89
Commentaires

Adèle Van Reeth : pas touche à la vie privée !

Commentaires préférés des abonnés

Dans cette chronique, Daniel sous-entend que la suppression de l'émission de Charline Vanoenecker (pardon, de son évolution vers une émission hebdomadaire pour lui permettre d'atteindre son plein potentiel) s'est fait à la demande de certaines person(...)

A des époques révolues, les alchimistes prétendaient transformer le vil plomb en or.

De nos jours, certaines personnes ont réellement le don de détruire ce qu'ils ont en main et en faire des trucs moches.

Je pense bien sûr au sinistre Philippe Val, fos(...)

" Ces soirées mémorables " , ce sont, peut-être,  ce qu'on appelle des  " diners de cons "....

Derniers commentaires

Il faut parfois être bref, Philipe Val est un traitre dont le parcours controversé à Charlie à fait l'objet du livre de Denis Robert Mohicans. Avec Malka, lors de la vente des locaux de Charlie ils ont donné des miettes à Cavanna co-fondateur de l'hebo avec Choron. L'artiste de gauche radicale que j'ai vu sur scène avec Font en 1976 puis dans les années 80 aux Déjazet a totalement retourné sa veste. Dans les couloirs de France Inter, il disait a peine bonjour et Val présente la particularité d'être détesté par a peu près tout le monde. Je ne m'explique pas comment ce type à pu virer de bord à 180 degré.

S'agissant de Fourest, Val et Malka, à la place de DS j'aurais mis les guillemets à "gauche" plutôt qu'à "laïcarde".

Suite ... cerise sur le gâteau de la RTLisation de FRANCE-INTER : la matinale. Un sommet du genre de la pensée dominante. On peut aussi appeler cela un "macronisme d'atmosphère" ...

Finalement, DANIEL SCHNEIDERMANN ne fait que révéler un secret de Polichinelle tant madame VAN RETH n'est que la ventriloque de ses maîtres à penser, ENTHOVEN et VAL. Pour les auditeurs-trices plus récents d'INTER, il faut rappeler que ce dernier lorsqu'il en était le dirlo, avait tout fait pour virer DIDIER PORTE, STÉPHANE GUILLON et DANIEL MERMET et déjà, à l'époque, la décision N'ÉTAIT-EVIDEMMENT-PAS-POLITIQUE !!! ( puisque nous ne sommes ni de droite ni de gauche. CQFD ). 

Je sais pas vous, mais moi depuis qu'ils ont lourdé "LÀ-BAS SI J'Y SUIS",  mon taux d'écoute n'a fait que décliner chaque année jusqu'au point final de juin : rideau baissé. Y'a forcément une part d'injustice car je sais qu'il reste encore deux ou trois bonnes émissions et donc deux ou trois bons/bonnes journalistes (ex : CLAIRE SERVAJEAN, CORINNE AUDOIN, par exemple). Mais voilà. Il faut savoir marquer un grand coup. Réhabilitons l'arme du BOYCOTT lorsqu'une décision autoritaire nous est imposée. JE SUIS CHARLINE. 

Un grand merci à l'ex maître de céans, qui semble avoir le sens des listes.

Juste celle -ci, glanée au fil de la lecture (par ordre d'entrée en texte):


Adèle Van Reeth

Raphaël Enthoven

Caroline Fourest,

Philippe Val

Richard Malka

Sandrine Treiner

Aude Dassonville

Carla Bruni-Sarkozy 


Première impression, un pitoyable ramassis de courtisanes et de courtisans et de quelques celles et ceux qui courtisent les courtisanes et les courtisans.

Deuxième impression, ça sent le moisi de l'entre-soi, tout comme le papier glacé du Monde Magazine.


Quand est-ce qu'on tire la chasse ?




Très bon papier, je rajouterai que la justification de l'audiance en baisse est un mensonge qui a été démonté.

N' a d'ailes que pour mieux nous voler, petit à petit, une service que d'aucuns appellent, encore, de gauche et public.


Nous vivons une époque formidable.

