240
Commentaires

Sur les "40 bébés décapités" de Kfar Aza

Commentaires préférés des abonnés

Merci DS de réussir à tenir cette ligne de crête si élégamment.

Pour ceux qui n'aurait pas lu cet article:


« Israël : au commencement était l’arrogance… »

10 octobre 2023, Jacques-Marie BOURGET

Un magnifique article de Gideon Levy, journaliste israélien au quotidien Haaretz, l’un des rares capable de dire la vérité (...)

Dans un conflit où aucune partie n'est factuellement répréhensible de rien, où chaque partie a fait à de multiples occasions de multiples victimes civiles, y compris des enfants, il devient nécessaire, pour convaincre et SE convaincre qu'on est quand(...)

Derniers commentaires

Dans la série catalogue des horreurs, Israël demande maintenant à 1,2 millions de palestiniens d'évacuer Gaza, ce qu'ils ne peuvent faire que vers l’Égypte (qui n'en veut pas par ailleurs, ayant peur d'infiltrations de proches des frères musulmans), ce alors qu'elle bombarde (ou au moins bombardait il y a encore deux jours) le poste frontière de Rafah, principal point de passage vers celle ci.

Samuel Paty bis; 3 a

3 ans après : un enseignant assassiné par un Tchétchène à Arras;

les premières réactions politiques arrivent :


Mathilde Panot : "je condamne ce crime de guerre commis par la branche armée de ce tchétchène."


Jean-Luc Mélenchon : "la violence ne reproduit qu'elle-même. j'appelle à la paix."


Philippe Poutou : "nous soutenons la révolte de ce tchétchène contre le système scolaire oppressif et colonial."

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

...tellement juste et tragiquement drôle ?

je vois d'ici le narratif gauchiste de ces prochains jours :

- "les premières victimes du terrorisme sont les musulmans eux-mêmes"

- "attention, il ne pas faire preuve d'islamophobie"

- "la vraie ennemie c'est l'eSStrème droite"

« Après avoir été menacée de mort pour avoir fait son travail, Sophie Djigo, professeure de philosophie dans le Nord, est désormais accusée par l’extrême droite d’être responsable de l’attaque du lycée Gambetta à Arras où, ce vendredi 13 octobre, un homme de nationalité russe a tué un enseignant. La quadragénaire avait déjà été menacée après que Reconquête l’a, en novembre 2022, pointée du doigt pour un projet de sortie scolaire à la rencontre d’une association d’aide aux exilés. Elle est désormais rendue responsable du drame par des extrémistes qui l’accusent d’être une «collabo». Tout est parti d’un tweet d’un cadre du parti d’Eric Zemmour [Damien Rieu] posté ce vendredi midi. »

J'ai une autre proposition, "il faut arrêter de ficher S n'importe qui pour que les policiers de la DGSI puissent se concentrer sur les vrais menaces et empêcher ce genre de drames."

ce mec était surveillé, ce n'est pas le manque de moyens ou le manque de suivi qui a permis son passage à l'acte.

autre proposition : "arrêter de vouloir conserver n'importe qui sur notre territoire".

Apparemment si, les flics de la DGSI et des experts du sujets les estiment en sous-effectifs par rapport au nombre de fiché S.
Votre théorie c'est quoi, que ce type de 20 ans et son frère de 17 ans étaient déjà de dangereux islamistes en 2014, à 11 et 6 ans ?
Vous êtes sure que vous vous êtes lancé sur la cause la plus raisonnable et que vous ne laissez pas passer les vrais problèmes qui peuvent nous péter à la gueule même avec des gens AOP bien du crue?

ce que je veux dire est qu'en 2014, leur place n'était déjà pas en France et que visiblement des assocs voulaient les maintenir sur le territoire.

9 ans plus tard rien n'a changé, leur place n'est toujours pas en France, mais ce sont d'autres qui en payent la facture.

Vous pouvez avoir cet avis, mais rien n'indique qu'il y ait un lien entre leur situation d'enfant sous OQTF et ce drame 10 ans plus tard.

rien n'indique qu'il n'y ait pas de lien non plus. l'OQTF fait fondamentalement que ton destin n'est plus en France. le pays ne veut plus de toi.

rien n'indique qu'il n'y ait pas de lien non plus. 

Rien n'indique non plus qu'il n'y ait pas de lien entre les films de Nicolas Cage et les gens morts dans les piscines.

