197
Commentaires

Mélenchon : la violence invisible des agendas

Commentaires préférés des abonnés

En effet, il était indéniable (merci à Daniel Schneidermann de le noter) que France Info a ouvert le robinet de propagande à plein flot alors que ce qu'on lui demande c'est l'actualité


Et en matière d'actualité, France Info ne nous dit rien de ce magn(...)

Approuvé 15 fois

etre un robot sans emotion ? T'a vu son calme le matin chez lui, cette intelligence politique de filmer ? ce qui a destabilisé leur petite musique , pendant ce temps là la retraite a point, le budget, ... nos deputes sont occupés a autre chose , a re(...)

Bonjour Daniel,


Pourquoi ceci ?


"Non, ça ne se fait pas de bousculer un procureur en pleine perquisition. Ni d'insulter une journaliste qui a l'accent du sud-ouest. Quand une journaliste est agressée verbalement, ce sont tous les journalistes qui (...)

Derniers commentaires

Pour ceux qui s'interrogent sur le traitement que les journalistes des médias dominants réservent à la perquisition Mélenchon/LFI ou plutôt à la réaction de Mélenchon à cette perquisition, je recommande les articles sur le sujet mis en ligne par l'Obs, signés par des journalistes identifiés comme tels (dont Serge Raffy), qui nous proposent à la fin de leur lecture de visionner une vidéo du HuffPost intitulée : Mélenchon n'a "bousculé personne" lors de la perquisition au siège de la France insoumise, vraiment? sur laquelle on peut voir Mélenchon bousculer le procureur.
On ne peut que juger indigne et indéfendable l'attitude de Mélenchon, donc l'objectif est atteint.
Mais le montage des images ? Et la musique collée dessus ? C'est quoi exactement ? Ce sont des journalistes qui ont fabriqué ça ? Des rédacteurs en chef qui en ont autorisé la diffusion ? Ils ont une carte de presse ? Des notions de déontologie ? Bienvenue dans le Monde Libre ! (de vous manipuler outrageusement...)

P.S. : je vous mets quelques liens :

Jean-Luc Mélenchon est-il vraiment la cible d'une "justice politique" ? (Violette Lazard)

Perquisitions : l'inquiétant message qu'envoie Jean-Luc Mélenchon (Serge Raffy)

"Personne n'est au-dessus des lois." La procureure générale de Paris répond à Mélenchon (?)


Tout le mode parle de "Melenchon qui moleste un Procureur". Mais j'ai j'ai bien tout compris, une perquisition se déroulait tranquillement chez lui quand il apprend que c'était une opération de grande envergure, que des anciens employé sont impliqué et que surtout les Sièges du groupe d'opposition* étaient aussi perquisitionnés. Ça commence à sentir le coup politique grave. 

Arrivé au siège de la FI, on interdit aux Responsables de pénétrer dans les locaux pour voir ce qui s'y passe. C'est là que ça a chauffé.

Ca vous parait peut être sans importance mais, avec ce coup nous sommes monté d'un cran dans l'expression de la tyrannie.  Avec Fillon nous étions dans le classique, avec Lepen c'était monté d'un cran. Là nous entrons dans l'arbitraire de plein pied. J'attends l'étape suivante.

J'ai l'impression que les gens ne comprennent pas ce que ça signifie. Pourtant, ce sont des processus connus, dont les étapes sont claires et les précédents historiques pléthoriques. Et pourtant, ça semble anodin pour la plupart.

Nos braves journalistes, observant ce genre d'évènements dans un Bougnoulistan quelconque, n'aurait pas manqué de hurler aux "Droits de l'Homme"  et à la "Démocratie", ici c'est pratiquement considéré par tous, comme normal. 

Je me demande donc pourquoi tout le monde se préoccupe de la disparition d'un ressortissant Saoudien dans une Ambassade Saoudienne, au point de créer des incidents diplomatiques, quand personne se préoccupe de la découverte d'une cellule de Tonton Macoutes à l'Elysée, associé à une tentative de Coup d'Etat (Réforme Constitutionnelle)? Qu'est ce qu'on en a à foutre que les Saoudiens s'entretuent?

* Pour ceux qui bosse en entreprise, imaginez que votre principal conccurent entre dans vos bureaux et emporte tous vos documents. Parce que c'est ce qui c'est passé... Bonjour pour les militants, les soutiens et les sympathisants. Bonjour pour les stratégies, les programmes, les plans et projets... :-)

M. Schneidermann ...


Franchement ...


Puisque vous nous demandez de remettre en perspective, faites le également ...


Quelle violence invisible des agendas dans l’affaire Fillon, qui sort tellement tard dans la campagne qu’il lui est impossible de se défendre et que la révélation seule lui coûte 4/6 %


Quelle violence invisible des agendas dans l’affaire Bayrou qui sort quelques jours après sa nomination de ministre et l’oblige a Dégager sur le champ.


Si les agendas étaient téléguidée, cette affaire serait sortie cet été, pour couvrir l’affaire Benala, ou plus près d’une élection, pour faire du tort à la FI.


Honnêtement, sans le comportement de voyou autocrate dont a fait preuve Mélenchon, personne ne parlerait de cette perquisition, d’autant que c’est LUI qui en a fourni les images.

Oui France Info a sans doute sorti des infos dans la foulée pour éviter de se les faire piquer.


(d’ailleurs Mediapart a bien précisé dans leur papier qu’ils avaient les infos et les auraient sorties si France Info ne l’avait pas fait)


Tous les cadres de la France Insoumise écument les plateaux télé et radio pour nous expliquer que c’est un scandale d’etat, que JLM et sa campagne sont irréprochable et qu’on ne trouvera rien, or c’est FAUX.


Personne n’est irréprochable, et aucune campagne n’est exemptée d’erreurs, volontaires ou non.


Les informations de France Info ne font que démonter l’argumentaire de défense utilisé, c’est donc utile de les avoir aujourd’hui.


Quand à l’information sur la relation privée Mélenchon/ Chikirou c’etait un secret de polichinel, que tous les journalistes avaient pourtant sagement gardé depuis des années, prouvant par la même l’absence de complot.


J’attends avec une impatience non dissimulée une émission d’ASI sur toute cette histoire.

Voici la Conférence de presse de la France insoumise d'hier


Ceci afin que les analyses fines et fortes soient réanalysées

Une bonne partie des "révélations" de Radio France correspondent à des éléments déjà sortis dans la presse il y a des mois. Lisez ceci : https://www.franceinter.fr/politique/mediascop-la-tres-rentable-societe-de-la-dircom-de-melenchon


Cela fait des mois que des journalistes enquêtent sur cette curieuse société de production et les turpitudes de Le Média n'y ont rien arrangé.


Alors à quoi rime cet article : une x ème tentative de la part de d'ASI de défendre l'indéfendable, à savoir l'attitude de Mélenchon qui consiste à vomir sur les journalistes pour éviter les questions gênantes ou pour occulter ses demi-vérités, voire ces mensonges entiers ?


Pendant qu'ici on nous sert une fois de plus la même tambouille sur le pauvre Mélenchon victime des méchants journalistes au service des pouvoirs occultes (ce n'est pas dit aussi clairement), il se passe ça :

https://www.snj-rf.com/La-malsaine-colere-de-Jean-Luc-Melenchon_a1734.html



On peut au moins dire que vous devez etre le seul a souligner le gros dérapage organisé de France Info. Etant le seul, il faut en tenir compte. Mais n'est-ce pas un minimum vu la mission que vous donnez a ASI?

Mais les bémol sont nombreux:

- vous soulignez d'abord l'unité nécessaire des journalistes (sans distinction ce qui est moralement une simple honte) sur une disgression mineure de JLM en plein milieu d'une attaque politique et médiatique sans précédent dans son ampleur et sa malhonneteté

- vous soulignez la supposée violence de JLM envers un procureur mais ne dite rien sur la supposée violence de son équipe de police, qui elle, a fait des dommages physiques non supposée a des membres de la FI


Donc vous faites votre boulot en parlant des dérives (que je juge délirantes et extremement inquietante) des médias mais avec toutes les pincettes nécessaire pour ne pas vexer le pouvoir et le PS et enfonçant encore un peu plus JLM que vous n'aimez pas manisfestement.


Une fois de plus, vous etes tres décevant comme journaliste supposé indépendant (c'est ainsi que je voulais vous voir) et comme homme de gauche. Votre objectivité ne veut plus se manifester lorsque vous parlez d'une gauche qui a une vraie chance de percer

M'est avis que la défense de Mélenchon fait juste peur à beaucoup car ils sont trop attachés au système.

Évidemment vous sentez qu'il n'a pas tort au fond, et que c'est un coup organisé (qu'il y ait ou pas des broutilles à trouver comme dans tous les partis), mais aller jusqu'à critiquer le gouvernement (ça ça va encore) mais aussi la justice, la police, les médias, parler de complot, saper la confiance en nos institutions, se révolter, bousculer des gens.... Panique ! Alerte populisme ! Revenons vite à un truc plus confortable.


