98
Commentaires

Oudéa-Castera : chez ces gens-là...

Commentaires préférés des abonnés

Avec la macronie on pense avoir toucher le fond, mais Mac Kinsey sait creuser toujours plus profond.


Mardi 9 janvier nomination d’Attal :

Le  poulailler médiatique est en mode Corée du Nord.

Amandine Atalaya en joseonot est au bord de l’organisme «(...)

Macron attire des gens qui lui ressemblent. Bourgeois, menteurs, corrompus . Leur seule competence est d'appartenir à la caste. Leurs seuls remparts, la meute de chiens de garde et la police. Leur seul ennemi les Insoumis. Une oligarchie prête à s'al(...)

A la seconde où elle s'est justifiée sur la scolarisation de son fils, j'ai su que c'était un mensonge. Ces gens choisissent ces écoles pour que leurs enfants soient avec les "meilleurs" et les plus "méritants", et au final, surtout pour le réseau et(...)

Derniers commentaires

Pris de vertiges et de vomissements ... un mal de chien à aller jusqu'au bout de l'article. Le mensonge pur et dur comme principe de gouvernement ...

Sur la video, le regard d'Attal  quand la ministre commence à répondre.

On croirait le regard de la vigie du Titanic allant droit sur l'iceberg.

Une question, voire une idée d'investigation : Quels autres ministres ont des enfants scolarisés à Stanislas ? Ou même quels autres politiques, plus généralement ? Il reste sûrement du lourd à découvrir...

ça me fait toujours un bien fou de vous lire Daniel. On se sent moins seul. Merci d'être resté (un petit peu) à ASI.

On atteint un niveau de désinvolture qui aurait paru incroyable il y a 30 ans. Les politiques ne font même plus semblant de se préoccuper de l'intérêt général.


Personnellement, j'y vois la suite logique d'un pouvoir qui, pendant la révolte des Gilets Jaunes, ne tenait plus que par la force et la brutalité. Une fois engagé dans un tel chemin, il n'y a plus de retour en arrière possible. Ils sont installés, repus, contents d'eux et se foutent bien des pauvres. Ils n'estiment plus avoir de comptes à rendre. Après Macron, ça sera Attal, Ciotti, Bardella, Le Pen ou un autre du même genre, et rien ne changera. Et si vous n'êtes pas contents, regardez simplement ce qui est arrivé en 2018, en toute impunité.

Ils ont fini 2023 avec le grand remplacement, ils commencent 2024 avec le non remplacement...

Je suis bien content d'être abonné à ASI, merci Môssieur.

AOC « estime que chacun a droit à une éducation abordable et de haute qualité – dès la maternelle et jusqu’aux études post-secondaires. Ayant toujours été élève dans l'enseignement public, elle comprend l'importance de financer nos écoles locales de la maternelle au secondaire et nos universités publiques. C'est pourquoi elle a fièrement défendu le financement fédéral intégral des programmes éducatifs »


Vous l'aurez compris, ce n'est pas la même AOC : il s'agit d'Alexandria Ocasio-Cortez, qui elle est une vraie démocrate.


Je suis vachement contente de savoir qu'il y a des remplaçants pour les classes maternelles à Paris... Un hasard certainement... En province, du temps où je travaillais encore, les remplacements étaient en priorité réservés aux classes élémentaires, les classes maternelles se répartissant les petits des instits absents (oui, il faut dire profs, mais je n'ai jamais pu...) 

Un remplacement sérieux, c'est : un(e) instit malade est remplacé(e) durant tout son congé de maladie

Un remplacement pas sérieux, c'est un remplaçant qui tourne sur plusieurs congés de maladie  pour éviter plus de 2 jours sans remplacement, ce qui permettrait de refuser la répartition des petits de l'instit malade dans les autres classes, soit 4, 5, 6  élèves  supplémentaires par classe. Les enfants sont gardés, les parents sont contents et ils n'iront pas râler à l'inspection académique qui se trouve loin.... Qualité du travail pour tous les gamins, accueillants et accueillis ? Vu que je suis retraitée depuis 10 ans, il est possible que les choses aient changé.. En revanche, je serai très étonnée qu'elles aient changé en mieux !

