778
Commentaires

Ramadan, Dieudonné, Soral, peuvent-ils être invités sur le service public ?

Profond désaccord sur le plateau d'Alessandra Sublet (France 5) entre Patrick Cohen et Frédéric Taddeï. En cause : la politique de programmation des invités par Taddeï. L'animateur de la Matinale de France Inter considère que son confrère de France Télévisions donne la parole à des "cerveaux malades". Taddeï réplique qu'il n'est pas un censeur.

Derniers commentaires

Je suggère un suivi de ce sujet. Il me semble que l'on entend plus du tout Tariq Ramadan et Marc-Edouard Nabe dans les médias, ce que je déplore. Une question se pose: l'injonction de Patrick Cohen ne serait-elle pas suivie d'effet ?

Question éminemment médiatique, s'il en est.
Très honnêtement il me semble utile de rétablir quelques vérités je ne suis pas sur que le racisme sois l'apanage du f haine....
Les premières lois anti-immigrés sont de gauche :
« La gauche vote ou fait voter des lois de préférence nationale (loi Herriot de 1932 et d du 10 août 1932) »

et c'est le régime de vichy qui à mise en place les retraites ( je précise pour les gens de mauvaise fois que je ne souhaite pas vivre sous vichy hein, juste que l'histoire est plus complexes )

http://www.bakchich.info/france/2010/05/27/les-retraites-par-repartition-une-petain-didee-57824

maintenant le franc maçon mélanchon qui au bout de 30 ans decrouvre que le ps n’est pas à gauche et que l’Europe est un piège à con.Je ne suis pas certain que se soit l'homme providentiel qui va sortir le pays de la crise.

Pour ds que je suis depuis des années je suis surpris de son revirement sur dieudonné, remarque moi aussi j'ai fait pareil ^^.
La réponse de Soral:

Alain Soral : "Patrick Cohen allie l’inculture à la connerie !"
Entretien avec Nicolas Gauthier

Une liste noire d’invités à ne pas inviter sur France Inter ? Patrick Cohen, animateur de la matinale de cette radio de service public en convient. Et le revendique, même. Nous avons interrogé les principaux intéressés. La parole est à Alain Soral…

À en croire Daniel Schneidermann dans Libération du 18 mars dernier, il existerait une « Liste Patrick Cohen ». Soit une « liste noire » d’invités sur France Inter : vous, Tariq Ramadan, Marc-Édouard Nabe et Dieudonné. Votre première réaction, et que pensez-vous de vos trois compagnons d’infortune ?


La fameuse liste de Cohen ! Qu’on mette Dieudonné et moi dans le même wagon me semble cohérent, puisque nous résistons tous deux frontalement au tout-puissant lobby talmudo-sioniste français, dont ce monsieur Cohen semble être l’un des multiples rouages… En revanche, je ne vois pas le rapport avec Nabe et Ramadan qui, eux, ne sont pas des opposants au système, mais des opposants DU système, ce qui est fort différent. Nabe feint de croire à la version officielle du 11 Septembre et à la responsabilité de Ben Laden, c’est donc un anti-« complotiste » comme le petit Cohen. Quant à Ramadan, en tant que représentant francophone de l’islamo-mondialisme au service du mondialisme tout court, il est tout aussi Coheno-compatible. Askolovitch l’a d’ailleurs fait remarquer lui-même sur RTL…

Frédéric Taddeï, le seul à vous inviter dans son émission, Ce soir ou jamais sur France 2, serait-il donc l’unique journaliste libre d’esprit sur le service public ?

Disons qu’il essaie encore de faire aujourd’hui, dans un climat de plus en plus dictatorial et vicié, ce qu’Ardisson faisait il y a dix ans avant d’être viré du service public, à savoir : glisser de temps à autre une petite « quenelle » en invitant UN maudit parmi six lèche-cul. Un maudit… par le tout-puissant lobby talmudo-sioniste, ça va de soi, puisqu’il est le seul à avoir ce pouvoir en France… Une petite insoumission taquine qui n’a pas échappé à Cohen, Hanouna, Haziza, Askolovitch, etc.

Il ne faut pourtant pas trop jeter la pierre à Taddeï. Il ne m’a plus invité depuis deux ans, et je suis bel et bien, contrairement à ce qu’il prétend pour faire libre et couillu, sur la liste noire de son émission. Plus de deux ans d’absence en attestent…

Patrick Cohen a été de ceux qui reprochaient au défunt président Hugo Chávez de ne pas respecter la pluralité des médias au Venezuela… L’arroseur arrosé ?

Ce Cohen, que je ne connaissais pas avant sa sortie – je ne consomme plus les médias d’occupation, surtout le matin – allie visiblement l’inculture à la connerie, comme la plupart des journalistes en cour aujourd’hui. Un, il y a bien plus de pluralité des médias au Venezuela qu’en France, tous les observateurs internationaux le constatent pour le déplorer. Deux, s’il y a si peu de diversité de contenus dans les médias français aujourd’hui, les petits Cohen – qu’on retrouve bien plus dans ce secteur que chez les hommes de troupe qui meurent en ce moment au Mali – y sont pour beaucoup. Ça ne leur suffit pas visiblement, ils veulent du 100 % !

Toujours selon Daniel Schneidermann, « chacun entend bien le point commun : les quatre proscrits, sous une forme ou une autre, ont dit des choses désagréables sur les juifs, Israël, ou le sionisme ». Pensez-vous que ce soit la cause ou, au moins, l’une des causes de votre mise à l’écart ?

Schneidermann, que je ne classe pas dans la catégorie des Patrick Cohen et autres Hanouna, malgré son patronyme, a dit là la vérité toute crue. Cette vérité, tout le monde la voit, elle crève les yeux. Il faut juste avoir le courage de la dire, comme Dieudonné et moi… ou alors s’appeler Schneidermann ! Quand c’est Schneidermann qui dit, ça passe mieux… Encore une histoire de patronyme, on n’en sort pas !

À ce sujet, on n’entend plus guère deux autres dissidents du showbiz, Mathieu Kassovitz et Jean-Marie Bigard, qui émettaient quelques doutes sur la thèse officielle des attentats du 11 septembre 2001. Vous avez de leurs nouvelles ?

Aucune. Mais moi qui ai eu le loisir de discuter avec eux de ce sujet, et de quelques autres auxquels ils sont systématiquement associés, je peux vous dire qu’ils manquaient terriblement de culture historique pour faire des critiques sérieux ! De culture et d’un peu de courage aussi : difficile d’attaquer un système qui vous nourrit, même si on sait qu’il nous domine par l’intimidation et le mensonge…
AMINA, première FEMEN tunisienne séquestrée par sa famille !

signer la pétition : https://nadiaelfani.wordpress.com/2013/03/25/freeamina-je-demande-a-voir-pour-le-croire/
Je défendrai mes opinions jusqu'à ma mort, mais je donnerai ma vie pour que vous puissiez défendre les vôtres. "Voltaire"
Quel est l' intérêt d' inviter des gens qui ne prêchent que haine, mensonges et rejet de la démocratie moderne dans toutes ses modalités (féminisme,tolérance ect..)
Je suggère à @SI un petit sujet sur les réactions comparées des médias aux phrases de Mr Mélenchon et MR Frêche...
Avant hier soir à la Main d’Or (21 mars 2013), une quenelle smatchée
Patrick Cohen n'est pas la seule flèche sur F Inter:
au journal de 13.00 de ce jour c'est à un indiscutable grand honnête homme qu'on voulait demander son avis
sur la mise en cause de Sarko: Gérard Longuet...

Mon appareil radio étant muni d'un utile dispositif permettant de changer de station, je ne suis pas en mesure de
répéter les salades de Longuet.
Le CV de Patrick Cohen est celui d'un animateur/présentateur radio, chien de garde du politiquement correct.
Il n'a rien à voir avec le journalisme...
Ses opinions ne valent pas plus que celles de tous ces négationnistes de l'histoire; ça n'intéresse personne.
Ses positions tiennent plus de l’adolescent émotif en colère que d'une volonté de débat d'idées.
Mais des idées, en a-t-il au moins... (misent à part celles de ses maitres)
François Morel défend son employeur. C'est loyal et... prudent. Normal que Patrick Cohen n'invite pas des anti-sionistes et des racistes (le pas est si vite franchi). En revanche, comme le dit Taddéï, il peut continuer à inviter des ministres ou d'autres "personnalités" anti-arabes. Ceux-là ne sont sûrement pas racistes...
Le capitaine m'agace de plus en plus : "boeuf-carotte" incapable de se remettre en cause et donneur de leçons.

