36
Commentaires

Shadowban, interdiction aux mineurs : YouTube pèse sur les vidéastes

Ils exerçaient autrefois en totale liberté. Les vidéastes de YouTube font désormais face à des contraintes de plus en plus importantes, dont les deux manifestations les plus criantes sont la rétrogradation au sein du système de suggestions et les interdictions aux mineurs. Toutes deux "tuent" la propagation de leurs vidéos, et leurs modalités interrogent. Enquête.

Commentaires préférés des abonnés

 d'une ligne éditoriale qui ne veut pas dire son nom. 


En fait cette dernière phrase résume un peu tout. Youtube est en train d'adopter une ligne éditoriale comme n'importe quels médias. Ils commencent donc à faire le ménage dans les contenu(...)

Super article et ça fait plaisir de voir ASI s'intéresser de très près à ces médias plus jeunes (je pense aussi à twitch évidemment qui a souvent été évoqué dérnièrement). Merci pour ça

Bonjour, merci pour votre commentaire, vous avez parfaitement raison. À un détail près : la "monétisation" sur les plateformes vidéo est bien le terme employé par l'ensemble des acteurs, de Google aux youtubeurs en passant par tous leurs intermédiair(...)

Derniers commentaires

j'ai eu le cas sur une vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=uaBq0CbXuTE

il me semble que j'ai reçu une notification de YT, mais aucune explication...

(ce n'est pas la même échelle que les youtubeurs "pro", on est d'accord)

Un autre témoignage de Youtubeur ici : https://www.youtube.com/watch?v=jjL6XSGO_JA

j'ai oublié de flouter une image de maillot de bain et comme on est sur de rien avec la plateforme je recommence tout le process.


Une « image de maillot de bain » qui pourrait être censurée ?!

Merci pour cet article. 

Ça donne l'impression que les employés de Google subissent le fonctionnement de l' algorithme et qu'ils ont du mal à comprendre ses décisions (qui sont parfois erronées).

Ca me parait compliqué de reprocher à youtube et autre de modérer après avoir demandé plus de modération. Ca c'est le 1er point ; ensuite l'autre point que beaucoup de gens ont tendance à oublier c'est que youtube n'a jamais été et n'a jamais eu vocation à être une plateforme publique. 


C'est aux gens de ne pas tout concentrer dans le même panier. Quand je vois les vidéastes se plaindre, je me demande : pourquoi, avec leurs moyens (pour les bien installés), continuent-ils de tout concentrer sur youtube ? n'importe quelle entreprise digne de ce nom se serait empressé de ramener les gens sur un site internet où ils ont le contrôle plutôt que de vivre sur le dos de la bête.

Bon bah aujourd'hui la bête, elle mord un peu. Cheh.


Je comprends que c'est bien commode d'être indépendant tout en ayant plein d'outils gratos à disposition permettant de vivre aussi confortablement qu'un salarié, mais le travail indépendant ce n'est pas ça. A aucun moment ils ne se sont construit une voie de repli permettant de vivre indépendamment de Youtube.

Ils doivent simplement repenser leur environnement.


Ca vaut aussi pour google ce que je dis, il ne faudra pas se plaindre le jour où google fera quelque chose qui vous déplait si vous continuez de l'utiliser sans réserve alors qu'il y a des alternatives.

Je pensais comme vous, mais après avoir vu la vidéo du Joueur du Grenier où il explique en détail le parcours kafkaïen pour mettre en ligne la vidéo de Duke Nukem, j'ai compris. En fait les GAFAM sont les seuls à avoir la taille de serveur qui peut encaisser plusieurs dizaines de milliers de connections en simultané.
Si un gros YouTuber français monte un site web avec ses vidéos, il aura jamais les moyens de se payer l'infrastructure pour mettre son contenu à disposition.

Non du tout, plein de services existent pour faire de la vidéo live ou hebergée. 

J'en prends un au pif : https://www.dacast.com/video-on-demand-vod/ 

Les services dont vous parlez n'ont pas la capacité d'héberger des Youtubeurs qui font plusieurs millions de vue et des dizaines de milliers de connections en simultané. C'est là qu'est l'os.
Vous pensez bien que les JdG et autres Norman auraient monté leur site perso depuis longtemps si c'était possible.

Ils peuvent avoir leur site et héberger les vidéo sur des plateformes spécialisées et les afficher sur leur site. Je n'ai pas trouvé s'il y a une limite de bande passante pour dacast mais ils proposent de l'achat de bande passante supplémentaire par paquets de 100 TB donc à priori il n'y a pas de problème de capacité. C'est juste que ça leur coûterait sûrement cher dans leur budget.

Je ne sais pas combien gagne JDG mais pour Norman ça devrait être dans son budget (après ça devient effectivement plus dur d'être millionnaire quand il faut investir pour acheter de la bande passante). Pour ceux n'ayant pas le budget pour des services comme dacast, il reste des alternatives à youtube. Peu importe que personne n'aille sur ces sites alternatifs s'ils ont eu la présence d'esprit de centraliser les viewers sur leur site. 

Ainsi, si leur fournisseur vidéo ne leur convient plus ils peuvent changer sans impact négatif.

Sauf que votre dernière phrase est complètement fausse. Si ils changent de plateforme (certains ont tenté), ils perdent leur public. Le public a beau se dire fan et fidèle, il ne l'est en réalité qu'à la plateforme où tout est concentré, que ce soit pour du stream ou des vidéos.


