40
Commentaires

Ratages : après les masques, les tests... les vaccins ?

Alors que la différence de rythme de vaccination entre la France et le reste du monde se creuse à grande vitesse, les grands médias accordent encore un léger crédit à la parole gouvernementale, faute d'enquêtes approfondies à ce stade. Mais la situation pourrait ne pas durer, tous ayant en tête les deux ratages majeurs de l'épidémie.

Commentaires préférés des abonnés

Ce que je trouve inquiétant en entendant Fischer, c'est que lui même ne semble pas trop savoir où ça en est.

Quelle idée géniale et charmante du Président Macron lors de ses voeux : indiquer le prénom de Mauricette et de tous les français déjà vaccinés.

Angela Merkel était verte . Elle aurait bien voulu faire pareil. Mais, à raison d'un prénom par seconde, s(...)

Il parait qu'il n'y a que 40% des Français qui souhaitent se faire vacciner . 

Ok

Mais, pourquoi, alors, ne pas commencer par ces volontaires ? On approcherait de l'immunité collective !

Pourquoi hurler à la dictature  si un vaccin serait obli(...)

Derniers commentaires

Bonjour, étonnant dans la vidéo Fischer-Pujadas, la "réflexion LCI sur les verres de lunettes de Fischer !!!..... 

Il est tres simple de reprendre les enseignements, galaup d'essai pour rien  de la campagne de vaccination du vaccin anti grippe H1N1. Le vrai probleme mal anticipé est la conservation du vaccin anticovid. Distribué un vaccin qui ne peut pas rester plus de 4 jours au refrigerateur c'est bien compliqué. Pour la cible elle est voherente les plus à risque et les soignants d'abord. 

Que l'on soit pro ou anti-vaccins, la spécialité française qui consiste à séparer la pensée et l'action, les belles phrases et le quotidien continue à faire des ravages... Au lieu du "je pense donc je suis" de Descartes, la France aurait bien besoin de philosophies alternatives... "J'aime, je sens et j'agis donc je suis", ça changerait la donne...

Vacciner en premier les soignants (au sens très large), les secours, et puis les personnels volontaires des services (au sens large) en contact avec le publique ça paraissait pourtant une méthode raisonnable, si l'on souhaitait vraiment optimiser la distribution des doses reçues et minimiser l'impact de l'épidémie sur les corps de métiers les plus indispensables à la société. 

Mais non, il faut, pour rater cette phase comme les précédentes, invoquer les réactions hypothétiques des crétins antivax, pour faire des usines à gaz technocratiques, mettre 100 couches de donneurs d'ordres et contre-ordres, alourdir au maximum la barque pour in fine pouvoir encore s'en prendre aux derniers rameurs qui trainent tous les poids morts. 

Après avoir foiré l'analyse du risque sanitaire, le confinement, le suivi des dispositifs d'aide et chômage partiel,  les masques, le déconfinement, la rentrée, et tant d'autres aspects de cette crise, comment pouvait-il en être autrement de la vaccination... Même pas 500 vaccinés en 6 jours, c'est un record mondial d'inefficacité.

Ratage et capotage sont les deux mamelles de la France ( Sully )

Il est bien gentil Lehmann, mais là il pousse un peu. Alors comme ça, la France  est en retard pour la vaccination parce que le gouvernement a une trouille terrible de la mouvance antivax qui existe depuis longtemps, mais a énormément augmenté à cause des complotistes et des faux experts ? Et puis quoi encore? Ça fait des semaines qu'on nous serine qu'il n'y en aura pas pour tout le monde, alors le fait que tout un tas de complotistes refusent de se faire vacciner est plutôt une aubaine! Qu'on commence par PROPOSER ce vaccin aux soignants, logiquement ils devraient se jeter dessus, eux que ce terrible fléau a décimés paraît-il, à le PROPOSER aux personnes à risques, notamment les très âgées dont beaucoup ont encore toutes leurs facultés mentales et devraient pouvoir choisir (pour les autres il faudra voir avec leur curateur), et qu'on PROPOSE les doses qui restent (rions), à tous les autres. Après ça, il sera toujours temps de s'en prendre aux mauvais citoyens.

