117
Commentaires

Adjani, en sa bulle

Commentaires préférés des abonnés

On aimerait que votre voix ou celle de R Brauman domine celle  des autres, celles de ceux qui n’ont aucune empathie pour le drame que vivent les palestiniens.

Les larmes de crocodile de Madame Adjani  n’arriveront à émouvoir que ceux qui viv(...)

A écouter absolument:


(...)

Je ne savais où le dire mais je viens de lire que Guillaume Meurice a été entendu par la police judiciaire à propos de son sketch


Je pensais que les humoristes de Monty Python avaient poussé l'absurde à son paroxysme, c'était oublier que la réalité po(...)

Derniers commentaires

Avant de parler de solution politique ne pourrait-on pas exiger une égalité des droits (circulation, vote…) ? Comme le demande la LDH.

Ce serait déjà une avancée énorme. Et beaucoup moins dur à justifier.


Est-ce que vraiment chaque peuple/population/ethnie/communauté/[votre terme préfère ici] doit avoir son propre territoire avec frontières pour vivre librement ?

Oui mais soyons pragmatiques, il faut que les conflits durent, que les horreurs et la terreur soient sans fin. 

La guerre c'est des points de PIB, c'est des milliers d'emplois!

Après chaque bombardement, chaque purification ethnique, chaque prise d'otages, ce sont des reconstructions, des ventes d'armes et de moyens de protection, des drones, du conseil en stratégie, des prêts, de la finance, et des petites graines de haine plantées dans les coeurs des survivants, qui feront les vengeances et les massacres de demain!

La guerre c'est le moteur perpétuel de l'économie!


Et donc afin que la croissance soit optimale, je vous invite à NE PAS signer cette pétition contre l'utilisation du Livret A pour financer les entreprises d'armement.


Pour Enki Bilal je lui trouverais tout de même une circonstance atténuante en me rappelant d'où il vient, à savoir d'une famille ayant vécu en Yougoslavie (et à moitié Bosniaque). Forcement ça doit jouer quelque part sur sa propension à exagérer tout signe qui risquerait d'être annonciateur d'une guerre civile. Quant au reste il a surtout l'air de regarder beaucoup beaucoup trop la télé (et pas FranceInfo, visiblement). 


Sinon le petit mystère c'est comment les médias font pour dénicher à chaque fois des personnalités venant nourrir les paniques qu'ils organisent (tiennent ils des fichiers de prophètes de malheur et/ou islamophobes forcenés pour en trouver toujours à dégainer aux bons moments ?). 


Bon dans le cas de Bilal c'était pas vraiment nouveau en fait (si j'avais loupé ça), ça a commencé avec l'importance énorme qu'il semble avoir accordé au 11 septembre (sur lequel il a aussi fait une expo récemment), puis il avait déjà tenu ce genre de discours en 2015, mais ça reste une toute petite partie de ses interventions, si quelques autres (sa dénonciation très boomer "du monde des smartphones et des écrans", ou ses exagérations sur la cancel culture lors de l'affaire Vivès) pouvaient être vues comme des signes d'un virage réac.  

Puis comme je disais déjà de Fourest, quand tu te prend déjà un brin pour un prophète et que tu vois les pires aspects de tes prophéties se réaliser ça conduit rarement à se remettre en cause.

Mais pourquoi se remettrait-il en cause si, comme vous l'écrivez, il a la confirmation de ce qu'il prévoyait de pire ?

Parce que ce n'est pas que le terrorisme existe (ou qu'il soit argumentable de parler d'un certain repli communautaire des musulmans ou autres) qui démontre qu'on aille vers une guerre civile / conflit de civilisations.


Le discours de Bilal relève du sophisme de la pente glissante, qui conduit à conclure qu'une succession de trucs un peu inquiétants (ou d'ailleurs même pas, selon les cas) ne peuvent conduire qu'à l'absolument pire imaginable.

(ps : après bon on peut par contre lui reconnaitre qu'il n'est pas le seul, et qu'autant de ceux qui s'inquiètent d'où pourraient conduire les progrès de l'extrême-droite pourraient en être accusés aussi, c'est un peu le problème général des discours prophétiques)

Enki Bilal? Je suis bien triste...

