168
Commentaires

Coucou, voilà Spoutnik !

Commentaires préférés des abonnés

J'aimerais revenir un petit peu sur ces deux morceaux de phrases :


-... a été jugé efficace à 91% par la revue "The Lancet". 

-... les résultats de "The Lancet"...


Elles sont totalement dénuées de sens. Vous n'êtes pas le seul, toute la presse(...)

J'ai dû rater un épisode mais il ne me semble pas que la russie soit communiste. Il y a quelques semaines Melenchon regrettait que l'on ne s'intéresse pas aux vaccins russes et chinois. Les propagandistes de plateau ricanaient.  Puis Merkel s'y (...)

Une grande nation scientifique, comme la France ...


Oui, je sais......., mais....... ça fait du bien de déconner, en ce moment !

Derniers commentaires

mais quels baltringles ces européens , escroqués par les Labos , ils vont supplier l'ours , si on demande je suis pas européen OK?

"le vaccin russe Spoutnik V contre le Covid-19 a été jugé efficace à 91% par la revue The Lancet."


J'ai l'impression Daniel que vous ne comprenez pas vraiment comment fonctionne une revue scientifique. The Lancet recoit des articles. Des éditeurs (scientifiques) regardent si ca a l'air pas trop mal (correspond aux critières de scientificité etc  et aussi est ce que ca va faire plein de citations pour gonfler leur impact factor). Si l'éditeur considère que c'est bon, il envoie ca à plusieurs scientifiques (non payés par le lancet) qui revisent le papier. Ils peuvent l'accepter ou le réfuter. Si ils l'acceptent le papier est publié.


Donc nous avons ici une et une seule publication qui dit que ce vaccin est efficace à 91%. https://www.thelancet.com/journals/lancet/article/PIIS0140-6736(21)00234-8/fulltext (la publi en question).


Le Lancet ne juge pas de l'efficacité de quoi que ce soit. Il ne permet qu'à des scientifiques de publier leurs résultats. Et une publication seule, c'est léger en science.


C'est assez dingue de lire ce genre de phrase venant d'un site de critique des médias après cette grosse crise sanitaire.


Je suis toujours étonné quand je constate qu'il y a encore des gens qui lisent Le Monde et autres journaux de milliardaires qui ne sont plus que des organes de propagande. Essayons d'encourager les rares journaux encore indépendants ( La Croix, Le Canard Enchaîné, Reporterre, Bastamag et quelques autres ..)

Notre Président vient de promettre la vaccination des plus de 75 ans au plus tard début février.

Il vaut mieux entendre ça que d'être sourd.

Mais en comptant 60% de volontaire ça fait pas loin de 4M de personnes avec 2 doses

Je prends les paris.....(on est à 0,12M!)


Il manque quand même une info de taille : sauf erreur Spoutnik V est un vaccin à adenovirus, qui contient de l’ADN.

Or il a été montré, dans certains cas, que les adenovirus pouvaient transférer de manière définitive une partie de leur ADN à nos cellules. Ce que ne peut pas faire l’ARN qui se dégrade très rapidement.

Ce n’est pas forcément grave (plusieurs pour cents de l’ADN de l’humanité provient de virus, dont la section qui code pour la paroi du placenta). Mais c’est bon à savoir.


Si on met ça en parallèle avec l’histoire russe, et en particulier son histoire industrielle (sont Chernobyl a été le pont culminant), qui ne semble pas mettre la vie humaine dans le top 3 de ses priorités, alors oui, il y a franchement de quoi se méfier.


Ça n’enlève rien au génie scientifique russe, qui a une très longue histoire (chimie, physique, médecine, etc).


...et "en même temps" on nous apprend qu'un variant du variant du variant est identifié et se fait "discret" quand le vaccin tente de le contrer...

"Comme s'il était impossible de concevoir qu'un régime qui persécute odieusement un de ses opposants (voir notre dernière émission sur Navalny) puisse être, aussi, celui d'une grande nation scientifique."

==> si Navalny n'était pas évoqué, on pourrait croire que cette phrase s'applique aux USA avec Assange !

Etonnant en effet de voir à quel point le traitement des vaccins anti-covid est révélateur des biais et pré-supposés de la presse française (celle que je lis et écoute) et sans doute occidentale...


un vaccin d'un société américaine (Pfizer) est sur le point d'être mis sur le marché avec en plus une nouvelle technique (ARN messager) - Réaction de la presse française unanime : Formidable, quelle réactivité et puis quelle inventivité de ces nouveaux labo "start-up" capable de créer un nouveau vaccin en mois d'un an (au même moment les chinois vaccinaient déjà à tour de bras mais pas un mot...)