De faux

De semblants

De faux-semblants.


  "... la bande à Charline a été victime de l'épuration politique d'une certaine gauche macrono-compatible ..." : Une curieuse "gauche" qui adule le monarque Maurrassien adepte de l'Ordre et désireux de rendre hommage au "Maréchal" Pétain...

Nul n’échappe à la fascination du pouvoir, à la hiérarchie des places, à l’entre-soi, à la certitude - tout doute révoqué - d’avoir raison, d’être dans le vrai, de penser mieux que tout autre, d’être peut-être même d’une humanité définitivement autre, supérieure, étant entendu que l’intelligence n’est donnée qu’à quelques-uns, élus par grâce divine ou en raison d’un mérite qu’une transcendance omnisciente jamais ne dément. Le commun des mortels définitivement ignorant, bête, incapable de penser le monde, lui-même, une autre manière d’être ensemble doit être conduit. Au bétail humain son vacher, son berger, son maître. Pour son bien.

En plus l'impudente Charline et son complice Guillaume Meurice ont l'audace d'écrire des chroniques dans Siné Mensuel : la boucle est bouclée . Bouclez la fort !

Aymeric  encense Adèle...



Si vous voulez vous marrer un bon coup, prenez deux minutes pour regarder la vidéo d'une émission présentée en 2018 par Adèle Van Reeth sur Public Sénat.
Elle introduit sa "nouvelle émission" par les mots suivants : "... chaque semaine je vous retrouve pour donner la parole à ceux qui font vivre la littérature...".
Et son invité du jour est ... Nicolas Sarkozy.
Si vous croyez que c'est une blague, cliquez sur le lien ci-dessous :
https://www.youtube.com/watch?v=xrVzkHa6iCM

Val, Fourest, Malka ... Le septième cercle des enfers ? Que nenni ! Juste une soirée ordinaire chez Adèle et Rapha'. Outch ! qu'est-ce qu'on doit rigoler ...

c ' est curieux  j' y aurais bien  vu  Manoel  Valls ..... il avait piscine???un débat  avec Z ???

Cet entre-soi parisien est désespérant. Je n 'écoute plus France Inter depuis l'épisode Val . Mais qui se préoccupe de France culture ? J'aimerais bien qu'on me dise ce qui se passe sur cette chaîne car elle aussi subit un entre-soi horripilant j'ai l'impression.

Excellent !


Spéciale dédicace à Orwell : on vit quand même désormais dans un monde où lorsqu'on dit/écrit "cette gauche dite «laïcarde»", il faut comprendre en vérité "cette extrême-droite la plus rance"...


Quelle époque "formidable"© !

Moi je vais vous dire ce qui m'a choqué ce week-end, c'est entendre sur inter à propos des émeutes :  Et qu'est-ce qu'il faut faire avec ces jeunes là ? Parce que Emmanuel Macron parlait de décivilisation pour certains dans certains cas, alors qu'on a l'impression que c'est plutôt, c'est pas qu'on est décivilisé c'est qu'on ne l'a jamais été 

Et c'est signé Nathalie Saint-Cricq (de qui je n'attendais rien mais tout de même)

SI Alex Vizorek n'avait pas sacrifié Pastek, est-ce que la bande à Charline serait encore sur France Inter? C'etait le même creneau horaire non? 

Comme dirait l’autre : 


“Je ne suis qu'un artiste de Variétés
Et ne peux rien dire qui ne puisse être dit "de variétés"
Car on pourrait me reprocher de parler de choses
Qui ne me regardent pas”


(Léo Ferré, Le Conditionnel de variété)

Le népotisme, ça relève de la vie privée, aussi ?

"Adèle est dans une forme de grande neutralité".

J'ai ri.

A des époques révolues, les alchimistes prétendaient transformer le vil plomb en or.

De nos jours, certaines personnes ont réellement le don de détruire ce qu'ils ont en main et en faire des trucs moches.

