67
Commentaires

Pagorafi : les Palestiniens au Congo !

Commentaires préférés des abonnés

Un humoriste a mit dans la même phrase netanyaou et nazi. Ce fut une levée de boucliers 🫤

Et bien moi je suis à court de blague … et je peine à trouver le mot juste qui exprimerait mon dégoût et ma rage face à l’horreur et notre impuissance. 

C'est quand même curieux. Il n'y a personne dans le gouvernement israélien pour émettre l'objection suivante : "Euh les gars, là, on pousse le bouchon vraiment très très loin ; on va quand même assez légitimement et imparablement se faire comparer au(...)

Derniers commentaires

"Vous n’aurez pas ma colère. Vous n’aurez pas mon indignation. Vous n'aurez pas mon dégoût. Vous n’aurez que ma blague. Notre petite victoire dans notre profonde défaite "

Oui et c'est à pleurer... de rire ?

cher DS, une autre "Pagorafi' : Mathilde Panot qui condamne l'assassinat du numéro deux du Hamas au Liban. LFI n'en rate vraiment pas une.

Et quand des porte-parole ou des responsables de l'ONU parlent de génocide ou de nettoyage ethnique, aucune réaction politique en France. Sauf la pauvre Mathilde Panot, qui essuie une énième accusation d'antisémitisme et demande de sanction à l'assemblée. 


Alors que quand même, si on regarde tout ça froidement, ça ressemble bel et bien à un nettoyage ethinque, ou génocide. Bref c'est un crime contre l'humanité, qui se déroule "en temps réel" sous nos yeux et avec la bénédiction de l'essentiel des plus grandes puissances... 


En effet, à part l'humour, que nous reste-t-il??? 

Et encore, ils n'ont pas osé proposer qu'on relocalise les Palestiniens sur Mars...

A la fin du XIXème siècle et au début du XXème siècle , l'un des fondateurs du sionisme politique , Théodor Herzl  pensait qu'il ne parviendrait peut -être pas à fonder un Etat des Juifs en Palestine alors aux mains de l' empire ottoman.  Il envisageait des solutions alternatives et notamment la fondation d'un Etat en Ouganda alors colonie britannique..  Tous les  Israéliens le savent ,et les ministres ou députés d' extrême- droite le savent aussi.  Proposer  d'envoyer des  Palestiniens au  Congo  n'est pas  une  proposition réaliste ,mais de la  propagande  de guerre. 

pagorafi, titre génial ! 

je cherchais ça depuis un moment, car la rubrique a été alimentée avant même d'être créée. Elle est promise à un grand avenir (hélas).

Vu sur les écrans de désinformation au bureau : "Anthony Blinken au moyen-orient pour éviter l'embrasement général."

Présenter les USA comme la volonté pacificatrice de l'Empire occidental, quelle ironie. Quelle blague ? J'ai bien peut d'être moi aussi en voie de meuricisation.

Il y a un moment que je me suis rangé à cette idée de Molière livrée dans Le Tartuffe : « on veut bien être méchant ; mais on ne veut point être ridicule ».


Dans les moments où il nous arrive d’être témoin ou de bénéficier directement de la bienveillance d’un tiers et que les larmes montent aux yeux, l’on croit bien volontiers que la chose la plus importance dans l’existence c’est de rendre ou plus exactement de transmettre le bien que l’on reçoit.


Hélas, la transmission du bien n’est que l’exception qui confirme un comportement plus courant : la chose la plus importante de l’existence c’est de rendre le mal qui nous est fait, fut-ce à un tiers différent de l’auteur de l’offense.


Le nazisme a fait l’État d’Israël qui a produit et continue d’engendrer (quelle qu’en soient les raisons) le ressentiment dont on peut prévoir sans peine qu’il produira les horreurs de demain (sans oublier celle d’hier et d’aujourd’hui).


Pour ce qui concerne cette « blague » des gazaouis en RDC, peut-être sera-t-il possible de compter, en dernier ressort, sur la société civile congolaise ou plus généralement africaine (celle qui est en train de venir à bout de la Françafrique) pour empêcher la concrétisation de ce funeste dessein ?


Avec mes vœux pour une année 2024 fertile en transmission de « bien ».

L'humour est la politesse du désespoir...

Merci à DS de rester du côté de l'humanisme, parmi les journalistes mainstream il est assez isolé. 

La pression est forte pourtant sur tous ceux qui résistent.

Sinon : "Sans la faim et la soif parmi la population de Gaz nous ne pourrons pas soudoyer les gens avec de la nourriture,  des boissons,  des médicaments,  afin d'obtenir des renseignements " Talky Gotmuv, membre de la Knesset (Likud)

Pour le coup, Tondelier pourrait demander un peu plus de douceur....

Mais sur ce coup là, Roussel et Tondelier sont étonnement muets, bien planqués. Honte à  eux.

Merci Pakal je ne sais pas insérer des tweets.  Suis Technico looser

merci Pakal de livrer la brutalité de ce que peuvent être les objectifs du génocide en cours... et de ses auteurs !

Re : Merci de ne pas oublier d'ajouter aussi le lien 

pour celles et ceux qui comme moi n'ont droit qu'à un carré vide

https://nitter.net/caissesdegreve/status/1741947249356100006


Oupp's c'est le lien pour la vidéo mentionnée plus bas...

Du coup celui-là ça doit être le même que la vidéo youtube, vu que Caisses de grève l'a sous-titré sur twitter https://nitter.net/caissesdegreve/status/1742669014273290628

*le même extrait

Les Palestiniens en RD Congo ?