Qu'un médecin (Eric Caumes) vienne dire qu'il a quelques réticences sur cette nouvelle technique et c'est le drame... Léa Salamé, en bon petit soldat de la propagande, le soumet à "la question" (comment pouvez-vous dire cela? Avez-vous des preuves? Mesurez-vous votre responsabilité de vos propos avec tous ces anti-vaccins?...) 

On passe très rapidement sur les contraintes qu'imposent en termes de logistique la température de conservation du vaccin (-70° C).

Un schéma a peu près similaire pour le Moderna...


Mais jamais d'enquête ou d'interrogations sur ce qui se passe en Chine, en Russie (et dans les pays qui ont reçu des vaccins de ces pays, en Afrique notamment).

Et c'est quand "The Lancet" publie un papier validant l'efficacité du Spoutnik V à 91% (équivalent aux autres voire meilleur) que, du bout des lèvres, on commence à se dire que pour la campagne de vaccination en France, on pourrait commander des vaccins russes (peut-être moins cher et plus disponible que le Pfizer)....


Pathétique...


Et je ne reviendrai pas sur le traitement du cas Navalny comparé à celui du cas Assange (qui ennuie ce brave Apathie et qui pour lui, explique pourquoi on en parle pas dans la presse française...) 


Russophobie quand tu nous tiens....

  


L'obsession covidesque d'ASI commence à me gonfler.

Je suis abonné à ASI depuis le début, mais je trouve que ça devient de plus en plus un journal en ligne comme les autres.

les nouvelles du front de l'Est en 1943 ! comme vous y allez! En filant (à peine) la métaphore on pourrait croire qu'il y a du Pétain dans Macron. Certes, celui-ci admire le Maréchal, aime la figue du roi qui nous manque et trouve qu'il y a une contribution intellectuelle de Maurras à la pensée française, mais, tout de même: quelle indignité ! ;) 

Sinon une fois que Macron aura sauvé Navalny, il pourra faire quelque chose pour Assange. Merci pour lui.

Revenons, à l'intervention de Sieur Manu, hier, sur les antennes de la républik..


Mardi 2 février,  Braves gens, a dit Manu 1er, ne craignez rien ( ".. Ne craignez rien, dit Le Seigneur, Je serai avec vous. J'entends et Je vois. » Verset 46, Sourate 20. Alors je me suis arrêtée sur cette Sublime .." rien que pour comparer) quatre sites français vont  produire des vaccins  contre le Covid-19. 


Parfait Msieur.


 Mais..non, elle ne va produire, elle va conditionner, donc remplir les flacons.


Ouf.  C'était difficile à dire, mais il l'a fait. Soulagés, nous sommes. 


PS: le cinquière lieu de production évoqué SERA bien un lieu de production, mais réservé au vaccin de Sanofi, qui n'existe pas.  

Quand le vaccin cubain arrivera… Je m'attends à des commentaires effarouchés de nos pauvres média

alors le problème c'était surtout que la Russie avait decidé de distribuer le vaccin à sa population alors que les essais de phase 3 étaient loin d'être finis. c'est à dire utiliser la population comme cobaye. c'était ça le problème avec Spoutnik. Si il est par ailleurs effectivement efficace (d'ailleurs on l'apprend que maintenant alors qu'il est distribué depuis septembre je crois); tant mieux.

je la remets ici, il parle assez largement des vaccins :

(émission du 31/01, avant ces annonces sur le vaccin russe)

Anti-virusse!


https://www.france24.com/fr/am%C3%A9riques/20210122-argentine-le-pr%C3%A9sident-fernandez-re%C3%A7oit-une-injection-du-vaccin-russe-spoutnik-v

- T'as vu ça ? La France va importer le vaccin russe.

- je sais. Quand les Américains l'ont appris, une nouvelle pandémie foudroyante  s'est déclenchée aux USA.

- Nouveau variant du Covid-19 ?

- Non. Jaunisse.

Hop hop..supprimez tous les vaccins anti-  bidule, ce qui supprimera du même coup le virus. C'est simple.  Allez Manu, faut oser!!

