340
Commentaires

Todd : "Pour la modernisation d'une société, l'islam n'est pas le problème"

Et si tout s'expliquait par la démographie ? Et si le taux de fécondité, le taux d'alphabétisation et le taux de mariages entre cousins expliquaient les révolutions arabes ? C'est la thèse, assez peu romantique, mais séduisante, développée par l'historien et démographe Emmanuel Todd dans un livre coécrit en 2007 avec Youssef Courbage, Le Rendez-vous des civilisations (éd. du Seuil). Relu à la lumière des événements de ces derniers mois, l'ouvrage est stupéfiant. Cette semaine, Emmanuel Todd est sur notre plateau pour discuter de ses théories et analyser les mutations en cours du monde arabe.

Derniers commentaires

Merci pour cette émission avec M. Todd :-)

Une des meilleures émissions que j'ai vu depuis de nombreuses............... années ! Enfin une analyse dépassionnée et tellement passionnante!

Ce qui m'a ENFIN décidé à m'inscrire à @SI. Mea culpa, mea maxima culpa, cela faisait des mois que je traînais pour mon inscription. Mais voilà, c'est fait !
Hier soir, Emmanuel Todd, invité dans "Semaine Critique" pour son livre "Allah n' y est pour rien", récemment publié
dans une maison d'édition nommée arretsurimages.net (si, si ;-)) s'est fait, au moins à deux reprises, fermer le clapet par le sinistre
FOG alors qu'il avait certainement des choses intéressantes à répondre au non moins sinistre Morin (pas le grand Edouard mais le minus,
l'ex-ministre sarkozyste, tellement minus que j'ai oublié son prénom...).

Comme ça Emmanuel Todd aura au moins appris une chose: à @si on peut toujours et à "Ce soir ou jamais" on peut presque toujours
aller au bout d'une une phrase et aussi développer une idée complexe. C'est même conseillé.
Mais chez les autres c'est nan.

Encore une petite chose annexe: L'également sinistre Eric Woerth est en pleine contre-offensive médiatique et c'est certainement
à cause de sa haute tenue morale que lémédias le reçoivent à bras ouverts:

en sus de la "Miam-Miam thérapie sur France 5" évoquée sur @si dans un Vite Dit, il sera invité au Fou du Roi au cours de la semaine à venir.
et devait, dans le journal de 18.00 de ce jour donner son avis sur l'"affaire DSK"sur RTL. Beurk...
Merci ASI
Je m'associe à tous les satisfaits qui précèdent et les invite, si ce n'est déjà fait, à lire Après la démocratie.
Je n'arrive toutefois pas à décrypter l'ironie diffuse des invitants.
Je suis une groupie d'Emmanuel Todd. Je me délecte de ses livres. Il dit ou écrit tout haut ce que je pense dans mon coin et je suis en règle générale entièrement d'accord avec tout ce qu'il dit.
Néanmoins quand M. Todd traite Jean-Luc Mélenchon de "gugusse" comme il l'a fait hier à France Inter alors que JL Mélenchon est le seul chef de parti en-dehors du FN à avoir dans son programme ce qu' Emmanuel Todd préconise, cela me chagrine profondément.
Je rappelle pour mémoire que le Parti de Gauche a parmi ses membres un économiste éminent - Jacques Généreux - que @si devrait inviter un de ces quatre - qui a les mêmes analyses globalement que M. Todd.
Déjà j'avais eu beaucoup de mal à comprendre la position de M. Todd sur le TCE (il était pour le OUI alors que le TCE représentait tout ce qu'il dénonçait dans ses livres).
Serait-ce que M. Todd, brillantissime intellectuel français par ailleurs, n'arrive pas à aller jusqu'au bout de ses propres conclusions ?
Très intéressante émission. J'ai bien compris que l'alphabétisation a été, et est encore, un élément déterminant pour que chaque pays fasse sa révolution. Je crois avoir compris que l'alphabétisation permet à chacun une meilleure communication avec d'autres, avec des ouvrages, etc. donne accès à de la "matière à penser", permet donc de s'émanciper... bref, c'est un degré de liberté conséquent pour l'individu.

Alors qu'en est-il d'internet ? J'aurais aimé qu'on demande à M. Todd si l'existence d'internet (le nombre de connexions dans un pays, son taux de liberté, etc.) pourrait être un élément déterminant pour les prochaines révolutions... les révolutions 2.0... car on ne va quand même pas s'arrêter là quand même... si ? ah bon ? C'est vrai qu'avec notre pays de vieux....
Sur l' Islam je conseille les livres d' Anne-Marie Delcambre et de Jacqueline Chabbi.
" Je suis convaincu que le mouvement de contestation des dictatures corrompues et violentes est très profond. Il part des tréfonds des sociétés, de l'évolution démographique, du statut des femmes, de l'alphabétisation...".

Qui c'est qu'a dit ça? C'est Rony Brauman, le 24 mars 2011, sur Mediapart.

Et un adepte de plus pour Emmanuel Todd ! ;o)
Pour cette émission vraiment très très intéressante. Juste un bémol sur le côté un peu " esprit de contradiction" , impertinent gratuit de Mr Schneiderman.

Dans mes derniers posts sur le site j'avais plutôt poussé des gueulantes , je te tenais cette fois à vous remercier de m'avoir permis d’écouter Mr Todd dont ( j'en ai honte ) j'ignorais l'existence.

je vais de ce clic écouter celle sur le Japon avec Mikael Lucken qui est, par ailleurs, une des personnes les plus passionnées et passionnantes qu'il m'est été donné d'entendre. Le choix des invités est vraiment très bon en ce moment, en tout cas, là, vous ne pouviez pas mieux choisir.

A+
C'est sans doute un peu tard pour réagir. Malgré le ton un peu trop professoral et l'agacement aux questions impertinentes de Daniel Schneidermann, j'ai beaucoup apprécié cette émission d'une haute tenue intellectuelle et cela m'a permis de me débarrasser d'a priori infondés sur l'islam.
J'ai donc acheté le livre "aux rendez-vous des civilisations" pour approfondir le sujet. Je n'ai pas été déçu. Le livre est formidable et de plus se lit très facilement, enfin, assez facilement. Je ne sais pas si E. Todd lit les commentaires mais j'ai une suggestion à lui faire: il pose souvent des hypothèses a priori qu'il vérifie et module ensuite en fonction des résultats. Je pense et je crois possible une approche sans a priori comme celles que nous utilisons maintenant beaucoup en biologie; cela renforcerait son discours et sans doute apporterait de nouvelles hypothèses insoupçonnées, à vérifier ensuite bien sûr.
Merci M. Todd, vous m'aviez beaucoup agacé en 1995 mais vous m'avez emballé.
Chapeau bas à notre parisienne libérée !
quel talent !
J'avais déjà vu M Todd, sur F3, il m'était apparue excité mais juste, et là, juste et serein : merci asi.
Sinon elle déchire la parisienne libérée !
Toujours pas eu le temps de voir cette émission qui a l'air formidable au vu des réactions, mais par contre, j'ai vu et entendu Emmanuel Todd dans "Ce soir ou jamais" hier soir, sur le thème de la montée de Marine.

La façon dont il a remis à sa place l'organisatrice des apéros "pinard et saucisson" est juste jubilatoire.
Heureusement, la chanson bobo de fin d'émission n'a pas encore envahi la ligne jaune...


...prions...
vraiment géniale cette émission . Bravo . que d'intelligence et d'humour.Et bravo à la Parisienne
Emmanuel Todd le prophète
voit son analyse marocaine confirmée
par le discours nocturne de M6
En effet, c'est révolutionnaire....