Donner la parole à un climato négationniste (Benoît Rittaud : http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=2791) alors que le réchauffement climatique n'est plus un débat scientifique? Il y a d'autres "clients intéressants" sur Roswell, les Mayas, l'Atlantide, l'amiante, le tabac, le diesel...
Juste pour signaler que le "Vite dit" de 12h20 "Pas de promo pour Assange sur Inter" fait la part belle aux relations interpersonnelles et aux querelles d'ego en évacuant un petit peu vite à mon sens l'objet de l'interview... Dans le genre "je regarde le doigt plutôt que la lune" on fait difficilement mieux.
Tiens, moi aussi je vais m'amuser à faire de l'analyse des médias : David est mur pour envoyer son CV à (feu) Direct8 !
Merci UlysSe! :)
pas suivi ce forum, mais bien sûr que d'inviter ce genre de personnage, genre Soral ou Ramadan, a son utilité sur le service public * !
si ce n'est que pour bien saisir leurs intentions derrière le style fleuri de leur discours !!!
mais pour cela il faut de bons contradicteurs qui maîtrisent leur sujet ; alors merci à des Fourest par exemple, d'accepter de se coltiner de tels débats qui a priori ne devraient même pas exister ( il n'y a vraiment qu'un frère Ramadan pour se poser encore la question d'un moratoire sur la lapidation !!
les 2 frangins n'ont toujours pas capté qu'au XXIe siècle on ne lapide pas, point !!!! ) !.....

(*je n'écrirais pas ici ce que je pense de Pat Cohen, je risque de me faire varliniser par le capitaine !!!)

et à propos de débat, voilà une opinion que je partage à 1000%, celle de Badinter sur l'affaire du voile à la crèche Babby Loup :
" Quand en 1989, nous avons été quelques-uns à réagir à l’entrée du voile au collège, nous avons dû attendre 15 ans pour qu’une loi soit adoptée interdisant le port de signes ostentatoires religieux à l’école. Ne faisons pas la même erreur. Il est temps de l’étendre à la petite enfance, publique comme privée. Il est temps aussi que l’on comprenne que le port du voile n’est pas un impératif religieux, mais que cette tenue est un étendard politique et communautaire. Imaginez les réactions si les salariés des crèches affichaient leurs opinions politiques…"


"il est temps que l'on comprenne que le port du voile n'est pas un impératif religieux"
" Assez d’entendre que ceux qui défendent la laïcité sont des islamophobes."
pas mieux !!
Le problème avec Taddei est qu'il énonce des horreurs sous forme de sophismes et sur le ton d'un salonnard : "les trvailleurs aussi vendent leur cops, au lieu de leur sexe ils vendent leurs bras, donc l'assistance sexuelle aux handicapés n'est pas de la prostitution."

Et surtout qu'il qu'il considère les dires antisémites de Dieudonné comme des opinions.

Pour énoncer un sophisme ou un horreur raciste il faut juste le temps de l'énoncer; pour les démonter il faut déjà surmonter la sidération d'autant plus paralysante que c'est dit sur le ton de la coversation de salon et avec le sourire.

Aller donc débattre dans ces conditions. Observer le sourire de Taddei lorsqu'il énonce un sophisme horrifique,
j'ai plus peur de lui que de Dieudonné.
Je tenais juste à attirer l'attention sur un fait relativement cocasse et qui ne devrait plus étonner personne, mais voilà :

- Apparemment l'une des défenses de Cohen face à ce type de critiques, c'est que sa matinale est organisée de telle manière qu'il n'est pas vraiment possible de mettre en place un débat contradictoire.
- Dans cette logique, on reçoit dans la matinale, il y a moins de deux semaines, et en solo, Xavier Bertrand, pour qu'il nous fasse profiter pendant 50 bonnes minutes du discours que l'on entend à longueur d'année et que l'on peut trouver en intégralité dans les comptes-rendus du CA du Medef.
- Par contre, lorsqu'il s'agit d'inviter sur le plateau un économiste attéré (en l'occurence Henri Sterdyniak), tout d'un coup la matinale devient un lieu où le débat contradictoire est possible. Vous remarquerez par ailleurs que chaque fois qu'un économiste attéré est invité où que ce soit dans les médias publiques, il se voit affublé de sa contrepartie orthodoxe.

Autant pour Patrick Cohen. Le pauvre n'avait déjà pas grand chose pour lui.
mal placé
ET SI ASI INVITAIT SORAL ?
Vite-dit intéressant suite au rebond de l'affaire Cohen/Taddeï puisque DS a été pris a parti dedans suite à sa chronique dans Libé.
Pris par sa volonté de prendre le producteur du 7/9 à contre-pieds, il me semble que DS s'emporte un peu, au sujet de Soral, Ramadan et Dieudonné : "je remercie Cohen de son invitation à inviter les quatre de sa liste. Il se trouve que nous avons déjà invité Marc-Edouard Nabe, à propos d'un livre qui nous semblait intéressant. Peut-être inviterons-nous un jour les autres aussi, si le projet nous semble intéressant. Et peut-être pas. Nous déciderons seuls, comme des grands, sans que personne ne nous y oblige, ni ne nous l'interdise. Pas d'invités obligés, pas d'invités interdits: c'est pas beau, la liberté ?".
D'une part, je doute fort que sur les trois cités un seul soit invité un jour sur le plateau d'@SI. Sinon ça aurait été fait depuis longtemps, tout le monde connait leurs positions depuis longtemps et elles n'ont pas grandement évolué ou changé.
D'autre part, des invités interdits, non, mais des invités plus ou moins (in)désirables j'en connais, les auteurs des "nouveaux chiens de garde" par exemple, ou des abonnés qui ont tendance à exprimer des critiques jugées pas assez enrobées de courtoisie...
Sinon, rien à voir mais je me demandais par rapport aux audiences de CSOJ....
Comment ça se calcule des audiences ?
Parce que je pense que la plupart des gens regardent cette émission sur internet, par pluzz principalement, et sur youtube (moins légalement). Chaque débat a une durée de vie très longue. Ce qui n'est pas le cas des émissions de Bruce Toussaint à mon avis.
Il faudrait regarder ça de plus près non, le calcul d'audience, je suis sur que c'est bizarrement fait.
J'ai un peu abandonné le forum, mais je viens d'entendre Cohen invité sur la Nouvelle Emission de Canal (ou le Nouveau Journal ? ) ???
Je l'ai entendu étriller le Capitaine méchamment ! Wow purée, D.S. , z'en avez pris plein la tronche ! "mais qu'il invite donc Soral, Nabe etc. sur son site ou à Libération"...
Et j'ai appris au passage que M.E. Nabe, selon Cohen, soutenait Oussama Ben Laden !!! (il est mort, rassurez-moi) ;o))
Pourquoi lui donne-t-on autant droit à la parole, à ce journaleux qui se la pète et qui se prend pour un crack ? Qui montre sa gueule partout, monopolise les media mainstream, et va en plus faire des reportages à Manille (ben quoi, c'est cool, Manille... y'a de la corruption dans la police, il va pouvoir montrer ce qu'est la vraie misère, celle du "soleil") !
Mpffff... énervée ! Il m'a coupé l'appétit, le bougre ;o((
Même pas envie de m'impliquer sur le fond de ce "débat" appeau-à-trolls, mais la juxtaposition des trois noms me fait bondir ! On peut penser de Tariq Ramadan qu'il a des objectifs politiques cachés, le rattacher à son milieu familial, etc., mais il est un chercheur, qui connait en général ce dont il parle, sauf quand il se mue en experts multi-cartes à l'instar de certains de ses détracteurs... tandis que les deux autres sont des huluberlus, devenus très proches de l'extrême-droite violente et dangereuse, qui sont dans un délire de persécution, et dans une optique de propagande via le net auprès de jeunes désœuvrés et qui cherchent des réponses virilistes, pseudo-intellectuelles, et anti-juives qui les rassurent. Dieudonné est un comique, il n'a pas fondamentalement de raison d'être sur un plateau en-dehors de ce rôle ; Soral n'en a aucune, il est juste idiot et faussement provocateur.
Bizarre et douteux de la part de Cohen de mettre les trois noms ensembles ; pas très honnête de votre part, @si, de les reprendre en titre.
Chez Cohen sur France inter c'est un défilé de ministres et de dirigeants de l'UMP.
Désespérant pour l'auditeur-trice matinal-e.
Ce qui fait un bilan d'une grande pauvreté. Le ronron libéral. La France ne manque pas pourtant de personnalités critiques d'envergure, mais Cohen ne les voit pas, et préfère se cantonner au ping pong attendu PS-UMP.

Il est vrai que cette radio a aussi remplacé la chronique économique de Sylvestre par celle de Seux , qui en est la copie conforme.
La surenchère économique libérale tous les matins. Ils se sont complètement plantés en matière de politique économique, la croissance tant promise tourne au vinaigre. Qu'importe, il faut continuer.

Chez Taddeï au moins on a souvent de vrais débats !
Patrick Cohen, gentil toutou qui se rêve en redoutable "Chien de Garde"...
On se marre un bon coup.
Allez pour détendre l'atmosphère, une petite vidéo marrante sur le cas Alain Soral.

