337
Commentaires

Boomers : un offensé parle

Commentaires préférés des abonnés

Avec EELV , il faut toujours se méfier : voir la trajectoire de Cohn Bendit, Orphelin, Durand, Canfin, De Rugy, Pompili ,Hulot, et j'en oublie. Tous Macron-compatibles. 

Dissocier l'écologie du social, voilà où ça mène ! 

J'étais à la manifestation contre le surgénérateur de Creys-Malville à l'été 1977 - il y a eu un mort (Vital Michalon). Je lisais "La Gueule Ouverte", "Alerte", les romans de John Brunner et plein d'autres choses aujourd'hui oubliées. Je me suis accr(...)

Merci pour la chronique ! 

Je laisse de côté le sentiment d'offense, visiblement le sésame pour exister sur votre réseau préféré à propos de chaque demi polémique, et qui trahit le narcissisme confondant que ce réseau révèle.

Je voudrais faire de(...)

Derniers commentaires

Le problème c'est pas l'offense, c'est la stupidité. Quant à la cible Finkielkraut, sait-on pour qui cet homme vote ? Je vois bien quel problème il pose, mais j'entends aussi les nuances qu'il ne cesse d'apporter, et j'ai un souvenir d'émission, il y a quelques années, où il a reçu Clémentine Autain dans des conditions de dialogue que j'ai trouvées plus que dignes. Et ce même s'il ne se montrait pas neutre, et se rangeait évidemment souvent du côté d'Eugénie Bastié. J'aimerais beaucoup avoir l'avis de Clémentine Autain, une des rares politiques nationales qui m'intéresse, sur cette émission. De mon point de vue, Finkielkraut avait fait preuve d'une écoute et d'une courtoisie à toute épreuve, et très franchement, par rapport à ça, le "Finkielkraut va voter", c'est vraiment minable, comme étaient minables ceux qui l'avaient pris à partie à Nuit Debout, et qui sont précisément ce qui éloigne nombre de gens de la gauche.

Pour ceux qui pensent "Oh, vous exagerer avec vos ateliers interdits aux Blancs UNEF"
Ce qui s'en vient : exemple au Canada. La vaccination interdits aux blancs, juste pour les racisés.

On commence par les groupes e paroles 'bienveillants' à l'UNEF et ca finit en aparteid, puis en guerre civile.
Avis aux amateurs

https://www.hamilton.ca/coronavirus/covid-19-vaccines

                                           

Age GroupEligible PopulationHow to Access your Vaccine
18 and olderBlack and racialized populations/people of colour who are ages 18+ and live in the eligible hot spot postal codes L9C, L8W, L8L, L8N, and L9K.

au delà de la maladresse, et de l'offense ressentie par les uns et les autres, tout cela me questionne sur la démarche de communication elle-même...


où est le fond??? leur argument de campagne c'est donc d'aller voter pour empêcher les autres candidats de faire de meilleurs scores. On est dans le "vote utile" version 2021... Aucun argument politique de fond n'est déployé, seulement le "attention, les grands eux ils vont voter, et ils votent à droite" (si l'on considère que EELV est à gauche). 


C'est pas en leur faisant la leçon que les "jeunes" auront envie d'aller voter, et c'est oublier qu'une bonne partie des abstentionnistes sont de grandes personnes, c'est oublier que l’abstentionnisme a explosé lors de la dernière présidentielle précisément à cause de ce genre de stratégie de "vote utile", "vote barrage"... 


Putain, mais pour me donner envie d'aller voter parlez-moi politique, projet d'avenir, convictions!!!!! Cette campagne n'est pas seulement maladroite, elle est infantilisante. Ce sont les destinataires de cette campagne de com qui devraient se sentir offensés!


Au final pas des millions de soluces, il faut que les jeunes arretent de jouer a la playstation , se sortent les doigts du cul et votent en masse (si possible pas a droite) pour se faire entendre et peser  dans le débat politique. qu'on le veuille ou non il y a un conflit intergénérationnel avec des priorités  différentes, souvent incompatibles.

Vu la gueule de la pyramide des âges le combat est malheureusement un poil inégal. souhaitons que tous les partis a l'instar de LFI propose le vote a 16 ans des la prochaine mandature pour tenter de raviver la conscience politique des plus jeunes.


quant aux vieux on peut leur suggérer de regarder un peu moins le journal de 13h de tf1 qui malheureusement ramollit sensiblement le cerveau et favorise le vote de droite reac.

Il y a un an une autre tribune de militaires avait fait moins de bruit


Dans une tribune que nous publions, une dizaine de militaires de haut rang ayant quitté le service et regroupés au sein du Cercle de réflexion interarmées, s’inquiètent de la participation de la France au prochain exercice militaire de l’OTAN  : “Il faut se libérer de l’emprise américaine et se rapprocher de Moscou”, clament des hauts gradés de l’armée



Bon ok d'accord avec Daniel, les boomers que nous sommes en ont vu d'autres et  on ne va pas jeter l'écologie avec le bouillon EELEV de Bayou, mais quand même, !!! Quelle lourdeur ... C'est à faire peur ! 

