454
Commentaires

Nucléaire : "Fais-moi peur, Janco"

Commentaires préférés des abonnés

Monsieur Jancovici a raison de fustiger les mauvaises habitudes alimentaires (favorisées par l'industrie de la malbouffe et ses publicitaires affidés, rois de l'escroquerie). Mais, à la différence du nucléaire, chacun (à condition d'être correctement(...)

J'ai fumé pendant 40 ans et je suis toujours vivant.

Selon la Loi de Janco, j'en conclus que le tabac ne présente aucun danger.

M. JANCOVICI et le Shift Project ont déjà le mérite de ne pas s'arrêter aux constats et de proposer un projet de société très concret via leur publication d'un "Plan de Transformation de l'Economie Francaise" : https://theshiftproject.org/


Le nucléair(...)

Derniers commentaires

assez peu enthousiaste a la lecture de cette chronique qui s'inscrit dans la ligne droite des autres médias et du buzz bueno.


 on ne joue plus a se faire peur malheureusement, il n'est plus temps pour ca, c'est peut etre d'ailleurs pour cela qu'on entend moins  ces derniers temps les collapsologues et leurs discours fatalistes qui nous faisaient frissonner avec plaisir comme un "bon" film catastrophe . on ecoute effectivement de plus en plus les lobbyistes du shift project dont  jancovici qui tout en ne minorant pas le désastre en cours et à venir, évitent de dramatiser a outrance et proposent  des solutions. 


janco est il pro nucleaire et relativement obtu a ce sujet? oui , le nucléaire est il parfait ? non , est ce dangereux ? oui ,  l'approvisionnement de l'uranium est il problematique ? oui, le recyclage des déchets est il un fardeau que nous léguons  a nos générations futures ? oui.  Pour autant peut on se payer le luxe d'envisager le scénario d'un mix énergétique sans nucléaire  ? je ne crois pas , sauf à conserver des centrales a charbon et au gaz , ou a accepter que dans un futur relativement proche l'accès à l'énergie soit aléatoire en plus d'être rationné.


A mon sens, la position anti nucléaire se tient dans un monde sans urgence climatique et sans raréfactions des énergies fossiles et idéalement avec un niveau de consommation bien inférieur au nôtre.

 Je ne crois pas que le changement de position d'une bonne partie de la population ou des politiques en ce qui concerne le nucléaire soit dû a Jancovici mais tout simplement à un constat pragmatique.  





l'article de Reporterre  sur les propos de M. Jancovici

https://reporterre.net/Nucleaire-les-allegations-mensongeres-de-Jean-Marc-Jancovici?utm_source=newsletter&utm_medium=email&utm_campaign=nl_quotidienne


Une expérience de pensée. La création d'une énergie illimitée sans danger pour l'humanité et son environnement. Le processus initial est en revanche extrêmement dangereux et risqué. 1 chance sur 2 de tuer 1 million de personnes n'importe où. Pour ou contre ?


Il met en perspective. C'est une question morale, et non plus scientifique. Et la morale se travaille. 

Bonjour

Effectivement j’ai trouvé les journalistes abasourdis. Seule Mme SAQUE a tenté une riposte mais un peu à côté.

Cher Daniel,

Je trouve que résumer le Janco-solutions à : « hors du nucléaire, pas de salut, même si on doit "augmenter notre prise de risques" » n’est pas très honnête. Vous ne pouvez ignorer la difficulté d’exposer un point de vue complexe sur un sujet aussi compliqué dans ce genre de dispositif médiatique, d’une part, et cela m’étonnerait beaucoup que vous-même ne connaissiez pas mieux l’éventail des mesures qu’il préconise, à commencer par faire baisser notre consommation d’énergie, d’autre part.

Le "problème" du nucléaire reste essentiellement la perte des compétences techniques pour assurer le fonctionnnent de la technologie en toute sécurité.

Nous ne savons plus en fabriquer. Ni concrètement, ni intellectuellement.

Donc...

Sexe des anges...

Avenir en commun ------moteur de recherche "décroissance":  Zéro occurence 


pourquoi? mais pour quoi ? 

