95
Commentaires

"Pour avoir critiqué Ferrari, TF1 a boycotté mon journal"

Les adieux, cette semaine, de la présentatrice de TF1 Laurence Ferrari incarnent en image le lent naufrage de la principale chaine privée française. Politique ou économique, quelles sont les causes précises et les circonstances exactes de ce départ brutal ? Plus largement, comment informe-t-on aujourd’hui sur les médias?

Derniers commentaires

Pour être plus légé et ne pas plus accabler le fond de cette émission,
Voici une anecdote qui m'est arrivé avec TF1.
J'ai voulu il y a quelques mois regardé un match de foot en diféré sur TF1.fr et l'image été détéstable, à peine si on pouvais distingué le ballon.
Enervé, je décide de leur envoyé un mail pour leur signaler en précisant que que les pubs qui entourait et coupait la diffusion, elles, étaient nikel.
Réponse du service de diffusion par internet : Vous ne pouvez pas vous plaindre d'un service gartuit....
Gratuit pas temps que ça puisque payé par les pubs que je regarde....
et donc la remarque qu'a reçu un des invités de ASI m'a rappelé cette anecdote.
Le sujet Ferrari, m'intéresse ABSOLUMENT pas.

Mais, bon. Je fais le ménage et après avoir écouté l'émission de Mermet du jour, je n'avais plus rien sous la dent.
Donc Ferrari, je fini par m'y coller...

Et stupeur, à partir de 23'20'' - l'histoire du boycott
jusqu'à 37'55'' - [quote=Daniel]on a complètement dérapé là
C'est un petit condensé de l'analyse de la fabrication du consentement par Chomsky et Herman, tout y passe: collusion, partenariat, intérêts financier (du journaliste et du média), données offerte, auto-censure, boycott, et cetera...
Pour rappel, Chomsky et Herman ne croient pas à une propagande ou une censure policé (forcé par des individus), mais à des structures socio-économiques qui influent sur les acteurs médiatiques; résultant dans une filtration des informations au bénéfice d'intérêts privés: une propagande non-policé et de l'auto-censure...

Le pied... Le seul intérêt de l'émission à mes yeux...

Un extrait de l'article Wikipedia sur la "Fabrique du consentement":
[quote=Modèle de propagande - Structuration (Wikipedia)][...]
La collusion d'intérêts liés aux activités de l'industrie, de la publicité, et d'une manière générale de la rentabilité demandée aux entreprises vient se surajouter à la mission déontologique reconnue des journalistes : apporter l'information sans parti-pris ; la situation obtenue est troublante.
[...]
Ben heureusement que je faisais des puzzles en essayant d'écouter ce galimatia hyper chiant et inintéressant, mais enfin, vous êtes à court d'imagination ? c'est pas possible !!! pffff pénible cette émission là.
Vite rédressez la barre, sinon je la prends pour d'autres horizons.
Au vu des innombrables messages de réaction à la dernière émission, je ne vais pas ajouter grand chose d'intéressant, sauf que je déplore que Daniel fasse du Taddeï en invitant 4 personnes + 1 chroniqueuse, ce qui a rendu l'émission ABSOLUMENT INAUDIBLE, et je ne parle pas de son contenu, tous ces messages le disent, ON S'EN FOUT ! On a dépensé de l'énergie en faisant tourner nos ordis, ce qui est vraiment du gâchis, mais bon, les ratés, ça arrive à tout le monde, vivement vendredi (Ah, non, Daniel, pitié, ne fais pas ton Michel maintenant !)

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Ouh la la, 5 mecs et une femme pour parler d'une femme, @si reprend les mauvaises habitudes !
Peu de place laissée à Laure Daussy, qui pourrait du coup même se passer d'être sur le plateau. Regrettable.
pourquoi parler de naufrage,
alors qu'une Ferrari n'a jamais flottée?
plein d'enseignement cette émission.j'en conclue que ce n'est pas avec ce journalisme que je serai informée.