Un acte administratif relativement aveugle c'est l'incarnation d'un destin?

on a eu cette discussion 1000 fois. pour vous les OQTF on s'en fout. pour moi c'est important et ça doit etre appliqué le plus possible, de force si il le faut.

Pas tout à fait, je questionne les OQTF tel qu'elles sont aujourd'hui, vu ce que j'en sais, pas forcément leur principe.

J'ai aussi peur qu'on loupe d'autres problème en ce concentrant trop sur cette question.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Deuxième proposition : "Ce jeune s'est radicalisé en foyer, cela montre ce que nous cause une aide sociale à l'enfance dans un si sale état".

sa famille entière semble être un peu problématique, je pense que dire "c'est la faute au système français" ne va pas être suffisant. à un moment donné, les individus sont en cause.

En droit français on ne considère généralement pas les enfants de 11 et 6 ans responsables pénalement, vous voulez qu'on change ça?
Sinon il ne s'agit pas de dédouaner ce type de ce qui l'a fait, juste de trouver les autres cause sur lesquelles on aurait pu agir, et donc empêcher ces situations.

il fallait réexpédier toute la famille en Russie le plus vite possible. à force, c'est comme laisser trainer un mégot dans la foret : les problemes arrivent forcément.

Je ne suis pas d'avis que les gens sont déterminé sur leur parcours à l'age de 10 ans.

il y avait quand même peu de chances que ce type devienne prix nobel d"astrophysique.

Troisième proposition : Si seulement l'argent du fond Marianne avait été utilisé au bon endroit !

Vous voyez, vous avez complètement loupé le cœur du narratif de la gauche, par contre vous admettrez qu'on a bien anticipé le vôtre.

Mélenchon, Chikirou Panot et compagnie ne vont surement pas etre si précis. à mon avis ce sera du plus classique.

Il faut voir, tout ce que je vous ais sorti est ce qui circule en 3 lignes sur des comptes de gauche (avec des liens vers des sources plus poussé) et par le passé leurs déclarations étaient très semblable à une synthèse de ce genre de choses.

Attendez, j'ai loupé une étape, on colonise la Tchéthenie?

L’assassin est Russe.

L'assassin Mohammed Mogouchkov, fiché S, âgé d'une vingtaine d'années, est d'origine tchétchène (France 24).

Il vient d’Ingouchie. Je ne sais pas où c’est. Mais c’est en Russie.

C'est les voisins de la Tchetchenie (caucase), et c'est dans la fédération de Russie, mais ce n'est pas des russes ;)

Merci pour votre réponse. Mais l’Ingouchie et la Tchétchénie ont-ils le même « statut » vis à vis de la Russie ?

Au début, quand j’ai écrit ici qu’en gros, M. Mogouchkov n’est pas Tchétchène, je pensais que c’était un « détail ».

Mais je viens de lire un article qui expose les raisons pour lesquelles il n’a pas été expulsé à sa majorité. Et l’une d’entre-elles est que la France n’expulse plus vers la Russie depuis la guerre contre l’Ukraine. Or, comme je l’ai écrit dans un autre commentaire ici, son père avait été expulsé vers Moscou. (Donc, M. Mogouchkov aurait été envoyé à Moscou aussi.)

Par conséquent, sa nationalité russe a une importance, manifestement. J’avoue que je ne sais pas si les Tchétchènes sont expulsés vers Grosny.

Cette simple histoire de nationalité a probablement son importance.

Du point de vu extérieur la fédération de Russie n'a qu'une capitale, un tchétchène expulsé serait aussi envoyé vers Moscou. Les status de la Tchétchènie et de l'Ingouchie sont semblables.

Tous les tchétchènes sont russes, techniquement, la Tchétchénie étant une république membre de la fédération de Russie.

J’écrivais Russe car je me suis plantée : j’ai lu que son père à été expulsé de France, direction Moscou. C’est dans ce sens que j’avais compris Moscovite, et non pas Tchétchène.

Espérons que ce professeur ait songé à montrer des caricatures aux lycéens, sans quoi certains asinautes risqueraient de regretter leurs puissants témoignages de leur maîtrise de l'art pédagogique.


Et évidemment que l'action de ce probable réfugié ou fils de ne renforce pas leur soutien à la Russie, comme dirait notre spécialiste de ce genre de remarques.


Et finalement que les hordes insoumises se retiendront de trop célébrer la clairvoyance de Mélenchon qui fut fort critiqué pour s'être inquiété d'un problème d'islamisme chez cette minorité.


