319
Commentaires

Présidentielle, l'illusion théâtrale

Commentaires préférés des abonnés

Un mot quand même sur la fameuse "sobriété" énergétique qu'on voit fleurir ces derniers jours. DS semble s'y convertir : "roulez moins vite, baissez le chauffage d'un degré", etc. 

Mais il faudrait peut-être se rendre compte qu'un certain nombre (...)

Macron exploite cyniquement la crise Ukrainienne pour apparaître comme le chef et réclamer l’union autour de lui. Un procédé vieux comme le monde. 

Il est tellement crédible, qu'il a été écarté des négociations Russo-Ukrainienne qui se déroulent (...)

sans doute, mais l'âge du premier emploi pour un manœuvre ou une femme de ménage est bien moins élevé, et leur espérance de vie plus faible. Donc, ils auront quelques chances de profiter un moment de leur retraite... (et les autres aussi, parce qu'il(...)

Derniers commentaires

Est-ce qu'Arrêts sur Image a l'intention de parler du pseudo-débat de mardi soir, où 4 candidats n'ont pas été invités et où Macron a eu 30 minutes de temps de parole de plus que les 7 autres candidats-invités ? Aucun média ne s'étonne de ce qui s'est passé, donc. Je dois reconnaitre que je pensais qu'au moins vous feriez quelque chose là-dessus. J'imagine que ça veut dire que Macron ne peut plus que gagner. Il a les médias de son côté, qu'est-ce qui pourrait bien entraver sa route ?

Ce serait sympa, Daniel, de ne pas renvoyer Mélenchon et Macron dos à dos. L'un a un programme, l'annonce, l'affiche, le commente (quand on lui laisse le faire), l'autre se défile. 

On peut par exemple suivre l'émission de chiffrage du programme de l'AEC, sur 3 heures, présenté ici : https://melenchon2022.fr/2022/03/12/emission-chiffrage/

Sur Youtube, à l'heure où j'vous parle : 260 000 vues et quelques. En a-t-on parlé dans les médias ? Pas entendu sur France Culture en tous cas, mais entendu ce matin Dominique Reynié dire que LES candidats n'ont pas de programme. Quand finiront-ils d'invisibiliser la France Insoumise, avec leur ignorance ?

Merci de ne pas en faire autant ici (ce n'est pas tout à fait le cas, mais limite).

Maintenant, du programme et du chiffrage, on en pense ce qu'on veut, mais au moins en connaissance de cause. 

Dommage qu'à Moissac, il n'y  ait pas d'élevage d'autruches !

""Ils font de la politique, la nécessité électorale étant ce qu'elle est, mais ils savent. "


ENFIN!

C'est pas faute pour l'un de sa fonction et l'autre de le dire: " Nous sommes bien renseignés - Nous avons des amis partout - etc..."


Écoutez/regardez les discours (meetings) des candidats. Tout y est...

Et ne venez pas dire que vous ne saviez pas...

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

hors sujet, mais tant pis  je remets le lien ici :


https://www.youtube.com/watch?v=zkLwVeaQOiA



Je me demande tout de même dans quelle proportion la propagande sur le nécessaire soutien à la résistance ukrainienne et au peuple ukrainien est alimentée pour faire culpabiliser le peuple français et maintenir le couvercle sur la marmite. Pleurer pou du diesel quand des enfants sont tués ? Quelle indécence !


Le soutien à l'Ukraine est devenu tellement bankable que des entreprises privées redoublent d'inventivité pour décorer leurs vitrines à coup d'initiatives pour aider les réfugiés ukrainiens. Tant mieux pour les ukainiens, tant pis pour l'hypocrisie.

"que chaque mot mal ajusté est porteur de son poids de désastres immédiats. " Ah ? Parce que les mots de JLM ont du poids à l'international ? Redescendre sur terre,  il faut.

Avec ces deux là, c'est concours de médiocrité. Ils sont tellement forts que je n'arrive pas à les départager. 

Allez, match nul!

" Quant à Mélenchon, il suffit de le voir freiner de toutes ses forces contre les livraisons d'armes à l'Ukraine,  "


Cette phrase extraite de l'article me paraît bien ambigüe.

Erreur grammaticale simple?

La transitivité n'est plus ce qu'elle était.

L'absurdie. J'ai reçu ça. Est-ce que cela fait partie de la Jurisprudence Nah-Diplo. je ne sais, j'envoie. L'administrateur fera son boulot...