Le roi Mohammed VI annonce une réforme constitutionnelle .
Merci pour cette émission ! Ah enfin ! Alléluia ! Ca fait vraiment PLASIR d'entendre quelqu'un parler de façon claire, argumentée et non passionnée de choses que je ressentais depuis longtemps déjà (et auxquelles malheureusement peu de monde s'intéresse, que ce soit dans mon entourage (sic !) ou plus grave dans les médias, trop sensationalistes à mon goût ;D). Bref, un débat passionnant comme je les aime, peuplé d'idées nouvelles (à ma connaissance) et intéressantes qui m'ont fortement donné envie de lire tous ses livres. J'avais vu l'extrait de "On n'est pas couché" où Attali (que j'apprécie malgré tout... une longue joute intérieure intellectuelle...) lui disait qu'il devenait "excessif" (à Todd) alors qu'il lançait un cri du coeur contre M. S. et son... ignorance rance... C'est vrai qu'il faut se garder des émotions à la télé quand on souhaite exposer son opinion en prétendant s'appuyer sur la rationalité mais bon, face à ce m...achin, c'est quand même difficile...

Allez, une question pour le fun (je ne suis pas une groupie comme Chloé mais plutôt un "fan" de S.F. :D), disons pour la prochaine fois que vous l'inviterez :

"Mais au fond (pause - sur un phrasé tout Scheidermesque ;D !), est-ce qu'Asimov n'avait pas raison lorsqu'il présentait de façon tout à fait plausible la "psycho-histoire" dans son roman 'Fondation' ? En quoi vous, Emmmanuel Todd, ne seriez-vous pas un adepte de la psycho-histoire ? (une nouvelle définition de l'école des Annales :D) ? Qu'est-ce que vous en pensez ?"

Voili, voilou, je vous laisse. Amitiés,
R.M.

PS: Bravo à Parisienne Libérée, c'est vrai que j'avais du mal au début et que je coupais systématiquement grâce à la petite introduction nouvelle formule. Mais bon malgré cela je lui reconnais un talent certain. Sa chanson sur les recettes de cuisine pour faire la révolution était très réussie. Bravo à elle donc et bien sûr mes excuses !
Extraordinaire emission!!
Mr Todd me fait penser a Harry Seldon predisant l'avenir a l'aide de la psychohistoire dans Fondation de Isaac Asimov...
A quand la manipulation de l'avenir de notre civilisation utilisant des methodes sientifiques?
En tout cas, chapeau bas... je ne verrais plus jamais la science demographique de la meme maniere!
Ah ! l’Allemagne et les a(A)llemands !

Toujours à la tâche ! Amour du travail bien fait et des ordres reçus et exécutés sans broncher.

Et leurs trains qui arrivent toujours à l’heure ! Et parfois même… en avance !

***

Ô miracle allemand (à en croire Alain Minc qui n'en rate jamais une...) !


Respect ! Son excédent commercial s’élève, chaque année,

à plus de 8 milliards d’Euros.



***


Ci-dessous, les clés pour une meilleure compréhension de ce miracle (qui, bien sûr, n’en est pas un : en économie, il n’y a pas de miracle… mais que des mesures) :




- 25% de perte de pouvoir d'achat des salariés allemands en 10 ans.

- Asphyxie de la demande intérieure allemande (et de la zone Euro par voie de conséquence).

- Un PIB allemand inférieur à celui de la France en 2008, et ce pour la première fois dans son histoire.




D’aucuns reprochent à l’Allemagne son absence d’esprit solidaire et une politique économique du type… chacun pour soi et le Conseil européen pour tous.


Premier « partenaire » commercial de la France, d’autres, sinon les mêmes, lui reprochent d’avoir tué tout espoir de croissance dans la zone Euro ; absence de croissance qui a pour cause… une absence de demande intérieure allemande... qui a pour origine : l’absence d’augmentation de salaires, et leur baisse.



***


Arrive alors la question fatidique, à la source de laquelle l'on trouvera une interrogation mêlée d'angoisse et de scepticisme… question dont la bonne foi ne saurait pourtant être remise en cause...

Mais au fait, à quoi sert l'Allemagne ? Et puis aussi... à quoi ça sert un a(A)llemand ?


Et dans l'attente d'une réponse...


Emmanuel Todd et ses analyses des structures familiales des nations (celle de l'Allemagne, entre autres) nous apporteront quelques éléments de compréhension de la question... allemande, aujourd'hui, au sein de l'Union Européenne.


_______

Serge ULESKI Littérature et actualité
Pour faire court, Todd revient quand il veut. Cette émission (pour moi) vaut l'abonnement annuel !! Bon je ne crache pas sur le reste non plus.
Comme tout le monde, j'adore écouter E. Todd, et je me précipite chaque fois qu'il est invité quelque part. Cette émission fut particulièrement intéressante. Des idées originales, expliquées clairement, avec humour et souvent de façon percutante, je me régale.

Sur le fond il donne une description passionnante des forces qui travaillent une société de façon souterraine et la font évoluer.
Mais il me semble qu'il ne faut pas tomber dans le travers "mon modèle explique tout, de l'histoire, des révolutions, etc...".
Expliquer les révolutions de 89, 48, la commune par l'alphabétisation, comme il le fait dans "Après la démocratie", c'est sans doute juste en partie, je ne crois pas que ce soit suffisant. Il y a aussi des rapports de force économiques, et politiques ...

Mais il faut reconnaitre que son modèle appliqué aux sociétés musulmanes fait merveille, pour déconstruire la représentation d'un islam monolithique et figé.
Bravo pour cette émission et pour la Parisienne.
J'ai été terriblement frustré lorsque, commentant la chronique de Didier Porte, Emmanuel Todd a déclaré "Sarkozy n'a plus aucun pouvoir" sans susciter la moindre question de la part de Daniel.
Bien sûr, ce n'était pas le sujet du jour, mais tout de même ! J'avoue que je ne lis pas tout ce qui se dit ou s'écrit dans le domaine de la politique politicienne, mais cette affirmation m'a paru suffisamment originale pour me donner à penser qu'elle méritait une petite relance, d'autant qu' Emmanuel Todd semblait prêt à développer le sujet ("Sarkozy ne peut plus révoquer le premier ministre, Juppé est maître de la politique extérieure,etc...") .
J'aurais aimé, par exemple, qu' Emmanuel Todd nous donne son avis sur les luttes de pouvoir au sein de la majorité (si Sarkozy n'a plus le pouvoir, qui le détient désormais ? Quelles sont les raisons de l'éviction de Borloo au moment où on le pressentait premier-ministrable ? Pourquoi Sarkozy a-t-il remisé ses crocs de boucher et prend son petit déjeuner tous les matins avec Villepin ? Pourquoi certains sondages d'opinion évoquent-ils désormais le score que pourrait réaliser Jean-François Copé au premier tour de la présidentielle ?).
Reste une question qui me tarode depuis toute petite (si, si je la posais à mes parents à 12 ans !!!): Pourquoi les hommes n'ont pas tous évolué à la même vitesse ? Pourquoi des civilisations évoluent puis s'écroulent ?

Notre civilisation européenne est peut être dans une phase de décadence ???

Une émission si riche que l'on se sent intelligent rien qu'en l'écoutant, C'est jouissif ;-)
Très intéressant.

