138
Commentaires

La dame, Le monsieur, et le fumigène

Une proposition-choc sur un sujet définitivement secondaire

Derniers commentaires

"Eva Joly, qui a réussi, en temps de crise monétaire européenne aigue, l'exploit de faire tourner la conversation nationale autour de la question essentielle, donc, du maintien ou de la suppression du défilé militaire du 14 juillet."

bon en même temps si, au journaliste qui lui posait une question sur le défilé du 14 Juillet , Eva Joly avait répondu "crise monétaire européenne aiguë", le journaliste aurait peut-être interprété en disant qu'elle n'avait rien à dire sur la France puisqu'elle refusait de commenter son défilé !
euh...ah ben oui... au bout du compte ça revient bien au même : fumigènes pfff

ahh le jour où les journalistes poseront des questions sur "la crise monétaire européenne aiguë" en plein défilé du 14 Juillet........
Effectivement le "cette dame" est méprisant...
Que dirait Fillon si on prononçait son en ce Fion ou ce Fiion ?

Bon ok, je sais,on me dira qu'elle était facile...
Sinon, très jolie votre photo... un légionnaire avec sa hache et son tablier de boucher rouge oranger :-)))))

SEMIR
Hélas, je ne peux répondre que tardivement...
Qu'on le veuille ou non, c'est cette grande dame Eva Joly qui a lancé la campagne! Il y a des clivages idéologiques. La proposition de Eva Joly force à la réflexion et au choix. C'est bien, je trouve, la politique qui parle au coeur, sans monopole.
Ah, si ils avaient choisi un candidat plus à droite, le front de gauche aurait fait le plein des voix! Mais on ne va quand même pas reprocher aux verts de pencher à gauche! ...Ils vont se bouffer le nez! Dommage ...
La vérité, c'est qu'il y a un parti de trop: le PS.
A voir comment la machine médiatique s'emballe dans une polémique sur un sujet quaternaire mais nourrie, certainement à dessein, par des déclarations fracassantes dignes du nationalisme d'avant la Grande Guerre, alors qu'un énième plan de sauvetage de(s intérêts financiers des grandes banques en) Grèce est laborieusement négocié, que les agences de notations braquent l'Italie, que le chômage atteint des sommets aux Etats-Unis, etc., je comprends pourquoi les citoyens sont dégoûtés de la politique.

Et dire qu'on a échappé, avec la non-candidature de DSK, aux fameux "dossiers" de l'UMP !
Monsieur Fillon aurait pu, il est vrai, se contenter de remarquer avec flegme qu’avec la suppression du défilé militaire du 14 juillet le combat pour l’écologie aurait indiscutablement fait un pas décisif en avant !
Quant à Madame Joly elle apporte de l’eau au moulin de ceux qui taxent volontiers de dilettantisme, de gadget l’écologie politique, avancent une conversion opportuniste de l’ancienne juge à l’écologie, insinuent qu’elle a surtout saisi l’occasion d’une entrée confortable en politique en choisissant un mouvement porteur. Mais l’écologie, c’est plus que du bon ton, du politiquement correct, c’est un enjeu majeur ! Pour rallier à une cause sérieuse le plus grand nombre, on n’enfourche pas le premier cheval de bataille venu !
Prenez un peu de vacances cher D.S, et lisez le très bon billet ci-dessus ( Bob l'éponge ). Madame Joly a jeté un petit caillou dans ce marécage et voyez la vase putride( pour rester correcte...) que ce simple caillou a révélée. Notons que d'autres avant elle ont émis cette opinion sans que cela entraine des réactions aussi minables, ridicules, ignobles. Serait-elle plus dangereuse, plus écoutée que d'autres ?
Vous souvenez-vous de la célébration du bicentenaire en 1989 ?

Est-ce que nous avions eu le porte-avion "Charles de Gaulle" sur les Champs Elysées ? Ou d'autres démonstration époustouflantes de l'armée ?

J'ai un souvenir de fête, de danses, de lumières, de chants, de musique...

Ou alors nous avons tous rêvé ?
La musique qui marche au pas ?
Je ne suis pas pas d'accord ...

(dessin publié sur tchd.fr le 14/07/2010)

Patrice NoDRM
Il y a le cours Florent, il y aura bientôt le cours Fillon, ce "monsieur" a une très ancienne culture de l'art dramatique, peut-être répète t'il pour l'Elysée Off en 2012.
C'es trare, mais je ne suis pas du tout d'accord. Il y a eu plusieurs analyses satisfaisantes sur ce point, la meilleure, de loin étant celle de Plenel sur Mediapart : http://www.mediapart.fr/journal/france/170711/en-defense-deva-joly-leur-14-juillet-et-le-notre
C'est dommage DS de ne pas avoir de vision globale de ce qui se joue dans nos sociétés, car si la polémique sur les défilés militaires peut sembler anecdotique, à l'heure d'une autre crise mondiale, à l'heure où les mensonges sur l'Etat, la nation, la démocratie et sa république perdent leurs éclats et leur force de propagande, à l'heure où les spécificités nationales et/ou culturelles s'estompent pour révéler un monde divisé en 2 classes (salariés/ouvriers et propriétaires des moyens de production), cette polémique est très très instructive.

