273
Commentaires

Mon conseil décisif à la grande famille de la droite et du centre

Vous voulez un point de la situation ? Je sens que vous brûlez d'avoir un point de la situation.

Derniers commentaires

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Je propose une grande campagne de rediabolisation du Front National. La nauséablonde commence vraiment à me courir.
Quasi suicide mon c...:http://www.legorafi.fr/2017/03/06/le-corps-de-la-campagne-de-francois-fillon-retrouvee-sans-vie-a-son-domicile/
La question de l'autisme est très présente dans ma vie familiale, je ne suis donc pas objective du tout.
Voilà, comme ça, c'est clair.
J'ai trouvé Fillon stupide d'utiliser ce terme lors de son passage au 20 heures le dimanche 05/03. Il ne devrait pas.
Ce n'est pas "politiquement correct".
Pour autant, le "politiquement correct" me gonfle de plus en plus, et du coup, je ne suis pas prête à participer à la levée de boucliers à laquelle on assiste depuis hier soir.
Surtout que certains ont une façon particulièrement débile de lever le bouclier en question.

Et puis, il y a quelques minutes, je tombe sur ça :
L'engagement de Pénélope Fillon dans une association d'aide aux autistes Asperger

Où l'on peut lire
" L’engagement de Penelope s’est notamment traduit politiquement par la consécration de l’autisme comme grande cause national lorsque François Fillon est premier ministre de Nicolas Sarkozy. En novembre dernier l’ancien chef de gouvernement est désigné comme candidat de la droite et du centre. Penelope Fillon continue à être à l’écoute de l’association."

Nous (citoyens et lecteurs du Canard), on n'arrive pas à savoir ce qu'elle a fait comme attachée parlementaire, mais manifestement son mari n'est pas trop au courant de ce qu'elle a fait non plus par rapport au sujet de l'autisme.
Si elle s'est impliquée comme cela est prétendu ( je n'en sais rien, je ne connais pas cette association, ni le site qui en parle et que j'ai mis en lien), et si ce sujet a été abordé une seule fois entre les époux Fillon il y a UNE SEULE chose que François Fillon aurait pu retenir et comprendre : c'est un sujet sensible et il n'est pas très malin d'utiliser le mot "autiste" quand on veut dire autre chose (et ne pas le remplacer par " sourd" ou "aveugle", parce que ça ne vaudrait pas mieux).

... mais là, au stade où on en est, à part un fou-rire, je ne vois plus comment prendre en compte cette nouvelle information !

Mais quelle triste blague tout ça !


Edit : Oui, Penelope Fillon est impliquée dans Asperger Aide
Copé soutient François Fillon, "le seul candidat"

Avec un tel soutien, Fillon ne peut plus perdre!
Très belle caricature !

Les autistes peuvent se sentir fiers de ne pas être François Fillon !
Je viens d'avoir une discussion avec une de mes cousines.
Elle a toujours voté à gauche. Parfois écolo ou PS, mais le plus souvent vraiment à gauche.
Elle espérait une alliance Hamon-Mélenchon.
Comme un certain nombre de points du programme de Mélenchon ne lui conviennent pas (c'est aussi mon cas), elle aurait pu choisir Hamon.
Mais elle votera finalement Macron.
Ses arguments ? La répartition des voix de gauche sur deux candidats entraînera, mathématiquement, leur élimination dès le premier tour. Non pas qu'elle fasse une confiance aveugle au sondages, mais l'écart avec ceux qui sont censés obtenir les meilleurs pourcentages, lui parait beaucoup trop important pour qu'il en soit autrement.
Comme je l'ai déjà dit, je voterai Mélenchon. Mais lorsque je constate le nombre toujours plus grand de personnes de tous horizons politiques (constat issu de mes sondages persos) prêts à voter par défaut pour Macron, je pressens un second tour Macron-Le Pen.
Si c'est le cas, je me déplacerai pour voter Macron.
Excellent coup de crayon Alain, à mettre plus souvent en avant sur notre site !!!!
DS, ne voyez dans ce qui suit, aucune attaque personnelle...
Il y a déjà un moment que je vis la presse politique comme biaisée par la "pepolisation" (orthographe?) et j'en veux pour preuve les commentateurs qui n'ont à la bouche que la question des "ego" et qui parlent rarement des programmes, si ce n'est pour les juger immédiatement à l'aune du capitalisme neolibéral... évidemment sans que cette référence soit explicite (cf Langlet pour ne citer que lui).
Avec l'affaire Fillon, pour ne parler que de lui, la presse atteint le degré zéro du traitement de la politique (pour ne citer, entre autres, qu'une partie des commentaires de BFMtv à la suite de l'intervention de Fillon au Trocadero hier) , et au vu de votre chronique, DS (titre et texte compris), ma première réaction a été :"à politiciens indigents, presse indigente et chronique @SI matinale indigente !!".... Heureusement que les commentaires du forum sont plus rafraîchissants !
Je sais que vous aurez un sursaut salutaire car votre projet est de type "critique des médias"...mais ce matin vous vous êtes apparemment piégé vous-même dans cette frénésie lasse de la vie politique actuelle.
J'ai failli oublier de remercier AK pour sa magnifique caricature... La caricature et le dessin humoristique sont les seuls moyens de surnager au présent !!!
La place du Trocadéro, c'est sympa, c'est cosy, c'est XVIème
Vous mettez deux pékins dessus et ça devient un groupe, dix et c'est un monôme, cent et c'est la foule des beaux jours au salon d'automne, 45000 et c'est la révolution de printemps
Le printemps Français, le printemps des souches
Plein de drapeaux Français et c'est une marée
Un peu plus loin, y a le cimetière de Passy où repose Alphonse Loubat l'inventeur du rail à ornière qui servit à tous les trams du monde depuis le premier, le tramway hippomobile (hommage d'un tramspotter)
Mais il y a aussi Edgar Faure qui témoigna pour Pierre Mendès-France quand la pétainaille tenta de salir ce grand homme en lui faisant un procès honteux. Edgar Faure rejoint De Gaulle à Londres. Il était marié avec Lucie Faure, une femme de lettres qui œuvra pour la résistance et s'engagea plus tard contre le colonialisme. Elle ne s'occupait pas de "tâches variées" au côté de son époux mais avait un rôle actif au Commissariat des affaires étrangères du Comité français de la Libération nationale.

Mais revenons à la Place du Trocadéro voir Fillon et son épouse, la pauvre Pénélope, elle qui s'est occupée de "tâches variées" et est venue à la tribune quittant le manoir de Beaucé où elle aime œuvrer dans l'ombre avec une discrétion si totale que même ceux qui l'emploient l'ignorent.