"...la catastrophe de Fukushima n'a pas fait un seul mort par irradiation, ce qui est vrai." Comment pouvez écrire des choses pareilles Daniel Schneidermann? Je me donne la peine de citer un extrait du livre de Cécile Asanuma-Brice, spécialiste de la question: Fukushima 10 ans après (2021) : "Un article du journal Nikkei en date du 20 Février 2014 indiquait: " Dans le département de Fukushima, le nombre de personnes mortes après être tombées malades montent à 1656 personnes". De plus "dans les départements alentours, le nombre de morts liés au désastre est de 434 à Iwate, 879 pour Miyagi." L'article spécifiait également que le plus grand nombre de décès avait eu lieu chez les habitants des communes adjacentes à la centrale nucléaire, soir Minamisôma (447), Namie (317), Tomioka (225). Pensez vous que cela soit lié à un excès de consommation de  Kinder Bueno ?


Il est vrai que le principal probleme avec Janco, c'est de trouver un ecolo antinucléaire qui maitrise le sujet aussi bien que lui, pour qu'il y ait un debat. 

La seule a sa hauteur que j'ai croisé sur youtube, c'est Batho.  https://m.youtube.com/watch?v=f-8IStctvEY




Déchets nucléaires dangereux pendant 300 ans ??

Ah bon ! 

Moi j'avais compris que dans ces déchets il y a du plutonium, dont la demi-vie est de 24 000 ans, ce qui veut dire qu'il faut attendre 10 périodes pour qu'il ne soit plus dangereux, ce qui fait 240 000 ans. 300 ans c'est une bonne blague.

J'ai tort ? Quelqu'un aurait-il les compétences scientifiques pour éclairer ma lanterne ? Merci d'avance.


Les mecs, c'est clair dans vos tetes? vous etes en train de pousser un projet qui ne peut porter ces fruits que si dans les 5 ans , le monde entier, d'un coup d'un seul passe plus à gauche qu'il ne l'a jamais été depuis ...(reverbe on, delay a donf, limite disto)     depuis  de   puis           puis puis loooooooonnnnnnttttteeeemmmmps tttttrrrrreeeemps lloooonnnnnggggteeeeemps (off)

   ben en fait jamais quoi ...

ce qu'est remarquable sur les forum d'asi, c'est que plus les problemes dont tu causes sont périphériques, plus les conversations sont longues. quand tu poses les causes plus centrales, tout le monde se tire comme un lapin qui entend un bruit de moteur.

Le plus gros risque du nucléaire en France est de nous faire oublier qu'il va falloir surtout nous passer du pétrole et du gaz !


D'autant plus que la centrale dont on démarre la construction demain arrivera en production trop tard pour atteindre les seuils maxi d'émission de CO2. Parlons donc d'abord de l'urgent et de l'important : comment se passer du pétrole et du gaz ...

La principale raison pour laquelle il faut privilégier le nucléaire, c'est que c'est un choix qui a été fait dans les années 60 par le lobby militaro-industriel français, et que vues les dépenses extravagantes que ça a coûté et que ça coûtera encore, c'est très difficile et probablement impossible de revenir sur ce choix. 


Quand on lit qu'il n'y a eu qu'une trentaine de morts parmi les 600 000 "liquidateurs" qui ont évité une catastrophe ultime à Tchernobyl, et qu'on ne peut pas comptabiliser le nombre de morts parmi les voisins de la centrale, parce qu'on meurt beaucoup du cancer, et tout le temps, et qu'isoler les morts du fait de Tchernobyl est impossible, il est évident que c'est de gros bobards. Greenpeace, quant à elle, à dénombré 200 000 victimes.


Et que si on se fie à mon maître Orwell qui explique que la première victime de la guerre, c'est la vérité, on peut en conclure que nous sommes donc en pleine guerre de l'information....


Arguments contre le  nucléaire, c'est sa dangerosité potentielle, le fait que les déchets ne sont pas prêts de devenir sans danger, qu'autour des centrales, il y a plus de leucémies qu'ailleurs, surtout dans le sens du vent, qu'un accident ou un attentat terroriste ou une tactique militaire inepte et irresponsable peuvent rayer des pays entiers de la carte..... Et j'en oublie...

Je suis rentré tard.

Mon portable est un engin qui ne sert qu'à téléphoner et envoyer et recevoir SMS.

Bref, j'ai lu et j'ai mal à la tête.


 "Nous vivons une époque formidable" a tout son sens aujourd'hui.


Beaucoup discute de la couleur du papier peint de la chambre à coucher alors qu'l risque de ne plus y avoir de chambre à coucher... 


Gesticulation sur un fil parallèle au viaduc de Millau.

Désolé, j'ai caverne!