L'armée est l'instrument de l'Etat, lui même (avec le concept de "nation" qui lui est attenant) outil du capital. Sans l'armée pas de conservation de cet état (les USA sont ruinés, mais il faudra encore de nombreuses années avant que le monde ne réagisse...le droit va toujours au plus fort).
La bourgeoisie a un besoin vital de l'armée (ainsi que des concepts liés à l'Etat telles que la nation, la démocratie, la République...), elle permet de conserver l'Etat et de perpétuer le mode de production capitaliste.
Joly a permis sur ce coup-ci de faire tomber pas mal de masques. Regardez les ces chiens de garde de la bourgeoisie, regardez les sortir les crocs ( http://www.rtl.fr/actualites/politique/article/supprimer-les-defiles-militaires-joly-fait-l-unanimite-contre-elle-7702860778 ):

"Je réagis avec tristesse. Je pense que cette dame n'a pas une culture très ancienne des traditions françaises, des valeurs françaises, de l'histoire française" (Fillon)

Quelles valeurs? Quelles traditions? Celles de Vichy? De la la guerre d'Algérie? de l'Indochine? Celle de Napoléon écrasant l'Europe?

"Henri Guaino a qualifié de "pathétique" et même d'"insulte" la suggestion de la candidate écologiste. "

"Madame Joly "est libre de faire les propositions qu'elle souhaite" mais "cette proposition, je la juge choquante", a réagi le ministre de l'Agriculture Bruno Le Maire. "

Le député UMP Jacques Myard a fustigé "des idées de soixante-huitarde attardée" estimant que madame Joly "donne dans le pacifisme béat"

"Marc Laffineur, secrétaire d'Etat aux Anciens combattants, s'est déclaré "scandalisé et choqué" par la proposition d'Eva Joly. "Je crois vraiment que c'est indigne de faire des propositions comme cela et de ne pas reconnaître le travail considérable que fait l'armée pour la France", a-t-il ajouté."

Où? Comment? Sur les ordres de qui (on vous a demandé votre avis à vous dans notre belle démocratie)? En Côte d'Ivoire (ou l'armée avait tiré dans la foule)? En Afgahanistan? en Libye?

"Ça démontre que madame Joly ne comprend absolument rien aux liens extrêmement profonds qui existent entre le peuple français et son armée", a dit la présidente du Front national sur RTL."

De quel peuple français parle-t-elle? De celui qui a ses faveurs dans le programme FN? De celui qui a financé son parti à la belle époque? Du peuple français...bourgeois?

""Ce serait une très mauvaise idée que de remettre en cause nos traditions", a déclaré Ségolène Royal. La candidate à la primaire socialiste considère que "toutes les formes de polémique sur les rites de la République ne sont pas souhaitables". Elle a précisé que, pour sa part, elle "maintiendrait" les défilés militaires, jugeant "normal qu'au moins une journée par an on puisse rendre hommage à nos forces armées"." (PS)

Conserver notre système avant tout, conserver notre modèle économique basé sur la compétition et l'exploitation avant tout. Qui avait financé sa compagne à cette dame? Surtout ne changeons rien.

"Jean-Luc Mélenchon, candidat du Front de gauche (FG) à l'élection présidentielle, a défendu les défilés militaires du 14-Juillet tout en appuyant la proposition d'un "défilé citoyen". "Le 14-Juillet est avant tout l'anniversaire de la grande Révolution de 1789" et "le défilé militaire rappelle à toute puissance étrangère ce qu'il lui en coûterait de s'en prendre à la France et à sa République", a-t-il déclaré."

A le voilà le gaucho, l'amoureux de Mitterrand et de la République. Toujours à tambouriner et à gueuler "nation", "nation", et ça ose se dire marxiste.


Et bam, PS, FN, UMP, FG dans le même sac. Excellent. Là où vous voyez un écran de fumée, DS, perso j'y vois une petite bourrasque qui dévoile un peu la vérité.
Monsieur Schneidermann m'inquiété de plus en plus dans son analyse des choses. Je pensais être sur "arrêt sur image" et je suis sur "torpillons la mère Joly" et "DSK doit, devra, être coupable à la fin sinon j'aurais l'air malin".
Avant de vous dire ce qui dans cette éditorial d'un nouvel éditocrate, pour faire bonne mesure, on vous dira quand même qu'on est bien d'accord sur la dégueulasserie de la réponse du Fillon, et le notamment "cette Dame" ... mais les choses sont déjà gâtées plus tôt avec cette merveilleuse affirmation : " Eva Joly, qui a réussi, en temps de crise monétaire européenne aigue, l'exploit de faire tourner la conversation nationale autour de la question essentielle, donc, du maintien ou de la suppression du défilé militaire du 14 juillet. "
Il me semble que ce n'est pas la toute première fois que les écolos se pose la question de la chose, que même si c'est pas un sujet essentiel ou peut dire que l'occasion fait le larron mais qu'il ne m'apparait comme étant dans les priorités prioritaires de madame Joly de faire défiler les militaires un autre jour - ils peuvent bien prendre l'air à une autre période de l'année. Donc, monsieur DS, comme on dit ici, nous fait quand même le tour de force de nous faire croire - et de croire lui-même ? (ce qui serait inquiétant !!!) - que c'est Eva Joly elle-même qui à été l'organisatrice du bordel sur rien (parce que quand même on en à pas grand chose à fiche de ce machin, mais elle peut bien avoir quand même un avis dessus) dans lémédias ??? Mince, elle est super plein de pouvoir la Joly ? Elle dit un truc dans un coin et hop, tout le monde ne parle plus que de ça, et c'est elle-même qui à tout bien calculé le truc ... Arrêt sur image ??? Décryptage des médias ?? tout ça pour arriver à "Eva Joly à réussi à faire tourner la conversation nationale". Il serait grand temps que plutôt que de faire votre campagne anti-Joly vous en reveniez, monsieur DS a la vocation première de se site,et de vous interroger par exemple de pourquoi tout d'un coup lémédias s'occupent d'un truc déjà dit et le porte à la une actuellement ? Non ?
En effet, il ne me semble pas que Éva Joly ait le moins du monde cherché un effet "fumigène". L'effet fumigène est plutôt le fait des journalistes qui ont sélectionné puis amplifié une partie de sa déclaration. Puis celui des politiques qui ont greffé dessus leurs déclarations xénophobes, ultra-nationalistes, allant jusqu'à parler d'Anti-France, ce qui nous fait faire un grand bond en arrière vers une époque... malodorante.
Excellent :