Mais à mon avis elle est bien moins malhabile qu'il y parait quand on considère que ce n'est pas vous, l'électeur à états d'âmes, qu'il vise (d'ailleurs je ne sais même pas s'il vise des électeurs plutôt que des militants potentiels).  Vous vous êtes plutôt l'électeur qu'il a cessé de viser, entre son départ du PS et celui du FdG.

Sa stratégie politique depuis la formation de LFI (et qui est plus qu'une stratégie à mon avis, l'expression de son être) peut être résumée par populisme de gauche (dans un sens non nécessairement péjoratif (voir C.Mouffe), et son fond est révolutionnaire.  Si vous n'êtes pas pour le dégagisme vous n'êtes pas insoumis pourrait-il pu dire (en grand fan de Mitterand). Et le dégagisme au sens mélenchonien, de "Qu'ils s'en aillent tous", c'est pas juste prier pour une alternance, ou n'avoir que les politiques adverses pour ennemis, mais bien tous les laquais d'un système gouverné par l'argent.


JLM n'est pas là pour nourrir la "confiance" dans quelque élément du système que ce soit des bonnes gens, il est tout à fait dans son intérêt, et celui de la révolte qu'il prône, qu'elle passe ou non par les urnes, de les voir tous autant dénoncés que possible, se proposant d'être le champion du peuple contre lui. Son but est d'éveiller les gens à une réalité où il n'y a plus grand chose à faire que s'insoumettre et ici il utilise sa propre mésaventure dans ce but.

  

Ou pour employer des mots de politique politicienne plus petits il clive, triplement, il divise les gens à la fois en avec ou contre lui et pour ou contre sa vision du monde (incluant une image très noire de la Macronie et plus largement de ce que sont devenues nos "démocraties" en général à l'heure de la toute puissance de l'argent) et pour ou contre faire éclater sa (ou notre) colère. 

Le but n'est pas de convaincre les modérés indécis (ça il prendra un autre visage pour, vers 2022, s'il en est) mais de galvaniser ses partisans, et tous ceux qui pourraient décider avec eux qu'il est temps qu'on se bouge. Le but c'est d'avoir des militants qui se battront jusqu'au bout pour le défendre, et au delà que nos idées triomphent. Il n'en a rien à battre à ce stade de perdre les mous (ceux là les militants pourront toujours aller les repêcher plus tard). 

La question à mon avis pour lui, c'est combien on sera demain assez révoltés pour s'investir dans la France Insoumise, ou au pire combien on sera demain à manifester devant sa prison, ou célébrer sa mémoire et perpétuer son héritage peut-être (oui il est pas éternel, ni je pense hostile à n'être qu'un prophète s'il n'est pas l'élu - mdr une formule qui va plaire à ceux qui aiment dire que LFI est une secte).

 

Et il semblerait que ça marche très bien, à en croire Bombard, que ce soit une stratégie, sincère et conscient, ou juste son fond révolutionnaire de jeunesse qui remonte sous le stress (je dirais quelque part entre les trois).

Petit détail : il ne bouscule pas le procureur mais le substitut du procureur. Rendons à César ce qui appartient à César.

Factuellement irréprochable et très bien senti votre billet est une leçon qui est faite à mon agacement Mélanchonien quand vous me semblez, parfois, pinailler avec la meute.

Merci. 

Il faut du courage beaucoup d'honnêteté pour écrire un tel article.Il faut oser sortir de la meute.Ils sont peu nombreux pour l'instant..Merci d'avoir pris le temps et de la hauteur pour analyser ce qui se passe sous nos yeux.

Pour ce qui concerne la scène avec la journaliste à l'accent du sud, JLM s'est excusé et a expliqué de manière crédible lors de sa conférence de presse.

Hors sujet, peut-être pas.


" « Les moutons vont à l’abattoir. Ils ne se disent rien, eux, et ils n’espèrent rien. Mais du moins ils ne votent pas pour le boucher qui les tuera, et pour le bourgeois qui les mangera. Plus bête que les bêtes, plus moutonnier que les moutons, l’électeur nomme son boucher et choisit son bourgeois. Il a fait des Révolutions pour conquérir ce droit. »   Octave Mirbeau 


"Quand une journaliste est agressée verbalement, ce sont tous les journalistes qui sont agressés -et je suis au premier rang. "


C'est aussi ce qu'on entend sur les plateaux TV à propos de Mélenchon.


Pourtant j'ai encore en mémoire, les rires peu confraternels des journalistes quand Sarkozy s'est payé Joffrin en conférence de presse.

Je cherche aussi désespérément les protestations véhémentes contre les réparties méprisantes de Macron à l'égard de vos confrères.


Vous avez mille fois raison, nous sommes en pleine "bataille de l'opinion"... mais la violence n'est pas qu'invisible : elle tourne en boucle, vomie par les éditocrates et leurs invités connivents. Elle saute aux yeux , aux oreilles et même au nez.

Du nouveau dans la marre des bobo, le type (De Chalvron)  qui a balancé sur la campagne FI a fui devant Quatrennenss, il refuse de debattre a la TV (LCI) . C'est ca la democratie,  c'est ca les hauts fonctionnaires, les zelites ?  a la mode bobo, chacun parle de son coté, comme ca les Arfi, Plenel ,Daniel peuvent ne pas entendre ce qui les dérange, et laisser advenir le fachisme sans rien voir, comme en 30, "c'est pas de notre faute..." JLM a l'instant viens de faire une blague sur le mot dictaure, il repond dictamolle , sinon il ne pourrait filmer , lui, a le sens de la mesure, de l'intelligence, ce qui humilie les journalistes peu intelligent, (ici, ils en sont a ecrire LA femme , le niveau..),  Ces journaleux qui supportent les violents avec les femmes, que sont les trompeurs, de Miterrand a Hollande, ca les emmerde que JLM n'ai pas eu une femme dans son lit, l'autre matin, ils ont si peut d'argument en sa defaveur, et aucun sur notre programme, qu'ils plebicitent pourtant, avec l'hiver /ete qui demarre, seul ce qui est en desous de la ceinture les interesse, et est a même, d'apres eux, d'empecher la FI de gagner .

Je suis tombé sur cet article : De la solitude du désigné volontaire

Je partage.

Le silence de Ruffin : https://francoisruffin.fr/perquisition-france-insoumise/

Après votre article sur la rencontre Macron jlm à Marseille : vous aviez oublié que vous êtes le maître en journalisme de jlm depuis votre formidable interview de jmmm que personne n'a oublié

Pour l'insulte à la confrère journaliste de Toulouse,merci pour votre remarquable analyse de la question qu'elle a posée et pour sa réponse à la première question de jlm

l'enquête de la cellule investigation de radio france était annoncée avant la perquisition du siège de france insoumise, enquêtez et vous en conviendrez; c'est précisément cela qui explique la violence politique voir sexiste de melenchon pour laquelle vous avez beaucoup d'indulgence... et puisque vous aimez les comparaisons historiques ne voyez vous pas les ressemblances de J.L.Melenchon avec G.Marchais,  avec pour la gauche les mêmes conséquences néfastes ....

Mise au point de Sylvain Tronchet : https://twitter.com/SylvainTronchet/status/1053255095859793920

Comme quoi, parfois, ça vaut le coup de faire son job de journaliste, à savoir décrocher son téléphone et/ou potasser ses dossiers. N'est-ce pas DS ?

Sur le sujet de qui fait quoi et pourquoi, ça m'intéresserait qu'on m'éclaire sur les conditions légales de ces perquisitions.


D'après le code de procédure pénale, une perquisition lors d'une enquête préliminaire se fait normalement avec accord de l'intéressé. Il y a dérogation pour des crimes ou délits pouvant être punis de 5 ans et plus. Dans ce cas-là, il faut l'autorisation d'un jude des libertés et détentions.

Dans cette présentation du rôle de ce juge, on voit que l'essentiel concerne les décisions de placement en détention provisoire avec dans le descriptif des autres attributions : "Il est également compétent pour diverses mesures de perquisitions (terrorisme), de sonorisations (interceptions téléphoniques), de visites ou de saisies dans certains domaines (fisc, santé publique, armes à feu, etc.) ainsi que les inscriptions aux fichiers judiciaires (rectification ou effacement)."


On comprend le lien perquisition et terrorisme, il peut y avoir des urgences en enquête préliminaire, mais pourquoi donc le procureur a-t-il demandé ça maintenant pour la FI, sans attendre l'ouverture d'une instruction judiciaire normale ? Et pourquoi le juge (quel juge ? le sait-on ?) l'a autorisé ?

Daniel, le plus parlant c'est le nombre de jours depuis le 11 septembre jusqu'à cette prerquisition, divisé par l'âge de Benalla. Faites le calcul vous allez voir, c'est lumineux.


Pour fréquenter un forum assailli de droiteux, et subir jours après jours leurs "évidemment, comme par hasard, il va se passer ceci et on va nous dire qu'en fait il ne s'est pas passé celà", je suis "un peu déçu" de retrouver ici le même genre de réthorique.