Si je comprends bien cette dame, il n'y a pas assez de remplaçants pour l'école publique... Chouette elle va arranger ça en deux coups de cuillère à pot... Courage aux collègues encore en service !

Préparez le tome 2 de "la petite cour". Quoique je ne suis pas sûr qu'on pourra rire de tout ça très longtemps. Faut-il attendre de quoi vingt fois provoquer une révolution? Chacune de leurs paroles étale un peu plus leur arrogance et leur indécence. Ils se "déboutonnent" comme dit Lordon. Et de notre côté, le dégoût monte, monte....Malheureusement, comme dit quelque part un article du Monde Diplo, la police est devenue "la garde prétorienne de Macron". Mais ils devraient se méfier quand même, parce qu'à un moment, il se pourrait que le dégoût silencieux produise l'envie de ne plus l'éprouver...

Personnellement, je trouve que cette polémique tape à côté.

Ayant mis ses enfants dans le public, et ayant constaté qu'à terme, sur toute leur scolarité, ils se retrouveraient avec des professeurs non remplacés, on évite le problème en inscrivant ses enfants dans le privé.

Lequel privé a aussi parfois du mal à recruter, une amie ayant remarqué que la prof de musique de son enfant, ne parlait pratiquement  pas français car elle venait directement de Pologne. Passons.


Mais l'argument massue à retourner était de lui dire : puisque vous êtes aux responsabilités, résolvez ce problème, vous êtes ministre. On attend vos réformes et votre nouvelle organisation pour pallier à ces manques. C'est votre boulot...

Et là les syndicats se trouvent humiliés pour les enseignants.

Mais le problème, ce n'est pas les enseignants, c'est l'organisation. On a du mal à recruter, augmentez les salaires. Ne laissez pas les profs en face de jeunes qui savent qu'ils n'ont pas d'avenir et sans les soutenir par des formations adéquates : certains ont un sens inné pour se faire respecter, mais pas tout le monde, dans ce cas, il faut apprendre.. 


Empêchez les directeurs de se cloîtrer dans leurs bureaux pendant que les problèmes éclatent et doivent être gérés par les profs et les élèves, pour que les parents finissent par mettre leur m.de. J'ai connu ça au collège public de mon fils. Tu demandais une explication, un rendez-vous, non ! pas question.

Mais c'est à la ministre de s'occuper de ça.


Il fallait lui répondre du tac au tac, plutôt que de jouer les victimes... Ouiiin, on est vexés. Mais jusqu'à preuve du contraire, un ministre s'occupe de l'organisation. C'est lui le responsable. 

Autrement, il fait autre chose. Beaucoup de gens compétents sont capables de faire le job.


La ministre pigne, les syndicats pignent. Oui ! On pigne tous ensemble, ça nous fera une belle catharsis.

Mais ce n'est pas comme ça qu'on résout les problèmes...



S’il y a bien quelque chose à comprendre qui pourrait être qualifié ainsi : c’est que ces gens sont fous, grands malades égocentriques, mégalomanes d’avoir à tenir ainsi qu’il se dit « le sort du monde entre leurs mains », et à défaut du monde, un pays, des gens en grand nombre.

Mais mon commentaire pourrait valoir pour tous autres sujets d’actualité tant, même portant sur des sujets différents et apparemment éloignés, ils inspirent la même approche, la même connaissance et lecture désenchantées et épouvantée.
Elles révèlent toutes le gouffre béant, infini, l’immense trou noir de leur bêtise, de leur médiocrité satisfaite, de leur vanité et cupidité sans bornes (sans allusion et sans jeu de « maux » !)