Peut être une image de texte

https://twitter.com/Brevesdepresse/status/1501616848122564618?t=Glwd_2gUGx3_bVPUoKhycg&s=19


Emmanuel Macron envisage la retraite à 65 ans : selon l'Insee, à l'âge légal de départ à la retraite (62 ans), 25% des 5% les plus pauvres en France sont déjà morts. Il faut attendre l’âge de 80 ans pour que cette proportion soit atteinte pour les 5% les plus riches.


De plus, selon les repères, c'est entre 5% et 10% du PIB qui ont glissé de la poche des salariés vers celle des actionnaires. Entre 150 et 300 milliards par an. Ce débat aura-t-il lieu ? (Source, Mediapart) 


Le prix de l'énergie, les millions de Français qui ne peuvent plus se chauffer convenablement depuis des années. Les aumônes de 100 euros indécentes... etc


Macron et son cynisme peuvent dire merci à Poutine et aux médias complices pour invisibiliser les principales préoccupations de la population. C'est plus sympa d'étaler la formidable solidarité de ceux qui en ont les moyens avec l'Ukraine que le triste spectacle de gueux qui ne connaissent pas leur chance de n'être pas bombarder par l'armée russe. 


Avec la probable réélection de Jupiter, c'est un quinquennat de chaos qui se profile. L'Enfer de Dante passera pour un jardin d'enfants à côté de ce qui nous attend, comme disait le poète 


Une partie de ce post est sans doute hors sujet, mais je ne savais où le déposer. Mes excuses 

Vu le prix du carburant, je vais m'y mettre de moi-même à 110 km/h. Voir me mettre au cul d'un camion.


Quant à dire qu'ils font de la politique, non, ils ne font pas de la politique. C'est du spectacle. 


Il faut cesser d'utiliser à tort le mot politique. 


Le mot politique signifie s'occuper de la Cité, c'est-à-dire du bien-être général de toutes et de tous, si tant est qu'on le considère dans le sens d'une société démocratique moderne. 


Ce n'est que dans ce sens là que le terme est aujourd'hui acceptable. A moins de se satisfaire de l'apparence des choses, comme cela se passe en Chine, en Russie, au Brésil, par exemples.


S'ils faisaient de la politique, il n'y aurait pas de guerre, pas de chômage, pas de dette, pas de fraude fiscale, pas d'inégalités sociales, pas de misère, ...



Georges Bataille (le patronyme ne fait pas l'individu!) écrivait en 1949 "la part maudite".


 

Son intuition générale est, sur la question de l’énergie, de proposer un renversement de perspective : ce qui est premier c’est la surabondance de l’énergie biochimique, le soleil donne sans jamais recevoir. C’est pourquoi, l’énergie ne peut être finalement que gaspillée, dissipée, dépensée.
 G. Bataille en déduit la loi générale de l’économie : « Toujours dans l’ensemble une société produit plus qu’il n’est nécessaire à sa subsistance, elle dispose d’un excédent. C’est précisément l’usage qu’elle en fait qui la détermine ».
 Et voilà le danger : « Si nous n’avons pas la force de détruire nous-mêmes l’énergie en surcroît… c’est elle qui nous détruit, c’est nous-mêmes qui faisons les frais de l’explosion générale ».

 

Du point de vue de cette "économie générale", il n'y a selon G. Bataille que trois façons de dissiper cet excédent : la guerre, la croissance, la dépense.



Nous comprenons ce que signifient la croissance et la guerre. Mais pour la "dépense", il y a une bifurcation possible : dans une société individualiste, c'est à quelques individus de consumer une partie de l'énergie excédentaire, dans ce que Bataille nomme des "éructations honteuses", comme le rappelle Onofrio Romano à l'article "dépense" de l'excellent Décroissance, Vocabulaire pour une nouvelle ère (2015, page 198).

 

 

Dans une société post-décroissance, les surplus au lieu d'être privatisés seraient dépensés collectivement, en entretenant et en conservant ainsi les liens de la vie sociale.

 

Ce n'est pas le cas aujourd'hui : d'où la religion de la croissance, et plus encore la guerre, les oligarques et les milliardaires, sinon même l'attente par certains critiques du monde de la croissance d'une "vraie" catastrophe naturelle (les guillemets sont d'Onofrio Romano)

DS valide la position de JLM de ne surtout rien livrer à l’Ukraine, donc de ne rien faire. Esprit munichois, tout ca.

27 chefs d’État se gobergent à Versailles pendant que la pauvreté explose en Europe. Cela vous rappelle quel siècle ?

il y a peut être un point commun entre la retraite à 60 ans et la prudence géo stratégique, entre les mesures sociales et la place d'un pays dans le monde. Ca s'appelle une vision progressiste et humaniste.