Je suis attristé par cette chronique, que veux insinuer M.Schneidermann? J'aime beaucoup ASI car justement vous allez au de là des préjugés simplistes. Si on regarde les chiffres et les faits le nucléaire civil était et est de loin l'énergie la plus sure avec Tchernobyl et Fukushima. Certes il a des risques et des déchets mais on ne prends pas en compte de la même manière pour les autres énergies. Par exemple les panneaux solaires produit en Chine ont un grand impact durant leur production ou l’extraction des matières premières et leur recyclage( les déchets chimiques ont une vie infinie!)  et surtout le gros désavantages des ENR c'est leur intermittence, ce qui fait que l'on  a besoin de sources pilotable (les Allemand avec le gaz). Donc les énergie ont besoin d'être comparer de globalement ( par exempla nucléaire + hydraulique vs ENR +gaz) si on prend  cette perspective on peux dire que le nucléaire est moins dangereux. Mais pourquoi ne pas invite M.Jancovici avec une antinucléaire comme cela vous pourriez posez tout le débat. Et comme cela la boutade "Kinder Bueno" vs "Nucléaire" si on a en tête les ordres de grandeurs des différents risques.


Je regarde souvent sont Blog et moi aussi j'ai changer mon point de vus:

https://jancovici.com/

et il y aussi un live qui reprend ce thème:

certes un peu ancien mais toujours pertinent

Y'a un truc qui me gêne avec Negawatt , c'est leur monde idyllique .Il n'adviendra jamais ce monde , par contre si on suit sa projection de renouvelable de 96 % , whaou , ça , ça va faire marcher l'industrie .C'est la seule chose qui va advenir dans leur scenario ! Et l'Europe d'ailleurs ne s'y est pas trompée , ses choix parlent pour elle ! Rien que cette histoire de bagnole électrique , c'est d'une gabegie en termes écolo monstrueux , par contre pour l'industrie .... En gros ,Negawatt ce serait y pas des nigaudwatt plutôt .... 

J'ai du mal à avoir un avis sur le nucléaire. J'ai toujours l'impression que l'on finit par débattre sur un risque ou une prise de risque. Je trouve ça très subjectif.

Désolé, déformation professionnelle mais... on SAIT démanteler une centrale. C'est juste qu'il n'y a tellement pas de raison de faire ca vite que les industriels étalent les coûts au maximum. D'autant plus que, plus on attend, plus la radioactivité décroît, ce qui reduit l'exposition des travailleurs.



Comme l’a conclu l’équipe Meadows dans Limits to Growth en 1972 :

« Si les tendances actuelles de croissance de la population mondiale, de l'industrialisation, de la pollution, de la production alimentaire et de l'épuisement des ressources restent inchangées, les limites de la croissance sur cette planète seront atteintes au cours des cent prochaines années (nota : d’ici 2017). Le résultat le plus probable sera un déclin assez soudain et incontrôlable de la population, de la capacité industrielle et de la capacité de nos états à assurer les services en place. »

Jusqu'à présent, rien n'indique qu'ils se sont trompés.

et surtout: à ça, ce rajoute le réchauffement qui n'était à l'époque pas envisagé.  


mais c'est cool, Daniel fait des vannes sur les prévisions de janco, ha ha la société du spectacle nous à tous aliénée ou bien!


 "La culture, (asi) devenue intégralement marchandise, doit aussi devenir la marchandise vedette de la société spectaculaire." 


Daniel Schneidermann

est-ce que le thème de la compatibilité capitalisme-sortie de crise écologique fait assez de clics? 

"... les coûts incontrôlables, l'impossibilité du démantèlement des centrales défuntes, les retards pharamineux de l'EPR de Flamanville."

Vous oubliez le réchauffement de l'eau des rivières censées refroidir les centrales, et la réduction inévitable de leur débit.


Ce qui me semble inadéquat dans la médiatisation de Jancovici c'est de servir au public l'illusion que les arbitrages se font en fonction de la balance bénéfice-risque, (ce qu'il veut croire, le public ! ) mais de ne surtout pas donner l'éclairage suffisant sur les enjeux économiques et politiques de ces choix.


C'est le même parti pris vis à vis de l'opinion que pour la Covid, on cantonne l'info dans le cadre d'un sous-entendu soit disant universellement respecté:  " les choix sont arbitrés pour votre bien,  comme vous le feriez vous-mêmes: c'est la balance bénéfice-risque qui prévaut "...