Remarquez qu'il s'agit tout simplement d'un effet d'une forme de  "jeunisme" ambiant qui alimente à sa façon la machine à discriminer que la macronie aime tant faire fonctionner ! De ce point de vue le sieur Bayou a encore pazs mal de chose à découvrir, qu'il se dépếche car on arrive Boomers beaucoup plus vite qu'on ne le pense !!

Je peux me tromper, mais j'ai quand même l'impression que la génération des boomers, qui à gauche arrive au pouvoir dans les bagages de François Mitterrand, n'a pas vraiment fait d'efforts pour faire une place aux générations plus jeunes. Au PS, quand ils se barrent après la défaite de 2017, c'est le vide. Ce n'est pas très différent à droite.

Grosso-modo, on a l'impression que le pouvoir est en train de passer directement des générations nées avant 1950-55 à celles nées après 1985-1990. Ca peut un peu énerver celles et ceux qui sont entre deux, et Bayou en fait partie.



Sur ce forum, à la grande majorité, nous sommes presque tous du siècle dernier.

Perso, même avec tous les arguments de statistiques chiffrés lus ci-dessous et qui m'ont quand même étonné, suis-je prêt à accepter d'opposer des générations entre-elles pour servir mes visées électorales ? Ma réponse est NON. De la même manière, la généralité implicite sur les chasseurs me choque ; suis-je prêt à sonner l'hallali sur tout un corps de métier à seul fin de servir encore une fois mes visées électorales ? La réponse est encore NON. Et dans le cas du Front National, à la place d'EELV je me serai demander si diaboliser le FN sur sa mobilisation électorale est la bonne méthode… Et bien ma réponse est encore NON. LE PROJET, LE PROJET… EELV me démontre juste qu'il n'a pas de projets, d'idées à opposer au FN pour faire participer ses électeurs ou les attirer !!

Pas glorieux en somme. Et ça veut jouer un rôle central dans l'union de la gauche pour les présidentiels…

Et si les Verts commençaient par avoir un programme ?

Et si les sondeurs arrêtaient de me dire pour qui je suis sensée avoir voté (Le Pen ou Macron), que mes seuls soucis sont l'insécurité, l'immigration. Moi qui ai été et suis encore dans beaucoup de manifs, qui n'ai voté Chirac qu'en 2002 et qui me suis promis que plus jamais on ne m'aurait ! 

Moi qui ai passé ma jeunesse à écouter Beatles, Rolling Stones et Pink Floyd, on voudrait aujourd'hui faire de moi une fan de Sheila !

Mais ras le bol ! Fichez-moi la paix, oubliez- moi ! Et surtout, surtout ! ne pensez pas pour moi !

Chez ASI, quand un islamiste engorge en criant "Allahu Akbar", ca n;a rien à voir avec l'Islam et le pauvre 'désequilibré' est une victime du colonialisme occidental. Pas d'amalgame.

Mais un bougre (occidental) né après 1948 est un criminel contre l'humanité qui doit expié son crime de lèse-"c'est beau une tomate le jour"  juste pour avoir existé et avoir subi (comme tous) l'évolution du monde.

Moi j'avais cru comprendre que boomer voulait dire vieux con. Ce n'est pas mieux mais, du coup, cela n'incluait pas tous les vieux... ;-)

Je suis bouche bée par l’incapacité à prendre du recul des personnes concernées générationnellement par le terme « boomer » sur ce forum. C’est la même chose à chaque chronique de Daniel sur le sujet. Vous êtes au courant que c’est un terme qui visait essentiellement les personnes de votre génération qui ne veulent pas entendre parler des inquiétudes des générations plus récentes ? Pourquoi vous sentir tous concernés par l’image qui en découle ?


Je fais partie des millenials et ne me sens pas visé personnellement quand on dit que les personnes de ma génération sont des enfants gâtés ou qu’on est des décérébrés addicts aux réseaux sociaux. Pourquoi vous avez tant de mal avec ce terme ?

chers post-boomers ravis de foncer droit dans le panneau de l'âgisme et de la responsabilité collective, bonjour ! J'admire la puissance de votre prise de conscience écologique collective, dont nous voyons tous les effets politiques remarquables. Merci.


chers post-boomers convaincus que les boomers se sont "gavés", prenez juste le temps de demander à vos parent ou grands-parents à quel âge ils ont eu leur première bagnole, à quel âge ils ont pris l'avion pour la première fois, s'ils partageaient leur chambre d'enfant, portaient (sinon exceptionnellement) des vêtements neufs et de marque, et toute autre comparaison qui vous semblera intéressante entre vos niveaux de consommation (ou de gaspillage) et les leurs... Vous comprendrez vite que si votre génération était plus écologiquement-correcte que la leur, nous aurions déjà amorcé l'indispensable décroissance, ou tout au moins stoppé la croissance infernale qui nous mène à la catastrophe. 