Et bravo à la Parisienne. Pour moi, elle a presque complètement trouvé sa place avec ce "live". Que n'avez-vous testé cette formule plus tôt ? N'est-ce pas des erreurs de recettes (ici d'un souci technique ou d'un manque de temps) que naissent les grands plats ?
c'est marrant le nombre de micro-expressions qui passent par le visage de Todd, il est jamais au repos en fait.
une de vos meilleures émissions!

et contrairement à ce qui a été dit, j'ai trouvé vos remarques fort pertinentes cher Daniel, franchement ne changez rien :)
je dirai même que vous avez moins interrompu votre invité que d'habitude !
ceci dit moi j'aime bien votre style d'interview, je comprend qu'il aide à notre propre compréhension

Mr Todd a été extrêmement clair et pertinent tout du long, ce fut ultra constructif de l'entendre


mon plus grand souhait, oserai je évoquer, serait de mettre cette émission en ligne 15 petits jours histoire de donner de l'air à d'autres petits camarades :)
Emmanuel Todd n'a pas été à même de développer une analyse de la société française durant l'émission, en dépit des relances de Daniel Schneidermann.

Voici une vidéo sur youtube où Todd décrit le cas français dans une conférence au Japon. Le fait que cela soit traduit en temps réel pourrait en rebuter certains, mais c'est tout de même assez intéressant.

http://www.youtube.com/watch?v=rt2tqS4pS-8
Emmanuel Todd, toujours aussi remarquable et revigorant !

Critique grave en direction d'@si :
Quel est le cartographe qui (cf.cartes illustrant le Moyen Orient et l'Afrique du Nord),
à l'encontre des préconisations de l'ONU, cautionne l'annexion par le Maroc du
Sahara Occidental (république sahraouie) ?
@si cautionne aussi ?
Très bonne émission, j'ai regretté parfois les intervention de DS car il y a un coté fascinant dans le discours de Todd qui produit rarement de déchet, chaque intervention etant éclairante (pour une novice comme moi en tout cas, et pas groupie, avant le visionnage en tout cas) mais de même que je pense que les "caricatures" dans le discours de Todd parfois, servent ses propos car elles expliquent efficacement une réalité implicitement plus nuancée, ( ca me parait évident, on ne peut pas être aussi brillant, et penser comme un bourrin) les interventions de DS et ses interprétations litterales surjouées permettent de dissiper tout malentendu en le provoquant pour qu'il développe ensuite les nuances.
En entendant Todd je me suis demandé si l'enseignement de l'histoire, et des révolutions occidentales, inclut de ces paramètres là maintenant, ou si on peut espérer qu'ils le soient bientôt. Ca me semble important pour une compréhension des changements de société, et pour se placer dans une histoire mondiale plutôt que nationale.
Bref, émission d'utilité publique !
Merci !
Très bonne émission. Je me suis régalé du début à la fin, avec cerise sur le gateau la chanson de la Parisienne !

J'ai regretté cependant communisme=goulag de la part de Todd sans aucune nuance.
Passionnante émission !...
Quel bonheur !
Merci.
J'aurais aimé que DS demande l'opinion de Todd sur les statistiques " ethniques", qu'il est illégal de rechercher en France.
Dans le concert (mérité) de louanges, il est temps de faire le D. S. jouant le contre-pied pour le plaisir de se dire qu’il n’est pas dupe de Hessel (avant qu’il ne le reçoive) ou du cas Florence Cassez.

Le côte téléologique d’Emmanuel Todd a été pointé.
Les facteurs qu’il décrit (alphabétisation, taux de natalité, structure familiale) sont peut-être des conditions nécessaires, mais pas suffisantes. Comme le disait Birnbaum dans Le Monde Magazine, le moment où un peuple bascule de la soumission à l’insurrection est totalement imprévisible. Des émeutes font des centaines de morts, sans doute, à Gafsa sans que le reste de la Tunisie s’embrase. Un jeune diplômé vivant d’expédients, poussé à bout par la bêtise policière, se suicide par le feu, une révolte se déclenche. Mais on donnera acte à Todd qu’il ne s’est pas proclamé « prophète » et que sur l’Algérie ou le Maroc il ne s’aventure pas dans des prévisions.

En revanche, ses allusions répétées à la « révolution iranienne » - la 1ère selon lui, si j’ai bien entendu – et au chiisme plus favorable que le sunnisme aux dites (r)évolutions auraient peut-être mérité un questionnement de D. S.
Si la « révolution iranienne » est le prototype des révoltes dites arabes actuelles, Todd donne raison aux Finkielkraut et consorts exprimant haut et fort leurs craintes d’une dérive islamiste. Quant au chiisme – tout au moins dans sa version iranienne qui maintient le pays dans un totalitarisme théocratique - on voit mal en quoi il serait plus progressiste qu’un sunnisme aux expressions diverses et non soumis à un clergé.

Ceci dit, une grande et belle émission !
@la rédaction et l'invité
Super émission instructive et passionnante.
Excellente chanson !
excellente émission avec Emanuel TODD, merci , cela me donne envie d'acheter son livre "le RDV des civilisations et merci pour notre parisienne chantante, belle voix, textes en relation avec l'émission, merci pour ce bon moment d'enrichissement intellectuel et politique.

Denise Schmitt-Mangenot
"Moi je suis tout à fait laïque je ne crois en rien du tout"
N'y a t-il pas ici confusion entre laïcité et athéisme, distinction pourtant fondamentale qui mériterait d'être rappelée et soulignée actuellement?
On sent un gros trac quand même pour la Parisienne libérée, mais prestation maitrisée.
Mais pourquoi à l'époque du trip hop (je suis déjà en retard) choisir ce son de piano pourri et cet éternel style cabaret qui colle aux chanteurs français depuis longtemps ?
C'est bizarre, Daniel veut savoir ce que pense ET (tiens ET !?) personnellement.

Je trouve que c'est hors propos pour un essai qui tente d'expliquer des mécanismes dans les sociétés. Quelle importance de savoir si ET est pour le mariage endogame (orthographe ?) ou pas ? On ne va pas aller chez lui vérifier de toute façon.

Il explique des choses et c'est ça qui est important. Ca alimente nos réflexions et nous permet de mieux comprendre le monde.
Todd Président! :)
Je joins ma voix à celles qui louent cette émission! Quelle joie d'écouter un scientifique à la fois sérieux, rigoureux, nuancé, et agréable, accessible, et pince-sans-rire! J'espère que vous pourrez continuer d'inviter des gens de la trempe d'Emmanuel Todd, voir le ré-inviter à nouveau. Je ne dis pas que vos autres invités ne sont pas de qualité, mais là, c'est la crème de la crème!


De manière générale, je trouve qu'@si évolue d'une manière vraiment positive et enthousiasmante. Je vais définitivement essayer à nouveau de convaincre mon entourage de s'abonner et de consacrer un peu de temps, pour écouter l'une ou l'autre des émissions diffusées sur ce site! En effet, leur refus de s'abonner était essentiellement lié à la question du temps disponible et à la manière dont ils désirent occuper leurs quelques heures de libres.

Continuez comme cela!
Bonjour à l'equipe et merci pour cette émission qui une fois de plus m'a éclairé non seulement sur le monde Arabe mais aussi sur les sciences humaines.
L'emission est claire, accessible au profane et le raisonnement diablement intelligent.
Un grand coup de chapeau à Emmanuel Todd.
Ca me donne envie de lire plus de livres mais moins de romans :)
Très bonne émission : ça change de Stéphane Rozes !
Excellente émission !

Ayant entendu E. Todd parler récemment chez Taddéï j'aurais bien aimé en savoir plus sur le Yémen qui selon ses dires n'était pas encore "prêt" du fait des différents taux (natalité alphabétisation...) mais malgré tout en sévère ébullition quand même.
Quel plaisir de pouvoir entendre des exposés de cette qualité, consistants, (presque) sans complaisance, ouvrant des perspectives, de l'oxygène enfin comme souvent sur ASI !