Place du Trocadéro au croisement des lignes 6 et 9, la ligne 9 qui justement mène à République où il y avait un concert de casseroles loin du faste des drapeaux portés par des gens à la morale qui se plie en origami
Alain Korkos,votre caricature de Fillon est géniale.Bravo pour votre talent!
Bein, Juppé vient de déclarer qu'il ne serait pas candidat.
Vous le saviez sans doute déjà mais cela me fait rigoler de l'écrire.
Je regrette qu'on ne parle pas ici non plus de ce qui à mon sens est le vrai scandale : le fait que l'affaire Fillon, pour réelle qu'elle soit, ne sorte que parcequ'il a été le vainqueur imprévu de la primaire de la droite. Le scandale est donc double : combien de politicien tout aussi et plus encore corrompu ne sont pas inquiétés parce qu'ils n'ont pas gagné de primaire de leurs partis, et le fait que ce qui était décidé par le vote va être décidé par des jeux politiques, annihilant la composante démocratique, ce parce que certes il y a eu faute, mais malheureusement aussi il y a quelqu'un intéressé dans la courses au pouvoir qui a appuyé sur un bouton non pour l'intérêt collectif (sinon elle/il l'aurait fait avant) mais pour le sien propre.

C'est sûr, c'est sûr, le cirque Fillon est fascinant. Mais pourrait on, pour une fois, arrêter de regarder le doigt pour contempler la Lune ?
Pour une fois que les électeurs s'amusent plus que les politiques ou journalistes. En 2012 tout le monde détestait NS, ont était tendu pour le virer, moi j'aurais préféré par E Joly ou par JLM, mais la zelitosphere de #lautredroite a préféré Hollande le bourgeois, qui leur ressemble, macho, friqué et méprisant des payeuses; 80% des smicardEs sont des femmes, c'est elles qui payent le salaires des chercheurs et constitue avec les enfant s, les plus pauvres de notre société capitaliste.
Et là tout les jours un truc drole, un spectacle qui devrait prouvé que l'heure est grave, que le PS est foutu, qu'il faut soutenir JLM, mais non la zelitosphere préfère encore sauver le PS, triste d'être dans le titanic et d'aimer encore les mauvais capitaines.
Ca se trouve y'aura pas d'élection, mais une révolution.
Non, moi je sais, on dissout « la droite et le centre », on annule la primaire en remboursant les électeurs, ils se répartissent entre lapen et micron et on en parle plus.
http://www.lagglorieuse.info/aveyron/article_l-h-morragie-commence-en-aveyron-un-filloniste-rejoint-marine-le-pen.html
Bon... Et quand est ce qu'on parlera des autres "couleurs" de cette campagne?
Un quart d'heure avant le jour J peut-être?
Des alternatives, des programmes différents, des idées originales? Des dissidences ? Des vrais débats d'idées? Du pluralisme quoi!
Oups! Pardon, j'ai osé un gros mot!
Je voulais juste dire quand est ce qu'on fera comme si on était encore en démocratie ?
Finalement, c'est probablement François Fillon qui portera le masque de François Fillon ! C'est sans doute le bon choix: Il sera plus facile à François Fillon d'imiter la voix de François Fillon...

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Excellente caricature d'Alain Korkos !


Pour en voir d'autres, c'est ici :

http://tronchesettrombines.hautetfort.com/
Ils n'ont qu'à se replier sur Macron, il est tellement charmant.
"sa femme s'était suicidée, ce qui n'est que très partiellement vrai."
Après la post-vérité, voila le concept schneidermanien de "vérité partielle".
Vite un semi-décodex sur @si!
Je n'ai aucune sympathie pour le candidat LR qui est un profiteur hypocrite, comme le sont les autres députés qui emploient des membres de leur famille (1 sue 6 si j'ai bien lu la presse indépendante), je regrette seulement une chose, c'est que la presse se contente de le dézinguer alors qu'il n'est qu'un petit amateur comparé à Blanche-Neige et ses éructeurs patentés du FN. Je trouve que ce n'est pas juste.
Mon hypothèse:
1) Fillon se sait grillé (c'est dans ce qu'il a refusé de dire à Delahousse et ce qu'il n'a pas dit dimanche au Trocadéro) et comme il dit "il n'est pas autiste" (parano, schizo, psychopathe, oui il a tous les symptômes et ne le nie même plus) mais
2) Il veut négocier le maximum pour ceux qui lui sont restés fidèles et ceux qui l'ont porté à la primaire (Manif pour tous, cathos intégristes ou tradi, etc.)
3) C'est lui qui a les sous et juridiquement s'il veut rester LE candidat ça va se finir comme pour le président d'honneur du FN: collé à son siège

Donc je vois l'opération Trocadéro comme un dernier argument "c'est moi qui ai les électeurs motivés", histoire d'arriver en position de force aux négociations du lundi.

Vu le nombre de fois qu'on nous a répété que la sortie serait "digne" ou "apaisée", il y aura probablement du sang sur les murs, mais on le saura plus tard.

Mais Juppé va lancer les dés dans 20 minutes et peut tout chambouler...
On peut être froissé d'entendre un mensonge énoncé à l'antenne sans être repris par le speakerin, pourtant il est intéressant de comprendre comment c'est possible.

Outre le fait qu'il est toujours délicat de traiter son invité de menteur, la situation se complique du fait que ce mensonge était déjà celui de Sarkozy il a cinq ans, qui avait affirmé qu'il avait 200 000 personnes sur la place du Trocadéro qui ne peut en accueillir que 30 000. Du coup, pour Delahousse, cela devient mission impossible: contester ce chiffre reviendrait à mettre en doute la parole non seulement de Fillon mais de l'ancien président, au risque de noyer l'interview dans des digressions sans fin au gout de "tous pourris".

En fait, ce n'est pas vraiment possible.

Donc, il ne dit rien.

Donc, l'autre peut continuer ses bobards. C'est au téléspectateur de réinterpréter les chiffres ( 200 000 = 30 000 = pareil que Sarkozy, c'est codé ).

C'est comme ça que ça marche.

Pourquoi c'est important ? Car il semble que la plupart des chiffres qu'on annonce dans les médias sont à réinterpréter de cette manière. Malheureusement, les journalistes ne le disent pas, et les spectateurs ne le savent pas.
Pour ma part, les seuls que j'avais entendus jusque-là évoquer le suicide étaient les militants LR, sous la forme : "Vous serez contents quand elle se sera suicidée !" (adressé, au choix, à n'importe quel journaliste ou joueur de casserole).
D'où je conclus, selon le principe bien connu de la projection, que c'est sans doute le rêve d'une bonne partie des LR et de leurs alliés...
[quote=Daniel Schneidermann]Dans le vote autiste, Fillon est en chute libre

Je confirme ! Fillon n'aura pas ma voix!
Vous n'y êtes pas Daniel. Le remplaçant idéal est tout trouvé pour la droite : Emmanuel Macron.
Le masque Fillon est une très mauvaise idée.
Le type est grillé, et on est déjà fatigués de voir sa gueule apparaître dans tous les médias.
Il faut donc que "sa grande famille" fasse l'inverse : qu'elle le maintienne en l'affublant du masque de Juppé.
Ce ne sera pas très gratifiant, mais il l'aura bien cherché.
comment a-t-on pu en arriver là, à un tel point de décrépitude non seulement de la droite mais aussi du PS, des institutions, des médias, de la vie politique ? Dans cette campagne, tous ensemble ils signent le certificat de décès de la notion même de démocratie. Le pouvoir n'est plus là et ces élections ne sont qu'une farce. Il en faudra un et le mieux placé pour laisser agir tranquillement les forces obscures qui agissent dans l'ombre sera Macron, faute de Fillon.
- Mais les euros donnés ne sont-ils point nominatifs? Il faut que Fillon rembourse chaque donateur et que le donateur refasse un chèque pour le candidat bis?
Sinon on crée un précédent et à chaque élection on verra arriver un candidat récolteur de fond qui refilera le magot à un autre moins doué pour mendier.