Je pense bien sûr au sinistre Philippe Val, fossoyeur de Charlie-Hebdo - ou du moins de l'esprit Charlie- puis de France

Inter. Et là, dans le même ordre d'idées, un autre personnage me vient de suite à l'esprit, Fabien Roussel.

Dans cette chronique, Daniel sous-entend que la suppression de l'émission de Charline Vanoenecker (pardon, de son évolution vers une émission hebdomadaire pour lui permettre d'atteindre son plein potentiel) s'est fait à la demande de certaines personnalités du "printemps républicain".


Est-ce que le coup de couteau est venu de là ? J'aimerais en avoir la preuve, si c'est vrai. Car ce qu'exprime Phillipe Val, j'imagine que 90% de la Macronie est d'accord avec ça. C'est probablement l'opinion personnelle d'Adèle Van Reeth, qui n'a certainement pas besoin qu'on la pousse beaucoup pour détester toute la "bande à Charline".


Reste que, peu à peu, la gauche est poussée vers la sortie de tous les grands média. Bientôt, comme pour le second tours des élections, on n'aura plus le droit qu'à des débats entre la droite et l'extrême droite.


Pour Charline si j'ai bien compris 2 émissions et une chronique hebdomadaire, à l'époque des podcast je crois qu'on est encore loin de la censure...

"si tu écoutes j'annule tout", " par jupiter", "c'est encore nous".


"le grand dimanche soir"


Le titre, par comparaison avec les titres passés, sent un peu la censure de l'impertinence, et un pas vers le rendu invisible et non identifiable. Est-ce qu'il y a dedans un humour caché que je ne pige pas?

Une émission coupée par un JT, ce n'est pas égal à deux émissions.

Si vous le voyez comme ça... "censure", sérieusement... Charline la martyr a 2 émissions justement.

C'est justement la défense d'AVR, Charline n'est pas censurée ni virée, elle a une émission... Une mise au placard c'est pas mieux et les audiences vont s'en ressentir

AVR ?

Adèle  Van R voyons!



Accident Véritable Radiophonique

Abominable Verrue Rétrograde

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Merci.

Venant de vous, l'appréciation me rassure.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Je fais ce que je peux mon bon monsieur. Tout le monde ne peut pas atteindre vos altitudes.

C'est plus vicieux en fait, elle ne peut pas trop protester, le fait d'accepter le deal la rend, de fait, "consentante".

Elle aurait du claquer la porte.


Le format long ne convient pas, mieux vaut écouter les petits podcasts et encore.


J'espère qu'elle rejoindra l'équipe de Le média en octobre quoique n'ayant pas la télé...


Sinon l'émission qui remplace est inécoutable par contre sur culture c'est plutôt intéressant à  cette heure.

j'entends bien mais placard doré quand même... Et je me répète à l'heure des podcasts l'horaire devient relatif. 

Et je me répète à l'heure des podcasts l'horaire devient relatif. 


Certes. 

Mais cinquante minutes par jour de la semaine, soit quatre heures dix, est-ce comparable avec une heure trente par semaine ?


Re-Certes

Mais cinquante minutes entre 17 et 18 un jour de semaine, c'est comparable avec une heure trente à 19h 10 le dimanche soir ?


Demandez à l'audimat.



Voilà, c'est ça. Nous on s'en fout si on écoute les extraits sur youtube quand on veut, mais tous ceux qui les écoutaient à la radio en semaine - dans les embouteillages par ex. j'imagine -, mais pas le dimanche avec les gosses... ça fait une différence en nombre d'auditeurs, c'est bien le but d'ailleurs (ça avait fait pareil avec là-bas si j'y suis à l'époque en passant l'horaire de 17h à 15h).

enfin, "impertinence"...


Vanhoenacker et sa troupe, c'est de l'impertinence de gauche soc-dem sans trop de vagues. de la bien-pensance par paquet de douze. l'extrême-droite est méchante, Marine Le Pen c'est Hitler, on fait des blagues sur ça et emballez c'est pesé.


cela dit évidemment je suis pas la cible (je suis un droitard et cette émission m'ennuie) mais j'aimais bien Thomas VDB par exemple.


cela dit (x2), j'aime bien France Inter et effectivement je crains que ça se transforme encore plus en repaire de Val and co. et là je suis pas client non plus.