http://www.marianne2.fr/Eva-Joly-sortie-decalee-reactions-a-gerber-_a208622.html
EJ et FF jouent au trouble-fête et cela me laisse indifférent aussi.
A propos de François Fillon : "Je pense que ce monsieur n'a pas une culture très ancienne des traditions françaises, du rôle d'un premier ministre, et des propos qu'il est inconvenant pour ce dernier de tenir ".
Alors là, DS, pour une fois je ne suis PAS DU TOUT d'accord avec vous et votre analyse, sauf sur votre indignation sur l'utilisation de "cette dame", évidement complètement indigne d'un PM.
Madame Joly n'a rien exigé... elle a dit qu'elle "revait" d'un autre 14 juillet et elle a bien raison. On peut en effet imaginer autre chose que les chars. les rafales, les plumes. L'armée ne serait pas exclue et je pense surtout cette année à la représentation d'un détachement qui a servi à l'étranger. Cela a vraiment du sens
Vous avez raison sur un point au moins, le "cette dame" est insultant. François Fillon est un incorrigible goujat.
Imaginons un instant, pure spéculation intellectuelle, que se présente à l'élection présidentielle un monsieur qui serait le fils d'un émigré hongrois.

Notre Premier Ministre va-t-il demander à "ce monsieur" s'il a une culture très ancienne des traditions françaises ?
le monsieur ose parler ainsi des affaires franco francaises depuis la Cote d Ivoire se sent il comme dans son departement de la Sarthe ou a t il besoin que l on lui redonne le discours de " l africain pas encore entré dans l histoire !!!!" entendu au Sénégal ???
Comment voulez-vous que Fillon puisse prononcer le nom de "Joly", qui ne fait tout simplement pas partie de son vocabulaire.

Madame Joly fait peur à cette bande de lâches, elle s'est attaqué à de gros poissons avec la plus grande rigueur, au péril de sa vie.

Ses petits minables veulent l'éloigner d'une politique différente et honnête. Les fumigènes ce sont eux, ces UMPistes indignes incultes qui les produisent jour après jour, pendant que la bourse dégringole, et qu'attendons-nous pour les virer par la force s'il le faut, avant d'être tous ruinés, les uns (toujours les mêmes) plus que d'autres.

Edit : je n'ai vu nulle part, mais je ne vois pas tout, un sujet sur le report du plan senior à la rentrée, encore une arnaque de première classe qui se prépare, j'en ai eu l'intuition dès la première annonce, d'un plan qui se veut positif pour les vieux, ben voyons. Encore des assistés qu'il faut punir.