Merci encore
Outre le pur bonheur d'entendre Emmanuel Todd dans la durée ( sauf quand DS ne peut pas s'empêcher de sortir ses ciseaux de journaliste pressé !), j'ai beaucoup apprécié les moments où le travailleur intellectuel nous a montré ses outils de démographe/historien/anthropologue, ceux avec lesquels il travaille la réalité complexe, ceux qui lui permettent in fine de penser le Monde. Et nous éclairer quelque peu. Merci.

PS : et puis, un type qui jubile a posteriori d'avoir bien fait disjoncter le Finkie, ça peut pas être un mauvais bougre !

:-))
Merci pour cette bonne émission
Bravo à fleur pour sa chanson
On se couchera un peu moins con
En rêvant de révolution...
Un seul mot a dire : Super (comme didier)

Voilà ce que j'aime, un seul invité intelligent, intelligible et avec de l'humour. (ouf, ce n'est pas un débat avec contradicteur qui n'aboutit que sur des pensées confuses) Je vais la regarder de nouveau étant donné la masse d'information à creuser qu'elle contient.

Merci à tous, santé, bonheur et joie dans ta soeur.
Formidable émission. Passionnante, surprenante et même assez jubilatoire tellement la pensée de Todd virevolte.
Merci de nous donner ces clés de compréhension. L'approche démographique est très pragmatique.

Après avoir goûté à la pensée de Todd, j'en redemande. On pourrait imaginer prolonger cette émission par un contradicteur. Car on aborde des sujets pointus, nos bons journalistes sont forcément un peu largués et après nous avoir exposé sa pensée, on aimerait écouter Todd débattre.
Bien entendu je ne parle pas d'une table à la Guillaume Durand avec les "penseurs" de service... Même si se taper Finkelkrout est utile pour discréditer ses thèses partisanes.

Un contradicteur constructif ! Qui permette de pousser encore un peu plus loin.
Mais qui ? Un autre démographe en désaccord avec les analyses de Todd ? Un historien ? Sociologue ? Anthropologue ?

Prolongeons !
rien vu, rien lu... Mais rhââââ lovely. Miam.
Pas encore en accès libre? Mais votez, NDD, votez!
Excellente émission. J'en reprendrai quelques tranches...
Un grand grand bravo pour cette très belle émission!
Le hasard fait que je viens de finir de lire cette semaine "Après la démocratie" d'Emmanuel Todd. J'invite les asinautes à lire la conclusion de cet ouvrage: une dizaine de pages sur la question du protectionnisme européen. Lumineux. Et j'invite au passage Daniel Schneiderman à la réinviter pour en parler!
Emission formidable dont on sort un peu plus averti.Bravo,monsieur Todd,pour cet éclairage sur des évènements. qui nous passionnent et nous interrogent . Bravo aussi pour "le machin " un soir chez Taddei . A une époque où ça n'était pas la mode de le trouver complètement dépassé .Bravo pour votre clairvoyance .
Comme dirait ma petite-fille : Elle est trop bonne votre émission !
Pour faire court : très bonne émission, l'une des meilleures. Très bien également Didier Porte et la Parisienne. Comme il manque à Todd une seule chose, un contradicteur de la même hauteur afin de dissiper l'aspect téléologique, pourquoi ne pas inviter, avec lui, un Robert Paxton ou un Zeev Sternhell qui apporteraient un éclairage "lutte des classes" et analyse des "accidents historiques" qui a manqué. Sinon le côté touche à tout ou pluridisciplinaire de Todd l'apparente aux chercheurs américains tant par sa liberté de ton que son côté direct.

En effet Sternhell ou Paxton pourraient introduire des variables comme, par exemple, le fait que l'échec de la révolution spartakiste marque l'échec d'un projet universaliste en Allemagne et ouvre la porte au nazisme... En gros, les révolutions ratées débouchent souvent sur une reprise en main fasciste par les classes dominantes. Ce qui n'exclue pas l'interrogation sur la nature même de ce fascisme, ici le nazisme parce qu'il s'agissait d'un pays où la classe ouvrière était plus importante donc plus menaçante et qu'il fallait susciter une cristallisation raciste ? ou parce que Todd a raison ? A moins d'ajouter aux thèses habituelles celle de Todd qui est assez culturaliste, les unes se complétant avec les autres ? Pour le Rwanda, l'hypothèse de JP Chrétien est aussi éclairante puisqu'il avance les dégâts opérés par les colonisateurs... Allemands et Belges ? Bref l'hypothèse d'Emmanuel Todd mérite d'être approfondie d'urgence ?

Demander aussi à Todd ce qu'il pense de Victor Davis Hanson et de son livre "Carnage et culture"?

Inquiétudes sur les lièvres qu'a soulevés Didier Porte qui semblent indiquer que l'on s'oriente vers une campagne électorale sur des thèmes ultra droitier et très "anti Lumières". L'UMP veut recommencer l'étouffement de la gauche dans un débat identitaire dont elle maîtrise tous les paramètres y compris les imprévisibles tels que faits divers sordides ou dérapages des processus en cours au Sud de la Méditerranée.

Dernière question intéressante : pourquoi ce refus chez E. Todd de la philosophie ???
Sur la forme, il y a plusieurs passages qui me reviennent spontanément en mémoire :

- A 1h04 : Todd imitant un athée qui se moque d'un croyant.

- Vers 1h07-1h09, Daniel qui se met à se tortiller sur sa chaise quand il insiste lourdement sur un passage du livre discuté, en naviguant entre l'intimation à l'auteur de réécrire le passage concerné et l'autorisation qui lui est donnée de penser ce qu'il veut. J'ai eu peur pendant quelques secondes que ça dérape à ce moment-là... J'aime pas quand il fait ça :)

- A 1h13, Anne-Sophie (charmante, comme toujours) qui se tord les doigts quand on parle de l'oppression des femmes dans les systèmes patriarcaux.

C'est amusant de constater que ces passages sont regroupés sur 10 minutes d'une émission de presque 1 heure et demi. J'étais probablement plus éveillé à ce moment-là.
Juste merci... On se sent toujours moins con après vos émissions...
oui effectivement j'ai oublié de saluer Didier Porte qui a été très bon
Belle émission que je place dans mon top 10, voire 5.
Sur le cas de la Chine, je conseille la lecture de ce billet dans un blog d'un Français vivant "dans la Chine" (attention, personnes qui ne supporte que le politiquement correct, n'y allez pas...) : Demain je fais la révolution en Chine, mais juste à la télé
merci

effectivement, il faut diffuser plus largement l'émission.
Pour une fois peut être, on pourrait Up la vidéo sur Mégavidéo, Megaupload and co.

Hier soir je suis tombé sur "pile et face" LCP, débat entre Paillet et Glavany sur l'Islam.

http://www.lcp.fr/emissions/pile-et-face/vod/11784-l-islam-en-france-un-probleme/dominique-paille-jean-glavany

et aujourd hui je matte ASI avec Todd
je revis


MERCI à tous, et un bisous au génial Porte Didier pour son joli tacle au petit petit Zemmour

Pour finir comme dirait Juppé
Bon vent

l'intégral de mon ami alain chez durand en 2007

http://www.dailymotion.com/video/x6j990_finkielkraut-contre-emmanuel-todd-1_news

http://www.dailymotion.com/video/x6j8x4_finkielkraut-contre-emmanuel-todd-2_news
Bravo pour cette émission passionnante qui est à elle seule une défense et illustration du matérialisme historique dégagé de ses scories politiciennes. Avec, en prime, la question de ses limites dans la séquence "madame Irma prédit les révolutions au Maghreb mais a un petit doute quand même".
Un bel exercice d'élucidation du réel sous les péripéties du quotidien...
J'ai découvert Emmanuel Todd il y a quinze ans avec "l'illusion économique" si ma mémoire est bonne et tous ses bouquins sont géniaux. Cela ne me rajeunit pas beaucoup.

