168
Commentaires

Variants : revacciner Mauricette ?

Commentaires préférés des abonnés

Mais quelle bonne idée !! Et si on continuait à vivre confinés les 50 prochaines années ? 

Comme ça il y aurait moins de risques pour tout : le SIDA (comment les célibataires à la recherche d'un partenaire se sortent-ils de cette période ?), les (...)

J’ai rien à dire mais comme j’ai vu 0 commentaire je me suis précipité pour être le premier

Quelque peu alarmiste, Daniel. Et quand un scientifique dit "on ne sait pas", ça ne veut pas dire qu'il faut remplacer cette ignorance par toute sorte de vision apocalyptique.


Certes, ces nouveaux variants sont préoccupants, mais il y a quand même 3 (...)

Derniers commentaires

A propos de vaccins, pourquoi aucun média ne parle-t-il des affaires judiciaires de Pfizer et notamment ses 2,3 milliards de dollars payés à la FDA pour publicité mensongère sur médicaments (montant exceptionnel jamais versé par un autre   laboratoire)

https://www.boursorama.com/bourse/forum/1rpalnov/detail/456372276/

https://www.lemonde.fr/economie/article/2009/09/02/une-amende-de-2-3-milliards-de-dollars-pour-pfizer_1235011_3234.html

Les commentaires de cet article contiennent leur lots de conneries et de truc intelligents, aussi vais-je en rajouter. 

A vous de juger où ils se placent.

J'ai dit à tous les jeunots (généralement de proches) que j'ai croisé entre le 15 janvier et le confinement en Mars d'oublier le études et les plans de carrière sauf si leur apprentissage était dans les fondamentaux - les 2 premiers niveaux de la pyramide de Maslow - à tous les niveaux. Qu'il n'y aurait pas de "comme avant" avec ce qui arrivait.

Je vous invite à continuer à dire de même à vos jeunes et vos étudiants.


Sous Sarko, Ministre de l'Intérieur, ont commencé à surgir des Lois que je présentais aux amis comme la préparation législative à la répression de troubles sociaux et politiques dévastateurs pour le "Système".

Là, juste en ce moment après pédophile, terroriste,  jihadiste, viol, c'est inceste qui est à la mode; pendant ce temps se met en place la parfaite Dictature totalitaire du monde moderne et occidental.

https://www.youtube.com/watch?v=iozo6_4jW4A

C'est une course contre la montre.


Donc, on peut continuer à discuter du sexe des anges et faire des plans sur la comète.

On peut aussi lire avec délectation "L'histoire de la République de Venise" par Pierre Daru

ici http://www.gutenberg.org/ebooks/46631

ou là

https://www.fnac.com/livre-numerique/a10510623/Pierre-Daru-Histoire-de-la-Republique-de-Venise

et voir comment l'histoire se répète, comment les comportements politiques et les comportements humains (c'est la même chose) sont inéluctables... :-)

Trois hypothèses toutes simples: 


- le virus pourrait muter et les vaccins devenir inefficaces, on en trouverait toujours de nouveaux pour se revacciner régulièrement. 


- de nouveaux virus pourraient apparaître chez les visons, les cochons, les vaches ou les renards argentés. 


- d'autres pourraient émerger du permafrost qui dégèle. 


"Faudrait qu'on apprenne à vivre avec ça".

A écouter aussi : ce matin Philippe Sansonetti sur France culture à 8h20. Excellent aussi en modestie et humanité.

Il faudrait quelqu'un dise au monsieur qu'en portant son masque ainsi, il le rend inefficace face aux aérosols là… 🤣😂

Et tiens ...et si ce virus était autre chose que ce que l'on croit ?

ça va !! nous dit Brel

En vaccinant, on va tout simplement sélectionner les résistants 

Oui, c’était fabuleux de l’écouter hier soir, cet homme.

Moi ch'uis plutôt pour changer de Président, de virer tous les importuns du pouvoir (remarquez que je ne choisis pas... car je deviens sage)... pis après, on verra ! 

Un virus malin, qui mute juste pour nous montrer que, contrairement à ce qu'on veut nous faire croire, l'homo occidentalis est très très démuni... 

Ca nous apprend l'humilité... non ?