Il est très possible que police ou justice aient communiqué aux journalistes enquêteurs des éléments, en amont ou depuis ces perquistions, comme ça se passe dans quasi toutes les affaires ou police et justice interviennent, pour autant quelle argumentation développer :


1 - Ouais, peut-être, mais c'est quand même bizarre que ça sorte maintenant, mmmhhhh (j'ai beaucoup aimé la mise en relation avec la nomination d'une secrétaire d'état à l'écologie lue dans cette file, bravo pour la barre de rire d'avoir imaginé le cabinet noir de l'Elysée à l’œuvre d'une façon aussi magistrale)


1bis - Ma personne est sacrée


2 - Racontez-ce que vous voulez, c'est le genre de tarifs qui se pratiquent quand on parle d'une campagne électorale ou les gens bossent beaucoup, à n'importe quel moment. Voici des devis qu'on avait fait faire de plusieurs autres boîtes pour prouver ce que je dis


3 - Ok c'est un peu cher, mais tout a fonctionné nickel, c'est pas une prestation standard vous savez. Mais c'est super qu'on vienne nous chercher des poux sur des euros ici ou là, parce que ça veut dire qu'on va pas tarder à enquêter aussi sur le meeting à 20 000€ offert par Collomb à Macron à Lyon, sur ces dépenses somptuaires chez Marine le Pen etc. etc.


Selon vous, laquelle a le plus de chance de convaincre justice et opinion publique ?

C'est le week-end comme disent les personnes des grandes villes métro-mégapoles.

Il y a rugby dans notre Occitanie et je préfère les mêlées. Enfin, les vraies.

Dans lesquelles les gnons sont échangés dans les règles avec élégance gestuelle.

Dans cette zone, souvent réfractaire, les militants de la FI dont je ne suis pas (mais qui a des potes et des potesses, engagé.es et acti.f.s.ves) se foutent complètement du ramdam médiatique.

Les problèmes ne sont pas là.

Chez nous, on ferme les urgences de notre hôpital de proximité.

On fera 60 km en ambulance à pétrole ( transition écologique!!) pour aller se faire soigner ou crever tranquillou.

Sans bruit pour ne pas froisser les oreilles chastes des éditocrates embedded.  

Peuvent pas crever sans jacter ceux-là? Oui, ceux qui ont de l'accent à rouler les galets de Garonne.


Les propres sur eux vont écrire, étaler propositions, sentiments, possibilités, éruditions agendatesques.

Les "infamies" dixit Ruffin sont sur vos épaules.

Qu'elles vous tiennent chaud en hiver car elles vous engluent!

Vous fixez l'arbre.

Serait-ce l'arbre qui cacherait le miroir aux alouettes d'une fumée sans feu?.. 


Il disait quoi Saint Just..." Ce qui constitue une République..."






Décidément les agendas sont au centre de beaucoup d'actualités :

- il y a eu celui de Brett Kavanaugh qui explique que le Devil's Triangle mentionné tel jour de 1983 est un jeu de beuverie et non pas comme tout le monde qui vit en dehors du fake world de D. Trump le sait, une référence à du sexe entre deux hommes et une femme

-  celui de Macron (collection été automne 2018) :

Comptes de campagne/Benalla/Macron descend dans les sondages/Hulot fout le camp/Collomb le plus sympa des collabos ne veut plus collaborer/Macron descend dans les sondages/du rififi chez les députés LREM/Remaniement insignifiant/descente chez France Insoumise


les hasards du calendrier

"Un coup de dés jamais n'abolira le hasard "

Complot ou pas complot, agendas propices....des faits avérés existent qui ne sont pas glorieux pour Mélenchon qui se pose en leader de la gauche, en candidat à la Présidence de la République. C'est désolant. A la France Insoumise de lui trouver un ou une remplaçante!

Bonjour, merci pour la chronique. 


Aussi consterné que j'ai pu être par la manière dont J.-L. Mélenchon a choisi de gérer ça en temps réel au risque d'être aussi contreproductif pour la propre cause qu'il défend, je me suis immédiatement demandé ce matin en entendant France Inter si ce soudain "scoop" sur Mediascop (constitué, c'est à noter, de moultes affirmations au conditionnel,  pas très scoopesques...) avait à voir avec la fameuse perquisition, ce qui accréditerait l'analyse que J.-L. Mélenchon en faisait en terme d'instrumentalisation politique organisée. Et, pour le coup, très rapide.


Certes, à l'opposé de cette hypothèse, on peut éventuellement faire valoir qu'un tel travail doit forcément prendre plus de temps et donc être antérieur à la perquisition, ou encore que ce serait tellement voyant que cela voudrait dire que les orchestrateurs de tout cela seraient, eux, particulièrement peu clairvoyants. Je ne sais pas ce que valent chacune de ces explications.


Il me semble que c'est le job d'un site d'observation des médias :) de tirer cela au clair et d'interroger le journaliste d'Inter. On ne lui demande pas ses sources, mais seulement qu'il nous éclaire sur la temporalité de son enquête, ça me parait réglo.


Comme avec mes propres moyens, je ne peux pas le faire, je vais poser la question a checknews.fr. On verra si ça donne quelque chose.

 

Il n'y a pas de complot, mais il est clair que la presse en fait des tonnes contre Mélenchon. Tout est bon pour le tuer médiatiquement et politiquement, d'où ce tir groupé de la presse ultralibérale (c'est-à-dire 95% des médias), propriété des milliardaires amis de Macron. Le moindre incident est bon à prendre et à monter en épingle, et la justice se prête bien complaisamment au jeu. Il ne s'agirait pas que la FI engrange trop de voix aux Européennes. 


Ruffin a pris position, dans les heures qui ont suivi, en apportant son soutien à la FI (il précisait d'ailleurs ne pas être "le plus corporate" des députés FI). Après DS semble mettre en exergue une sorte de "deux poids deux mesures" dans le traitement des agendas et de la presse. Or, c'est exactement la défense de la FI par rapport aux perquisitions.

Finalement, tout est assez cohérent dans cette affaire et la colère de JLM est, partant, d'autant plus légitime.

Dilemme...
Je vois bien le problème démocratique, le 2 poids 2 mesures, etc.
Je vois aussi bien les gros défauts (est-ce encore le bon terme à ce niveau de tare ?) de JLM, de LFI.

Je ne sais pas encore si je suis prêt à mettre un mouchoir sur ce qui me gêne au nom de l'idéal prétendument défendu.

Ce qui est sûr, c'est que mon enthousiasme de la campagne est vachement retombé, et je n'ai plus confiance, à part en Ruffin avec qui je ne suis pas toujours d'accord mais qui garde ma confiance.

Pour le moment, si je devais me réinscrire pour les européennes, je pense que mon vote irait plutôt vers EELV, pas parce que j'ai confiance, mais parce que au niveau médiatique (et donc politique) ça ferait remonter le sujet écologique.
LFI est trop connoté "juste anti-macron", surtout depuis l'appel de JLM à transformer l'élection en referendum anti-macron, donc le message ne passerait pas de la même manière.
Je n'en reviens pas qu'on nous demande de voter "contre" encore une fois (contre le pen, contre macron, contre truc, contre machin, pfff).

Que la date ait été choisie... Il suffit d'y penser un minimum de temps pour constater que justement à ce moment-là on met en tant que secrétaire d’état à l’écologie une lobbyiste de Danone.


Maintenant il faut dire que le comportement de Mélenchon et de ses équipes est inacceptable et ceci sur deux points :


Tout d'abord on a visiblement affaire à des personnes qui se sont vite habitué à être "au-dessus des lois"


Mais ensuite... Mais ils sont bête ou quoi ??? Ils n'ont pas vu qu'avec ce comportement ils font justement le jeu des tacticiens de l’Elysée ?


Minable...

Concernant les commentaires sur  Mélenchon , sa critique a quelques degré que ce soit vous expose aussitôt à la vindicte en groupe de ses troupes, au mieux avec quelques arguments, au pire avec des insultes, des raccourcis et sans aucunes nuances. Il n'est alors plus question de chronologie des médias ou d'instrumentalisation de la justice, des faits incontestables sur lesquels nous pourrions tous nous accorder dans cette affaire. Le débat passe sur le terrain des émotions et plus du tout dans l'argumentation. Une impasse. La violence de Mélenchon pose problème pour un politique qui aspire aux plus hautes fonctions. L'historique de ses coups de gueules est ancienne et fournie. Dans une émission ancienne d'arrêt sur Images , on voit un Mélenchon à géométrie variable, mielleux avec Attali, agressif envers Daniel Schneidermann qu'il accuse de poser des questions idiotes.  On parle aux affects du "peuple" et pas à sa raison, une dérive qui ne peut déboucher sur rien de constructif.

 

Libération, il y a deux jours faisait déjà un article titré : 

Sophia Chikirou, le maillon faible de La France insoumise

La dirigeante de la société Mediascop est au cœur de l’enquête sur la campagne de Mélenchon. Après l’été chaud à Le Média, cette dame semble avoir tout de même la militance rémunératrice, non ?

Bonjour Daniel,


Pourquoi ceci ?