J'ajoute cependant que découvrir que la ministre de la culture a participé et en plus avait quelque chose à dire me donne limpression davoir été floue. Mais cela semble le jeu permanent de la tromperie.

Sévère avec la dame. Moins avec tous ceux qui se terrent. 

Enki Bilal dans son rôle de prophète qu'il affectionne tant. Et Joann Sfar alors ? Je suis étonné qu'on ne lui demande pas son avis à lui aussi.

Désolé de rester centrer sur le pays mais cette phrase dans la chronique : « Admirez avec quel silencieux respect BFM écoute les pâteuses prophéties islamophobes du jadis génial dessinateur Enki Bilal. », me permet de revenir au choc ressenti à la lecture d’une double-page des pages Culture de La Tribune Dimance, sa dernière édition.

Sur cette page il y a effectivement un article sur le dernier bouquin de Bila dans lequel sont en effet rapportés les propos qu’il tient à présent sur les plateaux de tv. ensuite, il y a un article, pas triste non plus, quant au livre d’Aquilino Morelle. Enfin, un article a propos du politologue Yascha Mounk et son propre livre.

Ces trois articles contiennent exactement ce que je peux lire tous les dimanches aussi, dans Le JDD à présent sous la houlette de Vincent Bolloré. 

Le choc est là, découvrir que La Tribune Dimanche, qui devait selon ses promoteurs, et une partie assez importante je crois de sa rédaction transfuge du JDD ancienne gouvernance, venir en opposition du JDD bollorisé, venir dans faits sur son terrain.

Questions : Est-ce un effet de la concurrence : tenter de prendre des parts de marché ? Ou bien est-ce délibéré, façon de jouer sur l’ambiguïté macronienne, déclarer que l’on lutte contre l’extrême-droite tout en la promouvant ?

D'un autre coté être neutre envers les deux camps en même temps, c'est pas évident, ne serait on pas un peu trop exigeants avec Adjani ? :)


A part ça bonne idée la banderole blanche, ça la rend recyclable pour la marche de Crépol*.


(* pour ceux qui n'ont pas suivi cette triste histoire : l'agression au couteau d'une quinzaine de jeunes à la fin d'un bal de village ayant fait un mort, suite à une descente d'autres jeunes présumés de cité et présumés avoir agi par racisme anti-blanc est présumé un des premiers épisodes de la présumée guerre ethnique à venir, pour ceux qui, je présume, doivent inspirer Enki Bilal ; ce qui fait que toute l'ED  est en train de se donner rendez-vous pour aller salir de leur présence la marche blanche organisée demain en hommage à la victime, voulue apolitique par les familles - air de déjà vu)

vraiment honteuse clownerie cette marche blanche du "monde de la culture" dont on a toujours autant honte de faire parti. vraiment quelle bande de lâches. (et Voltuan qui est venu canibaliser le truc avec une pancarte blanche comme cerise sur le gateau). La prochaine fois allez faire une rando dans le vercors si vous voulez marcher pour marcher le paysage sera plus joli.

Elle est tout simplement insupportable, et déconcertante de bêtise et d'ignorance.

Je ne savais où le dire mais je viens de lire que Guillaume Meurice a été entendu par la police judiciaire à propos de son sketch


Je pensais que les humoristes de Monty Python avaient poussé l'absurde à son paroxysme, c'était oublier que la réalité pouvait aller plus loin qu'eux au pays de Descartes

Imaginons ces pauvres agents de la police judiciaire disserter de la nature du prépuce de Netanyahu

La manif des artistes, avec une banderole blanche …

Il fallait que cette pauvre Adjani vende la mèche sans s’en rendre compte.

Mais il n’y avait pas besoin d’elle, on avait compris d’entrée de jeux.


Moi, je me suis dit, tiens tiens, la ministre de la culture qui cause dans le poste … avec les artistes derrière, tous derrière et elle devant (chanson d’un artiste qui n’aurait pas défilé)… 


ca veut dire que "mes chers artistes, pour le covid, nous avons fait le maximum de pognons (de dingue) pour vous, vous êtes priés maintenant de défiler en bon ordre pour la cause occidentale des blancs contre les barbares."

