qui n'ont pas d'impact que sur les personnes qui y croient et que, selon mon point de vue on pourrait traiter de conneries. Je dois bien dire que je ne sais pas quoi faire précisément pour lutter contre ça mais laisser faire c'est favoriser le déploiement de ces idées, leur normalisation et leur expansion aussi.

Pour prendre un cas extrême. Doit-on laisser les gens qui ont voté Trump, Bolsonaro ou autre dans leurs idées débiles ou doit-on essayer malgré tout de lutter contre leurs idées ? Si on doit laisser faire alors à quoi bon la politique, laissons tout tomber, laissons les dictatures s'installer, etc. Il est même possible que certaines manières de lutter soient contre productives, cependant, mais le sont-elles toutes ?

Alors pour moi c'est le même fond du problème mais peut-être que vous, vous voyez une différence fondamentale entre ces deux situations qui justifierait de laisser faire dans un cas et pas dans l'autre ? Et sinon, est-ce que vous êtes dans une vision fataliste des choses (ce qui arrivera doit de toute façon arriver et il n'y a rien que l'on puisse faire) ou dans autre chose de plus subtil peut-être ?

🤦‍♀️
J’ai ouvert quelques liens (vous avez battu le record de liens !) et l’un d’entre eux se prétend médecin :  Christian "Tal" Schaller. N’est-il pas possible de l’attaquer pour pratique illicite de la médecine ?

Je comprends mieux pourquoi un jour on m’a donné un lien vers une vidéo de Casasnovas. Ce genre de personnes profitent de la position de fragilité d’autrui pour vendre leurs... salades. Je n’avais pas regardé la vidéo en entier. Au bout de quelques minutes, je constatais qu’il racontait n’importe quoi avec un air convaincant. En même temps, je devrais suivre ses conseils : il a réussi à ressusciter vers ses 33 ans, c’est pas donné à tout le monde.

Très drôle, sa position sur Raoult.

Je suis Le blog du Pharmachien, et je ne comprenais pas pourquoi il parlait de théories complotistes 5G+Covid-19. J’ai compris avec votre article.

S. Trotta avait environ 5000 ou 10.000 abonnés mi 2019 (c'est à ce moment que je me suis abonné, je voulais intervenir sur les théorie foireuses sur le complot lunaire). Les données du graphique me semblent fausses.  

Ce qui est bien avec ce gouvernement c'est qu'on peut l'accuser de créer ou d'aggraver tout les problèmes de ce pays sans trop réfléchir. 


Et c'est toujours vrai.

Le passage "Soutien à raoult" me fait penser à ceci :


https://www.youtube.com/watch?v=lGoXqQ0I6N4

Faut-il boire des jus de légumes  ou son urine ?

Cela me rappelle les folios de mon adolescence du type 'J'ai lu' dans la collection "L'aventure mystérieuse" comme  ;

- les extra-terrestres dans l'histoire ou les maîtres secrets du temps de Jacques Bergier 

Je savais que c'était à moitié du pipeau (faits réels mais interprétation libre) mais cela faisait un peu rêver.

Pareil pour "le matin des magiciens".

Ces types sont des charlatans et non des magiciens.

Mais on ne sait toujours pas quel était le truc de Myr et Myroska.

Youtube interdit ou démonétise seulement quand un groupe puissant (de préférence fascisant) signale le contenu d'une video. Donc, ces braves gens ont encore un boulevard devant eux pour engendrer des dizaines de milliers de cas de malnutrition, empoisonnement, refus de soins, etc. Quant à la MILU... elle constate, elle rapporte et rien n'en découle, même quand d'anciens adeptes portent plainte!... C'est notre société toute entière qui est malade, covid ou non!!!

C'est assez effrayant de voir le nombre d'abonnés à toutes ses chaînes explosées. Le graphique fournit par socialblade est désespérant.

 Je ne connaissais pas chacun des intervenants juste Thierry Casasnovas. Au début il me faisait marrer. Le type raconte quand même que si vous perdez votre bras, il peut repousser si vous buvez des jus de fruits et de légumes. Après avoir vu lu certains articles, et vu les vidéos de l'extracteur https://www.youtube.com/channel/UCvtMQXNgBROo1Sh2D3Qiulw/videos, je vois toute la dangerosité des gens comme lui.


Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.