"Non, ça ne se fait pas de bousculer un procureur en pleine perquisition. Ni d'insulter une journaliste qui a l'accent du sud-ouest. Quand une journaliste est agressée verbalement, ce sont tous les journalistes qui sont agressés -et je suis au premier rang. Ce sont des violences visibles, insupportables. "


Croyez-vous vraiment ce que vous écrivez ? Franchement, je ne l’espère pas. Certes M. Mélenchon n'est pas parfait mais contrairement au gvt il n'essaye pas de revendre la France au plus offrant...


De plus, regardez bien ce qui arrive, vous qui êtes attaché au événement précédant la seconde guerre mondiale et surtout le comportement de la classe politique et journalistique de l'époque. N'y voyez vous pas quelques similitudes, toutes proportions gardées ?


Réécoutez l'intervention de Les Pinçon-Charlot analysent le cas Emmanuel Macron svp, écoutez bien sur le cas Macron et ce que cache cet homme. Je sais que vous connaissez cette Dame pour l'avoir invité à plusieurs reprises.


Qu'est-ce qui vous faut pour admettre que tout ceci n'est que manipulation ? Les élections "Macron" ne vous suffissent pas ? La loi des affaires non plu ? La privation de la SNCF encore moins ? L'agonie de la santé Public ne vous fait pas sursauter ? Les 20 Milliards d'aides à la compétitivité non plu ? Et Hadopi 60 millions d'engloutis pour rien encore moins ? ...


Alors ? Votre Moi est-il encore sous dépendance de l'Autre pour que vous continuez à ne pas voir ce qui se profile pour la France ? Pas encore effectué la synthèse de ces micros séismes pour y voir le plan ou devrais-je dire la chute définitive de la classe moyenne et populaire ? Nouveaux esclaves du 21ème siècle...


Un avant goût ? Time Out et surtout voir le fond et non la forme comme pour Bienvenue à Gatacca sans parler de 1984. La littérature de Science-Fiction a depuis longtemps envisagé cette éventualité.

Merci de remettre les pendules à l'heure, de hiérarchiser les infos. A propos de l'échange avec la journaliste, je crois qu'il faut vraiment regarder la vidéo. on s'aperçoit que Mélenchon lui pose plusieurs questions, parce qu'il ne comprend pas LE FOND de ce qu'elle dit. La question de l'accent est tout à fait anecdotique, ça dure qq secondes, une plaisanterie sans doute mal venue mais cela justifie-t-il le déluge des cris d'orfraie ?

Deux "actualités" sur lesquelles se focalisent le monde de média:


-Le nouveau disque de Djôni, le chanteur mort définitivement


-Le pétage de plomb de Jean-Luc Mélenchon; 

  piégé, forcément piégé Jean-Luc M.


Les deux sujets sont traités soit à la façon d'un publi-reportage et d'un anti publi-reportage avec images et cris à l’appui.


On vend une idole momifiée.

On démonte l'autre; et si, 

Et si sa réponse à la journaliste n'était pas injure à son accent mais exaspération à la question posée ?


Quelqu'un peut-il me rappeler cette question ? 

Car souvent les questions sont plus importantes que les réponses. 


"J'ai une réponse, j'ai une réponse ! 

Mais quelqu'un a-t-il une question  ?" (tradition séculaire orale)



Non arrêtez s'il vous plait, pour votre crédibilité.
Je suis abonné pour vos analyses hautement plus argumenté que ce pavé de théorie complotiste de bas étage.
Il faudrait quand même que vous ouvriez les yeux au bout d'un moment sur la personnalité de Mélenchon, et du fonctionnement de FI en général.
Vous valez mieux que ça.

Ce n'est pas vraiment dans le vif du sujet, mais cette video sur la confrontation d'accents bon enfant à la Chambre des Communes est assez irrésistible:

https://www.theguardian.com/politics/video/2018/oct/18/tory-mp-fails-to-understand-glaswegian-accent-of-snps-david-linden-video

Eh beh... Ces derniers temps DS s'est bien shooté à la rhétorique complotiste. C'est sûr, c'est plus confortable que d'enquêter. "J'veux pas dire, mais comme par hasard, au même moment... suivez mon regard *wink wink*".

Et si France Info avait tout simplement estimé que le contexte se prêtait à la révélation d'éléments d'une enquête au long cours dont ses journalistes disposaient et qu'ils prévoyaient initialement de diffuser plus tard, dans le cadre d'un article plus fourni ? Peut-être. Ou peut-être que non. Enquêtez !

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

En effet, il était indéniable (merci à Daniel Schneidermann de le noter) que France Info a ouvert le robinet de propagande à plein flot alors que ce qu'on lui demande c'est l'actualité


Et en matière d'actualité, France Info ne nous dit rien de ce magnifique remembrement gouvernemental (pour cette fois, ce n'est pas pour faire un mauvais jeu de mot mais parce que le mot juste me manque)


Rien rien de Castaner et la bande, rien, rien


Rien non plus de l'actualité qui aurait pu être mais qui ne trouvera jamais sa place dans l'agenda : les comptes de campagne de Macron, ces comptes qui sont en fait comme les icebergs car comment compter la tonne d'articles et d'heures d'antenne gratuitement mis à disposition et les tonnes de piques du genre les qualificatifs dont on affuble Mélenchon et les autres aux détours des conversations de connivence

telle cette photo aussi qui illustre l'article. Un vrai prélude à Halloween, de quoi effrayer toute la vieillesse de France !!! Quand on pense qu'on lui aurait donné le bon d ieu sans confession !


Il y a bien cette ligne après les paroles de Édouard Philippe, paroles de la présidente du Syndicat de la magistrature ("Pour nous, cette affaire met une nouvelle fois en lumière la nécessité de couper le cordon entre l'exécutif et le parquet" ) mais bon, c'est noyé dans le reste et surtout le prélude à l'article "Aucun élément ne permet d'affirmer que ces perquisitions soient le fruit d'un acharnement du pouvoir en place. "


Il faut dire que Radio France avait malmené les comptes de Campagne du petit

Ce qui lui avait valu cette belle leçon de déontopropagandologie de LREM publiée par Challenges :

"Journalistes, que vous considériez que c'est votre travail de consacrer vos ressources et votre temps à enquêter sur des procédures qui sont closes et qui ont été légalement validées de manière indépendante, c'est votre droit le plus strict. Il vous appartient. Que vous considériez que c'est votre travail de monter en épingle des pseudo-révélations pour jeter le doute sur l'ensemble d'une campagne, c'est votre droit le plus strict, là encore. Mais dans ce cas, faites le travail jusqu'au bout. Car votre crédibilité s'effondre en même temps que vos accusations. Or notre démocratie a besoin de vous."

Monsieur Mélenchon " fait " de la politique depuis plus de 35 ans.

 On peut supposer qu'il connait toutes les ficelles du " métier " ( car, il semble raisonnable de penser que pour lui, c'est un métier ), alors , que penser ?

- soir, il le " fait " délibérément

- soit, il devrait penser sérieusement à la retraite, et laisser la parole à d'autres ( Ruffin, notamment )

« Mais tout de même »
On s'insurge contre un comportement violent, bousculer un procureur, hurler à 2 doigts du visage d'un homme…contre une humiliation violente, en publique (c'est vrai que de la part d'un responsable c'est assez délicat comme comportement d'humilier une journaliste qui pose une question)… « Mais tout de même » 

On ne voit pas bien au nom de quoi, agenda ou pas on arrive à justifier tout ça ? 

On est dans une belle démonstration de force, bien masculine, bien virile, et l'on repense à toutes ces émissions d'ASI sur la parité, le féminisme, la violence faite aux femmes, et là, tous ces mecs bien machos ils seraient bien comme il faut !!!!!! Tout ça pour une histoire d'agenda !

« Essaye de me toucher, pour voir, ta gueule à la récrée… » Allez y, enfoncer les portes.
Et donc une histoire d'agenda ?
« Je n'oublie pas le fond, n'oublions jamais le fond »
On va justifier ça ? On va expliquer aux gens qui ont voté pour Mélenchon, que leur problème d'impôts locaux, de taxe foncière à payer, ils vont pouvoir le régler en haussant le ton, en hurlant, « Vas y essaye, la République c'est MOI ! »

Pour defendre JLM un petit article , c'est votre besoin intellectuel de verité qui vous y pousse ? , vos amis de mdp n'ont pas cette attention, ce matin Arfi, est a fond, c'est la FI et JLM qui sont les auteurs de ce bordel pas la police..  quand on voie le calme de JLM chez lui le matin, et pour une femme molesté par la vie, j'ai adoré le voir avec nos deputé defoncer laporte du QG coté materiel (la ou j'ai milité longtemps)  .. on s'etonne de tout ces derapages journalistique, mais comme en avril 2017, surtout pas JLM , vous Daniel, voulez avoir qq lignes d'honetetés si jamais les heures sombre du Bresil viennent a nous ? #resistance et la perquise de #benalla ...