Et alors nous dit Adjani, il y en a qui auraient pu ne pas défiler quand même ? c’est la-faute-aux-réso-socio-barbares, donc ! la boucle est bouclée … Çà m'épate grave !


"On peut maintenant parler d'autre chose ?" ... Allez dire ça à ceux qui continuent de mourir sous les bombes.

Dans un précédent et peut-être un des tout premiers épisodes d’Obsessions, vous parliez Daniel d’aveuglements. Dans un suivant, de folie. Aujourd’hui de surdité. Il en reste des maladies à inventorier et de grands malades à diagnostiquer! 

L‘imbécilité n’est jamais citée, étant sans doute une maladie si répandue qu’il n’est jamais besoin de la nommer. Ou alors est-elle constitutive de ce qu’on appelle la nature humaine?

 « Quand la maladie est dans le bétail, il faut abattre le troupeau » disait quelqu’un qui m’était proche, travaillait dans la boucherie, le transport de viande précisément, et était parfaitement respectable par ailleurs.
Il ne faut pas prendre au pied de la lettre cette citation pour deux raisons : la première est qu’elle se voulait une forme d’humour. Pour la seconde nous voyons bien que le bétail humain, dont nous sommes, est assez con pour travailler avec une ardeur sans pareille et jamais connue, à son autodestruction.
Assez con mais à bien y songer utile. Quand il ne restera plus que des gravats et personne pour les «habiter», le végétal et l’animal, sans bannières, banderoles, slogans, discours, hymne, etc., retrouveront les espaces qui leur font défaut, en « raison » de la présence humaine, pour vivre.
Quant à Mlle Adjani, elle n’est qu’une illustration sommaire de la médiocrité, la folie, l’aveuglement, et la surdité ambiantes. Pour l’imbécilité, elle doit déjà être servie, comme tout un chacun (ou presque ?)

Dans l’attente des prochaines chroniques.

Très Cher DS,


Votre phrase de conclusion montre votre immense respect de Vous pour Madame Isabelle ADJANI.


Cela est remarquable et respectable.


Est-il possible d'en déduire que votre prochain Post-Pop sera consacré à Madame ADJANI comme vous aviez eu la Délicatesse et la Prévenance d'en consacrer un à Madame Romy SCHNEIDER, le 22 juin 2022 ?


En lisant le tweet de ce jour d'ASI sur la prochaine FAQ collective, en plus de votre présence, est-ce que Monsieur DJOUMI sera présent aussi avec Madame GUEIDAN ? 

"Mais inversement, toute déclaration publique qui n'exige pas le cessez-le-feu, qui n'appelle pas à une solution politique à la question palestinienne, constitue indirectement un engagement pro-israélien."


Oui et non.
A court terme, oui.


A moyen terme, un cessez-le-feu, c'est le status-quo. Et il n'est pas terrible, le status-quo...

Enki Bilal c'est bien. Ca change de Sardou, tout en restant dans la continuité. Une belle prise.  Les "journalistes" sont comme des turfistes devant une course de chevaux, ils gueulent les noms des chevaux pariés et les voient passer la ligne d'arrivée les uns après les autres : immigration, communautarisation, chaos, guerre civile, écolo, idéologie, wokisme, fin de l'occident, haine d'Israël, McCarthysme à l'envers, homme blanc.


J'ai jamais apprécié ce qu'il a fait, Bilal, mais j'avoue que niveau BD, mes amours sont relativement limités (j'ai quand même le dernier Charles Burns et Ludovic Debeurme sur l'étagère).