J'écris ce commentaire par dépit bien qu'il ne fait qu'aller dans le sens de beaucoup d'autres, et sans être offensé mais parce que c'est la goutte qui fait déborder la vase


Quand j'étais petit, j'étais écolo sans le savoir

je me posais la question ridicule dans ces temps où nos routes étaient parsemées de coquillages de Shell, version moderne du chemin de Compostelle, je me posais la question de la finitude de tout : du pétrole, mais aussi de l'eau, de l'air, du charbon...


J'étais le fruit certainement de la culture familiale et du souvenir de temps difficiles

mais j'avais cette préoccupation

Beaucoup me ressemblaient qui éteignaient les lampes comme moi dans les chambres inoccupées, qui fermaient les robinets d'eau avec la goute au bec


J'étais écolo - comme beaucoup de mes contemporains - avec ce souci permanent qu'il fallait que le monde partage le même standard de vie que nous, et donc qu'il en fallait pour tous, d'autant que nous rencontrions beaucoup de gens de pays où les besoins étaient importants. Comment les ressources naturelles pourront-elles suffire ?


Aujourd'hui, il me semble que l'écologie s'exprime de façon égoïste : je passe à la voiture électrique sans rien changer de mon mode de vie sans me préoccuper (grâce aux messages gouvernementaux, publicitaires et de soit-disant expertise scientifique) de la production et pollution des batteries et autres accumulateurs. On vient me certifier qu'avec ma e-Bagnole je vais avoir un super rendement carbone tandis qu'on ferme les dernières lignes de train électriques, et on alourdit ma voiture pour que son autonomie dépasse plus de 1000 km

et on évite de me parler de pollution de micro-particules (pneus, frein...)


et surtout et surtout on m'entraîne dans un monde où les voitures autorisées à rouler seront celles des riches, où les gens moins aisés se verront interdits de rouler dans les environnement urbains, où les produits bios sont inabordables


Voilà ce que l'écologie signifie pour beaucoup de quotidiens


Bien sûr cette critique "anti Vert" ne s'exprime pas à l'égard de ceux qui ont poussé depuis longtemps leurs convictions en renonçant aux appels de la rationalité du capitalisme où on barde de planches de bois les bâtiments pour les écologiser, ce monde où la vision des entreprises est comme une auto-absolution dans un confessionnal publicitaire

.....

Marrant....
Quand il s'agit d'autres catégories que des blancs occidentaux hétéro, on déchire plus sa chemise pour defendre le beau principe du pasdamalgame dans le petit microcosme bobo ASI...



Je ne comprends pas pourquoi les gens en veulent tant aux écologistes, ils n'ont pourtant jamais rien fait !

En tout cas, en zieutant vite fait les posts qui sont votés ou non, on voit bien quel est le lectorat d’@si 🧐


Faut pas vous sentir visé comme ça les anciens (je dis ça je dois être plus âgé que la moitié du forum ptdr).


Oui vous avez fait de la merde. Oui le système capitaliste c’est de la merde. Et la pseudo-naturalisation de certains bobo-écolos à la Barreau « c’est pas de la faute du capitalisme mais de l’homme tout court » est assez révélatrice de l’impossibilité de penser que le système, c’est nous, et qu’on pourrait tout à fait en construire un autre.


Ce système capitaliste qui a fait (et continue de faire) de la merde, c’est celui que vous avez soutenu en votant pour divers clowns au fil des ans. Et oui, ce « vous » m’inclus aussi. Y’a juste ceux qui voient la réalité en face (on a tous grave fait de merde, et on continue), et ceux qui se planquent derrière des excuses de sac.


ChoIsis ton camp camarade.

faut reconnaitre que les boomers se sont vautrés dans la fange , mais on s'est bien éclaté quand meme ! C'est bon de se rouler dans la fange  ! A vous de nettoyer derrière ,,inscrivez vous sur les listes , et achetez le meilleur produit nettoyant , et je suis pas sur qu'il soit vert ! on est trop restés à table ,le vin s'est transformé en vinaigre , désolé!

Un truc est certain : tous les vieux sont  âgés. Il y a de fortes chances qu'ils aient bénéficié des trente glorieuses et des acquis (quel mot épouvantable quand on n'est pas héritier) en oubliant que ces acquis ne viennent pas du ciel. Eh oui il y en a qui ont viré côté bedon satisfait comme Cohn Bendit et d'autres qui se démènent comme des diables dans un bénitier pour ça aille dans le bon sens comme JLM entre autre.

" Le temps ne fait rien à l'affaire

   Quand on est con, on est con.

   Qu'on ait vingt ans, qu'on soit grand-père

   Quand on est con, on est con. "

J'étais à la manifestation contre le surgénérateur de Creys-Malville à l'été 1977 - il y a eu un mort (Vital Michalon). Je lisais "La Gueule Ouverte", "Alerte", les romans de John Brunner et plein d'autres choses aujourd'hui oubliées. Je me suis accroché dans des manifs avec des militants du PCF - qui était productiviste - bien que nous partagions des convictions sociales. Je me suis fait - sévèrement - gazer par les gendarmes mobiles en 1978 en manifestant avec les Bretons mazoutés par le naufrage de l'Amoco Cadiz. Choqué par le rapport Meadows, j'ai participé à des expériences communautaires décroissantes dans les Cévennes.