Alain Soral illustré par Parano Mag
Wow! Déjà plus de 300 commentaires. Avant même de les lire tous, et en sachant que je ne vais rien ajouter de neuf, je veux dire que moi aussi j'ai trouvé ce "farfelu", glissé l'air de rien dans le texte, à propos des propos de Mathieu Kasowitz, des plus mesquins. Et ce quoiqu'on pense de ses critiques.
Quand à l'extrait de cette inutile émission de papotages mondains: un parfait exemple de chien de garde tentant d'imposer sa non-pensance. Le coup de baton de Taddei était joussif.
, oui, je vais régulièrement voir ce que racontent Soral, Dieudo et Ramadan (et bien d'autres) sur le web, et je pense que nous sommes légions à le faire,

Non, je ne fais pas partie de cette légion.
ATTENTION FAUX DEBAT !!!
Entre les deux versions de la liberté d'expression présentées ici, et incarnées par Cohen et Taddéï, désolé, je ne choisis pas. Taddéï a l'air lui-même étonné par la critique de Cohen, tant elle le présente en fou de la liberté d'expression. Il se marre, et moi aussi. Au delà de l'émission en elle même, Taddéï sait qu'il sert de caution, et il accepte totalement ce rôle, jusqu'au jour où il se fera virer (ça va pas tarder, si l'audience décolle pas...) et où il reviendra par la petite porte pour nous faire une émission à la Enthoven, ou de fades chroniques sur Europe 1.
Un conseil aux hypocrites à la sauce Cohen et consort, fiez vous à votre propre pratique sur le web. Si je me réfère à la mienne, et bien, oui, je vais régulièrement voir ce que racontent Soral, Dieudo et Ramadan (et bien d'autres) sur le web, et je pense que nous sommes légions à le faire, même ceux qui voudraient que cela soit officiellement interdit. Alors, c'est bon pour soi, mais pas pour les autres ? La masse ne serait pas assez éduquée pour s'en sortir ? Et bien éduquons la masse ! C'est bien le boulot de Taddéï et de Cohen, non ?
Jeanbat, je n'ai pas envie d'enfoncer Soral, tout le monde le fait déjà et mieux que moi. Plutôt que de défendre ses positions les plus indéfendables, pourquoi ne pas poster un contenu quelconque (texte, vidéo, audio, gravure sur alliage de bois et de ciment frais...) que vous jugez pertinent et digne d'alimenter notre matière grise ? Je ne m'appelle pas Patella, c'est donc une vraie demande que je vous adresse, je suis suffisamment ouvert d'esprit pour discerner un argument de qualité parmi une quantité d'autres farfelus, pour le moins.

Simplement, si vous accédez à cette requête, je vous demanderai si c'est possible de m'épargner les propos ultra-sexistes, racistes, judéophobes de ce dernier.
Pourquoi le Che, Sankara, Chavez, Jean Lefebvre et Bernard Menez ?

Elle lui dit : Ma mère-grand, que vous avez de grands bras ? C’est pour mieux t’embrasser, ma fille.
Ma mère-grand, que vous avez de grandes jambes ? C’est pour mieux courir, mon enfant.
Ma mère-grand, que vous avez de grandes oreilles ? C’est pour mieux écouter, mon enfant.
Ma mère-grand, que vous avez de grands yeux ? C’est pour mieux voir, mon enfant.
Ma mère-grand, que vous avez de grandes dents. C’est pour te manger.
Et en disant ces mots, ce méchant Loup se jeta sur le Petit Chaperon rouge, et la mangea.
Ah très bien tu connais tes "classiques de jeunesse" ..Raconte à tes enfants ils seront heureux.
ils le sont déjà ...
J'apprends à chaque fois des trucs, je m'ennuie beaucoup moins que devant la télé. Je n'adhère pas à son analyse antisioniste systématique. Parce que je m'intéresse aux "fauteuils" et me fout des religions des gens qui sont dessus.
J'adhère à sa critique de l'oligarchie, du mondialisme bancaire. J'apprécie aussi d'entendre parler de sujets "interdits", car je suis pour une liberté d'expression totale (dans la limite du pousse au crime). J'ai découvert grâce à son site une historienne, Marion Sigaut, anti lumière (sur la position Guillemin chrétien de gauche). J'ai écouté de nombreuses conférences où il parle pendant des heures. Parfois ça m'ennuie, mais jamais autant que le 20h. Je trouve qu'il y a beaucoup de choses à apprendre sur son site.
Exemple anodin: la lettre de Torreton m'avait beaucoup plu. En l'écoutant argumenter contre la démarche et contre le bonhomme (Torreton a félicité Val d'avoir viré Siné), cela m'a donné un éclairage nouveau. Encore une fois, ce n'est qu'un exemple. Il y a aussi dans son univers une dimension religieuse qui me laisse parfois un peu perplexe, mais qui n'est pas dénuée d'intérêt. Krishnamurti disait que le diable est celui qui organise la vérité. Je crois que Soral, sur bien des aspects est sur cette ligne là (moi les bondieuseries, je regarde ça de très loin).
@Maxime Redval
donc ce sont des "soupçons" qui vous animent,des peurs en quelque sorte....
vous devriez en parler à quelqu'un..
Enfin JeanBat... Allons sur le site de Soral qu'est-ce qu'on y voit ? Sa dernière vidéo où il nous fait de la provoc' ras-du-plancher en mettant un doc' montrant des images du IIIeme Reich en boucle ? Des liens vers des sites de pédocriminalité qui nous parlent d'organisations satanistes ? Je vais voir en pensant que "sataniste" est employé dans un sens figuré supposément drôlatique mais... non, ce sont vraiment des gens qui pensent que des élites se livrent à des rites sataniques en violant des chtis nenfants. Il ne fait pas que les mettre en lien, ce que je trouverais étrange mais pas nécessairement rédhibitoire s'il avait une bonne raison de le faire, mais force est de constater qu'il relaie ces thèses sans distance aucune. Libre à vous d'y croire, mais ne me dîtes pas que je fais dans le procès d'intention. La rubrique l'antisémite du soir, c'est de l'humour ?
Si c'en est, à la rigueur, pourquoi pas, mais pour être drôle en jouant avec le feu, faudrait déjà être un artiste.

A la rigueur, on pourrait discuter de Soral en tant qu'Artiste si vous le souhaitez, mais pas en tant qu'intellectuel...
Et autant il m'arrive de rire en voyant des vidéos de son copain Dieudonné, je ne peux pas le réprimer, le rire ne souffrant d'aucune forme d'argumentation logique je vais pas non plus m'autoflageller, mais Soral, non.
Bon allez puisque tout le monde en a marre des "escrocs" et des politiciens véreux, "des complotistes et des anti-complotistes" (se sont les mêmes en fait là ) je donne une info trouvé sur le journal Forbes : Allez sans retour sur Mars pour ceux qui nous emmerde ?

Dites moi ce que vous en pensez car je ne comprends pas (surdité !) ce que dit le monsieur sur cette possible base. Merci et bises !
Tout à fait Yèza, un internaute tout autant avisé a répondu à cette découverte avec un mystère encore plus grand et insondable...
des élites se livrent à des rites sataniques en violant des chtis nenfants

il montre les jt qui en parlent

La rubrique l'antisémite du soir, c'est de l'humour ?

je me moque de son humour et de son sens de la provoque

Si c'en est, à la rigueur, pourquoi pas, mais pour être drôle en jouant avec le feu, faudrait déjà être un artiste.

vous parlez de dieudonné?
Je lis parfois le site de Soral et regarde des vidéos, ceusses qui seraient gênés de le dire n'ont pas à l'être, il réalise pour une bonne part un simple travail d'agrégation d'articles et de vidéos. On peut donc piocher ici et là des choses intéressantes. Maja le faisait, elle l'a dit dans un de ses reportages (je ne sais plus lequel).
Après il y a son "entretien du mois" et je ne suis jamais allé au bout parce que sur le fond sa ligne politique n'est au final pas crédible : on ne peut réclamer un Chavez français comme E&R le fait, et appeler à voter Front National; ça n'a pas de sens.
je n'invite pas à suivre son site
je dis que si on cherche de l'info "anti impérialiste" il y a un paquet de trucs
je sais qu'il est border line.
il se définit comme gauche du travail, droite des valeurs. Je suis à peu près d'accord avec tout son côté gauche du travail, et dans ce domaine, je prétends qu'il est sur la même ligne que la plupart des gens de ce forum. Son côté droite des valeurs, réhabilitation du catholicisme, critique des homos, des jeux handicapés, défense de la virilité, tout cette partie de ses idées ne trouve aucune résonance en moi, plutôt même de la répulsion. Mais ça ne me gêne pas que des gens aient d'autres vues.
Sur ce point, j'ai la même opinion que Chouard. Je ne vois pas ces divergences comme pretexte à devenir ennemi politique, mais comme des décisions à prendre dans un cadre démocratique. Philosophiquement, il se revendique de Clouscard, que je trouve brillant.
Encore une fois, je m'en sers comme d'un site d'information.
Je trouve que les critiques et la diabolisation autour de ces gens là, surtout lui, est le reflet d'une certaine paresse intellectuelle. Où plutôt qu'examiner la pensée, les idées d'untel ou d'untel, on le classe, on hiérarchise ses qualités, on essentialise, on lui adjoint des noms d'oiseaux, si possible dégradants et humiliants.
Chacun peut se faire une idée de la folie de Soral, de son côté abject. Moi aussi il m'est arrivé de me sentir très en colère contre lui. Notamment à propos de la femme de Guillon. Je ne comprends pas pourquoi ces jugements (qu'on est tous en droit d'avoir) effacent le reste.
Je suis dans le camp des anti système. Mon ennemi, ce qui me fait souffrir dans cette société, ce qui m'oppresse, ce n'est pas Soral, ce n'est pas Dieudonné, quoiqu'en dise Caroline Forest, c'est le système dont on peut observer tous les jours les méfaits. Ce système, c'est le même système que critique Soral, mais d'une autre manière que moi. Je suis plutôt sur la ligne Chomsky, et totalement non violent. La violence, c'est pas Soral. La haine c'est pas Soral.
Je trouve par exemple Cohen s'expliquant sur son anti Cheminade, immensément plus violent et associal. Je suis pour la pluralité de l'information.
S'il n'y avait que du Soral à la télé, ce serait c'est vrai, très très grave, mais pour moi moins grave que le boycott qui est fait aux idées en marge. Pour moi, la cause des causes, c'est notre conditionnement. Et pour en diminuer ces effets, il nous faut des gens comme lui. Le plus possible.
Il faut sortir du politiquement correct qui est la cage dans laquelle nos idées tentent d'exister.
JeanBat, et bah voilà ! Merci d'avoir reformulé vos propos sur Soral, c'est infiniment plus clair à présent. Je ne vais pas vous citer ce serait trop long, mais en revanche je suis à peu près d'accord avec l'ensemple de vos précisions.