Vaccin russe vaccin cubain Merkel s'aligne sur la proposition de Mélenchon .. Alerte chez Cnews ... Prévenez les pompiers ,des tentatives de suicides en cours!!!

J’attends le vaccin égyptien. Vu qu’Al Sissi peut le tester sur 60 000 opposants disponibles et « volontaires » et qu’en plus il a été décoré par le pays des droits de l’homme, on peut être en confiance 🤔

La russophobie pour les social-démocrates est ce qui est islamophobie pour l'extrême droite: ils bouffent ça sans moderation 

Jamais entendu de telles calembredaines !! un vaccin doit être efficace à 100 % après des années de recherches, de tests sur des volontaires pour avoir l'aval des autorités de santé et l'AMM. On en est loin. Attendre la fin de l'été pour vacciner quand il y aura eu plus de 100 000 morts chez nous.. Quelle performance.. Sans compter les effets négatifs sur les patients fragiles...Ce n'est pas la start up chez les Amish, c'est la Macronie néanderthalienne.. Totalement à l'Ouest !!! N'empêche, à Cuba et à Madagascar, avec la panoplie homéopathique qui existe, leur nombre de morts est très faible.. dans des populations  moins nanties parfois...

Oui, elle est flagrante et très visible, la répartition des achats de vaccins par les pays, il en va de l’idéologie à plein gaz...

Notre presse n est ni plus ni moins Russophobe...

Tout comme l affaire Navalny qui est plus que zoomer pour justifier les sanctions (qui par ailleurs ne font que renforcer la Russie )

Bref l objective de notre presse c est pas pour demain 

J'aimerais revenir un petit peu sur ces deux morceaux de phrases :


-... a été jugé efficace à 91% par la revue "The Lancet". 

-... les résultats de "The Lancet"...


Elles sont totalement dénuées de sens. Vous n'êtes pas le seul, toute la presse de ce matin reprend l'expression similaire « selon The Lancet » (probablement propagée par l'AFP...), mais c'est pourtant un non-sens dans le monde de la recherche et des publications scientifiques... 


The Lancet est une revue scientifique, pas un journal d'actualité. On ne peut pas dire « selon The Lancet » comme on dirait « selon Le Monde » ou « selon ASI ». The Lancet n'a pas employé de journalistes (ou de scientifiques) pour faire des essais cliniques sur ce vaccin... Des chercheurs, qui n'ont a priori aucun lien avec The Lancet, ont fait des essais cliniques et ont ensuite proposé à The Lancet de les publier. Ces sont les résultats des chercheurs, pas de The Lancet...


Des formulations plus correctes seraient :


-... a été jugé efficace à 91% par une étude publiée dans la revue "The Lancet". 

-... les résultats publiés dans "The Lancet"...



Malgré la différence de prix, je comprends qu'on puisse préférer le Pfizer pucé 5G par Bill Gates, au Spoutnik V probablement issu des mêmes laboratoires ayant produit le novitchok.

Même si je ne suis pas spécialement russophobe (d'aucuns me considéreraient probablement russophiles par ailleurs), l'idée selon laquelle la libre circulation de l'information n'est pas le point fort du régime de Poutine ne me semble pas être en tout cas a priori une mauvaise raison de se méfier de leurs annonces grandiloquentes, quand bien même il semble peu probable malgré tout qu'ils prétendent avoir un vaccin qui marche juste pour faire "nananananère" aux occidentaux (alors que en fait c'est du bluff).

Et là toute la fachosphere complotiste trouve que The lancet  est une source crédible

En France, on ne produit pas de vaccin pour ne pas inonder un marché déjà pléthorique  ....

n'empêche que c'est peut être bien Mélenchon qui disait qu'il fallait pas trop se précipiter sur les vaccins, que d'autres arriveraient, notamment le russe et le cubain.

Le vaccin russe à l'air très efficace, c'est une très bonne nouvelle. 


Reste plus qu'à assurer la logistique, et surtout oser décider que les vaccins efficaces doivent être mis dans le domaine public pour pouvoir les produire beaucoup plus rapidement que ce qui se fait en ce moment. 

C'est la question que je me pose depuis un mois. Au vu du coût hebdomadaire de cette pandémie, pourquoi la Commission ne débarque pas avec un gros chèque chez Pfizer (par exemple mais ça peut être Moderna) pour acheter les droits de production de leur vaccin à destination des pays de l'UE durant un an par exemple ?