Tout cela a été balayé par le délire néolibéral des années 80 dont les playmobils quadragénaires sans imagination qui contrôlent actuellement la politique française sont les héritiers directs.  J'ai milité, entre 2002 et 2003 au sein des Verts. Les réunions étaient essentiellement consacrées aux questions des investitures. A l'exception d'une de ces réunions, nous n'avons jamais parlé d'écologie.


Alors, que des verts pâles qui essaient de me faire croire qu'on sauvera la planète en construisant des pistes cyclables et des éoliennes offshore ou que la "croissance verte" est la solution viennent me donner des leçons d'écologie politique, ça ne m'inspire que le plus profond mépris. L'écologie doit être décroissante, radicale, les mesures cosmétiques ne sont pas une option.

EELV, un parti écologiste ? A peu près autant que le PS est socialiste ou que LR est républicain.


Le jeunisme revendiqué de la campagne électorale d'EELV est à rapprocher du mépris affiché de nombreux quadras pour les décès de personnes âgées dus à l'épidémie de coronavirus. Mais je ne tomberai pas dans le panneau de l'abandon de la solidarité inter-générationnelle. Il y a des cons de tous âges, le temps ne fait rien à l'affaire...


J'ajoute que, en tant que boomer perclus de courbatures après avoir passé la grelinette dans son potager bio, j'emm... Julien Bayou.

Les seuls responsables pour ne pas dire "coupables" de la surconsommation, du pillage de la planète sont le CAPITALISME, la mondialisation brutale et ses plus gros pollueurs (les +riches)...

Ce n'est donc pas une question générationnelle... les "boomers" n'y sont pour rien -par le non à Maastricht !!!!!!- contrairement aux politiques appliquées depuis les années 80, asservies à cette europe-capitaliste aux mains des lobbyings...


Dépitée par la majorité des commentaires montrant que les "clichés" fonctionnent à merveille (jeunisme/boomers n'imp' !). L'incessante propagande + les "clichés" ne lobotomiseraient-ils pas tout citoyen ? en semant la connerie ?


En clair : "c'est toujours la faute à l'Autre" ! occultant toute remise en question de soi-même (jeunes, moins jeunes, âgés... peu importe !) alors si la "fôôôte" incombait aux boomers** "que les "jeunistes" votent un max ! ; en arrêtant de changer leurs smartphone tous les 6 mois ! en étant éventuellement "emballés" par la "5G" future consommatrice abyssale d'énergie ? (ou de+ en+ d'appareils seront "connectés" !) --là... est-ce "clichés" ou réalité ?--...


A force de (se) "monter les Uns contre les Autres"... pour quant "les blonds contre les châtains" ; les petites tailles contre les grandes ; les chauves contre les non-chauves ? Lamentables commentaires pour la plupart !


A noter : une enquête (pardon, oublié la source) montrerait qu'un "jeune" devenant propriétaire de sa nouvelle maison se "muterait" vers la droite... !!! L'instinct de propriété change les esprits... par peur ou égoïsme ? Là, il n'y a pas d'âge !


** ne pas oublier que chez les "boomers", un grand nombre de retraités (propriétaires ou non) vivent chichement au seuil de pauvreté, dont une majorité de femmes...


Alors...  les clichés... aux chiottes ! (relativiser et juste un peu... réfléchir !)


Si Kretschmar a été élu Président du Bade-Wurtemberg, Land de Daimler-Benz et de Porsche, fort catholique et traditionnellement un bastion de la CDU, c'est parce que son idéologie n'en est pas trop éloignée.



Je vous prie de m'excuser de vous avoir demandé pardon !

Pourquoi les EELV s'auto-sabordent tout le temps tous seuls. Oui, ils devraient prendre exemple sur les verts allemands qui sont devenus un vrai parti mature. EELV vit encore sa crise d'adolescence, une crise interminable.

Qu'est-ce que ça veut dire, en français, boomer ??

Merci de traduire pour les incultes qui aiment leur langue.

Pour ma part, ayant vu ce tweet hier matin, j'avais réagi ainsi et je n'en change pas un mot : " J'ai 64 ans et je ne suis pas BOOMER ! Je déteste cette appellation sortie de je ne sais quelle bouche catégorisante. comme l'est cette pub d'EELV. Je suis un homme de 64 ans. Et je voterai JLM aux 2 tours. "

Et je persiste ce matin. J'en peux plus de ce néologisme à la con !

C'est vrai que le désordre climatique n'est imputable à personne. Il nous est tombé sur la gueule par hasard et pas par les choix politiques, appuyés par la génération 1946 - 1964, de consumérisme absolu.