ils sont trop dans la reserve et le questionnement est limité.Bref merci

zémour je ne le supporte pas il n'aide pas le débat ses propos sont d'une violence qui parasitent tous débats et toute dialectique du questionnement démocratique qu'on est en droit d'attendre d'un débat .Zémour c'est une fin de régne !!
J'avoue que je ne garderai pas non plus de cette émission un souvenir inoubliable, si ce n'est qu'à inviter des gens trop pareils on tourne très vite en rond. Il y a quand même un passage qui m'a un peu sidérée, sur la notion de polémiste. Donc Zémour, comme il est clivant est un polémiste ? En clair, la polémique, c'est dire n'importe quoi pourvu que ça clive ? Ouais, ben ils sont pas près de s'améliorer nos médias avec des principes comme ça !
Pour la mise en scène la prochaine fois sur ce genre de sujet d'une futilié abyssale, je suggère que les participants devraient se tenir debouts à côté d'une machine à café, ça collerait mieux à l'ambiance.
Avant de regarder le forum, je savais que cette émission (que je regarderais pas) était nullissime. La raison, c'est la simple liste des invités : que des "journalistes". Plus il y a de journalistes médiatiques sur le plateau d'@SI, plus je suis sûr que c'est moisi. C'est carrément un théorème, vu le niveau de déliquescence aujourd'hui atteint par cette profession.

Seuls des gens avec une vraie compétence devrait être invité. Donc pas de journalistes médiatiques.
Malgré l'aspect "on vous dévoile les mesquineries des dessous du 20h", il y avait plein de choses intéressantes à dire dans cette émission.
Malheureusement, Daniel Schneidermann, je sais pas ce qui lui prend, dans cette émission, il ne laisse personne parler, il empêche Laure Daussy de poser des questions intéressantes, il coupe les journalistes dès que leurs réponses deviennent intéressantes, il est même parfois à la limite de la vulgarité.

Faut lui planquer le café le matin du tournage de l'émission.
J'aime bien les réflexions de Richard Sénéjoux (Télérama, service télé) : elles sont percutantes et pleines de bon sens
No comment ! Mais trop bref pour 1 heure d'attente d'une once de propos intéressants.
Bien déçu par le contenu et les vagues (...) de l'émission.
Des détournements en rond entre sois disant pas concernés. Consternant !
Laurence Ferrari roule-elle en DS ou en R4 ? A-t-elle une intelligence parcellaire ? Curiosité de fond de couloir à sens inique.
TF1 en chute d'audience ? Ah bon. Cela doit être dû à la couche d'ozone.
Daniel Schneidermann, Laure Daussy où êtes-vous ?
PS Grand merci à Didier Porte et à Slobodan véritable artiste conceptuel.
Euh...On s'en fout un peu, non ?
Juste une précision au sujet de l'émission. Daniel, "....c'est même à ça qu'on les reconnait." c'est bien du Audiart; mais dans "les Tontons Flingueurs", pas dans "Un Taxi pour Tobrouk".
@si se rapproche de la perfection quand @si devient un média.

Les médias sont malades, et je crois que le mal est incurable. Les critiquer revient d'une certaine manière à perdre son/notre temps!!!
Un débat qui a agité le forum cette semaine : Zémmour et RTL. Certains voulaient que l'on se préoccupe de RTL, que l'on se lamente sur la rapidité de cette station à aller dans le sens du pouvoir. Mais on s'en balance d'RTL... aucune surprise... il font de la lèche? what else? c'est des branques qui font du show...

DS s'accroche à la critique des médias qui était la marque de fabrique originelle d'@si.... Mais on est en bout de course, la critique s'éssouffle!!!
Je n'ai jamais autant pesté contre votre émission que le jour où vous avez reçu pujadas... trois petit coups de sourcils et puis s'en va!!!!!

C bon ils sont nuls, ils sont pourris, tout copains, tous ennemis, ne font pas de l'info, mais font leur info... ok ok...
attendez DS j'ai une vision... aucun de vos invités ne ferra de méaculpa en direct, un truc du genre : "putain!! mais je fais de la merde depuis toujours alors??!! c pas possible d'être à cotés de la plaque depuis tant d'année!! c sûr demain je change de cap!!"
Plenel la une fois en 5 ans, et c'était même pas sur @si.

je vais vous dire ce qui me fait kiffer moi... DS au marché de hennin, Anne-Sophie au sénat, les chronique de Maja, de Didier.....
AH AH AH le gars du monde ^^, "Non moi jamais monsieur ! Il n'ya pas d'auto-censure" dans mon journal - En fait il était lui même l’illustration du problème soulevé. Épique.
Ouf Laure était là ! Tant de présence viril autour d'une si petite table cela m'aurait rendu toute chose...
J'ai pas d'avis, pas vu l'émission.
La flemme...
gamma
$trauss-Kahn qui se fait gauler la quéquette à l'air, $arközy qui s'enfuit comme un péteux au Maroc, BHL qui sombre toujours plus dans le ridicule, TF1 qui se prend des rateaux par la ménagère pré-quinquagénaire, oh bon sang, Jésus est de retour !!!