Finalement, la seule différence entre nos deux systèmes de lectures réside dans votre capacité à faire fi des conneries délivrées en quantité industrielle, ce qui est tout à votre honneur.

Du coup, quand il réduit son analyse du conflit au moyen orient à une guerre de religions, quand sa main tendue envers les musulmans se traduit par une volonté de créer un large front judéophobe (et clairement pas "antisioniste" pour le coup, vues ses références à la "tribu", aux "judéo-talmudiques"), quand... bref quand tous les trucs que j'ai énoncé auparavant, ben ça passe pas, je ferme la page en laissant échapper un "ahlala..." de dépit, pas un "Quoooooiiiii?????" hystérique de diabolisation.

Mon propos n'est donc pas d'appeler au lynchage médiatique, ou au lynchage tout court d'ailleurs, de ce personnage, je vomis ce genre d'attitudes et je trouve aussi que les propos d'un Patrick Cohen sont au moins aussi dangereux que ceux de Soral, voire plus, puisque le Cohen en question détient une jolie part du gâteau du pouvoir médiatique.

Simplement, et comme le dit Fan de Canard plus bas, une fois qu'on enlève tout ce grand n'importe quoi, je vois bien qu'il reste des choses à prendre, mais je n'ai ni votre patience ni celle de Maja. Voyez-vous ?
je comprends
moi,moins je juge et mieux j'me porte .
je laisse entrer les infos mon sens morale(commun décense d'Orwell) fait le reste.

depuis que je "consomme" du soral ,je ne me suis pas droitisé le moins du monde;

dans toute cette histoire je crois qu'au fond les gens n'ont peur que d'eux même (intuition que je ne peux prouver).

ps: je vous remercie d'avoir lu mon post de cette manière,sans me cataloguer sympathisant facho ou je n'sais quoi..attitude tellement fréquente.
gracias maxime
voila une vidéo (la premiere sur la liste de ces vidéos)ou il fait observer les contradictions entre le melenchonisme et le chavisme

contradictions portants sur, présence de la religion , de l'armée , nationalisme .
mélenchon vue par un "vraie"(selon soral) communiste

je trouve que cette vidéo tient la route, elle exprime un point de vue éclairant que j'ai entendu nul part ailleurs
http://www.egaliteetreconciliation.fr/Analyses-d-Alain-Soral-sur-Hugo-Chavez-16810.html

(je precise que je vote toujours melanche ou NPA)
http://www.egaliteetreconciliation.fr/Conference-d-Alain-Soral-et-Marion-Sigaut-a-Nantes-16842.html

rien ne me choque,et vous?

http://www.egaliteetreconciliation.fr/Alain-Soral-entretien-de-janvier-2013-16263.html

aucun probléme non plus dans cette vidéo
JeanBat, je reviens vers vous puisque vous avez accédé à la requête de publier des contenus Soraliens qui vous paraissent pertinents.

Je n'ai pas regardé la conférence, mais le deuxième lien, la vidéo de Janvier 2013.
Voici ma très brève analyse des premières minutes vidéos de cet entretien :

Sur la forme :
A droite, à la télé, des images d'Hitler et de MeinKampf, un chien en peluche est orienté sur le canapé de façon à suggérer qu'il regarde ces images.
A gauche sur le canapé, un exemplaire de "ShoahHebdo" représentant une caricature de juif avec un gros nez crochu.

Sur le fond

- Soral parle de la venue du "Machia" - le messie des croyants juifs - vu comme "notre antéchrist".
Qui est "nous"? On peut déduire qu'il s'agit du peuple catholique.
La vidéo est donc ciblée et l'ennemi est déjà identifié, on ne sait pas s'il est sioniste, mais en tout cas il est juif.
Le machia, "l'antéchrist", mein kampf et shoah hebdo. Ce n'est pas un message politique, mais religieux. Il n'est donc pas à caractère antisioniste mais bel et bien judéophobe..

- Il parle d'une convergence de facteurs politiques et mystiques en référence à la fin du monde annoncée qui n'aura donc pas eu lieu, il semble d'ailleurs s'en réjouir, tant mieux. Ces facteurs mystico politiques lui permettent de décrypter la réalité au proche orient, en particulier les tensions qui animent les relations irano-israéliennes.
Le problème est cette analyse à travers un prisme mystico/politique justement, qui lui sert de grille d'analyse des mouvements géostratégiques du moment.

Comme j'apprécie les analyses géopolitiques depuis bien longtemps, je vous avoue jeanbat qu'en effet rien ne me "choque" chez Soral pour reprendre les termes de votre question, mais tout m'indiffère.


En effet, la grille de lecture où l'on mélange guerre de religion, mysticisme, et géostratégie, pour moi, c'est n'importe quoi.
Ce n'est pas un procès d'intention sur la personne, mais sur le contenu.
Il n'y a pas d'histoire de mec à bannir, Soral ne fomente pas de complot pour réssusciter le IIIème reich avec lui en Führer 2.0 version baguette/béret/saucisson/pinard.

Le rabbin dont il montre un extrait est une copie conforme de Soral et c'est intéressant : un mec qui analyse le monde à la faveur d'une grille de lecture biblique.

Bref, n'étant ni juif ni chrétien ni musulman, mais passionné de géopolitique, Soral ne m'intéresse vraiment pas.
Si par contre il sort des infos "brutes", je suis preneur (j'étais par exemple tombé une fois sur une vidéo où il montrait que les pussy riot étaient un peu plus que ce qui nous avait été rapporté, à savoir des artistes un chouilla dégénérées et cela permettait de relativiser un peu le phénomène).
en gros nous sommes d'accord
"Soral ne fomente pas de complot pour réssusciter le IIIème reich avec lui en Führer 2.0 version baguette/béret/saucisson/pinard."

Peut-être pas. Mais ça vient.

Récemment, il s'est seulement mis à vanter le modèle économique du National Socialisme,
qui, d'après lui,
mettait en danger l'économie de domination judéo-maçonnique mondiale,
ce qui, d'après lui,
est à l'origine du complot contre ce pauvre Adolf qui ne voulait que le bien de son peuple,
et ce qui, toujours d'après Soral et son ami Faurisson
est donc la cause de l'invention de la shoah qui n'a jamais existé rien que pour diaboliser le National Socialisme pur et innocent

Bref, à part la forme pseudo-cool et humoristique, rien de neuf sous le soleil négationniste et nazi-nostalgique.

Peut-être pas. Mais ça vient.

Rompir !
Votre post m'inspire une réflexion.
Quand l'intelligence tergiverse, c'est la bêtise qui se révolte.
Soral combat ou croit combattre les injustices. La vrai question est plutôt : Cherche t-il insidieusement à imposer les troisième reich 2.0? Ou bien combat il tellement mal l'injustice qu'il aboutira forcément dans une impasse extrémiste?
"Cherche t-il insidieusement à imposer les troisième reich 2.0?"

carrément

Voici - à peu près, et en substance, ce qui lui et dieudo racontent :

Les musulmans et les chrétiens de france doivent se "réconcilier" contre l'ennemi commun : Satan.
Satan est le sionisme.
Et le sionisme est l'héritier direct du talmud dont le message raciste est la domination du monde par les juifs.
Et donc, par cette logique "implacable", l'antisémitisme est le vrai antiracisme - puisque contre le racisme héréditaire des juifs.

Hihi, ça rend fou non ? (mais tout est dans ses vidéos, suffit d'écouter même pas trop attentivement)

A partir de là, ce n'est plus une impasse extrémiste ou une dérive.

C'est un projet.