Personne n'est responsable de rien, circulez, y'a rien à voir.

Sur le fond, on pourrait aussi être un brin provocateur et relever que nous vivons dans une réalité qui doit beaucoup à ces boomers et qu’à force de les voir (statistiquement) voter à droite et/ou pour des candidats de type Macron, l’on est en droit de s’en méfier un peu (à gauche). Sans doute la nouvelle génération (pas si nouvelle mais quand-même) a-t-elle décidé de ne plus céder à cet odieux chantage que l’on observe quelquefois dans un couple : « je ne t’écoute pas parce que tu me parle mal, c’est encore de ta faute » !


Personnellement, je penche plutôt pour un pacte avec les séniors. On peut comprendre qu’en raison de l’incertitude des retraites, pouvoir compter sur l’épargne d’une vie puisse devenir une préoccupation importante au point de faire pencher le vote au bénéfice d’un candidat qui est jugé plus à même de collaborer avec ce capital que le combat d’une vie de sénior n’a pas suffi à bousculer. Alors une solution possible serait, je crois, d’assurer aux ainés une tranquillité matérielle en échange de leurs acceptation de laisser les ‘plus jeunes’ décider du monde dans lequel ils voudront vivre dans 50 ans et qui est largement déterminé par le vote d’aujourd’hui, s’agissant d’environnement notamment.


Donc la communication est maladroite mais cela ne devrait pas dispenser les séniors de prendre leurs responsabilités, à commencer par se souvenir que ‘qui bene amat bene castigat’.

On peut comprendre qu’en raison de l’incertitude des retraites, pouvoir compter sur l’épargne d’une vie puisse devenir une préoccupation importante au point de faire pencher le vote au bénéfice d’un candidat qui est jugé plus à même de collaborer avec ce capital que le combat d’une vie de sénior n’a pas suffi à bousculer.


Sauf que précisément, la génération dont vous parlez profite et profitera jusqu'à sa mort du système de retraite qu'ils ont "laissé" (voire souhaité voir) disparaître au détriment de leurs descendants.

Donc votre analyse ne fonctionne pas. Ce n'est pas leur retraite qu'ils veulent préserver, mais leur patrimoine et leur train de vie. Et ça c'est très coupable ! Les boomers de droite n'ont donc aucune excuse et sont bien objectivement les adversaires politiques principaux de tout le reste de la société...

"Les boomers de droite n'ont donc aucune excuse et sont bien objectivement les adversaires politiques principaux de tout le reste de la société... "


Ils sont toxiques parce qu'ils sont de droite, pas parce qu'ils sont boomers. Les quadras qui dominent actuellement l'Assemblée Nationale vous paraissent plus soucieux de la protection de l'environnement ?

Disons que la différence entre eux et les boomers dont je parlais, c'est que ces derniers se sont grassement servis. Les premiers pas encore...

Mais c'est certain qu'il faut tous les dégager et que "l'âge ne fait rien à l'affaire !"  ;-)

Je dis justement qu'à défaut de pouvoir compter sur leur retraite ils sont anxieux que leur épargne parvienne à leur éviter de trop mauvaises surprises.


Il me semble illusoire de leur demander de se mettre en danger (de continuer à se mettre en danger) à ce stade de leur vie. C'est pour cela qu'un pacte social de semble utile.

Oui, j'ai bien compris. Et je vous réponds qu'en aucun cas leur retraite n'est mise en cause par les réformes qu'ils ont poussées ou laissées se mettre en place depuis 25 ans...

Si vous êtes en train de dire que la constitution d'un patrimoine et d'un train de vie produit un glissement vers la droite, vous prêchez un convaincu.


Puisque cet électorat de séniors est statistiquement important, soit la gauche privilégie encore plus les politiques visant la rentabilité du capital soit elle essaye de récupérer ceux qui furent de gauche dans leur jeunesse et pour qui la levée de l'inquiétude réelle ou alibi des retraites peut permettre d'arrêter de voter à droite de la gauche voire de revoter carrément à gauche.


On peut aussi les rabrouer comme le fait EELV en espérant qu'ils se ressaisissent un peu en souvenir de leur engagement de jeunesse. 

En fait, j'essayais simplement de dire que ce n'est pas la peur de la perte de leur retraite qui guide leur vote majoritaire vers la droite, mais leur intérêt bien compris : garder coûte que coûte leur patrimoine et leur train de vie.

Donc inutile de les rassurer sur la retraite, ils la savent déjà acquise. La gauche n'a absolument rien à leur proposer. Ceux d'entre eux qui sont de gauche votent déjà pour elle.


En revanche, la gauche peut se tourner vers la jeunesse, qui elle ne vote pas assez (et de moins en moins). Et ce n'est à mon avis pas en ringardisant les "boomers" qu'elle le fera, mais en faisant de vraies propositions (notamment de redistribution massive).