- Mais les parrainages? Juppé en a 1 au 3 mars! Ceux de Fillon ne peuvent plus changer. Avant le 17 mars! (dans 45 jours en mode DS corrigé des variations forumières), 500 parrains! Dans 30 départements! Pas plus de 50 par département! Juppé a préparé ça? Il a ses parrainages sous le coude?
et s'ils se suicidaient tous, pour de bon ...
C'est sûr, mais il faudrait qu'il ait l'égo démesuré du personnage .Impossible à trouver! Il y avait bien Barouin, le crétin de Troyes , Chatel et Ciotti mais ils sont déjà pris...L'autre a dû leur faire miroiter des places enviables dans son gouvernement. A moins que la Pécore..
C'est bien, le psychodrame informe les citoyens. A part les 40000 fans du Trocadéro, qui aura envie de voter pour ça ?
et voilà ! Baroin président, fillon PM . Et le tour est joué !

Magique !
Moi j'ai ma théorie : Les caciques LR ont décidés de jouer une autre partition : ils vont jouer à fond le psychodrame du forcené retranché dans son QG de campagne avec la candidature LR en otage. Ils vont faire durer ça le plus longtemps possible parce que pendant ce temps là, on ne parle pas des autres (à part Macron qui a choppé l'immunité), et ça fait monter la sauce. Et quand sur le fil, Fillon va céder la place au remplaçant, tous les sympathisants de droite vont se jeter avec amour sur le sauveur, tellement soulagés que le drame trouve un dénouement heureux. Et le remplaçant, tel un de Gaulle sauvant la République, va en faire des caisses, et on ne parlera toujours pas des autres candidats (sauf Macron, qui a l'immunité). Et hop, la baraque est sauvée !
le dépôt des candidature et parrainage c'est le 17 c'est a dire vendredi dans 15 jours, c'est court pour tous ça. Fillon va faire durer et il sera trop tard, vous vous trompez sur ce type depuis NS, c'est un gros facho, adepte du pouvoir, il adore ça, il ne lâchera pas, tout comme la zelitosphere de #lautredroite ne lache pas le dénigrement surJLM qui est pourtant suicidaire. Pourtant eux ne seront pas président, mais les zelites de #lautredroite préfèrent vivre sous la droite catho, plutôt que sous la gauche, des fois que JLM face ce qu'il dit, et qu'il démontre par la même, que leur héros du PS n'est vraiment qu'un lâche. Et qu'eux se sont fourvoyé en 2012 et nous ont fait subir 5 ans de libéralisme sauvage pour rien, juste par leur erreurs.
Accepter de se tromper est violent pour les eduqués, ils ne se trompent jamais, nous quand on foire, notre compte en banque, notre vie change ...

le dépôt des candidature et parrainage c'est le 17 c'est a dire vendredi dans 15 jours, c'est court pour tous ça.

Il y a 36 000 maires en France.
Trouver 500 d'entre eux pour soutenir un candidat adoubé par un parti politique majeur; ça ne devrait être le bout du monde ...
Evemarie, l'autre droite, c'est Benoît Hamon ??????
La zelitosphere, c'est qui : Hamon, Macron, les médias en général, les hauts fonctionnaires, les patrons en général ?

En 1932, le KPD (Parti communiste allemand) fait campagne contre le SPD (parti social-démocrate allemand) sur le thème des "sociaux-traîtres", des "sociaux-bourgeois" voire des "sociaux-fascistes".

En janvier 1933, Adolf Hitler accède à la Chancellerie alors même que le KPD et le SPD réunis auraient pu former sans problème une majorité de barrage grâce à leurs résultats électoraux respectifs.

Dès l'été 1933, les principaux leaders du KPD et SPD qui n'ont pas fui, se retrouvent tragiquement réconciliés en camps de concentration.

Je vous laisse méditer. Surtout en cas de 2e tour, Macron-Le Pen !
[quote=fer]En 1932, le KPD (Parti communiste allemand) fait campagne...
c'est marrant ça me rappelle le billet anxiogène de L. Mauduit publié récemment sur Médiapart...Allons allons enfants...Votutilons votutilons Hamon Macron Hamon Macron Hammmmmmm.....PS PS PS PS pssssssssssssssssssss
ouais, il y a l'arnaque du vote utile... et j'espère qu'il n'y a pas l'arnaque de la presse soit-disant "libre"...
Et si vous lisiez un peu d'histoire avant de parler d'arnaque ou de subterfuge,
vous croyez que ça m'amuse de voir se reproduire les mêmes mécanismes qui conduiront non pas aux mêmes catastrophes (l'histoire ne se répète jamais à l'identique) mais à de réelles nouvelles catastrophes ?!

J'ai voté Front de Gauche en 2012 mais là il faut ouvrir les yeux les gens : FN + LR radicalisés à la mode Fillon = potentiellement 45% des votants !! On est au bord d'une majorité surtout en cas de forte abstention.
les paysans et les classes laborieuses réunies sous le même drapeau, vite vite le bourgeois se serre les fesses...
Quel est le poids électoral de l'agriculture et les agriculteurs sont-ils de gauche ?

"Selon le recensement agricole 2010, il y a en France 604 000 chefs d’exploitations et co-exploitants agricoles.

Un peu plus d’1 million de personnes participent régulièrement à l’activité des 514 800 exploitations agricoles françaises, DOM inclus. Entre 2000 et 2010, les exploitations se sont agrandies et leur nombre a diminué de 26%. Le nombre d’exploitants a diminué de 21%.

Le monde agricole évolue. Le niveau de formation des chefs d’exploitation et co-exploitants augmente. L’activité agricole ne repose plus sur l’ensemble des membres de la famille : les femmes d’agriculteurs travaillent de plus en plus en dehors de l’exploitation. Les nouveaux exploitants qui s’installent ne sont plus exclusivement issus du monde agricole.
Plus du quart des chefs d’exploitations et co-exploitants sont des femmes (27%), un chiffre qui s’explique aussi par l’ évolution des statuts permettant la reconnaissance professionnelle du travail des femmes
"
source
Faab, tu as du manger tous les bouquins de poésies possibles, les expulser sans rien retirer et ignorer les séquelles qu'ils auraient pu laisser "en traces".

Je lis tes interventions et elles sont d'une tristesse infinie. Argumentée certes, ciselée, fine, mais sans aucune vie, froide, sentant le glacial du marbre.

Tu passes tout au hachoir des pensées, des connaissances, des statistiques.

J'ai cette impression morbide que tu t'es pendu avant de vivre.

Désole, mais je n'ai pu retenir mon ressenti viscéral.
Outch !