Parade indécente de ces êtres fardés, parfaitement toilettés, imbus d’eux  mêmes, mais puant d’infamies, orbitant en boucles sans fin sur les mêmes trajectoires poussiéreuses de comètes perdues dans l’immensité d’un cosmos de déchets humains destinés à devenir s’ils ne le sont déjà, déchets eux-mêmes. 

Ils ne savent pas qu’ils vont mourrir déjà morts à eux-mêmes et à la dignité.

Pour paraphraser Shakespeare, le fond comme le pire n’est pas tel qu’on puisse dire voilà le fond, qu’on puisse dire qu’on l’a touché, puisque sans fond il a toujours plus bas encore de profondeur. Nous croyons nous en approcher comme nous approchons de l’horizon lorsqu’on se déplace. Quand nous croyons avancer vers l’horizon, il recule, le fond lui, se creuse toujours un peu plus, sans fin. 

Si Ruth El Krief n'existait pas, il faudrait l'inventer.

Ce qui la choque dans l'épisode Oudea Castera c'est que l'institutrice prenne la parole pour dire qu'elle n'était pas absente parce que c'est "exposer la vie de ce petit garçon !!!!"

Et parce qu'elle trouve les syndicats tsont très susceptibles

Même si j'en avais entendu pas mal sur Stanislas, je ne connaissais pas cet ahurissant conseil de l'établissement aux jeunes filles (rien que le terme de jeune fille pue les années Vichy) : "Jeune fille, sois exigeante : fais-toi respecter et mériter ; exige la chasteté jusqu'au mariage !" 

Alors que chaque établissement devrait seriner :

 "Mec, sois exigeant, bosse pour arriver à ton objectif, et baise à l'occasion avec les filles qui le veulent en te souvenant toujours qu'elles ne sont pas à ton service, particulièrement sexuel !" doublé d'un : "Meuf, sois exigeante, bosse pour arriver à ton objectif, et baise librement sans t'occuper du qu'en dira-t-on."

Pour Nalvonne et les autres :


Une victime collatérale de la fable des  macronistes sur l'inutilité du sommeil  : la ministre Oudéa-Castéra.


Elle prend du galon avec son gros ministère, elle se rapproche des premiers cercles du pouvoir. Du coup, elle veut essayer les rituels  de la tribu, notamment ne plus dormir.


Pour elle, c'est fatal.  Quand on l'interroge sur l'école de ses enfants, elle a déjà perdu la première des composantes du sens politique : le discernement.


Et elle s'embarque dans des explications agressives et vite démontées par des témoignages probants.


Avant même d'avoir commencé son ministère, elle va devoir consacrer l'essentiel de son temps et de son énergie à rattraper sa boulette initiale.


Les bons conseils de Tony Estanguet  vont-ils lui permettre de savoir ramer et remonter le courant ? Rien n'est moins sûr.

Également 10 minutes à pieds d'après la carte libre et collaborative OpenStreetMap.


#pub #GAFAM


https://www.openstreetmap.org/directions?engine=fossgis_osrm_foot&route=48.8410%2C2.3338%3B48.8441%2C2.3272#map=13/48.8596/2.3391


La première chose qui m'étonne c'est d'accepter ce poste...

Ministre de l'éducation nationale, de la jeunesse et des sports et des jeux para et olympiques!! 

Tu m'étonnes qu'ils carburent aux extra... Elle aurait dû demander à ajouter le sociale et les affaires étrangères tant qu'elle y était (après le boss manque certainement d'humour).


Comment peut-on même avec de l'égo, de l'ambition et une put** de confiance en soi un tel ministère.

Ils sont fous!!!