Ce sont des sociétés commerciales. A partir d'un nombre significatifs de zéros, elles signeront. Et n'importe quelle usine en Europe (voire dans le monde) pourra alors produire des vaccins destinés à l'UE qui lachera le brevet sous ces conditions.

Le PIB de l'UE c'est 10.000 milliards d'euros. Si on en perd 2% à cause de la crise (et c'est bien plus en fait), c'est 200 milliards d'euros par an soit 4 milliards par semaine.

Avec un chèque de 4 milliards à encaisser directement sous les yeux, ces sociétés seraient tentées et en fait, vendeuses. Non ? 8 milliards ?

Sinon, il existe un truc pas mal qui s'appelle la réquisition pour cause "d'intérêt général supérieur". On peut bien entendu imaginer une compensation pour services rendus, ne soyons pas pingres, mais pas plusieurs milliards non plus...


Surtout que si je me souviens bien, les labos privés ont profité des largesses publiques pour développer leurs vaccins, que ce soit en termes financiers mais également en termes de simplification/accélération des procédures administratives. Donc un petit retour d’ascenseur serait la moindre des choses...

Ce qui est complexe c'est que ça fait rentrer plusieurs entitées étatiques, et je ne suis pas certains ques les USA et la Russie seraient ravie si ont leur donne l'impression d'exproprier leurs particulier. Sur le fond vous avez raison mais il va falloir la jouer fine.

Mais quelle grande idée. Et au prochain variant qui rendra ce vaccin inefficace, Pfizer rapatriera sa production du vaccin modifié aux US et on aura l'air vraiment malins... Vous pourrez alors réquisitionner des usines vides.

C'est la license qui est réquisitionnée, pas la chaîne de production. Entendu sur Culture à midi que l'Inde et l'Afrique du sud sont en train de défendre le principe à l'OMC, mais que Merkel et Macron font des pieds et des mains contre.

Si on veut que de nouveaux variant n'apparaissent pas, il faut vacciner massivement et rapidement dans tous les pays. Il n'y a donc pas d'autre choix que la réquisition si vous voulez en venir à bout.

"Il n'y a donc pas d'autre choix que la réquisition si vous voulez en venir à bout."

Sauf que je précise justement une autre méthode dans mon message d'avant...

Methode qui présente l'avantage de ne pas décourager les firmes pharma de développer des vaccins dans le futur.

Mais réquisition ne veut pas dire expropriation sèche. Une indemnité conséquente peut tout à fait être décidée. Ce que ça change, c'est qu'il ne peuvent exciper du droit de propriété pour interdire la licence ou la céder à un prix prohibitif. Si elles sont correctement indemnisées, ce dont je ne doute pas, en quoi cela limiterait leur capacité d'innovation ?

Mais c'est faire passer la santé publique avant le "loi du marché", ce que ni Macron ni Merkel ne veulent pour des raisons idéologiques et non pratiques.

Car votre solution n'en est pas une :  Haïti n'aura jamais les moyens de s'offrir les vaccins "au prix du marché", qui, dans une situation d'oligopsome n'ont rien à voir avec les coûts de fabrication (y inclus marge bénéficiaire). D'autant qu'un industriel aurait tout intérêt à une maladie endémique qui lui assure des revenus pendant les 20 ans du brevêt, éventuellement déposé à chaque variant.

🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣

Allez, je troll un peu, vous savez que les trois dernières lignes sont le coeur de l'argumentation de Mélenchon sur les vaccins depuis des mois?

Pfff, c'est malin ça, tu l'as mis en PLS not' pauv' Tristan...

Ca risque pas d'arriver...

Le but n'est pas vraiment de le mettre en PLS, juste de lui éclairer ses angles morts, comme il le fait parfoit avec nous ;)

Le coeur de l'argumentation de Mélenchon depuis des mois, c'est que faut se méfier des vaccins américains et faire confiance aux vaccins russes et chinois.


Le coeur de mon argumentation, c'est qu'il faut des preuves scientifiques solides, quelle que soit la nationalité des découvreurs.

Les trois phrases que j'ai mis en exergue sont politiques et non des questions de microbiologie.
Et le coeur des argumentations de Mélenchon est dans sont champs de responabilité, la politique, et son argumentaion méfiante par rapport aux vaccins Américain se base sur les dispositions politiques (Accords de commerce et dispositions de ventes, lois pour se protéger des consécances d'éventuels effts secondaires, etc.).
Je suis d'accord sur le fait qu'il laisse dépasser cette analyse au delà de son champ légitime, mais votre posture comme quoi vous aurriez une position opposé à la sienne sur les vaccins, c'est vraiment une affirmation que vous avez faite, est absurde.