PS: excellente prestation de la Parisienne libérée
[émission en accès libre à tous indispensable[
très bonne emission qui nous oblige à voir le monde différamment.
merci mr Todd, merci à la parisienne avec son clavier.
Probablement la meilleurs émission depuis longtemps...

Sur le fond, je suis un peu gêné par le coté "téléologique" du propos de Todd, avec une idée sous-jacente de "progrès humain" quasi inéluctable vers une émancipation humaine généralisé... Il dit bien qu'elle peut/pourra prendre des formes variées, mais la démocratie parlementaire a l'occidentale a l'air de rester un modèle indépassable, ou au moins une version (la première a peu près fonctionnelle) d'un modèle générique.

C'est une vision incroyablement optimiste de homo sapiens comme ayant en lui, dés le départ, le germe d'une société harmonieuse et émancipé même si le chemin pour y arriver peut être historiquement tortueux; une vision finalement très 18e siècle, europe des lumières, donc assez ethniquement centrée. Il n'y a pas de choc des civilisations, parce qu'il y a juste un chemin (assez large peut être) sur lequel nous sommes juste plus en avance qu'eux.

On retrouve la un peu le malaise que l'on peut avoir en lisant Asimov et en découvrant la psychohistoire, (on est pas loin de "Todd premier psychohistorien"), devant la réduction de l'histoire a ce "déterminisme historique": c'est une liberté de plus que l'on enlève a l'homme, qui bien que émancipé en tant qu'individu resterais contraint dans son ensemble...

(Comme d'autre part il dit bien que notre modèle est en crise, il manque presque la dernière étape du raisonnement: notre démocratie en crise seras sauvée par la bouffé d'oxygène de ces (futur-)neo-democrate..).
L'émission avec le face à face entre finkelcrotte et Emmanuel Todd: http://www.youtube.com/watch?v=eQHeIa006PU
Vu l'engouement général j'espère que l'émission sera bientôt accessible à tous. Car oui ça fait plaisir de voir des chercheurs communiquer le fruit de leur travail. Je proposerai bien quelques invités possibles à venir mais je préfère laisser la rédaction d'Asi y travailller.

PS:effectivement la parisienne libérée profite largement de son clavier. C'est beaucoup plus sympa que l'enregistrement sonore que je subissais un peu jusque là.
Emmanuel Todd sur asi. Grand moment.

(N'hesitez pas a le re-inviter pour la sortie de son livre sur l'origine des systemes familiaux)

PS: la chronique de la parisienne liberee est excellente.
La lutte sainte des laïques contre l'islam n'est pas du tout le symptôme de l'anticléricalisme, c'est plutôt l'effet de siècles d'antisémitisme en Europe. L'arabe a remplacé le juif, l'un étant tout aussi sémite que l'autre. L'islam a ceci de particulier qu'il ne comporte pas d'appareil clérical. Personne des laïques ne s'attaque aux Imams, mais aux fidèles - à la population des croyants et non pas à des représentants cléricaux. Le prêtre et ses bigotes, c'est une autre histoire... Les deux polarités ne se recouvrent pas. D'abord parce que l'islam ne le permet pas et parce que la laïcité reste avant tout un concept théologique. Tout comme les Chrétiens ont condamné les païens, les positivistes se dressent contre les religieux. En islam musulman, il n'y a pas de représentant. Sarkozy a voulu christianiser l'islam en créant une représentation du culte musulman. Mais il suffit de voir qu'aucun musulman (sans exception) ne prend les représentants de cette représentation pour des lieu-tenants de la foi.
Bravo pour l'émission, je pense que tout a été dit dans les commentaires précédents mais j'espère surtout que vous allez réinviter Todd.

Je voulais surtout féliciter la Parisienne libérée qui, en jouant du piano plutôt que de s'accompagner avec une sonnerie de vieux téléphone portable, exprime plus de plaisir à chanter son texte et nous le fait partager. C'est d'ailleurs la première fois que je l'écoute jusqu'au bout. Je souhaite donc vivement qu'elle continue ainsi.
J'espère que vous avez tous cliqué pour rendre l'émission d'intérêt public, et ainsi permettre son accès aux non-abonnés ! Sa diffusion la plus large permettra entre autres de contrecarrer un peu le nauséabond "débat sur l'islam" en préparation par l'UMP (merci à Porte et Todd de bien poser le problème en intro).

Je me permettrais une critique un peu rapide de l'approche générale de Todd - et j'ai l'impression que la Parisienne fait ironiquement la même critique avec sa "recette" : il y a quelque chose d'un peu trop "systémique" dans l'analyse historique de Tood. Grosso modo "le modèle dit que", et l'Histoire devrait se plier au modèle. On a parfois l'impression que tout ça est un peu trop "automatique". Or, il me semble que l'émergence des révolutions dépend pour une large part de critères politiques, sociaux, du jeu des acteurs à un moment donné, etc. Todd d'ailleurs nuance ses propos, par exemple en parlant des régimes des pays du Golfe, en introduisant d'autres facteurs - la rente pétrolière par exemple.

En revanche, j'aime beaucoup l'image d'"énergie démocratique" : les sociétés arabes ont accumulés un "potentiel" démocratique et révolutionnaire (de par l'évolution de leur démographie), énergie qui ne demande qu'à exploser,à un instant t, qui lui dépend d'autres facteurs bien plus conjoncturels. Pas de prophétie, donc.

Ce qui est aussi très fort chez Todd, c'est l'articulation du micro et du macro, de l'anthropologie à la démographie. Cette approche permet d'appréhender à la fois ce qui se passe dans une famille, pour l'individu qui spontanément va se mettre en marche pour renverser un régime (avec les risques personnels que celà suppose) et comment cela fait sens et devient évident pour une société entière. C'est très éclairant. On est loin, très loin, des théories des "révolutions facebook" qui mettent bien trop en avant les moyens technologiques utilisés (on notera que ce thème n'a même pas été abordée dans l'émission...).

Sur l'islamisme : l'extrait du débat avec Finkielkraut est un vrai régal, a posteriori. Toutefois, il me semble que l'islamisme politique est quand même une réalité dans le monde arabe, et si je pense, comme Todd, que l'islam en tant que tel ne compte pas pour grand chose, ne pourrait-on pas estimer que l'islamisme politique est une forme de réponse politique réactionnaire au mouvement démographique de fond. Est-ce que les islamistes - en fait, l'extrême droite - n'auraient pas eux aussi (et d'abord) compris les bouleversements démographiques en cours (depuis plusieurs décennies), et tenter d'y répondre ?

Enfin un dernier mot sur une idée lumineuse : Todd explique à un moment donné que les structures familiales sont décisives, qu'elles débordent même les prescriptions religieuses. Qu'en fait, c'est l'anthropologie qui commande les modes de la représentation religieuse, et non la religion (idéologie) qui impose l'organisation de la société. Voilà une idée qui va m'accompagner un petit bout de temps.

Bravo à toute l'équipe pour la qualité de cette émission.
TRÈS BIEN

La chanson de la Parisienne aussi :))
Chouette émission !

