118
Commentaires

L'effet Majax

Commentaires préférés des abonnés

Macron ou Lepen ? Qui est le pire ?


C'était le titre du message que j'avais écrit le 28 Avril 2017, juste avant le 2nd tour, et qui avait été possiblement le message le plus voté de l'ancien cite (à en croire l'indicateur qui existait dans cet anc(...)

Et si le magicien pouvait nous faire disparaitre d'un coup et Macron et Le Pen, quel bonheur ce serait!

Approuvé 17 fois

Entièrement d'accord :

Le vote Macron est-il un barrage au fascisme ? Le bilan de son dernier quinquennat ne plaide pas en sa faveur (on ne refera pas la liste des violences verbales, physiques et législatives).

 Un de ses Ministres a même trouvé (...)

Derniers commentaires

L'effet Majax, c'est de se retrouver Pdg en chef de la stateupnéchieun avec 58 électeurs sur 100 qui n'ont pas voté pour lui.


Je lis les commentaires... Oouais ouais on parlait de Majax... mdr :-)


Bref et concluons:

Les "Veaux" méritent l'abattoir.

Et les divinités feront le tri. :-/

L'effet est visible là :

https://pageviews.wmcloud.org/?project=fr.wikipedia.org&platform=all-access&agent=user&redirects=0&range=latest-20&pages=G%C3%A9rard_Majax

On passe d'une centaine de visites par jour sur sa page wikipedia à 80000.

Dopamine.
En gros, si j'ai bien compris l'analyse par tranches d'âge des votants d'E. Macron par E.Todd (interviewé par O. Beruyer), il envoie une madeleine de Proust à 2 cathégories de son électorat :
- les retraités qui lui seraient plutôt acquis,
- et les quadra-quinquénaires plus frileux en raison de la réforme des retraites annoncée.
Soit, il ne l'a pas fait exprès et c'est bien joué, soit il a un très bon service de com' (j'opte pour la 2ème proposition, je ne saurais trop dir pourquoi).
Tout cela ultra-relayé et amplifié médiatiquement, comme si de rien n'était.
Ce n'est qu'une partie émergée d'un iceberg à mon avis. La gestion émotionnelle dans l'influence politique est une part non négligeable de ce à quoi nous assistons au détriment des arguments, cependant certains semblent mieux s'en saisir que d'autres dans les sous-textes qu'ils envoient aux électeurs.

Majax, c'est le maître de l'illusionniste de l'Elysée.

Une figure de la zététique en France, en plus de la prestidigitation.

Et Daniel, cela fait quand même 50 commentaires sur une non information (51 avec le mien) alors que d'autres articles avec plus de question suscitent à peine 4-5 commentaires.

Et le matinaute de se gratter le front, en cherchant de quoi la majaxomania pourrait bien être le nom.


Du vide ? Ou du néant... Le sujet de la chronique d'hier quoi...

Les premiers chiffres qu'on nous annonce, dès dimanche midi, sont ceux de l'abstention.

Et on doit choisir le mieux, entre les deux qui restent.

En plus l'abstention du temps jadis nous est régulièrement rappelée à notre mémoire, elle existe dans la durée, encore plus que le nombre de voix obtenues ou non obtenues, vite oublié, surtout par l'élu.

Donc. Ne faisons pas semblant. Sans blanc.

Je vous cite :

« "C'est pas Gérard Majax ici, Madame Le Pen" a lancé Macron pendant le débat, variante inspirée du célèbre "il n'y a pas d'argent magique". »


Oui, mais alors, en Macronie, il y a la magiiiiie ailleurs-haaan ! Dans le travail-han !


Agnès Pannier-Runacher aux patrons : "La fierté de travailler dans l'entreprise, la fierté de travailler dans l'usine, pour qu'on dise que lorsque tu vas sur une ligne de production-han, c'est pas une punition-han, c'est pour ton pays, c'est pour la magie et c'est ça que vous pouvez rendre possible".

Macron n'a pas de surmoi, mais il a un inconscient bavard...


Majax... Le prestidigitateur, celui sait détourner l'attention du public, qui parle, qui parle pendant que quelque part, à l'abri des regards...


Hop, disparition !  Hop, les lits d'hôpitaux, hop, les maternités, hop, les classes, les écoles, les bureaux de poste, le statut du corps diplomatique...


Hop, hop, hop apparition ! Hop, hop, hop disparition !