Au moment où il me semblait au contraire opérer quelque évolution !
Bon, là, y'a rechute, c'est vrai, mais laisse lui une chance !
Cadeau :
Par Jorge Luis Borges :

Baruch Spinoza

Bruma de oro, el Occidente alumbra
la ventana. El asiduo manuscrito
aguarda, ya cargado de infinito.
Alguien construye a Dios en la penumbra.
Un hombre engendra a Dios. Es un judío
de tristes ojos y de piel cetrina;
lo lleva el tiempo como lleva el río
una hoja en el agua que declina.
No importa. El hechicero insiste y labra
a Dios con geometría delicada;
desde su enfermedad, desde su nada,
sigue erigiendo a Dios con la palabra.
El más pródigo amor le fue otorgado,
el amor que no espera ser amado.

Faab, t'as juste à dire que tu fais souvent la sieste dans ton jardin potager aux milieu des légumes après t’être récite des poemes de Gaston Couté et ta puissance de vie leurs réapparaitra comme la st vierge.
jeanbat, j'ai exprimé un ressenti qui est celui d'une dissection permanente...d'où, tu l'as, sans doute remarqué, l'emploi du mot: viscéral.

Pour moi, ce qui fait la force d'un propos c'est l'émotion qu'il me donne, c'est ce que j'appelle, la poésie.

Ce qu'écrit Faab est pertinent et il défend son point de vue mais son intervention (ses interventions) est, souvent, je me cite : " Argumentée, ciselée, fine, mais sans aucune vie, froide...." et ne suscite, en moi, aucune vibration qui me permet d'adhérer vraiment.
Le discours paramétré me fait chier.

Si tu veux: donner à Mallarmé la folie poétique de Vian...

Puis-je le dire ou me l'interdis-tu?
Tu devrais lire Couté.
Quant à la ste vierge...pu aurais pu éviter.

Bonne après-midi.
Ou alors "Notre Dame des Sillons, ma bonne Sainte Vierge à moi, dont les anges sont des grillons, Ô Terre je reviens vers toi !"
Puis-je le dire ou me l'interdis-tu?
bien sure que tu as le droit, camarade GP.

et le droit aussi d’écrire cela :
http://www.arretsurimages.net/forum/read.php?4,1531868,1532988#msg-1532988

Il y a dans l'art du langage, de l'écrit, du discours ...des différences.
Prônant en permanence la différence, nous ne pouvons la refuser à tel ou tel.
GPMarcel
C'est là jeanbat que je mettrai le doigt sur les mots.

Je ne retire aucun mot de ce que j'ai écrit.
On peut dire, en effet, et n'être, en rien entendu.

Je ne peux refuser à Faab d'écrire ce qu'il écrit.
Je lui signifie, simplement et même gentiment, que ce qu'il écrit, parfois, à la douceur, la couleur, la suavité d'un scalpel ou d'un bistouri. C'est, tu en conviendras, très attachant.

Je ne refuse pas, loin de là.

Mais, encore une fois, sa façon de mettre en musique ses mots me laisse froid comme marbre poli. Pour ne pas dire policé.

Tu es musicien et tu, je le pense, dois être sensible à la mise en harmonie...la poésie, la recherche perpétuelle de l'art des troubadours Occitans au travers de l'Amour Courtois.

Adichatz
Oui oui
C'est d'ailleurs une réponse que tu m'as fais alors que je n'interdisait personne de parler .

Et moi je suis peut être trop sensible mais j'ai trouvé tes mots tres violent et j'ai voulu y réagir .tu ne veux tout de même pas me l'interdire GP? :-)

Dire à qu'elqu'un gentiment que son style rappelle la mort ... Tout un art GP.
Un art que je te laisse . *

( heureusement , faab prend tout bien , il sait mettre son ego dans sa poche , on peut tous en apprendre sur ce terrain)

*Un journaliste du monde artistique voulait écrire sur les liner note d'un CD ou j'intervenais et qui allait sortir que mon style était tres " linéaire"
Je l'appelle et lui demande de ne pas mettre ça .
Il me dit " ha mais je croyais que c'était un compliment "
Je suis plutôt d'accord avec toi, jeanbat.
Dire "J'ai cette impression morbide que tu t'es pendu avant de vivre", c'est d'une violence incroyable. Pour que je sois aussi violent (et ça arrive), il faut que je sois très en colère, ou poussé dans mes retranchements. Et GPMarcel nous le sort, tiens justement, froidement.

Mais je comprends tout à fait ton ressenti, GPMarcel.
Faab semble parler sans affect, froidement, comme si son propos n'était que logique pure, et c'est aussi très violent pour qui a l'âme poète.

- Le soleil darde ses rayons, mais le vent d'ouest nous amène son lot de nuages menaçants. Je serais pas étonné qu'il pleuve. Pour les tomates c'est pas le moment.
- L'hygrométrie étant de 80% et la pression atmosphérique au dessus de 1000 hecto-pascals, on peut déduire que statistiquement la part de phytophtora par kilogramme de solanacée…
- Faab, ta gueule.
Je ne veux pas parler au nom des autres mais peut être que l'on peut s'exprimer de manière scientifique tout en brûlant de poésie dans tout son être .
Grâce à sa façon d'écrire , que je vois comme relativement peu raccordée à ses affects ,faab ne s'embrouille quasiment jamais avec quasiment aucun forumer tout en étant très prolifique .
Ah c'est clair, il est indéboulonnable, le Faab ! :-)

C'est pas à nous qu'on dirait la même chose !
Faab semble parler sans affect, froidement, comme si son propos n'était que logique pure, et c'est aussi très violent pour qui a l'âme poète.

Je pense qu'on peut être extrêmement sensible et "poète" vis-à-vis de la musique, de la danse, et de l'architecture, et ne pas "comprendre" la poésie, l'art plastique et la littérature.

J'ai appris le solfège et le violon en même temps que j'ai appris à lire. Au fil des années au conservatoire, j'ai fait solfège, violon, orchestre de chambre, histoire de l'art, et chorale. De mon point de vue la Musique est un Art Majeur en ce qu'il transcende le temps, et la langue, et est un Art Brut. Et la poésie et la peinture sont des arts mineurs en ce qu'ils sont construits, intellectuels, temporellement statique, et que j'ai appris leurs mécanismes, et leurs structures, et qu'ils sont des Arts Construits.

Je ne vous reprocherais jamais d'être un poète. Manifestement il me manque quelque chose de ce côté-là, même si parfois, je m'émeus de certains poèmes ou de certaines paroles de chansons. Mais globalement, je ne comprends pas la littérature et la poésie: très subjectivement, et je sais que je fais fausse route, pour moi, ce n'est pas de l'Art, mais de l'artisanat dont les ficelles sont faciles à acquérir et à comprendre.

Outre les Arts que je considère majeurs (musique, danse, et architecture), je considère, comme beaucoup d'autres, qu'il se trouve une forme artistique et esthétique dans les mathématiques et la logique. Nous sommes nombreux à trouver "élégant" et à nous émouvoir d'un raisonnement purement logique. Parfois, des opérations sur des prédicats logiques ne sont que des histoires drôles. C'est à dire qu'une fulgurance logique peut m'apparaître aussi drôle et inattendue et géniale qu'une fulgurance de Desprogres.

Dans mon milieu, on parle d'élégance d'esprit, et d'élégance de démonstration. Brillance et élégance, sont les deux plus belles médailles d'estime que nous avons. Certains d'entre-nous pensent que la logique même est un art. Ou du moins confine à l'Esthétique.