Donner une intentionnalité au virus est plus que discutable (pas de finalité en biologie). Ce serait bien de relever ces inexactitudes de la part d’un spécialiste. Qui en plus fait une erreur de raisonnement : c’est la pression de sélection qui permet de… sélectionner les variants les plus adaptés, et dans ce cas les plus contagieux

Un truc pourrait être intéressant : tester un confinement des lieux clos. En gros on laisse les gens faire ce qu'ils veulent tant que ça ne se passe pas en lieu clos (hors domicile).


On pourrait peut-être voir la société se réorganiser (école, commerces, etc.). Je ne sais pas quel serait l'impact vis à vis du virus mais qui sait ?

"Delfraissy suggère d'allonger les vacances de février."


Quatre semaines confinés avec deux ou trois gosses dans un appartement parisien, les parcs fermés, et même pas le travail scolaire pour les "occuper", l'épouvante totale! (Hein, les Parisiens, vous voyez que je peux me mettre à votre place et compatir!)

Je tombe sur cette capture d’écran, où on peut voir mr Delfraissy porter son masque avec les élastiques croisés devant les oreilles... J’ai souvent entendu dire que cette manière de porter le masque diminuait son efficacité, en augmentant le flux respiratoire sur les côtés du visage: vrai ou faux? quelqu’un peut il apporter une réponse? Dans l’affirmative, c’est surprenant venant d’un responsable de la lutte anti-virus.


Un virus ? Quel virus ?


Parlons-nous de la vie des Russes ?


Faudrait savoir !!!

Je crois qu'il serait vraiment temps que les gens comprennent que l'opposition "vie normale"/"lutte contre le coronavirus" est un élément de langage créé par le gouvernement. 


De NOMBREUX pays aux systèmes économiques et politiques très variés ont réussi à gérer cette crise avec des mesures contraignantes courtes voir sans mesures contraignantes du tout :


Australie, 900 morts

Chine 2000 morts

Japon 5000 morts

Corée du Sud 1300 morts

Nouvelle-Zélande 25 morts

Vietnam 35 morts

Singapour 29 morts

Cuba 194 morts


Pour la plupart d'entre eux ces pays n'ont mis en place qu'un seul confinement, voir seulement un confinement local, voir pas de confinement du tout et vivent "normalement" à l'heure qu'il est. 


IL ÉTAIT TOUT A FAIT POSSIBLE, de gérer cette crise sans que ça dure une année entière et sans être entièrement à la merci de l’efficacité d'un vaccin.  


La question n'est pas de savoir si on veut sauver les vieux ou sacrifier les jeunes, si on veut vivre normalement ou lutter contre cette maladie, si on veut maintenir les petits commerces ou contenir l'épidémie etc. 


La question c'est pourquoi les gros branleurs criminels incompétents qui dirigent notre pays ne sont toujours pas au tribunal. 





Ce matin, je me réveille avec une météo de m..., une humeur de m... et à la radio on me donne des nouvelels de m... du genre après le la Covid bien plus pire arrive, la dégradation des masques antiCovid

les premières personnes rencontrées me disent qu'elles ont eu un weekend de m...

et pour fiinir j'arrive ici et je lis une rubrique qui me dit que cette m... de Covid empire


Résultat, j'ai l'impression d'être comme l'homme de Tarkos



alors je me sens mal et je suis pas seul

Pourquoi ne confine t'on pas tout le monde durant 2 semaines. Mais quand je dis "confiner" c'est sans aucune autorisation de sortie; avec l'armée dans les rues... D'accord ça sera peut etre un peu dur - mais seulement pendant 15 jours- mais après plus personne ne sera contagieux.


Revacciner Mauricette !?

J'espère qu'on la préviendra, cette fois.

TFI rendait nos cerveaux disponibles pour coca cola. Aujourd'hui les médias dans une belle unanimité saturent nos cerveaux de Covid pour que surtout ils ne soient disponibles à rien d'autre. Surtout pas à la déclaration de Jeffrey Franks du FMI sur " la dette en France est élevée, elle nécessite un plan....". En clair un plan à la Grecque. Pas vraiment une surprise . Il était évident que ce que d'aucun trouvait justifié pour ces "fainéants de grecs qui vivaient au dessus de leurs moyens" nous arriverai. Il manquait l'opportunité.  Le covid en est une. Relire "la stratégie du choc" de Naomie Klein

.Ne pas compter sur Macron pour s'y opposer.