C'est mon impression à la lecture de cette chronique et des commentaires, car je ne regarde pas la télé; le volet politique/économique de la crise de l'énergie a peut-être été abordé aussi sur le plateau ?


En tous cas, il est assez clairement exposé par le président de Que Choisir, Alain Bazot  à la minute 58 de cette video


https://www.les-crises.fr/hausse-des-prix-de-l-energie-abus-de-la-grande-distribution-alain-bazot/



Merci Daniel, je me suis dit exactement la même chose en voyant l'émission.

Et de façon générale on n'arrive jamais à la question des déchets. Ce que je ne comprends pas. C'est pourtant (à mon avis) le plus gros problème de la filière nucléaire.

Le mieux que l'on puisse espérer, c'est de rater à la fois la "transition écologique" vers les renouvelables ET le relancement du nucléraire.


Signé : un amiche qui vous veut du bien.

un débat tronqué dans cette émission, rien sur les moyens de diminuer la consommation d'électricité. En premier lieu l'isolation de tous les bâtiments. Les techniques efficaces existent, manque juste la volonté de mise en oeuvre

On peut rappeler que ce n'est pas parce que l'obésité tue que le Nucléaire ne tue pas.  


C'est  à la limite de la malhonnêteté intellectuelle de pratiquer la technique de l'écran de fumée . Dommage qu'il en arrive là ( car ses propos sont souvent intéressants) . En plus à l'heure actuelle on voit bien que le nucléaire est loin d'être la panacée.


A ce sujet ; lire ce très bon essai :


https://www.editionsladecouverte.fr/les_gardiens_de_la_raison-9782348046155

Coucou,


" lui objecter les coûts incontrôlables"


Ah bon ? Le cout de production (ici coûtt cash) du nucléaire français reste le plus faible d'Europe et de très loin. C'est ce qui a conduit à mettre en place l'ARENH tant il est impossible pour un nouvel entrant de rivaliser financièrement avec le nucléaire historique. 


Les projections et calculs relatif au nucléaire du futur dépendant fortement de la composition du futur parc. La fourchette varie entre 60€/%Wh et 130€/MWh. Ça reste compétitif. Et on omet alors de parler des autres aspects centraux concernant la production électrique... La sécurité d'approvisionnement, la production pilotable, etc. Vous pouvez aller lire les conclusions du rapport RTE de 2021 sur les coûts des différents scénarios. Mais RTE doit être probablement vendu…


Ou on parle de l'EPR de Flamanville ? Le terme "incontrôlable" semble ici aussi un peu excessif...? x4 sur l'EPR de flamanville. C'est énorme. Les surcouts relatifs aux "mégaprojet" sont plutôt bien documentés. Quant aux EPR chinois, et bien, ils fonctionnent. Mais c’est vrai qu’on peut discuter des conditions. 


"l'impossibilité du démantèlement des centrales défuntes"


Ah bon ? Pourtant, des Réacteurs à Eau Pressurisés ont été démantelés aux États-Unis et le démantèlement de ce type de centrales en France est en train d'être initié. C'est très bien documenté par EDF, par la Cour des comptes et par la CNE2. Après, on a le droit de ne pas les croire... Ici, il faut bien faire la distinction entre les centrales très spécifiques de 1re génération et le parc actuellement en opération. 


"les retards pharamineux de l'EPR de Flamanville"


Yes. Clairement. Parfaitement documenté dans le rapport Folz. Parmi les déterminants principaux, la manque de visibilité long terme de la politique relative au nucléaire et la perte de compétence (les deux étant probablement corrélés…). 


"personne ne lui rappelle les quelques centaines de morts consécutives aux déplacements paniqués"


Et personne ne se souvient du fait que cet accident nucléaire s'inscrit dans le cadre d'un tsunami ravageur et particulièrement meurtrier au Japon. 


"ni les vingt millions de mètres cubes de déchets"


Parler de radioactivité sans avoir conscience du niveau de radioactivité est totalement contre-productif. Savez-vous, lecteurs de ce message que vous êtes vous-même radioactif ? Environ 10 000 Becquerels par humain adulte. Savez-vous cher lecteur de ce message que l'environnement (sol et air) est radioactif ?


Répondre à une caricature par de la caricature est….. caricatural !


=> Daniel, fais-moi peur ...? 