Si on l'écoute réellement, vos trois lignes il les répètes ent boucle. Je vous cite : "Reste plus qu'à assurer la logistique, et surtout oser décider que les vaccins efficaces doivent être mis dans le domaine public pour pouvoir les produire beaucoup plus rapidement que ce qui se fait en ce moment. "

Ecoutez, je ne prends pas position sur tel ou tel sujet en fonction de ce que dit (ou ne dit pas) Mélenchon. A vrai dire, je n'en ai rien à faire de lui, je mène mes propres réflexion politiques. Dès fois elles coïncident avec ce que dit Mélenchon et des fois non.


Sur les vaccins, ma position est qu'il faut tout mettre en oeuvre pour vacciner très rapidement (avant juin) l'ensemble de la population, en utilisant les vaccins que l'on sait être efficaces. Ce qui veut dire avoir un rythme de 1 million de vaccinations / jour (en comptant les rappels).


Je n'ai jamais entendu Mélenchon tenir ce discours. Je l'ai simplement entendu dénigrer les vaccins ARN (Moderna et BioNTech), dire qu'il faut se méfier, pas se presser, etc.


Donc oui, j'ai une position opposée à la sienne.


Donc vous ne conaissez pas la position de Mélenchon, ce qui n'est pas un problème. Mais ça qui ne vous vous empêchent pas d'avoir un avis dessus en vous basant sur l'écume médiatique et en fesant des sur-interpretations grossières, ce qui est beaucoup plus douteux. C'est la seule possibilité pour que vous interprétiez sont discours comme ça.

Connaitre ses positions par rapport à celles des camps politiques en place c'est important, car les opinions ne sortent pas ex-nihilo, qu'on le veuille ou non on fait tous partie de courant idéologiques, et les oppinions politiques n'ont de sens qu'à l'échelle politique.
C'est sure que les positions de Mélenchons ne résument pas celles de son camp politique, mais l'élection présidencielle et les pouvoir du président donnent une importance démesuré à ce genre de personnages, sachant qu'il est le candidant de la principale force politique de gauche.
Donc s'y interesser vraiment a du sens, et les caricaturer aussi, et à l'exeption de cette fois, c'est à chaque fois vous que j'ai vu sauter dans les polémiques sur Mélenchon sans que personne ne vous y invitent, êt franchement avec des bases extrèmement partiales.

Je connais la position de Mélenchon. C'est juste que je n'en tient pas compte pour me forger mon propre avis. 


Et oui, je m'autorise à donner mon avis sur ce que dit Mélenchon, comme sur n'importe quel autre homme politique. D'ailleurs, quand je tape sur Macron, ou Le Pen, personne ne trouve rien à redire. Par contre quand c'est sur Mélenchon, il y a plein de contradicteurs qui viennent défendre le bonhomme. Question partialité, certains feraient mieux de balayer devant leur porte.

"Je connais la position de Mélenchon. "
Vu comment vous la résumez, non.

"Et oui, je m'autorise à donner mon avis sur ce que dit Mélenchon, comme sur n'importe quel autre homme politique. "
Ce qui est normal.

" D'ailleurs, quand je tape sur Macron, ou Le Pen, personne ne trouve rien à redire. "
Vu les blocs idéologiques présents sur ce Forum, ça n'a rien de surprenant. Le débat ici est entre les différentes branches de la gauche Française.

"Question partialité, certains feraient mieux de balayer devant leur porte. "
Mais je vous ait déjà pleinement admit que j'était partial, comme tout le monde d'ailleur, mais un partial hônnête et renseigné.

Vu comment vous la résumez, non.


Je la résume pourtant très bien. C'est juste que ce résumé ne le met pas en valeur. 


Si vous pensez que je me trompe, merci de m'indiquer un texte ou une interview de Mélenchon où celui-ci propose de tout mettre en oeuvre pour vacciner le plus rapidement possible l'ensemble de la population, et non d'attendre un vaccin français, russe ou que sais-je qui qui plairait à Sa Personne Sacrée.



