93
Commentaires

Zemmour : l'impuissance des institutions

Commentaires préférés des abonnés

Bonjour!

Vous êtes teubés ou faites semblant de ne pas voir la différence ?


Aucun des prêches, rappeurs et associations dont vous parlez ne sont relayés, amplifiés et rendus légitimes par des médias avec des millions de personne en audience. Alors que (...)

Curieusement votre texte justifie sa condamnation. Il n'a pas été condamné parce qu'il ne vise pas un groupe de personne dans son ensemble mais seulement  des fractions de ces groupes. 

Mais le fait que à la seule évocation de son cas vous é(...)

Vous n'êtes pas assez gavé, reprenez un petit morceau de CNews. C'est cadeau. 

Les plats à tartes aux crèmes dégoulinantes ornent le plateau.

Il n'est pas interdit de dégueuler pour mieux se re-remplir comme dans la Grande Bouffe.

Nous vivons une é(...)

Derniers commentaires

Effrayante jurisprudence...

Lire l'article de Lordon sur son blog la pompe à phynance 

Techniquement, l'épisode ne permet pas de savoir si c'est l'impuissance des institutions qui est ainsi prouvée ou son inclination : pas pu ? ou pas voulu sanctionner ?

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Imaginons: Le Pen, Zemmour au second tour, on nous dira: "votez Le Pen pour faire barrage à Zemmour."

Il faut  respecter, de manière scrupuleuse, les décisions de justice.


Par exemple , si une décision de justice interdisait de traiter E. Zemmour  de malfaisant dangereux, je serais le premier à ne pas  écrire que Zemmour est un malfaisant dangereux.


Sed lex dura  lex.

Zemmour (en langue berbere ça  signifie “Olivier”) est plus royaliste que la reine…comme dirait le grand William Shakespeare “the lady doth protest too much”, un fait commun chez ceux qui viennent de tourner la veste ou le slip pour se faire accepter par leurs hôtes …il a déclaré l’an dernier “… Quand le Général Bugeaud arrive en Algérie. Il commence à massacrer les musulmans et même certains Juifs. Eh bien moi, je suis aujourd’hui du côté du Général Bugeaud. C’est ça être Français », a-t-il asséné. “ ce mec prospere le plus on parle de lui …a mon humble avis, il faudrait l’ignorer et ne pas lui accorder l’oxygène de la publicité…

Le probleme c'est pas que ZEmour puise dire n'importe quoi , c'est que c'est organisé de manière a na pas pouvoir lui opposer la contradiction, il est là le probleme surtout , c'est pas Zemour qui'il faut condamner c'est celui qui organise ça !Et puisque l'on ne peut pas forcer Bolloré a faire un boulot digne de ce nom , faut lui retirer sa chaine !







Pénaliser l'expression est contre productif. Il est condamné, il en tire gloire, il est relaxe, il est conforte et tout le monde en déduit '' feu vert''. 


Si on le laissait parler, ce ne serait qu' un vieux bavard réactionnaire pleurnichard, un marginal. Mieux vaut condamner les actes. Et lui apparemment c'est aussi un agresseur-violeur d'après les témoignages. 


En plus en faire le point nodal... Mediapart à montré que ceux qui le poussent son les mêmes que ceux qui poussaient Marion Maréchal le Pen : ça finira aussi en eau de boudin. 

Un paradoxe des défenseurs de la grandeur de la  France que j'ai jamais compris : d'après eux le pays est en passe d'être colonisé, sonnez l'alarme, la situation est catastrophique. Faudrait savoir : soit on chie dans nos frocs juste parce qu'il y a des vendeurs de kebab dans nos rues, soit on est un pays grand et fort qui en a vu d'autres.

Police, justice ,médias, même combat ? 

Quelques copyrights avant qu'il ne soit trop tard

Z'aime zemmour (pour un livre de littérature enfantine)

le désamour avec zemmour (dans la collection "pour les nuls")


"En dehors d'un chien, un livre est le meilleur ami qu'un homme puisse avoir

à l'intérieur d'un chien, il fait trop sombre pour lire" Groucho Marx

Attention, l'impuissance des institutions nourrit bien souvent les excès des vengeurs masqués (ou pas) de tous poils

Franchement, vous devriez aller écouter certains prêches hebdomadaires dans les mosquées sur notre territoire, écouter les paroles de certains rappeurs issus de l'émigration, écouter le discours haineux de certaines associations de quartiers sensibles, de blogs de quartiers, et vous trouveriez que Zemmour est un timoré.
Curieusement, lui seul suscite l'attention des tribunaux et la réprobation des médias (dont le vôtre). Faites votre travail de journaliste et rapportez-nous le discours de tous les protagonistes.

