336
Commentaires

Reuters nie avoir "censuré" une Ukrainienne pro-russe

L'agence de presse est accusée par la Russie d'avoir censuré le témoignage d'une rescapée de l'usine Azovstal, où les forces ukrainiennes sont retranchées depuis plusieurs semaines, dans la ville de Marioupol. Elle racontait avoir été retenue de force par les militaires ukrainiens, et vouloir désormais vivre en territoire contrôlé par la Russie.

Commentaires préférés des abonnés

Sur l’Ukraine, les infos sont toutes à sens unique. Une vision manichéenne du conflit : les gentils Ukrainiens et les abominables Russes. De la pure propagande. Quand quelque chose ne convient pas au récit occidental, on le tait, merci de le rappeler(...)

Approuvé 8 fois

Je trouve cela plutôt pathétique, pour ma part.

On parle de morts, de vies brisées, de villes rasées.

J'ai encore parlé à une réfugiée ukrainienne ce dimanche, une musicienne de l'orchestre national d'Ukraine, qui a tout perdu pour sauvegarder sa fille(...)

Un autre article intéressant sur  LVSL :

Ukraine : les Etats Unis comptent faire la guerre jusqu’au dernier Ukrainien.

https://lvsl.fr/ukraine-les-etats-unis-comptent-faire-la-guerre-jusquau-dernier-ukrainien/

 


(...)

Derniers commentaires

Un asinaute qui nous habitué à sa mauvaise foi, sa malhonnêteté intellectuelle, et qui préfère miser sur la quantité des messages qu'il écrit plutôt que sur leur qualité s'illustre particulièrement sur ce forum.

J'ai pour règle de ne jamais répondre à ce personnage (pas plus qu'à quelques autres asinautes toxiques qui m'ont prouvé qu'ils ne cherchent pas la discussion honnête), je vais juste faire une entorse exceptionnelle à cette règle et je vais prendre pour exemple sa production récente pour illustrer sa malhonnêteté intellectuelle et les petites astuces qu'il utilise pour essayer de "convaincre".


Tout part d'une conversation que j'avais avec Carnéade de Cyrène, auquel notre poutiniste a crû bon de se greffer, et plus exactement d'une phrase que j'ai écrite:
"Avant la guerre, l'Ukraine était loin d'être intégrée au bloc occidental, et n'était guère équipée par lui." Phrase qui est immédiatement suivie par sa justification (cf message).

Notre petit poutiniste a voulu y répondre, mais il s'est contenté de citer le bout de phrase "et n'était guère équipée par lui". C'est une citation tronquée, qui oublie volontairement le contexte (je parlais de l'équipement ukrainien avant le début de la guerre), ce qui permet de subtilement manipuler un éventuel lecteur qui (pour peut qu'il suive un peu l'actualité) aura forcément vu récemment les annonces de matériels militaires que les pays occidentaux se vantent de fournir à l'Ukraine.

Maintenant, si quelqu'un d'honnête intellectuellement aurait voulu réfuter (ou simplement vérifier) ce que je disais, il ou elle aurait regardé l'ensemble du matériel militaire ukrainien disons fin 2021, recensé le matériel provenant de l'occident et vu la proportion de ce matériel occidental dans l'armement total: il y avait, en tout et pour tout:
- environ 50 "humvee" pour l'armée terrestre
- 4 patrouilleurs pour les gardes côtes (plus des zodiacs)
- environ 70 drones de reconnaissance pour l'armée de l'air.

Et c'est tout, du moins en ce qui concerne le matériel lourd. Aucun tank ni autre véhicule blindé, aucun avion ou hélicoptère, pas de pièces d'artillerie, bref, tout cela confirme ce que je disais: avant guerre, l'armée ukrainienne n'était guère équipée par l'occident, mais disposait au contraire d'importants stock d'arme de fabrication ukrainiennes et/ou soviétiques: des centaines de tanks, des milliers de véhicules blindés, des centaines de pièces d'artilleries etc.

