155
Commentaires

Tremble, Élysée !

Commentaires préférés des abonnés

On peut se demander si Macron et ses "marcheurs" ne sont pas dans cette situation parce que, simplement, ils ont totalement gâché ces cinq ans de pouvoir. Ils avaient été élus sur la promesse d'un pouvoir différent, moins partisan, plus capable de pr(...)

Si on débattait sur des idées, sur un programme , sur un bilan, Macron aurait peu de chances d'être réélu. Alors on nous amuse sur les "états d’âme " de Jupiter. Bref de la com, toujours de la com ( avec la complicité de la plupart des médias)pour co(...)

il n’a pas envie de s’y coller ça se voit. 


encore un qui se présenterait juste pas souci de sauver son bon peuple; quelle abnégation !

quelle pantomime surtout !


Nous faire le coup du scénario truffé de suspense; nous faire croire qu'il y aurait u(...)

Derniers commentaires

...ou alors, leur véritable crainte, c'est une élection qui semble tellement gagnée d'avance qu'ils ont peur que leurs électeurs se démobilisent, et donc, ils inventent un petit storytelling, avec l'appui d'une boite de PR, histoire de maintenir un pseudo-suspens jusqu'au soir du premier tour.


Mais ces stratégies peuvent toujours partir en arrière...


Je me rappellerais toujours ce dessin de Charb, où on voit un type devant l'urne, son enveloppe contenant le bulletin de vote à la main, et ce sous-titre : "il peut tout faire foirer : l'électeur !"

 cela ne m'ettone pas je pense que l'eletorat est trés volatil et on sent monté une petite musique tout sauf macron au deuxieme tour  on n'est pas  a l'abri d'une belle surprise car depuis 2 semaine sur le terrain les citoyens s'intéressent beaucoup plus avant c'etait on s'en fou maintenant ils decortique et demande des renseignement sur les point du programme retraite a 60 ans smic 1400 blocage des prix ect ...

c'était hier soir en direct :


Difficile d’avoir de l’empathie pour quelqu’un qui en est totalement dépourvu.

Il est surmené le pauvre chéri ? Oh! il était pas obligé le 1er d'la classe, il pouvait décaler la présidence Européenne par exemple, il était pas obligé de faire son quasi soliloque pendant 4 h avec les journaleux déguisés en valets... Allez mon gros lapin un peu de courage reprend ton souffle, quelques barrettes de cocaïnes, un soupçon d avlocardyl et dans 15 jours t 'es le roi du monde.

Vous connaissez des électeurs/électrices de Macron? J'aimerais tant en rencontrer pour discuter avec eux/elles. Qui sait peut-être qu'au marcher dimanche y'aura du tractage!

Je vais faire le con, comme d'hab. :-)

Je pense que le "blues" de Macron, même mis en scène, est réel.


Pensez vous vraiment qu'il y a un seul candidat qui ait envie d'aller se fourrer dans le merdier actuel au poste de commandement suprême? Vraiment.!

Vous iriez, vous?

Moi pas!

En fait le seul qui veut vraiment y aller c'est Mélenchon. Et vous savez pourquoi?

Parce qu'il n'a rien à perdre. Il a déjà prévenu qu'il ne finira pas son mandat:

Il vient, il casse la 5e, lance la 6e et il va planter ses choux.

Ce sera aux générations plus jeunes de gérer le bordel...enfin, de piloter la nouvelle inflexion politique.

Pensez y... :-)


Si seulement ça pouvait être vrai qu'ils paniquent, bon sang mais savoir qu'ils tremblent et doutent ça m'a fait la journée. l'arrogante Macronie vacille hummmm que c'est bon!!!!

ou peut-être que tout simplement ils préparent une porte de sortie honorable à ce qui pourrait être un naufrage électoral masqué par des sondages bidons et des médias en pâmoison (grands producteurs de sondages, ceci explique peut-être cela)... 


après coup, quand on aura vu un second tour Le Pen /Mélenchon, ou Zemmour /Le Pen, ou Poutou/Mélenchon (soyons fous) ils pourront toujours dire "qu'Il était épuisé par la guerre", "que la campagne n'était pas simple", "que sa priorité c'était la France" ou plus classique chez LREM que les gens "n'ont pas compris" son génie... 