Par exemple ils faisaient bien la promo de gérald...



Surtout que l'émission du samedi, une interview de Charline Vanhoenacker, initialement dénommée "Ça va bien se passer" (en référence à qui vous savez), s'intitule désormais "Bistronomie". Lol

 J 'ai pensé la même chose que vous. J'écoutais toujours avec plaisir la chronique  de Charline le jeudi à 8h 55 et cela a été un plaisir de l'entendre jeudi. Censure relative donc.

Voilà l'idée : censure relative !

L'idée c'est surtout de déstabiliser les auditeurs tout en prétendant qu'il n'y a pas censure, en pétant une dynamique existante qui avait mis des années à se stabiliser.. Je connais beaucoup de personnes qui l'écoutaient chaque jour en rentrant du boulot et seule une fraction écoute le RDV dominical. Un RDV quotidien qui nous accompagne, c'était un bol d'air ; ce n'est pas le même mode de consommation que de devoir penser à écouter son émission hebdo.


Donc mission accomplie.

" Ces soirées mémorables " , ce sont, peut-être,  ce qu'on appelle des  " diners de cons "....

Je vais commencer par une remarque peut-être un peu désagréable . L'expressionla pédégère me semble un peu sexiste, ça sonne comme un mélange de pédégé et mégère. Ce n'est que mon avis très subjectif.


Sur le fond du papier, tout à fait d'accord, Enthoven, Va, Fourest, si ça n'est pas un environnement toxique je ne sais pas ce que c'est.


Et puis cette phrase de la directrice m'a bien fait rire:

"leurs qualités humaines m’importent beaucoup plus que de savoir s’ils ont voté Mélenchon ou Macron."  

LOL...

J'ai essayé d'écouter l'émission qui remplace celle de Charline. Au bout de 20 secondes j'ai entendu l'invité expliquer benoîtement que les dividendes et le salaire c'est pareil......


J'ai rapidement zappé avant que le désespoir ne pourrisse mon âme...

hier ai écouté la premiere  de " le grand dimanche soir" dans le bus de ligne qui lui faisait la "dernière"  du prolongement de ligne vers la mer; ce jours les trajets scolaires prennent le dessus et pour les  2 h 30 de route en bus faudra attendre juillet aout 2024,

 et oui sinon  rien, bon  le retour de Charline et de l équipe  ma fait du bien, , G Meurice toujours bien, leurs reste a trouver un équilibre, hier les "chefs" dans public ( comme Vizoreck qui a surement besoin argent,  et a le doit d changer d lieu, toujours bon de voir ailleurs)


première semaine d inter ,en cour saison dernier et plus ou moins effacé la " matinale" de mes oreilles, j ai  essayé  le début saison et la pire  d abord , l extrême droite, puis la droite puis Jospin, en gros la dérive qui nous a amené  Macron, cette radio devient désespérante, la France aussi.


merci a l équipe "Charline"

DÉCOUVRIR NOS FORMULES D'ABONNEMENT SANS ENGAGEMENT

(Conditions générales d'utilisation et de vente)
Pourquoi s'abonner ?
  • Accès illimité à tous nos articles, chroniques et émissions
  • Téléchargement des émissions en MP3 ou MP4
  • Partage d'un contenu à ses proches gratuitement chaque semaine
  • Vote pour choisir les contenus en accès gratuit chaque jeudi
  • Sans engagement
Devenir
Asinaute

5 € / mois
ou 50 € / an

Je m'abonne
Asinaute
Généreux

10 € / mois
ou 100 € / an

Je m'abonne
Asinaute
en galère

2 € / mois
ou 22 € / an

Je m'abonne
Abonnement
« cadeau »


50 € / an

J'offre ASI

Professionnels et collectivités, retrouvez vos offres dédiées ici

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.