(d'autant que je serais plutôt d'avis que même un islamiste afghan ou belge, voire même palestinien ou ouïgour, aurait pu aussi se laisser aller à de tels actes)


Ces considérations évacuées, nous allons pouvoir assister au cycle habituel (éditos qui crieront haut et fort jusque même ici qu'il y aura un avant et un après ce crime ignoble, mesures sécuritaires en tout genre et condamnations d'enfants pour apologie, contextualisation ASInio-Mediapartienne, glissades frolant l'excuse de certains lecteurs, radicalisation contraire d'autres, quelque dessin charliesque qui ajoutera un débat dans le débat, etc., puis retour à la normale -enfin sauf niveau lois passées entre temps, évidemment-, ah que de malheur en perspective).

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Oui enfin là elle fait juste ce qu'on aurait attendu de tout député dans son cas.

Moins de l'opportunisme qu'une idée de l'étiquette parlementaire quand un drame de ce style survient dans le pays.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

C'est violent ce que vous vivez , mais c'est le lot des Hommes encore a notre époque . On a pas encore atteint cet absolu dont nous avons tous rêvè . Et c'est mal barré !

Comme ils étaient petits ce matin devant Villepin, mais petits , Qu'est ce que ce mec fout a droite , rejoins nous Galouseau , promis on se foutera pas de la gueule de ton blaze .Enfin on essaiera , mais là t'as abusé quand meme ...Mais viens ,t'as rien a faire chez ces réacs !

Parce que le degré d'horreur attribué à l'ennemi servira d'étalon pour la riposte: armes plus ou moins létales, explosions plus ou moins grosses, espionnage plus ou moins poussé, plutonium, camps, chimique, sous munitions ?


Bien se mettre d'accord pour accorder les atrocités militaro techniques aux atrocités des sauvages d'en face.


40 bébés décapités, si c'est une invention, elle est au moins le reflet de ce que Israël est prêt à dégainer pour rétablir la "paix".

J'admire votre soucis d'objectivé, surtout lorsque la pression émotionnelle et très forte. Je ne sais pas si c'est dans la nature humaine d'être arrogant quand on s'estime le plus fort, mais je n'ai pas trouvé, dans l'histoire, un cas où une entité dominante (État, Nation, empire, royaume etc.) a accepté de négocier avec un groupe dominé sans déferlement de violences, même dans l'Antiquité. C'est peut-être le signe que peu d'humains seraient capables de véritable objectivité. Quel courage pour écrire, en Israël, un article comme celui de Jacques-Marie Bourget qu'un des Asinautes a indiqué dans les commentaires. Cela me permet de ne pas trop désespérer des humains, notamment quand ils ont le pouvoir de dominer. Même si, comme vous le laissez entendre, les peuples peuvent être complètement aveuglés par leurs autorité dominantes. Merci à vous.

Je trouve le parallèle avec timisoara assez malaisant, car ça laisse entendre qu'un faux charnier a été préparé dans le kibboutz pour justifier le massacre à venir à Gaza.

Que les Israéliens instrumentalisent les massacres, je crois que c'est indéniable.

Mais je pense que sur cette histoire, on est plus dans ce qui relève des mécanismes de rumeurs qui pullulent face à ce type de drame que dans une opération de propagande tellement mal orchestrée que tout le monde se contredit dessus.

Ça m'a beaucoup rappelé la rumeur sur les egorgements au Bataclan. Face à un carnage, certains ont vite cru à cette histoire avant qu'elle soit démentie

Biden a confirmé à grand tapage à la télévision.

Puis a fait démentir discrètement par son staff :


President Biden said Wednesday that he has seen “confirmed pictures of terrorists beheading children” in southern Israel following reports that up to 40 babies were butchered over the weekend near the Hamas-ruled Gaza Strip  – but the White House later walked back the commander in chief’s claim.


source : https://nypost.com/2023/10/11/biden-ive-seen-pictures-of-terrorists-beheading-children-in-israel/


La manip est tellement grossière et classique que l'on peut conclure qu'il s'agit d'une fake news visant à justifier le génocide en cours. D'autant qu'il est également avéré que l'armée israélienne s'est bien gardée de faire venir des observateurs indépendants.

Limpide et nécessaire, merci Daniel.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Bonsoir, 


Ces décomptes sont sordides, mais je comprends les raisons qui vous conduisent à les estimer nécessaires. 


Votre article documente qu'à l'heure où il fut écrit, un flou plus important que ce qui était souvent repris existait. 