Ce qu'il y a d'effrayant c'est la capacité des petites gens a voter contre leurs intérets au motif que rien de pire ne peut leur arriver a eux , que le but c'est de faire suer les bourgeois qui se foutent de leurs gueule tout en s'assurant , au cas où ça foire , de ne pas etre impacté grace à  sa blanchitude ou sa discrétion .Foutre le bordel en se servant des  vrais méchants , ceusse qui seront sans pitié avec tout le monde croient ils . Et macron en mettant au pouvoir un homosexuel et juif de surcroit pense couper l'herbe sous le pied de la gauche qui monte en faisant voter le peuple contre l'oligarchie et pour l'extreme droite . Il fait le pari du fascisme , il veut le fascisme ! A moins qu'il n'ait été influencé par bollos ... Il n'a pas la lumiere a tout les étages not'pauv'manu ....

L'élite peut être aveugle et bornée.


Nous sommes tellement à genoux qu'ils n'ont même plus besoin de faire semblant. Ils ne craignent plus rien...

J'attends avec impatience ( relative )  les réactions de Nathalie St-Cricq  ( la sainte patrone des garagistes ) et de tonton DUhamel,   Journaliste sorti  de l'E.H.P.A.D  ( qui n'est pas l'ecole Alsacienne ) ...


Je remarque que dans  ces excellentes familles, le mari de la Ministre  est capable de passer de la Direction de la Société Génerale, à la direction de Sanofi.


Je suis  admiratif, ébahi,  devant ces hpmmes  et femmes capables de tout administrer, de tout diriger ....


Ils sont omniscients,  omnipotents et omnivores


Vive la France, et vive la République !

Daniel Schneidermann, merci pour votre regard informé et acéré ! Voilà du vrai journalisme. Encore merci car on se pense être solides, mais on meurt asphyxiés sous l'avalanche des omissions et mensonges des média mainstream. Un peu de vie revient en vous lisant !

Je sais pas pourquoi, j’en ai vraiment marre de cette caste de bourgeois pleine de mépris et de morgue… c’est quand qu’on les vire…?

L'entre soi de la petite caste:



La consanguinité des élites politiques, économiques et médiatiques n'est pas qu'une histoire de parenté. Ils mangent ensemble, ils sortent ensemble et, si j'oserais, ils couchent ensemble.

Je ne supporte pas non plus ces échappatoires de nos gouvernants pour qui l’école publique n’est pas assez bien pour leurs enfants. Je ne parle pas des cours et des professeurs non remplacés. Je parle de la fréquentation. De l’entre-soi terrible. 


Néanmoins,, je distingue ceux qui l’ont été par choix de leurs parents (ils n’en sont pas responsables) et ceux qui aspirent à de hautes fonctions publiques et qui aujourd’hui le font pour leurs enfants. 


Il ne faudrait pas oublier que fut aussi le cas de F Rufin, ce qui ne m'empêche pas d’être de son côté. Parce que je le pense plus honnête que "ces gens-là".

Je persiste à dire que si l'"élite" ou plutôt l'oligarchie" pour donner un nom qui existe en sciences politiques",ment .

Maintenant , c'est au "peuple" de l'affronter avec des mouvements sociaux,en allant voter,en s'engageant...

Le reste c'est que de la littérature !

C’est marrant, on remplace des bourgeois opportunistes par des bourgeois tricheurs, puis par des bourgeois menteurs.  


Il y a motif récurrent, mais lequel….?

Le boulevard de la gauche est immense.


Mais faudra d'abord décider si labaya est un vêtement religieux ou traditionnelle.

Si le 7 octobre on est plutôt terrorisme ou crime contre l'humanité.

Et puis on soutient les juifs ou pas?

Et qui c qui c le chef ?hein celui qui perds les presidentielles/municipales/européennes le plus haut d'abord donc le chef c est moi.


Avec un gouvernement aussi pitoyable je pense que la gauche va reussir à battre son record de division.


L'homme qui a apparemment sauvé la gauche française (cocorico) en faisant fuir tous les modérés va il enfin marquer un but ? Ou alors sa stratégie va de nouveau faire flop et conforter la stratégie des écoles privées consanguines parisiennes ?