L'exemple le plus frappant c'est Ninja sur Twitch : des chiffres ahurissants, un public ultra fan et fidèle, une annonce hyper médiatisée de changement de plateforme... -90% de spectateurs et une disparition médiatique. 


Si le jdg (par exemple) quitte youtube, il passera de 1,5 millions de vues à 10000 vues par vidéo. Impossible donc d'en faire vivre une équipe, du moins sans un soutien financier autre (patreon, tipee, etc.)

S'il fait ça du jour au lendemain à la ninja oui. En 10 ans vous avez le temps d'habituer votre public à aller sur les différentes plateformes.

Accessoirement rien ne l'oblige à quitter complètement youtube, il peut très bien continuer de l'utiliser dans le cadre délimité par youtube et faire ce qu'il veut sur d'autres plateformes.

Un jour, il fera peut être juste des vlog sur youtube et ses vidéos classiques seront ailleurs.

C'est quand la dernière fois que vous êtes allés sur Dailymotion (ou une autre plateforme) ?

Aujourd'hui c'est impossible de se passer de Youtube pour un vidéaste, c'est la seule plateforme où ils pourront avoir une visibilité qui leur permet la monétisation et surtout la sponsorisation.


C'est comme installer une boutique dans un village où personne ne passe au lieu d'un centre ville. Les fidèles de l'enseigne viendront mais sans doute moins souvent et sans connaitre on ne risque plus de tomber dessus par hasard au fil des suggestions... Avec une perte d’affluence et donc de revenus pour la même quantité de travail est-ce que ça ne vaut pas le coup de vouloir rendre Youtube plus juste ?

Non je pense que c'est plus sain de faire monter d'autres plateformes. Ce que je reproche c'est que pendant des années c'était possible. C'est trop tard pour se plaindre alors qu'on a participé à rendre Youtube incontournable parce que ça nous rapportait des sous.

La plupart le font depuis bien longtemps déjà. Ils leur propre site, leur discord, leur chaine twitch, leur compte insta, leur marque de vêtement... Leur revenu ne viennent pratiquement  plus de YT. Mais encore une fois, ce sont des créatifs, ils veulent produire des vidéos et qu'elle soit vu par le public. Et pour ça YT est indelogeable. La majorité de ceux qui ont debuté dans les années 2000 avait la même chaine sur Daylimotion. Ils l'ont tous abandonné petit a petit car pas assez de publique.

YT est incontournable car les vidéastes sont allés dessus, le public n'a fait que suivre. 

Preuve en est que twitch a réussi à exister malgré youtube, car il y a des streamers dessus. Si un jour les streamers quittent twitch et vont sur youtube, le public cherchera des streamers sur youtube plutot que sur twitch.

"Quitter" Dailymotion par manque de public ne me semble pas avoir de sens, ça coûte un clic de publier sur Dailymotion en plus de youtube (en supposant qu'on ne dispose pas d'outil pour publier automatiquement sur plusieurs plateformes).

ça ne coute pas qu'un clic. C'est une source de revenu, des lignes comptable supplémentaires des frais gestion... Dés que tu fais reférence a ton support aux disposition des liens etc, tu dois tourner plusieurs version de la vidéos. Si derrière ça rapporte 3 francs 6 sous, tu laisse tomber. Si vraiment ça ne coutais rien, ils n'aurais pas tous abandonné.

Mouais je ne suis pas convaincu par ces arguments. Je pense que la raison simple c'est que youtube a pris l'avantage techniquement suite à son rachat par google et qu'à l'époque ils ont donc tous migré sur youtube par facilité, en oubliant que c'est une entreprise privée.

Il y a un peu la même chose sur twitch en ce moment avec la réduction des abonnements qui est pourtant compensée et on voit des streamers se plaindre comme si twitch était leur patron et qu'il baissait leur salaire.

Compensée ??? Nope. Vraiment, désolé d'être méchant, mais renseignez vous avant d'aling

C'est bien compensé pour quelques mois le temps que l'effet de la réduction des abonnements entre en jeu (c'est à dire leur augmentation en nombre).

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Faudrait faire relire l’article avant publication.
Mais sinon sujet très intéressant, un article qui vaut le coup (d’ailleurs, quitte à prendre 9mn30, on peut en prendre 1 mn de plus, et le journaliste peut développer les passages qui ont été "contractés").

J’ai hâte de lire la suite.

 d'une ligne éditoriale qui ne veut pas dire son nom. 


En fait cette dernière phrase résume un peu tout. Youtube est en train d'adopter une ligne éditoriale comme n'importe quels médias. Ils commencent donc à faire le ménage dans les contenus qu'ils veulent voir disparaître.
J'espère que vous détaillerez quelle est, d'après vous, la ligne éditoriale choisie par Youtube dans le second article.

Au vu des éléments que vous donnez dans cet article, j'ai l'impression que leur ligne serait celle qu'adopterait une chaîne type de tv type tf1 mais en plus puritain.

Super article et ça fait plaisir de voir ASI s'intéresser de très près à ces médias plus jeunes (je pense aussi à twitch évidemment qui a souvent été évoqué dérnièrement). Merci pour ça

Monnayer ! 


Monétiser, c'est créer une monnaie et non faire de l'argent. L'anglais est piégeux.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.