Je ne vous reprocherais jamais de ne pas comprendre l'esthétique de la logique et de la musique. En retour, je vous demande de ne pas reprocher aux autres de ne pas comprendre l'esthétique de la littérature et de la poésie.
en quoi la musique n'est pas intellectuel et construite.
vous avez deja lu un traité d'harmonie ?


des centaines de règles strictes que seul les génies dépassent quelques fois par siècle?

le rythme ? des maths, des équivalences, des subdivisions etc..
Non. Je n'ai pas vraiment lu de traité de d'harmonie. D'ailleurs, je ne sais pas si ça existe. Mais pendant plus de dix ans, j'ai appris de manière très scolaire ce qu'était l'Harmonie musicale.

Dans la Musique, il y a évidemment une part intellectuelle et construite. On respecte des normes (ou pas) comme dans un quatrain ou un tableau de David que j'ai appris à "analyser" (mais pas à "comprendre") au Conservatoire.

Mais la Musique est un Art Total. Au sens où elle échappe à toute analyse et à toute compréhension, même en s'y accrochant avec un savoir académique parfaitement légitime.

C'est de la sauvagerie à l'état pur.

La musique ne demande aucun pré-requis pour nous traverser intimement. La musique est à notre échelle d'humain, le seul Art qu'on partage avec des animaux et avec des végétaux.

Et pire que tout, c'est le seul Art qui impose sa propre temporalité et son propre mouvement. Vous pouvez jeter un clin d'oeil à la Joconde en quelques secondes, ou passer 8 heures à la contempler. La musique n'est pas juste un moment, c'est une durée.

L'être, dans ce qu'il est être par le mouvement.

Les savants et imbéciles arpèges de Vivaldi ou Debussy, la mathématique pure de Beethoven, la brillante élégance toute de simplicité de Mozart... Qu'importe la sophistication de l'élaboration, toute la magie, tout le plaisir de la musique réside dans l'instant présent où chaque note vous chatouille l'oreille, l'esprit et l'âme, en un temps et une durée qui est bien définie par l'Art Sauvage lui-même.

Je ne comprends pas la Poésie. Ou du moins... Quand la Poésie me touche, c'est quand elle EST Musique.
bref.
on peut se sentir "traverser" par une image aussi.


Mais la Musique est un Art Total. Au sens où elle échappe à toute analyse et à toute compréhension, même en s'y accrochant avec un savoir académique parfaitement légitime.

C'est de la sauvagerie à l'état pur.


c'est faux.

pas plus pas moins qu'un poème.

la créativité, mère de la musique comme de la poésie ou de l'art picturale est en parti inanalysable mais la musique n'a pas de régime particulier.

Je ne comprends pas la Poésie. Ou du moins... Quand la Poésie me touche, c'est quand elle EST Musique.

Je ne comprends pas la Musique. Ou du moins... Quand la Musique me touche, c'est quand elle EST Poésie .

vous remarquez que ça marche aussi.
Votre objection se tient dans le sens que j'ai renoncé à analyser et à aimer Maïakovski et son nuage en pantalon qui a couvert ma scolarité comme un couvercle, en s'accrochant à mes lignes électriques. Peut-être aurait-il fallu que je me sois mis au russe plutôt qu'aux traductions.

Mais la musique est plus sauvage qu'un poème parce-que la poésie demande pour pré-requis la compréhension de la langue. Et si vous me faites le coup du "pas du tout, un poème peut être de simples onomatopées". Alors vous savez très bien que vous ne parlez déjà plus d'un poème mais de musique.

La créativité, d'où qu'elle vienne et qu'elle quelle soit est parfois sans limite. Je vous l'accorde bien volontiers. Mais la poésie a des frontières que la musique n'a pas. Tout simplement. En toute sauvagerie. Parce-que la langue est communautaire. Parce-que le son est universel. Même pour les sourds et les plantes.

Et de deux tiens, tu l'auras.
Vous effectuez de bien étranges hiérarchies et groupes hermétiques entre les arts. En évitant de sombrer dans les goûts et pour tenter de rester factuel, je dirais que les arts ont des caractéristiques, certaines sont partagées d'autre ne couvre qu'une partie des arts.

Ils peuvent être utilitaires, descriptifs, figuratifs, abstrait, tangibles, non-matérialisés, etc.

La musique impose sa temporalité et son mouvement. Certes, mais le cinéma et dans une moindre mesure la littérature aussi.

La musique ne demande pas de pré-apprentissage. Mais parce qu'elle s'adresse directement à un sens, sans construction intellectuelle intermédiaire, donc abstraite. Elle partage donc cet aspect avec la peinture et les arts plastique, ou même les arts culinaires.


Vous semblez considérer que la peinture n'est que construite sur des règles strictes. Si votre seule référence est David, je peux le comprendre. C'est une référence de l'académisme et de la peinture construite et théorique. Mais la peinture ne peut se limiter à cette vision caricaturale.
On va mettre tout de suite les choses au clair. J'adore la peinture. David compris. Je n'ai pas de David chez moi, mais j'ai des "auteurs" sur mes murs. Plus ou moins cotés, comme Jaber par exemple...

Dans la musique, la temporalité du musicien et de l'auditeur est la même. On peut se pointer chez Paganini pour demander un Caprice, mais pas chez Kubrick pour un Orange Mécanique. Et faisez-pas les malins en me parlant de support de stockage, parce-que je vous tiendre à l'oeil.

Un film est une production, comme un met, le plus délicat et raffiné soit-il. Il s'agit d'un résultat, d'un produit, d'une chose finie; qui a été fabriqué, construit, et élaboré. La Musique n'est rien sinon un moment, du temps, et un peu de votre propre vie partagée.

La Danse probablement est également un Art Sauvage.
Si vous parler de la musique live, en effet, mais elle est au théâtre ce que la musique enregistrée est au cinéma…

Mais la peinture peut être tout autant sauvage que la musique. Dès qu'elle est faite à plusieurs la musique a besoin soit d'être construite et élaborée, soit de s'inscrire dans des schémas pré-établis (musiques improvisées).

Ma pique sur David était provocatrice, un peu gratuite et probablement condescendante. Je m'en excuse.
ce sont vos perceptions quoi..
L'image est une autre problématique. Aucun pré-requis n'est nécessaire non plus. Sauf qu'on n'est plus du tout en live. Il est moins sauvage de laisser un message que de vous le souffler dans les bronches.
Ca me fait penser : entre l'harmonie empathique et l'inaudible antipathique, l'effet si spécial, un rien dérangeant, de la dissonance (pour film d'horreur). Il y a aussi le bruit blanc de l'eau parfait pour accompagner le rien des Concombres masqués ou les conversations diplomatiques.
"Un poète doit laisser des traces de son passage, non des preuves. Seules les traces font rêver. "René Char, Les matinaux, page 153.
J'ai rien compris.
Ce n'est pas grave Le Chien, tu as compris que tu n'avais rien compris.

Pour aller plus loin: " L'empreinte à Crusoé" de Patrick Chamoiseau.