Depuis, des témoignages plus directs semblent confirmer, sinon le nombre précis, du moins la réalité des abominations. Vous trouverez facilement ces sources en réponse à vos tweets pu a ceux de checknews. De fait, vous les avez probablement déjà lues. Et vous vous êtes probablement fait un avis sur leur niveau de fiabilité. 


De même que vous avez sourcilleusement souligné le flou des premières heures, et le péril de tenir pour une évidence des faits non directement documentés, allez-vous faire preuve de la même rigueur réciproque, en mettant à jour votre article, avec ces confirmations plus récentes, et souligner le péril qu'il y aurait a les passer sous silence ? 



Est-ce qu'il n'y a pas un bouton pour signaler les commentaires antisémites, ou autres (racistes, violents, etc.), qui devraient être virés ? Trollasie se répand partout, comme un vulgaire troll

Merci pour votre hauteur de vue et votre humanité.

Je me permets de vous signaler un précédent historique. Celui de la guerre d'Algérie pendant laquelle les crimes, bien réels, du FLN étaient le prétexte pour occulter la réalité du colonialisme. Et où ceux qui dénonçaient les viols, les tortures et les massacres étaient démonisés par les médias unanimes.

Le forum d'@Si évolue...

(A peine) hors sujet:

Si Mélenchon, perché tout en haut de la Tour Eiffel, avait crié de toutes ses forces "TERRORISTES!" 

eh bien on lui aurait reproché de ne pas l'avoir crié assez fort et de pas assez haut.

Curieux qu'on soit horrifié par la décapitation alors que pendant deux siècles elle a été chez nous le moyen de se débarrasser des criminels (au début, c'était plutôt les opposants politiques).

JF Coupleau reprends aussi les propos de Gidéon Levy dans le club de Médiapart

ce qu'en pense Haaretz

je ne veux pas croire que la moitié des électeurs israéliens ne soient pas prêts à voter à gauche si ses candidats faisaient front commun!

je n'aurais pas aimé attendre dix heures dans un abri que les secours interviennent

je n'aimerais pas être journaliste à la merci d'un régime autoritaire confondant propagande avec information

IL EST CONSTERNANT de voir cette écœurante servilité des gouvernements occidentaux, des media et de la classe politique qui se rangent sans réserve, sans nuance, sans restriction du côté de l’oppresseur sioniste et n’ont pas le moindre mot de compassion ou de compréhension pour les Palestiniens

C'EST LA UNE  DE  RIVAROL....juste pour remettre à LEUR PLACE les trolls   qui trainent

Commentaire supprimé par un administrateur.

Commentaire supprimé par un administrateur.

Mais non, pas 40 ! Six millions.

Juste merci, Daniel,  pour cette vision du journalisme. Et pour tenter d'en répandre la pratique.

État d'âme.

Une manière de prendre part à la fureur du monde est d’y ajouter nos commentaires. S’abstenir est plus exigeant que de s’y soumettre, c’est pourquoi nous sommes si nombreux à déposer les nôtres, avec rage, colère, vindicte, insultes, aveuglements, etc. Certains s’essaient même à leur donner la forme de blog. J’en suis ailleurs. Un peu incertain, mais j’en suis.

Nous avons impérativement besoin de retenue et de ... silence. Aux cris des persécutés, des victimes, aux fracas des armes, des bombes, des avions ... trop souvent nous ajoutons les nôtres. 

Je lis cette chronique d'aujourd'hui alors que j'ai décidé de ne plus rien lire, ni écouter depuis hier, et jusqu'à ce que je retrouve un peu de repos.

Cette chronique y contribue. Merci Daniel.

Par contre une chose qui est sur et confirmée , c'est le million d'enfants morts suite au blocus de l'Irak par les amèricains .Et quand on demande a Madeleine Allbrigt si elle n'avait pas de remords , elle répond Sadam Hussein n'est plus là ,alors non , je n'ai pas de remords . Apparemment la fin justifie les moyens .Si on tuait mes enfants est  ce que je tuerais les enfants des autres ? Je peux pas dire non .   Mais une chose est sur , seul les parents de ces bébés ont le droit de se venger , et de choisir la sanction qu'ils veulent , n'importe laquelle , à la hauteur de leur douleur et de leur conscience , personne ne peut parler ou faire à leur place . Et surtout pas ce fils de chienne de Netanyaou . Quand a l'information , vraie ou fausse , à part justifier a priori toutes les saloperies et manipuler quel peut bien être l'intérêt ?