A ce niveau de mauvaise fois je ne sais plus quoi dire, étant donné que c'est sa ligne, comme celle de presque tout les politiques dans toutes les interventions sur le sujet et que c'est justement l'un de ses argument pour ne pas se concentrer uniquement sur les vaccins américains qui n'arrivent pas (ou arrivaient pas?) à fournir suffisement vite. Ce n'est, à chaque fois, qu'enssuite, les journalistes lui demande comment il voit les choses pour lui même en tant qu'individus. Pour esquiver une telle constance je ne voit que du cherry piking.

Si c'est sa ligne, ce devrait être facile de trouver une interview, ou même un texte de blog, où il dit clairement qu'il faut mettre le paquet pour vacciner l'ensemble de la population dans les plus brefs délais. 





Oui c'est facile, très facile, et c'est ce qui me fait abandonner, quelqu'un qui dit "connaitre la position de Mélenchon" ne peu l'avoir loupé, donc à partir de là le problème ne peu pas être la source...

Arretez de tourner autour du pot. J'ai lu certaines des interventions de Mélenchon, jamais il n'y a exprimé une position comme la mienne. Je l'ai vu dénigrer les vaccins que l'on sait efficace. Je l'ai vu vanter les mérites d'autres vaccins moins efficaces mais produits par des pays plus "Mélenchon-compatibles". Jamais il n'a proposé ce que je veux, à savoir indemniser les fabricants de vaccins et mettre le paquet pour faire une vaccination massive et rapide.


Tenez, quelques extraits de son dernier billet:

Dès le mois d’avril j’explique : « nous sommes partisans du fait que le vaccin contre le coronavirus soit universel, gratuit, distribué à tous sans aucun profit ». 


Passons sur le fait qu'en avril, on n'avait pas encore de vaccin. Sa préoccupation, c'était que les labo ne fasse pas de profit (pas la meilleure façon de les motiver à faire des efforts pour développer le vaccin). Il ne parle pas non plus de la rapidité de la campagne de vaccination, ni de son caractère obligatoire, ni de la nécessité de faire passer l'efficacité avant des considération géopolitiques...



Et il y a un passage qui peut se lire au mieux comme une grande ignorance de ce qui se fait, au pire d'une n-ième tentative de nous vendre du certain traitement miracle marseillais:

Il est temps de se mobiliser pour donner a la mise au point de traitement le maximum de moyens et d’efficacité. On en parle peu. Il faudrait pourtant. Le traitement c’est le moyen de bloquer la maladie avant qu’elle atteigne des formes graves qui sont la cause de l’engorgement des réanimations. 



Mais je ne doute pas que vous allez m'expliquer que ce sont les journalistes qui ne lui permettent pas d'exprimer ses idées...


Vous voyez ce que vous voulez voir...

" Il ne parle pas non plus de la rapidité de la campagne de vaccination  "
A votre avis c'est quoi les effets d'une planification de l'économie dans ce contexte??? C'est un point abordé systématiquement dès avril, ils ont même déposé un projet de loi.

" ni de son caractère obligatoire "
Vous voulez qu'elle soit rapide ou obligatoire? Parce que ça fait consensus chez les spécialistes, études scientifiques à l'appuie, que l'un va contre l'autre. Si on veux une couverture vaccinale maximalisé il faut convaincre, on a pas le choix.

" ni de la nécessité de faire passer l'efficacité avant des considération géopolitiques  "
Vous passez votre temps à le trouver outrancier parce qu'il cherche justement à appuyer à l'inverse de la géopolitique en place pour faire l'équilibre, et il explique clairement que c'est pour ça qu'il tient cette position. Il faudrait être cohérent dans vos reproches.

" Et il y a un passage qui peut se lire au mieux comme une grande ignorance de ce qui se fait, au pire d'une n-ième tentative de nous vendre du certain traitement miracle marseillais: "
L'institut pasteur a eu des problèmes de financement et c'est lui qui développe l'un de ces traitements à Lille, il parle de ça en boucle, je trouve même qu'il en fait peu être trop par rapport à d'autres comme celui du CHU de Nantes, comment avez-vous pu le loupper?

"Mais je ne doute pas que vous allez m'expliquer que ce sont les journalistes qui ne lui permettent pas d'exprimer ses idées... "
Non, vous n'avez visiblement pas besoin des journalistes pour refaire le film à votre sauce.