Douce lecture
Ca ne marche pas ! Chamoiseau est un auteur que je connais bien !
Comment ça, na ne marche pas?...trace, empreinte, imagination, rêve, imaginaire, fantasme.

De la preuve (cf Char) qui ne laisse que la désespérance de la réalité, à la trace que je vous suggère d'emprunter pour essayer d'en humer le bout, toucher le pourtour, sentir la surface, goûter la texture, écouter le crissement...et enfin vous envoler vers des contrées qui ne sont pas balisées...

Ca ne marche pas?

Je ne peux vous dire plus que de lâcher prise.
Vous m'embrouillez. Chamoiseau est pour moi un intellectuel avant-gardiste de gauche. Dans le sens où l'Egalité est une valeur républicaine fondamentale, mais que bon... Une fois "l'Universalité" acquise (ce qui n'est toujours pas le cas), la "Diversalité" mériterait d'être creusée.
@ faab

Il est vrai:

" Le plus prodigue amour lui fut donné,
L’amour qui n’espère pas être aimé."
Il y a 10 ans, selon l'Ifop, le Cevipof et le Ministère de l'Agriculture
Les agriculteurs sont majoritairement de droite: 3/4 des agriculteurs votaient Sarkozy et 1/4 votait Royal. En regardant de près, on a des choses plus ou moins attendues ou surprenantes. Ils tendent à être plus de gauche quand:
- l'exploitation est petite
- ils sont vieux
- selon leur production ( du plus à gauche à plus à droite: autre élevage > céréale > viticulture > viande bovine > horticulture > lait de vache)
- proches de la confédération paysanne.

D'une manière générale, les agriculteurs se portent plus que la moyenne des français sur les "candidats du terroir" (Bayrou, De Villiers, Bové, Nihous, Voynet, Lepage), mais se portent moins que la moyenne des français sur les "candidats ouvriers industriels" (Laguiller, Besancenot, Buffet). Ils affectionnent Le Pen de manière comparable à la moyenne des français, mais se portent beaucoup moins sur Royal avec un écart extrêmement important.

Sur les questions sociétales, toujours par rapport à la moyenne des français, ils pensent plus que les chômeurs pourraient trouver un travail s'ils le voulaient. Par contre, ils pensent moins qu'il faudrait rétablir la peine de mort.
source

On a vu qu'un viticulteur est statistiquement plus à gauche qu'un producteur de lait. Or, l'agriculture est très diversifiée (bcp de métiers/productions différentes), et cela s'accompagne de la spécialisation des territoires. C'est à dire qu'en Bordelais il y a plus de viticulteurs qu'en Bretagne, et inversement, plus de producteurs de lait en Bretagne qu'en Bordelais. Pour une première approche de cette diversité, voir cette mosaïque.

Evolutions depuis 2010 mode Le Chien
Manifestement, forte de ces enseignements, Le Pen fait de gros efforts pour se "terroirisée". Et c'est d'ailleurs la seule candidate 2017 à jouer cette carte. Bayrou étant très apprécié apporte son soutien à Macron; mais reste à savoir s'il est plus perçu comme "le jeune cadre dynamique de droite cassoulet" à la Sarkozy (plutôt adoré), ou "l'urbaine technocrate de gauche caviar" Royal (plutôt détestée). Et ça, j'en ai aucune idée, vu que je ne relève plus de la MSA depuis des années.

Par contre, les plus ou moins jeunes urbains qui s'installent agriculteurs ou suivent des formations agricoles (parfois en idéalisant le métier) sont beaucoup moins orientés à droite, et sont au contraire beaucoup plus orientés écolo. Et c'est un phénomène qui s'intensifie et devient de moins en moins négligeable.

Enfin
Pour sacrifier aux exigences de GPMarcel, je vous propose, Faab, le viscéralement vivant documentaire Anaïs s'en va t'en guerre. L'histoire en 46 mn d'une jeune urbaine qui souhaite s'installer, cultiver ses plantes et commercialiser ses tisanes. Un parcours à la fois complètement hors norme, et tellement familier. Tourné sur deux ans, avec du temps, et de la tendresse. On tombe amoureux, forcément. Je vous laisse conjecturer sur ses orientations politiques.
Pour y jeter un oeil en streaming avant de l'acheter.
voir cette mosaïque

page 12
Oui enfin on peut retourner l'argument et dire que si les gens n'avaient pas voté pour le PS mais pour les communistes ... L'arnaque du vote utile c'est toujours de justifier le vote pour les mauvaises personnes.
Un conseil, votez par conviction et non par calcul.
Et utilisez votre temps et votre énergie à essayer de convaincre les gens de voter pour les bonnes personnes plutôt que de l'utiliser à essayer de les convaincre de voter pour les mauvaises.
C'est certain c'est le parti communiste allemand qui a mis directement et indirectement Hitler au pouvoir. De même que si Marine Le Pen est élue ça sera indubitablement grâce à Melenchon et ses séides. Il faut absolument qu'il se retire des présidentielles et qu' il laisse la place au PS et au révolutionnaire Hamon qui feront bien évidemment le contraire de ce qu'ils ont fait jusqu'à maintenant et qui n'a rien à voir, cela va de soi, avec la montée du FN.
Le parti communiste a une responsabilité importante évidemment !
Les communistes se rendant compte (trop tard) de leur énorme bourde ont ensuite poussé aux "fronts populaires", notamment en France à partir de 1934-35, y compris avec les radicaux dont l'idéologie n'était guère plus à gauche que Macron aujourd'hui.
Ce qu'il y a de bien avec l'Histoire, c'est que ça change tout le temps !
Pour vous répondre, deux citations de Pierre Mas (Hé, Mathilde Larrère n'est pas ma seule référence historique sur @si! ;-)) :

Celle-ci, qu'il faut répéter encore et encore :

"Fin 1932 Adolf vient de se prendre tour à tout deux baffes électorales tandis que les communistes eux avaient progressé (avec la social démocratie ils avaient la majorité mais le SPD a préféré s'allier avec le centre). Ce SPD allemand sous prétexte de lutter contre Hitler avait accepté de faire élire aux présidentielles précédentes le vieux maréchal Hindenburg.
Celui-ci avec l'accord des junkers, des forces conservatrices de l’armée et des barons de la Ruhr inquiets du péril rouge a appelé Hitler comme chancelier flanqué de Von Papen qui était censé le modérer.
La suite on la connaît une sorte d'état d'urgence de l'époque après une attentat sous fausse bannière (incendie du reischtag) interdiction des communistes plein pouvoir aux führer dans des élections pour lesquelles les députés de gauche sont empêchés de voter par les S.A et seulement 47% pour les nazis toujours pas de majorité absolue.

Tout ça pour dire qu'on présente souvent à tort le nazisme comme une conséquence de la démocratie alors que c'est juste un bon vieux coup d’état fomenté par les élites et la bourgeoisie de l'époque."