Autant dire donc que ce n'est pas du côté d'EELV que les jeunes ou la gauche trouveront leur salut...  ^^

"Alors une solution possible serait, je crois, d’assurer aux ainés une tranquillité matérielle en échange de leurs acceptation de laisser les ‘plus jeunes’ décider du monde dans lequel ils voudront vivre dans 50 ans et qui est largement déterminé par le vote d’aujourd’hui, s’agissant d’environnement notamment."


En gros, vous voulez retirer le droit de vote aux personnes âgées. A partir de quel âge ?


Vous vous êtes relu avant de poster ?

de l'age de la retraite !ça c'est une idée qu'elle est bonne! ce ne serait que justice puisque l'ont ne peut voter avant 18 ans ...

Relisez-moi. Je parle de pacte et d'acceptation. Si pour vous cela ne peut prendre que la forme d'une 'privation' je ne pourrai pas faire grand-chose pour vous !

Ah, pardon, vous ne voulez pas retirer le droit de vote aux vieux, vous voulez juste leur acheter. A quel prix estimez-vous ma citoyenneté ?

Si vous êtes en train de dire que la constitution d'un patrimoine et d'un train de vie produit un glissement vers la droite, vous prêchez un convaincu.


Puisque cet électorat de séniors est statistiquement important, soit la gauche privilégie encore plus les politiques visant la rentabilité du capital soit elle essaye de récupérer ceux qui furent de gauche dans leur jeunesse et pour qui la levée de l'inquiétude réelle ou alibi des retraites peut permettre d'arrêter de voter à droite de la gauche voire de revoter carrément à gauche.


On peut aussi les rabrouer comme le fait EELV en espérant qu'ils se ressaisissent un peu en souvenir de leur engagement de jeunesse. 

"Si vous êtes en train de dire que la constitution d'un patrimoine et d'un train de vie produit un glissement vers la droite, vous prêchez un convaincu. "


Ben alors je suis un contre-exemple flagrant.


Ce n'est pas du tout ce que j'étais en train de dire. J'étais en train de dénoncer votre proposition de retirer le droit de vote des vieux - avec ou sans leur accord et avec ou sans compensation financière, peu importe - au motif qu'ils ne sont pas personnellement concernés par le futur de leur pays. C'est juste odieux comme proposition.

Si l'on reste sur le corollaire inexprimé de votre proposition qui est que les vieux sont naturellement égoïstes, peut-être peut-on imaginer que certains d'entre-eux se sentirons tout de même concernés par l'avenir de leurs enfants (de leur lignée). Peut-être même, soyons fous, pourrait-on concevoir que certains soient altruistes au delà de leur sang.


"On peut aussi les rabrouer comme le fait EELV"


Vous confondez "rabrouer" avec "injurier". Me mettre dans le même sac que les fachos de Génération Identitaire, ce n'est pas me "rabrouer".

Erreur de post mais vous avez compris que nous ne parlons pas le même langage...

La generation des jeunes actifs vote principalement pour l'extreme droite francaise.

Je vous laisse discuter de ça avec EELV dont je n'ai fait que reformuler le pari en introduisant un pacte social. C'est pour faire court parce que votre statistique mériterait d'être précisée et sourcée mais on s'éloignerait un peu du sujet premier.

Si Bayou veut devenir un véritable homme politique, il faut qu'il réfléchisse à deux fois , avant de ne rien dire.



Je suis moins gentil que vous, nous avons le même âge, je commence à en avoir marre de cette stigmatisation systématiquement de Verts à l’endroit des réputés âgé.e.s, comme si les combats des années soixante-dix, le Larzac, Nucléaire non merci, par exemple, n’avaient jamais existé, comme si René Dumont nous était un parfait inconnu, etc...

Je pensais, justement, réserver mon vote régional au candidat écologiste, je crains de devoir freiner mon élan, car ça commence à bien faire, comme disait l’autre.

Pendant ce temps, pépouze, Pécresse fait un lien digne du FN entre immigration et terrorisme, sans contradiction par les journalistes qui la questionne, alors que de nombreux terroristes étaient Français nés en France ou Belges.

La réponse de Sophia Aram, ce matin sur France Inter, cinglante : https://www.franceinter.fr/emissions/le-billet-de-sophia-aram/le-billet-de-sophia-aram-26-avril-2021


Le message de campagne de Bayou est d'abord d'une sombre bêtise (même la stigmatisation des chasseurs) : comment avoir envie de voter pour des dirigeants qui raisonnent à ce niveau (ceux qui ne pensent pas comme moi sont des gros nuls méprisables, c'est pas de ma faute, c'est de la leur) ?

Les identity politics générationnelles : extension du domaine de la guerre des identités à pousser les gens à détester leurs parents ou enfants.

" Le boomer  a appris à relativiser ".


J'ai  " relativement " envie d'aller voter .


Je trouve les partis politiques ( y compris  EELV ) "  relativement " déprimants.


La communication politique me parait " relativement " stupide. 