Et dégager le capitalisme c'est pour quand ?


Non parce que bon "vivre, voir les autres" toussa c'est bien et tout mais là on en est à opposer les vieilles contradictions de ce système inique ("temps libre" vs "travail") alors que si on passait sur une base d'auto-organisation, on pourrait organiser le travail essentiel (agro-alimentaire, soin, déchetterie) en minimisant la propagation du virus.


Pas sûr que mon boulot de petit informaticien par exemple, comme celui de mes petits camarades (je pense que tout le monde à conscience que le télétravail n'est que très partiel, y compris dans des métiers qui y semblent à priori plus propices (*)), soit si essentiel que ça en ce moment ...


(*) Même si le télétravail est techniquement possible, cela ne signifie pas qu'il soit souhaitable...


Mais bon, hé, fôtravayé fôtravayé fôtravayé ...


Et puis que vois-je par ailleurs ? La priorité c'est de vouloir faire la teuf évidemment. La planète brule, nos gosses se posent des questions on ne peut plus pressantes sur le sens de la vie dans ce système absurde, et la seule réponse qui nous vient à l'esprit c'est "c'est bon si on fait le rebelle on pourra faire la teuf, t'vas voir ça va passer".


La sélection naturelle moi j'vous dit...


Offrez de vrais perspectives d'avenir, et même confiné la dépression reculera en masse. Là c'est le combo ultime, la planète brûle, les fachos sont partout, on doit rester confiné (parce que oui ce virus c'est une sacré merde), et tout ce qu'on a à proposer c'est que Bezos et sa clique soient encore et toujours plus riches pendant que les étudiants se jettent littéralement par les fenêtres...


Monde de merde, comme le disait Abitbol.

Il a dit autre chose et plusieurs fois : il y a le sanitaire et le politique. Spécialement si on prend en compte les enfants, ados et étudiants.

Parce que pour l’instant, pour sauver nos « aînés » on sacrifie nos momes.

Je crois même avoir entendu Duhamel, pas le paria, l’autre, justifier ce choix en évoquant l’électorat de Macron 

Quelque peu alarmiste, Daniel. Et quand un scientifique dit "on ne sait pas", ça ne veut pas dire qu'il faut remplacer cette ignorance par toute sorte de vision apocalyptique.


Certes, ces nouveaux variants sont préoccupants, mais il y a quand même 3 faits qui rassurent :

1) l'efficacité du premier confinement qui a permis de passer de > 100 000 nouveaux cas/jour en mars < 500 nouveaux cas/jour en juin. Et ce alors qu'on manquait de masques et tout

2) pour le moment les vaccins développés sont toujours efficaces. Peut-être que de nouveau variants vont apparaître qui rendront les vaccins actuels inefficaces,

3) le développement de vaccins a été extrêmement rapide, ce qui bloque c'est la logistique/ le politique.


Etonnant d'ailleurs que les états n'aient pas "réquisitionné" les vaccins de BioNTech/Pfeifer et Moderna pour les faire passer dans le domaine public (en dédommageant généreusement les découvreurs bien sûr) pour que TOUS les labos pharmaceutiques puissent produire ce vaccin immédiatement.



Comme toujours, les média posent les mauvaises questions. Et les politiques donnent les mauvaises réponses. C'est déprimant.


je vais passer pour un vieux con, mais la vie c'était mieux avant ...

On pourrait mettre en place d'autres motifs de confinement. Par exemple, lors des ponts du mois de mai, évitons les accidents de la route, confinons.

Mais quelle bonne idée !! Et si on continuait à vivre confinés les 50 prochaines années ? 

Comme ça il y aurait moins de risques pour tout : le SIDA (comment les célibataires à la recherche d'un partenaire se sortent-ils de cette période ?), les accidents de voiture, de manifester contre les décisions gouvernementales, de choper un rhume à l'école, et surtout, comme ça, on ne risquerait pas de VIVRE.


VIVRE, rencontrer les autres, faire du sport en salle, se cultiver, assister à des concrets, donner des concerts, partager un restaurant en famille, entre amis, etc...


Non parce que le plus important, c'est de ne pas attraper la COVID ! 

Que la fille de ma collègue, étudiante, pleure à longueur de journée car elle ne trouve plus de sens à sa vie, à ses études, car elle sait bien que ce qui l'attends pour les 10 prochaines années au moins c'est la crise économique et le chômage, on s'en fout ! 