En attendant « Jupiter retranché dans son bunker », entouré de ses affreux ralliés, dont la bande de mercenaires du Printemps Républicain. Un symbole. Tous les traînes savates islamiphobes de la Deuxième gauche frappent à la porte.  

Rock around the bunker

Rock around

Rock around

Pour les états d'âmes,  c'est peut-être parce que  son ambition de rentrer au conseil d'administration de gazprom dans 5 ans est compromise.

moi je me demande toujours qui sont ces fameux electeurs de Macron prêts à voter en masse pour lui et quels sont leurs réseaux

Je n'ai pas voté Macron au 1er tour 2017 et voté blanc au 2ème  mais cet appel au vote montre sa lucidité politique. Il sera élu 5 ans de plus  avec toutes les conséquences pour les plus pauvres. Hélas !

Deux liens vers gala, un lien vers ohmymag (??) dans la même chronique, ben dites, on a desserré la ceinture d'un cran ici. Bonne journée et merci pour la chronique. 

En voyant les titres du Monde, je me suis dit "Tiens, le Monde  a repris son ba^ton de pèlerin et est redevenu le journal de campagne officieux de Macron, comme il l'avait été en 2017"

Création artificielle d'un suspense permanent, relais complaisant d'une stratégie de l'inquiétude autour de dangers imaginaires, pour cimenter autour de soi tous les partisans démobilisés ? Un peu tout cela, sans doute. 


Exactement. Et le pire, c'est que ça marche.


En fait, Macron est tranquille. Les candidats qui auraient pu avoir une chance de l'inquiéter (Pécresse, Jadot, ...) sont dans les choux. Restent les bouffons (Le Pen, Zemmour, Mélenchon) qui sont là pour faire le spectacle; leur positionnements trop à droite / trop à gauche laissant à Macron une large majorité des électeurs.


Difficile dans ce contexte, pour les journaux, de faire durer le suspense. Heureusement pour eux (si l'on peut dire...) il y a une actualité plus brulante en Ukraine qui évite de passer trop de temps sur une campagne présidentielle déprimante.

Mais où donc va bien pouvoir habiter Macron une fois viré ? Il a intérêt a se barrer aux States , chez ses potes libéraux a crever!

(Pour rire) Faut voir comment est posé la question. Le journaliste (inspiré par les questions posées à melenchon le 24 sur france 2)  : "vous êtes inquiet ? Pas trop cela veut dire un peu, donc vous êtes inquiet. Mais quelques chose doit bien vous inquiéter non ? Très bien, nous pouvons donc dire que vous êtes inquiet."

Les lauriers embaument mon fond de vallon.

Les pissenlits et pâquerettes ponctuent l'herbe.


Les macronneries, macronnades sont tellement macronesques que respirer ailleurs et fortifiant a priori comme a posteriori.

Viendez faire un tour.

Les nouvelles mésanges et autres merles seront heureux de vous dire bonjour.


L'usurpateur dehors!

Un tweet parmi d'autres sur le même sujet :

Meeting de Zemmour, suivi par toutes les chaînes d’infos, Jadot est à peine mentionné, les autres même pas. Rien ne le justifie, à part l’inclinaison profonde des chaînes d’info pour la haine et son commerce. 

Hier je suis allée aux plages du Prado ( Marseille ) avec ce slogan tout simple : 

" Pour virer Macron il faut porter Mélenchon au 2ème tour "

Même si je n'ai guère d'espoir, même si je ne suis pas folle de Mélenchon

Macron pour son "angoisse"  peut aller consulter une voyante ou un psy, au choix !! ça ne mange pas encore trop de pain avant la hausse planétaire  des céréales !! PS. Voter blanc est un outil qui peut rebattre bien des choses chez nous !!

Il a bobo Léon, il ne s'appelle pas Léon mais je ne me souviens plus de son nom, j'peux pourtant pas l'appeler Emmanuel sinon je devrais dire Eric Zob et Marine La Haine


Bon tout ça c'est sans importance, le principal est que l'on est dans l'extrême droite jusqu'au cou

et que ça bousille à mort le social et les retraites et que ça ne parle plus que des chercheurs d'emplois venus d'ailleurs alors que ceux qui démolissent les emplois sont bien de chez nous et se réfugient dans les ministères, au Luxemburg, en Suisse ou à Jersey ou bien gravitent autour du mari de Brigitte


Alors on s'en fout des soi-disant états d'humeur de Léon

Quant à son programme, il se résume en quelques lignes malgré l'épaisseur de plusieurs pages de blabla et 4 heures de conférence en catimini


Son temps de parole est compté à partir d'aujourd'hui sauf pour ce qui est de l'Ukraine l’Élysée a dit


Léon il va se faire mal dans la rue une fois qu'il sera réélu

 "Création artificielle d'un suspense permanent"


A force d'enfumer, les enfumeurs se retrouvent aussi dans le brouillard.