Un écho, peut-être, du projet de 1903, entre Herzl et Chamberlain , d'implanter une colonie juive en Ouganda, en fait les hauts plateaux du Kenya..

Bonjour le bilan carbone du truc

Est-ce que la Nakba par écrasement fait autant rire que la shoa pas balle ?

La victoire posthume du nazisme? Pour en finir sans en terminer jamais avec lui, s’en inspirer? Pour les autres quand cela fut pour soi? Au nom de ce que cela fut pour soi ?

Ex-terminer. En terminer avec ce qui est, et déjà n’est plus, d’où le « ex » : les Palestiniens. En leur conférant un statut d’infra-humanité, d’une humanité autre, moins digne, encombrant, surnuméraire. 

Pour ne pas avoir à les tuer tous, ni le pouvoir, les éloigner, les exiler? En faire déjà des réfugiés sur le sol où ils sont nés, des exilés demain ?. Avec toute la charge et les risques vitaux qui accompagnent cet état de subalternité, de dépendance absolue à la volonté d’un autre, de la précarité la plus traumatique.
Être ou ne pas être ? La question est ici résolue en insérant dans le propos d’Hamlet, un point d’interrogation manquant après le « not ». Être est la question.
« To be or not ? To be that is the question. »

C'est quand même curieux. Il n'y a personne dans le gouvernement israélien pour émettre l'objection suivante : "Euh les gars, là, on pousse le bouchon vraiment très très loin ; on va quand même assez légitimement et imparablement se faire comparer aux nazis sans même pouvoir hurler à l'antisémitisme comme d'habitude dès qu'on nous reproche une saloperie et on va vraiment passer à la fois pour des salauds et des cons" ?

Non ??? Pas un-e pour soulever le problème ? Alors il n'y a véritablement que des salauds et des cons dans ce gouvernement israélien ?

Puisqu'il est question de blague...


« Tous les grands événements et personnages de l’histoire du monde se produisent pour ainsi dire deux fois… la première fois comme une grande tragédie, la seconde fois comme une farce sordide… » (Karl Marx)


Je crois que pour ce qui est du "sordide", le millésime 2024 s'annonce pas mal ! Bonne année !!!

Nan, en fait c'est un échange. Il va venir des congolais en Israël en contrepartie des palestiniens . Et c'est vrai que des noirs, c'est plus joli, pour un bel apartheid.

Peut être un espoir de justice ... CIJ

... je me sens tellement désarmé devant la perpétuelle horreur , que faire ? Un 49.3 contre Israël peut être ...

Merci Daniel. Et merci de m'avoir fait découvrir Bassam Youssef et son incroyable à-propos, une leçon de clairvoyance.

Est-il possible  de  penser que seuls, les Juifs,  ou plutôt, certains Juifs,   étaient capables de trouver  cette " solution finale ".

Gardons un peu d'espoir...cette vidéo date

mais on pourrait la réactualiser !


Ça coûte cher de faire des blagues aujourd’hui, on risque d’être pris au sérieux !

Et bien moi je suis à court de blague … et je peine à trouver le mot juste qui exprimerait mon dégoût et ma rage face à l’horreur et notre impuissance. 

Ouille ouille ! Je connaissais la gueule de bois des lendemains de fêtes, pas la blague de bois qui vous cogne là où d'habitude la bouche sourit. Mince, j'ai le sourire de travers maintenant.

la blague, se pourrait-elle qu’elle en arrive à faire perdre leur pays aux israéliens eux-mêmes ?


Je me pose cette question depuis pratiquement le début de la riposte au 7 octobre dernier. Pas dans le sens d'assister à un Hamas vainqueur, mais dans celui d’un écœurement de la communauté internationale devant un tel au-delàs de la  juste défense.

On est en 2024 et rien n'a changé , à part nos telephones et nos écrans de télé , rien ,on n'a rien appris  , ni d' Auchwitz  , ni de l'esclavage , ni de la révolution , ni des guerres ,  et dont l'économie neo libérale est directement inspirée par celle des nazis , et leur efficacité légendaire ,nous sommes toujours muent par la haine , pret à mourir pourvu que l'autre meurt aussi , c'est ça la blague , pauvre humanité qui s'est crue  autre chose qu'un singe , et dont l'intelligence artificielle évolue plus vite que la sienne .Je rage de ne pas voir la fin , ça pour le coup ça va etre hillarant tellement ça va etre stupide !

Un humoriste a mit dans la même phrase netanyaou et nazi. Ce fut une levée de boucliers 🫤

DÉCOUVRIR NOS FORMULES D'ABONNEMENT SANS ENGAGEMENT

(Conditions générales d'utilisation et de vente)
Pourquoi s'abonner ?
  • Accès illimité à tous nos articles, chroniques et émissions
  • Téléchargement des émissions en MP3 ou MP4
  • Partage d'un contenu à ses proches gratuitement chaque semaine
  • Vote pour choisir les contenus en accès gratuit chaque jeudi
  • Sans engagement
Offre spéciale
3 mois pour 3 € puis 5 € par mois

ou 50 € par an (avec 3 mois offerts la première année)

Sans engagement
Devenir
Asinaute

5 € / mois
ou 50 € / an

Je m'abonne
Asinaute
Généreux

10 € / mois
ou 100 € / an

Je m'abonne
Asinaute
en galère

2 € / mois
ou 22 € / an

Je m'abonne
Abonnement
« cadeau »


50 € / an

J'offre ASI

Professionnels et collectivités, retrouvez vos offres dédiées ici

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.