Emmanuel Todd est brillant mais ce n'est pas un scoop.

La Parisienne au clavier, c'est de mieux en mieux.
Oui , bravo
un D.S. assez discret et constructif , et un todd , brillant comme a son habitude !
Particulierement dans la partie 6 sur "la famille souche" allemande et suisse et japonaise.
Une des plus belle emission d'asi , decidemment tres ascensionnel.
Superbe émission: un modèle. Bravo camarade Todd et bien entendu bravo aussi à Sophie et Daniel.

Sujets de prophéties restants:
Quand le front national fort de son succès à capter l'espoir populaire se retrouvera avec une partie de l'UMP et du grand Capital, que se passera t-il? Une nuit des longs couteaux?
Qui sera capable de relocaliser l'économie et la finance?

Et comme dirait "l'autre" : liberté pour tous ou goulag pour tous, telle est la question.
Première intervention sur le site, juste pour vous féliciter.

Entretien riche et intelligent grâce à Monsieur Todd (que je ne connaissais pas... en fait je ne connais pas grand chose à ce dont vous parlez généralement, alors, je suis sûrement facilement bluffé), que même Monsieur Schneiderman j'ai l'impression qu'il a moins coupé la parole que d'habitude, c'est dire :D

Et rafraîchissante intervention de La Parisienne que j'ai trouvée autrement plus à l'aise que lors de ses précédentes interventions !
Et si c'était ça la formule pour cette conclusion si décriée à ses débuts ? Une 'tite chanson grinçante avec des vrais morceaux de direct de laïv dedans ? Ça donne un petit côté L'Oreille en Coin que j'aime bien et Fleur.

Encore merci pour vos émissions, mais surtout pour celle-ci qui est à mon goût une des meilleures que j'ai vue sur @SI.
N'est-ce pas un peu abusif de vouloir situer un avant et un après entre les révolutions tunisienne et égyptienne qui ont éclaté à quelques semaines d'intervalle seulement, lorsqu'on en cherche l'explication avec des phénomènes plutôt longs (l'évolution de taux de fécondité ou d'alphabétisation).

Compréhensible que D. Schneiderman le fasse (c'est la temporalité des médias) mais surpris d'entendre E. Todd tenter d'expliquer pourquoi ("L'éqypte est un peu en retard sur la Tunisie en ce qui concerne les taux d'alphabétisation... La fécondité un peu plus élevée qu'en Tunisie".
Sur des tendances longues, quelques semaines, c'est pas simultané ?
Emission vraiment passionnante,
qui nous change agréablement de l'abysssale médiocrité de nos politiques
quand ils se mêlent de vouloir débattre de l'islam, de la laïcité, etc...

Le passage sur les structures familiales qui expliqueraient dans certains cas (Allemagne, Rwanda,..) l'existence de génocides m'a paru toutefois un peu rapide et léger.

Est-ce que ce modèle s'applique dans tous les cas ?
Aux khmers rouges cambodgiens, par exemple, qui sont tout de même parvenus à massacrer près de 2 millions de personnes ?
Ou bien faut-il introduire parfois des explications ad hoc pour faire rentrer les exceptions dans le modèle ?
Bref, ce modèle explicatif est-il "falsifiable" (au sens de Karl Popper) ?

Cela est-il développé dans l'ouvrage présenté, ou bien dans celui à venir ?
Bonjour
Mince alors, je n'ai pas entendu une seule fois le mot PIB pour expliquer les évènements.
Je propose qu'en contrepoids de l'islamophobie on promeuve l'idée de la PIBphobie.
très bonne émission, analyses intéressantes de Todd...

Il doit être issu d'une famille germaine sarko-zemmourienne... avec autorité paternelle avérée...
Les vocables utilisés : "machin", "grotesque".... pour désigner ces personnes en témoigne...

C'est un clin d'oeil,
il faudrait le réinviter, avec un détracteur si possible...

Merci
Extraordinaire émission.
Merci pour cette excellente et captivante émission.
Ecouter Todd rend encore plus grotesque la séquence suivante…

http://www.youtube.com/watch?v=IQXTnD7xKAA&feature=related
Des analyses très intéressantes, comme souvent chez Emmanuel Todd, une prise de recul, et une certaine hauteur de vue pourrait-on dire, qui semblent s'exclure des schémas d'analyses idéologiques habituels.
Mr Todd ne résiste pourtant pas à cette boutade : là où la révolution française voulait l'égalité pour tous, la révolution russe aurait eu pour mot d'ordre ou pour valeur fondamentale "le goulag pour tous". Ce serait là la seule vision de l'unversalisme par cette révolution.
Allons, faites un petit effort supplémentaire monsieur Todd, ne nous faites pas croire qu'une analyse historique (et sociologique) ne pourrait pas vous conduire à une compréhension plus fine des mécanismes qui ont pu transformer le processus révolutionnaire russe en un système paradoxalement impérialiste ou autoritaire. (Tout comme ce fut le cas de la plupart des révolutions qui l'ont précédée, Anglaise, Française ou Américaine). À moins que vous ne fassiez là, profession d'idéologue, ce dont vous vous défendez par ailleurs.
Mr Schneidermann très amusé par cette même boutade, devrait peut-être lui aussi être un peu critique à l'égard de sa démarche intellectuelle,cela lui permettrait sans doute de comprendre pourquoi il acquiesce hilare de façon aussi spontanée à des poncifs aussi idéologiques, qu'il critique par ailleurs dans d'autre médias.interrogeons nous donc de quoi cette boutade était elle le nom ou l'indice ?
Toutefois encore bravo pour ce débat très intéressant qui a pour mérite de nous éloigner des théories crétines et mortifère sur les prétendus chocs des civilisations, même si l'on sens poindre chez l'intervenant une certaine sympathie (que l'on ne peut toutefois pas qualifier d'adhésion) à l'égard de concepts pourtant bancales tels que ceux de "progrès" ou cet antienne chère aux néolibéraux qui voudrait que "progrès économiques" (lire libéralisme économique et économie de marché) soit intrinsèquement liée à la démocratie et à la liberté. Les exemples du Chili de Pinochet, de l'Indonésie De Suharto, de la France et de l'Angleterre coloniale, de l'Amérique ségrégationniste, de l'afrique du sud de l'apartheid, avaient invalidé ces théories bien avant le système chinois d'un "pays deux systèmes" qui semble soudain tarabuster notre brillant analyste au point qu'il s'interroge candidement sur cet évènement qui lui semble une exception historique qui pourrait invalidé une règle dont on ne sait trop d'où elle pourrait tirer sa légitimité historique.
Encore merci pour vos émissions hebdomadaires, que l'ont souhaiterait au moins bihebdomadaires ...
Ouah, des émissions comme ça, moi j'en redemande. Et d'ailleurs, pas plus tard que maintenant : à quand une émission qui rassemblerait des pointures comme Todd et Lordon sur un sujet comme l'Europe et son avenir (histoire de confronter économie, et démographie). J'ai trouvé les propos de Todd sur la crise en Europe assez triste. Les révolutions et évolutions majeures sont portées par les jeunes et nous sommes majoritairement vieux.
Mais pourtant, entre les révolutions passées et maintenant, n'y a-t-il pas une évolution fondamentale de la structure des populations ? Nous vivons de plus en plus vieux. Et quand Todd annonce qu'il a presque 60 ans, j'équarquille les yeux. Je ne lui en donnais même pas 50 ;-)
Pourquoi aujourd'hui, puisque la moyenne est à quarante ans chez nous, les quarantenaires ne pourraient-il pas endosser le rôle ? Un état d'esprit ? Un chemin trop long déjà parcouru ? La jeunesse est-elle porteuse à cause de la page presque blanche de sa vie d'adulte ?
En quoi le fait d'avoir une population vieillissante, alors qu'elle est alerte de plus en plus longtemps, nous condamne à rester en quelque sorte sur le bord du chemin des évolutions profondes ? Pas de masse critique de la jeunesse en France, ça veut dire qu'on va encore galèrer longtemps ?
Que cette société bancale va perdurer ? Ouin !
Très bonne émission, un grand merci. Je plussoie avec ceux qui trouvent que Daniel coupe parfois la parole à des moments frustrants, mais j'imagine que l'équilibre avec le maintien d'un fil conducteur (parfois celui assez personnel du cheminement logique de DS, qui ne peut représenter à lui seul l'ensemble des spectateurs, ni même le spectateur moyen) est délicat à trouver. Rien de réellement choquant, l'émission se suit avec beaucoup de plaisir en partie grâce à l'évidente probité de l'invité.