Donc quiconque doté d'un peu de curiosité et d'honnêteté intellectuelle aurait facilement vérifié que ce que je disais vrai. Mais comme notre poutiniste veut absolument avoir raison envers et contre tout, il préfère citer une agence de presse turque, qui elle-même s'appuyait sur une communication facebook de  l'ambassade américaine en ukraine  pour dire "depuis 2014, les États-Unis ont fourni à l’Ukraine plus de 2,5 milliards de dollars d’aides pour renforcer sa sécurité." (c'est une citation de l'agence de presse, pas la communication de départ de l'ambassade)

Passons sur la qualité de la source  et les possibles erreurs de traductions (la page citée par le poutiniste était en fait traduite à partir d'une dépêche rédigée en arabe qui s'appuyait sur une page facebook en anglais) et admettons que l'ambassade a vraiment dit ça et que le chiffre est vrai. Notre poutiniste dit que c'est "une aide colossale" dans son dernier message, et auparavant, il disait (je le cite intégralement):
"non non... 2,5 milliard de dollars sur un budget totale de  5,92 milliards de dollars . est ce que ç'est une aide modeste? "

Qu'en est-il réellement ?
1) notons que ce chiffre représente l'aide depuis 2014 (et jusqu'à septembre 2021, soit environ 7 ans). Or notre Poutiniste le compare au budget de la défense ... pour une seule année. C'est donc une comparaison malhonnête.
2) ce chiffre serait des aides pour renforcer la sécurité de l'Ukraine. Quelle proportion de cette aide a réellement servi à acheter du matériel militaire (sécurité, ça peut vouloir dire des aide pour la police, la sécurité civile, etc) ? On n'en sait rien. Cette somme inclut peut-être le salaire des militaires US venus former les ukrainiens, ou plein d'autres dépenses possibles qui ne se traduisent pas pour autant en du matériel militaire donné/vendu à l'Ukraine
3) pour donner quelques éléments de comparaison, sachez que l'aide militaire US à Israel, c'est plus de 3 milliards par an. Que l'aide militaire US pour l'Ukraine ces 3 derniers mois, c'est plus de 24 milliards. A côté de ces chiffres, oui, 2,5 milliards en 7 ans c'est une aide relativement modeste.


Bref, notre poutiniste adepte des citations tronquées et des comparaisons malhonnêtes a tort sur toute la ligne. Et qu'il se réjouisse de ma réponse, car c'est la seule qu'il obtiendra avant encore longtemps.


he ben dit donc, vous êtes tous aux abonnés absent les gars. 


on balance des fake news tranquillou. Tristan, Djack, et quand ces fakes news sont démontrées, pfitttt, tayo tayo? 

Même plus de "shuppy" à la rescousse pour proposer des contres feu?

Vous?


les garants de l’honnêteté? qui accusent de négationnisme à tour de bras? 


Mr Djack Baweur nous balance des viols de bébé, des parties génitales broyées , prétend que ces infos bénéficient d'un tres haut degres de fiabilité mais c'est juste pour alimenter la boucherie guerrière, ce sont des fakes news? 


ses fakes news sont diffusés par


La médiatrice ukrainienne pour les droits de l’homme, Lyudmyla Denisova, et relayés par Djack Baweur.


Tristan Legall nous apprend que l'Ukraine, avant l'entrée en guerre de la russie,  n'a bénéficié que de de peu d'aide de la part des occidentaux et devant les faits: une aide colossale , 2,5 milliards de dollars, il se sauve comme un voleur? il a piscine?


vous voyez comme dans ce sens, tout les mensonges sont autorisés ? Pir, je demontre ses mensonge et je suis traité de négationniste?  de malhonnête. je procederait par homme de paille... (accusation gratuite jetée sans argument ou explication)

vous voyez à quel degrés de propagande de guerre on a à faire?


pour que ça soit autorisé, qu'aucun asinaute ne questionne ça, qu'on n'en parle nulle part à part sur des sites complotistes ou d'extreme droite (en tout cas désignées comme tel) -agora vox, le grand soir- michel collon( qui n'est ni complotiste, ni d'extreme droite mais qui à le mauvais gout de décrypter(a mon avis avec quelques malladresse et racourcis), toutes les propagande de guerre), parce que se sont des plate formes qui n'ont plus rien à perdre , qui sont tricart. 


Asi, qui se veut un organe de décryptage de propagande, ne trouve pas qu'il y ai de sujet? 


Ou sont les Lumière, on nage dans l'obscurantisme là. 

"Si vous doutez de votre cohérence intellectuelle, dites-vous qu'il y a des gens qui ont porté des t shirt Che Guevara, lu Isabel Allende en pensant à son père, manifesté contre la guerre au Vietnam pr les + vieux, et citent aujourd'hui Kissinger pour légitimer leur avis sur l'Ukraine"

Quelques nouvelles de Kherson libérée.


Des triplées de 9 ans, violées par des soldats russes devant leur mère - graves blessures génitales ;

une fillette de 9 mois violée à la lumière d'une bougie ;

un garçon d'un an, violé par deux Russes, est mort ;

une fille de 2 ans, violée par deux soldats, a survécu ;

deux dames, de 67 et 78 ans, violées.