Profitons des qqs jours qui restent pour faire de la pub aux enquêtes de Off Investigation sur macron (et de les soutenir financièrement quand on peut)



https://mobile.twitter.com/JBRivoire/status/1507254487035039745

Pour son meeting à la Défense (40 000 places) ils balisent, ils font un raccolage monstre sur twitter (Paris la défense Arena) et même un jeu concours :D, de peur d'avoir la honte de pas remplir la salle (et que ça jetterait le doute sur ses scores dans les sondages)...





https://mobile.twitter.com/AmarilloLeones/status/1507610063887814660


C'est pas un fake apparemment : 

https://www.huffingtonpost.fr/entry/pour-le-meeting-de-macron-a-la-defense-arena-lrem-recompense-les-militants_fr_623eef0fe4b0e340f6a37bfa


Le plus rigolo serait que des tas de gens de gauche s'inscrivent pour qu'il y ait plein de chaises vides le jour j :)  

Mais comme ils demandent des coordonnées exhaustives, ils auront vite fait de vérifier à l'avance qui c'est (par ex. en recoupant avec le fichier des militants lfi pris lors des fameuses perquisitions)

Not Président tremble ( que Dieu lui épargne  Parkinson ) !


Pour lui, je pense plutôt à Alzheimer :


- perte de mémoire entre ses promesses et ses réalisations


- difficultés à planifier ou à résoudre les problèmes


- confusion avec le temps ou le lieu


- jugement amoindri



...la nouvelle capacité d'empathie prêtée à Marine Le Pen, à la faveur de la comparaison avec Zemmour... 

J'aime bien.

Marine, l'éleveuse de chats mignons tentant de lisser son image à chacune de ses apparitions médiatiques, chacun de ses interviews par des journalistes complaisants.

Tant pis si son entourage compte toujours autant de racistes enragés, d'extrémistes fascisants, de nazillons nostalgiques.

Mais simplement parce qu'elle est jugée moins repoussante que son rival d'E-D, l'affrontement semble tourner à son avantage...

Pure communication pour mobiliser son électorat. Il a très bien compris le fonctionnement de nos institutions : avoir une vingtaine de % d'électeurs (les CSP ?) pour passer le premier tour (et se retrouver contre l'extrême droite si possible). Pourquoi s'emmerder à rassembler tous ces gaulois réfractaires ? 

20% pour les gouverner tous... :-)

Jupiter aurait du vague à l'âme? Qu'il écoute les humoristes de France-inter, l'après-midi, ça pourrait le requinquer! Ah ah ah!

A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire. Il faut bien mettre en scène la puissance jupitérienne. Les héros de la mythologie moderne ont tous des faiblesses, ce qui fait d'eux des héros, c'est avant tout qu'ils les surmontent. La fable néolibérale du dépassement de soi-même, du quand on veux on peut, et au final de l'égalité des chances et de la méritocratie. Notre psyché mériterait d'être analysée au regard des fictions qu'on nous sert, ce qui inclue la fiction présidentielle.

Nous avions l'e-commerce, l'e-formation, l'e-culture...


Nus vous présentons l'e-otan et sa conséquence de campagne dans son anagramme: "atone".


La campagne est atone et le milieu rural se  garnit d' 'abeilles et de fleurs

Les unes avec les autres se tenant la main. 

Pour un miel qui se fera 

Que le jupiter se fasse grec comme le pâtre et qu'il aille voir ailleurs si on y est...


Je respire cette époque formidablement pitoyable.



les journaux sont fatiguants.

il y a 15 jours, Macron était une machine de guerre, inébranlable, qui allait écrabouiller tous ses concurrents et obtenir son second mandat les doigts dans le pif, avec en toile de fond une remontée tonique de Le Pen, une remontée timide de Mélenchon, et un effondrement de Zemmour.


j'aimerais bien savoir comment et par qui se construisent ces narratifs. est-ce du off, glané par les journalistes auprès de l'équipe de campagne?