Yolo.

Toute honte bue, Macron déclarera demain que c'est une tempête dans un verre d'eau (jeu de mots, humour !) et qu'il soutient son ou sa ministre accusé·e de [au choix]*.

Reste à savoir s'il va égrener la liste ou tout emballer dans le même paquet.

Et si ça vous va pas, allez le chercher !



*Viol, élitisme, corruption, prise illégale d'intérêt, agression sexuelle, etc.  j'en passe et des pires, le mépris de classe restant toutefois le point commun de toute cette clique.

Le plus merveilleux, c'est que des gens "de gauche" ont voté pour les mettre en place et sont même entrés dans leur gouvernement pour participer au vandalisme

Il y a des miroirs qui n'osent même plus  refléter ces fossoyeurs des acquis sociaux


Le plus extraordinaire, c'est d'entendre cette petite confrérie du vivre ensemble défendre la démocratie

et nous envoyer des absurdités dans la gueule (pardon du langage mais voyez-vous quand la décence a disparu de notre environnement, on parle à ces tartuffes et escrocs et mafieux dans une langue au diapason de leurs âmes)


La honte : aux affaires de Justice, vient l'absurdité, imaginez à qui ils ont refilé la Culture, et le Sport et l'Enseignement sans parler de l’Écologie


ce soir parait-il le Meneur de la République des mafieux, celui qui osait prétendre qu'il était "ensemble" à lui tout seul et qui aujourd'hui a instauré un gouvernement d'extrême droite, va converser avec quelques laquais

Dix fois de quoi déclencher une révolution. 


ne me dites pas que vous croyez encore à ces balivernes dans l'ex pays des droits de l'homme ?


Caricature de ministre. A croire qu'ils font exprès de nommer les plus incompétents, les plus suffisants, les plus arrogants.

Macron attire des gens qui lui ressemblent. Bourgeois, menteurs, corrompus . Leur seule competence est d'appartenir à la caste. Leurs seuls remparts, la meute de chiens de garde et la police. Leur seul ennemi les Insoumis. Une oligarchie prête à s'allier avec le diable pour survivre.

Dégageons ces "forcenés" , comme disait Lordon, une nécessité pour ne pas sombrer.

A la seconde où elle s'est justifiée sur la scolarisation de son fils, j'ai su que c'était un mensonge. Ces gens choisissent ces écoles pour que leurs enfants soient avec les "meilleurs" et les plus "méritants", et au final, surtout pour le réseau et pour rester entre eux. 


Aujourd'hui, on peut même consulter l'IPS (Indice de Position Sociale) de chaque établissement, pour que les gens friqués qui veulent rester dans le public puissent sélectionner les "meilleurs" établissements. Pourquoi ont-ils fait ça ?


Mille fois de quoi empêcher la nomination d'une telle personne

Cent fois de quoi justifier une démission immédiate

Dix fois de quoi déclencher une révolution

Et pourtant...

Une fois de plus où la corruption restera récompensée

A moins que...

Avec la macronie on pense avoir toucher le fond, mais Mac Kinsey sait creuser toujours plus profond.


Mardi 9 janvier nomination d’Attal :

Le  poulailler médiatique est en mode Corée du Nord.

Amandine Atalaya en joseonot est au bord de l’organisme « il est jeune, il est fougueux, il est talentueux ». Un remake de Duchemin et Bacqué en 2015 (le fantasme Macron).

Barbier en pleine visitation prononce un oracle : « Gabriel dans la Bible, c’est la force de Dieu » « Il est missionné pour protégé Dieu, c'est-à-dire Macron, lors des prochaines européennes ».

Nils Wilcke applaudi  la nomination d’un 1er ministre gay. Si Attal fait avancer la cause des LGBT, comme Borne a fait avancer la cause des femmes et Pap N’diaye la cause des racisés, les gays sont mal barrés.