 

Après comme dirait G. Bedos, ça donne envie de le placer dans une caisse, de prendre une scie et de faire le numéro de la femme coupée en deux... 


Il y a un truc, bien sûr... mais je ne le connais pas !

"Et le matinaute de se gratter le front, en cherchant de quoi la majaxomania pourrait bien être le nom. Avant de conclure que non, décidément, elle ne dit que le désir dévorant de "parler d'autre chose" dans une avant-dernière journée d'une interminable campagne, où on n'a plus rien d'autre à dire, tout le reste ayant déjà été dit. "

Quelle tristesse d'en arriver là, de voir comment Schneidermann va dans le sens du vent imposé par les médias mainstream alors qu'il y a tant à dire sur le rôle de ces médias et la propagande auquel ils se livrent.

Encore une fois, le plus intéressant dans ces chroniques du matinaute ce sont les commentaires.

"dans une avant-dernière journée d'une interminable campagne, où on n'a plus rien d'autre à dire, tout le reste ayant déjà été dit. "

Ah... vous trouvez vraiment qu'on a parlé de tout ce dont il aurait fallu parler pendant cette campagne et particulièrement pendant l'"entre-deux-tours" ???

Ah oui certes, certain-e-s se sont souvenues, une fois Marine Le Pen qualifiée, qu'elle est factuellement une fasciste et donc un danger inacceptable.

Ce n'est pas un sujet anodin... mais il aurait peut-être pu et dû être traité comme tel ces dernières semaines et même préférablement ces derniers mois voire années. Et on aurait pu en profiter pour s'intéresser à tout ce qui, dans les décisions et actes de Macron ces 5 dernières années, est également factuellement raciste, autoritariste voire fascisant.

Et donc à part ce réveil à la 23ème heure, de quoi a-t-on parlé ? Parler au sens de débattre comme on devrait débattre avant une élection... Eh bien... de rien... parce qu'on ne peut débattre de rien quand un candidat, LE candidat, le sortant, celui qui a un bilan, ne souhaite surtout pas qu'on débatte de quoi que ce soit de concret.

Et pourtant ce jean-foutre-là, il va falloir le réélire.

Misère...

Un peit rectificatif pour Daniel .... Majax ce n'était pas sur la chaîne unique ... il y avait déjà 3 chaînes ....évidemment ça paraît aujourd'hui pour les moins de 50 ans synonyme de chaîne unique !


Moi ce que j'ai le plus  en travers dela gorge c'est une chose que personne à ma connaissnace n'a relevé : le moment où les deux  débatteurs ont affrimé qu'ils étaient des fils de l' école de la République ... pour des gens qui ont fait l'esentiel de leurs humanités dans des écoles privées ... on voit qu'ils ne manquent pas de culot  !

Ho oui ce fût long... Et ça va l'être encore cinq ans!!!

Gérard Majax a aussi fait disparaitre tous les mutilés de ma macronnie. D'ailleurs personne n'en parlait même avant. Une élection peut-elle effacer ça ? ou bien est-ce qu'ils attendent le lendemain de l'élection pour sortir les armes contre les manifestants pacifistes ?

 Si Majax pouvait m' eclairer  pour me dire pourquoi , malgre   les mises en garde des medias,  pres de la moitié des votants  choisiront un parti  fasciste  raciste  ????  Cnews a tant  d' importance que ça ???   et les lecteurs de VA et du Figaro  sont quand meme bien peu  nombreux et pas des ouvriers  ou des chomeurs  euses ou des caissieres ...

Préparation et débat par Bertrand Chameroy :

https://m.youtube.com/watch?v=BytDbuGBEwg

(montages qui résument bien :) de 2'45 à 7min)


Jusqu'à présent, le scénario se déroule suivant les souhaits du producteur du spectacle. On approche de la scène finale et tout le monde connaît le dénouement.


Mais le scénario est lamentable, les acteurs récitent leur texte comme des zombies et une fois encore, on invite les figurants à faire semblant d'y croire.


Il y a même ici et là des figurants qui vous expliquent pourquoi et comment on va changer le scénario.


A-t-on jamais demandé à des figurants de s'occuper du scénario ?


Dimanche, c'est relâche.


Débat lepen macron par le journal à la con de Blast :

https://m.youtube.com/watch?v=ZE7RrKfYBbE


La majaxomania ? Une manière de dire qu'on est pas si malheureux et de dire qu'il y a encore des choses qui nous rassemblent. Si on doit ressortir Majax pour ça, c'est bien triste. Par ailleurs, je me demande ce qu'est la "fausse magie" ! La magie c'est pas faux par définition ?