Les appels de témoignages des habitants de Kherson et des villages alentours n'arrêtent pas.


Rappel : ce territoire libéré est tout petit par rapport à l'ensemble du territoire occupé par l'armée russe.

Quitte à radoter encore.

"La première victime d'une guerre, c'est la vérité" *


(*) attribué au camarade Eschyle ou Eschile

Accompagnement musical (paroles)



(punaise, après avoir grandi avec cette chanson, je n'aurais jamais imaginé qu'un jour elle reviendrait s'ajouter au reste)

"un représentant de l'agence explique pourquoi Reuters n'a pas publié la deuxième partie des propos de Natalia Usmanova : "Nous continuons de vérifier la teneur des propos tenus par Natalia Usmanova"


Reuters se moque du monde. C'est un témoignage, qui a toute la valeur d'un témoignage et seulement la valeur d'un témoignage. Cette femme a bel et bien tenu ces propos, la vérification est facile, et le publier n'implique pas que Reuters le tient pour véridique. Le fait à publier, c'est le témoignage, pas son contenu. De plus, si vraiment Reuters avait voulu vérifier le témoignage avant de le publier, i aurait fallu ne rien publier, pas charcuter le témoignage pour ne garder que ce qui les arrangeait !

Même  le Monde  commence à comprendre qu’en Ukraine il y a une autre réalité :


« Prisonniers russes torturés : des vidéos vérifiées par « Le Monde » mettent en cause un bataillon de volontaires ukrainiens »

https://www.lemonde.fr/international/video/2022/05/13/prisonniers-russes-tortures-des-videos-verifiees-par-le-monde-mettent-en-cause-un-bataillon-de-volontaires-ukrainiens_6125904_3210.html




petit témoignage : près de chez nous, deux réfugiées ukrainiennes ont séjourné chez une amie pendant quelques semaines, et ça s'est fini en eau de boudin : la fille s'engueulait avec les autres Ukrainiens parce qu'elle était, semble-t-il, pro-russe, et elle a préféré qu'elles aillent en ville, quitte à troquer la maison de campagne contre un box dans un gymnase... sans vouloir généraliser, ce cas est véridique !

L'UNICEF fait de la propagande antiRusse :

"Nearly 100 children killed in Ukraine in April alone, says Unicef

Nearly 100 children were killed in Ukraine during the month of April alone, but actual figures could be significantly higher, the United Nations children’s fund said."

Assez frappant de lire comment des russes dissidents et journalistes parlent des raisons de la guerre.

Ce serait donc avant toute chose pour des raisons internes à la Russie ? C'est fou, ça.

Assez ahuri par bon nombre de commentaires car comment peut on, nonobstant que la propagande est un système partagé par  toutes les puissances, écouter un dictateur, qui opprime son peuple et emprisonne ses adversaires ? 

Le bataillon Azov et plus géneralement l'armée ukrainienne utilise les civiles comme bouclier humain? 


wahou, le scoop....


toutes ces barres d’immeuble complétement détruite c’était donc ça!!!!!

Y'avait des militaires ukrainien dedant? 

ah mais c'est bien sure!!!!!!

C'est vrai c'est incroyable

On nous montre des images de villes rasées, on nous montre des images d'écoles démolies, de bâtiments éventrés avec des meubles accrochés sur des bouts de plancher, on nous montre des images de complexes industriels en feu, on nous montre des images de charniers

et nous on gobe gentiment

et on pointe le doigt sur ce pauvre peuple Russe exsangue qui a voté à plusieurs reprises démocratiquement pour élire et réélire son valeureux chef qui met les pauvres et quelques armes Russes pour combattre les nazis

et nous on ne voit pas toutes ses armes occidentales qui alimentent les Ukrainiens


Heureusement que les valeureux journalistes Russes viennent donner les preuves de la vraie vérité (pas ces journalistes Russes qui se sont autosuicidés, ces traitres à la démocratie)


Il y a certainement des éléments troubles du côté des assiégés comme dans toutes les guerres mais de là à s'aveugler et mettre les quelques erreurs au bénéfice de l'armée qui réduit à feu et à sang l'Ukraine, chapeau les gars !!! Je suppose qu'en 1944, vous auriez versé une larme sur ceux qui ont détruit le centre de Manchester ou martyrisé Oradour-sur-Glane

 "Nous continuons de vérifier la teneur des propos tenus par Natalia Usmanova."