" Tout cela est relatif , et cela ,seul,  est absolu "

Antisthène disait à Platon : "je vois un cheval, je ne vois pas la chevalité". Aussi, s'il est tout à fait salubre de vous féliciter, ô Daniel Schneidermann, de ne pas céder aux sirènes de votre génération, il semble ardu de nier que celle-ci a massivement quelques difficultés à comprendre des choses plus facilement accessibles aux jeunes : les conséquences pratiques du changement climatique et les enjeux de la lutte contre l'islamophobie, par exemple.


Il y a sur ces sujets, dans la plupart des collectifs, des ruptures générationnelles évidentes. Soyez donc loué d'avoir choisi le bon camp ;)

En fait, ce qui distinguerait Bayou, EELV et pas mal d'autres, ce serait qu'ils politisent leur point de vue. Que Bayou ait approuvé ou pas la communication ne change rien au fait que quelqu'un a été assez décérébré pour y penser plutôt que, par exemple, fournir une analyse en termes de dominations et d'intérêts, que ce soit pour les questions écologiques ou pour les questions sociales. Pauvre écologie!

Et l'appel a l'insurrection des généraux en retraite dans valeurs actuelles ils en pense quoi Bayou ?



Les boomers, minorité attaquée ?

Même avec de l’ironie, je ne comprends pas.

La référence me semble être assez claire dans ces tracts : l’extrême droite, la droite conservatrice, et la droite libérale ont un électorat établit qui vote. C’est eux qui font le résultat de l’élection actuellement. EELV demande à ses potentiels sympathisant de voter aussi. Chasseurs, fachos et boomers ne sont pas des minorités, ce sont eux qui ont une partie du pouvoir.

Attention à ne pas jouer le jeu si présent dans l’espace médiatique de tous être la minorité de quelqu’un. Les minorités sont les minorités face à un pouvoir établi (les femmes, 50% de la population sont à cet égard un. minorité).

Comme DS, en aucune manière cela me dissuadera de ne pas voter EELV aux régionales, pas plus qu'à aucune autre élection. 

A la lecture des premiers commentaires, on constate que le fossé intergénérationnel s'élargit.

La gauche déjà malade de ses divisions, de son incapacité à trouver un terrain d'entente, souffre aussi de l'opposition jeunes-vieux ! C'est réjouissant. :-)


Allez... un peu de polémique pour le plaisir de la polémique : on pourrait quand même argumenter sans (trop de) mauvaise foi que les boomers, dans leur ensemble, en tant que génération, sont en partie responsables de la situation dans laquelle nous nous trouvons.

Au moins en théorie, nous sommes en démocratie et c'est donc bien le peuple qui doit assumer in fine la responsabilité de ce qui a été fait en son nom. L'excuse du "ça a été fait malgré moi" ne tient qu'un temps.

C'est bien avec l'assentiment des boomers, et de leurs prédécesseurs, que le néolibéralisme (ou la globalisation, appelez ça comme vous voudrez) s'est installé au pouvoir ici et ailleurs. Et ce sont bien les boomers, et leurs prédécesseurs, qui ont cru aux promesses des néolibéraux... et qui même, pour certains, ont factuellement tirés quelques bénéfices de cet assentiment.

Et quand il a fallu commencer à résister aux conséquences et remettre en cause les décisions déplorables qui avaient été prises, il n'y a plus eu grand mode... notamment parmi les boomers.


Alors oui, il y a boomer et boomer... mais parmi ces boomers, il n'y a qu'une minorité qui n'a factuellement pas à faire un gros examen de conscience individuel et collectif sur ce qui a été fait en leur nom et sur ce qui aurait dû être fait. Sur ce qu'ils ont fait et sur ce qu'ils n'ont pas fait, en fait.

Comprenons-nous bien, tout le monde n'a pas le même niveau de responsabilité mais rares sont celles et ceux qui n'en n'ont vraiment aucune.

Moi-même d’ailleurs, pas boomer mais pas si loin...

Bayou a déconné, aucun doute là-dessus. Mais pour le coup, j'aurais préféré qu'on discute des scandales visant la droite et l'extrême droite, plutôt que ceux qui visent la gauche, surtout quand les premiers sont autrement plus graves que les seconds. 


La menace (à peine voilée) de coup d'état militaire dans Valeurs Actuelles, on en parle?


Je veux bien que la chose ait agité la Twittosphère depuis plusieurs jours. Mais moi, n'étant pas sur Twitter, je ne l'ai découverte que ce matin, et j'avoue, j'ai vraiment du mal à m'en remettre. Pourquoi les généraux signataires n'ont-ils pas sur-le-champ été démis de leurs fonctions et poursuivis en justice? Cette dernière se remue quand Francis Lalanne appelle à la désobéissance civile mais pas quand des généraux menacent le pays d'un coup d'état militaire? Mais dans quel pays et à quelle époque vivons-nous? (désolé, je parle sous le coup de l'émotion)

M'enfin pourquoi les français et les belges ont des écolos / verts de pareils ?


