Shadowban, interdiction aux mineurs : YouTube pèse sur les vidéastes
article

Shadowban, interdiction aux mineurs : YouTube pèse sur les vidéastes

Une modération de moins en moins compréhensible

Réservé à nos abonné.e.s
Ils exerçaient autrefois en totale liberté. Les vidéastes de YouTube font désormais face à des contraintes de plus en plus importantes, dont les deux manifestations les plus criantes sont la rétrogradation au sein du système de suggestions et les interdictions aux mineurs. Toutes deux "tuent" la propagation de leurs vidéos, et leurs modalités interrogent. Enquête.

Vous pensez toujours que YouTube vous présente les vidéos les plus vues et commentées, en privilégiant vos abonnements ? Pourtant, depuis deux ans et demi, des youtubeurs comptant quelques dizaines de milliers ou plusieurs millions d'abonnés mettent en ligne des vidéos plus ou moins rageuses contre le "shadowban" ("interdiction-fantôme"). C'est-à-dire leur rétrogradation soudaine au sein des "suggestions", affichées à côté des vidéos et dans l'application de la plateforme, ou leur disparition pure et simple des résultats de recherche, le tout sans qu'ils n'en soient avertis, ou sans que Youtube ne leur propose de solutions pour régler le problème. 

Si ce concept de "shadowban" est fermement démenti par YouTube, il constitue pourtant une...

Il vous reste 95% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.