Et celle-ci :

"On peut faire la comparaison avec le faux bon sens qui revient toujours dans les discussion politiques quand on évoque un candidat réellement de gauche la réponse qu'on me fait est toujours la même : "ce sont de belles idées mais ça n'a aucune chance de passer." je réponds qu'au contraire c'est parce que ça a toutes les chances de passer dans l'opinion et de séduire une large audience que tout un tas de corps intermédiaires sont là (médias et partis dit de gouvernement ) pour empêcher que ça émerge et pour faire croire à tout le monde que ça n'a aucune chance d'émerger. "

(Pierre Mas, quand tu veux tu me files la pièce ;-))
mais c'est du récit historique partisan : la vérité est que les torts étaient partagés ! le SPD bien-sûr aussi avait sa part de responsabilités. Mais les consignes de Staline étaient claires, elles étaient aussi appliquées en France : pas de concession à la bourgeoisie, feu sur les sociaux-démocrates. Le KPD aussi agressait les militants socialistes. Le KPD n'a jamais essayé une alliance avec ceux qu'il tenait responsable pour l'écrasement des Spartakistes en 1919 (ce qui était en partie vrai mais bon les circonstances avaient évolué en 1932).
Il n'y a aucune main tendue contrairement à ce que suggère votre citation... Heureusement, en France, en 1934, la base a poussé à l'alliance (unité, unité, criait-on le 12 février 1934) et le revirement de Staline a fait le reste.
Hitler baisse aux élections de fin 1932 mais le parti nazi reste en tête. Il n'a pas pris 2 baffes électorales, mais un recul tout relatif. etc. etc... (il y a d'autres approximations)

Enfin, l'idée que c'est les corps intermédiaires le problème et non pas le peuple, le vrai, est une stupidité sans nom qui ouvre la voie au néo-fascisme. Depuis quand la gauche française est-elle devenue plébiscitaire ?? Franchement ! Qui invoque le "bon sens" du peuple à tout bout de champ dans l'histoire française : les bonapartistes et les gaullistes avec leur fatras référendaire et leur mystique de rencontre entre un peuple et un homme !
A gauche, on avait des partis structurés, charpentés autour d'idées, de théoriciens et de collectifs de militants et d'hommes politiques aguerris, une presse également ! On dirait que même la gauche ne connaît plus sa propre histoire.
Unité ! Unité !
S'ils la voulaient tant que ça, ils pouvaient toujours se rallier à la France Insoumise (qui n'est pas un parti, donc la structure le permettait), auquel cas ils auraient eu toute mon admiration !
Ils n'ont pas voulu donner l'exemple, mon interprétation est que tout ça c'est des mots, des mannœuvres. Je ne sais pas qui en veut encore, personnellement c'est non.
Une union ne peut être un ralliement mais une convergence.
Je vous concède que c'est beaucoup plus simple en régime parlementaire.
Je ne peux m'empêcher de voir, dans ces démonstrations qui expliquent la situation actuelle par la stricte analogie avec une situation historique vieille de plusieurs décennies, au mieux une incapacité à penser en dehors d'une liste de schémas prédéfinis, au pire un argument fallacieux. Votre raisonnement donne à peu près ceci : "comme Le Pen = Hitler, Mélenchon = KPD et PS = SPD, alors voter pour Mélenchon conduit à Hitler". Bref, un raisonnement tout pourri. L'histoire n'a pas épuisé tout le champ des possibles, ce qui vient n'est pas forcément déjà arrivé.
Non ce n'est pas une simple analogie de situation, c'est une réflexion sur les idéologies et les logiques de pouvoir.
Cela vous paraît des schémas prédéfinis parce que le sens-même du mot "gauche" ou "république" s'est perdu. Même Mélenchon (qui est très cultivé et charpenté idéologiquement) ne parle plus de "gauche" ou de "front de gauche" mais de "peuple rebelle" et "d'insoumis" ce qui ne veut rien dire idéologiquement. -- fini le front de gauche, appel au "peuple" ? "dégagisme" : ça veut dire quoi ? Au nom de quoi et pour faire quoi ?
Ces arguments seraient tout à fait recevables s'ils n'étaient que des mots. Au nom de quoi et pour faire quoi, ça va, c'est documenté, argumenté, chiffré…
Peu après l'éclatement de la bulle des prêts immobiliers américains, et jusqu'à relativement récemment, Mélenchon tentait d'alarmer l'opinion que tout ça risquait de se terminer en guerre. Il y avait aussi quelques économistes pour formuler les scénarios les plus pessimistes. Et de fait, force est de constater que c'est bien la tournure que prennent les évènements. Crise financière, crise des liquidités, crise économique, montée de l'extrême-droite, sorties de l'UE de l'Italie, l'Espagne, le Portugal, la Grèce, et le RU, fermeture des frontières, et guerre.

Aujourd'hui, tout ce qui est crise, c'est fait. La montée de l'extrême-droite dans tous les pays de l'UE, c'est fait. Notamment avec des victoires électorales, comme Farage au RU. On peut penser que ça remonte au siècle dernier, mais l'Aube Dorée, pour ne prendre que la Grèce, c'était il y a seulement 5 ans. Et en France, même Paris-Match qui n'est pas réputé pour être un repère de red skins, commence à estimer possible la victoire de Le Pen. Les sorties de l'UE, c'est commencé, et la fermeture des frontières sont déjà proposées et envisagées ici où là sous une forme (de droite et d'extrême-droite) ou sous une autre (de gauche).

Si l'Histoire ne se répète jamais tout à fait à l'identique, les mécanismes par lesquels elle s'articule ont par contre la fâcheuse tendance à manquer d'originalité.
mais c'est du récit historique partisan : la vérité est que les torts étaient partagés ! le SPD bien-sûr aussi avait sa part de responsabilités. Mais les consignes de Staline étaient claires, elles étaient aussi appliquées en France : pas de concession à la bourgeoisie, feu sur les sociaux-démocrates. Le KPD aussi agressait les militants socialistes. Le KPD n'a jamais essayé une alliance avec ceux qu'il tenait responsable pour l'écrasement des Spartakistes en 1919 (ce qui était en partie vrai mais bon les circonstances avaient évolué en 1932).
Il n'y a aucune main tendue contrairement à ce que suggère votre citation... Heureusement, en France, en 1934, la base a poussé à l'alliance (unité, unité, criait-on le 12 février 1934) et le revirement de Staline a fait le reste.
Hitler baisse aux élections de fin 1932 mais le parti nazi reste en tête. Il n'a pas pris 2 baffes électorales, mais un recul tout relatif. etc. etc... (il y a d'autres approximations)

Votre présentation est tout a fait juste et la citation qu'A1 fait de mes propos ( your welcome bro) est surtout une réponse à ceux qui incriminent la démocratie et les urnes au sujet de l'accession au pouvoir d'Hitler.

Mais me de toute façon dans une chaine de causalité complexe tout discours qui ne retiens qu'une seule responsabilité relève du syllogisme et de la manipulation.
Comme vous le rappelez le KPD avait quelques petites raisons (ça se compte en milliers de morts) de se méfier des sociaux démocrates depuis 1919.

Pourrait t-on considérer que ces deux partis étaient irréconciliables en Allemagne tandis qu'ils l'étaient en France parce que les contexte étaient différents?
Une révolution avortée c'est pas rien et si on doit faire dans l'uchronie qu'aurait été le monde si la Révolution avait eu lieu au pays de Marx?

Moi qui penche pour la France insoumise je n'utilise pas des arguments de turfiste pour convaincre les soutiens du PS encore de gauche ou les écolos de [s]voter utile[/s] s'allier à la France insoumise.

