Zemmour et Knafo : l'opération Match
Le matinaute
Le matinaute
chronique

Zemmour et Knafo : l'opération Match

Valls est chez Hanouna, pour évoquer la couverture-bombinette de Match sur Zemmour et sa "très proche conseillère", Sarah Knafo. Donc, un ex-Premier ministre en déshérence, reconverti chroniqueur télé, vient expertiser sur un ex-chroniqueur télé reconverti en Trump tricolore. A ce degré de gorafisation, la tête me tourne. Et il faudrait, sur ce kamoulox, poser des mots, tenter une réflexion ? Zemmour et Hanouna, cette infernale tenaille made in Bolloré. Pourquoi Bolloré finance-t-il à la fois Hanouna et Zemmour ? Quelle cohérence entre les deux ? "L'un détruit, l'autre reconstruit" me répondit un jour spontanément le sociologue Michel Wieviorka. L'un, chaque soir, détruit à coups de masse toutes les hiérarchies (du savoir, de la légitimité, du pouvoir). L'autre, sur les ruines, reconstruit un grand parc à thèmes garanti sans basanés, un Grandshommesland, où Louis XIV et Napoléon remplacent Mickey et Donald. C'est une hypothèse comme une autre.

Sur l'opération Match, donc, dépouillée de sa gangue, trois questions. Est-ce un torpillage, ou la révélation en douceur et pure poésie d'une relation clandestine, avec consentement de l'intéressé, façon Mitterrand et Mazarine en 95, dans le même magazine ? Autrement dit, vraie ou fausse paparazzade ? Match est expert en fausses paparazzades. C'est son rédacteur en chef, Bruno Jeudy, qui nous le racontait ici, à propos des couvertures Macron en 2017. En l'occurence, la photo a été prise sur une plage publique du Var, entre deux "événements" hautement médiatisés de Zemmour, à Nice et Toulon. Oui mais la plainte de Zemmour, pour atteinte à la vie privée ? demanderont les plus innocents d'entre vous. Diversion. On en a vu d'autres.

Ensuite, qui tient aujourd'hui les mains du directeur de Match Hervé Gattegno ? L'actionnaire sortant Lagardère (réputé pro-Macron) ? L'actionnaire entrant Bolloré (réputé pro-Zemmour) ? Depuis plusieurs mois, Bolloré tient les manettes d'Europe 1. Pourquoi en irait-il autrement à Match ? Sur le plateau de Valls-Hanouna, pas une fois ne fut prononcé le nom de Bolloré. Un indice ? Reste à se demander quel sera l'effet de ces photos. Humanisation d'un misogyne ? Rejet moral par l'électeur (et l'électrice) conservateur (trice) de la liaison d'un sexagénaire avec une vingtenaire ? La question doit d'ailleurs se subdiviser en deux : quel était l'effet recherché ? Quel sera l'effet produit ? L'effet recherché n'est pas toujours l'effet produit. Dans cette partie de dés pipés dans laquelle on nous plonge, c'est une manière de consolation. On se raccroche à ce qu'on peut.


Partager cet article Commenter
Filmer la meute, créer la meute

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.