Qui est directement inspiré des vieux poncifs antisémites remis - et c'est le plus horrible - au goût du jour - avec - et c'est encore plus horrible que le plus horrible - un public de plus en plus grandissant.
D'ailleurs, à Auschwitz y avait pas de fumée sans feu.
C'est un peu rapide quand même de mettre Soral comme dernière marche avant le nazisme...
D'abords, pour avoir regardé un documentaire sur lui et Dieudonné, je ne les mettrai pas sur le même plan. Dieudonné me semble très remonté, très affecté par sa démarche, mais assez intelligible dans ses propos, et raisonnablement non violent. Soral, lui, c'est différent. J'ai du mal avec son mode d'expression, son vocabulaire, ses réduction et sa personnalité. Je le sens plus en quête de popularité que dans une vrai recherche.
Ensuite, je ne crois pas que l'on puisse passer comme ça de l'anti-sionnisme, à l'antisémitisme. Je parle de votre discours. Il manque un passage, une nuance. Ce débat existe, mais les événements l'exacerbent. La parole est sous surveillance.
On ne peut pas nier, à la différence de l'époque pré 45, que les Israéliens sont en positions d'agresseurs. Leurs position est à rapprocher de celle des états-unis, une position impérialiste. Non pas que je partage toutes les thèses chère aux complotistes, mais je cherche seulement à nuancer ce que vous appelez l'antisémitisme de Soral and co.
Et puis, si j'ai bien compris l'émission de Mermet sur Henri Ford, le nazisme a quand même était bien facilité par l’anticommunisme des pays occidentaux.
L'europe n'est pas la même, la "question juive" n'est pas la même.
Donc, dire "ça vient" en parlant de Soral, je trouve ça un peu rapide et du coup risqué.
c'est vrai que David Malka glisse de l'antisionisme à l'antisémitisme d'une habile manière...
Concernant le tandem Dieudonné-Soral, les faits lui donnent raison.
Soral et Dieudonné ? Ok :Two pointe !
Mmmh ? Pour qui les points ?
Pour le premier qui apporte un fait!!
Sur Soral, j'en ai mentionné des brouettes dans le forum.
Tu ne veux pas que je fasse pareil avec Dieudonné ?
Si eux ne le sont pas, l'antisémitisme n'existe pas et tout cela n'est qu'une vaste blague.
Tu étais là quand Gemp a mis son lien sur Dieudonné. Tu as même dit que tu le regarderai pas. Dieudonné dit clairement qu'il se pose des questions sur le Sionisme, mais qu'il n'est pas antisémite. Après, comme je suis pas non plus un mordu du personnage, j'ai pas poussé plus avant.
Il a aussi clairement dit d'autres trucs sans parler de certaines de ses "actions" sur scène, ce qui fut l'une des principales raisons de ne pas aller creuser le perso.
La provoc, c'est de la provoc. Qu'ils s'en aille tous, c'est pas à prendre au pieds de la lettre.
- M Mélenchon, vous voulez vraiment mettre tous les riches à la porte?
- Non, bien sûr que non.

M Dieudonné, vous détestez les juifs?
-Non bien sûr que non.
Ce n'est pas comparable, l'un parle des profiteurs avérés du système qui touchent trop d'argent, et use d'un titre accrocheur pour un livre:
l'autre distille des propos au mieux, glauques sur les juifs et invite sur scène un révisionniste.
Les antisémites ne peuvent plus assumer et proclamer de nos jours sans tomber sur le coup de la loi, cette délicate attention: comment crois-tu qu'ils s'y prennent de nos jours ?
Comme nos deux intéressés.
- Et vous Herr Hitler ?
- Nein, pien zur gue nein !

Comment parvenez-vous, jour après jour, à maintenir ce niveau ahurissant de connerie pure ?
Oui c'est drôle hein ?
D'un côté des idiots... ou des aveugles font l'amalgame entre antisionisme et antisémitisme.
De l'autre des aveugles... ou des idiots sont devenus incapables de voir un antisémite - un vrai - comme Soral - quand ils en voient un.
on ne peut pas parler de ce problème parce ce qu'on a le droit de dire tient dans une tasse de café
des qu'on essaie de penser "hors cadre" y'a la police de la penser qui sévit a coup d'insultes en tout genre
idiot ou aveugle
facho en tout genre
le degré d'insulte et de haine de certain est sans limite comme on peu le voir sur cet échange de Gondhala qui se pose des questions avec humilité et a qui Ulysse Martagon répond:
Comment parvenez-vous, jour après jour, à maintenir ce niveau ahurissant de connerie pure ?
moi j'trouve que ce type de haine que le mal du monde se nourit mais ça c'est pas écrit dans tes livres ,Ulysse Martagon ça doit donc être faux;
Si penser "hors cadre" c'est dire - comme Soral le fait - que le juifs ont depuis le moyen-âge préparé et accompli un complot de domination du monde dont le point d'orgue a été la plus grande falsification de l'Histoire, c'est à dire la Shoah.
Si penser hors cadre, c'est penser, dire, proférer, affirmer haut et fort ce genre de chose là..
Ben effectivement, ça pourrait peut-être de temps en temps me rendre un tout petit peu moins serein vis à vide de ces "hors cadre" là.
je comprends mais je préfere que des mecs disent des conneries plutot que de réduire la liberté d'expression,je crois qu'on y perd plus.ce qu'il dit n'a pas de répercution dangereuse.faut laisser dire.
Un fait: on croise dans les transports en commun lyonnais d'étranges jeunes franco-maghrebins ceints de l'écharpe palestinienne, dont la conversation ( fort sobre) mêle hardiment le croissant et la svastika.
A Lyon ? Pas possible ! J' y crois pas mon cher là ..Tu blagues non ? Three pointe ?
j'ai vue des videos de soral et une de dieudo pour la tv iranienne ou ils disent des trucs assez proches du résumé de david malka.c'est leur délire...

aprés le projet 3em reich, c'est juste du grand n'importe quoi.

si vous croyez vraiment ça je vous conseil d'envoyer strufenberg von faire ce qu'il a à faire avant qu'il ne soit trop tard
"aprés le projet 3em reich, c'est juste du grand n'importe quoi."

Voilà, exactement, du très grand n'importe quoi :-)
Ce que j'espère c'est que Soral se lâche encore un tout petit peu et qu'il aille au bout de son idée qu'il arrive de moins en moins à camoufler
Non parce que vraiment, sa dernière vidéo...
Où il dit que Le National Socialisme est le seul projet économique et social qui pourrra sauver le monde de la manipulation destructrice des méchants dominateurs judéo-sionistes...
Pas mal non pour un début ?
Oui
Pourvu que Soral se lâche enfin :-)
ça c'est ses délire,il est tellement dans ce qu'il appel la contre culture qu' il inverse toute les valeurs et parfois ,il oublie de s'arrêter ...(c'est vrai qu'il est un peu taquin);


expliquez nous comment ça se passerait,je suis curieux;
quel pays mr soral va envahir en premier
comment realiserait- il son projet?
avec quels sous
quels appuis politiques
qui le suivrait dans un tel délire
je rappel(tout le monde le sais) que hitler avait beaucoup d'appuis notamment la synarchie et beaucoup de nos élites de l'époque clamaient haut et fort,
plutôt hitler que le front populaire

ou qu'y sont ses appuis a soral?
c'est les "djeuns" des banlieues


il a caché des machettes façon hutu power
il a une armée de néonazi caché sous terre près au combat



vous croyez que les francais laisseraient soral avec les quatres jeuns que von a aperçu dans le bus massacrer des juifs sans broncher!
"Cherche t-il insidieusement à imposer les troisième reich 2.0?"

(faut toujours partir de la problématique de départ)

J'ai dit qu'il cherche. Je n'ai pas dit qu'il a trouvé. Et je n'ai pas dit qu'il ne trouvera pas.
Je n'en sais rien.
Mais c'est intéressant,
J'ai eu presque l'impression un instant que vous admettriez presque que c'est effectivement son projet :-)
Juste, autant de personnes qui l'écoutent, voire l'excusent sans broncher, ça m'inquiète énormément.
Ca ne me fait pas encore fuir.
Mais tout de même, si ses statistiques sont vraies, 100 000 personnes qui le regardent nier l'holaucauste, dire que les juifs sont des satanistes manipulateurs et personne qui ne trouve que c'est à vomir ?
Oui, ça peut me foutre les choquottes quand même un peu non ?
100 000 personnes qui le regardent nier l'holaucauste, dire que les juifs sont des satanistes manipulateurs

oui bien sure si il disait ça mais là vous exagérez a mon avis.(le terme "nier" et "juif sont des satanistes")
Je n'exagère pas du tout.
Je ne suis que factuel.
Et c'est dans ses vidéos qui ont tellement de succès.
Et pas de temps en temps, systématiquement, très souvent et disproportionnellement.
Ce que j'espère c'est que Soral se lâche encore un tout petit peu et qu'il aille au bout de son idée qu'il arrive de moins en moins à camoufler

drôle de phrase
juste pour avoir raison vous voudriez qu'il aille plus loin....etrange
Il a juste déjà raison, mais il faudrait qu'il (Soral) soit encore plus explicite, pour que ceux qui le trouvent intellectuellement intéressant se disent "Putain mais c'est vrai qu'il délire complètement, d'ailleurs je l'avais écrit tel quel dans le forum d'@si tout en persistant à tourner en dérision ses contradicteurs".
Ce n'en serait pas moins étrange.
je trouve Céline intellectuellement très interessant,nabe et plein d'autre ;
suis-je coupable?
Le joli bottage en touche.
Pas du tout. J'aime la pensée de Céline et pourtant je n'aime pas son antisémitisme. Je m'intéresse à ce que peut dire Soral, parfois. Malgré ses délires. Deux poids, deux mesures.
J'ai trouvé un livre à Emmaus, sur "bébert le chat de Céline", sa vie, son vécu, son oeuvre, pas à Céline, mais au "chat" Bebert bien sur.