Que le nombre d'enfants placés explose, du fait de l'insécurité parentale tant sociale, qu'économique et psychologique, on s'en tape ! 

Que de plus en plus d'adultes et d'étudiants fréquentent les Restaurants du Cœur, quelle importance ?

Que des enfants dont l'entourage est masqué, et qui eux-mêmes doivent se masquer, développent des troubles de l'attention, certains parlent mêmes de traits autistiques, aient des retard de langage et dans l'apprentissage de la lecture ; que des enfants placés en pouponnière souffrent d'hospitalisme pour la même raison (adultes masqués H24), que le nombre de tentatives de suicide chez les enfants de moins de 15 ans ait été multiplié par 3 à l'automne, que 20% de la population française pense au suicide, on s'en fout !


Les lois liberticides, on s'en contrefiche !


L'important, c'est de ne pas attraper la Covid. Le reste ? On verra plus tard ! peut-être jamais... mais ce n'est pas important. Ce qu'il faut, surtout, c'est  éviter ce virus.

bien dit. Je ne sais pas combien le libéralisme effrené fait de mort chaque jour (entre précarité, maladie, migrants, guerres geopolitiques) mais la différence c'est que certaines classes s'en savent à l'abri. Alors que ce virus, pourtant bien moins mortel (je n'en minore pas la gravité au vu des décès et rea liés à la pandémie) peut toucher tout le monde, y compris les classes dominantes à l'abri. Alors là, branle-bas de combat. Et s'il mute tous les mois, et reste aussi volatile, ne faut-il pas s'en faire une raison, l'accepter et commencer à doubler les moyens hospitaliser, reduire le trafic aeriens et donc le tourisme marchand planétaire, et retrouver nos libertés ?

J'aprouve, excepté la désignation du coupable.


Qu'entendez-vous par libéralisme effrené ?


Plus je m'intéresse à cette idéologie, moins je crois qu'elle est à l'oeuvre. Un vrai libéral ne ferait pas pleuvoir des milliards sur des compagnies aériennes ou des constructeurs auto. Un vrai libéral ne réserve pas le pouvoir d'entreprendre à ses potes. Les dés sont trop pipés pour rendre le libéralisme coupable de nos maux !

Des pays très "libéraux" genre Taiwan Australie, Corée du Sud, Japon ont résolu cette crise sans mesures contraignantes ou très peu.


Vous avez en effet raison ce n'est pas une raison de libéralisme mais de compétence.

Pour les trois derniers, il me semble que des mesures plus ou moins liberticides aient été prises. Concernant Taiwan, il n'y a pas de discussion, ils ont été tout à fait compétents pour restreindre fortement les libertés individuelles via la surveillance et autre délation. Un moindre mal pour certains, ce qui est certain c'est que nombre de ces mesures prises à la hâte se verront pérennisées.

Ce qui les différencie ce n'est certainement pas le niveau de compétence du gouvernement, il n'y a qu'à voir la bande de bras cassé qui a géré les grands incendies estvales australiens.
Pour l'Australie on a un territoire insulaire avec une densitée de population extrèmement faible qui a subie sa seconde vague à contretemps des autres. Et pour les autres se sont les territoires insulaires ou isolées (no man's land de corée) qui ont une forte culture confusianiste participant  une vision limitée de la libertée sociale des individus et qui ont déjà connue d'énormes difficultées avec le Covid03, ce qui a poussé ces pays à se préparer pour pas passer pour des cons deux fois de suite.

Le libéralisme classique est marginal depuis son échec spectaculaire de 1929, ce dont on parle c'est du néolibéralisme, idéologie dominante dans nos sociétées depuis les années 70-80s et qui se veut comme l'adaptation du libéralismes aux leçons de 1929.

Si le néolibéralisme consiste à faire appel aux états pour qu'une poignée d'individus se réserve le bien commun, il faut remonter plus loin. L'Inclosure Acts  semble annoncer une telle idéologie, non pas dans sa promesse (améliorer la productivité), mais dans le résultat (privatisation des terres agricoles, expropriations aux profit des industriels), au moins au XIIe siècle. C'est à n'y rien comprendre, même en y réfléchissant bien.

