224
Commentaires

Reuters nie avoir "censuré" une Ukrainienne pro-russe

L'agence de presse est accusée par la Russie d'avoir censuré le témoignage d'une rescapée de l'usine Azovstal, où les forces ukrainiennes sont retranchées depuis plusieurs semaines, dans la ville de Marioupol. Elle racontait avoir été retenue de force par les militaires ukrainiens, et vouloir désormais vivre en territoire contrôlé par la Russie.

Commentaires préférés des abonnés

Sur l’Ukraine, les infos sont toutes à sens unique. Une vision manichéenne du conflit : les gentils Ukrainiens et les abominables Russes. De la pure propagande. Quand quelque chose ne convient pas au récit occidental, on le tait, merci de le rappeler(...)

Je trouve cela plutôt pathétique, pour ma part.

On parle de morts, de vies brisées, de villes rasées.

J'ai encore parlé à une réfugiée ukrainienne ce dimanche, une musicienne de l'orchestre national d'Ukraine, qui a tout perdu pour sauvegarder sa fille(...)

Un autre article intéressant sur  LVSL :

Ukraine : les Etats Unis comptent faire la guerre jusqu’au dernier Ukrainien.

https://lvsl.fr/ukraine-les-etats-unis-comptent-faire-la-guerre-jusquau-dernier-ukrainien/

 


(...)

Derniers commentaires

Quelques nouvelles de Kherson libérée.


Des triplées de 9 ans, violées par des soldats russes devant leur mère - graves blessures génitales ;

une fillette de 9 mois violée à la lumière d'une bougie ;

un garçon d'un an, violé par deux Russes, est mort ;

une fille de 2 ans, violée par deux soldats, a survécu ;

deux dames, de 67 et 78 ans, violées.


Les appels de témoignages des habitants de Kherson et des villages alentours n'arrêtent pas.


Rappel : ce territoire libéré est tout petit par rapport à l'ensemble du territoire occupé par l'armée russe.

Quitte à radoter encore.

"La première victime d'une guerre, c'est la vérité" *


(*) attribué au camarade Eschyle ou Eschile

Accompagnement musical (paroles)



(punaise, après avoir grandi avec cette chanson, je n'aurais jamais imaginé qu'un jour elle reviendrait s'ajouter au reste)

"un représentant de l'agence explique pourquoi Reuters n'a pas publié la deuxième partie des propos de Natalia Usmanova : "Nous continuons de vérifier la teneur des propos tenus par Natalia Usmanova"


Reuters se moque du monde. C'est un témoignage, qui a toute la valeur d'un témoignage et seulement la valeur d'un témoignage. Cette femme a bel et bien tenu ces propos, la vérification est facile, et le publier n'implique pas que Reuters le tient pour véridique. Le fait à publier, c'est le témoignage, pas son contenu. De plus, si vraiment Reuters avait voulu vérifier le témoignage avant de le publier, i aurait fallu ne rien publier, pas charcuter le témoignage pour ne garder que ce qui les arrangeait !

Même  le Monde  commence à comprendre qu’en Ukraine il y a une autre réalité :


« Prisonniers russes torturés : des vidéos vérifiées par « Le Monde » mettent en cause un bataillon de volontaires ukrainiens »

https://www.lemonde.fr/international/video/2022/05/13/prisonniers-russes-tortures-des-videos-verifiees-par-le-monde-mettent-en-cause-un-bataillon-de-volontaires-ukrainiens_6125904_3210.html




petit témoignage : près de chez nous, deux réfugiées ukrainiennes ont séjourné chez une amie pendant quelques semaines, et ça s'est fini en eau de boudin : la fille s'engueulait avec les autres Ukrainiens parce qu'elle était, semble-t-il, pro-russe, et elle a préféré qu'elles aillent en ville, quitte à troquer la maison de campagne contre un box dans un gymnase... sans vouloir généraliser, ce cas est véridique !

L'UNICEF fait de la propagande antiRusse :

"Nearly 100 children killed in Ukraine in April alone, says Unicef

Nearly 100 children were killed in Ukraine during the month of April alone, but actual figures could be significantly higher, the United Nations children’s fund said."

Assez frappant de lire comment des russes dissidents et journalistes parlent des raisons de la guerre.

Ce serait donc avant toute chose pour des raisons internes à la Russie ? C'est fou, ça.

Assez ahuri par bon nombre de commentaires car comment peut on, nonobstant que la propagande est un système partagé par  toutes les puissances, écouter un dictateur, qui opprime son peuple et emprisonne ses adversaires ? 

Le bataillon Azov et plus géneralement l'armée ukrainienne utilise les civiles comme bouclier humain? 


wahou, le scoop....


toutes ces barres d’immeuble complétement détruite c’était donc ça!!!!!

Y'avait des militaires ukrainien dedant? 

ah mais c'est bien sure!!!!!!