Bon sinon, la Ferrari à moteur de 2 chevaux, on se tape de son sort et de ses états d'âme. Mais l"émission est intéressante du fait qu'elle révèle encore jusqu'à l'écoeurement, pour ceux qu'auraient pas suivi le problème ni compris la vocation du site jusque là, la satisfaction du journaliste, sa complicité, sa compromission, sa lâcheté, sa soumission, son indignité (j'ai fait un pack de 6 griefs, c'est plus pratique à soulever). Cette émission est ravageuse, c'est une boucherie en vérité.

Daniel, soit vous êtes un pervers sado-machiavélique, soit vous êtes un benêt total qui fait de bonnes émissions malgré lui. Je penche pour la première solution. Grand fou va.
Ingrédients pour bien réussir une mauvaise émission d'arrêt sur images :

Surtout bien s'assurer que tous les invités sont des journalistes, parisiens, petit-bourgeois, triés sur le volet (Télé 2 Semaines = OUI !). C'est l'ingrédient principal.

Les faire parler d'un sujet qui ne passionne que les journalistes, parisiens, petit-bourgeois, triés sur le volet : eux-mêmes.

Les laisser se carresser le nombril pendant une heure, façon "café du commerce".

Conseil de Cyril Lignac : Un titre alambiqué est toujours un plus.

PS : Le mot "challenge" (prononcer "chat-lange") est un des plus vieux de la langue française. Comme pour beaucoup de mots, les anglais nous l'ont emprunté, mais il n'en est pas pour autant sorti du dictionnaire. Vous pouvez donc vous épargner la peine de le prononcer comme un jeune cadre dynamique branchouille.
Après Pujadas… Heu… Y avait pô d'autres sujets, cette semaine ?????
Soupir, soupir, soupir.
DS doit être crevé après une semaine de vrai journalisme à Hénin-Beaumont !
Toute émission d'@si parlant des media sans qu'Henri Maler d'Acrimed ne soit invité n'aurait-elle qu'un intérêt, dirons-nous, limité ?

Je me joins aux premiers commentateurs de ce fil pour déplorer le manque d'intérêt de cette émission. Après celle de la semaine dernière, c'est fort dommage. Une vague impression de surnage dans un étang auquel on ne prêterait pas grande attention s'il n'étais mis en lumière par une vigie quelque peu suivie. C'est un peu le Muppet show votre affaire de la semaine. Des commentaires mineurs sur des affaires mineures. Trop de protagonistes. Pas assez de relances. Survol des sujets de fond.

J'en reviens à ma phrase d'introduction. L'émission avec H. Maler, le "match" asi-acrimed, était autrement plus éclairante. Vous, M. Schneidermann, étiez en position d'acteur, de mis en accusation, et sans le moindre doute aviez délivré des arguments autrement plus éclairants pour le téléspectateur-contributeur-à-la-redevance-TV que les molles relances adressées à nos Kermit-Piggy-la-cochonne d'aujourd'hui. Le départ de Mme Ferrari de TF1. La grande affaire. J'ai préférai les explications du M. Ferrari de la semaine dernière (un lien de parenté?). Non, il n'y a vraiment que les lecteurs de Télé2Semaines (ou peut-être qu'on orthographie "Télé 2 Semaines", va savoir) qui s'intéressent à ce genre de choses. Ah tiens, ceux d'El Mundo aussi peut-être. Ah eh tiens Télérama (-à-papa) aussi. Et Challenges (prononcer "chalange" à la française) également. Quoi ??? la totalité de la presse française parlerait des états d'âmes de la blonde la plus célèbre de France ? Faut croire que oui (p'têt pas le Diplo)

SVP... mieux que çà. Qui par exemple a relevé qu'un certain candidat à une certaine élection a fait une certaine proposition dans une émission sur une certaine chaîne de la TV publique (présentée par une certaine Géraldine M.) d'annuler la concession d'une certaine chaîne de télé après qu'elle soit arrivée à expiration ? On peut être d'accord avec la proposition de ce certain candidat. Ou pas. Mais cette certaine proposition est discutable. Car digne d'être discutée (discussion entamée il me semble il y a quelques temps par un certain Hugo C. au Vénézuela, et prolongée en France par un certain Pierre C.). Ça nous changerait des mises en abimes sur la couleur de la robe de Mme Ferrari.