Les Enclosure c'est considéré comme un élément fondamental de l'essor du capitalisme européen. L'appropriation des bien communs au profit des propriétaires organise la fusion des différent droit de propriété (faire fructifier, détruire, utiliser). Mais on peu aller encore plus loin avec la supressions de ces premiers droits d'usages au IVème sciècle, où l'on iterdit au colon (futurs serfs) de chasser dans les terres possédé par les clarissimes (sénateurs), on peu remonter encore plus loin avec la fin des jubilées (annulation des dettes) ou encore encore plus loin avec la création de la monaie métal qui rend déplaçable le pouvoir sur autruit de la dette, si vous voulez pousser vers là je vous conseil de livre de David Graeber sur ce sujet.

Mais tout ça ne change pas que le libéralisme classique viens du XVIIIème sciècle, qu'une de ses branche, redéfinissant la propriétée, a donné le socialisme au XIXème sciècle, et qu'il s'est fracassé au niveau de ses théorie d'organisation de l'économie sur la crise de 1929.

Les défenseur de "la libértée d'entreprendre" et de "l'agent économique autonome" ont bien été obligé de construire une théorie du marché non naturel qui les oblige à avoir un acteur garentissant un marché artificiel, l'Etat, et ce dernier ne doit pas fausser le marché, d'où sons non-interventionisme. Le problème c'est qu'une "organisation économique de marché libre" c'est en fait une "organisation économique de la loi du plus fort", et les lois anti-trust sont efficaces contre les monôpoles, il sont très peu efficaces contre les oligopôles. Les citoyens pourraient s'en pleindre politiquement, mais ce serait une entrave à la libertée d'entreprendre non?

Ce n'est que mon avis, mais l'entrave à la liberté d'entreprendre ne devrait pas commencer par le bas (ex. échange de semences paysannes), mais par le haut (ex. travail forcé au Myanmar au bénéfice de Total).


Merci d'avoir prolongé, je vais m'empresser de lire ce David Graeber

L'accès libre aux semance ça c'est une pensée de la propriété commune, communs médiévaux identifié par Marx comme inspiration pour l'organistation de la propriété des moyens de productions. Donc c'est une pensée assez marxiste que vous avez là ;)
Un des élément fondamental du libéralisme classique c'est son opposition à ce mode de propriété.

"l'entrave à la liberté d'entreprendre ne devrait pas commencer par le bas (ex. échange de semences paysannes)"


On peut utiliser l'argument de la liberté d'entreprendre pour soutenir les semences paysannes, mais c'est en contradiction avec l'esprit du principe, qui est que les semences sont un bien commun. Celui qui en "possède" une ne peut pas empêcher que d'autres aussi s'en servent.

Il faut aussi voir qu'il y a un écart entre "libertées économiques", défendus pas la droite avant tout et "libertées individuelles", où les votes actuels à l'assembles nous présentent un dégradées allant de l'extrème gauche de l'assemblée (insoumis et communistes) qui vont le plus loin dans leur défense et leur promotion à l'extrème droite de l'assemblée (FN) qui va le plus loin dans leur attaque.


Vous confirmez ce que je pense : nous plaçons des mots de façon aléatoire sur des concepts ou des théories dans un pays ou l'extreme-droite (Philippot) dénonce les atteintes aux libertés (des français, bien-sûr) pendant que sont pendant gauchiste rêve encore de planifier la vie de chacun.


Les extrémistes devenus opportunément trop nombreux (et trop menaçants) se doivent d'entretenir le doute et la confusion pour mieux recentrer le vote...

Là définition des conceptes en politique est un combats continue et permanent, l'appropriation par des camps de certains termes en leur avantage est un classique, la confusion et l'amalgame est même une spécialitée de l'extrème droite.

Par contre je pense que vous vous trompez sur un point, l'économie subit des contraintes oligopolistiques, chercher à la planifier politiquement ce n'est pas plus planifier la vie de chacun, c'est retirer ce droit au marché pour le transférer à la démocratie.

c'est vrai, je fais allusion au libéralisme prôné par nos enarques et hauts diplomés d'écoles de marchands, un libéralisme en économie mixte donc totalement dépendant de l'Etat en cas de perte et concurrence "déloyale", mais intransigeant avec ce dernier en cas de profit. Bref la definition qu'en donne Guillemin.

Le néolibéralisme.