C'est vrai c'est incroyable

On nous montre des images de villes rasées, on nous montre des images d'écoles démolies, de bâtiments éventrés avec des meubles accrochés sur des bouts de plancher, on nous montre des images de complexes industriels en feu, on nous montre des images de charniers

et nous on gobe gentiment

et on pointe le doigt sur ce pauvre peuple Russe exsangue qui a voté à plusieurs reprises démocratiquement pour élire et réélire son valeureux chef qui met les pauvres et quelques armes Russes pour combattre les nazis

et nous on ne voit pas toutes ses armes occidentales qui alimentent les Ukrainiens


Heureusement que les valeureux journalistes Russes viennent donner les preuves de la vraie vérité (pas ces journalistes Russes qui se sont autosuicidés, ces traitres à la démocratie)


Il y a certainement des éléments troubles du côté des assiégés comme dans toutes les guerres mais de là à s'aveugler et mettre les quelques erreurs au bénéfice de l'armée qui réduit à feu et à sang l'Ukraine, chapeau les gars !!! Je suppose qu'en 1944, vous auriez versé une larme sur ceux qui ont détruit le centre de Manchester ou martyrisé Oradour-sur-Glane

 "Nous continuons de vérifier la teneur des propos tenus par Natalia Usmanova."


Soit, mais prennent-ils autant de précautions quand il s'agit de témoignages pro ukrainiens ?

Oh ,le monde est gris ...Ah ben ça alors ! 

Il y a d'autres points de vue que celui des Occidentaux:


Pour Lula, Zelensky est "autant responsable" de la guerre que Poutine

Dans une interview pour "Time", l'ancien président brésilien pointe du doigt Volodymyr Zelensky et Joe Biden, ainsi que l'ONU.


GUERRE EN UKRAINE - L’ex-président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva a affirmé que le président ukrainien Volodymyr Zelensky était “autant responsable” du conflit dans son pays que son homologue russe Vladimir Poutine, dans un entretien au magazine américain Time publié ce mercredi 4 mai.

“Je vois le président ukrainien être applaudi debout par tous les Parlements (du monde). Mais ce type est aussi responsable que Poutine. Une guerre n’a jamais un seul coupable”, a déclaré le favori de la présidentielle d’octobre au Brésil.

“Il voulait la guerre. S’il n’en voulait pas, il aurait négocié un peu plus”, a-t-il ajouté.

Lula a également jugé le comportement de Volodymyr Zelensky ”étrange”: “on dirait qu’il fait partie d’un spectacle. Il est à la télé matin, midi et soir, au Parlement anglais, français, allemand, comme s’il était en campagne. Il devrait être plus préoccupé par la table des négociations”.

L’icône de la gauche brésilienne a accusé par ailleurs les puissances occidentales d’“inciter à la haine contre Poutine”.


Lula accuse aussi Joe Biden

“Si on stimule Zelensky, lui-même pense qu’il est le meilleur. En fait, il aurait fallu lui dire sérieusement: ‘Mon gars, tu es un bon humoriste, mais on ne va pas faire une guerre pour que tu puisses te donner en spectacle’. Et dire à Poutine. ‘Tu as plein d’armes, mais tu n’as pas besoin de les utiliser contre l’Ukraine. Allons discuter!’”, a-t-il insisté.

Lula, 76 ans, qui a présidé le Brésil durant deux mandats, de 2003 à 2010, pointe du doigt le président américain Joe Biden qui, selon lui, n’a “pas pris la décision correcte” au sujet du conflit en Ukraine.

“Les États-Unis ont un poids très important et auraient pu éviter le conflit (...). Biden aurait pu participer davantage, il aurait pu prendre l’avion pour Moscou et parler à Poutine. C’est ce genre d’attitude qu’on attend d’un leader”, a lancé le Brésilien.

L’ONU en a également pris pour son grade. “Il est urgent de créer une nouvelle gouvernance mondiale. L’ONU ne représente plus rien, elle n’est plus prise au sérieux par les dirigeants. Poutine a envahi l’Ukraine de façon unilatérale, sans consulter l’ONU”, a-t-il déploré.


Ah ! on va pouvoir commencer une nouvelle partie de notre jeu favoris : compter les propagandistes russes dans les commentaires. C'est aussi amusant que pour le climat ou les vaccins.

Un autre article intéressant sur  LVSL :

Ukraine : les Etats Unis comptent faire la guerre jusqu’au dernier Ukrainien.

https://lvsl.fr/ukraine-les-etats-unis-comptent-faire-la-guerre-jusquau-dernier-ukrainien/

 


Sur l’Ukraine, les infos sont toutes à sens unique. Une vision manichéenne du conflit : les gentils Ukrainiens et les abominables Russes. De la pure propagande. Quand quelque chose ne convient pas au récit occidental, on le tait, merci de le rappeler.

A écouter absolument, le témoignage d’Adrien Bocquet :

https://www.sudradio.fr/emission/bercoff-dans-tous-ses-etats-706

L’interview d’Hubert Védrine sur Public sénat

https://www.publicsenat.fr/article/politique/ukraine-hubert-vedrine-pointe-une-responsabilite-des-occidentaux-par-leur



Des centaines de milliers d'ukrainiens déportés en Russie. Les russes ont déclarés que les enfants ukrainiens allaient devoir apprendre le russe et oublier l'ukrainien. A priori des dizaines de milliers de morts à Mariupol. On sait pas trop ce qui se passe dans les autres territoires occupés, mais les images satellite laisse penser à des charniers à Kherson par exemple. Mariupol a complètement été rasée. On a des tonnes d'autres témoignages d'ukrainiens sortis de Marioupol.


Mais, ho là là, non, parlons plutôt de ce témoignage isolé et faisons donc un focus dessus, bien entendu !

Mais, euh.. où est la suite de l'article? Je reste un peu sur ma faim, là. Il était peut-être un peu tôt pour en parler, non? Quid de l'enquête sur ce témoignage par Reuters and co?

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.