Car j'ai tenté de lire ces bouquins dont tout le monde parle comme d'un génie, et bien j'ai laissé tomber à chaque fois. Surtout que le livre qui n'a jamais été réédité car antisémite diffématoire, sur les juifs pendant la guerre et juste avant, m'est tombé dans les mains dans un vide-grenier, et bien encore plus nul à ch....tu meurs là ...Tellement idiot et et grotesque et dire que des gens se battrait pour le lire ? PFuuiiit !

Et bien je peux pas c'est comme cela. Ou alors c'est le style aussi bizarre ? Oui franchement on lui fait trop d'honneur pour ses "livres, je ne comprends pas toujours les "choix" des gens.

Mais écouter Soral cela me viendrai pas à l'idée, car un mec qui a jamais bossé, qui prétends penser pour la planète et faire la morale avec des idées à la con, un "parasite", qui vends quelques livres et faits des "vidéos" pour avoir une "aura" ou se prendre pour un "prophète" ? Ah là là ..

.Bon j'espère que "Bébert le chat" rattrapera son maitre Céline mais le chat lui au moins n'a fait de mal a personne dans sa vie. Il n'a même pas pu rendre moins raciste Céline et moins con.

Encore un chat non écouté.
Yes !
+1
a voté
gamma
En même temps, c'était un peu prévisible dès le début ce genre de "ligne politique" chez Soral : "Gauche du travail, droite des valeurs", c'est en soi une simple reformulation de "national-socialisme" non ?

Maintenant, je ne crois pas que l'histoire se répète de façon aussi simple.
Par exemple, les nationalismes panarabes et d'orientation socialiste ne sont pas tous à foutre dans la poubelle de l'histoire, le nassérisme étant le meilleur exemple pour illustrer ce propos.

Mais Soral n'est pas Nasser, ça se saurait.
Je ne pense pas non plus qu'il soit Hilter, ça se saurait aussi.

Autre analyse possible :
Et si c'était juste un petit-bourgeois sur un canapé qui monologue pendant des heures ?
Pas rapide. Factuel.

Juste ça : Appeler, comme le font Dieudonné et Soral, les français musulmans et chrétiens à la révolte contre le Satan juif et sioniste qui manipule, possède et domine la France et toute la planète entière vous appellez ça comment ?

De l'antisionisme ?

Petit canaillou.
je ne crois pas possible de faire comprendre à un jeune le caractère archaïque, immémorial, de l'antisémitisme. Tout se passe comme s'il fallait l'avoir vécu, le revivre.
Jeunes ou vieux, certains sont prêts à trouver des circonstances atténuantes à la haine communautariste, et mûrs pour accueillir sans réticence n'importe quelle forme de fascisme.
Ce forum nous en fournit quotidiennement la preuve.
"archaïque, immémorial, ". Ouh là, bien avant encore !

Dieu n'a créé les juifs que pour se (s'auto-) justifier d'avoir créé les antisémites.
" Le judaïsme ne se propose pas comme un caractère qu'on pourrait ou non posséder. S'interrogeant sur les rapports entre Bloom et Stephen, dans Ulysse, Joyce écrit: Il pensait qu'il pensait qu'il était juif, tandis qu'il savait qu'il savait qu'il savait qu'il ne l'était pas. ( ...) Autrement dit seul le non-judaïsme est prédicable, le Judaïsme n'est pas un prédicat.En le disant à la manière de Kant, il désigne non-pas une position mais une non-position absolue, une suspension, une radicale épochè: antériorité par rapport à la setzung, à la position, qui convient à un sujet, désigné lui aussi dans son antériorité. Proust fait jouer à l'homosexualité le même rôle."( Alain David, " racisme et antisémitisme" préface de Jacques Derrida ( tralala), Ellipses)
Miracle de l'analogie, l'il est multiple et l'esprit ne se perd pas dans ses réalisations tant qu'il n'est pas plus que double.
Mouais, l'argument de la condescendance...
Si l'histoire du peuple juif et de l'antisémitisme est millénaire, que sont quelques dizaines d'années pour comprendre le mécanisme. Le deuil de la Shoah durera certainement plusieurs générations et restera assurément marqué dans la société, même si l'on peut difficilement parler d'éternité. D'une certaine manière c'est assez rassurant pour l'espèce humaine. Un tabou, une honte, à la hauteur de l’événement.
Toute la colère, la gêne, la méfiance qui ressort des discussions sur ce sujet exprime parfaitement le drame, le paroxysme. C'est aussi un frein à une analyse sociologique, ou anthropologique ou je ne sais quoi.
L'attitude qui doit être adoptée après la Shoah à l'égard du peuple juif est une chose.
Le conflit israëlo-palestinien en est une autre.
Est il possible de dire que d'une certaine façon on demande aux palestiniens d'expier pour les autres? Que cela suscite auprès d'une autre communauté une certaine rancœur? Que le problème de l'antisémitisme soit ressenti différemment par des blancs et par des noirs, qui eux même ont connu le racisme?
Que cette discussion est un terrain miné et que toute attitude partisane est de fait violente?
Je ne me reconnais pas dans vos propos. Je ne reconnais pas le questionnement sans réponse que j'ai à propos de ce phénomène, cette histoire.
Hier soir, mû par le doute, je me suis farcis un autre documentaire sur Dieudonné. J'y ai recherché le mal comme on m'y exhorte. J'y ai trouvé un homme. Un homme un peu parano, certainement "jaloux" du "statut" des juifs par rapport à celui des noirs. Dieudonné est il moins légitime à porter la colère du peuple noir, née de l'esclavagisme?
Voilà, je ne cherche pas à résumer la pensée de Dieudonné parceque j'ai vu deux documentaires, mais je continue de me poser des questions et je continue de me dire que les choses ne peuvent être aussi simple que la diabolisation que propose par exemple Ulysse Martagnon.
Cette diabolisation est en plus évidente qu'on on assimile Dieudonné à Soral. J'aimerais bien savoir quelles images, quels déclarations de Dieudonné peuvent le ranger dans la même catégorie que Soral qui est une vrai "illuminé". Si les médias venaient à dire "Mélenchon embrasse Chavez, qui embrasse Khadafi... Donc Mélenchon embrasse Khadafi"
C'est quoi donc cette façon de penser??
C'est quoi cette suspicion "scientifique" ?
Soral, je le vois tous les jours à l'école. Dans les thèses des illuminatis soutenues par certains élèves Musulmans, dans la bêtise d'une population sous cultivée...
Méprisons les à défaut de leur donner une chance, rangeons les avec le diable puisque il n'y a rien à en tirer. Ne cherchons pas du coté social les raisons d'un tel sentiment d'injustice qui naît dans les couches les plus populaires. Surtout, ne trouvons aucune excuse au grand perdant du jeu de la main invisible...
Quelqu'un (Ulysse) appelle à remplacer une haine par une autre, et il faudrait que j'applaudisse à ça. Si je ne le fais pas, je suis antisémite...
Toute les émotions qui s'expriment à travers ce débat, avant d'être diaboliques ou angéliques, sont surtout humaines... Si la seule solution envisagée est la burka intellectuelle de Martagon, je ne donne pas cher de nos espérance en un futur radieux...
Gondalah, si vous avez cru que je vous vous mettais en cause, vous vous gourez complètement. Votre façon de douter " en live" fait de vous un juif: l'antisémite ne doute jamais. Sur le fond, je revendique le droit, en face de l'infinité de ce que je n'ai pas lu, de ne pas m'attarder sur le cas des trois guignols qui font le buzz ici.
Je ne croyais pas que vous me mettiez en cause, et c'est pour ça que je vous ai répondu à vous.
la radicalisation des anti raciste etc entraine la radicalisation de leurs ennemis.
tout ça a commencé avec fogiel et tout le show bis qui a crié au loup...c'est apres que dieudonné s'est radicalisé et a rejoint le clan des banis (soral et le pen)
Non, ça leur fait juste un prétexte. Ils sont les attaquants, chose que vous oubliez. Ceux qui rejettent l'autre pour différentes raisons, et une commune: empiéter leur espace vital: la France.
Et Dieudonné avait le choix entre retrouver ses esprits, guérir son obsession et se servir de sa cervelle: il a opté pour ce que l'on sait, et choisi le Pen pour parrain d'un de ses gosses.
Merci donc de ne pas les faire passer pour des sortes de victimes qui se défendent et agissent en réaction face à la "radicalisation" des anti-racistes, les célèbres bobos bien-pensants droits de l'hommistes angéliques...
ils sont se genre sont d'attaquant qui se font casser la gueule dans la rue par la LDJ.interdire de spectacle et de conférence de manière anti démocratique .
Je vous parle d'un extrémisme, et vous vous répondez par l'extrémisme inverse.
Ils ne se font pas tous attaquer par la LDJ tout comme les juifs ne se font pas tous tabasser par les intégristes islamistes, la rhétorique par effet de globalisation a ses limites, jeanbat, ce ne sont pas des exemples qui confirment la règle et vous le savez.
Les deux personnes dont on parle si..dieudonne et Soral et eux n'ont jamais participés à des actes violent(violence phisique)ils en ont subit.
désolé j'écris précipitamment et j'ai honte de mes fautes d'orthographes.
Pour l'orthographe, ce n'est pas un problème.
Pour nos deux cas: les pauvres choux. Il usent de leur esprit et de leur talents de manipulation et de leur influence, pour raconter des saloperies plus grosses qu'eux et inciter les gens à en découdre avec leurs voisins. Non seulement ça ne vous scandalise pas, mais ça ne vous a pas empêché d'évoquer leurs idées dans ce forum, mais en plus, ils réussissent à vous faire éprouver de la compassion pour eux et vous faire croire qu'ils sont des victimes.
Je dois admettre qu'ils sont forts.
Si un jour vous arrivez à vous détacher de ces types qui se contrefoutent (au passage) du sort du monde et récupèrent toutes les visions du monde qui ont été échafaudées bien avant eux, afin de les faire coller à leurs obsessions paranoïaques sionisto-sionistes: venez s'il-vous-plait, nous en faire part. Voire, à donner la méthode aux enragés qui les défendent dans les espaces-commentaires de Youtube, Dailymotion, etc.
Je vous souhaite le meilleur vis-à-vis de tout cela.
j'ai l'impression d'avoir parler dans le vide....tant pis (tant de fautes d'ortographes pour ça....)
Il n'est pas question de dire que le racisme, le fascisme, le machisme ou l'antisémitisme c'est bien. Il n'y a aucun problème la dessus, c'est évident.
Après, quand on réfléchit aux personnes qui sont dans cette confusion, comment aborder la question? On dit, tout ça c'est le mal, il faut le combattre, l'éliminer? N'est-il pas normal de s’interroger sur les raisons qui poussent un personnes dans ces directions? Et puis en dehors de l'aspect psychologique, peut on attendre la même chose de deux personnes qui ne vivent pas sur le même continent?
En ce qui les concerne, vu que leur arme est le bla-bla, les ignorer serait la meilleure réponse pour que leur discours se recroqueville sur lui-même.
Mais l'Histoire nous l'a appris (et Guillemin confirmerait): que ce sont les suiveurs et la logistique qui se met en branle afin de mettre en œuvre et en actes les paroles du Maitre qui déclenchent les guerres, les génocides et les catastrophes.
Et concernant la cible préférée de ces deux frappadingues, il se trouve qu'on a à disposition dans l'histoire récente de ces dernières décennies, la démonstration de ce qui arrive quand jette l'opprobre avec tant de qualificatifs haineux et méprisants.
Mais les gens oublient.
Et à peine plus de 50 ans après la seconde guerre mondiale, ils refont plus de 30% en Allemagne près de la frontière polonaise, ils font la loi dans plusieurs contrées d'Europe de l'est, et se défoulent avec la bénédiction de la police en Grèce.