Si vous voulez le laissez circuler YOLO, il faudra plus que doubler les capacités hospitalières. On serait plutôt dans l'ordre de grandeur du décuple.

J'aimerais pouvoir approuver plusieurs fois votre réponse et les remarques de Rosalie !

Disons que le libéralisme est sans aucun doute une forme de mort de quantité de données, d'humains. 


Aucun doute que ce virus est libéral: il sème la mort, sans klaxonner. Il laisse tout le monde libre de mourir..fonctionne correctement depuis 1 an, et ne cède pas. Moins mortel que dit-on ? prudence, il est d'une létalité relativement faible, mais d'une contagiosité inouïe, donc il deviendra très létal à la sortie, à l'addition. Il a tout du système économique : il s'adapte (mutation) dès qu'il rencontre une résistance. Libéral quoi.


Se questionner sur ceci : Bolsonaro, Trump ( âge et surpoids) , Johson, Macron étaient touchés. 8 jours après, frais gardon tous. Comment cela se fait-il? 


 Oui il faut s'adapter, il nous faut s'adapter, mais "les proprios" du système économique ne l'entendant pas de cette oreille : l'activité économique doit se poursuivre, qu'ils disent..alors que c'est l'occasion de tout remettre à plat. 


Tout va se terminer comme pour le climat : la planète s'adaptera, pas nous. 



En ce qui concerne Trump, il aurait bénéficier d'une remède très couteux. Si j'ai bien compris, l'Allemagne s'apprête à s'en procurer. 

En plus on commence à reparler, en catimini , d'un certain PR et d'une certaine KL mais chut  car j'ai vu l'info sur une vidéo de FP.

FP c'est pour front populaire? Onfray nous sort vraiment ça après avoir pondu que le "19" de "covid19" c'est pour le nombre de virus précédent celui actuel, alors qu'il avait écrit un livre sur le sujet? Il est né avant la honte!!

Oui Front populaire, me voilà démasquée donc. 

Je ne faisais pas référence à Onfray car je n'étais pas au courant de ses tergiversations.

Suivres ses peregrination intelectuelles est assez facinant, un peu comme de voir un désastre en cour...

Onfray je crois qu'il a complétement vrillé.

https://twitter.com/MonsieurPhi/status/1325733310333657089

Si quelqu'un arrive à comprendre ce qu'il veut dire, je lui paie un verre dès que les bars seront rouverts.

Ca doit avoir un rapport avec l'Ether. Il s'est trompé de siècle. Ou de scientifiques.

"il aurait bénéficier d'une remède très couteux. Si j'ai bien compris, l'Allemagne s'apprête à s'en procurer."


200.000 euros la dose. On connaît le labo/tiroir-caisse?

Il semblerait que c'est 2000 euros la dose (ca reste quand même bien bien abusé.)

https://www.20minutes.fr/monde/2960339-20210124-coronavirus-allemagne-pays-va-utiliser-traitement-vante-trump

J'ai pas trop suivi les tests sur ce médicament mais je ne crois pas qu'il ait déjà été testé par beaucoup de labos indépendants.


Il semblerait que Trump ait recu un cocktail de "Regn-Cov2 associé avec l'antiviral Remdésivir et un corticoïde, le dexamethasone. "  Les médecins lui ont balancé tous ce qu'ils avaient.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Regeneron_Pharmaceuticals

"c'est 2000 euros la dose"


Ouais, pardon. Et merci. Ya eu contamination avec le nombre de doses: 400.000, je me trompe pas cette fois-ci? Et comme vous dites, ça reste quand même bien abusé. 


Merci aussi pour le lien vers Wikipedia. "Les actions de l'entreprise ont grimpé de 10%". Seulement 10%? C'est à désespérer du capitalisme, il ne nourrit plus son homme.

Ils était occuper à acheter des actions Tesla de manière délirante, que voulez vous... :)) (Vraiment délirente.)

 Oui 2 000 euros la dose j'ai lu cela aussi . C'est ainsi que l'Allemagne s'apprête à acheter 200 000 doses pour 400 000 millions d'euros. 

Si c'est fabriqué en grande quantité, le prix va peut-être diminuer et si ça peut éviter le vaccin... Affaire à suivre.