Moi, ce qui m'inquiète, ce qui me fait trembler, c'est qu'Emmanuel Mac -Kinsey  soit réélu !

Effectivement la ficelle est un peu grosse....

Kamala le petit koala. J'ai bobo là, au bras ! - YouTube

On peut se demander si Macron et ses "marcheurs" ne sont pas dans cette situation parce que, simplement, ils ont totalement gâché ces cinq ans de pouvoir. Ils avaient été élus sur la promesse d'un pouvoir différent, moins partisan, plus capable de prendre en compte la totalité des attentes et besoins de leurs concitoyens, quelques fussent leurs opinions profondes. Sur la promesse de rompre avec le conflit permanent, les clivages paralysants. 

Rien de tout cela ne s'est produit, bien au contraire. Par leurs certitudes, leur arrogance maintes fois soulignée, leur esprit de supériorité, ils se sont coupés d'une large majorité de leurs concitoyens, y compris de nombre de ceux qui avaient voté pour eux. 

A force de ralliements, qui plus est, ils sont devenus un parti de traitres, de renégats chez lesquels on ne pouvait que reconnaitre l'attrait irrésistible du pouvoir et de ses privilèges : on gagnait le camp macroniste parce que son propre parti tombait en déliquescence, et que c'était à la REM qu'on pouvait encore espérer atteindre de bonnes places. (Mouvement qui semble bien continuer pendant la campagne, à la faveur de la victoire annoncée).

Ce sont eux qui ont contribué le plus fortement à la radicalisation des oppositions qu'ils ont réactivées. Eux qui ont fini par abimer le plus l'idée de démocratie déjà bien malade, par leur comportement hautain et déconnecté de la réalité des gens les plus modestes. 

Des gens modestes qui, c'est une évidence, n'ont pas , qui ne peuvent pas et n'ont jamais pu avoir accès à ce mouvement de gens plutôt aisés, issus de "l'élite intellectuelle". 

Nous avons toujours été gouvernés par des gens qui ne ressemblent guère à la majorité de leurs concitoyens. Mais avec la REM, cette tendance s'est vu décuplée, de par leur absence totale d'empathie. Les élus de droite et du PS n'étaient pas plus représentatifs, mais au moins faisaient-ils l'effort, de temps en temps, de regarder en bas. Les marcheurs, eux, avancent les yeux fixés vers le ciel, en imaginant qu'ils sont des dieux vivants et que leur vraie place est sur l'olympe. Ils ont simplement oublié que le monde dans lequel il vivaient état bien plus complexe que celui dans lequel ils imaginaient vivre. Ils ont simplement oubliés qu'ils gouvernaient des humains, et pas seulement des algorithmes.


Si on débattait sur des idées, sur un programme , sur un bilan, Macron aurait peu de chances d'être réélu. Alors on nous amuse sur les "états d’âme " de Jupiter. Bref de la com, toujours de la com ( avec la complicité de la plupart des médias)pour combler le vide abyssale du candidat. Ça explique aussi le recours permanent aux cabinets privés.

Enfin une bonne nouvelle ?!!!

il n’a pas envie de s’y coller ça se voit. 


encore un qui se présenterait juste pas souci de sauver son bon peuple; quelle abnégation !

quelle pantomime surtout !


Nous faire le coup du scénario truffé de suspense; nous faire croire qu'il y aurait un "risque" c'est juste la stratégie qui empêche de se pencher sur le bilan, sur le programme et sur ce qu'on nous prépare ( dans la continuité de ce qu'on a vécu )


Il a pas fini de trembler , c'est que le début ! Tu nous as demandé de venir te chercher ? Ben on vient!

Bonjour et merci pour la chronique.


Toutes mes pensées au petit Emmanuel qui a peur du noir.


Et sinon, il y a en gestation un mouvement d'appel à l'abstention en cas de deuxième tour Macron-Le Pen ? Ce serait bien d'y penser maintenant non ?


Bonne journée, et ne vous radicalisez pas trop, ça fait peur à papa !

Cela pourrait presque faire une bonne série si ce n'était pas la réalité.
Ils feront tout leur possible pour nous imposer la droite ou l’extrême droite que ce soit par le nudge, la coercition, la manipulation, la communication et la force aussi (qu'elle soit physique, administrative, économique, etc).

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.