Soit, mais prennent-ils autant de précautions quand il s'agit de témoignages pro ukrainiens ?

Oh ,le monde est gris ...Ah ben ça alors ! 

Il y a d'autres points de vue que celui des Occidentaux:


Pour Lula, Zelensky est "autant responsable" de la guerre que Poutine

Dans une interview pour "Time", l'ancien président brésilien pointe du doigt Volodymyr Zelensky et Joe Biden, ainsi que l'ONU.


GUERRE EN UKRAINE - L’ex-président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva a affirmé que le président ukrainien Volodymyr Zelensky était “autant responsable” du conflit dans son pays que son homologue russe Vladimir Poutine, dans un entretien au magazine américain Time publié ce mercredi 4 mai.

“Je vois le président ukrainien être applaudi debout par tous les Parlements (du monde). Mais ce type est aussi responsable que Poutine. Une guerre n’a jamais un seul coupable”, a déclaré le favori de la présidentielle d’octobre au Brésil.

“Il voulait la guerre. S’il n’en voulait pas, il aurait négocié un peu plus”, a-t-il ajouté.

Lula a également jugé le comportement de Volodymyr Zelensky ”étrange”: “on dirait qu’il fait partie d’un spectacle. Il est à la télé matin, midi et soir, au Parlement anglais, français, allemand, comme s’il était en campagne. Il devrait être plus préoccupé par la table des négociations”.

L’icône de la gauche brésilienne a accusé par ailleurs les puissances occidentales d’“inciter à la haine contre Poutine”.


Lula accuse aussi Joe Biden

“Si on stimule Zelensky, lui-même pense qu’il est le meilleur. En fait, il aurait fallu lui dire sérieusement: ‘Mon gars, tu es un bon humoriste, mais on ne va pas faire une guerre pour que tu puisses te donner en spectacle’. Et dire à Poutine. ‘Tu as plein d’armes, mais tu n’as pas besoin de les utiliser contre l’Ukraine. Allons discuter!’”, a-t-il insisté.

Lula, 76 ans, qui a présidé le Brésil durant deux mandats, de 2003 à 2010, pointe du doigt le président américain Joe Biden qui, selon lui, n’a “pas pris la décision correcte” au sujet du conflit en Ukraine.

“Les États-Unis ont un poids très important et auraient pu éviter le conflit (...). Biden aurait pu participer davantage, il aurait pu prendre l’avion pour Moscou et parler à Poutine. C’est ce genre d’attitude qu’on attend d’un leader”, a lancé le Brésilien.

L’ONU en a également pris pour son grade. “Il est urgent de créer une nouvelle gouvernance mondiale. L’ONU ne représente plus rien, elle n’est plus prise au sérieux par les dirigeants. Poutine a envahi l’Ukraine de façon unilatérale, sans consulter l’ONU”, a-t-il déploré.


Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Un autre article intéressant sur  LVSL :

Ukraine : les Etats Unis comptent faire la guerre jusqu’au dernier Ukrainien.

https://lvsl.fr/ukraine-les-etats-unis-comptent-faire-la-guerre-jusquau-dernier-ukrainien/

 


Sur l’Ukraine, les infos sont toutes à sens unique. Une vision manichéenne du conflit : les gentils Ukrainiens et les abominables Russes. De la pure propagande. Quand quelque chose ne convient pas au récit occidental, on le tait, merci de le rappeler.

A écouter absolument, le témoignage d’Adrien Bocquet :

https://www.sudradio.fr/emission/bercoff-dans-tous-ses-etats-706

L’interview d’Hubert Védrine sur Public sénat

https://www.publicsenat.fr/article/politique/ukraine-hubert-vedrine-pointe-une-responsabilite-des-occidentaux-par-leur



Des centaines de milliers d'ukrainiens déportés en Russie. Les russes ont déclarés que les enfants ukrainiens allaient devoir apprendre le russe et oublier l'ukrainien. A priori des dizaines de milliers de morts à Mariupol. On sait pas trop ce qui se passe dans les autres territoires occupés, mais les images satellite laisse penser à des charniers à Kherson par exemple. Mariupol a complètement été rasée. On a des tonnes d'autres témoignages d'ukrainiens sortis de Marioupol.


Mais, ho là là, non, parlons plutôt de ce témoignage isolé et faisons donc un focus dessus, bien entendu !

Mais, euh.. où est la suite de l'article? Je reste un peu sur ma faim, là. Il était peut-être un peu tôt pour en parler, non? Quid de l'enquête sur ce témoignage par Reuters and co?

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.