Je ne saurais conclure sans une petite vidéo sympatoche et complètement godwinesque et néanmoins appropriée si on écoute attentivement le discours d'un célèbre dirigeant énergique défunt, et les logorrhées redondantes du surexcité sus-nommé.
http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=U4Ay4UXTpIE
Il y a une chose que HG confirmerait, c'est que cette idéologie vérolée est une récurrence. Une sorte de pathologie sociale. Et si une chose est certaine, c'est que l'ignorer ne résoud rien.
Après, en matière de thérapie, y'a deux écoles : les électrochocs et des séances chez le psy
"Pour nos deux cas"
Tiens ! Où est passé Tarik Ramadan ?
Et bien ! parce-que jeanbat a recentré le débat en évoquant ces deux cas, donc je lui ai répondu sur ces deux cas.
D'autant qu'à ma connaissance, je n'ai pas vu ni lu que Ramadan partageait les mêmes obsessions, donc je ne l'ai pas inclus.
Après, si la question est littérale, j'imagine qu'il s'est peut-être absenté, je peux lui laisser un message ?^^
Effectivement c'est parce que j'ai remarqué ce recentrage du débat que je posais la question. Le cas Ramadan (inclus dans le titre) doit-il être traité à part et, si oui, pourquoi ?
En tout cas, je ne le compare pas aux deux précédents.
Quant à savoir s'il mérite un traitement médiatique à part, je ne pense pas.
Face à de bons contradicteurs, évidemment, mais il faudrait que ce soit déjà le cas avec tellement d'autres...
Ah ha ! Les rebeus c'est bien connus vous file entre les doigts que ças en est incroyable. Tariq s'est faufilé avec Ramadan en loucedé !
"Mélanchon embrasse Chavez, qui embrasse Khaddafi, ..Donc Mélanchon embrasse Khaddafi" oui c'est comme cela qu'opère nos expertologues de l'anti-complotisme de anti-conspywatch et ses amis anti-conspirationnistes.

Pourtant Sarkozy, Obama, tous nos grands démocrates auto-proclammés, ont aussi embrassés : Khaddafi, Bachar El Assad, et ont même mangés avec eux. ALors pourquoi cette hiérarchie qui est faite à des gens qui n'ont pas le même "pouvoir de nuisance" que nos "Elites zélotes" ? embrassades et bisous coupables ?

Donc tu dois embrasser qui "ont te dis " et pas "n'importe qui" ou alors ne pas aller dans un pays dit "ennemi" comme en Vénézuela, Iran, invité tu risques de te faire traiter de tous les noms d'oiseaux et autres bons gros mots. Bien oui par amalgamme, on va vous faire un pédigrée long comme le Nil.

Et les zautres "là-haut "peuvent baiser pierre, paul, jacques enturbannés, assassins, pseudo-démocrates néo-conservateurs, ou grand maître des Drônes, oui là tu peux le palucher et l'embrasser il n'a rien fait de rien ce sont les "autres" qui ont fait des crimes. Donc voilà la nouvelle grille de lecture à suivre et dans les clous s'il vous plait .

.Attention ou vous mettez vos pieds, et si vous lisez des sites "interdits" ou proclammés "dangereux conspis " ou autre vocable du language lexical de la police politique. A part cela tout va bien nous sommes libres.
Si je faisais mon auto-critique, ce n'est certainement pas de la haine dont je penserais devoir me défaire, mais de la colère. Colère que j'éprouve, notamment, lorsque je vous lis et que je découvre les effets de votre confondante naïveté, de votre coupable indulgence, de votre complaisance insensée avec les extrémistes de tous bords.

Soixante-huitard non repenti, j'ai toujours pensé et agi selon d'immuables idéaux de liberté et de fraternité (l'égalité n'est pas mal non plus). Toutes valeurs contraires à celles que prônent vos amis communautaristes, anti-laïques, anti-républicains, antisémites, soumis à des idéologies et à des dogmes liberticides, et animés par la haine d'autrui, sentiment que vous êtes incapable de déceler chez eux, mais dont vous m'affublez.

Ne cherchez pas à me répondre. Vous êtes beaucoup plus enclin et apte à dialoguer avec eux qu'avec moi.
la naiveté c'est de ne pas voir que soral et les autres se nourissent de votre position.
il faut dire du mal de soral pour montrer patte blanche,c'est ridicule


je ne suis pas leurs amis ni ennemis ;
gardez votre logiciel laissez moi le mien.
Ma position sur Soral... Dieudonné, Ramadan ?
Pour moi, ces types n'existent pas. Je veux dire que dans la vraie vie, dans mes discussions entre amis, ils ne sont jamais évoqués.
Il n'y a que sur ce forum, puisque @si a choisi d'aborder le sujet, que j'interviens.
Pour exprimer mon rejet. Mais ce n'est pas ce rejet ponctuel qui les nourrit, c'est l'intérêt malsain que vous leur portez.
Vous êtes le fumier grâce auquel leurs idées se développent et prolifèrent.

Pour moi, ces types n'existent pas. Je veux dire que dans la vraie vie, dans mes discussions entre amis, ils ne sont jamais évoqués.