A+

Nico

Là où Jancovici fait chier tout le monde , c'est qu'il traite un sujet de manière super intelligente , à propos d'un fait gravissime et qu'il a trouvé le moyen de gagner de l'argent avec ça .Une martingale ! Et ça les rend tous dingue , il ne peut y avoir qu'anguille sous roche .Ce qu'il raconte est tellement simple , tellement vrai , tellement effrayant, que toute la bêtise du monde s'est liguée contre lui .Et pourtant apparement les mecs qui composent le GIEC , une brochette de scientifiques si j'ai bien compris , disent la même chose que lui .

Le nucléaire, on a pas envie de l'aimer. Ça fait 50 ans que les écologistes luttent contre, ça fait 50 ans qu'on se dit à gauche c'est évidemment le mal absolu, et qu'on entends tous les arguments des contempteurs : hors de question de changer d'avis maintenant !

Mais là, la catastrophe qui est devant nous est beaucoup plus grave que les peintures les plus sombres des accidents nucléaires.

La moindre des choses serait d'arrêter de jeter d'un revers de main - voire de stigmatiser - les arguments pro-nucléaire ; et d'au minimum commencer à les écouter, les comprendre et les débattre.

La sobriété et le renouvelable sont absolument nécessaires mais ne seront très probablement pas suffisants.

Tiens personne n'a fait remarquer que si le gaz russe est banni de même que le pétrole, le combustible nucléaire qui vient en partie (20% ?) de Russie est bienvenu. Vous avez dit indépendance énergétique avec le nucléaire ?

Une autre question à se poser : l’approvisionnement en uranium, nous rendrait-elle pas dépendant se quelques pays ? 


Même problème que pour le gaz russe non ?


Au moins le vent, les marées, la géothermie, la houle… c’est local.

Fukushima pas si grave que ça, mais Tchernobyl grosse cata  !!! et puis les centrales d'Ukraine, oulala ça craint  ... bon j'en conclue que ça dépend de "où et quand"  soit le nucléaire c'est la mort, soit c'est juste la survie ..mais pour la vie c'est autre chose, . : Quoi ?  sûrement .la décroissance de l'impact humain sur la biosphère que Homo  Sapiens Sapiens  utilise pour vivre. (enfin "sapiens sapiens", c'est lui qui le dit .. pas sûr que ce soit très objectif !)

« La Peste c’est pas si terrible, regardez les chiffres du Choléra ! »


Je suis surpris du manque de compétence des journalistes sur les sujets de l’énergie et de l’industrie en général. Certains sont capables de connaître l’ensemble des passes décisives de la Ligue 1 depuis 1980, mais les médias n’en recrute pas un capable de connaître les 10 avantages et inconvénients du nucléaire (et du diesel, et des batteries, etc.). Du coup c’est toujours très plats les invitations d’experts (à part pour ceux qui entendent Jancovici pour la première fois).

L'ennui ce n'est pas que M. Jancovici vienne sur les plateaux de télé donner son avis sur le nucléaire, il a le droit d'avoir son avis, l'ennui c'est qu'on ne voit et n'entend que lui d'une part, et que ceux qui l'invitent sont incapables de le contredire par méconnaissance du nucléaire d'autre part. Le nucléaire comporte de multiples aspects sur lesquels on devrait débattre les uns après les autres, le coût, le traitement des déchets, l'extraction et l'acheminement du minerai d'uranium, le cousinage avec le nucléaire militaire, etc. On aimerait tant entendre d'autres sons de cloches que celui trop bruyant et gentiment péremptoire de M. Jancovici qui est dans le droit fil de la défense orthodoxe de l'énergie nucléaire. J'ai l'impression de remonter des dizaines d'année en arrière comme si on n'avait rien appris de l'exploitation chaotique des centrales, Fukujima et Tchernobyl n'en sont que la partie émergée de l'iceberg. Les diplômes de M. Jancovici devraient l'amener à s'interroger sur sa science malheureusement... Au secours Einstein! 

Ben solution , l'invité sur ASI !

Je suis pas assez calé pour savoir si tout ce qu'il dit est vrai , par contre ce mec parle a mon bon sens , quand d'autres me prennent pour un con en faisant voler des jets . Un truc génial qu'il dit et frappé du bon sens , des bagnoles de deux chevaux , consommant 1 l au cent , super légère , passe pârtout style méhari et au lieu de ça ils vont nous faire des machins de deux tonnes avec des centaines de kilos de lithium intraitable , what the fuck!  Et c'est qu'un exemple ! Alors le nucléaire....