Pourquoi ça éviterait le vaccins? L'un est une prévention, l'autre un soin.

https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/vaccin/avant-le-covid-19-quels-vaccins-ont-ete-soupconnes-d-effets-secondaires-graves-et-qu-en-est-il-vraiment_4215681.html


De plus, en ce qui concerne le covid, il semblerait qu'il soit en train de résister au vaccin. C'est bien expliqué par différents intervenants sur ce forum. 


Par ailleurs quand on voit le bazar pour vacciner 1 millions de personnes avec une dose, alors qu'il faut deux doses, et qu'on ne sait pas combien de temps dure la protection on est en droit de penser qu'un remède qui viendrait épauler le vaccin serait le bienvenu.


L'avantage du soin est qu'il n'est administré qu'aux personnes malades, donc c'est plus facile à mettre en œuvre. 

Je comprend que le fait qu'il ait une défiance vis à vis de la vaccination d'une partie de la population est emmerdant, mais ce n'est pas ce que je voulais dire, ce que je soulignais c'est que les deux démarches ne s'excluent pas du tout, elles sont parallèles.

"L'avantage du soin est qu'il n'est administré qu'aux personnes malades, donc c'est plus facile à mettre en œuvre."


Ne soyez pas égoïste, pour les labos, s'occuper "seulement" des malades, c'est un terrible manque à gagner. Alors qu'un vaccin qui concerne tout le monde, qu'on doit renouveler, qui se périme carrément, et là il faut en pondre un autre, c'est bien plus intéressant. 


Vous avez d'ailleurs remarqué que, depuis le début et à rebours du sens commun, "nos" médias ne nous parlent que très peu voire pas du tout des recherches concernant la manière de soigner (sauf quand il s'agit de débiner l'hydroxychloroquine) et font silence sur ce qui s'est révélé être une erreur, je veux dire l'intubation un peu trop systématique.

Complètement d'accord avec vous. 

C'est bien que ce soit dit par vous car j'ai remarqué que sur ce forum vous êtes écoutée avec intérêt et respect et de ce fait vous avez de l'influence. 

Mais tout ceci est très troublant d'autant que l'attitude des décideurs semble être mondialement à l'unisson. 

Comment s'informer, réfléchir, avancer des arguments, maintenir une position sans être soupçonné de complotisme.



Cette histoire de pognon encore et toujours, en toutes circonstances, c'est terrible.

Recherches financées par le Public, bénefs engrangés par le Privé, quand est-ce que la majorité silencieuse arrêtera d'accepter de se laisser tuer par le système capitaliste néolibéral ?


https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/infographies-vaccins-contre-le-covid-19-une-distribution-a-deux-vitesses-entre-les-pays-riches-et-les-pays-pauvres_4265227.html 

(clic droit)


Extrait :


Mais les ONG l'affirment : des solutions existent. "Si on veut vraiment vaincre la pandémie, il faut que les barrières sur la propriété intellectuelle et sur l'ensemble des technologies utilisées dans la production des vaccins soient levées", soutient Juliana Veras, coordinatrice du plaidoyer chez Médecins du monde. L'idée, également défendue par Médecins sans frontières, est de permettre à certains pays de produire des vaccins, pour eux et leurs pays voisins, afin d'augmenter les capacités de production. Depuis l'automne, des discussions à l'initiative de l'Inde et de l'Afrique du Sud sont en cours au sujet d'une éventuelle levée de la propriété intellectuelle à l'Organisation mondiale du commerce (OMC). Une initiative à laquelle l'Europe et les Etats-Unis n'étaient initialement pas favorables. Les discussions pourraient déboucher sur des décisions dans le courant du mois de mars.


"Les contrats ne sont pas transparents"

Autre problème identifié par les associations, celui de la transparence des contrats, concernant des vaccins dont la recherche a pourtant largement été soutenue par des finances publiques, comme ceux de Moderna ou d'AstraZeneca. "Les Etats auraient dû mobiliser le levier du financement public pour inciter au partage des connaissances. Là, les contrats ne sont pas transparents, on n'a pas accès aux informations, ce qui est grave compte tenu des investissements publics", souligne Juliana Veras.

Merci Rosalie77 .


Si vous écoutez les mots de Delfraissy, vous entendrez qu'il évoque ce problème. Il ne s'en contrefiche pas. Si je me souviens bien, Il parle d'un autoconfinement pour les personnes les plus fragiles qui serait peut-être la moins pire des solutions selon lui.