SVP, arrêtez avec vos accusations gratuites. J'ai exprimé ma position sur les vaccins. Vous avez prétendu que Mélenchon a presque la même. Je vous montre qu'il n'en est rien. Vous défendez mélenchon, c'est votre droit. Mais plutôt qu'essayer de prouver que Mélenchon a raison (ce qui n'est pas l'objet du débat), vous devriez défendre votre thèse à la place. Mais ça va être dur, car au contraire vous confirmez (bien malgré vous) ce que j'ai dit sur la position de Mélenchon, à savoir qu'elle est opposée à la mienne.





" SVP, arrêtez avec vos accusations gratuites. "
Je n'ai pas l'impression de faire quoi que se soit de gratuit, si je vous crois de bonne foi ça veux tout simplement dire que nous n'avons pas vécu dans la même réalité avec les même déclarations publiques de Mélenchon et du reste de la FI durant les derniers mois, et je ne crois pas avoir traversé un portail dimentionel.

" J'ai exprimé ma position sur les vaccins. Vous avez prétendu que Mélenchon a presque la même. "
Et je maintient que les trois lignes en question sont la même position que lui. La partie sur l'obligation c'est un rajout postérieur de votre part à ces trois lignes.
Rappel : "Reste plus qu'à assurer la logistique, et surtout oser décider que les vaccins efficaces doivent être mis dans le domaine public pour pouvoir les produire beaucoup plus rapidement que ce qui se fait en ce moment. "

" Je vous montre qu'il n'en est rien. "
Non, vous prétendez l'avoir montré, ce qui n'est pas pareil. Vous n'avez rien présenté qui est différent de ces trois lignes que je n'ai pas démonté.

" (ce qui n'est pas l'objet du débat) "
Si, le point que j'ai abordé c'est votre niveau d'objectivité par rapport à ce que dit Mélenchon et ça ne fait que confirmer ma position, vous n'êtes pas rationel, et vous ne voulez pas l'admettre, quand il est concerné.

" vous devriez défendre votre thèse à la place. "
Vous voulez dire la même que vous, sauf que j'ai enregistré le consensus que l'obligation était une mauvaise idée, et la même que Mélenchon, sauf que les vaccins à ARN sur moi ne me dérange pas? Vu que vous prétendez avoir une position opposé à Mélenchon sur tout, je suis sensé défendre quoi?

Le seul point commun entre ma position et celle de Mélenchon, c'est sur le fait que les vaccins anti-covid efficaces devraient être dans le domaine public, pour le reste on s'oppose sur tout.


- je suis pour indemniser généreusement les découvreurs, et si les fabriquants de vaccins gagnent de l'argent, ça ne dérange pas tant que les marges restent raisonables, Mélenchon est obsédé par l'idée que ça doit se faire "sans profit"


- je suis pour qu'on utilise les vaccins ARNm, Mélenchon dit qu'il n'a pas confiance


- je me méfie des effets d'annonce de certains pays autoritaires et demande à ce que ces résultats soient examinés par des scientifiques & autorités sanitaires, Mélenchon vante ces vaccins avant même d'avoir des données fiables


- j'insiste sur la rapidité nécessaire à la vaccination, Mélenchon préfère attendre




Je pense que les choses sont claires.


Ce qui est claire c'est que vous antagonisez au maximum en sautant sur ce qui peu donner éventuellement un indice d'opposition.

" - je suis pour indemniser généreusement les découvreurs, et si les fabriquants de vaccins gagnent de l'argent, ça ne dérange pas tant que les marges restent raisonables, Mélenchon est obsédé par l'idée que ça doit se faire "sans profit" "
Donc votre argment c'est qu'il a mis l'emphase sur le "sans profit" plutôt que "marge résonable" pour supposer que la marge denégociation à laquelle il est prêt n'est pas du même ordre que la votre? C'est un peu légé non?

" - je suis pour qu'on utilise les vaccins ARNm, Mélenchon dit qu'il n'a pas confiance "
Vous mélangez encore le "on", pour la société, et l'avis de Mélenchon pour lui même, il n'a pas de problème avec le fait que qui le veux se fasse vacciner avec le vaccin Pfizer, il trouve même que ça ne va pas du tout assez vite.

" - je me méfie des effets d'annonce de certains pays autoritaires et demande à ce que ces résultats soient examinés par des scientifiques & autorités sanitaires, Mélenchon vante ces vaccins avant même d'avoir des données fiables "

Dans le but affiché qu'on les examines justement, il n'a jamais proposé de diffuser des médicaments non testé. Pour Spoutnik il s'appuyait jusque là sur l'oppinion de la mission de l'équipe de Marie-Paule Kieny.