Je soupçonne Macron de suffisamment connaître les systèmes médiatiques pour avoir posé cette phrase sans aucune innocence.


Quand une phrase est twittable, elle est twittée.



Si pas mauvais souvenirs, il y avait trois chaînes dans les années 70/80, en revanche, fallait-il encore avoir un téléviseur qui les capte, ceci étant une autre histoire….

Les politiciens sont des magiciens ; ils disparaissent quand on a besoin d'eux, ils apparaissent  quand ils ont besoin de nous.


Le bulletin de vote n'est pas une baguette magique pour faire apparaître le bon, peut-être pour faire disparaître la mauvaise. 

Ma Jax, Ta Jax, Sa Jax...chacun a la sienne.


C'est la problématique de l'étron.

Toutes les mouches disponibles se ruent dessus.

Elles font un bruit d'enfer.

Mais ne remuent que de la merde.


Je m'éloigne après avoir évite de marcher dessus, dedans.

Macarel, que ça pue!


* Majax n'est pas étron. malgré lui, il en est devenu le symbole.


"Le rire est la politesse du désespoir."


 - Quelqu'un, un jour.

Et si le magicien pouvait nous faire disparaitre d'un coup et Macron et Le Pen, quel bonheur ce serait!

Macron ou Lepen ? Qui est le pire ?


C'était le titre du message que j'avais écrit le 28 Avril 2017, juste avant le 2nd tour, et qui avait été possiblement le message le plus voté de l'ancien cite (à en croire l'indicateur qui existait dans cet ancien site) : https://www.arretsurimages.net/discussions/injonctions-molles-injonctions-dures?uuid=2943b0b6-a59b-4d90-8971-3d165c88b9f0 .


J'en fais un petit résumé ici, car il est assez long : votez ce que vous voulez, l'extrême droite qui est arrivé au pouvoir en Europe de l'Ouest depuis les années 2000 n'est probablement pas plus dangereuse que Macron (ou Macron est aussi dangereux que l'extrême-droite).


Les 5 ans qui viennent de passer m'ont donné raison.


Je pourrais en rester là et aurait pu faire un copié/collé de mon message de 2017, mais quelques petites choses ont évolué depuis : l'extrême droite est arrivé au pouvoir de nouveau en Europe de l'Ouest en 2017 en Autriche & en 2018 en Italie.


Ce nouvel article, de 2019, en fait leur bilan : https://www.ritimo.org/Ce-que-fait-reellement-l-extreme-droite-quand-elle-arrive-au-pouvoir-en-Europe .


En voici la plupart des intertitres :

1) Attaques en règle contre les institutions de contre-pouvoirs

2) Une loi criminalisant l’aide aux personnes migrantes

3) Les actions d’aides aux migrant·es particulièrement visées

4) Baisse d’impôts pour les entreprises, baisse des droits pour les travailleur·ses

5) En bonus, un petit extrait du dernier paragraphe : "Dès juin 2018, l’État italien a fermé ses ports aux bateaux des ONG qui sauvent des vies d’exilé·es en mer"


Tout ça ne vous rappelle rien ? Cela ressemble terriblement à la France sous Sarkozy, Hollande, et surtout Macron.


Alors, peut-être que ce sera pire avec Le Pen, mais c'est loin d'être prouvé. De toutes manières, la quasi totalité des conséquences de l'arrivée au pouvoir de l'extrême droite sont déjà arrivées en France, généralement sous le prétexte kafkaïen de lutter contre l'extrême-droite. Je n'ose imaginer ce que va faire Macron dans les 5 ans prochaines années, s'il est ré-élu, contre les immigrés au nom de la lutte contre l'extrême droite.


De l'autre côté, il suffit d'écouter Le Pen à peine 3 minutes pour savoir qu'il m'est impossible de voter pour elle.


Super menteuse contre super menteur, je me déclare incompétent pour les départager, et donc je vais faire comme en 2017 et voter blanc.


Pour sauver la démocratie, c'était au 1er Tour. Ou ce sera au 3e : pour les législatives, votons Mélenchon 1er ministre. Il ne sera ni le 1er ministre de Marine Le Pen, ni celui d'Emmanuel Macron. Il sera le 1er ministre des Français.


Merci.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.