D'abord j'essaie de convaincre du sérieux du projet de la FI et de faire une analyse comparée avec celui de Hamon (du PS? )

Et quand je taquine les fidèles de la rue Solferino c'est pas pour dire qu'ils risquent de faire passer Le Pen ce qui est autant le cas que Mélenchon puisqu'ils pèsent a peu près le même poids dans les intentions de vote.
Non c'est pour mettre en doute la fiabilité de Hamon sur ces engagements (exit le revenu universel) et l'honnêteté de son parti en tant que collectif qui a un bilan derrière lui.

Vous savez ce parti qui nous gouverne actuellement.

Dans la mesure ou la recomposition du PS prendra des années et que la fuite de ceux qui rejoindrons [s]le parti du CAC 40[/s] en marche ne se fera qu'après la présidentielle pourquoi ne pas laisser sa chance à Mélenchon?

Autrement dit votez pour ceux qui sont préparés par pour ceux qui sont en travaux.
Je vais essayer cet angle, mais je doute que cela fonctionne. Les gens pardonnent tout au PS du moment que la tête du gars sur l'affiche a changé, c'est triste mais c'est la réalité, regardez donc Daniel sur @si.
lecture bien orienté... entre le KPD et le SPD qui aurait pu faire barrage, passons a la trappe ce qu'etait le SPD... aucune importance ? Emettons l'hypothese que si le SPD avait ete plus proche des aspirations populaires, et moins dans les arrangements entre politiciens, et milieu d'argent (et ca ne date pas des annees 30...), on aurait eu debut des annees 30 une autre configuration politique...
Peut on sortir de la politique "fast-food", estimer que la politique c'est une affaire de course de fond et non pas de sprint, qu'il faut du temps pour construire politiquement.

Et votre conte a la morale dramatique sensé faire voter quoi ? (hamon ?) est plus significatif de votre vision partiale qui instrumentalise l'histoire que d'une "verité" historique.

Ne banalisez pas le nazisme et sa specificite, c'est plus complexe, que vos quelques lignes.
Rejouez vous si ca vous fait plaisir "papy fait de la resistance", pour l'instant nous sommes loin d'un contexte de violence (oui a l'epoque la politique ca tue, ca blesse, et pas qu'en allemagne, dans une relative acceptation generale), les partis etaient accompagnés de cohortes de militants capable d'en decoudre, les positions etaient plus radicales que ce soit les bourgeois, les extremes, ou les chretiens. (pour moi, meme avec marine, on est plus dans un retour des interets bourgeois, et d'une droite conservatrice, qu'a un retour du fascisme, je considere que c'est meme la grande victoire de "gauche" d'avoir deplacé le curseur/balancier politique, pour produire un parti d'ED puissant aussi "mou" sur ses positions (faut voir ce que se trainent d'autres pays europeen en matiere d'ED)).
Assimiler notre situation a celle de la montée du nazisme, qui revient a assimiler adolphe a marine, c'est galvaudé ce que a ete le nazisme ou ce qu'a pu incarner hitler.
Peut etre que le negationnisme se cache a plus d'endroits qu'on le pense...
Enfin, comment ne pas *voir* le néo-fascisme dans les populismes d'extrême-droite, ça crève les yeux et j'aimerais tant que ce soit un point Godwin mais cela ne l'est pas !
Préférences nationales, exclusions, racisme latent, refus des libertés individuelles et des principes de base des Lumières (démocratie représentative, séparation des pouvoirs), culte du chef et de la filiation, intimidations contre les contre-pouvoirs, tous pourris, etc.....

Vous délirez ou quoi ?
Parfois j'ai l'impression d'être dans Rhinocéros de Ionesco.
Vous repondez pas sur l'aspect historique que vous avez initier (et qui a fait l'objet d'une reponse de ma part)....

Je vais pas nier l'aspect populiste de l'ED ni de l'EG, parce qu'il me parait pas le coeur du probleme, faut pas reprocher a un systeme qui s'appuie sur les masses, d'en jouer ou sinon laissez les milliardaires et les enarques decider de notre avenir...

Pour ma part je sacralise pas les lumieres, a chacun sa religion (y'a a boire et a manger, heureusement que depuis d'autres ont contribué a l'evolution de la pensee)..

Je suis contre ce que vous citez.... mais vous vous rendez compte que c'est eloigné de l'ideologie nazi ? Ce que vous citez caracterise bien des droites "classiques" par le monde, y compris en europe, dans des regimes consideres comme convenable par nous (et peut etre par vous, en connaissance de cause ou par ignorance).

Est ce qu'on est a ce point decerebre a confondre ideologie de hierarchisation raciale/extermination, et repli sur soi et conservatisme ? A combattre des chimeres, on en devient stupide, Invoquez les manes ou le nazisme, ce n'est pas ca qui va faire reculer notre ED. Le parti de votre "copain " Hamon, par contre a bien contribué a sa montée.... mais selon vous, faudrait suivre son sillage.

Apres oui, vous me paraissez etre en plein dans le point godwin...(vous comparez avec les nazis, mais ou sont les nazis ? connaissez vous leur ideologie ?) Si il y'avait un debut de SA, je serais en accord avec vous.... mais on est plus dans l'ere des militants, mais tout au plus des sympathisants... et on obtient pas la meme chose avec des militants habitués a une societe violente, et des sympathisant habitué a une societe du "zero casualties".

Pour ma part ce qui eveille mon attention, c'est les fonctionnaires, leur positionnement me semble plus significatif de ce qui nous attend dans l'avenir, et je suis pessimiste...
Parfois j'ai l'impression d'être dans Rhinocéros de Ionesco.

Je confirme.

Paralysé par l'histoire des années 30 comme beaucoup de français.

Pendant que vous scandez plus jamais ça l'histoire continue sans se répéter à l'identique les cambodgien et les rwandais n'ont pas eu besoin de la désunion de la gauche pour le savoir.

La génération des années 30 étaient paralysée par la Grande guerre qu'elle voulait rejouer. Ça ne s'est pas passer ainsi. La génération de 14 18 était omnubilée par la guerre de 70 et ça ne s'est pas passée ainsi.

J'ai une idée fer. Si on construisait une mur autour du château de St Cloud et qu'on l'appelait ligne Maginot?
Il a aussi affirmé que les chaînes de télé avaient dit que sa femme s'était suicidée, ce qui n'est que très partiellement vrai.
Je n'ai peut-être pas saisi l'ironie mais je pense qu'on peut rester sur l'affirmation que c'est complètement faux et que l'accusation de Fillon ne repose sur rien : une "affaire privée concernant son épouse" ne fait pas penser à un suicide du tout. Sinon BFM n'aurait pas rechigné à parler d'accident/incident ou autre.
Le 9.15 sort à 9 heures 15. Juppé parle à 10 heures 30.
Entre les deux ?? 45 minutes !

Les opérations sur les heures , c'est en CM1 ou en CM 2 ?
Cher Daniel,
Attention aux fake news : Juppé ne parle pas dans 45 mn mais dans 1h15!
Aussi essentiel que de connaître "l âge du capitaine" de ce radeau de la méduse
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.