Jeudi 11 janvier nomination du Gouvernement.

MacronKinsey a lancé un os à ronger au chenil : Dati. Ils rongent avec enthousiasme.


Vendredi 12 janvier le soufflet Dati est retombé

La basse court, toujours sagace, constate un « tournant à droite ».

Domenach explique, sans rire,  sur LCI que les Ministres de gauche : Borne, Veran et Beaune avaient été éjectés. « Répression Gilets jaunes, Sainte Soline, ordonnance travail, réforme retraites, loi séparatisme, suppression ISF, coupe allocations chômage, loi immigration etc » comme le  liste Palombarini, étaient donc de gauche pour le pisse copie de Marianne version anti Sarkosyste. (2007-2012).

L’absorption du Ministère de l’Education nationale par le Ministère des J.O passe sous le radar de la vailletaille.

Enfin pas tout à fait. Les  Duhamel ont des étoiles plein les yeux.  La promotion de leur cousine Oudéac Castéra est par ricochet un peu la leur.

Mais attention, ce sont de grands professionnels, ils ne laissent rien filtrer. Ils ont la gagne modeste. Le petit dernier est peut-être juste un peu plus excité que de coutume, mais c’est la fougue de la jeunesse.


Dans l’après midi Attal promène sa Ministre de l’Education dans une école.

Interrogée sur ces 3 enfants à la très élytiste école catholique Stanislas dans laquelle des professeurs assimilent l’avortement à un meurtre et condamnent l’homosexualité.

Elle répond par un  plaidoyer POUR  l’école privée et CONTRE l’enseignement public dans laquelle les profs ne sont pas remplacés !!!!!

Principe de Peter ?

La Grenouille qui se veut faire aussi grosse que le bœuf et qui explose en plein vol ?

Pas du tout selon Laurent Newmans. Explication concoctée par les services de com...

Bien vu. Ils ne font même plus semblant. La cousine  parle à son électorat, à sa caste. Les gueux rin à péter. Sa feuille de route qu’elle mettra en œuvre en co-gestion avec Brizitte,  le modèle américain ...où elle enverra ses fils faire leur Université. Et pour cela, elle fera appel à une officine spécialisée qui pour la modique somme de 3000 euros explique comment utiliser Parcoursup pour arriver à ses fins.


En toute logique à la fin des JO, le ministère éponyme va disparaître et l’educ Nat avec... pour le coup  cela ne sera pas vraiment une surprise.

y aurait il comme sur mediapart des censeurs attentifs ? vous êtes surs que vous vouliez écrire organisme ?

Orgasme...désolée 

Basse cour

Comme j'aime bien votre texte (et style), je l'ai corrigé au fur et à mesure ...pour vous éviter encore quinze messages  :-)


Avec la macronie on pense avoir touché le fond, mais Mac Kinsey sait creuser toujours plus profond.


Mardi 9 janvier, nomination d’Attal :

Le  poulailler médiatique est en mode Corée du Nord.

Amandine Atalaya en joseonot est au bord de l’orgasme « il est jeune, il est fougueux, il est talentueux ». Un remake de Duchemin et Bacqué en 2015 (le fantasme Macron).

Barbier en pleine visitation prononce un oracle : « Gabriel dans la Bible, c’est la force de Dieu » « Il est missionné pour protéger Dieu, c'est-à-dire Macron, lors des prochaines européennes ».

Nils Wilcke applaudit la nomination d’un Premier ministre gay. Si Attal fait avancer la cause des LGBT, comme Borne a fait avancer la cause des femmes et Pap N’diaye la cause des racisés, les gays sont mal barrés.


Jeudi 11 janvier, nomination du Gouvernement.

MacronKinsey a lancé un os à ronger au chenil : Dati. Ils rongent avec enthousiasme.


Vendredi 12 janvier le soufflet Dati est retombé.

