44
Commentaires

Pour un vertiport à Notre Dame !

Commentaires préférés des abonnés

" Quand les cons voleront ....."


( je connais le chef d'escadrille )

Hahahahahaha.


HAHAHAHAHAHAHAHAHAHA.


Désolé Daniel, ce n’est bien évidemment pas de votre chronique que je rigole, mais putain quelle bande de bras cassés ???

"Obligés de rester debout, en plein soleil, par 30° ressentis, avec la seule protection de leur casquette"


Ben  c'est l'armée, non? I croyaient quoi, cette bande de mauviettes? J'espère que ceux qui n'ont pas tenu le coup seront mis... à l'ombre.(...)

Derniers commentaires

Les malaises pendant les parades militaires, c'est du classique.

Hi hi hi hi

29 malaises. Pas 26.

l'image manquante datée de 1899. D'autres visions par ici

L'imagination, paraît-il sans limites, tourne souvent autour de certains poncifs

Attention, alerte "mémoires d'un vieux con"!

Le problème c'est que les petits jeunes, ils étaient immobiles. Pendant les classes durant mon service militaire, quand il faisait 30 degrés, on faisait une marche de 20 kilomètres donc en se déplaçant, on avait de l'air. Pas si bêtes dans l'infanterie.

Il n'y a pas qu'en France que les mœurs se ramollissent : même au Trooping the Colour, un cavalier tombe et on vient avec des infirmiers s'en occuper.


Autrefois, la Reine passait sans même un petit émoi pour les soldats qui tombaient telles des figurines de plomb fondu

Tiens ce matin je me demande s'il n'y a pas un lien en ce fameux SNU et la légalisation du canabis... bigre mais bien-sure.

Rengagez-vous, qui disait ! Rengagez-vous ! Vous verrez du pays !

Mais on ne sait toujours pas ce que Merkel faisait au SNU ??

M'enfin, Daniel ! Depuis quand un engin volant moderne peut-il être propulsé par des ailes ? ;-)

Pour un malaise, c'est du malaise !


Peut-être des malaises par transmissions psychologique hystériques non hydratés.


Quant au Taxi Volant*, en 2040, la lévitation transcendantale verticale/horizontale l'aura, le Taxi Volant, rendu complètement obsolète.


*Ne pas oublier l'ULM (cap. 3 à 4 passagers, envergure réduite), capable de prendre son envol et de se poser sur une distance très courte.

De votre rue à n'importe où, même jusqu'ici.



ils se sont arrachés au marketing pour renommer un hélicoptère en "taxi volant" et un heliport en "vertiport".... on pourrait également leur faire renommer la roue a défaut de la réinventer.  une rondignole ? 


Sinon je suis plutôt partisan du système de selection de ce service civil. un petit cote revival koh lanta qui n'est pas pour déplaire.  







je suis complètement passé à côté du SNU.

Je viens de me renseigner un peu et c'est un scandale, surtout qu'on parle de le rendre obligatoire !?

Notre Dame a en effet bien besoin de communicants, parce que ceux de la fondation du patrimoine sont... étranges D'abord, ils recyclent un mème de la campagne Macron (vous l'avez?



Puis en invoquant un slogan tout droit sorti de la sidération des crimes du XXème siècle.



(Tout ce qui précède est rigoureusement authentique, vu notamment dans le métro)

 Face à autant de bêtise, franchement, je prendrais volontiers le vertiport...

Hahahahahaha.


HAHAHAHAHAHAHAHAHAHA.


Désolé Daniel, ce n’est bien évidemment pas de votre chronique que je rigole, mais putain quelle bande de bras cassés ???

je ne sais pas s'il y aura un Vertiport sur le toit de Notre Dame, mais pour peu qu'un taxi volant se crash dessus peu de temps après sa rénovation; on aura droit à un nouveau tour de piste larmoyant et une nouvelle guerre des "meilleurs souscripteurs qui donnent des millions pour la beauté du geste"


Ce serait cocasse quand même... ( sauf pour les téméraires à l'intérieur du taxi bien sûr )

Nos prestigieux taxis volants en démonstration en 2024... opérationnels 4 ou 5 ans plus tard. J'ai hâte.

Vers 2040, l'auto qui vole se sera démocratisée. Chacun passera son permis dans les airs.

Plus d'un demi siècle qu'on envisageait ce mode de transport. Ils auront mis le temps !

Mais c'est la France, grâce au génie de ses inventeurs, qui sera à la pointe de cette technologie. Cocorico !


1,5 milliard d'euros par an et pas foutu d'investir dans quelques brumisateurs ? 

Misères, misères !

" Quand les cons voleront ....."


( je connais le chef d'escadrille )

Autrefois, le monde était imparfait mais on ne pouvait pas le savoir. Aujourd'hui, il est toujours imparfait mais on ne le sait que trop...Et puis? RIEN.....

"Obligés de rester debout, en plein soleil, par 30° ressentis, avec la seule protection de leur casquette"


Ben  c'est l'armée, non? I croyaient quoi, cette bande de mauviettes? J'espère que ceux qui n'ont pas tenu le coup seront mis... à l'ombre.


Faut dire qu'il me manque un épisode, vu que j'ai suivi d'une oreille distraite: comment ont-ils été choisis? au mérite? volontariat? tirés au sort? Merci aux bons élèves qui me feront un rattrapage.

Ben  c'est l'armée, non? I croyaient quoi, cette bande de mauviettes? J'espère que ceux qui n'ont pas tenu le coup seront mis... à l'ombre. 


Ben ouais ! notre jeunesse a été élevée dans du coton voilà le résultat ! 

De mon temps on restait 3 semaines sans boire, sans manger et sans dormir !

Bigeard revient faut nous secouer tout ça !


;-)))

Ah ! la gégène et la corvée de bois...

Ce sont des volontaires. Pas mal de jeunes qui rêvent d'une carrière militaire ou policière. L'exercice de chant devant le drapeau risque d'être plus rigolo quand il faudra faire participer les plus réfractaires.


Ce qui n'est pas une raison de les laisser faire des malaises.

Après n'oublions pas qu'on ne leur a jamais vendu un "service militaire", mais un "service national universel", avec "de la laicité, du code de la route et de la cohésion sociale" (sic) ....

Surtout la cohésion sociale apparemment ce qui les a amusés c'était de découvrir les accents des autres (enfin dixit les médias officiels) à croire qu'un jeune de 16 ans en 2019 n'a jamais entendu un accent different du sien, cela me laisse perplexe

Je cherche partout depuis hier sans trouver les critères de sélection car il y avait plus de volontaires que de selectionnes ... j'ai lu le recteur a choisi, le préfet était aussi impliqué mais pas un mot sur les critères de choix à part l'âge et le département de résidence... un manque de transparence manifeste

Ben  c'est l'armée, non? I croyaient quoi, cette bande de mauviettes? J'espère que ceux qui n'ont pas tenu le coup seront mis... à l'ombre.


J’ai compris que non, ce n’est pas l’armée. Ce n’est pas un service militaire.

Ceux qui le souhaiteront pourront s’orienter par la suite vers un engagement militaire ou de police.

D’où, je trouve, le côté choquant de l’uniforme, qui ressemble de surcroit à une tenue policière (bleu marine).


J’ai une question : y a-t-il eu dans l’Histoire ce genre de service pour des adolescents, avec salut du drapeau, uniforme. À part dans les recoins fascistes?

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.