Une information tout de même, apprise au cours de la discussion : tout intervenant sur le plateau se voit offrir un abonnement au site. Une information tout à fait digne d'être relevée et relayée, qui me laisse quand même un peu perplexe (mais pas trop quand même, 3,5 € / mois, c'est pas non plus la montredecollection-boîteàcigares-portedocuments-radioréveil offert par le NouvelExpressPoint).. Ah et tiens aussi : présence féminine et remarquée(able) de Laurence Daussy (euh pardon "Laure") dont je me demande s'il n'aurait pas valu qu'elle soit seule en plateau face au taulier (avec D. Porte aussi, marrant et acéré comme souvent).

Bien à vous. A la semaine prochaine pour d'autres étonnements.
Je renchéris semble-t-il sur la tonalité générale des premiers commentaires, mais stop ! par pitié. Vous avez lancé un défi "comment perdre jusqu'à nos plus fidèles abonnés" ? Des sujets consternants ou des émissions mal organisées et mal conduites (Todd-Philippot), c'est un peu l'alternative de ces derniers temps... Quelle déception ! Quand entendra-t-on de nouveau un chercheur, un penseur, quelqu'un qui produit des idées, de la réflexion, pas du bâtons-rompus de comptoir sur des sujets misérables et périssables (dites-vous que la bonne émission, c'est celle qu'on peut regarder avec autant d'intérêt bien plus tard [Lordon chez Judith, le phare d'entre les phares]) ?

Où est passé @si ? Elle devient amère, la déception...
Je sais que votre rôle est de décrypter ce qui se passe dans les médias chaque semaine, mais quand il n'y a rien d'intéressant à décrypter autant ne pas en parler!
Pourquoi ne pas plutôt parler de ce qui a été éclipsé par ce brouhara inutile?

Un exemple très simple : Une série d'émission présentée par Elyse Lucet actuellement et qui répond au nom de Cash Investigation est diffusé en seconde partie de soirée chaque semaine sur une chaine de france télévision. La qualité des enquête est exceptionnelle et le contenu est tout bonement choquant et pourtant PERSONNE n'en parle! A titre personnel, j'aimerai beaucoup que vous l'invitiez sur votre plateau pour parler de ces sujets qui fâchent et qui sont en permanence caché sous la table.
Je me joins à de nombreux @sinautes pour déplorer ce sujet sans intérêt, vraiment. Et insister sur cette émission stupéfiante du service public présentée par Elise Lucet : cash investigation que j'ai découverte récemment. D'ailleurs une façon intéressante de comparer la présentatrice tellement gentille du JT sur France 2 et la journaliste d'investigation à la Michael Moore de cette émission que j'invite tous les @sinautes à regarder.
Il serait peut être intéressant de voir dans le détail comment l'équipe s'y prend, les obstacles qu'elle rencontre. En matière de décryptage, ne serait ce pas plus enrichissant que le départ de Laurence Ferrari, dont, franchement je me moque, ne regardant jamais le JT de TF1.
Bonjour à vous,

Pour votre information, nous avons bien entendu convié Elise Lucet, ou un responsable de son émission, à deux reprises. Les deux fois, il nous a été opposé une fin de non recevoir polie, mais ferme.

Dan - @si
Comme d'habitude:-(
C'est triste...
gamma
Merci pour votre réponse, même si j'en suis déçu! C'est incompréhensible de se vouloir lanceur d'alerte et de refuser de venir en parler sur un plateau.
Je me joins à de nombreux @sinautes pour déplorer ce sujet sans intérêt, vraiment. Et insister sur cette émission stupéfiante du service public présentée par Elise Lucet : cash investigation que j'ai découverte récemment. D'ailleurs une façon intéressante de comparer la présentatrice tellement gentille du JT sur France 2 et la journaliste d'investigation à la Michael Moore de cette émission que j'invite tous les @sinautes à regarder.

J'avais lu votre message et votre recommandation m'est restée en tête depuis. C'est ainsi que j'en suis déjà à 8 minutes et 7 secondes de Cash Investigation traitant du high frequency trading.

Et pour l'instant c'est juste risible:
- "les machines ont pris le pouvoir"
- "les humains sont poussés dehors"
- "moi robot, je..."
- "sans contrôle"
- etc.