Renvoyer des cimes de guerre contre d'autres quel dérision. Quarante bébé égorgés peuvent-ils être mis en balance avec quarante bébés étouffés sous les décombres (ceux là ne seront jamais recensés ) ? On est en pleine intox militariste. Je me crois revenu en 14. salut pépé poilu et pacifiste.

Pour ceux qui n'aurait pas lu cet article:


« Israël : au commencement était l’arrogance… »

10 octobre 2023, Jacques-Marie BOURGET

Un magnifique article de Gideon Levy, journaliste israélien au quotidien Haaretz, l’un des rares capable de dire la vérité sur l’occupation militaire israélienne. Une leçon de journalisme et d’humanité pour les politicards et pseudo journalistes français aux ordres.

Israël punit Gaza depuis 1948. Hier, Israël a vu des images auxquelles il ne s’attendait pas de sa vie, à cause de son arrogance.

Derrière tout ce qui s’est passé, il y a l’arrogance israélienne. Nous pensions que nous avions le droit de faire n’importe quoi, que nous ne paierions jamais de prix ni ne serions punis pour cela. Nous continuons sans confusion. Nous arrêtons, tuons, maltraitons, volons, protégeons les massacres des colons, visitons le Tombeau de Joseph, le Tombeau d’Othniel et l’Autel de Yeshua, le tout dans les territoires palestiniens, et bien sûr nous visitons le Mont du Temple - plus de 5 000 Juifs sur le trône. Nous tirons sur des innocents, leur arrachons les yeux et leur brisons le visage, les déportons, confisquons leurs terres, les pillons, les enlevons de leur lit, procédons au nettoyage ethnique et poursuivons également le siège déraisonnable.

À Gaza, et tout ira bien

Nous construisons une immense barrière autour de la bande de Gaza, sa structure souterraine a coûté trois milliards de shekels (1) et nous sommes en sécurité. Nous comptons sur les génies de l’unité 8200 et des agents du Shin Bet qui savent tout et nous préviendront au bon moment. Nous déplaçons la moitié de l’armée de l’enclave de Gaza vers l’enclave de Huwara juste pour sécuriser les célébrations du trône par les colons, et tout ira bien, que ce soit à Huwara ou à Erez. Il s’avère ensuite qu’un bulldozer primitif et ancien peut franchir même les obstacles les plus complexes et les plus coûteux au monde avec une relative facilité, lorsqu’il existe une forte incitation à le faire. Regardez, cet obstacle arrogant peut être franchi par des vélos et des motos, malgré tous les milliards dépensés pour cela, et malgré tous les experts et entrepreneurs célèbres qui ont gagné beaucoup d’argent.

Nous pensions pouvoir poursuivre le contrôle dictatorial de Gaza, en jetant ici et là des miettes de faveur sous la forme de quelques milliers de permis de travail en Israël - c’est une goutte d’eau dans l’océan, qui est aussi toujours conditionné à un bon comportement - et en revenez, gardez-le comme leur prison.

Nous faisons la paix avec l’Arabie saoudite et les Émirats arabes unis – et nos cœurs oublient les Palestiniens pour pouvoir les éliminer, comme l’auraient souhaité de nombreux Israéliens. Nous continuons de détenir des milliers de prisonniers palestiniens, y compris ceux détenus sans procès, pour la plupart des prisonniers politiques, et nous n’acceptons pas de discuter de leur libération même après des décennies d’emprisonnement. Nous leur disons que ce n’est que par la force que leurs prisonniers pourront obtenir la liberté. Nous pensions que nous continuerions avec arrogance à repousser toute tentative de solution politique, simplement parce que cela ne nous convenait pas, et que tout continuerait certainement ainsi pour toujours. Et une fois de plus, il s’est avéré que ce n’était pas le cas. Plusieurs centaines de militants palestiniens ont franchi la barrière et envahi Israël d’une manière qu’aucun Israélien n’aurait pu imaginer. Quelques centaines de combattants palestiniens ont prouvé qu’il est impossible d’emprisonner pour toujours deux millions de personnes sans payer un lourd tribut. Tout comme le vieux bulldozer palestinien fumant a démoli hier le mur, le plus avancé de tous les murs et clôtures, il a également arraché le manteau de l’arrogance et de l’indifférence israélienne. Cela a également démoli l’idée selon laquelle il suffisait d’attaquer Gaza de temps en temps avec des drones suicides, et de vendre ces drones à la moitié du monde, pour maintenir la sécurité.