Ils ne vont rien faire , rien améliorer , parce qu'ils n'en ont pas besoin et personne pour leur imposer ! 

Ca va finir avec le front au pouvoir , parce que c'est les plus  violents ! Ca vous fait peur, alors dites radicaux ....N'empèche , on y va droit dans toute l'Europe !

"aux déplacements paniqués"  ; certes, mais paniqués par quoi ? Il n'y aurait pas eu le nucléaire, les gens n'auraient pas eu peur du raz-de-marée ?

 qui resteront radioactifs pendant 300 ans.   Exact, mais il faut rappeler que ce sont les produits les moins dangereux qui sont radioactifs le plus longtemps...

etc. un peu de raison ne nuit pas.

et aller, encore de l'anti-nucléarisme...


cette chronique, j'aurais pu la lire il y a 5 ans, 10 ans, écrite par Schneidermann ou un autre. avec toujours les mêmes mantras : Fukushima. les déchets. le stockage de Bure. les morts par radiation. le retard de Flamanville.


même si la comparaison de Jancovici avec les Kinder Bueno est un peu trop facile, il ne considère pas le nucléaire comme génial. mais sa parole est la même depuis des années : il faut réduire les émissions de GES et réduire notre consommation d'énergie. le nucléaire va agir comme une suspension pour éviter que le choc pour nous soit trop rude, car c'est la moins pire des solutions.

Monsieur Jancovici a raison de fustiger les mauvaises habitudes alimentaires (favorisées par l'industrie de la malbouffe et ses publicitaires affidés, rois de l'escroquerie). Mais, à la différence du nucléaire, chacun (à condition d'être correctement informé des risques du Kinder Bueno et autres cochonneries, dans les deux sens de ce dernier mot) — chacun, disais-je, a le choix de son bol alimentaire, alors que l'alimentation nucléaire nous est imposée. Une contrainte d'autant plus forte, désormais, que la voiture automobile électrique va devenir la règle, soit une catastrophe inéluctable en vue. Déjà, les richissimes propriétaires de Tesla californiens ont été cloués sur leurs parkings, faute d'alimentation électrique, tout comme des automobilistes français ont pu l'être sur des autoroutes enneigées où le froid les incitait à laisser tourner leur moteur pour ne pas mourir congelés… D'un coup de baguette magique, la fée Électricité s'est muée en fée Carabosse, et la civilisation selon Elon Musk fonce droit dans un mur que le pilotage automatique ne pourra pas éviter. Il n'y a pas d'autre solution aux problèmes énergétiques et climatiques que la décroissance. Si nous n'y travaillons pas volontairement dès maintenant, les lois de la Nature nous y contraindrons dans la douleur. Mon âge avancé me permettra, je l'espère, de ne pas connaître cette catastrophe annoncée, mais je crains le pire pour mes cinq enfants et petits-enfants…

Il est toujours édifiant de voir comment notre système réagit toujours de la même façon : un problème, une solution, un homme providentiel.


Je ne peux pas croire qu’il n’existe qu’un seul homme qui puisse discuter de la production énergétique dans ce pays !


A-t-on jamais entendu évoquer le travail de Négawatt depuis une dizaine d’année ?


D’ailleurs, ça serait une bonne idée d’émission !


En filigrane se profile l’incapacité à penser une réelle démocratie : laisser chaque territoire trouver les solutions qui correspondent à son contexte (tout en ne s’interdisant pas de s’ispirer de ce que peut faire le voisin, évidemment).

Janco va-t-il nous faire une Ségolène avec un beau Kinder-gate et des excuses à Ferrero ?

Janco, il s'en fout , dans trente ans ( si out va bien ), il  sera moins brillant, et ne  rayonnera plus .

Vous êtes gentil les gars . Par quoi on remplace le nucléaire ? 

Arrêtez de vous mentir, vous préfère écouter les sophistes plutôt que les scientifiques, vous devenez fou .

Y’a t’il d’autre solution ?

Soit on décroît de télle sorte qu’on puisse utiliser presque exclusivement les énergies renouvelables. Dans ce cas il faut expliquer comment vous comptez faire avec un  système économique basé sur la croissance et le profit : bonne chance .

Soit on continue à croître et on augmente notre chance énergétique et il nous faut le nucléaire si non on augmente les gaz à effet de serre .