Sans compter les illustrations vidéos qui semblent tout droit sorties de Matrix... notamment la plongée dans la ferme de serveur ex-nihilo qui n'est pas sans rappeler la plongée dans les rayonnages d'armes de Neo et Trinity s'apprêtant à aller libérer Morpheus.

Je me demande donc si E.Lucet fait du journalisme, ou si son ordinateur n'a pas pris possession de son cerveau via un virus informatique, l'infectant pour la faire retourner à la matrice audimatoire, collant au plus près les frères Wachowski à défaut de J.Pulitzer. En moins de 10 minutes, on a à peu près réunis tous les ingrédients des films et animes de sci-fi à succès.

IRL (dans la vraie vie qu'elle a pour charge de nous décrire), il faut bien comprendre qu'une machine ne fait jamais que ce qui lui est demandé! A moins bien sûr d'embrasser les théories de Ghost In The Shell, Terminator, I Robot, Blade Runner, et autres joyeusetés dystopiques qui divertissent mes longues soirées d'hiver.
Une machine exécute un programme. Derrière un programme il y a un/des programmeur(s). Derrière un programmeur, il y a des décisions et des choix humains d'un comité de pilotage.

Toute action et non-action, toute réaction de la part d'une machine est le fruit d'une volonté humaine et imputable à cette dernière.

Bon, j'insiste pas plus, vous aurez saisi mon message. Du coup, je prends des pop-corn et retourne mater Lucette 'Trinity' Lucet parce-que bon, je ne vais pas arrêter mon jugement à 8 minutes et 7 secondes.
Tout le reste du reportage est à l'avenant. C'est ce que j'appelle faire du caca.

Visiblement les journalistes ne comprennent pas leur sujet, ne posent pas les bonnes questions, et ne cherchent surtout pas à enquêter; mais à tourner une diatribe mensongère et sensationnelle.

Facteur aggravant, faire du caca, c'est d'autant plus facile quand le sujet traite de 2 thèmes qui dépassent largement ce(s) journaliste(s): la finance, et le développement informatique.
Et accessoirement quand la parole de chaque interlocuteur ne dépasse pas 8 secondes d'affilé.

E.Lucet aurait du suivre le conseil de JP.Bouchaud: comprendre ce qui se passe sur les marchés financiers. Avec ça en poche, elle avait déjà 95% des algo de HFT.
Et enfin, dernier point, le dégâts potentiels que font planer les marchés financiers au dessus de nos têtes ne sont pas inhérents à la vitesse de ce qui est fait dans une place boursière, mais à ce qu'il y est possible de faire: et ce, même avant l'apparition des transistors.
On notera également l'effet Lana Del Rey dans la réalisation du reportage en mêlant de vieux extraits de dessins-animés, des séquences très courtes déconnectées et disjointes mais répétitives.

Avec des séquences de yuppies des 80's et d'E.Lucet à la plage dans les 70's, c'aurait été juste parfait.

"j'fais du caca, mais j'suis à la mode"
Cette émission était effectivement confondante de bêtise du fait d'une totale
incompréhension du sujet par ses auteurs.
La traque du "chercheur subventionné" de la SG qui fait des algorithmes diaboliques
avec NOTRE argent était un must.
Merci pour la précision à propos d'Elise Lucet et de son équipe. Je trouve cela en effet décevant qu'elle n'ait pas daigné accepter l'invitation. Cela dit, je ne suis pas d'accord avec certains propos vous reprochant de faire fuir les @sinautes. J'en suis depuis la première heure, et je n'arrête pas d'inviter mes connaissances à aller vous voir, car, malgré quelques reproches, je persiste à penser que vous êtes une des meilleures et plus intelligentes sources d'information.
Puis je vous suggérer d'essayer (je sais que ce n'est pas simple) de faire de temps en temps des émissions scientitiques comme celle sur les neutrinos qui était un véritable bonheur ? Sur des polémiques scientitiques actuelles par exemple.
Bien à vous et toujours fidèle,
Ca que je ne comprend pas c'est la grande mansuétude vis à vis de la pôvre Ferrari qui ne fait évidemment pas son boulot face à François Hollande (la même chose pour l'une des boulettes du même ordre citée concernant Pujadas) : "mais c'est pas sa faute elle a une oreillette", "c'est stressant".
Mais bordel elle comme Pujadas sont payés un très bon salaire pour faire ce job et se permettent, dès que possible, d'asséner des cours de journalisme. Une erreur comme ça c'est grave, il est impératif de leur tomber dessus et pas de leur chercher des excuses.
zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz
Bonsoir,

J'ai regardé l'émission en entier. C'est en presque 3 ans d'abonnement la première fois que je prends le clavier pour dire mon mot sur un des forums de discussions. Car la déception commence à poindre sérieusement. J'ai dernièrement renouvellé mon abonnement et aussi abonné une personne tiers pour un cadeau d'anniversaire. Hors les 2 dernières émissions m'ont juste été commenté comme inintéressante par cette personne tiers ! Et comment la contredire ?!