La basse-cour, toujours sagace, constate un « tournant à droite ».

Domenach explique, sans rire, sur LCI que les Ministres de gauche : Borne, Véran et Beaune avaient été éjectés. « Répression Gilets jaunes, Sainte Soline, ordonnances travail, réforme retraites, loi séparatisme, suppression ISF, coupe allocations chômage, loi immigration etc. », comme le liste Palombarini, étaient donc de gauche pour le pisse-copie de Marianne version anti-sarkosyste (2007-2012).

L’absorption du ministère de l'Éducation nationale par le ministère des J.O. passe sous le radar de la vailletaille.

Enfin pas tout à fait. Les Duhamel ont des étoiles plein les yeux. La promotion de leur cousine Oudéac Castéra est par ricochet un peu la leur.

Mais attention, ce sont de grands professionnels, ils ne laissent rien filtrer. Ils ont la gagne modeste. Le petit dernier est peut-être juste un peu plus excité que de coutume, mais c’est la fougue de la jeunesse.


Dans l’après-midi Attal promène sa ministre de l’éducation dans une école.

Interrogée sur ses trois enfants à la très élitiste école catholique Stanislas dans laquelle des professeurs assimilent l’avortement à un meurtre et condamnent l’homosexualité.

Elle répond par un plaidoyer POUR l’école privée et CONTRE l’enseignement public dans laquelle les profs ne sont pas remplacés !!!!!

Principe de Peter ?

La Grenouille qui veut se faire aussi grosse que le bœuf et qui explose en plein vol ?

Pas du tout selon Laurent Newmans. Explication concoctée par les services de com...

Bien vu. Ils ne font même plus semblant. La cousine parle à son électorat, à sa caste. Les gueux rien à péter. Sa feuille de route qu’elle mettra en œuvre en co-gestion avec Brizitte, le modèle américain ...où elle enverra ses fils faire leur Université. Et pour cela, elle fera appel à une officine spécialisée qui, pour la modique somme de 3000 euros, explique comment utiliser Parcoursup pour arriver à ses fins.


En toute logique à la fin des JO, le ministère éponyme va disparaître et l’Éduc nat' avec... pour le coup cela ne sera pas vraiment une surprise.


avoir touché le fond

en plein orgasme

protéger dieu

N. W. applaudit

Premier ministre

La basse-cour

Véran

ordonnances travail

pisse-copie

anti-sarkozyste

ministère de l'Éducation nationale par le ministère des J.O.

Dans l'après-midi 

sa ministre de l'Éducation  [ou éducation là peut-être]

ses trois enfants  [deux pour le prix d'un :)]

très élitiste

La grenouille qui veut se faire 

[ou c'est une figure de style, se veut faire ?]

rien à péter

l'Éduc nat'


ps : je ne connaissais pas le mot joseonot 

et, tout en comprenant, j'ai cherché vailletaille : 

valetaille, mais vailletaille sonne mieux !)

Superbe !

Mais de mon temps, ça s’appelait "faire le nègre".


(j'attends les bombes mais pas grave, j'ai un casque lourd)

Le nègre écrit les textes qu'un autre signe, me semble-t-il.

Je serais bien incapable d'écrire un texte comme ça.

Les autres ce sont des correcteurs, -trices la plupart du temps je pense, et on voit bien que ça n'existe plus guère dans les médias... 

Et leurs foutus correcteurs automatiques, il faut s'en méfier : le téléphone* veut tout savoir mieux et transforme les é en er ou inversement, ne veut jamais du a (avoir) et le remplace systématiquement par à !! Entre autres joyeusetés. 

Ça te colle donc des fautes à recorriger - une perte de temps rageante ! 

Et si tu ne te relis pas... :( 

...surtout ici où l'on ne peut toujours pas modifier nos messages dans les minutes qui suivent, hein, Asi :((


* pas ma vieille tablette, heureusement ! 