Bonjour!

Vous êtes teubés ou faites semblant de ne pas voir la différence ?


Aucun des prêches, rappeurs et associations dont vous parlez ne sont relayés, amplifiés et rendus légitimes par des médias avec des millions de personne en audience. Alors que lui le fait quotidiennement, en étant payé grassement, sur plusieurs médias nationaux.


C'est comme si vous disiez : "oh mais si vous saviez ce qui se dit dans certains comptoirs de bistrots, Zermmour à coté c'est presque pas un néo-facho..."


Arrêtez de vous ridiculiser avec vos exemples, quand est-ce que vous avez déjà subis des paroles choquantes d'un rappeur sans être allé fouiller la fange d'un site d'extrème-droite qui le met en avant de façon opportuniste ?

Avez-vous déjà entendu ou lu Zemmour à votre insu ? Ou avez-vous dû aller regarder CNews ? Ou des sites bien-pensant qui le mettent en avant comme un épouvantail ?


Pareil avec les rappeurs qui chantent leur haine des blancs. Dès l'instant où leurs disques sont dans les bacs ou les plateformes de streaming, leurs discours est public, même si je ne l'écoute pas.


Je ne comprends pas ces deux poids deux mesures face à deux discours également polémiques et également hostiles.

les deux sont à mettre dans la même poubelle

Il y aura toujours des discours révoltants ou inacceptables exprimés quelque-part, parce qu'au minimum ça permet de se faire mousser et remarquer, et on peut potentiellement en faire un bizness. La différence c'est : est-ce qu'on promeut et valide ces discours en les laissant s'exprimant sur des médias avec des millions de personne d'audience ? Ce qui leur donne ensuite un pouvoir politique et un impact sur la société dans son ensemble. 


Pour donner un exemple autre : ça n'aura pas la même importance et le même effet si qqun crée un blog ou il exprime sa théorie que les juifs sont responsables de la montée au pouvoir d'Hitler, et qu'un chroniqueur quotidien de France 2 le répète à chaque fois qu'il en a l'occasion. C'est deux poids, deux mesures et la réponse qu'on y apporte n'a pas besoin d'être la même.


Si vous ne voyez pas la différence entre une association qui va peut-être toucher un millier de personne sur sa chaine Youtube et un media mainstream avec plusieurs millions de gens en public captif, je ne peux pas faire grand-chose pour vous.

Franchement, qui est captif de CNews (ou de France 2 même si je ne me souviens pas y avoir jamais vu Zemmour) ? Qui est obligé de lire la prose de Zemmour ?


Est-on obligé de n'ouvrir les antennes qu'à la pensée unique et aux discours lénifiants ? La démocratie, c'est justement de permettre et de veiller à la pluralité des opinions (y compris celles qui nous dérangent).

Zemmour a été sur France 2 pendant 11 ans sur plusieurs émissions, je suis désolé que vous l'ayez manqué, je vous envoie mes enregistrements sur K7 ?


Aucun système politique n'est viable ni stable sans un contrôle des médias, tout simplement parce que le système médiatique est un pouvoir en tant que tel, comme le peut être le système judiciaire. Et un pouvoir judiciaire sans limite ni contrôle serait complètement aberrant. Prenez comme exemple le pouvoir exécutif sans limites si vous voulez, comme un Trump sans garde-fous, ça serait une expérimentation intéressante. Si vous avez un contre exemple d'un système politique fonctionnel sans contrôle des médias je suis preneur. :)


On ne sortira pas de la pensée unique comme vous dites tant que le financement des médias ne sera pas abordé. Pour l'instant c'est le pouvoir exécutif (de moins en moins) et le pouvoir économique (de plus en plus) de propriétaires millionnaires qui décide de la pensée unique et des discours légitimes. Quand ça sera les citoyens qui financeront, contrôleront et poseront les limites aux médias de masse, on reparlera d'un système démocratique.


Pour faire simple je ne crois pas qu'une société sans limites soit souhaitable ou même possible, tout est dans qui possède le pouvoir de poser les limites.


PS : évidemment j'en parle de façon rapide, plein de nuances sont nécessaires.

Ah, vous avez donc des K7 de Zemmour ? ;-) Non merci, j'ai juste à allumer CNews au besoin.


Je vous rejoins pour dire que le laisser faire absolu (dans les médias ou ailleurs) conduit inévitablement à établir la loi du plus fort. À l'inverse, la neutralisation de tout discours "déviant" ou "non conforme" (quelque soit le référentiel) conduit à la pensée unique.


Même si les médias étaient contrôlés par les citoyens, ce serait in fine l'avis des plus forts qui s'imposerait.