Ils n'existent pas dans votre entourage, mais croyez moi ils existent de plus en plus dans la société. Personnellement je rencontre de plus en plus de gens qui s'en revendiquent où dont les propos présentent sans aucun doute le signe d'une pensée prémachée.
oui mais un fumier non haineux
vous êtes un saint plein de haine
"complaisance insensée avec les extrémistes de tous bords.... vos amis communautaristes, anti-laïques, anti-républicains, antisémites, soumis à des idéologies et à des dogmes liberticides, et animés par la haine d'autrui"

Alloo, non mais allooooo???
J'ai vu deux documentaires sur Dieudonné!!! Je ne connais même pas Meyssan, Péan, et tous les noms qui animent d'habitude ce genre de Débat... Mais ce sont tous mes amis??!!
Je suis jugé a priori. Le pêcher originel. Je suis le prototype parfait du complotiste en puissance, d'après le manuel "tout comprendre de l'humanité" d'après le bon Dr Martacon, PUF, 1971. Mon compte est bon.
Quand le punk sympathique devient sans s'en rendre compte un facho... Heureusement que je ne "déteste" personne et que je trouve une excuse à "tout"...
j'crois qu'y répondait à moi :-)
Puisque vous admettez ne rien connaître du sujet, le plus sage est de fermer votre gueule.
là y répond a gondhala -:)
(j'reconnait son style)
Oui oui, c'était pour moi. Vous vous êtes du fumier.
ah non fumier on avait dit que c'etait moi!!!
Connerie pure, femez votre gueule, Fumier...

C'est à ces mots riches de sens qu'on reconnaît toutes les valeurs humanistes de celui qui souhaite incarner les "immuables idéaux de liberté et de fraternité".

Merci pour ces petits moments d'humour Ulyse, ce forum en avait bien besoin.
Spéciale dédicace à Varlin...
Je ne souhaite pas incarner quoi que ce soit. Je cite seulement des valeurs auxquelles j'adhère.

Ma liberté, je l'ai assez chèrement acquise. Elle est un bien précieux, et je veille à ce qu'aucune parcelle ne m'en soit confisquée.
La fraternité est un partage, une reconnaissance mutuelle. Elle n'est pas synonyme d'amour universel. Il y a un certain nombre de personnes sur cette terre, de différentes origines, de différentes cultures, que je considère comme mes frères et mes soeurs, sans référence niaise à une quelconque religion. D'autres m'indiffèrent ou me rebutent. Je les ignore ou m'en préserve.

Et lorsqu'à court d'arguments, des types comme vous en sont réduits à déformer les pseudos, je les abandonne à leurs jeux stupides.
Quel grossier personnage... J'espère pour vous que je deviendrai un vrai antisémite. Dans le cas contraire, cela fera de vous, rétrospectivement, un bourrin de la pensée...
Si vous regardez bien la société autour de vous Ulysse, vous verrez que le racisme en France est avant tout un racisme culturel.
Les gens qui n'aiment les 'arabes', les 'juifs' ou que sais-je encore c'est bien souvent parce qu'ils n'ont pas les mêmes moeurs, ou supposément pas les mêmes moeurs.

Face à des gens plutôt mesurés et dans le dialogue et l'argumentation vous finissez par ne plus discuter mais insulter. C'est typiquement ça l'exclusion la haine et l'amalgame que vous faites en associant de manière simpliste des gens qui prônent le dialogue avec des gens qui font des raccourcis logiques (comme vous d'ailleurs) démontre que vous êtes plus proche finalement de vos ennemis que les gens que vous insultez sur le forum.

Ce n'est pas nous qui traitons quiconque de "fiottes" de "sous-hommes" et de "merdes intégrales", pas plus que de "fumiers".
Alors s'il vous plait sur un forum tel que celui-ci ne restez pas aux émotions voire aux bas instincts que ceux de la colère et de la violence verbale, discutez, réfutez et démontrez, et concevait que nous ne puissions pas être d'accord sans que cela génère en vous une colère, c'est le principe même je crois sur lequel doit reposer une société libre et une démocratie.
il est évident que si je pensait que soral contribut de près ou de loin a l'émergence de lois discriminatoires contre les juifs, ou participait a des actes de violence contre ces derniers ,je n'aurais aucune tolérance a son endroit.
Je comprends l'inquiétude de David Malka et la colère de fan de canard.
je crois qu'il y a une différence fondamentale entre ces délires anti sioniste et sa judéophobie disons ces délire "théologiques" et la volonté de nuire à la communauté juive .
en fait je pense que si un juif en danger sonnait a sa porte ,il lui viendrait en aide.

(je n'ai bien sure aucun moyens de le vérifier)
comme disait Chrurchill en parlant de Chamberlain (à peu près)
"Un diplomate est quelq'un qui tente de discuter avec un crocodile en espérant qu'il sera le dernier à être mangé"
bon,
espérons qu'on n'aura jamais à tenter l'expérience :-)
-;)

(j'ai vue des dompteur faire des trucs encore plus dangereux avec les crocodiles)
En tt crocodiles il y a un végétarien qui sommeille... ou pas.
...................:)
Face au racisme, à l'anti-sémitisme, à la xénophobie en général, la diabolisation n'est sans doute pas la panacée mais la banalisation non plus. Et votre discours jésuitique, comme celui de vos camarades, entretient cette banalisation; il nous dit que Soral, Dieudonné ou Ramadan, c'est pas grave, c'est pas méchant, leur parole vaut toutes les autres, ce qu'ils disent de plus dégueu ne les disqualifie pas pour autant; et le FN, ben c'est pas un parti pire que les autres, si des gens votent FN, c'est bien qu'il y a des raisons, et tout le monde a ses raisons, c'est très mal de juger les racistes ou les antisémites, il faut pas leur jeter la pierre, sinon ils deviennent encore plus cons... Perso, je pense que face à ces gens-là, que leur haine soit superficielle ou viscérale, nourrie par les faits divers ou par quelques propagandistes narcissiques et visqueux, il faut une parole forte et claire. Pas vos ratiocinations complaisantes. J'imagine un raciste ou un antisémite qui vous lirait, vous ou Jean-bat ou Gondalah... Que penserait-il ?
J'espère qu'il y verrait une invite à se poser les bonnes questions... Mais rassurez vous, mon beau frère qui vote FN me file des boutons et je ne lui parle que la mâchoire serrée.... Preuve que je ne suis pas encore à la hauteur de la sagesse que j'ambitionne.
ouais, enfin si la sagesse consiste à rester zen face aux pires conneries, je ne suis pas certain que ce soit un objectif enviable...
Oui, mais entre ce dont on a envie, et ce qu'on peut espérer obtenir, il y a un gouffre [s]pour l'instant?[/s] infranchissable.
Vous pensez que "notre" stratégie ne fera pas baisser le racisme. Mais de mon point de vue, il n'y a que comme ça qu'il pourra baisser. Ne pas diaboliser le raciste mais essayer de le comprendre, sans condescendance, sans jugement.
Si demain je découvre que je ne "lutte" pas efficacement contre le racisme, je prie de croire que je changerai prestement mon fusil d'épaule.
J'ai plus de [s]fusil.[/s] munitions.
gamma
J'en ai pas l'impression.

C'est pas encore une proposition graveleuse j'espère...
Tout de suite, les "gros mots"
pfff...
petit joueur ;-)

gamma
un raciste ne pense pas
il se manipule?
il a peur et il hait
oui, ben, contrairement à vous, je pense que le raciste n'est pas un animal et qu'il est encore accessible à une parole raisonnable et sans ambiguité; suffisament accessible en tout cas pour espérer qu'il puisse un jour faire la différence entre une vessie et une lanterne.
Je ne crois pas que le raciste soit un animal, par contre, le sentiment raciste qui habite quelqu'un est peu être de cet ordre là. Je ne crois pas qu'en dénonçant la partie monstrueuse de notre interlocuteur, on l'invite à changer. Je suis quasi sûr qu'un type pro Soral qui parcourrait les post de ce forum serait conforté dans sa position antidiabolisation, et retournerait chez Soral en disant "t'avais raison, ils ne comprennent rien ces bien pensants, on n'a rien à attendre d'eux, de cette gauche qui se croit toujours du bon côté du manche".
Petite anecdote: une copine un jour me raconte qu'elle est allée chercher son fils au commissariat qui s'était fait racketter. Elle m'avoue ne pas avoir pu s'empêcher de dire à propos des racketteurs "et comme par hasard, c'est encore des arabes".
Et bien c'est cette approche, que j'essaie d'expliquer sur ce forum, qui l'a aidée a changer de points de vue (c'est comme ça qu'elle en parle), et reconnaître, deceler la nature raciste de sa pensée. Certes, c'est un problème plus léger que celui des gens dont nous parlons, mais je suis sûr que si je lui avais renvoyé une image ignoble d'elle-même, elle n'aurait pas "cheminé" de la même façon.
Votre "approche" (Gondalah dit stratégie), je la trouve un peu brumeuse, je ne vois même pas du tout en quoi elle consiste. Comment on passe de "il ne faut pas caricaturer Soral" à "l'antisémitisme est une plaie"; de "Riposte laïque est un révélateur utile du sentiment des vrais gens" à "les musulmans ne vont pas pas égorger ta mère et détruire la nation". Par quel extraordinaire tour de passe-passe maïeutique peut-on susciter une prise de conscience si on commence par donner quitus à quelques propagandistes paranos et haineux ? Dire que Soral est obsédé par les juifs, ce n'est pas le diaboliser, c'est juste un fait. Avant de nuancer sa pensée, (et libre à chacun de le faire, les fous sont fascinants) il me semble que rappeler ce fait-là, et rappeler que ce n'est pas anodin, est la première chose à faire.