Ah? Parce qu'il y a une présidentielle??? Pas dans les émissions de cette semaine dans "C dans l'air" sur France 5 en tous cas. La guerre en Ukraine y monopolise tous les débats.


Un sujet essentiel bien sûr mais de là à effacer complètement tous les autres, particulièrement le bilan du macronisme à l'heure où l'on se prépare à voter (ou pas) pour le prochain président.


Une absence caractérisée pour cette émission, empreinte de macronisme, où il n'y a presque jamais de critique du grand homme et où les invités de gauche sont aussi nombreux que les cheveux sur le crâne d'un chauve.

Par contre ce qui n'est pas rare, c'est la présence d'un représentant de lrem, généralement une jolie jeune femme chef d'entreprise.    

Ah ! L'idéologie du travail. Avant, on disait que la machine allait libérer l'homme du travail et que l'on se dirigerait vers une société de loisirs. On imaginait même des semaines de 10h.

A l'arrivée c'est le contraire qui se produit : plus il y a de machines, plus il y a de rendement et plus on nous demande de travailler longtemps. Le roitelet (maudit soit-il), son gang et ses Playmobils prévoient de supprimer les 35 heures et de nous faire travailler jusqu'à la mort, alors qu'ils savent pertinemment que les entreprises virent leurs employés de plus de 50 ans. Mais la voracité de leurs actionnaires est sans limite.

Ce système et ces gens sont aussi pourris que ceux qui vont voter pour eux. Ils me dégoûtent.

Bonjour,

Vous voulez parler de "La Pestilentielle" ???.....

Un mot quand même sur la fameuse "sobriété" énergétique qu'on voit fleurir ces derniers jours. DS semble s'y convertir : "roulez moins vite, baissez le chauffage d'un degré", etc. 

Mais il faudrait peut-être se rendre compte qu'un certain nombre de français vivant en milieu rural ont déjà réduis l'utilisation de la voiture au strict minimum, que d'autres se limitent déjà à 18 degrés avec pull sur le dos, et que d'autres enfin n'ont tout simplement plus les moyens de se chauffer... 


La sobriété énergétique, ces gens-là la pratiquent déjà depuis longtemps. La décroissance, ils connaissent, de fait...  Alors ne généralisons pas s'il vous plaît.

Hier j'écoutais France info sur les retraites, j'ai appelé ma mère qui travaille à la CARSAT pour lui parler rachat semestres.

Elle m'a dit laisse tomber, y'a des lois qui passent favorables au rachat de semestres, mais depuis 2 ans pas de décret.

Et pas sûr que je sois gagnants dans le rachat, pour elle autant placer cette argent...

A côté pour ceux qui sont né après 66, vont avoir leur retraite à 64 ans, enfin le décret est en attente


https://www.publicsenat.fr/article/parlementaire/retraites-le-senat-vote-le-report-de-l-age-legal-a-64-ans-191168


En Italie et au Luxembourg, dans certains cas c'est déjà 70 ans... On risque d'y aller progressivement.


Les prochaines réformes des retraites risquent de faire très mal


" Quand les drapeaux sont déployés toute l'intelligence est dans la trompette. "(Stedfan Zweig)


Miles Davis, trompette, " Ascenseur pour l'échafaud"  (1958- Louis Malle)


https://www.youtube.com/watch?v=7Op1WDZk850

Mélenchon promet la retraite à 60 ans mais avec 40 annuités pour un taux plein, sachant que l’âge moyen du premier emploi est de 22 ans. 

« Le pire est devant nous », dit-il, oui, je le crois car dimanche se terminent les Jeux Paralympiques et avec eux la trêve de même nom, même si autrefois Poutine ne l’avait déjà pas respectée. Il me semble, comme pour celle Olympique, qu’il va lancer l’assaut sur la capitale une fois les feux de la fête de clôture éteints.

Macron exploite cyniquement la crise Ukrainienne pour apparaître comme le chef et réclamer l’union autour de lui. Un procédé vieux comme le monde. 

Il est tellement crédible, qu'il a été écarté des négociations Russo-Ukrainienne qui se déroulent en Turquie sous la médiation des Israéliens. 

Hier, j' ai évité de regarder le " débat " entre Zob et la Pécheresse  :   ça me faisait  trop penser aux trottoirs parisiens, quand on essaie d'éviter un gros étron ou une petite merde.....

Pour l'âge de la retraite, tous les retraités devraient avoir leur droit de vote suspendu! Notre "démocratie" ne s'en porterait pas plus mal... et bien d'autres sujets pourraient aussi y donner lieu. Rappelons que notre droit de vote n'est que le droit d'élire et donc le degré minimum de la démocratie.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.