Mais pourquoi régressent-ils ??

"Je serais bien incapable d'écrire un texte comme ça"

Si.


Si vous me permettez, entre les fautes d'accord, les fautes d'orthographe d'usage et les fautes de frappe, ce texte vous ne l'avez pas écrit mais vous l'avez rendu publiable.


Je demande pardon à Poisson Rouge parce qu'à l'évidence elle a écrit en pleine fureur et que si la fureur vous donne des ailes, elle vous aveugle et fait trembler les mains sur le clavier.




Merci c'est gentil, mais au départ il y a le texte, ou l'écrivain, sans lequel le correcteur n'aurait pas matière :) 

Mais bon, après faut les deux, je suis d'accord, ça coule mieux quand on ne trébuche pas... que ce soit sur une faute de grammaire ou de clavier - ou même faute à une ponctuation erronnée qui parfois m'oblige à relire pour comprendre (je ne sais pas si tout le monde a ce problème à la lecture ?). 

Je me dis que les gens qui ne les voient pas ont bien de la chance (c'est peut-être le cas de poisson rouge - plutôt que l'impulsion - ou alors un clavier de téléphone ?)...


Il m'arrive même de signaler des problèmes de syntaxe à Asi, je pense que le copier-coller-insérer-remanier au clavier ça gagne du temps par rapport aux brouillons à la main, mais des fois ça capote, faut prendre le temps de se relire... peut-être que les journalistes ne l'ont pas ? Et il n'y a plus de correcteurs - l'humain ça coûte, mais l'automatique capte que dalle à la grammaire... et s'en fout aussi des espaces en trop (qui écorchent juste l'oeil), et même ça en ajoute (qu'il te faut renlever, grrr)...


Ps : du coup j'ai relu le texte et en ai trouvé encore deux que j'ai loupées, tiens. 

Le nom d'Oudéa avec un c (normal, je ne retiens pas l'orthographe des noms) et anti-sarkozyste (z au lieu du s) que j'ai mis comme il faut dans la liste, mais oublié de corriger dans le texte.

Allez, basta. Dodo.

Merci beaucoup Christina

De rien, Poisson rouge, avec plaisir.

Et merci, du coup ce soir j'ai été voir le principe de Peter, pas eu le temps hier... mais pas merci, parce que maintenant il faut encore que je lise Dilbert et Murphy (en bas en articles connexes)... 

Excellent résumé de la séquence, hélas...

L’homme présidentiel va encore et toujours crânement assumer demain soir sur les plateaux de télévision et la polémique s’éteindra…


A la suivante !

Attention à la différence entre élite et élites s'il vous plaît. Un meilleur ouvrier de France, quel que soit son domaine de compétence, est l'élite de la France, et nous sommes fiers de lui et pour lui. Les "élites", ces belles personnes qui tournent en rond et se croient "élues", nous font souvent honte et font du mal au pays.

DÉCOUVRIR NOS FORMULES D'ABONNEMENT SANS ENGAGEMENT

(Conditions générales d'utilisation et de vente)
Pourquoi s'abonner ?
  • Accès illimité à tous nos articles, chroniques et émissions
  • Téléchargement des émissions en MP3 ou MP4
  • Partage d'un contenu à ses proches gratuitement chaque semaine
  • Vote pour choisir les contenus en accès gratuit chaque jeudi
  • Sans engagement
Offre spéciale
3 mois pour 3 € puis 5 € par mois

ou 50 € par an (avec 3 mois offerts la première année)

Sans engagement
Devenir
Asinaute

5 € / mois
ou 50 € / an

Je m'abonne
Asinaute
Généreux

10 € / mois
ou 100 € / an

Je m'abonne
Asinaute
en galère

2 € / mois
ou 22 € / an

Je m'abonne
Abonnement
« cadeau »


50 € / an

J'offre ASI

Professionnels et collectivités, retrouvez vos offres dédiées ici

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.