Second edit pour faute.
C'est sûr qu'il n'y avait rien de plus urgent que de ne pas "complimenter l'armée françaièzeu"... ça me fait penser à l'urgence du mariage des zomos ou au déport de la burka alors que tout fout l'camp... depuis le café, la consommation du pinard, l'électro-nucléaire et la santé. Sans parler du prix des loukoums et de comment qu'on va faire avec sans les Grecs.
Votre illustration, cher Daniel, présentant un sapeur de la Légion "étrangère" me fait le considérer comme un doigt d'honneur au Fion : le barbu et son tablier n'ont pas une longue habitude des traditions françaises vu que ce légionnaire est forcément "étranger"... peut-être même norvégien. Et c'est avec ça qu'on défend la patrie ? Ben didon ! Tiens, je vais rester dans l'ambiance et me repasser "la Bandera"... Raaaaa !
Pour la première fois depuis que je suis abonné je ne suis pas d'accord avec votre analyse.
Tout d'abord, comparer Eva Joly à Nicolas Sarkozy ??? Vous vous êtes mal réveillé ce matin?
Ensuite la taxer d'envoyer un fumigène... pourquoi faire? Ne pas parler des sujets qui fâchent comme Sarko à l'époque alors que c'est son fond de commerce les sujets qui fâchent... Je ne vous suis pas. Surtout que la petite phrase a été montée en épingle par des journalistes dont le fond de commerce est les petites phrases. Ils ont dû confondre leur métier avec celui de Yann Barthès! Ne faites pas de même s'il vous plait.
Ensuite je ne comprends pas que quelqu'un comme vous ne puisse pas avoir d'opinion sur un sujet, fusse-t-il mineur. Moi qui suis français, de parents et grands parents de même et qui travaille avec des historiens, je ne vois pas le rapport entre la prise de la bastille un 14 juillet et le défilé militaire qu'on nous impose à grands frais chaque année. A moins que la bastille fut prise par des militaire... On m'a dit que le défilé militaire fut créé pour réconcilier les français avec leur armée. Elle est si longue que ça la réconciliation? Les seuls pays au monde à continuer à faire des défilés militaire sont des pays auxquels je n'aimerais pas que mon pays soit comparé.
Ensuite vous conseillez à madame Joly d'envoyer une bouteille d'Aquavit à notre premier ministre, soulignant ainsi vous aussi ses origines scandinaves. Lui auriez vous demandé d'envoyer une bouteille de Boulaouane si elle avait été d'origine marocaine?
Par contre nous tombons d'accord quant à l'emploi du "cette dame" de monsieur Fillon, il est à la fois condescendant, misogyne et irrespectueux. De plus la réflexion à caractère xénophobe qui a suivie "cette dame" n'a rien à faire dans la bouche d'un ministre de la république, surtout du premier d'entre eux.
En attendant d'apprécier à nouveau de vous lire, bonne journée.
Eh bien, je ne m'attendais pas à ça : renvoyer dos à dos Sarko et Eva Joly, il fallait oser ! Je ne vois pas le rapport entre la volonté permanente de la droite UMP de masquer leur politique avec des débats passionnels sur des sujets nauséabonds et le fait pour Eva Joly de saisir l'occasion d'une actualité pour remettre en cause un symbole parfaitement discutable de notre pays.

Quel mépris de votre part pour le programme des verts qui contient, c'est le moins qu'on puisse dire, des sujets essentiels que la candidate ne manquera pas de poser. Pensez-vous sérieusement qu'Eva Joly ait volontairement mis sur la table un sujet secondaire pour empêcher que l'on parle de la crise de l'euro etc ? On ne peut pas dire qu'elle ait jusqu'à présent privilégié les sujets secondaires (nucléaire, délinquance Financière...)

D'ailleurs, cette question du défilé militaire ne me semble pas si anodine et interroge la dimension symbolique que nous pourrions accorder au jour de la fête nationale. Relisons donc avec plaisir la chronique de Judith sur l'importance des symboles contre les positions de Thomas Legrand (et de vous Daniel) qui évacue systématiquement la question du symbolique et qui ne jure que par les choses strictement concrètes quand il évalue les politiques menées.

Enfin, vous auriez pu avoir un petit mot sur les propos abjects déversés sur Eva Joly (binationalité, naïveté inconséquente, retour en aller simple à Oslo), presse et politiques confondus, qui font honte à notre pays et témoignent de l'affaissement idéologique de la droite UMP, devenue officiellement porte voix du FN. Si vous trouvez cela périphérique, alors là je m'inquiète !
Je trouve la mise en parallèle des "fumigènes gouvernementaux" et la "sortie" d'Eva Joly difficilement défendable. Le story telling Sarkozyste qui a consisté, pendant des mois, à s'accaparer les "mythes" de la gauche, de Jaurès à Blum en passant par le jeune communiste Guy Moquet , et l'écran de fumée effectif que cette métaphore filée a produit (et tout ceci était notoirement et savamment distillé dans un but d'enfumage et de détournemet du débat public) est sans commune mesure avec la déclaration de Joly qui n'a fait qu'évoquer le rêve de voir la commémoration de la fête nationale axée plutôt sur une grande fête populaire plutôt que sur une glorification délirante et masturbatoire des forces armées (ça c'est moi qui la qualifie)... oui, et alors ? L'enfumage vient de toute la droite qui s'en est saisi dans un triple but évident : détourner l'attention de sujets brûlants qui frappent à la porte de l'actu (l'euro et l'Europe en tête), tenter de discréditer un pôle électoral (Les Verts) qui pourrait finalement ne pas compter pour rien dans la critique du bilan dérisoire de la politique environnementale de Sarkozy durant la campagne de 2012, et enfin, amalgamer cette défense à tout crin de nos armées attaquées par le Grand Méchant Nord et la défense d'une guerre en Libye de plus en plus critiquée.

Les médias, je le signale, m'ont semblé se ruer, non pas sur la sortie tout compte fait anodine d'Eva Joly mais bien plutôt sur les réactions délirantes en regard des propos que la candidate des verts a tenus. Et pour une fois, on ne peut vraiment pas les en blâmer : se retrouver avec un premier ministre assumant un pareil racisme (je ne trouve pas d'autre terme même si celui-ci semble excessif), et suivi en cela par tout le gouvernement, je dois dire que ça m'a laissé sans voix... l'insinuation douteuse, le "cette dame", tout ça émanant du si terne Fillon, ça laisse augurer de ce qui va se déployer de la bouche des vrais flingueurs dans les temps à venir... il n'était que d'entendre le délicat Xavier Bertrand ce matin sur Inter ! A la rentrée, ils ne manqueront pas de proposer des charters pour reconduire dans "leurs pays" tous ces salauds de Français naturalisés qui défigurent notre beau pays tant ils en méconnaissent les valeurs...

