44
Commentaires

Les Républicains, ou comment les nommer

L'avantage du changement de nom de l'UMP, qui occupe les journalistes politiques

Derniers commentaires

L'occasion de citer encore une fois le livre de Francis Dupuis-Déri, Démocratie. Histoire politique d'un mot :

« Fisher Ames expliquait que « dans la guerre entre les partis, les noms et les apparences sont des munitions et des armes ». Il ajoutait qu’il est important de contester les noms élogieux dont s’affublent les adversaires pour ne pas leur en laisser le monopole. » [p. 21]

« Le renversement de sens effectué par les républicains sera à ce point réussi que les socialistes sont contraints de réviser leur propre discours. »1850 [p. 348]

1850. J’enlèverais bien volontiers les guillemets, tellement cette citation est sortie de son contexte.
Les sarkoricains
Je vois pas le problème, de la première jusqu'à la cinquième, nos chères républiques ont été dirigées par les possédants pour leur plus grand profit sans discontinuer, à l'exeption de quelques très brèves parenthèses. Si une partie de la droite n'a jamais été républicaine, la République, elle, a toujours été de droite. Ce qui est choquant c'est que la (vraie) gauche se disent encore républicaine, pas que la droite s'approprie ce nom.
Fidèle auditeur de RMC, radio de la populace, je témoigne que l'appellation " les républicains" est passée comme une consigne du politburo. L'ordre libéral a besoin de la bêtise comme de son oxygène. Marschall-Truchot-Gourdin sont les grands-prêtres de la médiocrité démocratique.
Les Rogatons ?
la façon la plus simple de rester neutre, c'est de plus parler d'eux :D
Pendant ce temps, l'Europe désormais inconsciente poursuit l'escalade des imbécilités avec la Russie, à ce rythme-là, avec l'autocrate qui s'y trouve aux manettes, on se sent toujours davantage en sécurité quand des bureaucrates non élus jouent avec le feu comme s'ils en avaient grand chose à battre de l'Ukraine, pour mieux masquer l'hypocrisie et leur allégeance aux States et à son TAFTA qui n'en finit plus d'être ratifié.
http://www.lemonde.fr/europe/article/2015/06/03/le-parlement-europeen-replique-a-la-liste-noire-russe_4646053_3214.html#xtor=RSS-3208

Encore une fois, il fallait absolument traiter ce qui se trouve déjà dans les pleins phares des éditorialistes bas de gamme; Dobeliou Sarkozy qui ne sait plus comment ressembler davantage au Tea Party américain, est LE sujet-dont-il-fallait-causer-ce-matin, après BHL le tartuffe tartifié.

Ça change de la multi-promo pro-Todd qui a pollué les vite-dits pendant une semaine, ce qui n'avait jamais été réalisé auparavant au passage.
Moi, c'est la seconde moitié du nom qui me questionne :
Je comprends bien pourquoi "Ripoux" : c'est le parti des Balkany, Tiberi et autres noms en i, mais pourquoi "blicains" ?
Sur le même thème, ce texte d'un ami:

Phase un : Nous entendrons les journalistes résister à l’arnaque et courageusement dire ou écrire : « Le président de Les Républicains…. lors du congrès de Les Républicains…. les députés de Les Républicains… dans le point 4 du programme de Les Républicains. Etc. Mais il faudra également dire : Le parti de Les Républicains obtient 42% d’opinions favorables chez les barbus de l’Ariège… Le parti de Les Républicains se réunira en université d’été à Antibes… On veillera encore ici et là, quelque temps, à écrire Les Républicains avec deux majuscules. Cela durera trois jours.

Phase deux : A partir du quatrième jour, la lassitude et la capitulation l’emporteront. On se résignera une fois pour toutes à utiliser la formule abusive les républicains tout court parce que l’alternative est trop gonflante. Le président des républicains, le congrès des républicains, le programme des républicains… Les républicains déclarent, désignent, s’opposent…etc. Le résistible hold-up d’un des beaux mots de la langue française, planifié et annoncé au vu et au su de tous par le chef de bande de Les Républicains tout court, sera hélas un vrai succès.