Effectivement, écouter toute l'interview est éclairant.

Ouai bof. 


Certains pays ont très bien sû gérer cette crise avec des mesures contraignantes courtes ou même avec pas de mesures contraignantes du tout.


La question n'est pas "est ce qu'on préfère 70000 morts ou aller au théâtre. 


La question c'est pourquoi les gros nuls criminels qui dirigent notre pays ont été incapables de faire comme la Chine, le Japon, la Corée du Sud, le Vietnam, l'Australie, la nouvelle Zélande, Singapour, Taiwan, Cuba etc.

Merci beaucoup, vraiment. Mille fois, et encore plus si je pouvais.

Et puis , cerise sur la gâteau, le FMI qui menace de la nécessité de "réformes structurelles" chez nous dont on a pu constater les "éclatants" résultats. Pas de mise à jour de leur logiciel depuis presque 40 ans que cela ne marche pas, ni chez nous ni ailleurs sinon au prix d'un appauvrissement grandissant de la majorité des personnes. Misère ...si j'ose écrire.

Si, "ça marche" plutôt bien en vérité, puisque le but visé est bien l'enrichissement d'une poignée de possédants au détriment de tous les autres...  ;-)

L'important, c'est de ne pas attraper la Covid. Le reste ? On verra plus tard ! peut-être jamais... mais ce n'est pas important. Ce qu'il faut, surtout, c'est  éviter ce virus.


Ben oui. 75000 morts en France, 100000 au Royaume-Uni, et c'est hélas probablement très loin d'être terminé. Les nouveaux variants sont en effet assez inquiétants, soit parce qu'ils semblent significativement plus contagieux, soit parce qu'ils pourraient être plus létaux, ou encore plus résistants aux nouveaux vaccins, soit une combinaison de tout ça. Alors oui, il n'est pas complètement idiot de penser que "Ce qu'il faut, surtout, c'est  éviter ce virus".


Bien sûr, il faut se préoccuper des conséquences des mesures que nous prenons mais il ne faut pas, au nom de ces préoccupations légitimes, balayer d'un revers de main le problème Covid. Il faut faire les deux, du mieux qu'on peut ou plutôt du moins mal. Et c'est ça qui est vraiment compliqué.


Oui, porter un masque est pénible et peut sans doute avoir des effets néfastes, surtout sur les plus jeunes. Je ne sais pas si ça rend autiste (il y a tellement de choses qui rendent autiste selon certains) mais oui, c'est pénible. Faire ses études dans des conditions dégradées et voir son avenir professionnel compromis c'est pénible aussi et peut sans doute conduire certains à la dépression voire au suicide. Mourir asphyxié sur un lit d'hôpital sans avoir eu le temps de revoir ses proches c'est pénible aussi.


Tous ceux qui militent pour qu'on abandonne les mesures sanitaires afin de soulager celles et ceux qui en souffrent militent aussi pour qu'on ait de l'ordre d'un demi-million de morts en France, voire plus. Ça veut dire environ un·e français·e sur 130, avec un fort décalage vers les personnes âgées. Idem pour ceux qui refusent les vaccins. Et, a fortiori, pour ceux qui tiennent ces deux positions.


Il faut garder ça à l'esprit et débuter tout discours sur ce sujet par "je suis d'accord pour qu'on ait un demi-million de morts en France si, en contrepartie, on me laisse vivre à nouveau comme avant". Et, toujours si on tient ce genre de discours, il faut honnêtement expliquer que loin de "sacrifier" les jeunes pour sauver les vieux on accepte de voir mourir les vieux par centaines de milliers pour ne pas peser sur les jeunes.


Ça se défend peut-être. Après tout il existe paraît-il des civilisations où on demande aux vieux d'aller mourir dans un coin pour ne pas peser sur le reste de la société. Il en existerait même où on aide les vieux à franchir le pas s'ils ont du mal. Mais au moins il faut annoncer la couleur clairement.

Vous oubliez un nouveau variant qui est apparu en Israël ....qui semble lié à la vaccination.

Il faut reconfiner en même temps, fermer les frontières, supprimer ce virus et ne plus le laisser entrer.

C'est la seule solution. On ne peut pas vivre avec ce virus.

J’ai rien à dire mais comme j’ai vu 0 commentaire je me suis précipité pour être le premier

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.