" - j'insiste sur la rapidité nécessaire à la vaccination, Mélenchon préfère attendre "
Non, au contraire.

Vu d'un béotien total :    un vaccin,  ça peut vraiment se fabriquer à flot continu, dans une usine, dès lors qu'on l'a décidé ?   Comme disons, un roulement à bille, ou une bête rondelle de 6 millimètres ?  Et avec un contrôle qualité en sortie, qui serait un pied à coulisse : on prélève une rondelle toutes les mille fabriquées, et quand la rondelle vérifiée une fois sur mille sort des mesures,  on rectifie ?  

Ca se passe vraiment comme ça ?  

Ca dépend du type de vaccin. Pour les vaccins ARNm, il faut (d'après ce que j'ai compris) dupliquer le fameux fragment d'ARN et l'encapsuler.  Il faut du matériel spécialisé (et le personnel qualifié qui va avec), donc c'est un peu plus compliqué que de fabriquer des roulements à bille, mais oui, ça peut se fabriquer en très grande quantité dès lors qu'on y met les moyens.


Je n'ai pas l'impression que l'on y mette tous les moyens en ce moment; en particulier, les autres grands labos pharmaceutiques doivent avoir le matériel et le personnel nécessaire; ce qui leur manque c'est la recette de fabrication et surtout  le droit de produire ces vaccins.



Okay,  donc y'a plein d'aspects à venir :

- si on veut vraiment gagner vite, alors on met tous les moyens planétaires dispos sur le premier vaccin qui marche, logique, mais alors faut être déjà tous d'accord avant sur celui à fabriquer, et c'est pas gagné ?

- et de là, si on pense vraiment tenir un vaccin fiable, et qu'on y va à fond sur sa fabrication toutes affaires cessantes, quels sont les moyens ensuite en cours de production, pour s'assurer de la constance du produit, f par millions en quasi urgence ?  

- pour reprendre l'image de la rondellede six millimètres : tous les mille vaccins produits à la chaine, on va en prélever un , et l'inoculer à 10 000 cobayes humains en mode triple aveugle, pis attendre quatorze jours, pendant lesquels on aura produit 140 millions d'autres vaccins ? 

- En ayant embauché pour ce faire, des tas de gens formés en urgence, voire pas formés du tout ?

Je ne suis pas sûr de comprendre où vous voulez en venir.


Les deux vaccins à ARN que l'on a sont tellement proches que peut importe lequel on choisi pour en faire un générique, il n'y a pas vraiment de dispute là dessus. 


Après pour le "contrôle qualité", vu qu'on a la séquence ARN que l'on veut produire, il suffit de vérifier  que c'est bien ça qu'il y a dans les produits. Ca se fait très rapidement, pas la peine de faire un essai clinique pour ça.


Quant aux "gens formés dans l'urgence", mobilisons déjà ceux qui sont déjà formés et qui travaillent pour d'autres labo que Moderna et BioNTech.

Et si nos fins journalistes apportaient une réponse claire à la question suivante : pourquoi, avec un vaccin efficace et adopté depuis un temps certain, seule 0,7% de la population russe est-elle vaccinée à ce jour ?

En nombre absolu, il y a moins de Russes vaccinés que de Français alors qu'on ne peut pourtant pas prétendre que la France fasse la course en tête de la vaccination. Alors ? Le problème ne serait-il pas simplement productif ?

Un vaccin efficace, c'est bien, encore faut-il être capable de le produire en masse.

Et le chinois on l'oublie ?

Sur Navalny j'ai bien retenu le dernier 1/4 d'heure de l'émission, il m'a fait froid dans le dos. Quel opportuniste. Il a changé ? Bien sur il s'est mouché le nez.

Et attendez, attendez, c'est pas tout.

Hier sur Twitter, Mélenchon se félicitait de la mise sur le marché de Spoutnik V, et annonçait l'arrivée imminente d'un vaccin cubain gratos !

Ils sont forts et en plus désintéressés, ces scientifiques communistes !

"Comme s'il était impossible de concevoir qu'un régime qui persécute odieusement un de ses opposants (voir notre dernière émission sur Navalny) puisse être, en même temps, celui d'une grande nation scientifique." 

C'est beau on dirait du Macron :-)

Une grande nation scientifique, comme la France ...


Oui, je sais......., mais....... ça fait du bien de déconner, en ce moment !

Vivement le vaccin cubain ! Ca va être un festival sur BFM !

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.