Le rôle de la régulation est justement de s'assurer que chaque opinion puisse s'exprimer équitablement, et ait un accès équitable au public. Y compris s'il dérange.

Des propos racistes ne sont pas une opinion mais un délit puni par la loi.

Le nouveau credo de l'extrême droite faire passer le racisme pour une opinion, puis ensuite se victimiser en se plaignant d'être victime de la pensée unique qui l'empêche de déverser sa haine raciste.

La bonne vieille technique, oui. Celle qu'utilisait déjà le vieux Le Pen, rappelez-vous...

En l'occrurence ici Zemmour a ete relaxe donc, il n'a donc pas proféré de propos raciste puisque ceux-ci sont punis par la loi.

CQFD.


Une opinion peut tout a fait etre raciste et condamnable par la loi, je comprends pas ce que vous dites.

Le racisme est une opinion non souhaitable en France et c'est pour cela que la loi la punit.

> La différence c'est : est-ce qu'on promeut et valide ces discours en les laissant s'exprimant sur des médias avec des millions de personne d'audience ? Ce qui leur donne ensuite un pouvoir politique et un impact sur la société dans son ensemble. 


Pourquoi croyez vous que le titre de

Suprême NTM - Qu'est-ce qu'on attend


ne passe jamais en radio ?


Et pour le coup les prêcheurs islamistes sont surveillés par la police et les services secrets qui les arrêtent ou les explosent. Les rappeurs aussi sont poursuivis. 


Les rappeurs poursuivis (condamnés ?) ne semblent curieusement pas beaucoup intéresser les médias. Pourquoi donc ?

Oh si ça passionne les médias d'extrème-droite.

Pour le reste des médias : ils en parlent déjà trop parce que ça n'a aucune importance, aucun réel impact sur la vie des gens, et que c'est absolument normal et attendu que si vous cherchez de la merde assez longtemps quelque-part, n'importe ou, vous allez en trouver. Quoi de neuf ?


Votre focus sur ces cas pratiques est juste une mise en lumière de vos obsessions. Quand on met une loupe sur quelque-chose, ça nous apparait plus gros. 

Cordialement

Oui et pour conforter Animal Colective il suffit en effet de googler : https://www.google.com/search?client=firefox-b-e&q=rappeur+condamne+haine


Et ce n'est pas toujours d'extrême-droite. Enfin, de mon point de vue quoi ^_^


Ca me fait penser à Pascal Praud sur RTL qui a découvert la comparution immédiate avec le type d'extrême-droite qui a giflé Macron. Il a trouvé que c'est une procédure violente! ^_^

Curieusement votre texte justifie sa condamnation. Il n'a pas été condamné parce qu'il ne vise pas un groupe de personne dans son ensemble mais seulement  des fractions de ces groupes. 

Mais le fait que à la seule évocation de son cas vous écriviez un paragraphe entier pour dénoncer les méfait de l'immigration et de l'islam (et en plus vous vous trompez en écrivant émigration) montre bien que quand il vise une fraction des immigré ses fans pensent tout de suite africains et arabes.
Ca me rappelle Ruffin qui expliquait a Chouard que quand Soral dit Sionniste tout ces fans pensent Juifs.

Note: Oui il y a des musulmans/immigrées etc dont les propos et actes sont inacceptables mais 1) ils ne sont pas les seules (les francais aussi sont concernés) 2) la plupart des immigrés veulent justes vivre leur vies peinards 3) Ce n'est pas juste culturel et encore moins genetique, il y a aussi des facteurs sociaux.


Cher dguenot Vous écrivez ur les propos de Zoltic :  "vous écriviez un paragraphe entier pour dénoncer les méfait de l'immigration et de l'islam "

Alors que Zoltic a réellement écrit ceci:"Franchement, vous devriez aller écouter certains prêches hebdomadaires dans les mosquées sur notre territoire, écouter les paroles de certains rappeurs issus de l'émigration, écouter le discours haineux de certaines associations de quartiers sensibles "


"Certains" ne semble pas être une généralisation non plus ! Je dirais que son texte justifie plutôt la relaxe de Zemmour en appel en l'occurence. et que le votre aide à comprendre comment Zemmour a pu être condamné en première instance sur ce genre de propos.

Dire "certain" ca vous protège légalement j'en conviens. Mais le problème (morale si vous préferez) c'est de ne parler que de ca. Pas un mot sur les immigrés qui travaillent dans le système hospitalier à sauver des vies, pas un mot sur les autres immigrés (je suis sûr que "certains" posent problème aussi) etc. Non dès que l'on parle immigration alors tout de suite on pense prêche et rappeurs aux paroles horribles et c'est la qu'intervient la généralisation. Si l'auteur d'un texte pense sincèrement que les actes ne concerne que "certains" alors pourquoi ne jamais évoquer les autres?
PS: N'ayant que posté 9 fois je peux laisser à Zoltic le benefice du doute. Mais pour Zemmour je serais curieux que l'on me presente une occurrence ou il fait l'éloge des immigrés arabe/africains ou autre.