Hier, Israël a vu des images qu’il n’avait jamais vues de sa vie : des véhicules militaires palestiniens patrouillant dans ses villes et des cyclistes de Gaza franchissant ses portes. Ces images devraient arracher le voile de l’arrogance. Les Palestiniens de Gaza ont décidé qu’ils étaient prêts à payer n’importe quoi pour avoir un aperçu de liberté. Y a-t-il un espoir pour cela ? Non. Israël va-t-il retenir la leçon ? Non.

Hier, ils parlaient déjà de détruire des quartiers entiers de Gaza, d’occuper la bande de Gaza et de punir Gaza « comme elle n’a jamais été punie auparavant ». Mais Israël punit Gaza depuis 1948, sans s’arrêter un seul instant. 75 ans d’abus, et le pire l’attend désormais. Les menaces d’« aplatir Gaza » ne prouvent qu’une chose : que nous n’avons rien appris. L’arrogance est là pour rester, même si Israël a une fois de plus payé un lourd tribut.

Benjamin Netanyahou porte une très lourde responsabilité dans ce qui s’est passé, et il doit en payer le prix, mais l’affaire n’a pas commencé avec lui et ne se terminera pas après son départ. Nous devons maintenant pleurer amèrement pour les victimes israéliennes. Mais nous devons aussi pleurer pour Gaza. Gaza, dont la population est majoritairement composée de réfugiés créés par Israël ; Gaza, qui n’a pas connu un seul jour de liberté.

(1) Un shekel = 0,24 euro. 

Ce matin sur Sud radio, Jean-Jacques Bourdin parlait du viol d'une fillette de 8 ans que son violeur, un assaillant du Hamas, avait filmé et diffusé sur les réseaux sociaux. On sait que rien ne peut être exclu dans les atrocités dont sont capables le gouvernement israélien et les "combattants" palestiniens. 

L'être humain est la seule espèce capable de commettre de tels horreurs .

Trouver un juste équilibre pour les raconter n'est pas aisé. 

Par contre lutter contre les trolls qui pollue le forum devient une urgence.

En même temps c’est normal qu’ASI soit dans une merde financière pas possible!C’est la honte ce site!

Je n'ai aucune idée de ce qu'est le métier de journaliste, encore plus dans un tel contexte. Mais on arrête pas de voir des journalistes avec des casques et des gilets pare-balles estampillés PRESS, ils font quoi s'ils ne se rendent pas sur les lieux, dans les lieux qui leur permettraient précisément de s'approcher de la vérité ? Je ne comprends pas. 

Dans un conflit où aucune partie n'est factuellement répréhensible de rien, où chaque partie a fait à de multiples occasions de multiples victimes civiles, y compris des enfants, il devient nécessaire, pour convaincre et SE convaincre qu'on est quand même le gentil, qu'on est la victime, qu'on est dans son absolu bon droit, de diaboliser à l'extrême la partie adverse, même en en arrivant à exagérant des faits qui sont déjà pourtant au-delà de l'ignoble en eux-mêmes. L'ennemi doit être dépeint comme le mal absolu pour ne pas avoir à trop réfléchir à ses propres exactions, à ses propres crimes, à ses propres responsabilités.

Merci DS de réussir à tenir cette ligne de crête si élégamment.

Rendez-moi mon euro!

J’ai cru que je pourrais supporter mais les écrits du Sch. Sont tellement immondes que ça m’est impossible!

Salutaires obsessions. Merci.

DÉCOUVRIR NOS FORMULES D'ABONNEMENT SANS ENGAGEMENT

(Conditions générales d'utilisation et de vente)
Pourquoi s'abonner ?
  • Accès illimité à tous nos articles, chroniques et émissions
  • Téléchargement des émissions en MP3 ou MP4
  • Partage d'un contenu à ses proches gratuitement chaque semaine
  • Vote pour choisir les contenus en accès gratuit chaque jeudi
  • Sans engagement
Offre spéciale
3 mois pour 3 € puis 5 € par mois

ou 50 € par an (avec 3 mois offerts la première année)

Sans engagement
Devenir
Asinaute

5 € / mois
ou 50 € / an

Je m'abonne
Asinaute
Généreux

10 € / mois
ou 100 € / an

Je m'abonne
Asinaute
en galère

2 € / mois
ou 22 € / an

Je m'abonne
Abonnement
« cadeau »


50 € / an

J'offre ASI

Professionnels et collectivités, retrouvez vos offres dédiées ici

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.