Et si Eva Joly, en proposant une commémoration festive de la Fête de la Fédération avait en dernière analyse mieux saisi les valeurs de ce qu'a représenté la révolution française que notre gouvernement bien de chez nous ? Car si nous revenons aux origines de cette fête Nationale ainsi qu'à son esprit fixé en 1880, il n'est pas forcément sûr qu'une ode quasi-exclusive aux forces armées en restitue le plus justement le souffle et le symbole... et rêver (car c'est le terme employé par Eva Joly) d'un retour aux sources ne démontre-t-il pas a contrario un ressenti sincère et profond ce que pourrait ou devrait être cette célébration ?
Jusqu'en 1919, on s'est passé de défilé militaire... Alors être fidèle à l'histoire ne serait-ce pas remonter à la source, retrouver les valeurs qui animaient le 1er 14 Juillet, celui de 1790.

Merci, je me demandais justement à partir de quelle date la chose militaire avait occupé cette place disproportionnée dans les célébrations du 14 juillet. Et en effet, voilà la preuve que la culture française d'Éva Joly est plus riche que celle de Monsieur Fillon.
//je me demandais justement à partir de quelle date la chose militaire avait occupé cette place disproportionnée dans les célébrations du 14 juillet//

Si j'ai bien lu ici et là, ce serait après 1870, après la déculottée que nous avaient mis les Prussiens. Cela parce que Napoléon le petit nous avait lancés dans la guerre après une provoc' bien roublarde de Bismarck. Guerre perdue qui nous mettrait dans le revanchisme qui aboutirait à 14-18 qui mettrait les Allemands dans le revanchisme qui aboutirait à 39-45. Toutes guerres qui ont ruiné l'Europe et lui ont fait perdre son rang de puissance mondiale, tatatam.

PS Quelqu'un plus haut parle des premières dames de France pas très patriotes. Il faudrait retrouver une itw de Mme Sarkozy III parue en 2007 ou 8, chai pu. Où elle dit tout le mal possible des Français. Ne la faites pas lire à Fion, il dirait tout le mal possible de "cette Première Dame".
Première dame d'origine italienne alors que son mari est d'origine hongroise...
Sauf que lui a tout fait (et même trop) pour s'intégrer, alors qu'elle a encore la nationalité italienne

En 2008, voici ce qu'elle déclarait au Daily Mail :

"Les Français sont pitoyables ! Toujours de mauvaise humeur. Tout le contraire des Italiens !"

"Les Français sont toujours négatifs. Ils sont fous à propos de leur langue, si bien qu’à chaque fois qu’ils voient quelque chose qui n’est pas en français, ils en font une grosse colère"

"Je ne suis pas du tout française, je n’ai pas de passeport français, j’ai un passeport italien. J’aime le tempérament des Italiens et la gastronomie italienne"

"Paris est une ville affreusement polluée, un centre-ville insupportable"

Guéant, sors de ton hosto et vire moi cette apatride !
En même temps, Carla ne fait pas de politique et ne compte pas se présenter aux prochaines élections présidentielles. Attaquer l'UMP sur ce plan là, c'est limite de la mauvaise foi (même s'il y a quand même un potentiel comique, je l'avoue volontiers).
Carla ne fait pas de politique

Première nouvelle...
Ravi de vous l'apprendre !
Ah bon?!
Mme S-B ne fait pas de politique???
Elle joue pourtant très bien le rôle politique qu'on lui assigne.
Elle fait autant de politique que les habitués du PMU du coin. A la différence près que Gala et Voici lui demandent parfois son avis sur la chose, et qu'elle donne d'ailleurs des réponses très vagues et sans conséquences du type "je suis un femme de gauche", ou "je suis hyper-sarkozyste".
@ Jules

En même temps, Carla ne fait pas de politique et ne compte pas se présenter aux prochaines élections présidentielles. Attaquer l'UMP sur ce plan là, c'est limite de la mauvaise foi (même s'il y a quand même un potentiel comique, je l'avoue volontiers).

Quel Aplomb! Et vous osez parler de mauvaise foi alors que non seulement la mère mais aussi le bébé à venir sont déjà enrôlés
sous la bannière sarkozyste pour les présidentielles 2012?
Ca veut dire quoi "enrôlés sous une bannière" ? Carla est-elle militante ? Fait-elle des discours politiques ? Souhaite-t-elle exercer une quelconque responsabilité politique ? Si vous pensez que oui, il va falloir m'expliquer pourquoi. Si c'est non, on peut dire qu'elle "ne fait pas de politique", avec aplomb si on veut.
Carla ne fait plus de politique (d'ailleurs en a-t-elle jamais faite ?) à proprement parler, mais elle est toujours d'accord avec "monmari", le sien, pas le mien, quant à l'enfant, de facto, il sera enrôlé dans les combines de son père comme ses autres garçons, si c'est un garçon. Nous n'entendons jamais parler de ses filles par rapport à leur père.
On est donc d'accord : Carla ne fait pas de politique (et effectivement, elle n'en a jamais faite). Avoir une opinion politique (être d'accord avec son mari est à peine une opinion...) ce n'est pas pareil que de faire de la politique.
Quand aux enfants de Sarko, il faut voir qu'il a quand même un fils qui fait de la musique et pas du tout de politique. Laissons donc son futur nouvel enfant grandir avant de décider de son destin ou d'en juger.
Carla ne fait pas de politique (et effectivement, elle n'en a jamais faite)