Serait-il judicieux de "comparer" les discours des prêcheurs en question ? Ce genre d'étude appartient aux chercheurs universitaires ou encore ce genre de discours relève plutôt de la justice...  

Dans la vie quotidienne les différents lieux de prêche sont-ils comparables ? Et surtout l'idée d'inviter le citoyen lambda à la comparaison de l'audience et de l'influence de prêcheurs dans certains médias et de prêcheurs dans certains lieux de culte me laisse perplexe ! 

Si l'on veut simplement dire que le journalisme doit-être le relai impartial des idéologies, c'est oublier les effets émotionnels et pervers d'idéologies dont le vrai nom est "poison"... Les journalistes doivent-ils se transformer doublement en empoisonneurs ou dire "attention poison "?? Une dose ne suffit-elle pas, surtout si l'on n'est pas obligé de se laisser contaminer ou si on peut la soumettre à la justice réparatrice ?

Il y a deux types de journalistes :

- ceux qui se disent ouvertement d'opinion, et qui doivent être autorisés à exprimer tout point de vue du moment qu'il l'argumentent par des faits établis et que personne n'est contraint de les écouter ;

- ceux qui se disent impartiaux et objectifs, et qui du coup doivent vérifier les faits invoqués par les premiers, et rapporter l'ensemble des sensibilités.


Curieusement, les journalistes prétendument impartiaux et objectifs sont ceux qui critiquent le plus Zemmour (ce en quoi, effet Streisand oblige, ils le renforcent).

L'objectivité chez un journaliste est une illusion totale, pour preuve le choix d'une ligne éditoriale, d'un sujet, de son traitement, angle de vue, etc...


Pour distinguer deux type de journalisme, je dirais plutôt un journalisme d'opinion, qui relaie ce qu'il entend via afp ou chez les confrères, pour illustrer sa vision du monde, et un journalisme d'investigation, qui va chercher la, les sources de ce qui l'intéresse à mettre en perspective, au long court.

A noter une espèce hybride qui se réclame d'investigation, en allant chercher sur place les infos, quoique dans les faits surtout d'opinion, puisque la matière première recherchée correspond le plus souvent à un scénario déjà écrit, qu'on entend illustrer en trouvant sur place la phrase, le personnage de cet écrit, les micro trottoirs étant des exemples criants sans conteste dans ce genre.

Ils sont donc candidats aux presidentielles ces rappeurs issus de l’immigration? ils ont pignon sur rue? sont-ils sujets aux mêmes lois anti-discriminatoires qui sanctionnent le language haineux d’où qu’il vienne, et combien  de temps doit s’écouler pour qu’on devienne francais a part entière? Vous vous informez du côté de cNews?

P'tain, mais c'est vraiment en train de devenir un ramassis de nazis @SI en fait ! À moins que ce ne soit carrément la France...

C'est le syndrome du couteau suisse beaucoup aimerait devenir canif à la place de canif...

Oui les "nazis" infiltrent ainsi les sites 

et ils utilisent la bonne vieille tactique de la submersion de la pensée intelligente par la profusion de leurs ignominies

Malheureusement, il leur suffit de poser une bonne vieille crotte malodorante à côté de laquelle beaucoup d'entre nous ne peuvent passer sans faire une réflexion et d'attendre qu'on remette une pièce dans la machine. ça marche à tous les coups. Je me demande s'il ne suffirait pas de laisser sécher la crotte sur place. Je vous l'accorde, ça fait mal au cœur de voir le forum d'@si se transformer en trottoir parisien d'il y a trente ans ...

Sur Médiapart, j'ai vu apparaître des "pout" en commentaires: ça fonctionne comme une balise à crotte ou un chewing-gum dans la machine à sous, si vous préférez :) :ça tue dans l’œuf le fil de discussion du nazillon. Efficace.

Va pour "pout" :) 

Je suivrais désormais cette méthode, enfin j'espère m'y tenir :)

Moi aussi je vais essayer. Ça va pas être facile tous les jours...

Vous n'êtes pas assez gavé, reprenez un petit morceau de CNews. C'est cadeau. 

Les plats à tartes aux crèmes dégoulinantes ornent le plateau.

Il n'est pas interdit de dégueuler pour mieux se re-remplir comme dans la Grande Bouffe.

Nous vivons une époque formidable (au sens étymologique)

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.