S'il vous plaît @si refaite nous des émissions qui valent le coup d'être regardé. La semaine dernière sur le Hollande show. Aujourd'hui sur le barnum TF1 ?! La semaine prochaine sur l'émission C dans l'air ?

Que Laurence Ferrari s'en aille de TF1 pour Direct 8 n'a pas d'intérêt ... le mercato des vedettes du petit écran c'est en septembre. Que TF1 perde de l'audience et que sa rédaction journalistique soit dans un flou ... encore à la limite...mais la guerre des tailleurs... les commentaires des journalistes invités, leurs sourires entendus relevés par DS sur le plateau de ses journalistes que tout rend suspect de complaisance ... et pire que le conducteur de l'émission soit mis à mal non par un maladresse de gestion des présentateurs mais par le simple fait qu'il n'y a pas de contenu à développer.

Comme le dit aristobule : "Bon, allez, ça sent les vacances" mais franchement bétonné nous les émissions de l'Eté à venir. J'apprends plus de choses par le Monde Diplo et le Canard enchaîné que par @si... ça n'a pas toujours été le cas ! J'en veux pour preuve ma fidélité.

Ceci étant j'en profite pour donner un salut très chaleureux à toute l'équipe, ceux que l'on voit devant les caméras et les personnes de l'ombre que l'on ne voit plus guère.
pffff,
parvenir au bout de l'émission relève de l'exploit; la plupart du temps c'est inaudible et très complaisant. on appréciera particulièrement les questions de Laure reformulées par D.S (j''espère qu'elle n'est pas susceptible) ou carrément écartées par le même D.S (en fin d'émission, alors que la question du conflit d'intérêt était intéressante, mais bon...).
Visiblement tout le monde est très content et passe un bon moment, les questions épineuses sont très vite écartées : il est effarant de vous entendre demander à des journalistes si ces mêmes journalistes peuvent se laisser corrompre... j'imagine la réponse : "ah oui oui, tout à fait, très régulièrement et dans le but de me faire éventuellement embaucher par TF1 je suis très complaisant avec la chaîne".
En tout cas pour les spectateurs ayant des doutes, ils pourront se coucher rassurés puisque bien sûr (et parce qu'ils nous le disent) les journalistes sont très indépendants.
Dernière supplique, réitérée : vous serait-il possible, Monsieur S., de laisser un de vos interlocuteurs finir un raisonnement? merci d'avance.
très clairement,
très sincèrement,
très clairement,
très sincèrement,
ils ne l'ont pas beaucoup égratigné la donzelle... clairement.
D'abord, je ne comprends pas le titre.
En bonne grammaire ça veut dire que TF1 a critiqué Ferrari. Alors, après, TF1, pour la peine d'avoir elle-même critiqué Ferrari, une sorte d'auto critique en somme, serait en plus allée boycotter le journal du Monsieur ?
Vous allez me dire que j'ai que ça à faire, la grammaire. Eh ben oui, c'est le problème : face à une émission aussi inintéressante, j'ai que ça à faire.
Bon, allez, ça sent les vacances.
Mais enfin, avec les élections qui approchent, il y a peut-être moyen de trouver un vrai sujet, non ?

J'avoue, je n'ai pas pu écouter jusqu'au bout.
Quand je pense à tout ces gens qui disent que les fonctionnaires ça ne sert à rien ; il devrait regarder "Rémy Pernelet, rédacteur en chef de Télé 2 semaines, Daniel Psenny, journaliste télé au Monde, Marc Baudriller, chef de rubrique média à Challenges, et Richard Sénéjoux, chef de service télé à Télérama. " : on est dans l'inutilité abyssale, ça touche au sublime.
Vous en faites pas c'est un hoax… J'essaie de tenir 10 mn.
Ca c'est une émission #WTF
"Porte..."

Ces points de suspensions évoquent tant de chose, un soupir ? de la joie ? un oubli ?
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.