Daniel, vous savez très bien que quand un sujet revient "dans l'actualité", les journalistes ressortent les articles qu'ils avaient écrits mais pas publiés avant. Donc il n'y a aucune surprise à ce que les journalistes ressortent les vieux trucs sur Mélenchon.


C'est d'ailleurs plutôt une bonne chose que les journalistes mettent en perspective les choses et rappellent que le pétage de plomb de Méluche n'est pas un incident isolé. 


Vous savez ce que Méluche aurait dû faire pour éviter tout ça ? Ne pas s'énerver. Ne pas se croire intouchable ou sacré. Ne pas tomber dans tous les pièges venus.




etre un robot sans emotion ? T'a vu son calme le matin chez lui, cette intelligence politique de filmer ? ce qui a destabilisé leur petite musique , pendant ce temps là la retraite a point, le budget, ... nos deputes sont occupés a autre chose , a repondre a des conneries, et personne pour s'etonner des perquisitions des gens de la campagne de 2012 pour les comptes de 2017 ?? non tout ca ca va . Et quand y aura rien, comme depuis le debut a chaque attaque, que totue les zelites relais meme G Meurice, vous etes consensuel la, pire qu'avec LE PEn .. franchement le FN est moins dangeureux pour les gens que la FI ? Au fait Ruffin c'est fendu lui d'un communiqué de Montpellier . et je vous la met du figaro ..http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2018/10/17/97001-20181017FILWWW00406-perquisitions-lfi-ruffin-ne-s-est-jamais-senti-aussi-france-insoumise.php

Bonjour,

Impossible de trouver l'article correspondant au lien que vous donnez sur Ruffin.. Pouvez-vous je vous prie, le mettre en clair, si cela est possible pour vous, bien évidemment..

Merci

Chantal Audivert

Cela fait bien longtemps que je doute d'une quelconque intelligence politique de Mélenchon. A chaque fois qu'un journaliste ou qu'un adversaire politique lui tend un piège, il fonce dedans sans réfléchir.


Franchement, pour le coup, Mélenchon et LFI ont réussi à faire pire que Le Pen et les rass'istes. Même la fille du borgne n'a pas osé s'opposer physiquement à une perquisition, se contentant de débiter son pathétique discours sur un soit-disant complot politique.


Si Mélenchon était un animal politique, ce serait un taureau dans une corrida, qui se fait mener d'une main de maître par le toréador tout en croyant bettement qu'à sa prochaine charge, il embrochera celui qui lui agite un chiffon rouge sous le nez. Je ne fais pas partie de ceux qui apprécient ce genre de "spectacle".


Vivement la relève à gauche, car là on a vraiment besoin de tourner la page "Mélenchon".

"A chaque fois qu'un journaliste ou qu'un adversaire politique lui tend un piège, il fonce dedans sans réfléchir."


On dirait le journaliste repris par evemarie qui écrivait en gros: Louane a montré sa culotte.

Si pour vous cette séquence était un piège, vous êtes bien pitoyable de dénoncer celui qui s'est fait prendre, et pas l'instrumentalisation de la justice par le pouvoir.

Si ce n'est pas un piège, vous racontez juste n'importe quoi.

Heureusement que vous n'êtes pas abonné à un site de critique des média. Car si cela avait été le cas, vous auriez su que le rôle normal d'un journaliste qui interroge un homme politique n'est pas de lui cirer les pompes mais de le mettre en face de ses contradiction et de lui tendre des pièges. Et Mélenchon tombe dedans à tous les coups. 


Sans parler de son comportement lors des perquisitions, où il s'est mis dans la merde tout seul. Dans cette affaire, il n'y a aucune instrumentalisation de la justice par le pouvoir. Pas plus que quand la justice a perquisitionné le modem ou le FN. La défense de Mélenchon et de ses adeptes est tout juste minable, et montrent bien les milites de leur intellect et de leur sens politique.

Monsieur Le Gall excusez par avance la modestie de ma contribution due aux limites de mon intellect et de  mon sens politique mais un citoyen peut quand même s'interroger sur l'ampleur de ces perquisitions et les moyens déployés dans leurs mises en oeuvre ou est-ce déplacé à votre avis?

C'est la 1ère fois que le domicile d'un homme politique est perquisitionné pour des faits reprochés à son parti, que va-t-on faire de toutes les données personnelles saisies?

Votre détestation de Mélenchon et votre mépris des sympathisants de la FI entachent votre propos et c'est dommage....votre sens politique contribue à la richesse des échanges de ce forum!

un citoyen peut quand même s'interroger sur l'ampleur de ces perquisitions et les moyens déployés dans leurs mises en oeuvre ou est-ce déplacé à votre avis? 


Vous pouvez vous interroger, mais honnêtement, la réponse à votre question est: les moyens n'avaient rien d'exceptionnels, malgré ce que veut faire croire JLM et ses amis. Quand les flics se déplacent à 20 pour expulser un sans papier, pas étonnant qu'ils se déplacent à 100 pour faire plusieurs perquisitions.



C'est la 1ère fois que le domicile d'un homme politique est perquisitionné pour des faits reprochés à son parti 


Non, ce n'est pas la première fois. La police avait perquisitionné chez Le Pen, Guéant, et quelques autres.


Sérieusement, il n'y a dans cette procédure rien d'anormal ou d'exceptionnelle, à part bien sûr la réaction de JLM et des autres, qui tient plus du suicide politique qu'autre chose.

Bon, j'ai écouté sa conférence de presse, elle est assez convaincante. Suicide politique... il me semble que les commentaires accablants viennent surtout de ceux qui, de toutes façons, n'étaient guère favorables à Mélenchon. Ils ne se rendent pas compte de la colère des gens ordinaires par rapport à leur vie qui se déglingue, colère qui peut les conduire à écouter avec indulgence et même satisfaction celle de Mélenchon.


Pour Le Pen et Guéant, il s'agissait de mises en causes personnelles (suspicion de fraude fiscale et vente bizarre de tableaux si je me souviens bien). 


20 flics pour un sans papiers, c'est un mauvais exemple, car là aussi c'est carrément disproportionné. Et complètement "politique".

Les commentaires accablants viennent de ceux que Mélenchon doit convaincre pour espérer un jour faire autre chose que de la figuration. Les seuls qui ne trouvent pas la défense de Mélenchon accablante sont ceux qui étaient déjà convaincus. On le voit bien sur ce forum, où comme d'habitude, les pro-mélenchon absolvent a priori tous les défauts.



Bien entendu, si vous partez du principe que Mélenchon ne cherche pas le pouvoir mais juste à obtenir une bonne situation (financière, notoriété médiatique, etc) pour lui et ses proches, son dernier coup de gueule est effectivement une bonne stratégie: ça soude les insoumis, ça permet de développer la rhétorique complotiste et la victimisation et ça évite que les militants se posent trop de questions sur le comportement de Mélenchon et ses proches.


Pour Le Pen et Guéant, il s'agissait de mises en causes personnelles (suspicion de fraude fiscale et vente bizarre de tableaux si je me souviens bien). 


Pour Mélenchon aussi, il s'agit de mise en cause personnelle. Et de soupçons d'enrichissement personnel pour Sofia Chikirou et quelques autres. Les accusations contre LFI sont graves et pour le moment, le comportement de Mélenchon & co ne fait que renforcer les soupçons qui pèsent sur eux.

C'est du tout bon ça Monsieur Tristan, procureur en chef qui pense savoir ce que les autres ont dans la tête parce que, "j'te dis pas, moi, j'ai de l'esssspérience politique en stock et à revendre!!"

C'est très grave en effet.

Valls, le vertueux, reviens...tu me mets quelques white, quelques blancos.

Tu sais qu'à Barcelone il y a beaucoup de Catalans. De quoi, des Catalans?

Germaine fais les valoches...

Mes fins de semaine, avec vous sont un régal. p

Comme d'habitude, vous n'avez aucun argument et vous vous contentez d'être insultant. Faudrait changer de disque. Ou immigrer en catalogne vu que vous semblez regrettez Valls.

Je comprends bien que vous n'avez rien compris. Mais ceci, sous des mots très policés est assez habituel chez vous...Je  vous dis, mes fins de semaine sont assurées.

Faut-il, vraiment, avoir des arguments?

Faut-il, vraiment, avoir des arguments? 


Non, vous n'en avez pas besoin. Contentez vous de troller comme à votre habitude.

Enfin un aveu qui vous honore, car ce que vous écrivez à longueur de lignes sont, pour vous, des arguments ou ne seraient-ils pas plutôt des racontars, des relevés de poubelles, des raccourcis et autres facéties d' humoriste patenté.

Des deux, je ne sais qui "trolle".

Bonne nuit Tristan.

Et une fois de plus, vous vous contenter d'être insultant sans rien apporter au débat. Contrairement à ce que vous racontez, ce que j'affirme est vérifiable. 


Essayez d'être un peu constructif, la prochaine fois, plutôt que de retomber dans vos détestables habitudes.


Bonsoir M. Le Gall,


Il y a tout de même entre ces perquisitions et les autres que vous citez quelques différences. 