Rappelez-moi selon quels critères de nombreux amis de Carla ont pu être nommés à différents postes assez importants, ou ont pu bénéficié d'entrées et d'écoute à l'Elysée...
Je ne sais pas de quels amis de Carla vous parlez, mais je vous fait confiance sur le fait qu'ils existent et qu'ils ont été pistonnés. Sachant cela, je peux tenter de répondre quand même à votre question : ils ont été probablement pistonnés parce qu'ils sont amis avec la femme du Président de la République, dont l'avis ne compte pas pour des queues de cerises à l'Elysée, et qui a probablement envie de faire plaisir à sa femme.
Ça ne fait absolument pas de Carla une politicienne, juste quelqu'un qui profite de sa situation pour placer des amis (Je sais bien que c'est une caractéristique de la majorité des politiciens de nos jours, mais elle n'est ni nécessaire, ni suffisante, ni même exclusive).
Je comprends ce que vous voulez dire, en ayant aussi lu votre définition de "quelqu'un qui fait de la politique", mais malheureusement, elle a une influence profonde sur la nomination de personnes à la tête de ministère (Mitterrand), de commissions (Zelnik, Karmitz), de conseils d'administration d'établissements publics (Boudot), de media (Val), jusqu'aux services de l'Elysée (sa demi-sœur), etc.
On peut aussi se demander ce qui rend aussi indispensables des gens comme Olivennes ou Klarsfeld fils.
On se souvient aussi de la connivence BHL-Bruni lors de l'affaire Sakineh.
Et je fais version courte.

Tout ces gens pensent d'une certaine manière (partagée par Bruni), prennent des décisions, donnent des directives, remettent des rapports, affirment des positions qui influencent le déroulement des choses (principalement "culturelles", il est vrai), ce qui est, que vous le vouliez ou non, politique.
Ces gens là font peut-être de la politique, mais je ne pense pas qu'ils se fassent dicter leurs opinions par la Carla. Pour parler des deux que je connais, Mitterand ne fait qu'appliquer (mollement) les consignes d'en haut (il ne sert globalement à rien et est interchangeable avec n'importe quel autre touriste sexuel), et Val n'a pas attendu d'être pris à France Inter pour [s]être un c..[/s] avoir son idée du monde et des média.
Ces gens là font peut-être de la politique, mais je ne pense pas qu'ils se fassent dicter leurs opinions par la Carla

Ce n'est pas ce que j'ai dit.

J'ai dit :

Tout ces gens pensent d'une certaine manière (partagée par Bruni)
Dites voir, mon cher Jules, vous vivez sur quelle planète?

Certainement pas celle de "Bonne chance, mon papa!" ni de "Chouchou".
Et ça, c'est la couverture de

Paris-Match de cette semaine

Y a pas besoin d'aller chercher loin pour trouver un exemple de plus de la mise en scène
permanente de Carla.
J'ai du faire une fausse manip

carla & chouchou

C'est bien le PM de cette semaine.
J'avoue effectivement que j'ai la fâcheuse tendance à dissocier la politique et Paris Match...

Que Carla soit récupérée (sûrement bien volontiers) par son politicien de mari pour des buts politiques ne suffit pas à faire d'elle "quelqu'un qui fait de la politique".

Comprenez bien que par "faire de la politique" j'entends "souhaiter avoir une influence sur la manière dont fonctionne globalement la société".
Et vous pensez donc sincèrement que Carla, l'oie blanche au milliers d'heures de vol, ne souhaite pas avoir une influence sur la manière dont fonctionne globalement la société, en l'occurrence
la réélection de son mari?

Votre innocence me consterne, surtout sur un site principalement dédié au décryptage des médias.
[quote=Youri]Et vous pensez donc sincèrement que Carla, ne souhaite pas avoir une influence sur la manière dont fonctionne globalement la société, en l'occurrence la réélection de son mari?

Il y a deux questions en une. Ma réponse à la première est "oui je le pense, en tout cas pas plus que n'importe quel quidam, donc évidemment pas tout à fait", la seconde est "évidemment que non". On n'a pas la même lecture des caractères de notre Président et de sa femme.

(désolé d'être consternant d'innocence)

Que Carla soit récupérée (sûrement bien volontiers) par son politicien de mari pour des buts politiques ne suffit pas à faire d'elle "quelqu'un qui fait de la politique".
Comprenez bien que par "faire de la politique" j'entends "souhaiter avoir une influence sur la manière dont fonctionne globalement la société".