C'est ça la tsahalisation des esprits, basée sur l'équation hautement perverse

 cessez le feu ou anti colonisation = anti Juif = anti mémoire d'Auschwitz  

A écouter absolument:


Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Quelle a bien pu être l'idée des colons british de 48 ,pour installer une communauté religieuse au milieu d'une autre communauté religieuse en volant le pays de cette dernière ?   Ben oui, la division suis je bete , ça a moyennement marché ,puisqu'ils ont été viré , enfin , ça nous occupe pas mal quand meme et ça fait un sacré porte avion au milieu des  pays producteurs de pétrole ....Et puis à part le pétrole et les dattes , les fameuses, le reste c'est que des arabes ....Vu sous cet angle , je comprends mieux le soutient a israel ...Oh une bonne blague , entre autre , de Meluche sur habib , il se prend pour un aphrodisiaque ...A écouter sur https://www.youtube.com/watch?v=sfcadmXN-8U 

"la frilosité du show-biz français à soutenir les victimes israéliennes, et à appeler à la libération des otages du Hamas" : Tiens, j'aurais dit exactement le contraire. J'ai l'impression que le show-biz français, comme tous les bourgeois, a beaucoup de mal à voir les victimes du carnage israélien. La solidarité et l'indignation sont toujours pour l'occupant-qui-a-le-droit-de-se-défendre...

"Obsession" porte bien son nom. Daniel n'y parle que du conflit Israel/Palestine à l'exclusion de tout autre sujet. Ce sujet, il est vrai, à tendance à phagocyter l'espace médiatique.



Non que le sujet ne soit pas important, mais juste qu'on sait tristement comment tout ça va se terminer. Au bout d'un moment, Israel déclarera sa victoire sur le Hamas, puis se retirera de la bande de Gaza. Le Hamas reconstituera ses forces. L'extrême droite israelienne, jouant sur la peur du Hamas, se maintiendra au pouvoir. Et le Hamas, recrutera simplement d'autres palestiniens pour combler ses pertes. Jusqu'à la prochaine explosion de violence.  Il n'y aura ni solution politique, ni amélioration de la situation.


On peut maintenant parler d'autre chose ?


" du jadis génial dessinateur EnkinBilal "...je pouffe.

On aimerait que votre voix ou celle de R Brauman domine celle  des autres, celles de ceux qui n’ont aucune empathie pour le drame que vivent les palestiniens.

Les larmes de crocodile de Madame Adjani  n’arriveront à émouvoir que ceux qui vivent dans leur bulle

« Je dis "une solution politique", parce que c'est la manière polie de formuler les choses. Si l'on décide de parler clairement, toute solution politique passera, pour Israël comme pour le Hamas, par des révisions déchirantes. »

Malheureusement il est plus probable que tout se termine par la confiscation complète des territoires Palestiniens par Israël , avec la complicité de ce que vous appelez la communauté internationale, qui se réduit à quelques  pays occidentaux qui se croient encore le centre du monde.

D’ailleurs cette carte montre bien que le processus est en marche et depuis longtemps. Aucune humanité à attendre des colonisateurs :


29 novembre 1947 : Le partage et l'occupation de la Palestine - Association  France Palestine Solidarité

Personellement, j'ai beaucoup apprécié cette entrevue sur Tv5monde et le dégagement du journaliste face à la l'ordre du porte parole.

Le porte parole aurait juste pu faire remarquer qu'il est difficile de mener à la reddition de combattants retranchés dans un hôpital. Ou qu'à partir du moment que le Hamas détourne un hôpital pour attaquer à partir de l'hôpital, ce dernier a été désanctuarisé.

DÉCOUVRIR NOS FORMULES D'ABONNEMENT SANS ENGAGEMENT

(Conditions générales d'utilisation et de vente)
Pourquoi s'abonner ?
  • Accès illimité à tous nos articles, chroniques et émissions
  • Téléchargement des émissions en MP3 ou MP4
  • Partage d'un contenu à ses proches gratuitement chaque semaine
  • Vote pour choisir les contenus en accès gratuit chaque jeudi
  • Sans engagement
Offre spéciale
3 mois pour 3 € puis 5 € par mois

ou 50 € par an (avec 3 mois offerts la première année)

Sans engagement
Devenir
Asinaute

5 € / mois
ou 50 € / an

Je m'abonne
Asinaute
Généreux

10 € / mois
ou 100 € / an

Je m'abonne
Asinaute
en galère

2 € / mois
ou 22 € / an

Je m'abonne
Abonnement
« cadeau »


50 € / an

J'offre ASI

Professionnels et collectivités, retrouvez vos offres dédiées ici

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.