Et on ne le dira jamais assez, moins il y a d'invités, plus l'émission a des chances d'être intéressante.
Bon, je ne vais pas me contenter de dire que cette émission était excellente et d'un intérêt suprême, car bien d'autres viennent de le faire. J'ai envie d'ajouter surtout que c'est fascinant comme tous les modes de pensée peuvent se retrouver dans son discours : démographie, politique, psychologie, sociologie... Comment on peut appeler cette manière de voir les choses ?

Par ailleurs, étant moi-même en psychanalyse depuis des années et la revendiquant comme un travail utile et nécessaire pour tous, je suis content de ce coup de pouce à mes arguments en faveur de la psychanalyse. En effet, si les structures familiales influencent l'histoire d'une nation ou d'un peuple, les névroses qui se transmettent d'une génération à l'autre influencent l'évolution des structures familiales. Peut-être alors qu'en détricotant nos névroses on pourra influencer l'histoire de notre civilisation.

Enfin bravo à ce monsieur pour l'analyse de la paranoïa française vis-à-vis de l'Islam. Je la perçois autour de moi, surtout chez mes amis quadragénaire (qui peuvent être des pacifistes libertaires par ailleurs) et je n'avais jusqu'ici pas les mots pour démonter leurs argumentaires.

Alors merci !
J'adore, j'veux dire, excellent, j'veux dire génial cet Emmanuel Todd
j'aime bien Emmanuel Todd car il a du courage, il semble sympathique, et sa pensée est souvent juste.
Mais bon, il n'y a que moi qui trouve son analogie (Allemagne, Rwanda, Japon ont des structures familiales qui facilite le génocide) légère????
Enfin, qu'on me site un peuple qui a comme credo l'universalisme que je me marre.

Bref, c'est plus dans l’inconscient collectif qu'ils faut se plonger (allemagne : wotan ) en cela la structure familiale reproduit ces archétypes et non l'inverse
excellente émission, merci!

La parisienne gagne beaucoup de crédibilité lorsqu'elle accompagne son propos au clavier.
Tout à fait d'accord pour la parisienne !
C'est la première fois que j'adhère totalement à la chanson et que je la suis vraiment.
Quel régal !
Super !

E. Todd part comme d'habitude dans tous les sens, heureusement que DS le recadre sans cesse pour lui permettre de prendre le temps d'expliquer les bases de sa pensée.

Je suis contente qu'il ait pu s'expliquer sur l'Iran car dans ses livres que j'ai pu lire, on se demande toujours ce qu'il effleure sur cette révolution, sans jamais expliciter vraiment.

Emission qu'on pourrait qualifier d'euphorique, même si tout le monde y l'air bien fatigué.
Merci pour cette formidable émission qui, autre de ces qualités, à créer une saine atmosphère de béatitude positiviste sur le forum. Damned, cet historien-anthropologue est réellement un prophète.
superbe emission

j'ai des tonnes de question ouvertes après çà : après le tour du Maghreb pays par pays (+chine + Afrique noire) pour prédire ou pas si révolution il y a aura, j'aurais vraiment aimé savoir si tout les ingrédients sonts presents chez nous ; la France avec sa démographie, son taux de fécondité, ses millions de manifestants dans les rues, pas d'endogamie,
alors, c'est pour quand ?
[large]damned c'est "une crise de vieux" on est foutu!![/large]


une autre question: est-ce que lordon est un marxiste retourné ?
Après avoir lu monsieur Todd dans une interview parue dans libé au début de la révolution tunisienne, j'attendais patiemment... mais oui, il sera surement invité chez @si. Le résultat récompense ces quelques semaines d'attente.
Déjà, il est passionnant de constater que le scientifique utilise des outils dont j'ignorais tout ou beaucoup. Ce sont des outils banals pour un démographe, dit-il. Oui, mais quels outils! Il y a peu, sur ce même plateau, des diplomates déclaraient que les paramètres économiques et sociaux annonçaient ces éruptions populaires. Mais E. Todd vient décrire ici la phase précédente, celle qui a permis ces évolutions sociales.
L'intervention du rationnel, de la statistique, dans ce que l'on croit être un mouvement basé sur la conviction des individus est une grande surprise. Mais jusqu'où sommes-nous donc déterminés?

Les explications sur les structures familiales m'ont sciée en deux. Je me désole d'en savoir si peu et je redoute de me noyer dans un ouvrage savant. Surtout, où sont les racines de ces types de structures? Quel est le mythe fondateur, l'expérience commune, l'histoire racontée, le comportement individuel... qui fonde de tels paramètres pérennes dans le temps. Comment se transmettent-ils?
J'ai passé quelques temps en Allemagne, et j'ai eu l'occasion de discuter avec des gens qui s'interrogeaient sincèrement sur les raisons de la naissance du nazisme, particulièrement en Allemagne, et sur la capacité de leur peuple a avoir organisé l'extermination d'une partie de la population. Jamais cette question de l'inégalité à l'intérieur des familles n'a été évoqué, jamais je n'ai entendu rien de tel. Comment poursuivre la réflexion? D'où viendrait cette structure inégalitaire? Pourquoi est-elle différente d'en France, où tous les enfants n'ont pas eu de tout temps un partage équitable de l'héritage, me semble-t-il.

Enfin, chapeau bas à la parisienne libérée qui m'a toujours ravie. Là, avec son petit piano, sa poésie douce et brutale, son audace intacte, fait-elle vaciller les pires commentaires qui lui ont été adressés dans les forums? Une création thématique, donnée live en fin d'émission, est-ce un héritage des chansonniers? C'est en direct, devant les invités, et c'est cela qui défrise. J'aime la plume, la voix et le sourire.
Par rapport à tous les propos convenus diffusés à longueur de journée, E Todd fait partie de ceux, qui après l'avoir entendu, vous donne le sentiment d'être plus intelligent. Heureusement depuis quelques temps il est plus souvent invité, très bonne chose. Tous ses livres et pas uniquement celui dont il était question ici méritent d'être lus, relus et devenir des livres de chevets. A voir le visage de Daniel Schneidermann et celui d'Anne-Sophie pendant l'émission, il semblerait qu'ils aient pris autant de plaisir à réaliser cette interview que leurs abonnés à la voir et l'écouter.
Quelle star cet Emmanuel Todd. Ca fait du bien d'entendre quelqu'un qui a une formation scientifique solide avoir un discours argumenté sur ce qui se passe dans le monde arabe. Ce qui fait du bien, c'est aussi de voir la façon dont le sioniste (et islamophobe) Finkielkraut (ah ils sont beaux les """""philosophes républicains"""""!) s'est fait mettre à poil chez Durand: http://www.dailymotion.com/video/x6j8x4_finkielkraut-contre-emmanuel-todd-2_news
Brillantissime, un vrai régal ! On ne s'en lasse pas.E. Todd a pu ici (enfin !) développer longuement sa pensée si clairvoyante.
Tout à fait d'accord avec Galanga sur la fin de l'émission sur l'Allemagne : renversante lucidité.
Emission géniale ! La Parisienne vraiment bluffante ! Bravo, bravo !
Todd est intéressant, sûrement.
Sur l'Allemagne, j'aurais des choses à dire, mais il est un peu tard...peut être demain.