Un message d'un Boomer pas offensé mais énervé :


 

Ce visuel rappelle simplement une réalité. Les vieux (utilisons ce vocable puisque le mot boomer semble être insoutenable aux oreilles des cartes vermeilles) votent davantage que les jeunes et les vieux votent davantages à droite. Enfin les vieux sont responsables de la catastrophe climatique actuelle. Bref que des évidences mais pour les mis en cause sont insupportables à rappeler.

Bof ! ces futures élections nous en mettrons d'autres sous le nez !  L'intérêt de ces petites phrases pour ces politiques ? Le bien commun ? Que nenni, juste avoir le plus de députés pour re-financer leur parti ! Je ne parle même pas de leur égo....

Voyez ce qu'ils font quand ils sont élus, que fait ce petit bayou et son parti en tant que député européen ??? Et ceux  qui ont été élus en france ? 

De très mauvaise humeur ce matin.

Si je puis me permettre la booméritude est moins une question d'âge que d'époque. Votre époque étant vraiment très éloignée cher DS, l'âge l'accompagne. A priori ce monsieur restera de la génération Y, même lorsqu'il aura votre aura votre ancienneté sans, bien sur, atteindre votre bonification... à moins qu'un jour les écolos fassent quelque chose de concret

Avec EELV , il faut toujours se méfier : voir la trajectoire de Cohn Bendit, Orphelin, Durand, Canfin, De Rugy, Pompili ,Hulot, et j'en oublie. Tous Macron-compatibles. 

Dissocier l'écologie du social, voilà où ça mène ! 

Merci pour la chronique ! 

Je laisse de côté le sentiment d'offense, visiblement le sésame pour exister sur votre réseau préféré à propos de chaque demi polémique, et qui trahit le narcissisme confondant que ce réseau révèle.

Je voudrais faire deux remarques annexes : 

-Cette référence aux boomers qui leur explose (mwarf) à la figure me semble mettre à nu ce qu'est une pensée floue, qui fonctionne par slogans, par concepts mal définis, et qui contribue à l'ambiance de post-vérité du moment que nous vivons. C'est tombé sur EELV mais franchement, ils ne sont pas les seuls. 

-Sur le graphisme de cette campagne, il y aurait en revanche beaucoup à dire. Certes on peut vouloir renouveler les codes, mais franchement, l'"esthétique AirBnB" quand on prétend être un rempart à l'ultralibéralisme, là pour le coup ça me semble dire beaucoup, beaucoup de choses. Cette servitude volontaire face aux codes sémiotiques du Capital, ces images cool, léchées, issues de banques d'images, ce dégradé de vert tranquille, pas combatif, je les vis comme un révélateur que ce parti est l'opposé d'un rempart face à la finance débridée. C'est probablement en partie injuste car subjectif (et je n'oublie pas que nombre de propositions d'EELV vont contre cette impression), mais justement une iconographie est censée produire des choses subjectives, donc je la partage ici pour voir si d'autres ont cette étrange impression aussi.

S'excuser d'avoir dit ce qu'on a dit, ça peut devenir un style. Bayou avait déjà demandé pardon d'avoir employé le mot "lynchage". A quand la prochaine ? 

https://www.marianne.net/politique/ecolos/lynchage-de-policiers-bayou-sexcuse-de-demander-pardon-apres-lemploi-dun-mot-pas-adapte-pour-une-personne-blanche

Ah et au debut je pensais qu’elle était fausse cette affiche. Non pas parce qu’elle était « offensante » (mdr). Mais parce qu’elle est excellente justement. Et les bonnes affiches de campagne, c’est rare. Très rare même.


PS : Un jour faudra rajouter une fonction d’édition Daniel.

J’avoue, voir les boomers se sentir visés, ça fait plaiz’.


Faut assumer les vioques hein. Vous voulez juste continuer à profiter et laisser la merde climatique à vos gosses. Y’a pas de honte. C’est « naturel » ptdr mdr.

On peut brandir des exceptions (mon papy est communiste, ma mamie a un potager bio...), le fait est que les classes agées ont un taux de participation élevée, votent majoritairement à droite et sont donc les destinataires prioritaires de la plupart des politiques.

Manque le "visuel" avec Finkielkraut, qui lui aussi était d'une très grande finesse.

Se positionner contre, plutôt que présenter et valoriser son programme, une stratégie insensée.

Comment des partis peuvent-il nommer à leur tête des politiciens aussi naïfs, déphasés et inconséquents ?

Peut-être qu'EELV fait coup double. 1er coup: la campagne s'adresse manifestement aux jeunes écolos gauchos zadistes abstentionnistes (pour continuer dans la caricature :D ) qui peuvent être sensibles à ce message. 2ieme coup: ça oblige les boomers écolos pas abstentionnistes à se manifester à grand renfort de "Hé ho! j'vote écolo, moi!" :D

en raison de mon âge,  on me suppose indifférent à la catastrophe climatique 


il n'y a aucun risque à ce niveau là !


les papiers, émissions et différents invités choisis par @si ces dernières années ne laisse aucun doute  !


si doute il pouvait y avoir....


Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.