Les autres partis politiques n'ont pas été perquisitionnés dans le cadre d'une enquêtes préliminaire du parquet mais dans le cadre d'enquêtes judiciaires et ordonnées par des juges d'instructions. Et de fait, si le parquet n'a pas transmis l'affaire à un juge d'instruction c'est bien parce qu'il n'existait pas "d’indices graves et concordants". C'est une procédure extrêmement rare dans le cadre d'une enquête préliminaire quand il s'agit d'interventions de cette ampleur. Une perquisition du siège du parti pourquoi pas, mais de plusieurs domiciles privés alors qu'aucune instruction n'est ouverte c'est inédit, même dans des affaires de police plus classique.

D'autre part, une telle perquisition, c'est à dire hors instruction, doit se faire en présence des personnes ou de deux témoins désigné par lui, c'est dans la loi. Ainsi, les policiers n'ont pas le droit d'interdire l'entrée dans les lieux aux responsables du parti. Pourquoi ? Tout simplement pour garantir la procédure et pouvoir s'assurer de ce qui est pris et des conditions de la fouille.

D'ailleurs, si vous êtes attentif, vous constaterez que dans la vidéo le policier interdit l'entrée à Mélenchon jusqu'à l'arrivé du procureur qui fera finalement ouvrir la porte sans pour autant échapper à la vindicte Mélenchonienne. Encore un problème de compétence juridique de la part de policiers peu formés (ou de zèle intempestif mais l'ignorance me parait bien plus probable), on regrettera encore longtemps la disparition de nos Officiers de Police Judiciaire.


Après, il est toujours possible d'assimiler une critique du fonctionnement du parquet à celle de la justice elle-même. Les médias en font leurs choux gras. Cela n'a ben sûr rien à voir puisque la cour de justice européenne a déjà rappelé la France à l'ordre plusieurs fois lorsque Sarkozy souhaitait supprimer les juges d'instruction. Pour la Cour Européenne les magistrat du parquet ne sont pas des magistrats indépendants et ne peuvent être qualifiés d'autorités judiciaire. Et oui, carrément .

Certes, cela concerne les mesures privatives de liberté mais il ne serait pas illogique d'étendre le raisonnement ou du moins, de réfléchir aux pouvoirs accordés à ce bras de l'exécutif.

Merci de cette mise au point qui clarifie  de nombreux points que j'avais plus ou moins repérés sans être capable de les organiser. 

J'approuve.

Merci également d'avoir pris le temps de cette réponse.

Bonjour,


je partage votre critique du fonctionnement du parquet et de la police. Cela dit, je pense qu'il ne faut pas reprendre les éléments de langages de LFI sans un peu de recul. 


Quelque chose me dit que leur réaction aurait été la même si cette perquisition avait eu lieu dans le cadre d'une enquête menée par un juge d'instruction. Regardez du peu de cas qu'il font de l'avis du JLD (un magistrat du siège, donc indépendant de l'exécutif) qui a donné son aval à ces perquisition: "c'est qui ce juge qui se permet de donner son avis".


De même, je doute que l'intention de Mélenchon, de Corbière etc a été, à un quelconque moment, d'être simplement témoin. Ils cherchaient à rentrer de force avec une bonne dizaine de militant pour mettre fin au perquisition, et ont d'ailleurs réussi sur ce point.


Cela dit, je pense qu'il serait bien que l'enquête soit confiée au plus vite à un juge d'instruction. Vous dites que s'ils ne l'ont pas fait, c'est bien parce qu'il n'existait pas "d’indices graves et concordants". Je ne vois pas ce qui vous permet de conclure ça. Le parquet a, de manière générale, toujours envie de garder la main sur l'enquête et cherche souvent à retarder autant que possible le moment où ils confient l'enquête à un juge d'instruction.






"Quelque chose me dit que leur réaction aurait été la même si cette perquisition avait eu lieu dans le cadre d'une enquête menée par un juge d'instruction."


Quelque chose me dit que vu qu'on n'en saura jamais rien, et qu'il faudrait éviter les procès d'intention.


"Regardez du peu de cas qu'il font de l'avis du JLD (un magistrat du siège, donc indépendant de l'exécutif) qui a donné son aval à ces perquisition: "c'est qui ce juge qui se permet de donner son avis". "


Si on pense que les procédures judiciaires doivent être au minimum contradictoires (ce que je pense être le cas de JLM), alors on est en droit de se demander qui est ce juge qui n'a jamais demandé à nous entendre et donne tout de même son aval à une perquisition.


"De même, je doute que l'intention"


Il vous semble relativement aisé de dégainer des procès d'intention, surveillez vous un peu.


"Le parquet a, de manière générale, toujours envie de garder la main sur l'enquête et cherche souvent à retarder autant que possible le moment où ils confient l'enquête à un juge d'instruction."


Ah on arrive dans le coeur du sujet. Dommage qu'on ne l'aborde finalement pas...

Sinon, et dans le but d'être précis, je vous cite :

"Pour Mélenchon aussi, il s'agit de mise en cause personnelle. Et de soupçons d'enrichissement personnel pour Sofia Chikirou "


Ce n'est pas encore le cas. Cela se pourrait notez bien, je ne présume pas de ce qui sera trouvé et le fait de faire passer toute sa communication par une seule personne me parait pour le moins étrange mais l'enquête préliminaire ne parle pas d'enrichissement personnel. Et pour cause, pour l'instant il n'y a pas grand chose hors des soupçons sinon une instruction aurait été ouverte.


C'était pour répondre à votre "ce que j'affirme est vérifiable.". C'est en effet vérifiable, et sur ce point au moins, c'est faux.

Mélenchon est mis en cause personnellement. Il fait partie des eurodéputés dont les assistants ont (peut-être) bossé pour le parti plutôt que pour le parlement européen, et il est personnellement responsable de ses comptes de campagne de la présidentielle.


Quand à Chikirou/Mediascoop, il y a bien un soupçon d'enrichissement personnel, elle possède Mediascoop et est intéressées par les bénéfice de cette boite. On aimerait d'ailleurs savoir quels ont été les revenus de Chikirou en 2017.



"un soupçon d'enrichissement personnel" qui viserait une chef d'entreprise? Waouh, on est sorti du capitalisme et je le savais pas. On me dit jamais rien!


Est-ce bien ce genre de mentalité que vous voulez pour un(e) dirigant(e) de LFI ?

Non. Sophia Chikirou ne correspond pas à mon idéal. 


Mais la question qui se pose actuellement est différente: il s'agit de savoir si la légalité a été respectée. Ou pas. Et si les procédures de perquisition ont été respectées. Ou pas. Au cas où elle l'auraient été, si un tel fonctionnement, même  "légal" est correct pour une démocratie. Ou pas (il semble que ce ne soit pas évident). Si on peut accepter que le pouvoir en place puisse se procurer aussi facilement toutes les données d'un parti d'opposition, en se basant sur ce qui n'est peut être qu'un prétexte. .

A priori la légalité a été respectée (avis favorable du JLD, etc). Mais de toute façon, on peut compter sur les avocats de JLM pour tout contester, et au final un juge nous dira si la procédure a bien été respectée.



Même si toutes ces questions de légalités sont importantes, elle sont surtout un moyen pour JLM d'éviter d'avoir à répondre sur le fond, à savoir si les assistants parlementaires ont bien fait le travail pour lequel ils étaient payés. Ou pas. Et si les tarifs pratiqués par Mediascoop étaient conforme au prix du marché. Ou pas. Et s'il est normal qu'un parti, sous prétexte qu'il est dans l'opposition, peut refuser de se faire perquisitionner afin d'éviter que la police fasse la lumière sur ses petites magouilles. Ou pas.



Et de soupçons d'enrichissement personnel pour Sofia Chikirou 


Elle dirige une entreprise à but lucratif pour rappel, c'est un peu un principe de chercher à se faire du blé dans ce cadre.


et quelques autres


Des noms ?

Elle dirige une entreprise à but lucratif pour rappel, c'est un peu un principe de chercher à se faire du blé dans ce cadre.


Vous avez bien résumé la mentalité de Chikirou. Maintenant, si une entreprise à but lucratif surfacture ses prestations à un parti politique dirigé par un "ami proche" de la patronne, c'est bien de l'enrichissement personnel sur le dos des fonds publics.

Tous les partis font appels à des communicants qui sont dans l'immense majorité des cas des très proches de dirigeants (pour de bêtes questions de confiance) et se gavent comme des porcs en profitant de ce contexte où il n'y a jamais d'appels d'offre sérieux.


Enrichissement personnel, c'est un truc qui s'appliquerait s'il pouvait être démontré que des politiques vivraient au crochet de leurs communicants. Pour l'instant il n'est pas plus démontré que Mélenchon soit entretenu par Chikirou ou Mediascop que Macron par Sibeth Ndaye (ou Ismael Emelien, ou la société Havas ou autre).

Tous les partis font appels à des communicants qui sont dans l'immense majorité des cas des très proches de dirigeants (pour de bêtes questions de confiance) et se gavent comme des porcs en profitant de ce contexte où il n'y a jamais d'appels d'offre sérieux.