Phase trois : Le caïd de Les Républicains ne compte pas s’arrêter à ce braquage linguistique. Non seulement sa droite il la veut décomplexée, mais ses républicains il les veut comme Depardieu dans les Valseuses : « décontracté du gland » et « Comme de toute façon ça va se terminer à l’horizontale, j’vous propose qu’on y aille tout de suite ». Classieux comme disait le grand Serge. Bref sans perdre de temps, Les « Républicains » (4 syllabes) vont devenir les « répus ». On avait déjà les « cocos », les « fachos » et les « socialos », désormais on aura « les répus ».

P.S. Selon Wikileaks, un congrès extraordinaire de Le Parti Socialiste pourrait annoncer la naissance en phase un de Les Démocrates. En phase trois, ils deviendraient rapidement les « démos » ce qui est incomparablement plus mieux que les « socialos » pour sonner du cor et rassembler les « bobos » en 2017.

– Alors, t’es répu ou t’es démo ?
Les mots, dans le monde politico-médiatique d'aujourd'hui, n'ont plus aucun sens et ne portent aucune valeur! N'a-t-on pas aujourd'hui un gouvernement et un Président de droite issus d'un parti qui se nomme encore " Parti SOCIALISTE"!!
Les républicains ?? Pauvres hères...
Renommer un parti : s'affirmer en nommant qui nous fait le plus défaut.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Thomas Legrand, sors de ce corps :)
Maintenant nous attendons avec impatience que le P's' devienne les démocrates et enfin la colonie sera formellement semblable à l'empire puisqu'elle est déjà identique sur le fond. Allez, Valls faut le proposer au congrès. Tu verras ça sera voté
Il me semble qu'Henri Guaino a suggéré cela mi-sérieusement au PS sur France Culture il y a quelques jours. Car selon lui, les Socialistes n'ont plus grand chose de socialiste, et sont bien plus proches des démocrates américains. Difficile de lui donner tord sur le coup.

D'un autre côté je suis pas sûr que ramener la politique américaine dans l'histoire soit très favorable à l'UMP. Je suis peut-être biaisé, mais il me semble que les Républicains américains ont ici une réputation d'être des zozos qui, entre autre, vont faire la guerre partout où ça leur chante et qui cherchent à faire reconnaître la métaphysique religieuse comme de la science.
L'UMPS serait remplacé par les Republicains Démocrates ( ou Démocrates Republicains )
Vous parlez du Guaino qui s'est pris pour Malraux? Une bande d'usurpateurs.
J'ose reproduire ce commentaire d'un goût douteux publié il y a deux jours.
Super trouvaille! Le détournement facile et récupérateur remplaçant "l'UMPS" est déjà sur orbite par le FN:
"L"RPS", prononcé 'l'herpès'....
Le plus rigolo là-dedans, c'est qu'une fois de plus, une agence de "créatifs" s'est certainement goinfrée pour cette géniale trouvaille!
Moi les raies publiques, hein...
Moi j'aime bien LR,Elle erre,notre République.
Neutralité...neutralité en face d'une telle réquisition !!! Pour qui connaît un tant soit peu l'histoire de ce pays, c'est quand même frustrant de voir le moins républicain des ex-présidents affubler sa" machine à gagner" d'un patronyme appartenant à tous.
LR c'est pas mal...ça peut faire "le rat", "le recalé", "le ridicule", "le rogue", "le rugissant" mais en aucun cas "lou ravi"....
Qu'il rate son mauvais coup! En outre, ça m'étonnerait que Patrick Rambaud veuille reprendre du service.
ou comment les dénommer ?
(par pitié pas "LR" qui sur le bureau de mon ordi signifie "Lightroom")
Fastoche la grammaire:

Après un non-sujet, je vais choisir un non-verbe: ....
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.