salut et merci!
Il n'est pas un peu déterministe le propos de l'invité?
J'écoute en ce moment cette émission, au bout de 40mm, je me permet de réagir sans savoir la suite, Orwelliene, bien sur que la direction tend vers cela. Bon, je reprend l'écoute.
Mille mercis Monsieur Todd, pour votre intelligence, pour la clarté de votre propos, et pour leur capacité à nous faire respirer un air frais bien au-dessus des idées convenues et des fatalismes de convenance ! :-)

Mille mercis à l'équipe ASI pour cette émission passionnante du début à la fin, pour l'avoir laissé durer plus d'1 heure et demie, et pour avoir laissé E.Todd parler ! ;-)

Tiens, je crois même que je vais aller réécouter la fin.... :-)
Todd Président ! ça nous changerait de ce "machin".

Bravo, et merci pour cet éclairage intelligent
émission excellente, jubilatoire, du début à la fin
merci
Merci pour cette émission !
ça fait plaisir d'avoir un invité qui remet les idées en place
qui recadre les choses sur des tendances longues
bref, on se sent plus intelligent

Voilà une émission de service public

Merci !
Emmanuel Todd superstar à @SI !
Pas très surprenant, mais merci mille fois de l'avoir invité.

Bon, alors on a décidé que la semaine prochaine, ça serait Benjamin Bayart de FDN pour parler de la LOPPSI 2.
Ensuite, je propose Jean Bricmont pour parler de la sociale-démocratie; mais ça il faudra peut-être attendre d'entrer plus avant dans la campagne présidentielle 2012.
Si jamais il y a un sujet historique sur la première moitié du 20ème siècle, pensez à Annie Lacroix-Riz.

Avec ça, si le nombre d'abonné n'est pas multiplié par deux, je sais pas ce qu'il faut faire. ;)
Je me permets de contredire Anne-Sophie Jacques sur la signification du mot prophète. Mes souvenir de catéchisme me feraient plutôt le définir comme celui "qui annonce, qui marche DEVANT" Dieu que comme celui "qui prédit, qui parle AVANT".

Je pense en particulier à l'annonce de la naissance de Jean-Baptiste :
[quote=Evangile de Luc]Mais l'ange lui dit : Ne crains point, Zacharie; car ta prière a été exaucée. Ta femme Élisabeth t'enfantera un fils, et tu lui donneras le nom de Jean. (...) Il marchera devant Dieu avec l'esprit et la puissance d'Élie, pour ramener les coeurs des pères vers les enfants, et les rebelles à la sagesse des justes, afin de préparer au Seigneur un peuple bien disposé.

Ceci dit, l'autre version existe aussi dans le nouveau testament, mais plutôt comme un exemple de d'erreur, dans la bouche de ceux qui ne reconnaissent pas le Messie :
[quote=Evangile de Matthieu]Alors ils lui crachèrent au visage et le giflèrent ; d'autres lui donnèrent des coups en disant : Fais le prophète, Christ, dis-nous qui t'a frappé.

J'admets aussi que je connais moins bien l'ancien testament, ma vision est donc peut-être partielle, voire partiale...
Que du bonheur cette émission! Merci @si.

Le regard à long terme et sans aucun angélisme que Todd porte sur l'histoire lui permet de proposer des angles de vue toujours intéressants. L'analyse du réel et la connaissance historique font merveille.

Ses opinions sont toujours appuyées sur des analyses sérieuses basées sur des chiffres et des faits incontestables. Il est rare d'entendre dans les médias des raisonnements partant ainsi du réel. Les médias sont plus dans les échanges portant sur des indicateurs fumeux tel que le PIB, ou carrément sur des fantasmes construits de toutes pièces (identité nationale).
bravo et merci pour cette émission qui clarifie l'atmosphère

Et si tout s'expliquait par la démographie ? Et si le taux de fécondité, le taux d'alphabétisation et le taux de mariages entre cousins expliquaient les révolutions arabes actuellement en cours ? C'est la thèse, assez peu romantique, mais séduisante, développée par l'historien et démographe Emmanuel Todd dans un livre coécrit en 2007 avec Youssef Courbage, Le Rendez-vous des civilisations (éd. du Seuil). Relu à la lumière des événements de ces derniers mois, l'ouvrage est stupéfiant. Cette semaine, Emmanuel Todd est sur notre plateau pour discuter de ses théories et analyser les mutations en cours du monde arabe.... > Lire l'intégralité du texte
Excellente émission !

Mais si vous me permettez, Daniel, je crois que vous associez de façon trop idéal mariage exogame et mariage désiré. Ce n'est pas parce que les mariés sont issus de deux familles différentes qu'ils se sont choisis. Prenez par exemple les comédies de Molière; elles sont toutes basées (ou presque) sur le conflit entre un parent autoritaire qui veut imposer un mari (une épouse) à sa fille (son fils) qui en aime un(e) autre.

C'est dans ce cas là où le statut de la bru est plus ou moins enviable. La mariée sera mieux accueillie dans une famille à laquelle est déjà liée par le sang, que dans une autre où elle sera une étrangère qui va "devoir faire ses preuves".

cela dit il est évident qu'il est plus facile d'évoluer vers des mariages non forcés dans une structure exogame que dans une structure engodame.

Encore merci pour cette émission, je suis ravie !!
Bordel de p... de m...
2 heures de téléchargement...!
La fin est énorme : sa théorie d'explication par la structure familiale des génocides (Allemagne nazi, Rwanda, Japon ...) m'a troué le cul.

Et comme Emmanuel Todd, j'ai beaucoup aimé la prestation aujourd'hui encore plus sans filet de Fleur.

Par contre, au courant de l'émission, je regrette l'effacement de Sophie : c'est pas parce que c'est deux bons hommes qu'il ne faut pas les couper !
Surtout que les rares moments où Sophie a mis son grain de sel, c'était pour des questions très intéressantes (pas toujours eu de réponse, malheureusement).
super ! merci de retrouver Porte et les précisions de Todd dés la chronique "avec sa bonne question sur l'ump et sa dérive fascisante". Du bonheur !
Porte en forme, accueillant Todd ... Ca, c'est un week-end qui commence bien :)
Chouette Emmanuel Todd !
Ca commence très fort: ?"Zemmour n'est pas un personnage important, il est en train de devenir un personnage grotesque et de mon point de vue assez répugnant". Cette émission s'annonce formidable!

Candidat à rien
Arrêt sur image et Emmanuel Todd enfin réunis, je suis aux anges :) Manque plus que Michael Moore ;)
Désolé de faire ma groupie mais fallais que le dise, j'adore Emmanuel Todd, son intelligence, ses analyses toujours très fines, ses angles d'études qui nous sont peu familiers mais pourtant toujours très pertinants, sa passion dans les débats, et sa capacité à avoir peu souvent tords.
:)
[large]EMMANUEL TOOOOODD !!! [/large]

Trop bien !!
miam miam miam : Emmanuel Todd, je m'en réjouis d'avance...
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.