Les fautes des uns n'excusent pas les fautes des autres. Par ailleurs, indépendamment des suites judiciaires de cette affaire, est-ce vraiment ça que vous voulez pour LFI ? Qu'ils se gavent comme les autres ?


 

Enrichissement personnel, c'est un truc qui s'appliquerait s'il pouvait être démontré que des politiques vivraient au crochet de leurs communicants.


Ou que Chikirou vit au crochet de LFI. Ce qui est plus facilement démontrable. Quel a été son revenu en 2017 ? Combien a t elle gagné avec la présidentielle ?

Ba dans l'idéal on ferait appel à des prestataires qui traitent mieux leurs employés et pratiquent de meilleurs tarifs que celle de Chikirou, mais faudrait déjà que ça existe à rapport qualité+confiance / prix égal.


Mais en attendant ces histoires sur Chikirou sont juste une diversion pour faire oublié l'essentiel : le coté complètement disproportionné des perquisitions, et leur effet concret, entraver l'action d'un des principaux partis d'opposition en confisquant son matériel pour un temps indéterminé et sans recours possible, et éventuellement obtenir des informations sur ses membres autres que celles que l'on prétendait chercher (c'est toujours plus pratique d'agir sur une requête totalement vague).

Ba dans l'idéal on ferait appel à des prestataires qui traitent mieux leurs employés et pratiquent de meilleurs tarifs que celle de Chikirou, 


Très bonne idée.  Vous devriez la donner à celle qui décide du choix du prestataire : une certaine Chikirou ... (*)



Mais en attendant ces histoires sur Chikirou sont juste une diversion pour faire oublié l'essentiel : le coté complètement disproportionné des perquisitions, 


Non. Le côté soit-disant disproportionné des perquisition, c'est la diversion. L'essentiel, c'est les accusations contre Chikirou et les autres dirigeants de LFI.



(*) Je sais qu'elle n'est plus à ce poste maintenant. Le fait qu'elle l'a été durant la campagne de 2017 illustre bien le problème: Chikirou décide des commandes que sa société facture. Très pratique. D'ailleurs, elle a fait la même chose au Média avant de se faire virer...

"Non. Le côté soit-disant disproportionné des perquisition, c'est la diversion."


Ah donc ce serait Macron qui serait tombé dans le piège de Mélenchon?

A mon avis ça se traduit par Mélenchon (et le petit cercle qui décide avec lui, s'ils avaient été 6 ou 7 du bureau du PG* à pas en vouloir il aurait certainement pas pu leur imposer) ont fait appel à Chikirou, entité inséparable de sa société.  


Et ont dû lui dire on a x fric à mettre là dedans tu te débrouille tant que la com' nous va (parce que les détails d'argent c'est pas trop le truc de gens venus de l'extrême-gauche en général, puis ils avaient aussi une campagne à mener et faisaient confiance à Chikirou ayant suivi celles de Podemos et Sanders). 


Tout le monde va y voir une terrrrible "corruption", mais imo même si elle a abusé la thèse de la négligence/amateurisme est bien plus probable (qu'on y ajoute ou pas un peu de favoritisme du chef).


* par contre tu noteras je ne me fais pas d'illusion par contre sur la capacité de quiconque hors du PG d'influencer sur ce genre de choix. Leur devise bien connue étant "On va en décider ensemble mais sans Ensemble.".

Peut-être qu'en effet, c'est juste de l'amateurisme, qu'ils ont délégué la com à Chikirou sans se poser de question. J'aimerais quand même bien savoir combien elle a gagné en 2017 pour savoir si c'est juste de l'amateurisme ou quelque chose de bien plus grave.



Leur devise bien connue étant "On va en décider ensemble mais sans Ensemble.".


Je ne la connaissais pas. Effectivement, c'est bien vu.


"Quand les flics se déplacent à 20 pour expulser un sans papier, pas étonnant qu'ils se déplacent à 100 pour faire plusieurs perquisitions. "

Le problème n'est pas le nombre de personnes mais le nombre de perquisitions

Un juge (JLD) qui a eu accès au dossier a jugé que ces perquisitions étaient justifiées et proportionnées. Avez-vous l'impartialité et les informations nécessaires pour juger du contraire ?

"Avez-vous l'impartialité et les informations nécessaires pour juger du contraire ? "

Si je vous répondais Oui

ça vous clouerait le bec ?

Qui est ce juge et de quel droit se prononce-t-il ?

De quelle justice croit-il être le représentant pour sortir de tels mots ?

De quel droit divulgue-t-il ce qui n'est pas divulguable ?


Quant à votre émoi sur le "ma personne est sacrée" vous oubliez de dire l'entièreté de la phrase "Ma personne est sacrée, je suis parlementaire "

Si les autres parlementaires prenaient tous autant au sérieux leur fonction, on n'aurait pas à constater toute cette floppée de godillots qui siègent à l'Assemblée sous l'étiquette LREM

Si je vous répondais Oui

ça vous clouerait le bec ?

Ca montrerait juste que vous avez un rapport très distant avec la vérité. Si seulement vous aviez un détecteur pour la trouver, cette fameuse vérité...


Qui est ce juge et de quel droit se prononce-t-il ? De quelle justice croit-il être le représentant pour sortir de tels mots ? 

C'est un JLD, et le doit en question c'est la loi française. Après, si vous voulez contester la loi française, ce serait plus crédible de le faire à un autre moment que quand votre égérie est en délicatesse avec elle. Parce que là, cela est juste de la mauvaise foi.


Quant à votre émoi sur le "ma personne est sacrée" vous oubliez de dire l'entièreté de la phrase "Ma personne est sacrée, je suis parlementaire "

Si les autres parlementaires prenaient tous autant au sérieux leur fonction, 

1) Les parlementaires ne sont pas sacrés. Ni leur fonction d'ailleurs. On n'est pas dans une théocratie, ce vocabulaire religieux n'a pas lieu d'être.

2) Mélenchon l'abstentionniste est vraiment mal placer pour faire la leçon sur "le sérieux de la fonction".

"C'est un JLD, et le doit en question c'est la loi française. "

Ceci n'est pas une réponse. Je vous demande de quel droit ce JLD s'est il autorisé à dévoiler son sentiment. La Loi Française l'autorise-t-il ? Si oui, alors l'action de la Justice est improbable dans ce pays.


Quant à votre dernière réponse, elle indique bien le peu de cas qui est fait du rôle d'un Parlementaire et d'un chef de parti de l'opposition. J'imagine le même incident au Royaume Uni (et même aux USA), la police déboulant chez un parti de l'opposition et interdisant l'entrée des locaux au chef du parti et à ses plus proches adjoints. Décidément, la France est mûre pour un régime théocratique.

Ceci n'est pas une réponse. Je vous demande de quel droit ce JLD s'est il autorisé à dévoiler son sentiment. 


Heu, vous parlez de quoi, là ? de quel sentiment ? Le juge doit se prononcer sur l'opportunité de faire ces perquisitions, et c'est ce qu'il a fait. Rien de plus.


J'imagine le même incident au Royaume Uni (et même aux USA), la police déboulant chez un parti de l'opposition et interdisant l'entrée des locaux au chef du parti et à ses plus proches adjoints. 

Aux USA ou au RU, le chef du parti aurait fini sa nuit en taule pour avoir entravé l'action de la police. Il n'aurait pas eu le droit à un traitement de faveur.


Mélenchon et LFI ne sont pas des victimes. Il y a de graves soupçons qui pèsent sur eux, et si vous êtes sincèrement de gauche, vous devriez être pour que l'enquête se déroule correctement et qu'on sache finalement si les dirigeants de LFI ont magouillé ou non.


"Le juge doit se prononcer sur l'opportunité de faire ces perquisitions "

Je vous ai demandé quel était ce juge et de quel droit il s'est octroyé le droit de donner son avis et le faire connaître.


"Aux USA ou au RU, le chef du parti aurait fini sa nuit en taule pour avoir entravé l'action de la police. Il n'aurait pas eu le droit à un traitement de faveur. "

mais une chose est certaine, il n'aurait pas eu à le faire car jamais un tel acte antidémocratique se serait passé. Jamais on aurait vu en Grande Bretagne débouler 100 policiers dans 14 endroits différents sauf en matière de terrorisme ou d'atteinte à la sûreté de l'état


"Il y a de graves soupçons qui pèsent sur eux" Vous êtes tout autant informé(e) que moi et vous êtes arrivé(e) à cette conclusion. Bravo! Ce juge a dû donc vous faire la confidence d'autres informations

Je vous ai demandé quel était ce juge et de quel droit il s'est octroyé le droit de donner son avis et le faire connaître.


Je vous l'ai dit: c'est un JLD, et c'est son devoir de donner un avis sur les perquisitions demandées par le parquet.



Jamais on aurait vu en Grande Bretagne débouler 100 policiers dans 14 endroits différents sauf en matière de terrorisme ou d'atteinte à la sûreté de l'état


Vous êtes en train de prétendre que la police en Grande bretagne est incapable de mener des opérations de large envergure ? J'en doute fortement.