Ou soit on fait confiance à Macron et ces complice, c’est à dire qu’on demande au pyromane d’éteindre le feu .

Le giec , vous l’écoutez quand ça vous arrange .

Le mensonge tue . Faites votre travail , merde ! C’est quoi ce papier de merde ?


Pourtant, le modèle actuel consiste a remplacer les centrales nucléaires par des centrales a charbon, qui sont de fait, beaucoup plus dangereuse pour la santé, et pour le climat.
Car non, au rythme actuel, il faudra plus de 100 ans pour remplacer l’énergie utilisé dans le monde par du solaire ou éolien. Et encore, un panneau solaire a une durée de vie de 20 ans. Donc en 100 ans, il faudra remplacer 5 fois ce panneau solaire si on veut maintenir cette production.

Bref ....

Les russes viennent de se prendre une grosse défaite en Ukraine. Il y avait beaucoup de chose à dire sur le (non) traitement de cet événement par les média français. 


Mais ça attendra. DS a d'autres priorités. Je le comprends. Un n-ième "débat sur le nucléaire", c'est nettement plus important. Je suis sur qu'on trouvera des choses qui n'ont pas déjà été dite mille fois.

C'est un peu simpliste et malhonnête. En effet il a oublié les tremblements de terre et autres catastrophes naturelles qui font des milliers de morts "naturels" !!!

Soyons sérieux, quand on parle du nucléaire il faut aborder toute la filière de A à Z pour faire une vrai évaluation des risques et des dangers. Pour l'instant, à ma connaissance, je n'entend pas de scientifiques, de politiques expliquer le nucléaire dans sa globalité.

M. JANCOVICI et le Shift Project ont déjà le mérite de ne pas s'arrêter aux constats et de proposer un projet de société très concret via leur publication d'un "Plan de Transformation de l'Economie Francaise" : https://theshiftproject.org/


Le nucléaire, personne n'a dit que c'était la panacée, ou alors, la fusion froide, peut-être, un jour.


La vérité c'est que si l'on décide d'abandonner le nucléaire en même temps que les énergies fossiles, alors il faudra véritablement accepter un autre mode de vie beaucoup moins confortable qu'aujourd'ui.

Personnellement, je suis prêt à y souscrire, mais je ne suis pas certain que tous les détracteurs de M. JANCOVICI soient prêts à le faire. Et en ce qui concerne la majorité de la population française, je me fais encore moins d'illusions.


P.S : J'avoue que je n'ai pas bien compris la position de Daniel Schneidermann, ce matin.

Oui, j’ai déjà entendu, il y a une quinzaine ou trois semaines, ce garçon don son histoire de risques, en gros, pas grave le nucléaire, le risque en vaut le coup. J’ai immédiatement fait l’hypothèse d’avoir affaire au Didier Raoult de l’énergie. 

Enfin, je garde en mémoire le forum de l’OCDE de 2005 auquel je m'étais rendu et où j’entendais les intervenants, les uns après les autres, confirmer l’énergie nucléaire comme ressource d’avenir. Avec cette mémoire et depuis Fukushima, j’observe toutes les contorsions politiques et médiatiques pour faire avaliser par le grand nombre ce choix des pays adhérents à cet organisme international.

Eh oui y a des tas de choses qu'il faut combatte, l'obésité en est une, mais sur la mal bouffe on peu peut être faire quelque chose. Une catastrophe nucléaire pas grand chose sinon fuir. Pas de mort par irradiation à Fukushima ? je me tapote le menton. Le nucléaire c'est le long terme.

J'ai fumé pendant 40 ans et je suis toujours vivant.

Selon la Loi de Janco, j'en conclus que le tabac ne présente aucun danger.

Janco : il rayonne, il irradie...


( et moi, j'ai la trouille pour mes enfants et petits enfants )

Monsieur Janco, combien de centrales nucléaires en panne aujourd'hui rien qu'en France ?


Ça me fait penser aux militaires qui proclament qu'il ne manque pas un bouton de guêtre avant d'envoyer les soldats se faire hacher menu par ceux d'en face.

J'ai assisté, sidérée, au show Janco et je conseille la lecture de Davodeau, Le droit du sol, sa rando de Pech Merle, grotte peint, à Bure où nos contemporains souhaitent laisser notre trace à nos éventuels descendants. Une poubelle nucléaire imposée par notre belle démocratie, et dans laquelle Janco devrait réserver une place... Sidérée, et en rage.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.