Mais de qui se moque-t-on ? Quelqu'un qui se dit épidermiquement de gauche et qui appelle à voter pour monmari n'aurait aucune influence ? Quand on voit que des tas de pauvres bougres ont cru à "la réduction de la fracture sociale", au "travailler plus pour gagner plus" et autres billevesées, c'est évident que cette femme, dans la position où elle est, a une influence dans ses prescriptions. Ne serait-ce que sur 2 ou 3 % de la population, ça peut faire basculer une élection.
Pour le coup, je serais tenté de me moquer de vous. Mais bon on va s'énerver mutuellement comme c'est déjà arrivé, donc je vais me retenir...
Oui Jules nous sommes d'accord, ce n'est pas directement une femme politique, elle a une inflluence indirecte sur l'oreiller de "monmari", ou ailleurs que sur l'oreiller. Ça ne change rien. Pour le futur BB, il fait de la politique tout à fait inconsciemment à l'insu de son plein gré, par le désir de papa et maman de gagner les élections en 2012. C'est un instrument déjà, avant sa naissance entre les mains si je puis dire de ses parents. Pauvre gosse.
Mais donc, ne dites pas "il fait de la politique", mais "il est récupéré politiquement".

(je crois que ce "pauvre gosse" verra sa récupération politique relativement bien compensée par la possibilité de péter dans la soie et d'être pistonné toute sa vie)
Vous chipotez là, j'ai écrit, il fait de la politique inconsciemment, à son insu de son plein gré, et il est un instrument entre leurs mains, ou dans le désir pour lui de ses parents qu'il prenne peut-être un jour le relai de son papa. Je vous accorde que j'aurai pu faire plus simple. Bon péter dans la soie, être pistonné toute sa vie, peut-être qu'il n'en aura pas envie, et là je vais exposer mon désir comme si j'étais à la place du futur gosse, c'est qu'il soit un rebelle qu'il envoie tout péter à la face de ses parents, s'en aille parcourir le monde avec seulement le guide du routard dans son sac à dos et quelques livres parce que la culture, la découverte du monde, lui importeront plus que tout le reste, qu'il portera un destin d'arrêter là, cette lignée de beaufs. Ce serait beau, il est permit de rêver, c'est l'heure. ;-))
Oh zut, j'ai été trop longue et trop lente pour mon edit :

Sérieusement, Dominique Godin n'a pas tort, même indirectement, Carla et le petit peuvent faire basculer un vote jusqu'à présent très serré aux présidentielles. N'empêche que c'est Sarko qui tire les ficelles, ou alors Carla n'est pas la cruche soumise que j'imagine. Je sais, c'est pas bien d'imaginer,de fantasmer mais en même temps je n'ai jamais vécu avec Carla, je ne la connais pas assez et pensez-vous vraiment qu'avec ses activités précédant son mariage, elle avait tellement le temps et l'envie de s'intéresser à la politique ? J'en doute. C'est facile de dire mon coeur est à gauche, comme tout le monde hein. Ne me répondez pas, c'est honteux je m'amuse, c'est mon heure de détente avant dodo.


Vite un edit : bonne nuit les petits. ;-))
à ce sujet, il y a un excellent article dans le Canard de cette semaine, qui se demande bien pourquoi, alors que le couple CBS-NS a toujours tout fait pour "protéger" sa vie privée, eh bien pourquoi un ou plusieurs paparazzi (?) ont pu les photographier de si près roucoulant dans l'eau azur de la côte !!....
par le passé ces deux là avaient porté plainte pour moins que ça pour "atteinte à leur image" et franchement , un mannequin exposé avec un bide pareil, si c'est pas une atteinte à son image !!
Pfffff, il est beau son ventre, puis elle n'a plus l'âge du mannequinat. ;-))
elle n'a plus l'âge
pour le ventre non plus...
http://www.urtikan.net/n-13/carla-sarkozy-test-de-grossesse/
Elle en a un toupet, elle a fait maigrir sonmari pour mieux grossir elle. C'est honteux, on voit bien qu'elle l'affame, la femme, il rétrécie de manière inquiétante, il a une mine à faire peur sur le figaro de ce jour, zavez vu ? Si ça se trouve elle veut encore être mère célibataire, elle va nous le tuer et là vraiment elle rentrera en politique. Elle aura sauver la France.
Alors là, y'a pas une virgule à enlever à cette chronique. Voté.

Sauf peut-être "fumigueuse" (?) Quoique... Le mot "gueuse", j'aime.

Car c'est bien une non-histoire. Pendant qu'on cause de ça, on oublie tout le reste. Pendant qu'on blablate sur le zinc autour des "valeurs" de la République, on oublie les luttes sociales inexistantes, la crise, le monde comme il va. Mal.

On encense ou on enfonce Eva Joly ou François Fion (lui, il a sans doute kek chose dedans, pour être aussi raide) et on oublie les programmes vides de ces m'sieu-dames, les mots creux, que plus personne ne croit.

Vu Sainte Ségolène hier soir sur la 3. A pleurer tellement ses mots étaient langue de bois et nuls...
"J’ai rêvé que nous puissions remplacer ce défilé (militaire) par un défilé citoyen où nous verrions les enfants des écoles, où nous verrions les étudiants, où nous verrions aussi les seniors défiler dans le bonheur d’être ensemble, de fêter les valeurs qui nous réunissent", a déclaré E. Joly. Avant de préciser que "que le temps est venu de supprimer les défilés militaires du 14 juillet parce que ça correspond à une autre période". Source : http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=4185
Réaction de Fillon (en voyage à l'étranger : il fut un temps où les hommes politiques ne commentaient pas l'actualité hexagonale à l'étranger) : :"Je pense que cette dame n'a pas une culture très ancienne des traditions françaises, des valeurs françaises, de l'histoire française"