Cela dit, vous avez raison sur un point: la police n'aurait pas perquisitionné ainsi un chef de l'opposition soupçonné de corruption... pour la bonne raison que cette personne aurait été écarté de la présidence du parti dès que la presse aurait révélé l'affaire. Enfin, ça c'était avant, quand la presse était respectée. Maintenant, avec Trump & co, les choses sont en train de changer aux USA et peut entre aussi au Royaume uni, qui se rapprochent des moeurs politique des pays "latins", avec des partisans soutenant leurs élus corrompu envers et contre tout.




Vous êtes tout autant informé(e) que moi et vous êtes arrivé(e) à cette conclusion.

Les soupçons qui pèsent sur eux sont dans tous les journaux: détournement de fond (parlement européen) abus de bien social (Chikirou/Mediascoop). 


Vous devriez vous reposer un peu, cela vous aidera à voir un peu mieux cette affaire, qui est hélas très banale dans notre pays.



"Vous êtes en train de prétendre que la police en Grande bretagne est incapable de mener des opérations de large envergure ?"


Ben non il dit qu'ils préfèrent l'éviter si ce n'est pas nécessaire (sécurité de l'état et terrorisme).


"la police n'aurait pas perquisitionné ainsi un chef de l'opposition soupçonné de corruption..."


Vous devriez vous reposer un peu, cela vous aidera à voir un peu mieux cette affaire, où personne n'est soupçonné de corruption...

Les perquisitions sont tout à fait exceptionnelles et posent de multiple problèmes. Ce qui ne justifie par pour autant de les qualifier de pilotage politique.


C'est la première fois qu'elles ont lieu durant une enquête préliminaires dans ce genre d'affaire, et au grâce à quoi?  Grâce aux lois sécuritaires Perben découlant du tournant sécuritaires post-11 septembre censée combattre le crime organisé et le terrorisme. Les médias qui aujourd'hui crient avec la meute la parfaite légalité de ces perquisitions, oublient qu'ils mettaient en garde à l'époque contre le risque d'utiliser ces mesures contre des cas plus courants. Mais la mémoire est courte. Lorsque Mélanchon s'indigne d'être traité comme un criminel, il a parfaitement raison, c'est le cas. Si on comprends l'intérêt d'une intervention rapide lorsqu'on soupçonne un dépôt d'armes de contrebande, ici c'est beaucoup plus délicat à justifier.


Or ce régime dérogatoire crée justement un gros déséquilibre entre les droits de la défense et de l'accusation car lors de l'enquête préliminaire vous n'avez aucun droit. Vous pouvez faire appel à un avocat bien sûr mais tant qu'une instruction n'est pas démarrée il n'a aucun droit ni possibilité d'agir.


De plus si la procédure est validée par un magistrat indépendant les données saisies sont elles par la suite traitées par des gens complètement dépendant de l'exécutif, qui leur fourniront même des rapports très complets.


Il y a eu beaucoup de comparaisons avec les perquisitions du modem. Mais dans cette affaire il y a eu: Ouverture d'une enquête préliminaire suite à un soupçon (comme pour LFI, et c'est normal). Lors de cette enquête il y a eu des témoignages de membres et d'ex-membres du Modem, ce qui fut suffisant pour ouvrir une information judiciaire puis la perquisition. C'est propre. Ici on a plus l'impression que la perquisition est faite dans le but de trouver les éléments qui la justifie. C'est plutôt de la justice de barbouze et on ne devrait pas traiter des enquêtes délicates de la sorte. Car s'il n'y a pas forcément de pilotage politique, on nourrit grassement la théorie.


Il y a la plusieurs graves problèmes qui méritent mieux comme réponse que «Mélanchon c'est un complotiste le système est super continuons comme ça», juste parce que cela conforte notre vision d'un parti ou de son chef de file.

Je suis d'accord que les pouvoir d'enquête étendus accorder à la policer/au procureur posent problème, surtout tant que le parquet ne sera pas totalement indépendant. Il faut effectivement revenir à un système qui permet plus de droit à la défense et plus d'indépendance de la justice.


Mais ce n'est hélas pas la défense de Mélenchon, qui lui préfère verser dans le complotiste. Si Mélenchon avait dit "voyez ce que permet la loi, il y a un grave problème. Indépendamment de mon cas personnel, je pense qu'il faut changer la loi pour donner plus de garanties à tous les citoyens", j'aurais été à 100% d'accord avec lui. 


Au lui de ça, il a préféré dire "ma personne est sacrée". C'est une phrase qu'il trainera derrière lui comme un boulet jusqu'à la fin de sa carrière politique.

"Si Mélenchon avait dit...." 


Mais il l'a dit dans sa conférence de presse. Les quelques secondes qu'on nous a fait tourner en boucle vous suffisent?

La conférence de presse qu'il a tenu 2 jours après son coup de gueule et que personne ou presque n'a vu ? 


Pour ma part, je ne l'ai pas écouté et je n'ai pas le courage de me taper 1h de méluche non stop. Mais si vous pouvez m'indiquer le moment où il a dit ça, j'irai l'écouter et je réévaluerai mon opinion.

Pffff... je suis pas assez accro de Mélenchon pour re-regarder toute le CP à seule fin de vous fournir l'info. D'autant que mon petit doigt me dit que ça ne vous convaincra en rien de "réévaluer" votre opinion (encore un com pour rien, c'est maladif, mais je me soigne).

Comme vous voulez.  Je resterai donc sur l'image que tout le monde a retenu, celle d'un Mélenchon hors de lui qui beugle "ma personne est sacrée".



"La conférence de presse qu'il a tenu 2 jours après son coup de gueule et que personne ou presque n'a vu ?"


nemo auditur propriam turpitudinem allegans


"j'irai l'écouter et je réévaluerai mon opinion"


LOL

Merci pour votre non-contribution au débat. Vous venez de gagner un point Flood.

Merci pour votre non-contribution au débat.


Vous avez écrit : "débat" ? Sérieux ? 

Ou alors c'est la digestion difficile ?

Si c'est la première fois... dans les cas que vous citez, la perquisition avait été déclenchée suite à une faute personnelle fraude fiscale pour Jean-Marie Le Pen, achat douteux de tableaux pour Guéant.

Il y a aussi une faute personnelle de Mélenchon. Enfin, c'est ce que l'enquête va permettre d'établir (ou au contraire l'innocenter). Son cas n'a rien d'exceptionnel.


Vous affirmez "Il y a aussi une faute personnelle de Mélenchon " et ajoutez " Enfin, c'est ce que l'enquête va permettre d'établir" ah bon?  vous connaissez déjà le résultat de l'enquête vous? ou vous prenez vos désirs pour des réalités? pour terminer quand même "ou au contraire l'innocenter"

Je dis que comme Le Pen et Guéant, Mélenchon est mis en cause personnellement. Qu'il soit coupable ou innocent, ça c'est l'enquête puis le jugement qui le décideront.


Je ne préjuge pas de la culpabilité de Mélenchon. Je dis juste que son cas n'est pas sans précédent, contrairement à ce que vous avez affirmé.

"A chaque fois qu'un journaliste ou qu'un adversaire politique lui tend un piège, il fonce dedans sans réfléchir."

Ca me fait penser à ces personnages de films au comportement totalement incompréhensible dont on sait qu'il sert uniquement un scénario mal ficelé.
Peut-on alors pousser la comparaison en se disant que sa réaction n'est pas spontanée mais au contraire bien réfléchie ?
Provoquer un gros clivage basé sur l'émotion pour occulter les faits ?

Sans avoir de réponse, je garde cette hypothèse en tête. On verra bien ce qu'en dit la suite de l'enquête.

Peut-on alors pousser la comparaison en se disant que sa réaction n'est pas spontanée mais au contraire bien réfléchie ?
Provoquer un gros clivage basé sur l'émotion pour occulter les faits ? 


Je le pense aussi que c'est le but de Mélenchon. Mais quel que soit son but, il est allé trop loin et n'a pas su se contrôler. Il risque d'ailleurs de se faire condamner pour entrave à la justice.

La blonde elle a refusé d'aller voir un juge quand elle a été convoquée .. JLM lui ne s'est en rien interposé, il voualit regarder le travail des perquisionneur ... rien a voir, mais lesFacho adorent rapprocher la FI et le FN, alors que rien en nous rapproche. 

Peut-être le fait de "péter les plombs" était-il un stratagème de type "contrefeu" comme Daniel nous a appris à les décrypter depuis une bonne dizaine d'années ?

C'est bien kawouede, tu as bien appris tes leçons, collègue. Voilà une image contre tes 10 bons points!!

Je pense que c'est le cas, en effet. Mais qu'il n'a pas pu s’empêcher d'en faire trop et ça va lui couter cher.

N'oublions pas non plus que quand le Modem a été perquisitionné il y a un an, ses dirigeants ont accepté que la justice passe et n'ont pas crié à la "police politique" - fait qui dévalorise terriblement le mot désignant des institutions tout autres dans de sinistres régimes passés et présents encore aujourd'hui.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.