S’il y a peut être eu une « erreur de casting » sur le choix du Monsieur vaccin (je ne sais pas). .. De mon point de vue, n’est-il pa temps de renvoyer au boulot ces « experts à la petite semaine » qui déblatèrent sur les médias dits « mainstream », surtout les chaînes d’infos en continu (j’ai testé). Ça en devient indécent !?

Toujours de mon point de vue, ils (parfois elles) contribuent d’une part à discréditer leur profession ...d’autre part et  éventuellement, renforcer la méfiance de la population vis à vis de ces vaccins.

Bah, faut pas oublier qu'on est gouverné par des vendeurs de téléphone ( mes excuses aux vendeurs de tel, de bagnole et d'aspirateur ), ils ne seraient pas en train de nous jouer la rareté pour nous ''vendre'' le vaccin comme la nouvelle Playstation, en organisant la rareté  ?

J'ai du mal à comprendre cette lenteur du déploiement de la vaccination sous prétexte de la tendance anti-vax en France. 

Sauf erreur, on a pas demandé l'avis des Français pour décréter les confinements, couvre-feu et autre masques obligatoire... 

Les Etats Unis prennent aussi du retard 

https://www.voanews.com/covid-19-pandemic/us-coronavirus-vaccinations-slow-start 

C'était quand même prévisible qu'avec des vaccins qui demandent une logistique importante et le maintien à des températures extrêmement basses et logistique que l'on n'a jamais mise en place  il y ait des couacs, sans parler des réticences d'une partie de la population 

Bonne interview d'une virologue, qui donne des explications très claires sur les différents vaccins contre le covid19.

J’ai écouté Fischer sur LCI. Le type est très très inquiétant. Il est incapable d’expliquer les raisons du rythme, avance des éléments complètement à côté et s’agace des questions légitimes qu’on lui pose. Le « dérisoire » rappelé dans l’article. 


Il y a vraiment un problème quelque part dans ce pays. Avoir un « monsieur vaccin » au courant de rien, « pas expert en logistique », qui ne sait pas communiquer, un gouvernement qui ment en disant « tout se passe comme prévu, c’est la stratégie ». A chaque étape (masque, test, confinement), les mêmes choses se passent : le gouvernement annonce fièrement être paré à tout, avoir préparé la prochaine étape depuis belle lurette, puis vient le déni quand l’échec est là avant le sursaut « vite sauve qui peut, les Allemands sont devant ». 


Pour aller plus vite et s’épargner ces étapes, on devrait juste laisser les dirigeants allemands ou européens gérer les choses d’adultes. Les nôtres n’ont clairement pas le niveau. 

Il parait qu'il n'y a que 40% des Français qui souhaitent se faire vacciner . 

Ok

Mais, pourquoi, alors, ne pas commencer par ces volontaires ? On approcherait de l'immunité collective !

Pourquoi hurler à la dictature  si un vaccin serait obligatoire pour certaines activités ? C'est déjà le cas pour les enfants qui veulent entrer en maternelle ?

On pourrait éviter quelques 300 décès par jour et on a du mal à vacciner 300 personnesen 5 jours ..

La vraie question que pose ce retard, c’est l’éventuelle perte de ces doses livrées dont la durée de préservation est de « quelques jours » du propre aveu d’Alain Fisher. Si 1 million de doses est effectivement livré, il est de fait en train de se perdre dans un entrepôt ou est déjà perdu ce qui expliquerait le fiasco...

Quelle idée géniale et charmante du Président Macron lors de ses voeux : indiquer le prénom de Mauricette et de tous les français déjà vaccinés.

Angela Merkel était verte . Elle aurait bien voulu faire pareil. Mais, à raison d'un prénom par seconde, ses voeux auraient duré 40 heures.

Quels lourdauds, ces Teutons. Ils n'ont rien compris à la communication : la politique, c'est un métier !

Macron, dans son message de Nouvel An, évoque le retard dans la vaccination en France...Et il dit:  "pour de mauvaises raisons"...


Et là, il en dit trop ou pas assez...

Ça peut être quoi, à votre avis, ces "mauvaises raisons"???


"Les Français ont le droit de savoir!..."

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Ce que je trouve inquiétant en entendant Fischer, c'est que lui même ne semble pas trop savoir où ça en est.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.