La réflexion de cette dame Joly n'a en soi rien de choquant ("La musique qui marche au pas" est peut-être un peu désuète). On peut s'en battre. On peut rester attaché à cette tradition sans donner dans le pathos. Mais, en tout cas, pas réagir comme l'a fait Fillon. Oublie-t-il que Sarko et lui ont épousé des dames n'ayant pas "une culture très ancienne des traditions françaises" ? En quoi les "valeurs françaises" se distinguent-elles des valeurs norvégiennes (si ce n'est que les norvégiens ont un passé colonisateur plus lointain) ? Est-il si sûr de bien connaître l'histoire de France, si ce n'est à la mode Guano ?
Sauf erreur, le premier 14 juillet était "la Fête de la Fédération", certes sur le Champ-de-Mars, mais sans défilé de troupes. Jusqu'en 1919, on s'est passé de défilé militaire... Alors être fidèle à l'histoire ne serait-ce pas remonter à la source, retrouver les valeurs qui animaient le 1er 14 Juillet, celui de 1790.

Mais dans cette polémique, il n'y a pas de match nul mais carton rouge à Fillon pour ses propos xénophobes dignes... d'un Guéant ou d'un Copé !
Les fumigènes en politique, c'est comme les trolls dans les forums. Il faudrait apprendre le "don't feed the troll" aux journalistes et aux commentateurs divers... En même temps, vu que le trolling dans ce cas permet de gagner de l'argent en vendant du papier, des débats télé, etc...
Eva Joly, la relève des fumigueurs ? Et quel intérêt aurait-elle à fumiguer ?
Elle livre son opinion sur un sujet d'actualité qui, s'il n'est pas de toute première importance, peut faire réfléchir sur l'inanité de ces parades-mascarades, sur la récupération de la date-anniversaire de la révolution française par les tueurs professionnels exhibant leurs médailles et leurs engins de mort.
Le fumigène, c'est la réaction de Fillon qui, bien relayé par les médias, exprime sa colère, dégueule son mépris et fait enfler la polémique. Sachant aussi que sa réaffirmation de l'identité, de la fierté nationale, lui attirera la sympathie des "bons Français".
Eva Joly n'étant que l'instrument, pas l'instigatrice.
Analyse partielle (partiale ?) car au milieu d'une déclaration, on n'a retenu que cette partie anecdotique, même pas une proposition, un "rêve"... mais à coté des déclarations sur les finances internationales dont personne n'a parlé. Alors, qui est responsable de l'effet fumigène, les journalistes qui n'ont retenu (encore) que la "petite phrase" qui tue ? Et vous également tombez dans le piège, c'est fort dommage car vous devriez être notre démineur de médias, pas leur emboîter le pas... Un mauvais point ce jour M. Daniel (le temps de prendre quelques vacances ???)
moi, j'aime bien ce débat. Il n'y a pas de réél enjeux, pas vraiment d'urgence, et pourtant, qu'est ce qu'il permet de mettre en évidence !
Toute la droite qui affirme haut et fort que ce défilé militaire et sacré, et que simplement poser la question de son sens est un crime , cette droite là ne connait rien à la démocratie ...

J'ai eu le sentiment étrange d'entendre l'église catholique affirmer qu'il n'y aurait jamais de femme pretre .... qui sont ils ces ump pour affirmer que je suis attaché à voir des chars defilés sur les champs elysées, le jour de la fête nationale, c'est à dire du pays... comme Daniel, je ne m'étais jamais vraiment posé la question...

et que ce fumigène fasse sortir du terrier les reflexes "cette dame ne connait pas l'histoire de France" , tant mieux ... combien étaient-ils à savoir que ce n'est pas le 14 juillet 1789 mais 1790 que l'on célèbre ?
fumigène ????
je ne crois pas
j'appellerais ça plutôt coup de pied dans la fourmilière en entendant les réactions. Quand j'ai entendu EJ parler du 14 juillet , je me suis dit " mé keskeldi ? déjà envie de saborder sa candidature ? "
Et finalement fion et l'ump ont fini par lui donner raison.
ce matin sur FI, xavier bertrand et l' "unanimité des Français autour du défilé militaire". unanimité. ben voyons....

Cela dit, je ne sais pas si je suis suffisamment Français pour donner mon opinion . je vais continuer de me poser la question.
La raie sur le côté de François Fillon et ses allures de gendre idéal sur le retour ne l'auront pas empêché de passer une partie non négligeable de son temps de parole politique, ces dernières années, à traîter les socialistes de nuls et de forts vilaines personnes.
Le "cette dame" est tout à fait dans ce ton.

PS : post pluzunagesque, donc.
d'accord avec vous sur " cette dame" !
Quel mépris de la part de François Fillon.
Avec son air de premier de la classe, propre sur lui, aucun cheveu de dépasse, il donne le change. Mais a souvent des phrases assassines sur les uns ou les autres.
Aussi n'est-on pas surpris de lire sur son bulletin de classe les remarques suivantes : "Moins de dissipation, plus de courage au travail, plus de modestie : le mélange serait plus efficace" !

http://www.rue89.com/2011/06/27/le-dossier-scolaire-du-cancre-fillon-sur-dun-echec-211143
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.